échos

Les curiosités du carnaval de Poussan

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

Certains anciens ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 100 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village. Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium. A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion. Un colimaçon géant va se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste. Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont se concentrer tous les regards. Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités.

Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance. A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chibalet qui fait partie de celle des Treilles. On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle. Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin. Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval. A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau.

Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval. A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement.

Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille (canotier).

Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, en février 2020 pour ce ballet dansé dans les règles de l’art.

À l’approche des festivités poussannaises, quelques liens peuvent vous intéresser :

Poussan : cavalcades 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnakOWkdMIqixgZKFe7S4P7

Poussan : branles de la chemise 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrm32lA1TNfbBc_1POIOREfS

Poussan : jugement de Paillasse 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnZ2uYeuQDwNgyq9Fh7TfsB

La Cie du KIOSQUE PRESENTE SON NOUVEAU SPECTACLE : Vendanges sans toi 1914 - 1918

 

page 1

Prochainement en tournée:

St Mathieu de Tréviers (34). Samedi 25 Janvier 20h30

St Gély du Fesc (34). Vendredi 7 Février 20h30

Peret (34). Samedi 8 Février 20h30

 

TITRE SEPTEMBRE 1918

Septembre 1918. Dans ce village du Languedoc blotti entre les vignes, non loin des étangs, la récolte s’annonce prometteuse. Pourtant, pour la quatrième année consécutive, Justinien Poujol ne sera pas là. Mobilisé en 1914, sur le front entre Amiens et Château-Thierry dans la Marne. L’absence est lourde pour ceux qui attendent ; leur quotidien est fait d’inquiétude, d’angoisses mais aussi d’espérance. Les bras des femmes, des anciens, peinent aux tâches matérielles mais les lourdes grappes bien mûres d’Aramon et de Carignan ne sauraient attendre…
Au nord, loin de la douceur de Septembre qui baigne le Midi, c’est un quotidien de boue, de peur, de feu qui rythme la vie des soldats. Justinien le vigneron, Justinien le laboureur, Justinien dont la terre est le quotidien, la découvre brulée, martyrisée, ne faisant qu’un avec tous ces hommes enfouis dans les tranchées. Cette terre de France pour qui tant de camarades sont déjà tombés…
A l’orée de l’automne qui vient, « Vendanges sans toi » nous propose le temps d’un spectacle, d’entendre tous ces hommes, toutes ces femmes. Sur le front, Justinien le vigneron, le lieutenant Moïse Vernet, Fleury Barthes, le jeune Alexandre et ses vingt ans… A l’arrière, Gabrielle la femme de Justinien, son père Lubin, Marthe la jolie chanteuse qui, le temps d’un refrain, nous fait oublier le tragique du quotidien…

TITRE
SEPTEMBRE 1918

Créé et diffusé en Novembre 2018 dans différentes villes du Canton de Mèze après une résidence d’un mois sur ce territoire, « Vendanges sans toi 1914-1918 » est une commande de la Ville de Villeveyrac soutenue par le Conseil Départemental de l’Hérault, et passée à « La Compagnie du Kiosque » à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale.

Avec, comme toile de fond les derniers mois du premier conflit mondial, Jacques Brun qui est l’auteur et le metteur en scène de la pièce, nous invite à suivre sur le front la vie de plusieurs militaires et, pour l’un d’eux - Justinien Poujol - le quotidien de sa famille et de ses proches restés à l’arrière.
La pièce nous propose donc un va et vient entre le front et l’arrière, se permettant à certains moments des incursions dans l’imaginaire de tel ou tel protagoniste. Comme dans ses écritures précédentes, l’auteur s’attache à nous faire entendre une diversité de discours, de réactions, d’émotions… Le patriotisme du lieutenant Vernet, la révolte du soldat Fleury Barthés, la rondeur méridionale de Justinien Poujol, les rêves encore intacts du jeune Alexandre puis son regard effaré sur la guerre, la mélancolie de Gabrielle…autant de couleurs qui constituent l’architecture du texte de Jacques Brun.
Concernant la forme de « Vendanges sans toi », Jacques Brun, afin de témoigner de la vie au quotidien dans les tranchées, souhaitait construire autour du texte des séquences sensorielles, installer des climats, des ressentis… Grondements d’une canonnade au lointain, bombardements mettant les hommes à bout de nerfs, attentes aux silences pesants, pluie, boue, fracas de l’assaut, voix off pour avoir accès à la pensée de certains personnages, cloche au lointain qui ponctue le temps pour ceux qui inquiets attendent… Pour ce faire, la mise en scène s’appuie sur la construction graphique du travail Vidéo de Nicolas Crespo renforcé par la création Lumière de José Guardiola, ainsi que sur une Bande Son très riche.

Après une création prometteuse, « Vendanges sans toi 1914-1918 » entame à présent sa diffusion. Nous espérons que ce spectacle attirera votre attention.
Nous nous tenons à votre disposition pour venir à votre rencontre afin de vous parler de notre travail.

 

 

140 1sioc

 

Véronique Calueba et Alternative Sétoise pour une démocratie participative en priorisant la problématique écologique

Ce samedi 18 janvier,  la liste menée par Véronique Calueba, Alternative Sétoise, organisait sa troisième votation, afin de désigner  vingt derniers candidats. Il en faudra une quatrième car il y eu 17 candidats retenus. 454 Sétois ont voté à 3 endroits différents : à la Seinchole, au local de campagne, et à la salle Brassens.

Comme Alternative Sétoise tient à ce que les candidats respectent la règle des 50% d'électeurs pour être retenus, pour respecter la parité, il faudra une 4ème votation afin de désigner 3 hommes.

Mais pas de soucis cela correspondait aux possibilités que Véronique Calueba avait envisagées durant la 3ème votation ce samedi.

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

Votation 3ème vague :

Serge Albanese, Gabriel Blasco, Hélène Bourgon, Clément Calmettes, Omar Douich, Pierre Guelfi, Laurent Hercé, Mathieu Lainé, Nathalie Larchet, Nicole Martelly, Marie-Thérèse Mattera, Nathalie Monnier, Stella Morenas, Franck Paris, Nadège Poirrier, Gérard Puyelo, Jean-Claude Sauvagnargues.

 

 

Les sorties dans l'Hérault pour cette semaine

Fest vous aide à trouver les événements qui vous feront passer de bons moments entre amis ou en famille. Du méga concert au loto communal, Fest référence les idées de sorties sur toute la France.

 Le calendrier des fêtes de votre ville ou de votre commune s'y trouve forcément.

Utilisez les outils de recherche pour dénicher les soirées, fêtes et animations qui se déroulent autour de vous.

"Aussi, annoncer un événement est entièrement gratuit ! Que vous organisiez une soirée ou une brocante, complétez un simple formulaire pour décrire votre événement et c'est dans la boîte. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même !"

Avec Fest, faire la promo d'événements n'a jamais été aussi simple...

En France :

https://www.fest.fr/

Dans l'Hérault :

https://www.fest.fr/agenda/heraul

THE PHARCYDE

THE PHARCYDE

.The Pharcyde est un groupe américain de hip-hop, originaire du quartier de South Central, à Los Angeles, en Californie. Le groupe est initialement formé par Imani (Emandu Wilcox), Slimkid3 (Trevant Hardson), Bootie Brown (Romye Robinson) et Fatlip (Derrick Stewart)1. DJ Mark Luv est le premier disc jockey (DJ), suivi du producteur J-Swift et de J Dilla. Le groupe est sans doute mieux connu pour les singles Drop, Passin' Me By et Runnin', et pour leur premier album, Bizarre Ride II the Pharcyde (1992). Le groupe continue à organiser des tournées et enregistrer, ensemble et en solo.

Sur scène, pour cette tournée européenne, on retrouve Imani & Bootie Brown avec DJ Mike Relm.
Genre : Rap/Hip-hop/Slam
Tarif principal : 19.80 €

LE ROCKSTORE
20 rue de Verdun

34000 MONTPELLIER
Mardi 21 janvier 2020 à 19h30  

 

Billetterie :

 

 

Les voeux de Christophe Morgo à Villeveyrac

 Ce samedi 18 janvier 2020, c’est dans une salle des rencontres presque comble  que Christophe Morgo, Maire de Villeveyrac, a présenté ses vœux et ceux du Conseil Municipal à la population, aux Villeveyracois et Villeveyracoises, à des amis, entouré par  les élus locaux, des Maires et certains vice-présidents de Sète Agglopôle , de François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle, d'Audrey Imbert, Conseillère Départementale, en présence du Sénateur Henri Cabanel, et de plusieurs élus des communes voisines...

Après être revenu sur le plaisir de pouvoir tous les retrouver en 2020 il a rappelé les actions de l’année écoulée, mais période électorale oblige, ensuite, il est uniquement revenu sur notre environnement et sur les évolutions qu'il faudra prendre en compte pour que dans le Bassin de Thau et à Villeveyrac, viticulteurs, agriculteurs et autres professions dépendant de Dame Nature puissent continuer à exercer leur métier convenablement : Il faut rester vigilant par rapport au manque d'eau en période estivale, rester prudent pour éviter que des incendies incontrolables ne ravagent le patrimoine naturel et faire en sorte que les insectes, les abeilles et autres animaux nécessaires à un équilibre naturel ne disparaissent pas. L'avenir dépendra de la prise en considération de ces problèmes.

Le Maire de Villeveyrac précisait :

"Bienvenue à toutes et à tous ;"

"C’est un plaisir renouvelé de vous accueillir ici, entouré des membres du Conseil municipal, pour débuter ensemble cette nouvelle année.

Je tiens à vous remercier de nous faire l’honneur et l’amitié de participer à cette cérémonie des vœux.

Après un rapide exposé du bilan 2019 de notre action, je vous propose de profiter pleinement de ce moment privilégié de rencontre et d’échange.

Ces derniers mois ont été particulièrement dynamiques pour notre commune, avec l’aboutissement de projets structurants et d’autres en cours de réalisation.

Le programme d’aménagement de la traversée du village se poursuit.

Des travaux sur la voirie et les réseaux ont été effectués pour répondre aux besoins de développement de notre commune.

La problématique des déplacements véhiculés et doux a été prise en compte et améliorée, par la réfection de la voirie, la réalisation de trottoirs et de passages piétons, afin de sécuriser les entrées du village et créer des aménagements paysagers.

Un complexe sportif est en cours de réalisation. Cette nouvelle infrastructure, moderne et plus spacieuse, permettra d’accueillir bon nombre d’activités et de centraliser sur un même site celles à caractère sportif.

Enfin, nous avons entrepris la rénovation de deux bâtiments communaux : la salle Jeanne d’Arc qui a fait peau neuve et surtout a été mise aux normes réglementaires, et l’ancienne école des filles dont la rénovation est en cours."

Christophe Morgo rajoutait : "Malgré la baisse des ressources qui touche les collectivités locales, ces projets ont été mis en œuvre sans amputer l’équilibre financier de notre budget et ce, grâce à une anticipation des investissements, et une gestion rigoureuse des dépenses ne négligeant aucune source d’économie.

Je profite de cette occasion pour saluer le travail de nos dévoués employés communaux qui apportent chaque jour, la preuve de leur efficacité au service de VILLEVEYRAC.


Quant au CCAS, il s’efforce d’améliorer le « bien-être » et le « vivre ensemble » de la population.

La période hivernale étant désormais installée, nous vous rappelons qu’il est bon de porter attention au voisinage, et surtout à nos personnes âgées, afin de rompre l’isolement."

Il tenait à adresser un grand merci à tous les bénévoles, CCAS, corps associatif, aux partenaires, qui donnent de leur temps et s’investissent avec énergie et conviction au profit d’actions qu’elles soient sociales, sportives, environnementales. La force du village est le dynamisme du tissu associatif. Ce qui permet de vivre des moments marqués par la convivialité et le partage. Il tenait particulièrement à remercier les présidents et les bénévoles des différentes associations présentes sur la commune.

Il remerciait également le CCAS qui s’occupe avec bienveillance des anciens, le service jeunesse qui remplit haut la main sa mission auprès de la jeunesse villeveyracoise car l’accueil en semaine, mais aussi pendant les vacances propose des activités, toujours plus variées. Il en est de même pour l’espace jeunes qui ne cesse de multiplier ses adhérents et ses séjours car tous ces services accompagnent les enfants et leur font découvrir le monde.


Monsieur le Maire terminait ce bilan par les piliers de sa commune : l’environnement et l’agriculture. Thèmes qui, comme vous le savez, lui tiennent particulièrement à cœur.

"Il est primordial de protéger notre biodiversité exceptionnelle, représentée par de nombreuses espèces rares, tout en encourageant notre agriculture florissante.
Dans le cadre de notre action en faveur du développement durable, cette année encore nous effectuerons une journée dédiée à la protection des abeilles et des insectes pollinisateurs.
Ce qui consiste à semer plusieurs hectares de jachères fleuries mellifères : plantes, arbustes et arbres, en collaboration étroite avec les apiculteurs, le syndicat de chasse, les élèves de nos écoles.
Les jachères fleuries mellifères représentent une source importante de nectar et de pollen, ce qui va permettre aux insectes pollinisateurs de s’implanter. Et, je vous le rappelle, l’abeille est un allié inestimable des agriculteurs. Bénévole, consciencieuse, rentable, elle participe à la pollinisation de nombreuses cultures. La pénurie d’abeilles constitue une menace pour la production agricole et pour les rendements des cultures notamment.
VILLEVEYRAC s’engage dans la protection des abeilles pour soutenir la production agricole, fer de lance de notre économie et de notre image, et également, pour protéger son milieu naturel, riche de sa biodiversité et tellement fragile. "


"Ce qui me conduit à évoquer avec vous la préoccupante augmentation du nombre de phénomènes climatiques extrêmes : orages, crues, canicule, sécheresse…."
"Ces dérèglements climatiques récurrents ont fini, je l’espère sincèrement, de convaincre les plus sceptiques.
Chaque année, les températures augmentent, asséchant un peu plus les territoires, et perturbant toutes les espèces naturelles, végétales comme animales.
C’est pourquoi il est temps d’agir, de préparer notre commune à ces changements lents, mais certains.
C’est dans cet esprit qu’il est primordial pour VILLEVEYRAC d’anticiper les problématiques liées à la consommation d’eau.
En effet, nous avons connu, ces dernières années, des épisodes de sécheresse qui ont, entre autre, un impact considérable sur les exploitations agricoles.
Destiné pour 60% à la consommation d’eau potable et pour 40% à l’agriculture, la nécessité du projet d’extension du réseau d’irrigation communal et du raccordement à Aqua Domitia est indéniable. Cette ressource supplémentaire permettra de limiter la saturation du réseau, mais surtout d’éviter les épisodes de crises que nous connaissons depuis quelques années. L’objectif est clair : pérenniser l’activité de la soixantaine d’exploitations présentes sur la commune et celles à venir.
En lien justement avec la problématique environnementale et le dérèglement climatique, je souhaiterais en quelques mots me reporter aux incendies qui touchent actuellement l’Australie. Depuis septembre, de nombreux incendies ravagent l’Australie : près de 8.4 millions d’hectares ont brûlé (c’est 3 fois plus que la superficie partie en fumée cet été en Amazonie !). Selon différents scientifiques, la violence de ces feux résulte d’un cocktail explosif combinant le réchauffement climatique à des années de sécheresse. Ces incendies sont qualifiés de désastre pour la biodiversité et de catastrophe écologique. En effet, on a estimé le nombre d’animaux affectés par les incendies à 480 millions. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont tous morts, mais qu’ils ont par exemple perdu leur habitat naturel ainsi que leurs sources de nourriture. Car au-delà des images impressionnantes, c’est bien l’écosystème dans son intégralité qui a été durablement atteint.
Et, on ne peut pas aborder ce sujet sans, bien évidemment, rendre hommage aux sapeurs-pompiers. Leurs courages, leurs sens du devoir et leurs bravoures sont admirables. VILLEVEYRAC a connu en 2019 deux incendies importants qui ont nécessité des moyens considérables et des interventions rapides et périlleuses."

Il était temps pour Christophe Morgo de conclure sur une note un peu plus positive en  invitant les Villeveyracois et les visiteurs à venir faire un petit détour par le hall de la mairie, où ils auront l’opportunité d’observer une collection de fossiles datant du miocène ou du jurassique inférieur, le fossile d'une tortue aquatique du paléozoïque permien, des minéraux tels que de la calcite, du quartz, de la baryte etc.... Ces vestiges ont été prêtés gracieusement par l'association PALAIOS qui réalise chaque année les fouilles paléontologiques sur VILLEVEYRAC et M. Laurent PETIT, collectionneur. Un grand merci à eux pour cette collection unique. 


Il était l'heure pour Christophe Morgo de souhaiter à tous une très belle année 2020 :

"Tous mes vœux de bonheur, de réussite, et surtout une bonne santé. Je vous remercie d’être présents, en si grand nombre chaque année."


Avec l’aide de la fanfare de la Jeune France, Elus et public entonnaient la Marseillaise avant de se retrouver pour un moment convivial avec le buffet.

 

La nuit de la Lecture c'était le 18 janvier

Les médiathèques de Sète Agglopôle vous proposaient ce samedi 18 janvier de découvrir de manière ludique la richesse de leurs collections avec un nombre impressionnant d'animations avec concerts, spectacles, rencontres, temps de lectures pour tous, jeux vidéo, jeux de société, ateliers…

FORDP1320477

A Sète, dans le cadre de la Nuit de la lecture, en partenariat avec la médiathèque François-Mitterrand et soutenu par Occitanie Livre & Lecture, le Salon du livre de Sète (Les Automn’Halles) proposait, un atelier d’écriture animé par l’écrivain Didier Goupil sur le thème « Écrire la peinture »tandis que pour les enfants avaient eu lieu différents ateliers
 À 18 heures, premier « Rendez-vous des Automn’Halles »  de l’année : des phrases tirées du « Journal d’un caméléon » de Didier Goupil servent de prétexte à un jeu de ping pong d’aphorismes lus par des membres des Automn’halles.
Juste avant les « Impromptu(s) » la lecture-spectacle de Didier Goupil en écho aux œuvres du peintre Roger Come Estève, proposée par la médiathèque.

Pour les plus jeunes, après différents ateliers liés à la lecture depuis 11 h, en soirée, avec  Ribambelle Spectacle de contes par la compagnie L’oiseau Lyre, il y avait de quoi découvrir des contes sur le fil qui s'emmêlaient et nous rappelaient qu'il était bon de les partager.

Mais ce n'était qu'une partie des animations avec de nombreuses activités au choix : atelier casque réalité virtuelle, Fabrique ton jeu, Coin ludo pour découvrir ou re-découvrir une sélection de jeux de société, Marathon échec, un jeu musical sur tablette, Coups de cœur des ados et même des séances photo : bookface pour jouer avec les couvertures des livres pour immortaliser des portraits amusants et détonants.

Et tous les amateurs et les passionnés pouvaient se retrouver pour passer un moment convivial avec l’équipe de la médiathèque autour d'un buffet à partager avant que ne débute à 21 h un bal décalé, une approche ludique de l’improvisation dansée avec une collaboration entre le chorégraphe François Rascalou et Marc Calas,plasticien sonore.

Et quand l'on sait que dans les autres médiathèques de Sète Agglopôle vous pouviez passer de très bons moments liés à cette nuit de la lecture l'on ne pouvait que se féliciter de telles initiatives qui permettent à de nombreux lecteurs de tous âges outre de partager avec d'autres leur plaisir, d'aborder la lecture d'une façon ludique.

FORDP1320476

A l'Heure de l'ouverture officielle de cette nuit particulière, organisateurs, élus et partenaires en étaient bien conscients : la lecture est à la portée de tous, et de nombreux moyens, du ludique à l'artistique, du festif  au créatif, sont de bons outils pour nous le prouver...

Les enseignants du Collège de Poussan sont toujours autant mobilisés

Ils ont diversifié nos modes d’actions pour lutter contre le projet de réforme des retraites dont ils demandent le retrait. Présents dans les manifestations, actions ou rassemblement, ils souhaitent pouvoir échanger avec des personnes qui ne sont pas forcément dans l’enseignement et ainsi créer des liens.

Les personnels mobilisés du collège de Poussan

Le 13 janvier 2020  les personnels du Collège de Poussan se sont réunis une nouvelle fois en Assemblée générale concernant la réforme des retraites.

Ils précisent : « Depuis le 5 décembre, environ 70 % d’entre nous manifestent leur mécontentement et se sont portés grévistes plusieurs jours. Le gouvernement reste sourd à nos revendications et considère que le recul provisoire sur l’âge pivot est une mesure qui nous satisfait. C’est absolument faux. Entre le gel de nos salaires depuis plusieurs années, l’augmentation de la charge de nos missions  (la plupart non rémunérées ) et maintenant le passage à une retraite par point sur la totalité de la carrière alors que les salaires augmentent très lentement en début de carrière et que n’avons aucune prime pour compenser, les enseignants sont à bout. »

« Nous considérons donc que manifester et faire grève ne suffit plus pour être entendus et qu’il faut envisager parallèlement d’autres modes de pression pour élargir et durcir le mouvement. »

Il a été décidé ce jour de procéder à la rétention des notes et des compétences du point de vue administratif. Chaque professeur continuera à évaluer les élèves, mais de façon symbolique n’apposera plus la note totale ou compétence sur celles-ci et ne les enregistrera plus sur le logiciel administratif. Par contre, l’enseignant les relèvera sur son cahier de notes personnel et les conservera.

L’idée est de mener une action visible dans la situation actuelle pour nous faire entendre par le gouvernement.

Les personnels du Collège Via Domitia de Poussan mobilisés contre la réforme des retraites organisent un moment d’échange « café-biscuit » devant le Collège Via Domitia de Poussan. Ce sera l’occasion de faire connaissance et de parler de la réforme des retraites, ainsi que de possibles actions communes à mettre en place pour lutter tous ensemble contre cette réforme.

Ils invitent donc tous les parents et tous leurs collègues des écoles maternelles et primaires ainsi que des collèges ou Lycées du Bassin de Thau (Frontignan, Loupian, Meze…) à venir nombreux le mercredi 22 janvier entre 11h30 et 13h30 devant le collège de Poussan

Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) communautaire

Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) communautaire est en cours sur l’ensemble des 14 communes du territoire, hors centre ancien de Sète.Aucune description de photo disponible.

La SAM a choisi le bureau d’études Urbanis pour aider les propriétaires intéressés en leur fournissant des conseils sur les travaux à entreprendre. Mais aussi les assister pour monter le dossier administratif de demande de subvention, réaliser le diagnostic énergétique et/ou de maintien à domicile, les informer sur les éventuelles aides financières et fiscales afin de mener à bien les projets…

Permanence téléphonique est assurée au 04 99 52 97 92 les mardis, mercredis et jeudis de 9h30 à 11h30

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon