Gastronomie

L'Abbaye de Valmagne fête la Gastronomie

val1Capture

À l’occasion de la 7ème édition des Fêtes de la Gastronomie, l’Abbaye de Valmagne met en avant ses produits et vins du terroir et vous propose conférence et diner gourmand Plantes aromatiques, alimentation végétale, richesse des légumineuses et produits gourmands du terroir.

Seront débattus avec l’agronome Claude AUBERT de Terre Vivante et Laurent CHEVALLIER célèbre nutritionniste de Montpellier, suivi d’un dîner Moyen Age à la Ferme Auberge Vigneronne du Domaine de Valmagne

Le Samedi 23 Septembre 17h dans le réfectoire de l’Abbaye,

valmCapture

Conférence débat « Gourmandise et Santé : Richesse des plantes aromatiques et des légumineuses pour une alimentation saine et régal des papilles ».

Dans le cadre somptueux du réfectoire de L’Abbaye, le Dr. Laurent CHEVALLIER, nutritionniste au CHU de Montpellier, ainsi que l’agronome et fondateur de Terre Vivante Claude AUBERT, proposeront de se régaler en découvrant les plaisirs de l’alimentation végétale. Un débat suivra la conférence.

(Participation 7€) Suivi à 19h d’un repas « Moyen-âge » Dans la Ferme Auberge Vigneronne du domaine.

Élaboré avec l’aide du Dr. Laurent CHEVALLIER, Laurence D’ALLAINES et Laurent NADAUD auront concocté un repas avec des produits de saison des potagers, jardins et vergers bio de Valmagne et les fromages et les viandes des nombreux producteurs locaux. (25 – 35€)

Organisation de la conférence Itinéraires Culturels de Valmagne

Réservation auprès de l’Auberge de l’Abbaye de Valmagne 04 67 78 13 64 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Plaisir et Santé Auberge de l'abbaye : Menu inspiré des Moines gourmets XIVe

Le moyen Age court globalement du Ve au XVe siècle : les traditions culinaires sur cette période ont beaucoup évoluées.

Ici nous avons privilégié « regardez, humez, goûter » comme le disait Taillevent.

Réservations: 04.67.78.13.64 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

4ème édition : bien belle Fête de la Tielle

Ce 23 septembre avait été retenu depuis près d'un mois par les amateurs de Tielles sétoises, cette  succulente spécialité culinaire de la ville  à base de poulpe et d'une sauce tomate relevée dont chacun des tiellistes locaux a le secret.tielDSC_0024 (3)

En effet sur la place Aristide Briand c'était jour de fête en son honneur. Barnums et stands nombreux côtoyaient les tables prêtes à accueillir les visiteurs avec pour cette édition beaucoup plus d'espace à la disposition des nombreux visiteurs attendus bien que le ciel soit resté couvert durant la matinée.

Mais qu'importe, comme le précisait René Dassé, la fête allait se poursuivre jusqu'à plus de 23 h, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de tielles. Dès 10 h 30, il ne manquait rien car la fête de la tielle bien préparée se tenait dans le cadre de la Fête nationale de la Gastronomie qui vise à promouvoir les talents et le savoir-faire des professionnels, les produits du terroir et le patrimoine culturel des Régions.tielDSC_0041 (1) Les visiteurs se faisaient plus nombreux avec cette belle animation autour du Kiosque Franke, en présence des organisateurs de l’APGS (8 tiellistes sur les 13 qui la composent), des partenaires de l'opération dont La Confrérie des Mille et Une Pâtes et des personnalités qui peu à peu arrivaient pour partager ensemble l'inauguration officielle.

En effet, Soutenue par la Région Occitanie, par la Ville de Sète, le Ministère de l’Agriculture et la CCI Hérault, cette 4ème édition réservait au grand public un programme attractif avec la participation des Miss Sète, 2017 et 2016, des animations créatives et musicales.

D'ailleurs tandis que les "Cinq à Sète" et Jean-Louis Zardoni accompagnés par Lulu mettaient l'ambiance, les tables se remplissaient.

L'heure de l'apéritif approchait, on y était : tielles et autres produits, moules et glaces se laissaient consommer sans modération.

tielDSC_0062 (1)

 S'il fallut attendre pour  que de jeunes cuisiniers en herbe participent aux premiers ateliers de la journée, guidés par des Maîtres en la matière, des membres de l'association Mille et une pâtes, toujours prêts pour valoriser la gastronomie sétoise et les produits locaux, c'est que les horaires avaient été modifiés par rapport aux années précédentes.

Question boissons, c'était l'association "Je suis né à Sète" qui avait pris les commandes.

tielDSC_0044 (1)

Alors qu'en musique, certains se délectaient déjà avec des tielles, d'autres avaient un penchant pour les coquillages et la brasucade de M. Bellot, conchyliculteur, ou pour les glaces succulentes de "Chez Alphonse et Fils", Glacier, 2 professionnels invités pour cette fête Nationale et de plus locale. Mais sous le Kiosque une belle surprise attendait les invités et les visiteurs : un poulpe composé de tielles de toutes tailles, des maxis aux babys. Une belle oeuvre éphémère et gastronomique à la gloire du poulpe, un animal que certains voient déjà comme l'animal totémique de Sète car si la Tielle obtient son IGP, si la dernière étape européenne est franchie, le poulpe prendra une autre dimension... A suivre.

Il était 11 h 30, l'heure pour Christian Dassé d'ouvrir officiellement cette Fête.

tielDSC_0049 (1)

Entouré de nombreux élus et de la ville de Sète, En présence d'Alain Nicolas représentant le Député Christophe Euzet, de Florent Tarbouriech, Président de la Délégation de Sète de la CCI Hérault, de Miss Sète 2017, Pauline Pivot,  il lançait les festivités en remerciant tous ceux qui avaient oeuvré pour que cette édition, la 4ème, soit une belle réussite. Sans oublier de revenir sur l'APGS dont il est le président, pour défendre l'identité sétoise de la Tielle.

Il revenait donc sur l'un des objectifs principaux de l'association qui est d'obtenir ce fameux label européen IGP Tielle de Sète.

tielDSC_0032 (2)

Dans le cadre de cette démarche pour subvenir à ses besoins car les opérations sont longues et couteuses, elle organise avec des partenaires institutionnels ces fêtes qui permettent de la valoriser.  il fallait pourtant en goûter et se restaurer. Ce ne fut pas difficile. Le poulpe avait vécu.

Alain Nicolas, Florent Tarbouriech (CCI Hérault) et Sébastien Pacull, Adjoint au Maire de Sète représentant François Commeinhes siégeant au Sénat, assuraient l'APGS de leur soutien en précisant que la CCI Hérault et la Mairie oeuvraient pour le développement économique de la ville et appréciaient de pouvoir s'engager sur des projets concrets qui permettent aux entreprises de se développer et de créer de l'emploi. Et au niveau de la fête ils se félicitaient que celle-ci perdure avec déjà le 4ème anniversaire qui montre la bonne santé de l'APGS.

tiellDSC_0007 (7)

 Le soleil se pointait illuminant la place. L'on en profitait. L'illustre Jean-Louis Zardoni interprétait une belle palette de chansons faisant honneur à la star du jour. Il allait assurer l'animation musicale avec Lulu, alors que dans l'après-midi, avec Gilles Amiel et Jean-Pierre Galy il faisait bon se laisser tenter et se faire plaisir encore.

D'après les organisateurs, une journée  conviviale avec près de 4000 visiteurs de 11 h à 23 h et plus de 5000 tielles et produits, sur le site, dégustés et achetés.

Avec un rassemblement de tiellistes concurrents sur le terrain mais unis pour la bonne cause, "l'obtention de l'IGP", cette journée a rassemblé bon nombre de visiteurs, de Sétois, de Régionaux ou de touristes qui ont su apprécier la vedette du jour... Une bien belle fête très sympathique.

Cargolade Catalane.

 

Drapeau du Royaume-UniIn Fitou and all over Languedoc-Roussillon, there survives a well-founded culinary tradition from time immemorial, that of the Cargolade, made with snails from the scrublands. In this corner of the Aude region, the tradition was that in the first few sunny days, everybody went into the countryside to taste the "beast of the country" : the "little grey".


Here is Dédé's recipe:

Collect snails from low walls or even by the side of the road after it rains and put them into a wooden box without food for 15 days. These are not yet to be eaten as food, any more than you would eat breadcrumbs or "frigoulette", a local thyme variant, by themselves.
When it comes time for "degustation" or tasting, light a fire, preferably made with vine stocks to get good embers. While you wait, clean the snails and take off their caps and place them on an adapted grill. If, by chance, the snails "wake up", sprinkle them with salt (an extreme method).
Then put the whole thing (grill and snails) onto the bed of live but not flaming embers.
On each of the snails, put drops of melted bacon fat and sprinkle them with a mixture of salt and pepper. When no more slime is visible on the snails, this is a sign that they are cooked, and you can take them off the fire.
The snails can be eaten with a good aioli spread on a slice of proper country bread, along with a local Fitou red wine of your choice.

Traduction Janet Lee Clark.

Lou Courtal des Vidal " - 13 rue des Courtals - 11510 Fitou
Tel. : (33) 4 68 45 62 58

   

A Fitou et partout en Languedoc-Roussillon survit une tradition culinaire bien ancrée et ce depuis des temps que l'on ne compte plus. Il s'agit de la Cargolade à base d'escargots des garrigues. Dans ce coin de l'Aude la tradition voulait qu'aux premiers beaux jours tout le monde se retrouvait à la campagne pour déguster "la bête du pays" : le petit gris.

La recette selon « Dédé » :

Les escargots collectés dans les murettes ou même sur le bord des routes après la pluie sont mis à jeûner durant 15 jours dans une caisse en bois. On ne leur "propose" alors comme alimentation que de la mie de pain et de la "frigoulette", le thym local.
Quand le moment de la dégustation est arrivé, on allume le feu, de préférence avec des ceps de vigne afin d'obtenir une bonne braise. Pendant ce temps, on nettoie les escargots, on leur enlève l'opercule et on les place sur une grille adaptée (astuce : si par hasard des escargots venaient à se "réveiller", les saupoudrer de sel. La méthode est radicale). Puis on dépose le tout sur un lit de braise vive mais sans flamme. Enfin on dépose sur chaque escargot des gouttes de lard fondu et on les saupoudre d'un mélange sel-poivre.
Quand il n'y a plus de bave apparente, c'est le signe que les escargots sont cuits. On les retire du feu.

A consommer avec un bon aïoli tartiné sur une tranche de bon pain de campagne, le tout accompagné d'un vin rouge de pays, du cru Fitou de préférence.

Jean-Marc Roger

La 4ème fête de la tielle avec l'APGS

apgs 2017DSC_0006 (39)

Fête de la Tielle
samedi 23 septembre 2017


Pour la 4ème année consécutive, la Fête de la Tielle s’invite à Sète pour célébrer, aux côtés d’autres spécialités, l’identité culinaire sétoise et faire vivre sa tradition gastronomique aux saveurs spécifiques.
Elle se tient dans le cadre de la Fête nationale de la Gastronomie qui vise à promouvoir les talents et le savoir-faire des professionnels, les produits du terroir et le patrimoine culturel des régions.
La manifestation s’ouvrira dès 11h, sur la Place Aristide Briand autour du Kiosque Franke, en présence des organisateurs de l’APGS, des partenaires et des personnalités. Soutenue par la Région Languedoc-Roussillon, Thau Agglo, la Ville de Sète le Ministère de l’Agriculture et la CCI Hérault, cette nouvelle édition réserve au grand public un programme attractif avec la participation de Miss Sète 2017, des animations créatives et musicales.

Son objectif est de valoriser l’action des membres de l’Association pour la Promotion de la Gastronomie Sétoise et de communiquer sur l’avancée de la démarche IGP.

Les élus de la Ville et les partenaires pourront aussi apprécier cette année la participation de 2 professionnels invités pour cette fête Nationale de la la Gastronomie : M. Bellot, conchyliculteur et "Chez Alphonse et Fils", Glacier. De quoi se concocter un repas entre coquillages et brasucades, tielles et autres produits comme la macaronade de poulpes d'Euro-Traiteur ainsi que de très bonnes glaces Bio ou non bio, fabriquées à Sète.

Questions boissons, c'est l'association"Je suis né à Sète" qui officiera.

Par ailleurs, avec un périmètre élargi par rapport à 2016, il est prévu différentes animations autour du Kiosque Franke et plusieurs styles musicaux pour que ce 23 septembre soit bien convivial et synonyme de plaisir.
Une belle journée en perspective avec un rassemblement de tiellistes concurrents sur le terrain mais unis pour la bonne cause, l'obtention de l'IGP.

Ne manquez pas de venir nombreux partager ce rendez-vous unique sur Sète-Bassin de Thau, SAMEDI 23 SEPTEMBRE prochain. Vous êtes les bienvenus.

   

Christian Dassé présentait ce mardi 12 septembre cette 4ème fête de la Tielle : le samedi 23 septembre de 9 h à 23 h sur la place Aristide Briand de Sète.

Déjà annoncée depuis quelques jours, par les médias, vous pouvez maintenant en apprécier la belle affiche réalisée par Gérald Déloye, sur le thème du cinéma et particulièrement, Pirates des Caraïbes.

Cette journée permettra autour de nombreux membres de l'APGS de faire honneur à la Tielle de Sète qui souhaite obtenir son IGP.

En mai 2016, dans le cadre de l’avancement de la démarche IGP Tielles de Sète initiée depuis plus de 3 ans, une rencontre sur 2 sites de production de Tielles avait eu lieu avec les membres de l’APGS et ceux de l’antenne régionale de l’INAO située à Lattes avant la validation du Cahier des Charges IGP Tielles de Sète.

La rencontre s’était poursuivie au siège de la CCI (alors de Sète) où le tour de table avec l’INAO et les entreprises membres de l’APGS avait donné lieu à des échanges sur le contenu du cahier des Charges en cours de finalisation.

L'IGP ou Indication géographique protégée (IGP) identifie un produit agricole, brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique. 

C'est ainsi que L’IGP est liée à un savoir-faire. elle consacre une production existante et lui confère dès lors une protection à l’échelle nationale mais aussi internationale.

Elle peut être basée sur la réputation du produit, qui s’entend au sens d’une forte reconnaissance par le public à un instant donné, et qui doit être associée à un savoir-faire ou une qualité déterminée attribuables à l’origine géographique.

Pour celle des Tielles de Sète, le cahier des charges est maintenant validé et transmis à l'INAO National et il ne manque plus que la validation d'une commission Européenne.

La réponse devrait être connue début 2018 :

"Ce serait formidable pour les Tiellistes du Bassin de Thau (sites sur plusieurs communes) et à priori ce serait la 1ère IGP pour un produit alimentaire transformé." Précisaient les membres de l'APGS.

fete-de-la-tielle-3833369

Mais le coût de l'opération est élevé, plusieurs dizaines de milliers d'euros car le dossier constitué est très technique. L'APGS saisira l'occasion de la prochaine fête de la Tielle, à Sète pour mettre en avant son projet qui s'il se finalise assurera un lien définitif entre la tielle, Sète et le Bassin de Thau dont la consommation ne cesse d'augmenter.

Près de 10% de croissance par an.

 Malgré des difficultés liées à un producteur qui ne travaille pas dans la Région, après des visites chez plusieurs tiellistes locaux visant à mettre en concordance les préparations et le cahier des charges, il reste surtout à ceux de l'APGS à continuer dans la même voie avec leurs produits de qualité pour pouvoir fêter certainement en 2018 la labellisation.

 Monsieur Dassé sera donc àla fête en tant que Président de l'APGS, l'association pour la promotion de la gastronomie sétoise.

L'un des objectifs principaux est d'obtenir le label européen IGP Tielle de Sète. Dans le cadre de cette démarche pour subvenir à ses besoins car les démarches sont longues et couteuses, elle organise avec des partenaires, certains institutionnels comme la Région, la Mairie de Sète et la CCI Hérault , cette 4ème fête de la tielle.

Ce sera aussi l'occasion pour les passionnés de faire le point avec les tiellistes de Sète sur l'avancée de la démarche IGP qui est en bonne voie d'obtention.

Les membres de l'association auront alors l'occasion de montrer au public le savoir-faire des Artisans fabriquant des tielles. S'ils comptent approcher les 4000 visiteurs pour cette grande manifestation il feront tout et ils sont déjà mobilisés pour vous satisfaire.

Championnat du Monde de moules farcies à l’agathoise.

 

Dans le quartier du Vieux Port au Cap d’Agde pendant que les pêcheurs « petits-métiers » démaillent leurs filets une étrange agitation est perceptible. La seconde édition du « Championnat du moules farcies à l’agathoise » se met en place.
Pour cette seconde édition le public a comme l’an dernier répondu présent. Cette année encore il y avait deux catégories de candidats, les amateurs et les professionnels, qui se sont affrontés de façon amicale à travers leurs recettes. Une vingtaine de participants étaient attendus au Vieux Port du Cap d’Agde. Un jury composé de personnalités liées à ce met de choix ont eu la « dure tâche » de départager les candidates et candidats venus pour gagner. Ludovic Calvo, chef de cuisine, pâtissier et consultant culinaire avait lui aussi répondu à l’invitation des organisateurs de cette manifestation, il était président du jury.



Une originalité cette année, la dégustation proposée au public par la « Confrérie des farceurs et des farceuses des pays d’Agde ». Leur Grand Maître, Antoine Catanzano (vainqueur l’an dernier) ne se représentait pas et il leur avait concocté sa recette, soit 20 kg de moules farcies…. à l’agathoise. Pour 3 euros les curieux et fins gourmets pouvaient déguster et apprécier ce plat typique si goûteux. Et, à voir la file d’attente devant la tente des dégustations, ils ne s’en sont pas privés.



Au final, les vainqueurs désignés par le jury sont :

Dans la catégorie des professionnels :

Vice-Champion du Monde : Matilde du restaurant « Le Floride » au Cap d’Agde.
Champion du Monde : le restaurant « Le Millésim » au Cap d’Agde, plage Richelieu Est, représenté par Richard. Les moules farcies ont été faites pas Vincent Berthelon le chef de cuisine.

Dans la catégorie des amateurs :

Vice-Champion du Monde : Anna Canac
Champion du Monde : Pascal Schultz


A la demande de certains professionnels de la restauration qui auraient aimé participer, la prochaine édition pour l’an 2018, sera avancée en début de saison, fin juin ou début juillet. Nous tenons cette information du Grand Maître, Antoine Catanzano en personne.

Nous relayons aussi un appel du Grand Maître, la confrérie attend qu’un gentil mécène veuille bien aider à la réalisation de la banderole. L’appel est lancé !


Voici le texte de la chanson créée par la confrérie et pour la confrérie.

« Depuis la nuit des temps se sont nos grands-parents
Qui nous ont transmis ce qui suit …..

Troulalère, troulala, ce met fin et délicat c’est la recette des agathois.

Dans un poêlon large et profond on y jette des oignons après les avoir mouillés de la bonne huile de l’olivier.  La tomate et les lardons qui roussissent dans ce poêlon. Oh mon dieu que ça bon, la farceuse crénom de non…..

Troulalère, troulala, ce met fin et délicat c’est la recette des agathois.

Dans l’antique cité d’Agde cette recette nous a suivi et si je n’abuse c’est Terrisse* qui l’a écrit.
Les sétois quoi qu’ils en disent ne connaissent pas cela, Paul Valéry, le poète, dans ses écrits n’en parle pas.

Troulalère, troulala, ce met fin et délicat c’est la recette des agathois.

Le Duc de Montmorency au pied de la cathédrale s’installa pour voir s’affronter aux joutes quelques jeunes agathois. Et le soir, pour ses agapes, à son cuistot il demanda de lui préparer des farceuses à la mode de chez moi.

Troulalère, troulala, ce met et délicat qui est digne des Rois c’est la recette des agathois ».

Vous pouvez retrouver la recette réalisée l’an dernier par Antoine Catanzano. La vidéo est visible à cette adresse et vous pourrez aussi y entendre cette chanson, ici :
https://www.youtube.com/watch?v=TDSkZgFbfsk


*Claude Terrisse est né en Agde en 1598 et il y est mort en 1673. A ses débuts il était un marin agathois qui, par la suite, est devenu corsaire au service de Charles-Emmanuel de Savoie, puis de son fils Victor-Amédée 1er, puis ensuite au service de Louis XIII puis de Louis XIV (sources Wikipedia).

4ème Édition de la fête de la Tielle de Sète

4ème Édition de la fête de la Tielle de Sète

Le samedi 23 septembre 2017.

Fête organisée dans le cadre de la fête de la gastronomie, place Aristide Briand, à Sète.

Venez déguster les spécialités sétoises.fete-de-la-tielle-3833369

Fête de la Gastronomie à Valmagne

val1Capture

À l’occasion de la 7ème édition des Fêtes de la Gastronomie, l’Abbaye de Valmagne met en avant ses produits et vins du terroir et vous propose conférence et diner gourmand Plantes aromatiques, alimentation végétale, richesse des légumineuses et produits gourmands du terroir.

Seront débattus avec l’agronome Claude AUBERT de Terre Vivante et Laurent CHEVALLIER célèbre nutritionniste de Montpellier, suivi d’un dîner Moyen Age à la Ferme Auberge Vigneronne du Domaine de Valmagne

Le Samedi 23 Septembre 17h dans le réfectoire de l’Abbaye,

valmCapture

Conférence débat « Gourmandise et Santé : Richesse des plantes aromatiques et des légumineuses pour une alimentation saine et régal des papilles ».

Dans le cadre somptueux du réfectoire de L’Abbaye, le Dr. Laurent CHEVALLIER, nutritionniste au CHU de Montpellier, ainsi que l’agronome et fondateur de Terre Vivante Claude AUBERT, proposeront de se régaler en découvrant les plaisirs de l’alimentation végétale. Un débat suivra la conférence.

(Participation 7€) Suivi à 19h d’un repas « Moyen-âge » Dans la Ferme Auberge Vigneronne du domaine.

Élaboré avec l’aide du Dr. Laurent CHEVALLIER, Laurence D’ALLAINES et Laurent NADAUD auront concocté un repas avec des produits de saison des potagers, jardins et vergers bio de Valmagne et les fromages et les viandes des nombreux producteurs locaux. (25 – 35€)

Organisation de la conférence Itinéraires Culturels de Valmagne

Réservation auprès de l’Auberge de l’Abbaye de Valmagne 04 67 78 13 64 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2ème Championnat du Monde de Moules Farcies à l’Agathoise.

 

Le dimanche 27 août 2017 au Vieux Port du Cap d’Agde.

Avis aux gastronomes.

Si vous souhaitez y participer comme amateur ou professionnel, inscrivez-vous auprès des Offices de Tourisme d’Agde, du Cap d’Agde ou du Grau d’Agde.
Révisez vos recettes et inscrivez-vous sans tarder.

Un stand de dégustation sera proposé sur place afin que chacun puisse goûter à ce plat local si délicat, il sera accompagné d’un verre de vin.

Renseignements et inscription au 04 67 01 04 04 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’hymne des farceurs de moules se trouve ici : https://www.facebook.com/search/top/?q=2%C3%A8me%20championnat%20du%20monde%20des%20moules%20farcies%20%C3%A0%20l%E2%80%99agathoise

La Su 7 après le 20 de 7

su7CaptureAprès le 20 de 7 pour les grands René Le Bail a le plaisir de vous présenter la SU 7 pour les petits et pour les gourmands avec un parfum coca.

Réalisées sur le Bassin de Thau les SU 7, crées par l'inventrice de CroustiThau, sont préparées artisanalement à Pézenas et seront présentes en série limitée pour la Saint Louis 2017.

La Tarte d’anguille de Stéphane Lavaux

 

Cet été France 2 est venu tourner pour la séquence gastronomie de sa célèbre émission Télématin un reportage dédié à une recette originale : la "Tarte d’anguille des Pays agathois au lard fumé et jus de volaille" de Stéphane Lavaux du restaurant gastronomique "La Table de Stéphane".
Loïc Ballet et son triporteur emblématique ont en effet été attiré par ce plat original que Stéphane Lavaux propose régulièrement dans son établissement. Un choix particulièrement judicieux qui valorise le savoir-faire d'un des meilleurs chefs du littoral ainsi que la pêche à l'anguille, une activité ancestrale de la Méditerranée que seul Pierre, le fournisseur attitré de Stéphane Lavaux, pratique encore au Cap d'Agde (» voir aussi le reportage sur le tournage en suivant ce lien).

 






   

Voici un aperçu de la recette de la "Tarte d’anguille des Pays agathois au lard fumé et jus de volaille" de Stéphane Lavaux du restaurant gastronomique "La Table de Stéphane".

La recette pour 8 personnes.

Ingrédients :

  • 2 belles anguilles
  • 8 disques de pâte feuilletée ou brisée très fines
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 200 gr de lard fumé
  • 30 gr d’huile d’olive
  • 40 gr de beurre
  • 1 bouquet d’herbes aromatiques
  • 50 cl de crème liquide
  • 50 cl de jus de volaille ou de jus de veau.

Couper les anguilles en tronçons.
Les fariner puis les dorer à la poêle.
Cuire les 8 fonds de pâte feuilletée entre deux plaques de manière à ce qu’elles restent très fines
Suer les oignons et rajouter les carottes coupées en petits dés et le lard fumé
Ajouter la crème et laisser réduire
Prélever les tronçons d’anguille en éliminant toutes les arêtes
Dresser le fond de pâte, la farce puis disposer dessus les tronçons d’anguille en y ajoutant le jus de volaille réduit
Décorer d’herbes aromatiques
Dégustez

 

 

Stéphane Lavaux - la Table de Stéphane

Stéphane Lavaux œuvre aux fourneaux de son établissement, la Table de Stéphane, après s’être formé auprès des grands chefs comme J.Maximim à Nice ou encore avec les frères Pourcel au Jardin des Sens, à Montpellier. Son restaurant gastronomique est aujourd’hui répertorié dans de nombreux guides ayant apprécié sa cuisine régionale et locale mêlant simplicité et finesse. Lui et sa brigade ne travaillent qu’avec des produits frais achetés auprès des producteurs locaux ou sur les marchés, cuisinés ensuite avec passion et savoir-faire. Généreux dans sa cuisine et dans la vie, le chef Stéphane Lavaux a souhaité transmettre sa passion de la cuisine à tous les amateurs qui souhaiteraient maîtriser les recettes d’un grand chef.

« La Table de Stéphane »
2 rue du Moulin à Huile - PAE des 7 Fonts – 34300 Agde
04 67 26 45 22
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Douces soirées au caveau de Beauvignac

Au Caveau de Beauvignac à Mèze la période estivale est synonyme de soirées Jazz qui connaissent un énorme succès. Elles continuent d'enchanter les amateurs de bonne musique et de bons vins, dans un lieu aménagé pour le plus grand confort du public.

Programmés par Geneviève Rière, férue en culture et arts vivants, ces jeudis donnent à des artistes issus de la scène jazz régionale l'occasion de donner libre cours à leurs talents.beauDSC_0047 (3)

Avec des musiques délicieusement jazzy vous pouvez partager une gamme de vins typiques et rafraîchissants, des tapas cuisinées avec passion et les produits issus du savoir-faire des traiteurs locaux.

Ce jeudi 27 juillet Le Caveau De Beauvignac accueillait La Gitana Tropical qui vient d’enregistrer son premier EP «Mestiza » en auto-production à « La Face B » à Toulouse avec des compositions originales où se mélangent les rythmes des Caraïbes et des Antilles tels que La Guajira et le « Son » cubain, le « Mass », le Gwoka , la biguine de la Guadeloupe, le «Bélé» de la Martinique, sans oublier la racine afro-cubaine et le jazz.

Dans cet album, ont participé d’excellents musiciens tels que : Laurent Lalsingué, Ralph Lavital, Tori Arenate et Cyprien Zeni et LeÏla Cissé… Les interprètes : Irina GONZALEZ qui a accompagné en concert de nombreux artistes dont Silvio Rodrigues, Pablo Milanes, Sunny ADROIT, jeune musicien qui a déjà un bagage solide et prometteur et a multiplié rapidement les expériences professionnelles jusqu’à se voir proposer une collaboration avec André Ceccarelli autour de rencontres entre jazzmens expérimentés et jeunes talents et Yoan DANIER, qui dès l’âge de 9 ans, intègre les cours particuliers de Mr Pascal Latour afin d’apprendre les bases rythmiques et la technique de la batterie. Aujourd’hui, Yoann est basé sur Toulouse et a intégré l’école de batterie Dante Agostini afin de perfectionner sa technique et d’élargir son vocabulaire musical. Une soirée jazzy toute en douceur, en se laissant porter par la belle voix d'Irina et des rythmes variés qui invitaient au voyage.

Avec modération, venaient s'y associer les divins nectars élaborés par la famille des vins de Beauvignac, du Picpoul au Cabernet-Sauvignon sans oublier tous ceux qui compsent la belle gamme au Caveau de Beauvignac....

beauDSC_0026 (7)

Et cela continue les jeudis 3, 10, 17, 24 et 31 août 2017.

Jeudi 3 août : MY JOSEPHINE : Bett Betty et John Owens naviguent dans le répertoire des racines américaines : du blues du delta au jazz de la tradition New-Orleans, des gospels aux chansons folk traditionnelles.

Jeudi 10 août : EDITH CALAS PROJECT : Edith, une voix chaleureuse et profonde au service d’une musique généreuse, accompagnée par l’accordéon complice de Guilhem Verger et la contrebasse experte de Romain Delorme.

Tél : 04 67 43 80 48 - Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.