Frontignan

Un exemple de tourisme durable sur le littoral méditerranéen

Soumis eux effets du changement climatique et à la perte de la biodiversité, il est essentiel d’agir pour la préservation du littoral. C’est l’objectif du projet de coopération européenne Co-Evolve. Avec le Département de l’Hérault, ses membres se sont réunis à Frontignan la Peyrade le 9 avril, dans le cadre d’Hérault liitoral.

Sur la thématique « maintenir un tourisme durable face au changement climatique » dans les zones littorales, l’ensemble des partenaires de toute l’Europe, une trentaine de personnes, des institutionnels et scientifiques venues de Grèce, d’Italie, d’Espagne ou encore de Croatie, se sont donc retrouvés à Frontignan la Peyrade pour échanger sur le devenir du littoral méditerranéen. Des partenaires qui vivent souvent des problèmes très similaires aux nôtres, sur des territoires et avec des populations qui nous ressemblent.

Démarré fin 2016, le projet européen Co-Evolve a pour objectif de promouvoir une évolution harmonieuse entre les activités humaines et les écosystèmes naturels pour permettre leur maintien durable.

Au niveau héraultais, si la réflexion porte sur l’ensemble de la façade littorale, le groupe dexperts a identifié deux secteurs pilotes, afin de tester certaines approches : le Lido de Frontignan-Maguelone et le littoral Ouest Hérault, de Vendres à Vias.

Ces échanges d’expériences sur les synergies possibles avec d’autres projets européens permettent ainsi de comparer les stratégies de gestion et d’intervention sur ces territoires de bord de mer. Ils s’inscrivent pleinement dans le plan Hérault Littoral, qui vise à répondre à l’ensemble des défis attachés au dérèglement climatique, afin de préserver et de continuer à développer l’attractivité du littoral héraultais. Le projet phare est la création en 2020, sur le site des Aresquiers, de la Maison du Littora, pour sensibiliser tous les publics aux richesses et enjeux de notre littoral.

Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade et vice-président aux solidarités territoriales, a accueilli l’ensemble des partenaires : « préserver les espaces naturels du département, en particulier le littoral, est notre mission. Nous avons l’ambition d’en faire un écrin protégé qui relie l’arrière pays à la mer et participe au rayonnement économique et touristque du territoire. »

Tradition - Miquettes et Chasse aux oeufs pour ce WE de Pâques

14é Fête de la Miquette ce lundi 22 avril, la Miquette sera de retour dans les rues de Frontignan.

   
Miquette frontignanaise, une brioche unique au monde    

Comme chaque année depuis 14 ans maintenant, le club taurin « Lou Senglié », la Ville de Frontignan la Peyrade et les artisans boulangers-pâtissiers organisent la fête de la Miquette. L’occasion de découvrir la célèbre petite brioche anisée au travers un grand défilé dans le cœur de ville en costume d’époque du Temps Jadis.

Le partage de cette petite brioche est sans doute l’une des plus belles traditions locales, qui témoigne bien de l’esprit de solidarité des frontignanais (es) depuis plus de trois siècles.

Lundi 22 avril 2019 :

  • 9h30 : Défilé et aubade aux boulangers en cœur de ville - départ de la maison de retraite Anatole-France jusqu'au parc V. Hugo
  • 11h30 : Apéritif et dégustation de la Miquette, à l'issue de la chasse aux oeufs

Chasse aux Œufs de Pâques

 

Le week-end Pascal se poursuit avec gourmandise grâce au comité des fêtes qui, en partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade, organise pour la 9è année consécutive 2 chasses aux œufs de Pâques pour tous les enfants de la ville.

Rendez-vous est donc donné aux chercheurs d’œufs, de poules, de lapins et autres cloches en chocolat dès 10h30 le dimanche 21 avril sur le parvis de la mairie annexe à la Peyrade, et le lendemain lundi 22 avril à 10h30 au parc Victor HUGO à Frontignan .

  • un parcours adapté dédié aux - de 5 ans sera mis en place

A.Sanfilippo

Club Loisirs - Les hobbies et les passions s'exposent

Un vaste programme que cette exposition organisée par le club loisirs ou les hobbies et les passions que chacun possèdent en soi sans jamais oser les montrer au grand public.

Ces hobbies et passions, des travaux d’artistes qui ouvrent la voie à une multitude de directions et libèrent les plus folles inspirations que chacun possède en soi sans jamais les faire apparaitre au grand jour.

Aussi voici là, une opportunité de les montrer au grand public à l’occasion de cette exposition dont le vernissage a eu lieu à la salle Bouvier Donnat ou pas moins de 5 élus étaient présents dont MIchel Arrouy, Jean Louis Bonneric, Renée Duranton Portelli, Loïc Linarés et David Jardon tous représentant la municipalité.

Une occasion pour Jean Claude Fobis, président du club de s'informer sur la date de mise à disposition des nouveaux locaux associatifs à la Peyrade. Si l'espoir de remise des clés s'orientait vers le mois de mai pour fêter les 30 ans du club dans ses nouveaux locaux, apparemment on s'orienterait plus vers le mois de septembre 2019, pour démarrer la nouvelle saison

Ces artistes, car c’est bien de cela dont il s’agit, ont donné libre cours à leurs envies, avec un seul maître mot, oser tout entreprendre: que se soit du craft, de la peinture, de la broderie, des tableaux en 3D, un arbre généalogique ou encore ce petit village en maquette confectionné à partir de coton-tiges.

Ainsi, chaque spécialité se trouve représentée, dans le cadre de cette exposition qui sort de l’ordinaire.

Tout montrer certes, mais avec un certain talent et les oeuvres présentées attestent qu'il est bien présent.

Une belle et originale exposition qu'a présenté le Club Loisirs.

A .Sanfilippo

Communiqué: Aire d'accueil - Frontignan demande l'intervention du Préfet

Depuis le 25 mars, l’aire d’accueil des gens du voyage sur la commune de Frontignan est fermée par décision brutale de Sète agglo, qui gère le site inscrit au schéma départemental dans le cadre de la loi Besson. 3 semaines plus tard, les familles concernées sont toujours en attente de solutions alternatives et la date de réouverture n’est toujours pas prévue. Une situation indigne qui ne peut durer pour personne. Pierre Bouldoire demande au Préfet d’intervenir.

C’est une décision aussi brutale qu’indigne qui amène Pierre Bouldoire à demander au Préfet de « faire respecter l’état de droit sur le bassin de Thau »… Outre qu’aucune urgence technique ne justifiait cette fermeture - les travaux auraient pu être réalisés sur une courte durée et en site occupé – elle met des familles dans une situation difficile qui ne peut plus durer.

 

Car aucune solution alternative ne leur a été proposée et elles sont toujours en attente de réponse de Sète agglo. Tout particulièrement celles qui ont des enfants inscrits en école primaire ou au collège sur la commune et qui suivent une scolarité régulière dans de bonnes conditions et dans une situation de stabilité, maintenant compromise. Depuis le samedi 23 mars, certaines familles se sont d’ailleurs installées dans différents endroits du territoire et notamment à Frontignan, sur l'ancien stade du quartier de La Peyrade pour rester proches des établissements scolaires, ce qui a provoqué un fort émoi des habitants.

Pierre Bouldoire a également écrit au président de Sète agglo pour lui rappeler ses obligations en la matière et lui demander « de réaliser en urgence les travaux sur l'aire afin de permettre sa réouverture le plus rapidement possible ». Car il s’agit de mettre rapidement fin à cette situation.

Rappelons que le 21 février, le président de Sète agglo annonçait aux élus présents en bureau d’agglo qu’il envisageait de prendre un arrêté de fermeture de cette aire d’accueil. Un arrêté signé en fait le jour-même et publié dès le lendemain, également par voie de presse… « Une manière de procéder inacceptable. Non seulement, vous n'avez pas été honnête envers les élus présents au bureau communautaire, mais surtout à aucun moment, les services ou les élus de la commune de Frontignan n'ont été informés des problèmes se posant sur cette aire, ni associés à une visite sur place ».

La loi Besson a donné naissance aux aires d’accueil, obligatoires pour les communes de plus de 5 000 habitants dans le cadre du schéma départemental, co-élaboré par l’Etat et le conseil départemental. Elle impose également une gestion coordonnée de leur fermeture temporaire, justement pour éviter ces situations. Mais il faut bien dire que seules Frontignan, Mèze et Marseillan en sont dotées, la Ville de Sète refusant toujours de remplir ses obligations légales en s’opposant à la création d’une aire d’accueil sur son territoire. Elle est pourtant inscrite elle-aussi au Schéma départemental d'accueil des gens du voyage co-élaboré par les services de l'Etat et du Conseil départemental, et aurait pu offrir des solutions.

Communiqué

Le conseil de quartier "coeur de ville" organise un Vide grenier

Le conseil de quartier "cœur de "organise un vide grenier  le samedi 20 avril de 9h à 17h qui se déroulera au square de la liberté .

IL sera demandé 5 €uros par emplacement qui seront à régler à l'association culturelle laïque frontignanaise (ACLF) .

Les bénéfices seront reversés à la coopérative scolaire Anatole-France 2.

Buvette sur place et crêpes.

Renseignements et inscriptions :

Claudine Christian 0652087644 ou service proximité 0467185128

20 et 21 avril : Un grand week-end de BMX

Course hommage à Christophe Sirvent et course de draisiennes ouvertes à tou.te.s, le samedi 21 avril, et 4e manche de la coupe d’Occitanie, le dimanche 22. Le club et ses champions comptent sur un public nombreux.

Le club de Frontignan présidé par Corinne Enjolras compte quelques 80 licenciés qui peuvent, depuis les travaux de 2017 (120.000 € financés par la Ville (30%) l’Agglomération, le Département et la Région), s'entraîner et organiser des compétitions sur une piste municipale désormais plus rapide et aux normes de la Fédération française de cyclisme.

Au programme de ce grand week-end organisé par le BMX club Frontignan.

Trophée 48s - samedi 20 avril, 9h à 17h Course Old school en hommage à Christophe Sirvent et course de draisiennes.

Christophe Sirvent, décédé l’an passé à l’âge de 22 ans, était pilote de BMX à Frontignan durant de nombreuses années. Ses parents étaient très investis dans le fonctionnement du club.

  • Draisiennes : Participation gratuite, inscriptions dès le matin à l'accueil, tous les participants seront récompensés.
  • Old School : 1 ou 2 races spécifiques selon le nombre de pilotes inscrits, récompenses des 3 premières et 3 premiers.

Bénéfices reversés aux associations pour la recherche contre le cancer.

Ouvert à tou.te.s. Possibilité de prendre une licence à la journée sur présentation d’un certificat médical.

Entrée libre.

Remises des récompenses à 12h et 17h.

4e coupe Occitanie le dimanche 21, de 9h à 17h.

Compétition officielle. Entrée libre. Remises des récompenses à 12h et 17h.

Outre son traditionnel stand de restauration le club de bmx souhaite mettre en avant les produits du terroir avec des partenaires locaux : moules cuites et assiettes d'huîtres et bien sur muscats doux ou sec de Frontignan.

Avec la présence également de stands spécialisés : BMX GANSTER et MONTA'BIKE.

Parmi les champions Frontignanais de ce sport olympique – on peut citer Marianne Beltrando qui en 2017 a été sacrée championne de France, championne d’Europe et championne du monde dans sa catégorie (14 ans). En 2018, elle conserve ses titres nationaux et européens et atteint la 2e place mondiale. Un des beaux espoirs de médaille pour les JO de Paris en 2024.

Piste de BMX de Frontignan - Avenue du 81e RI

Gratuit. Spectacle assuré.

Avenue des Vacances : les travaux démarrent et la concertation continue

Afin d’améliorer la sécurité des piétons et d’apaiser le partage de l’espace public, dans le secteur de l’Entrée, la Ville a proposé, dès 2017, un projet d’aménagement de l’avenue des Vacances en créant un cheminement piéton et en déplaçant les zones de stationnement.

Des travaux de terrassement (traitement en tout-venant compacté) sur le parking de l’Entrée se déroulent depuis le début de semaine afin d’améliorer le revêtement et le rendre plus praticable. Avant l’été, l’éclairage public sera installé. Après l’enfouissement et l’amélioration des réseaux secs et humides, puis plusieurs rencontres avec les riverains, une première phase de travaux de sécurisation des déplacements inscrits au Plan action voirie/PAV, a permis de créer, en juin 2018, un cheminement protégé par des potelets dans la partie nord-est de l’avenue. Et avant de lancer une nouvelle phase (la partie sud), le projet a été représenté en février dernier en réunion publique au conseil de quartier de la plage.

De nombreuses questions et observations, relayées par une pétition de riverains et commerçants, ont été posées lors d’une rencontre entre Michel Granier, maire-adjoint, délégué à la voirie, aux travaux et au cadre de vie, et Kelvine Gouvernayre, élue au commerce, à l’artisanat et à l’oenotourisme, en mars dernier. Ainsi, les élus ont décidé de retravailler le projet et de poursuivre la concertation. C’est un cheminement piétons sécurisé par des potelets entre la rue Charcot et l’avenue Paul-Valéry, un cheminement au début de l’avenue des Vacances et de l’avenue Vauban et le maintien en l’état du stationnement devant les résidences qui seront proposés par les services de la Ville.

Une nouvelle réunion de concertation avec les riverains, les commerçants, membres du conseil de quartier de la plage et élus a eu lieu le lundi 15 avril, sur place, afin de valider ensemble cette nouvelle version du projet de sécurisation de ce quartier très fréquenté en période estivale, pour finaliser les travaux pour l’été.

Le CATM en croisière, sur le Tarn !

C’est sous un soleil radieux que s’est déroulée la sortie en Aveyron de la section locale des PG-CATM le vendredi 12 avril.

Une petite croisière à bord du Héron des Raspes

Arrivés à la base nautique du Mas de la Nauc, située sur la commune de Viala du Tarn, les participants ont embarqué à bord du bateau promenade « le Héron des Raspes » pour une croisière au fil du Tarn jusqu’au barrage de Pinet. Ils ont donc découvert grâce aux commentaires du capitaine, un enfant du pays qui en connaît chaque recoin, toute la richesse de la faune et de la flore de cette gorge sauvage au cœur du Parc Régional des Grands Causses, site classé Natura 2000, refuge d’espèces protégées et d’une multitude d’oiseaux.

L'air du large, ça creuse les estomacs

La vallée des Raspes, zone de schistes aux versants couverts de forêts de chênes ou de châtaigniers, offre toute la beauté d’un paysage préservé. On sait que les loutres et les castors ont réinvesti ses berges, mais ce sont les milans noirs et les hérons gris que les visiteurs ont pu observer.

Au cours de cette promenade si bucolique, le plaisir des papilles est venu se joindre à celui des yeux lors d’une savoureuse dégustation de kir à la châtaigne et de fouace offerte à tous. Après un repas copieux et très convivial, le groupe a rejoint le célèbre village de Roquefort-sur-Soulzon afin de visiter les caves Gabriel Coulet, qui ont su conserver leur caractère authentique et familial malgré une concurrence féroce. Beaucoup de participants se sont laissés tenter par les délicieux produits de la boutique, certains ayant même reçu des « commandes » de la part de frontignanais gourmands ! Comme toujours, ce n’est qu’un au revoir.

Rendez-vous le mercredi 5 juin pour le Congrès Départemental (salle Voltaire), le dépôt de gerbes au Monument aux Morts, suivis du repas dansant à la salle de l’Aire pour fêter également le cinquantième anniversaire de la section de Frontignan La Peyrade.

Source CATM

Concertation citoyenne - Sécurisation du carrefour Schweitzer-Bernard

Après plusieurs réunions de travail avec les riverains du conseil de quartier Barnier, les travaux programmés sur le carrefour avenues Albert-Schweitzer/ Claude-Bernard et inscrits au plan action voirie/PAV ont été repensés et redéfinis avec les techniciens de la Ville.

160 potelets pour réorganiser le stationnement

En tenant compte des demandes des riverains, les travaux vont donc démarrer dès le 23 avril pour une durée de deux semaines et vont consister en la sécurisation du carrefour, la mise en conformité du trottoir Est, la suppression du tourne -à-gauche, avec la création d’un îlot central sur l’avenue Claude-Bernard, et enfin la protection du trottoir Ouest. Ces travaux permettront de mieux protéger la circulation piétonne et, par la réduction de la voie, de limiter la vitesse des automobilistes.

C’est l’un des axes prioritaires de travail du conseil de quartier Barnier qui a déjà participé, avec les services techniques de la Ville, aux travaux de sécurisation avenue Albert-Schweitzer avec notamment la pose de 160 potelets pour réorganiser le stationnement ainsi que la réfection du marquage routier (stationnement, cédez-le-passage, stop, passages piétons).

Travaux du 23 avril au 3 mai

Coût : 22 000 euros (dont 6000€ sur l’enveloppe participative du conseil de quartier Barnier)

La question du cinema fait toujours polémique!

 

Communiqué de Gérard Prato, conseiller municipal et communautaire (RN).

Frontignan : que MM Bouldoire et Cléret cessent leur cinéma !

Depuis plusieurs semaines, la question des cinémas sur Frontignan fait polémique. Pierre Bouldoire, qui a d’abord approuvé le projet de multiplexe de huit salles sur Balaruc (quand il daignait encore siéger à l’agglomération), veut maintenant construire son propre « miniplexe » de 6 salles. Pour permettre à ce miniplexe de voir le jour, la mairie socialiste a engagé une véritable guerre médiatique et judiciaire contre François Commeinhes.

Thibault Cléret dans le sillage de la gauche présente un projet non-budgété.

M. Cléret et son agence de communication « Citoyens, parlons-en ! » ont de leur côté présenté le 10 avril un projet de cinéma alternatif, ne comprenant que 4 salles, mais avec en supplément une salle de spectacle de 300 places et divers services. En outre, ce projet, qui s’apparente à coup de com’, n’est pas du tout financé : M. Cléret a annoncé de manière parfaitement fantaisiste 1.000.000€ de subvention de l’agglomération (voire une prise en charge totale par Séte-agglopôle). Questionné à ce sujet en assemblée, François Commeinhes a confirmé ne rien savoir de ce projet.

Au nom de l’opposition municipale j’appelle chacun à revenir à la raison.

Si tous ces projets aboutissent, la zone Balaruc-Frontignan comptera jusqu’à 14 salles de cinéma, contre une seule (le Cinémistral) aujourd’hui : c’est une folie qui risque de coûter très cher au contribuable. Compte tenu de la situation financière dégradée de notre commune et du ras-le-bol fiscal légitime de nos concitoyens, le groupe d’opposition que je conduis propose de suspendre le projet de miniplexe. Il faut d’abord savoir quelle sera l’offre effective sur Balaruc de manière à adapter notre politique sur Frontignan. Il faut surtout assainir les finances de la commune et investir dans des domaines prioritaires : soutien aux commerçants du centre-ville, sécurité et voirie par exemple. A moyen terme nous envisageons une amélioration et une augmentation raisonnée des capacités en matière de cinéma, mais en tenant compte du contexte local et sans mettre en péril les finances de la ville.

Communiqué Gérard Prato.

FIRN - Rencontre avec Hélène Couturier au Bistrot de Fanny

 

La 22e édition du Festival international du roman noir de Frontignan, du 28 au 30 juin 2019, se prépare en multipliant les rendez-vous, cinéma, siestes noires, ateliers d’écritures, rencontres… pour tou.te.s

Hélène Couturier, auteure de roman noir, notamment à destination de la jeunesse, plusieurs fois invitée au Festival international du roman noir / FIRN Frontignan sera présente le 16 avril 2019 à partir de 18h30 au Bistrot de Fanny pour y rencontrer ses lecteurs.

En 1996 son premier roman, Fils de femme, est publié par les éditions Rivages / Noir. En 2011, Jérôme Cornuau adapte son roman paru aux Presses de la Cité Tu l’aimais quand tu m’as fait ?, avec Aure Atika. Elle est aussi documentariste et scénariste. Elle vit entre Montpellier et Barcelone.

Elle présentera ces deux derniers ouvrages pour ados : Bye Bye Bollywood et Trans Barcelona express parus chez Syros.

Elle anime actuellement un atelier d’écriture avec des élèves du Collège Les 2 pins à Frontignan qui donnera lieu à une restitution lors du 22e FIRN.

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).