Frontignan

Le Département à la rencontre des Héraultais

Une initiative inédite du Département pour rencontrer les Héraultais dans leur quotidien.

Famille ,Enfance, Jeunesse, Seniors, Handicap, Loisirs, Sports ,Nature

La Tournée "MonHérault" se poursuit en 2019. Après une dizaine d’étapes en 2018 sur le territoire héraultais, les services du Département iront à la rencontre de la population le samedi 16 février prochain, de 10 heures à 18 heures, dans la galerie du centre commercial Carrefour, route de Sète, à Balaruc-le-Vieux.

Pierre Bouldoire et Sylvie Pradelle, conseillers départementaux du canton de Frontignan, seront présents sur cette étape de la tournée.

 

Des animations participatives seront proposées aux habitants : démonstrations culinaires avec les chefs des Toques Blanches réalisées à partir de produits locaux, jeux (animations Hérault Sport, questions-réponses) et photobox. Les sapeurs-pompiers du SDIS34 proposeront notamment au public des ateliers sur les « gestes qui sauvent » ainsi que des informations sur les démarches à suivre pour devenir pompier volontaire.

Les agents des services départementaux iront également à la rencontre du public pour apporter des informations, des conseils et répondre aux questions relatives :

La tournée se poursuivra ces prochains mois dans les communes suivantes : Lattes, Bédarieux, Olonzac, Clermont-l’Hérault, Montpellier, Ganges, Lunel, Pézenas, Saint-Aunès.

Prochaine étape de la tournée : à Cazouls-les-Béziers au mois de mars !

Handball ce WE à la Frontignan la Peyrade

 

HandBall

FRONTIGNAN THB - ST ETIENNE

Match de division  1 - Féminine

 

Samedi 16 février 2019

20h00

Salle Henri Ferrarri

Entrée 5€

Rens: 06 21 38 77 13

 A.S  

 

     
     

Département Budget Primitif 2019

Toujours bon à savoir!

Un budget pour voir loin et agir juste.

Après trois jours de session, mercredi 13 février, les conseillers départementaux ont adopté à une très large majorité le budget primitif 2019.

 

« Nos actes d’hier et ceux de demain sont les gages d’une politique préparant l’avenir de notre société. Cela sera notre ligne d’action pour 2019, une année qui renforcera la prise de conscience environnementale, chacun à son niveau, chacun prenant sa part. Une année de solidarité envers tous les Héraultais pendant laquelle vous trouverez toujours le Département à vos côtés, à tous les niveaux. »

Kléber MESQUIDA, Président du Département

 

D’un montant de 1,471 milliard d’€, le Président Kléber MEQUIDA, a indiqué que ce budget « affirme la volonté du Département de renforcer les solidarités aux personnes et d’accompagner les communes et les intercommunalités dans la réalisation de leurs projets d’équipements au service des citoyens ».

En consacrant près de 800 M€ pour des actions en faveur de la personne, le Département agît quotidiennement pour les familles, de la maternité au grand âge, par des actions de protection de l’enfance, par une politique de prise en charge des personnes âgées ou en situation de handicap.

C’est aussi le choix d’une politique ambitieuse pour la jeunesse avec 52,6 M€ qui seront consacrés en 2019 à l’éducation pour permettre aux collégiens d’apprendre dans les meilleures conditions. 1,943 M€ sera déployé pour la génération des 11-25 ans afin de les aider à grandir et s’épanouir, soutenir leur engagement et faciliter leur parcours d’insertion.

Solidarité avec les personnes mais aussi solidarité avec les territoires pour assurer le développement harmonieux de l’Hérault en poursuivant le déploiement du très haut débit, en assurant l’entretien d’un réseau routier de 4 500 km et en soutenant les communes dans leurs projets.

Ces politiques seront conduites grâce à la bonne santé financière du Département.

Dans sa présentation du budget, Mickaël DELAFOSSE, délégué aux finances publiques, rappelait « la bonne santé financière du Département qui permet, sans augmenter la fiscalité, de faire face aux dépenses de solidarité tout en ayant un niveau d’investissement très soutenu avec 238 M€ qui seront injectés directement dans l’économie héraultaise ».

Des choix politiques et des arguments largement partagés dans l’hémicycle du Conseil Départemental. Le budget a été adopté à une très large majorité, seuls le groupe « Défendre l’Hérault » et l’élu Guillaume FABRE se sont abstenus de voter.

Département.

Un projet culturel - Le « Miniplexe » de Frontignan

Le « Miniplexe » de Frontignan, un projet culturel fort pour la 2ème ville de Sète Agglopôle Méditerranée C’est pourquoi… Nous les 3000 signataires de la pétition, nous les membres du comité de soutien du CinéMistal, nous soutenons le projet de « Miniplexe » à Frontignan validé par la CDAC (Commission Départementale d’Aménagement Commercial) le 23 octobre 2018, parce que

   
  • Ce projet basé sur 20 ans d’histoire avec la mono salle implantée sur la ville de Frontignan qui fait preuve d’un dynamisme reconnu dans la profession : 57 000 entrées en 2018 pour seulement 149 sièges. Cette configuration n’est plus adaptée au nombre de spectateurs fréquentant le lieu au point que des entrées sont régulièrement refusées faute de place.
  • Le CinéMistral, véritable lieu de vie, dépasse largement les seuls habitants de Frontignan. Le spectateur n’est pas un consommateur, c’est un acteur de la vie du cinéma : › Les festivals (cinéma belge, FIRN, etc.), les partenariats avec les associations (Ciné-ma différence, ciné Psy, ciné Discut’, etc.), les conventions avec les écoles (découverte du 7e Art).
  • Le CinéMistral, c’est aussi, la culture accessible : le coût moyen d’une place est de 4,80 €.
  • Le « Miniplexe » 6 salles, comme extension du CinéMistral aura la même équipe de direction et la même politique de programmation. Les blockbusters, les films d’art et d’essai et les sorties nationales qui mélangent tous les genres cinématographiques.
  • Le « Miniplexe » permettrait de réhabiliter un lieu historique de la ville de Frontignan.

Nous nous insurgeons contre les recours formulés par Sète Agglopôle Méditerranée concernant le projet de « Miniplexe » sur la commune de Frontignan parce que :

Face au projet historique du « Miniplexe » situé dans une ville de 23000 habitants, un nouveau projet cinéma dans une ville de 6800 habitants.

Aujourd’hui, les Frontignanais ont l’impression d’être des laissés pour compte de Sète Agglopôle Méditerranée qui n’œuvre pas dans le sens de l’intérêt général. Leur dernière attaque est basée sur une problématique de transport qui relève pourtant de leur compétence.

Nous avons vraiment l’impression d’être pris en otage par Sète Agglopôle et espérons pouvoir compter sur vous pour nous rendre visibles dans cette guerre politique qui nous dépasse.

Ce projet c’est … le cinéma de demain au cœur de ville, lieu de vie sociale et culturelle doté d’une identité architecturale forte !

Actions organisées par le comité de soutien :

Samedi 9 février de 10h à 12h : Après une distribution de tracts dans la ville le samedi 9 février

Samedi 16 février de 10h à 12h : Marche citoyenne au départ du CinéMistral

Comité de soutien, Sandra : 06 07 12 31 20 et Audrey : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Communiqué comité de soutien CinéMistral

11é salon des artistes en herbe

Cette 11é édition salon des artistes en herbe qui a lieu jusqu’au mercredi 20 février de 10h à 12 h et de 15 h à 17h30 sans la salle Jean Claude Izzo

Ce Salon des artistes en herbe est organisé par l’Association culturelle et laïque frontignanaise (ACLF), en partenariat avec la Ville.
Cette manifestation annuelle récompense les artistes en herbe de CE2 et de CM1, ainsi que ceux des accueils de loisirs périscolaires (ALP) maternelles et élémentaires, des écoles Anatole-France 2, les Lavandins, les Terres blanches et l’IME les Hirondelles.

Le vernissage aura lieu le 15 février  à 18h dans cette même salle.

A.S

un café des langues à l'espace Calmette

À compter du 21 février prochain, la Ville propose un « Café des langues ». Une fois par mois, rendez-vous à l’espace Albert-Calmette pour discuter et échanger en toute convivialité dans une ou plusieurs langues étrangères.

 

Ville traditionnellement ouverte sur le monde et qui a toujours su profiter des différentes migrations de populations depuis des siècles, Frontignan la Peyrade, mène depuis plusieurs années une véritable politique d’échanges internationaux et de développement de la mobilité, que ce soit au travers des jumelages, des actions sportives, culturelles ou en faveur de la jeunesse.

Or, ici, comme partout, la question des langues peut constituer un frein à l’échange et à la mobilité. C’est pourquoi la Ville a décidé de créer un café des langues. Ce dispositif qui existe déjà dans plusieurs villes, propose à chacun de s’exprimer dans la langue de son choix dans une ambiance conviviale et ludique, grâce à des petits jeux, des discussions animés, des ateliers manuels pratiques ou des projections vidéos.

Dans ce contexte ludique, exit (ou presque) la peur de l’erreur : chacun est là pour progresser et fluidifier sa manière de s’exprimer. En cas d’erreur ou d’hésitation, ce n’est pas grave : on reformule, ou on se fait corriger par son interlocuteur, on recommence et ce sera encore mieux la prochaine fois !

Pour la Ville, ce café correspond aussi au souhait de favoriser le vivre ensemble et les échanges entre les différents quartiers de la ville. Le café des langues a également l’immense avantage d’être accessible gratuitement et grâce à la petite fenêtre qu’il ouvre sur le monde de brasser les cultures.

Gratuit, accessible à tous, cosmopolite, le café des langues offre un bon complément à des cours de langue ou à un séjour linguistique.

Inscription sur formulaire: https://urlz.fr/8SRj

Convention financière au corps européen de solidarité (Ex SVE)

La ville adhère et participe au dispositif Service Volontaire Européen (SVE), devenu depuis le Corps Européen de Solidarité.

 
Erika, la jeune italienne SVE de 2017   (Thau-info/AS)  

Le corps européen de solidarité est une initiative de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.

Ce dispositif avait été annoncé par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors de son discours annuel sur l'état de l'Union en septembre 2016. Depuis son lancement, le corps européen de solidarité a été mis en œuvre dans le cadre de huit programmes différents, chacun ayant sa propre base juridique, ses propres objectifs et son propre budget (programme Erasmus+, programme de l'UE pour l'emploi et l'innovation sociale (EaSI), programme LIFE, Fonds «Asile et migration», programme «Santé», programme «L'Europe pour les citoyens», Fonds européen de développement régional et Fonds européen agricole pour le développement rural).

Le Parlement européen et Conseil de l’UE ont adopté un règlement concernant le corps européen de solidarité. Ce nouveau règlement lance une deuxième phase, qui s'étend de 2018 à 2020. La Commission a d’ores et déjà proposé de poursuivre ce dispositif sur une troisième phase de programmation (de 2021 à 2027).

Mais qu’en est-il pour Frontignan la Peyrade, ville accréditée par l’Europe, via l’agence Erasmus+France Jeunesse et Sport, pour coordonner l’accueil et l’envoi de jeunes volontaires européens. Une opportunité pour des jeunes frontignanais d’enrichir leur parcours en expérimentant la mobilité à l’étranger, un dispositif à double sens car il permet également à la ville d’accueillir des jeunes européens.

Un dispositif qui s’adresse à des jeunes de 18 à 30 ans résidant dans un état membre de UE et de participer à un projet dans un autre état pendant une période allant de 2 semaines à 12 mois dans le domaine soit du social, sportif, environnement ou culturel. Dans ce cadre la ville accueille à compter du 1ér mars 2019, 2 jeunes issus des villes jumelles, Vizela et Gaeta. La ville envisage de confier à ce binôme l’organisation du salon de la mobilité des jeunes « Bougeons nos Frontières » le 16 mai 2019.

Pour cela une liste de dépenses est établie, allant de l’hébergement, à la nourriture en passant par l’argent de poche et les transports avec notamment un abonnement à un opérateur téléphonie et internet et une carte de réduction SNCF. Le montant global de ses dépenses est évalué à 16012€ couvert en totalité par la subvention européenne, via l’agence Erasmus+France jeunesse et sport/corps européen de solidarité.

Seul bémol, aucune inscription n’a été enregistrée à ce dispositif de la part de jeune frontignanais .s.e.. alors que chaque année 2 jeunes européens viennent s’enrichir et s’imprégner durant quelques mois de la culture française en général et frontignanaise en particulier.

Des jeunes frontignanais décidément bien sédentarisés, se privant ainsi de l’opportunité de s’enrichir professionnellement et culturellement.

A.Sanfilippo

VNF fait la chasse aux stationnements illicites sur le canal

 
VNF  

Voies navigables de France mène depuis plusieurs semaines une campagne active de contrôle des stationnements d’embarcations sur le canal de la Peyrade.

L’objectif est de préserver le canal et de lui redonner son charme et son attractivité. Consciente du potentiel touristique du canal et des risques environnementaux engendrés par les bateaux épaves, l’équipe « Gestion domaniale » de la subdivision de Frontignan est particulièrement attentive aux désordres constatés sur le domaine public fluvial dont elle assure la gestion et l’entretien.

A l’aide des procédures mises à sa disposition par le législateur, Voies navigables de France engage des poursuites contre les usagers qui ne respectent pas la règlementation en vigueur.

Depuis octobre 2018, de nombreux propriétaires de bateaux stationnant sur le domaine public fluvial sans autorisation, ont fait l’objet de mises en demeures et de sanctions financières. Plusieurs dizaines d’épaves ont également été retirées de l’eau en 2018. Cette grande campagne se poursuivra tout au long de l’année 2019.

Pour rappel, tout stationnement sur le canal du Rhône à Sète doit faire l’objet d’une demande préalable. En cas d’accord, Voies navigables de France établira avec le propriétaire une convention d’occupation temporaire.

Les agents de la subdivision de Frontignan sont à la disposition du public du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 dans les locaux de VNF situés Pointe Caramus.

Contact : 04 67 46 65 80.

Les travaux de requalification de l’avenue Célestin Arnaud, en BUC, ont débuté.

La presse locale a été conviée ce vendredi 8 février 2019 à un point presse sur site sur l’évolution des travaux engagés dans le cadre la requalification en boulevard central urbain (BUC) de l’avenue Célestin Arnaud à la Peyrade.

Une déviation a été mise en place par la RD 600 et la route de Balaruc, un signalisation adéquate vient compléter ce dispositif. La ville a mis par ailleurs en place un dispositif d'information en temps réel. La circulation des poids lourds ainsi que les Bus est interdite sur zone jusqu’en avril.

« Les travaux ont bien débuté, comme prévu, nous n’avons pas eu de surprise, même si certains riverains ont du mal à respecter le sens de circulation et les déviations mises en place, mais ce n'est que le début », précisera Michel Granier, adjoint en charge de la voirie.

Toutes les 3 semaines environ, la ville donnera rendez-vous sur le site du chantier pour faire le point sur l’évolution des travaux du boulevard urbain.

A.SAnfilippo

La 23e Bourse des collectionneurs.

 

Ce Dimanche 10 février, pour la XXIIIe bourse des collectionneurs, près de 50 exposants vont accueillir curieux, chineurs et promeneurs, salle de l’Aire.

Organisée par l’Association culturelle et laïque frontignanaise (ACLF), en partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade, la 23e Bourse des collectionneurs va ouvrir ses portes, ce dimanche 10 février, de 9h à 17h. Une cinquantaine d’exposants propose cartes postales, livres, timbres, monnaies et autres, tire-bouchons, médailles, jouets ou cartes en tous genres, à un large public, collectionneurs « mordus », chineurs « du dimanche » et simples curieux.

Devenue un rendez-vous majeur des collectionneurs, cette bourse attire chaque année plus d’un millier de collectionneurs et autres chineurs amateurs de cartes postales, de jouets, de vieux livres, de timbres, de vieux papiers, de monnaies…

XXIIIe Bourse des collectionneurs -  Ce dimanche 10 février de 9h à 17h - Sale de l'Aire

Entrée libre, buvette, parking gratuit

A.S

Fêtez la Saint-Valentin avec les artisans et commerçants de la Ville

Une semaine pour célébrer comme il se doit la St Valentin avec les commerçants et artisans de Frontignan la Peyrade. Une semaine qui a débuté ce samedi 09 février par un marché artisanal sur la place du square de la liberté  ou une quinzaine de stands d’artisanat – spécialement sélectionnés pour la St Valentin a pris place.

Une quinzaine d'artisans spécialement sélectionnés pour trouver le cadeau idéal à offrir à sa moitie.

Une semaine entière du 09 au 16 ou les commerçants et artisans seront plein de petites attentions à l'égard des Valentines et Valentins, ainsi offres spéciales, portraits photo cadeaux, tombola gratuite.

 

Pour l'occasion de nombreux restaurateurs proposent des menus spéciaux. Du menu gastronomique au burger spécial, il y en aura pour tous les goûts. Mais les commerces de services, d'alimentation ou de prêt à porter participent également à cette opération de la Saint Valentin organisée par les commerçants et artisans en partenariat avec le ville. Mais St Valentin c'est avant tout la fête de l'amour et des amoureux, à leur intention une tombola gratuite est organisée dont le 1er prix est une soirée en amoureux (1 repas pour 2 personnes dans un des restaurants participants + 1 bouquet de fleurs + 1 bouteille de vin) et bien évidemment d'autres lots sont à gagner comme des bons d’achats de 20€ offerts par la Ville chez les commerçants et artisans participants à l’opération.

Le tirage au sort aura lieu le samedi 16 février à 12h sur le parvis des Halles.

Pour vivre pleinement cette semaine rendez-vous chez vos commerçants et artisans de Frontignan la Peyrade, tout est sur place : bijoux, prêt-à-porter, soins, beauté, bien-être, gastronomie, livre, culture… Cerise sur le gâteau, il est possible que votre commerçant, le cœur sur la main, pour vous remercier de votre aimable sourire et pour immortaliser celui-ci, vous offre un bon pour faire tirer le portrait de votre couple, gratuitement, par un photographe portraitiste installé le samedi 16 février sur le parvis des Halles de 10h à 12h30.

Nombre de commerçants ont également à cœur de décorer leurs vitrines.

La liste des commerçants participants à l'opération est consultable sur le site de la ville.

A.Sanfilippo

 

 

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).