Loupian

L'artisanat céramique gaulois entre la fin de l'époque romaine et le début de l'époque wisigothique

Musée de site Villa-Loupian

Conférence Patrimoine et Archéologie

Jeudi 30 novembre : 18 h 30 · Musée de site Villa-Loupian · LoupianAucun texte alternatif disponible.

"L'artisanat céramique gaulois entre la fin de l'époque romaine et le début de l'époque wisigothique IV-Ve siècle : l'exemple en Narbonnaise. "

Conférence par Benoît Favennec Docteur en archéologie - chercheur associé à l'UMR 5140

Pendant cette conférence, seront présentés les résultats de la thèse de B. Favennec sur les ateliers de potiers et de tuiliers entre la fin de l'époque romaine et le début de l'époque wisigothique (IVe-VIe siècle) en Gaule.

Les aménagements (fours, bâtiments artisanaux, fosses à argile et dépotoirs), ainsi que le mobilier produit en Narbonnaise serviront de fil conducteur à la présentation, puisque la région est l'un des territoires les plus documentés en la matière à l'échelle nationale et même européenne.

Les données issues de fouilles récentes, notamment à Magalas (34) et à Fanjeaux (11), permettront d'illustrer les propos.

Organisé par le service culture et patrimoine de Sète agglopôle Méditerranée. Entrée gratuite

Loupian : centre Nelson Mandela, une borne de recharge pour voitures électriques Révéo

Une borne de recharge pour voitures électriques Révéo a été installée aux abords du Centre Nelson Mandela.

Véhicules électriques et hybrides : Loupian, une ville branchée !
 

La borne de charge accélérée pour véhicule électrique du réseau REVEO, implantée Ancien Chemin De Poussan, à côté du centre Nelson Mandela, est opérationnelle. µInstallée par le Syndicat Hérault Energies, chargé du déploiement des bornes sur le département et financé par Séte Agglopôle, Hérault Energies et l’ADEME, cette station assure une autonomie supplémentaire aux véhicules concernés et permet à 2 voitures en simultané de recouvrer en moyenne 80 % des capacités d’une batterie en moins de 1 heure 30

. En promouvant la mobilité électrique, l’agglomération et le conseil municipal concrétisent leur engagement en faveur du développement durable et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Au-delà d’un service aux citoyens qui ont ou auront bientôt un véhicule électrique, ce nouveau dispositif est un nouvel atout pour le tourisme local et vient se connecter à un maillage départemental en émergence sur la région Occitanie : une centaine de borne sur l’Hérault et plus de 900 sur la région.

C’est ainsi une opportunité de combiner visite d’un territoire d’exception et vivre l'expérience d'un tourisme plus respectueux de l'environnement grâce aux véhicules électriques. Cette borne sera d’ailleurs alimentée par de l’électricité issue d’énergies renouvelables. D’ici fin 2017, le territoire de Séte agglopôle sera équipé de 19 bornes réparties sur l’ensemble des communes (chacune disposant de 2 points de charge). Soit 1 borne dans chaque commune, sauf Sète qui en disposera de 4, Marseillan (2) et Frontignan (2). Le réseau Révéo et Hérault Energies La loi Grenelle 2 a confié aux communes et à leurs groupements comme Hérault Energies (Syndicat Départemental d’Énergies du Département de l’Hérault), la charge de développer les bornes de charges accessibles au public.

A travers le déploiement d’une 100aine de bornes sur le département, l’objectif du syndicat Hérault Energies est de faire du véhicule électrique un élément central de la mobilité de demain. Pour y parvenir, le syndicat participe à une démarche collective innovante : un réseau régional baptisé REVEO et créé par 9 syndicats d’électricité de la région Occitanie et les métropoles de Montpellier et Toulouse qui agissent de concert pour proposer aux usagers un service unifié sur l’ensemble de la Région. reveCapture

2 façons d’utiliser REVEO : 

L’abonné est muni d’un pass qui lui permet de badger sur la borne et de se charger.

Il paie par prélèvement mensuel.

L’utilisateur occasionnel utilise l’application REVEO sur son smartphone.

Il paie à chaque session de charge. 

Une utilisation simplifiée Grâce à ce réseau régional, les abonnés bénéficient d’un service simple et harmonieux :

un seul badge pour l’ensemble des 900 bornes. Un site internet Sur https://www.reveocharge.com/ , l’usager peut connaitre l’emplacement et la disponibilité de la borne la plus proche.

Cette application permet également à l’utilisateur de gérer son compte en ligne. 

Tarifs de la borne accélérée

Le coût de recharge est à 1.50 € TTC pour les abonnées (abonnement à 12€ TTC / an) et de 3 € TTC pour les non abonnés jusqu’à la première heure de charge. Au-delà, le tarif est décompté à la minute (1,50 € TTC / heure, soit 0.025 € la minute, abonné ou pas). Ce tarif est identique pour l’ensemble de la région Occitanie.

En savoir plus Le site internet https://www.reveocharge.com/ : infos pratiques et localisation des bornes… Les réseaux sociaux pour suivre l’actualité : Facebook : ReveoCharge / Twitter : @ReveoCharge

Cine'Art à Loupian : « Même les choses invisibles se cachent »

17h / médiathèque Stéphane Hessel (Loupian)
VENDREDI 17 NOVEMBRE


PROJECTION CINE 'ART « Même les choses invisibles se cachent » de Jean-Baptiste Durand, en présence du réalisateur.

Le réalisateur dresse un portrait de l’artiste peintre Abdelkader Benchamma. Ce film invite à l’immersion au coeur de l’acte de création de l’artiste
Projection dans le cadre du Mois du film documentaire.

Entrée libre et gratuite
Médiathèque Stéphane Hessel, 100, allée RR Trencavel 34140 Loupian

"Ce film n’est pas un documentaire sur le travail d’Abdelkader Benchamma, ni sur l’exposition qu’il fait au Carré Sainte-Anne, il invite plutôt à l’immersion au coeur de l’acte de création. Abdelkader est le motif du film, pas le sujet. La caméra vient le sonder en train de créer, de douter, de regarder, de s’interroger. Le son entièrement fait en post production, interroge l’image dans un objet hybride entre musique concrète et son réel."

11 novembre à Loupian: hommage aux combattants et morts pour défendre la Patrie

Rassemblés devant la mairie sur la place de la Libération à 9 h 45, la cérémonie marquant l'anniversaire de l'armistice de la première guerre mondiale a eu lieu ce samedi 11 novembre 2017 avec une très belle participation des Loupianais qui ont suivi toute la cérémonie.novDSC_0024 (16)

  En présence des Elus du Conseil Municipal, de ceux du Conseil Municipal des Jeunes, des Anciens Combattants et de l'UNC, des Porte-drapeaux, des enfants des écoles et de leur directrice de l'école élémentaire ainsi que des JSP de la caserne de Loupian. le cortège a pris la direction du cimetière précédé par la "Musique" pour déposer une gerbe au Carré Militaire. Une minute de silence a alors été respectée avant que le défilé ne se reforme pour rejoindre Le Monument aux Morts ou des dépôts de gerbe ont eu lieu .

novDSC_0020 (17)

La lecture des discours a permis aux participants de réfléchir sur le devoir de Mémoire relatif à ces événements car comme le précise le secrétaire d’État auprès de la Ministre des armées..." A ceux tombés lors de la Grande Guerre lors de la seconde Guerre Mondiale, lors des Guerres de décolonisation, à ceux tombés hier et aujourd'hui, lors de nos opérations extérieures partout dans le Monde, la Nation reconnaissante rend hommage et perpétue l'indispensable mémoire".

La cérémonie s'est poursuivie toujours avec la même ferveur jusqu'au retour du cortège, devant la Mairie. Elle s’est clôturée par un « vin d'honneur » offert par la municipalité.

"Le 11 novembre 1918 le cessez-le-feu fut effectif à onze heures, entraînant dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairon. Il faut savoir que  la guerre mondiale de 14/18 a fait plus de 18 millions de victimes avec au-delà des millions d'invalides ou de mutilés ainsi que de nombreux disparus pour la Nation."

Loupian : profitez de la collection de Gérard Gomez

L'exposition du cercle historique Loupianais « 1917 – Au tournant de la Grande Guerre » vous attend à la Chapelle Saint Hippolyte de Loupian jusqu'au 19 novembre 2017. Une exposition qui présente une belle collection , celle  de Gérard Gomez, un Loupianais passionné par cette période.

gomDSC_0004 (33)

Cette exposition vraiment magnifique permet par sa finesse et certaines mises en situation de vous replonger dans La Grande Guerre en 1917.

Pour en savoir plus : http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/entree-en-guerre-des-etats-unis-en-1917Capture                                                                                   pedagogie.ac-toulouse.fr

C'est justement dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, que l'association "Le cercle historique loupianais" organise avec la Commission Municipale des Anciens Combattants de Loupian "1917, au tournant de la Grande Guerre", une exposition où le public peut découvrir la richesse et la variété de la collection de Gérard Gomez.

gomDSC_0005 (34)Ce dernier précise qu'il s'est spécialisé sur cette période il y a 20 ans après être devenu un collectionneur 10 ans avant. Souvenirs de son grand-Père, matériel trouvé chez lui, ont peut-être été à l'origine de cette passion.

Et petit à petit la collection a pris de l'ampleur. De marchés de collectionneurs en bourse d'échanges, s'il s'est séparé des éléments relatifs à la seconde guerre car il s'est spécialisé dans celle de 1914-1918.

Avec l'aide de son épouse, s'il n'exporte pas toute sa collection, à la demande, il peut faire des présentations, comme il l'a déjà réalisée à Montbazin.

gomDSC_0006 (33)

En attendant, si les classes du Collège de Loupian visiteront cette exposition, si vous désirez vous y rendre vous y retrouverez tout le matériel et les équipements des Poilus, des vêtements, des armes (fusils, poignards, pistolets), des médailles et créations artisanales réalisées dans les tranchées avec même du matériel allemand.

Horaires d'ouverture au public : tous les jours de 15 h 30 à 18 h. Jusqu'au 19 novembre.

Et à la demande c'est aussi possible :

Mr Gomez : 06.69.94.48.25

Mr Marillat : Président du cercle historique Loupianais : 06.22.01.11.75

Loupian : magnifique exposition du cercle historique Loupianais

L'exposition du cercle historique Loupianais « 1917 – Au tournant de la Grande Guerre » vous attend à la Chapelle Saint Hippolyte de Loupian jusqu'au 19 novembre 2017.

loupDSC_0003 (31)

Son vernissage avait lieu ce dimanche 5 novembre à 11h en présence de plusieurs élus des communes voisines, d'Audrey Imbert, Conseillère Départementale et devant un très nombreux public car cette exposition vraiment magnifique permet par sa finesse et certaines mises en situation de vous replonger dans La Grande Guerre en 1917.

En effet, dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, l'association "Le cercle historique loupianais" organise avec la Commission Municipale des Anciens Combattants de Loupian "1917, au tournant de la Grande Guerre", une exposition où le public peut y découvrir la reconstitution d'un hôpital de campagne, ainsi que de nombreux objets uniques généreusement mis à disposition de l'association par un collectionneur loupianais : Gérard Gomez, un passionné.

loupDSC_0010 (21)

Et avec des vêtements et équipements de Poilus, des armes (fusils, poignards, pistolets), ainsi Basculer l'éditeur que des médailles et créations artisanales réalisées dans les tranchées, le visiteur trouvera de quoi caractériser cette année 1917 qui fut celle de la guerre après celles de 1916 (offensive de la Somme) et de 1915 (La Marne).

Les représentants de l'association et de la Commission s'associaient à Alain Vidal, Maire de Loupian, pour féliciter tous ceux qui grâce à leur aide ont permis cette très belle réalisation qui permet de transmettre la Mémoire et qui, avec la visite des classes du Collège de Loupian, s'inscrit dans la continuité pour que les jeunes n'oublient pas ces événements et réalisent que la Paix est fragile et qu'il faut essayer de la préserver.

Horaires d'ouverture au public : tous les jours de 15 h 30 à 18 h.

 

Soirée Halloween au centre Nelson Mandela

zomDSC_0020 (14)

zomDSC_0023 (14)Après avoir fêté Halloween comme il se doit à la Caserne des pompiers de Loupian, le 31 octobre, après un circuit dans la commune pour récupérer des bonbons, une autre événement festif attendait les Loupianais ce samedi soir.

A l'abri car à l'extérieur il y eut un certain déluge d'eau et de feu, une soirée déguisée Halloween dans une ambiance étrange. Avec des animations et le DJ Kévin aux manettes cela promettait et les jeunes villageois ont répondu présents, moins nombreux que prévus pour cause d'orage. Et avec des lots à gagner dans cette ambiance machiavélique le bonheur était à son comble pour les amateurs de sensations fortes.

Loupian et sa caserne hantée pour Halloween

 L’Halloween ou Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l’anglais All Hallows Eve .La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an.

Pendant la protohistoire celtique, existait une fête religieuse – Samain en Irlande, Samonios en Gaule –, qui se déroulait sous l’autorité des druides, pendant sept jours : le jour de Samain lui-même et trois jours avant et trois jours après.wenDSC_0149

Puis Halloween a été remis au goût du jour devenant une fête appréciée par les adultes et les enfants.

A Loupian, presque chaque année, l'on fête Halloween à la caserne des pompiers qui pour l'occasion organisent une soirée à la hauteur de l'événement le 31 octobre, au soir. Cette année, il y aura même au Centre Nelson Mandela, une autre soirée d'Halloween avec des déguisements sur ce thème. DJ Kévin sera là pour mettre de l'ambiance à partir de 20 h le 4 novembre.

wenDSC_0156

Mais ce mardi soir tandis que certains se laissaient porter sur une remorque tirée par un tracteur, les Loupianais étaient très nombreux à arpenter les rues de Loupian à la recherche de sucreries et de bonbons. Après une heure de déambulation, ils ont rejoint la caserne hantée où certains avaient commencé la fête entre bonbons et gâteaux, avec de la musique et surtout des circuits hantés...

Après avoir dégusté des sucreries, les enfants ont tous visité le tunnel de la sorcière sans trop de problèmes mais pour les adultes ce fut moins facile. Entre tronçonneuses et fantômes, pas question de jouer les courageux car le circuit était volontairement déstabilisant, ce qu'attendait d'ailleurs les visiteurs.

Et quand le défilé arriva à la caserne ce fut un second départ pour cette belle soirée qui a réuni plusieurs centaines de Loupianais très heureux d'être en fête.

Bientôt une exposition du cercle historique Loupianais

Exposition « 1917 – Au tournant de la Grande Guerre »

  Chapelle Saint Hippolyte Exposition du 5 au 19 novembre 2017.

Inauguration le dimanche 05 novembre à 11h à la chapelle Saint Hippolyte.

Dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, l'association "Le cercle historique loupianais" organise une exposition intitulée "1917, au tournant de la Grande Guerre", du 05 au 19 novembre 2017 à la chapelle Saint Hippolyte de Loupian. Le public pourra y découvrir la reconstitution d'un hôpital de campagne, ainsi que de nombreux objets uniques généreusement mis à disposition de l'association par un collectionneur loupianais : des vêtements et équipements de Poilus, des armes (fusils, poignards, pistolets), ainsi que des médailles et créations artisanales réalisées dans les tranchées.
 
Horaires d'ouverture au public : tous les jours de 15 h 30 à 18 h.
 

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon