échos

Coup d'envoi des Estivales de Thau

De gauche à droite, trois vice-présidents de Thau Agglo : Yves Michel, Éliane Rosay et Michel Garcia

Atmosphère "cigalienne"… parfums enivrants du terroir... Julie, hôtesse du Domaine de Creyssels, a reçu ce mardi les autorités de Thau Agglo dans un décor magnifique par sa simplicité naturelle. Les représentants de la CABT (ex-CNBT) : Yves Michel, vice-président et maire de Marseillan ; Éliane Rosay, vice-présidente et maire de Bouzigues ; Michel Garcia, vice-président et conseiller municipal de Villeveyrac ont présenté ainsi le programme des Estivales de Thau 2017, 3ème édition d'une démarche qui, dans un esprit guinguette et musical, permettra de découvrir les vins et produits du terroir. La présence de : Marie-Christine Fabre de Roussac, adjointe au maire de Marseillan et de Nathalie Cabrol, adjointe au maire de Mèze a montré l'intérêt de l'action menée.

Les trois discours complémentaires, argumentés, convaincants et éclairés des conseillers communautaires ont fait ressortir le besoin vital de fédérer les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour offrir aux visiteurs et aux gens du du Bassin de Thau des prestations de qualité. Le développement économique étant une compétence principale de la Communauté d'agglomération du Bassin de Thau, il est primordial de "travailler" en étroite collaboration : tous ensemble !

À l'heure où nous écrivons, plus de 50 prestataires (domaines viticoles, caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs…) ont validé cette démarche.

La destination Pays de Thau est devenue depuis 4 ans la première de l'Hérault à décrocher le label "Vignobles et découvertes", donc un accès à l'excellence.

Après "Les Vendanges à Montmartre", "Les assises de l'Œnotourisme" et les "Oursinades de Thau", les Estivales de Thau deviennent l'outil destiné à capter le flux touristique estival.

Nouveautés 2017   Programme 2017

2 dates supplémentaires suite à la fusion CCNBT / Thau agglo (janvier 2017) : Sète - 13 juillet & 3 août.

1 bac gratuit à Frontignan entre le port Est et le port Ouest, de 18h à minuit (10 août).

Nouveaux lieux à Frontignan (port Ouest) et Sète (place Aristide Briand).

Alternance entre Mireval et Vic-la-Gardiole (cette année à Vic, sur la Place Centrale)

 

6 juillet : Balaruc-les-Bains (Parc Sévigné)

13 juillet : Sète (place Aristide Briand)

20 juillet : Mèze (parking de la Capitainerie)

27 juillet : Vic-la-Gardiole (place centrale)

3 août : Sète (place Aristide Briand)

10 août : Frontignan (port Est)

17 août : Bouzigues (Promenade des Beauces)

Carole Delga : « En septembre, une large concertation sera lancée pour faire d'Occitanie la 1ère Région d'Europe à énergie positive »

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a ouvert ce lundi 26 juin à l'Hôtel de Région de Toulouse, le séminaire "Région à énergie positive", aux côtés notamment d'Agnès Langevine, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et énergétique.


Crédit : Frédéric Scheiber

« Je souhaite engager une trajectoire sur le long terme pour faire d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, la première Région d'Europe à énergie positive d'ici 2050 », avait indiqué Carole Delga, début février lors du lancement de la démarche 'Région à énergie positive'.
Durant plusieurs mois, la Région a ainsi mobilisé 120 experts pour l'accompagner dans l'élaboration de cette trajectoire.

« À l'heure où le président des États-Unis balaie d'un revers de main les engagements pris lors des Accords de Paris sur le climat, la mobilisation de tous est plus que jamais nécessaire. Nous devons engager des mesures fortes liant sobriété et efficacité énergétiques, sur tous les territoires. Il s'agit bien-sûr d'enjeux climatiques et environnementaux, mais aussi sociaux pour faire baisser la facture d'énergie des ménages, et également économique car le secteur représente un gisement d'emploi important, a indiqué Carole Delga.

Le travail remis par les experts, que je remercie pour leur implication, nous démontre que notre ambition pour devenir une Région à énergie positive d'ici 2050 est ambitieuse mais atteignable. Il va nous falloir diviser par deux la consommation d'énergie par habitant et multiplier par trois la production d'énergie renouvelable. Nous allons devoir engager un programme massif et collectif de rénovation énergétique des bâtiments existants. Par ailleurs, nous disposons de gisements remarquables et leur déploiement nous permettra d'atteindre nos objectifs.

En se basant sur ce scénario, la Région engagera une large concertation citoyenne de septembre à décembre. L'objectif est d'interpeller les territoires, entreprises, associations et citoyens, afin d'enrichir et de partager cette trajectoire. Notre Agence régionale de l'énergie et du climat, créée d'ici la fin de l'année, sera notre bras armée pour déployer cette politique offensive.

C'est grâce à la mobilisation de tous que notre Région répondra aux défis de la transition énergique et s'imposera comme la plus ambitieuse au niveau européen », a conclu Carole Delga.

La présentation complète du scénario « Région à énergie positive ».

3,4 et 5 juillet : intervention sur le pont de la Gare à Sète

SCaptureuite aux travaux réalisés en 2016, des travaux correctifs du système de mobilité du pont de la Gare seront réalisés lundi 3, mardi 4 et mercredi 5 juillet 2017 à partir de 21h15 jusqu'à 5h le lendemain matin.

Le pont sera entièrement fermé à la circulation routière et piétonne pendant ces 3 jours, entre 21h15 et 5h.

La circulation routière pourra emprunter l'échangeur Georges Clémenceau, rond-point de la Gare et trajet par la route de Cayenne, et/ou le quai François Maillol, quai Vauban, quai du Pavois d'Or, pont de la Bordigue, quai de Bosc.

Les piétons pourront emprunter le pont Sadi-Carnot, puis le quai de Bosc pour aller vers le centre-ville, et/ou le pont Sadi-Carnot, puis le quai de Bosc et à partir du pont de la Bordigue, la rue Jules Vallès pour se rendre vers l'avenue Victor Hugo.

Un affichage est prévu à la sortie de la Gare et de part et d'autre du pont pour informer les usagers. Concernant la circulation des bus, les nocturnes emprunteront les déviations et desserviront l'ensemble des arrêts sans modification.

Renseignements sur www.mobilite.thau-agglo.fr.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée investit pour le développement et la rénovation du port de Sète-Frontignan, notamment via un programme de réhabilitation de l'ensemble des ponts de Sète, pour assurer la sécurité des usagers maritimes et terrestres.

Subvention FISAC au Restaurant "L'Arôme"

La Ville de Balaruc-les-Bains, la Communauté d’agglomération du bassin de Thau et la CCI Hérault pilotent le FISAC, un dispositif de rénovation des cœurs de ville.

Dans ce cadre, elles accordent des aides financières aux commerçants, artisans et professionnels des services, qui souhaitent moderniser leurs locaux. Elle permet de financer une partie des travaux ; cette modernisation, indispensable pour rendre plus attractive les différentes activités, contribue efficacement à l’animation des coeurs des communes.

 

 
Ce jeudi 22 juin, à 8h45, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, Gérard Canovas, maire de Balaruc-les-Bains et vice-président de la CABT, accompagné de Dominique Curto, adjointe au développement économique, au commerce et à l'artisanat, ainsi qu'Yves Michel, vice-président délégué à l’économie, remettaient un chèque FISAC de subvention d'un montant de 6 804 Euros aux propriétaires du restaurant l'Arôme à Balaruc-les-Bains.

Cette aide financière aura permis aux propriétaires du restaurant "l'Arôme", très heureux d'avoir été choisis pour cette aide, d'améliorer le cadre de leur établissement, entre autres, la pièce d'accueil afin de la rendre plus lumineuse et une partie de la façade.

Sauvons les indiens

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel et plein airDéjà plus de 15.000 signatures pour sauver les indiens Guarzani Kaiowa du Brésil victimes d'un ethnocide.

Ils étaient 45.000 indiens.  Christian Puech, photographe explorateur, basé à Montbazin, espère autant de signatures avec votre aide : un clic pour participer à sauver la vie d’un indien.   
Le cacique LADIO VERON est venu à Montpellier le 24 mai 2017 répondant à mon invitation. (Affiche en P.J.). Son pathétique appel  a touché notre conscience et nous est allé droit au cœur lors de conférences débats où  nous avons rencontré les étudiants à l’Université Paul Valéry,  la société civile à l’Hôtel Océania Le Métropole, les  médias.  Nous avons  évoqué «  les dangers qui nous guettent aussi ».

Cette pétition sera remise en août au Congrès brésilien par Christian Puech.

 » accéder à la pétition
» en savoir plus        

 

Le mouvement En Marche vers le parti En Marche ?

Mardi 20 juin avait lieu dans la salle des fêtes d’Adissan une première réunion de coordination entre les comités du mouvement En Marche de l’Hérault présidée par Coralie Dubost, députée de la 3ème circonscription en présence de Patrick Vignal, député de la 9ème circonscription, Christophe Euzet député de la 7ème circonscription, Isabelle Voyer, candidate de la 6ème circonscription, son suppléant et responsable du comité de Montagnac, Christophe Giancola, et son directeur de campagne, Jérôme Toulza ainsi que François Lavigne, responsable du comité de Pézenas et bien d’autres… De nombreux échanges et interactions ont eu lieu entre les élus et les « marcheurs ». Le compte rendu de cette réunion remontera à Paris et en retour, une feuille de route leur sera communiquée pour la future grande organisation du mouvement. Catherine Barbaroux, qui succède à Emmanuel Macron à la présidence de la République en Marche, conduira le 8 juillet prochain à Paris, une convention sur l’avenir du mouvement d’où émergera l’organisation de tous les départements de France.

Corinne Cambon

Nouveau service d'accueil des impôts

 Un nouveau service d'accueil personnalisé sur rendez-vous est mis en place dans le centre des finances publiques de Sète, à compter du 1er juin pour le Service des Impôts des Entreprises, et du 1er juillet pour le service des Impôts des Particuliers. Pour bénéficier de cette réception personnalisée, réservée aux demandes les plus complexes, les usagers particuliers sont invités à prendre rendez-vous : par téléphone au guichet de leur centre des finances publiques.

Quant aux usagers professionnels, ils sont invités à prendre rendez-vous sur le site impots.gouv.fr (rubrique « contact), par téléphone, au guichet de leur centre des finances publiques. L'accueil personnalisé sur rendez-vous permet d'améliorer la qualité de service rendu, car il évite à l'usager de se rendre au service des impôts des particuliers ou des entreprises si la réponse peut lui être donnée par téléphone ou courrier téléphonique. Si le déplacement est toutefois nécessaire, l'usager sera reçu à l'heure convenue, lui évitant ainsi toute attente.

Une scène musicale pour lancer la fête

Cette année, le CFA Nicolas Albano et la MJC La Passerelle ont ouvert la fête de la musique à Sète avec dès le début de l'après-midi des notes et de beaux chants poétiques qui s'évaporaient du CFA, grâce à l'association de ces 2 structures.

Une très belle idée que d'organiser une scène musicale jeunes ce mercredi 21 juin, la cour du CFA,le temps d’un après-midi, étant devenue un centre d'expression pour permettre de découvrir de nombreux jeunes talents locaux qui avaient là l'occasion de s'exprimer, de jouer ensemble.

Pop-rock, rap, deejay electro house… La scène éclectique était animée par les élèves du Conservatoire à rayonnement intercommunal de musique et d’art dramatique de Sète et du Bassin de Thau, des élèves et formateurs du Centre de Formation Nicolas Albano ainsi que des adhérents de la Maison des Jeunes et de la Culture La Passerelle avec le soutien de l’artiste Demi-Portion.

Une bien belle initiative très rafraîchissante dans un cadre reposant. Le top pour commencer l'été.

Inauguration du Festival de la Biodiversité

 

Capturecpie2Le réseau du CPIE Bassin de Thau en partenariat avec la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau et le Jardin Antique Méditerranéen propose le Festival de la Biodiversité, « Tous Sentinelles de Thau » du 19 au 25 Juin 2017, sur le territoire du Bassin de Thau et des étangs palavasiens.

Ce mardi 20 juin  avait lieu au Jardin Antique Méditerranéen de Balaruc les Bains, l'inauguration de ce Festival pour que nous devenions tous des Sentinelles de Thau et que dans des décennies notre Bassin de Thau soit toujours aussi beau.

A cette occasion 2 autres événements : Le JAM devient un des nombreux refuges pour la Biodiversité de la LPO Hérault qui était représenté par Pierre Maigre,son Président, qui se félicitait que le JAM deviennent un partenaire privilégié avec des objectifs environnementaux en correspondance avec ceux de la LPO et de la défense de la biodiversité.

Francis Veaute et Alain Vidal, tous les deux vice-Présidents de la CABT, le 1er étant délégué à la gestion et à la valorisation des espaces naturels, se félicitaient que des structures et des associations se fassent le relais de la défense de notre territoire exceptionnel.

Et grâce aux animations durant ce festival et à l'exposition "Eau, vu d'en haut", présentée au JAM, jusqu'au 30 juin, de nombreux participants et visiteurs seront sensibilisés à la préservation de notre territoire et de ses caractéristiques naturelles qui en font sa richesse.

Stéphane Ferrandis, le nouveau directeur du JAM et son prédécesseur, Laurent Fabre, ainsi qu'Annie Favier Baron, Présidente du CPIE de Thau, présentaient le déroulement de ce festival avec toutes les associations qui y participent ainsi que les structures institutionnelles.

Car le festival, c'est une semaine d’animations, sorties, d'ateliers pédagogiques, d'expositions, de rencontres autour de la biodiversité. Un évènement à ne pas manquer au cœur de ce festival, la science participative. Quèsaco ? Ce sont des programmes de collecte d’informations impliquant une participation du public dans le cadre d’une démarche scientifique. Ainsi, les données récoltées pendant le festival alimenteront les bases de données des différents programmes de Sciences participatives du réseau des Sentinelles de la mer Occitanie coordonné par le CPIE Bassin de Thau. Il s’agit de proposer de partir à la découverte de ce milieu durant une semaine d’animations.

Les éducateurs à l’environnement du réseau du CPIE Bassin de Thau et ses partenaires vous feront découvrir tous les secrets de la nature environnante en devenant acteurs de sa préservation. Balade à la découverte des secrets des plantes aromatiques, rencontre avec une colonie de chauve-souris, les salins de Villeneuves, les oiseaux du littoral, les trésors cachés de la mer, les zones protégées du territoire, l’apiculture, les produits et producteurs du territoire, …

 

Autant de thématiques proposées. Le programme complet est téléchargeable sur le site internet du CPIE Bassin de Thau : http://www.cpiebassindethau.fr/Capture

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon