Musique

Concert gospel à Montbazin

Samedi 13 Mai 21H église St Jean Baptiste entrée : 10 € tarif unique

Le groupe New Orleans Gospel 4tet réunit 4 chanteurs qui ont une solide expérience de la scène européenne.
Ils partagent leur amour du gospel à travers un répertoire varié et original entre gospel, négro spirituals et r&b
Leurs chants transmettent un message de paix et de respect et leurs voix puissantes et communicatives ne vous laisseront pas indifférents.

Programmation entre2pots mai -juin

 

VENDREDI 28 AVRIL 20h30   PLATEAU ROCK AVEC 3 GROUPES    MILS + HEDENA + CATCH ME   

 

MILS

Mils est un gang Electro-Rock originaire de Montpellier, au style hybride et puisant. Ses influences sont multiples : Rock, la New-Wave, l'Indus, lTrip-Hop ou encore les musiques électroniques. Après un premier album chaleureusement accueilli par les critiques, Mils revient avec ''We Fight / We Love'', un nouvel EP où le groupe prouve une nouvelle fois qu'il sait manier avec dextérité le mélange des genres. Sous des airs de groupe de rock  alliant un son puissant et une singularité certaine, chaque morceau de Mils propose un univers bien à lui, parfois introspectif, contemplatif ou épique. Ce voyage émotionnel ne vous laissera à coup sûr pas indifférent!

MilsXperience.com https://youtu.be/Tq2mVUGUlaI

HEDENA

Les membres d'HEDENA façonnent leur musique pour qu’elle touche l’individu dans cette solitude qui colle à l’âme comme du goudron dans les plumes. Une esthétique rock, pour la secousse. Métal, pour le romantisme. Pop, pour le goût. Electro, pour la touche industrielle. Un cocktail dangereux mais pertinent qui donne tout simplement envie de pousser les murs. Marco est la voix d’HEDENA. Elle semble venir de loin, comme si elle chantait l’Homme et l’âme depuis plusieurs vies. Elle fait l’amour et la guerre, avec la puissance du crooner en colère. Pour l'accompagner : David ou l'énergie de la secousse !: l'homme et la batterie semblent complètement fusionner...! 

CATCH ME CATCH ME

Il s'agit quant à eux d'un  un "Power Trio" synthé/guitare-chant/batterie, concoctant de la New Wave teintée années 80's-90's, mais sur des bases rythmiques plus explosives qu'à l’époque.   PAF 5€ + 2€ adh     

 

SAMEDI 29 AVRIL 21h AGATHE ZE BOUSE (Chansons, rock, funk, jazz…)  

 

Un univers éclectique et décalé, peuplé d'une galerie de personnages loufoques et déjantés, un mélange subtil de groove, d'énergie, de poésie surréaliste et  d'humour.   Connu comme le loup blanc, Agathe Ze Bouse retombe toujours sur ses pattes et galope vers ses 25 ans de carrière. Délivrée de son obsession bovine, la formation Montpelliéraine vous propose de venir fêter la mise à bas de son cinquième opus : « Retour au Bestiaire ». Ce nouvel album, pas piqué des hannetons fait la part belle à nos amis les bêtes, réelles ou métaphoriques.

PAF 6 € + 2€ adh

Agathe Ze Bouse, c'est quoi ? https://www.youtube.com/watch?v=VCymVoM5q6w

Pour écouter: https://soundcloud.com/agathe-ze-bouse/la-taxidermiste/s-NIOeS

 

DIMANCHE 30 AVRIL

10h-20h LUNDI 1er MAI 10h-18h

Marché de Printemps des créateurs 

 

Rendez vous avec une trentaine de créateurs et producteurs locaux. Animation musicale le dimanche à 19h !!! Buvette et petite restauration sur place, entrée libre. Pour des cadeaux uniques et originaux car c’est bientôt la fête des mères !!! Venez nombreux !!!

 

 

Concert mandolines

DIMANCHE 21 MAI 2017 à 17 h

Villa des Roses Impasse des abeilles SETE

QUATUOR à PLECTRE de FRANCE

Mandolines Vincent Beer-Demander

Cécile Duvot

Mandole Fabio Gallucci

Guitare Gregory Morello

Le Quatuor à Plectre de France puise son énergie

et son originalité dans les racines profondes de ces

instruments ancestraux que sont la mandoline et la guitare

Emanation du Nov Mandolin ensemble, figure de proue du

renouveau de la mandoline au XXI siècle, ce quatuor est

constitué de quatre concertistes et professeurs en

conservatoires, et réunit la force, le talent et l'ambition …

Le beau temps nous permettrait de se réunir dans le jardin suspendu

RESERVATIONS 04 67 51 33 16

et Nous partagerons, avec les Artistes, Boissons et Victuailles que vous apporterez

A l'Entre2pots

VENDREDI 28 AVRIL 20h30 PLATEAU ROCK AVEC 3 GROUPES MILS + HEDENA + CATCH ME ✖︎ MILS*

Mils est un gang Electro-Rock originaire de Montpellier, au style hybride et puisant ses influences dans de nombreux genres tel que le Rock, la New-Wave, l'Indus, le Trip-Hop ou encore les musiques électroniques. Après un premier album chaleureusement accueilli par les critiques, Mils revient avec ''We Fight / We Love'', un nouvel EP ou le groupe prouve une nouvelle fois qu'il sait manier avec dextérité le mélange des genres. Sous des airs de groupe de rock 2.0, alliant un son puissant et une singularité certaine, chaque morceau de Mils propose un univers bien à lui, parfois introspectif, contemplatif ou épique. L’image contient peut-être : 5 personnes, texte

HEDENA.

Les membres d'HEDENA façonnent leur musique pour qu’elle touche l’individu dans cette solitude qui colle à l’âme comme du goudron dans les plumes. Une esthétique rock, pour la secousse. Métal, pour le romantisme. Pop, pour le goût. Electro, pour la touche industrielle. Un cocktail dangereux mais pertinent qui donne tout simplement envie de pousser les murs. Marco est la voix d’HEDENA. Elle semble venir de loin, comme si elle chantait l’Homme et l’âme depuis plusieurs vies. Elle fait l’amour et la guerre, avec la puissance du crooner en colère. Pour l'accompagner : Davide, ou l'énergie de la secousse : l'homme et la batterie semblent complètement fusionner.

CATCH ME CATCH ME est un "Power Trio" synthé/guitare-chant/batterie, concoctant de la New Wave teintée années 80's-90's, mais sur des bases rythmiques plus explosives qu'à l’époque. PAF 5€ + 2€ adh SAMEDI 29 AVRIL 21h AGATHE ZE BOUSE (Chansons, rock, funk, jazz…) Un univers éclectique et décalé, peuplé d'une galerie de personnages loufoques et déjantés, un mélange subtil de groove, d'énergie, de poésie surréaliste, d'humour et de dérision. Création en 2012, 9 meuhsiciens, 1 ingénieur du son, plus de 300 concerts, 1 opéra bouse, 5 albums (le dernier "Retour au bestiaire" sorti en mars 2017).

Connu comme le loup blanc, Agathe Ze Bouse retombe toujours sur ses pattes et galope vers ses 25 ans de carrière. Délivrée de son obsession bovine, la formation Montpelliéraine vous propose de venir fêter la mise à bas de son cinquième opus : « Retour au Bestiaire ». Ce nouvel album, pas piqué des hannetons fait la part belle à nos amis les bêtes, réelles ou métaphoriques. Sur scène, tels des coqs en pâte, 9 musiciens plantigrades et farfelus agitent leurs nageoires dans un nouveau spectacle plein d’humour, de dérision et de poésie surréaliste. On se dira que ces gars-là ont vraiment une araignée au plafond. PAF 6 € + 2€ adh

DIMANCHE 30 AVRIL 10h-20h LUNDI 1er MAI 10h-18h

Marché de Printemps des créateurs Rendez vous avec une trentaine de créateurs et producteurs locaux. Animation musicale le dimanche à 19h !!! Buvette et petite restauration sur place, entrée libre. Pour des cadeaux uniques et originaux car c’est bientôt la fête des mères !!!

Concert d'orgue

28 mai 2017, au temple de Sète, 32 rue Maurice Clavel, avec de l'organiste David Cassan.
Artiste reconnu, né en 1989, David Cassan,  est détenteur de nombreuses récompenses et distinctions faisant de lui l'un des organistes les plus titrés de sa génératio. Il a reçu entre autres le grand prix d'improvisation du concours de Chartres 2016,

Programme varié classique et moderne :

JS. Bach : Fantaisie et fugue en Sol mineur
L. Vierne : Scherzo 2ème symphonie
C. Saint Saens : Fantaisie en Mi bémol
GF. Haendel : Pieces for a musical clock (arr. O. Latry), A volontary on a Flight of Angels, Duetto, Menuet, Gigue
CM. Widor : Andante sostenuto de la Symphonie Gothique
D. Cassan : Improvisation sur un thème de Brassens Pièce de trompette

Un concert à ne pas manquer !

Musique brésilienne avec le groupe Bandorio à Mireval

Culture en Arc en ciel : Sensibiliser nos aînés à l'univers du spectacle

Culture en Arc en Ciel est un programme culturel créé par le département de l’Hérault en 2006 à destination des personnes âgées qui vivent en maison de retraite, en lien avec les associations, les institutions et les habitants du territoire.

Un programme culturel intergénérationnel : Les ateliers de pratiques artistiques contribuent à dynamiser chez nos aînés l’estime de soi, la curiosité, l’imaginaire et la richesse artistique que tout humain porte en soi. Les séances de sensibilisation aux spectacles, les invitent à s’ouvrir aux univers artistiques proposés et permettent aux artistes d’ajuster leurs jeux le jour de la diffusion du spectacle. Ouverts à des groupes de jeunes, les projets artistiques facilitent les échanges affectifs et humains entre les générations et mettent en lumière les richesses que représentent les personnes âgées pour les territoires dans lesquels elles vivent.

 

« Accorder de l’importance au bien vieillir par le biais de la pratique culturelle et de l’accès aux spectacles reste une mission essentielle pour le Département. Grace à Culture en Arc-en-Ciel nous atteignons cet objectif »
Renaud Calvat, Vice-président du Conseil Départemental, délégué à l’éducation et à la culture,

 

 Le dispositif départemental Culture en Arc en Ciel fait étape à Mireval avec le groupe de musiques brésiliennes Bandorio. Les artistes ont travaillé, au travers d’ateliers, avec les résidents des EHPAD Le Valmi à Mireval, Le Grand Chai de Balaruc le Vieux ainsi que la commune de Mireval et son CCAS.

Le groupe Bandorio présente O Brasil le jeudi 27 avril à 15h au Centre Culturel Léo Mallet à Mireval.

Bandorio offre ses compositions et les chansons brésiliennes les plus connues du public. Ce concert nourri par les cultures des cinq musiciens est la promesse d’un voyage musical entre le Brésil, le Cap vert, l’Afrique et l’Europe pour chanter et tanguer sur des rythmes ensoleillés.

Renseignements et réservations : 04 67 67 32 90
Ouvert aux résidents des EHPAD concernés et à leurs familles.

Programme 2017 en téléchargement sur herault.fr : http://www.herault.fr/culture/publication/programme-culture-arc-ciel

ALAVERDI : la polyphonie géorgienne

ALAVERDI : la polyphonie géorgienne propose trois concerts exceptionnels
Vendredi 28 avril 20h à Sète, Eglise Saint- Louis
Samedi 29 avril 19h30 à Montpellier, Maison des Choeurs
Vendredi 5 mai 19h à Béziers, Eglise des Pénitents

Le chant polyphonique géorgien a été déclaré chef d’œuvre du patrimoine culturel immatériel par l’Unesco en 2001.
La polyphonie géorgienne se compose généralement de trois voix qui sont identifiées beaucoup plus par le rôle qu’elles jouent que par leur registre, même si on peut les classer en basse, milieu et haute.
Un des traits principaux de la polyphonie vocale géorgienne est l’abondance d’accords dissonants construits sur des intervalles de seconde, de quarte, de quinte et de septième.
Le haut degré de développement de la tradition polyphonique géorgienne a suscité l’hypothèse que la musique européenne savante du Moyen-Âge aurait une origine géorgienne ou tout au moins caucasienne. Nous pouvons également être interpellé par les nombreux points communs avérés avec les polyphonies Corses.

Entrée : 10 euros
Réservation :
06 28 72 70 80 (Sète)
06 20 54 12 18 (Montpellier)
07 50 88 47 27 (Béziers)

Encore une fiesta, et toujours à sète

Fiest'A Sète lève enfin le voile sur la programmation de sa 21° édition. Une vague de sonorités va déferler sur Sète et sa région, véritable carrefour des musiques du monde du 22 juillet au 7 août.  Le festival débutera sous le signe de l’éclectisme et de la découverte avec une semaine de manifestations gratuites et festives sur les alentours de l’étang de Thau : Poussan, Marseillan, Balaruc-les-Bains et dans différents quartiers de Sète. Et dès le 1er août cap sur le fameux Théâtre de la Mer pour 7 soirées thématiques exceptionnelles où les univers musicaux se rencontrent.

Fiest' A sète conserve son  souci d’exigence et d’éclectisme et continue, au sein d’une même programmation, à concillier  les valeurs sûres d’hier, d’aujourd’hui et de demain.  Dans ce cadre exceptionnel qu’est le Théâtre de la Mer le festival  a inspiré de nombreuses rencontres exceptionnelles au fil des ans : un grand moment de complicité entre Taj Mahal et Bassekou Kouyaté, Manu Dibango invitant Hugh Masekela, Lili Boniche et Idir, la nuit Ethiopiques avec Mahmoud Ahmed et Alémayèhu Eshèté, Yael Naim et Ibeyi, ou encore Omara Portuondo & Diego el Cigala rejoints par Yilian Cañizares... et bien d’autres sont  à venir

 

Fiest'à Sète c'est :

  • 14 jours de festival  27.000 festivaliers, toutes manifestations confondues 
  • 25 groupes plus de 250 artistes issus des 4 coins du monde 
  • 14 concerts au Théâtre de la Mer
  • 8 concerts gratuits dans les communes autour du Bassin de Thau et à Sète  Des séances de cinéma musical 
  • Des tchatches musicales 
  • Des before et des afters à la plage  Des ateliers jeune public 
  • Des stands de cuisine du monde sur les lieux des concerts
  • Plus de 400 adhérents à l’association Métisète qui organise le festival
 

Fiest A  Sète se revendique davantage comme un festival de musique  vivantes plutôt que musiques du monde tout simplement car elles sont le miroir d'un monde en constant bouleversement . Les choix restent ainsi guidés, pour l’essentiel, par une certaine idée de la modernité, du métissage et du mouvement. Le festival a toujours accueilli avec enthousiame les propositions musicales aux saveurs inédites, les mixtures les plus audacieusement relevées, à condition que qualité et plaisir soient au rendez-vous !

 Afin de préserver la qualité de vie en centre ville et de limiter les émissions de CO2, la Ville de Sète met cette année encore en place une liaison par bateau-bus (navettes maritimes), sur les canaux de Sète. Les festivaliers peuvent se garer à l’entrée Est de la ville, au parking du Mas Coulet (parking gratuit), et être acheminés par voie fluviale grâce à des navettes, jusqu’au Quai de la Consigne, à proximité du Théâtre de la Mer. Départ toutes les 15 à 30 minutes, de 18h30 à 21h30. Retour toutes les 15 à 30 minutes, pendant une heure après la fin du concert.

 

 

Rendez-vous sur www.fiestasete.com pour découvrir la programmation dans son intégralité, la playlist et des extraits vidéo.

Vincent Bricks : pour l'amour du disque

En quittant la faculté de droit de Montpellier, Vincent Bricks proféra pour lui-même  deux promesses :  jamais plus il n’y mettrait les pieds, il consacrera son temps à la musique. Des années ont passé sous les ponts, égides des artistes en transit, la justice se passera définitivement du zèle de Vincent Bricks tandis que ceux qui le suivent depuis ses débuts continuent d’assister (de se réjouir …) à l’évolution de son univers musical. Celui qui a grandi à Sète où il a passé son baccalauréat - période où  se développent et s’affermissent ses propensions artistiques, où il forme ses premiers groupes -  navigue aujourd’hui entre Béziers, Paris  l’Angleterre et l’Ile Singulière où il conserve ses attaches et qui continue de l’inspirer. C’est sur le pont de la Savonnerie, que nous le croisons, un vinyle sous le bras. Il est passé voir des amis, prendre quelques jours de vacances et si possible de soleil. Car il faut dire que Vincent passe donc pas mal de temps dans  la capitale, pire! de l'autre côté du tunnel où il vient notamment d’enregistrer ce vinyle ( une face de chaque côté de la Manche), son premier support physique dont les 500 exemplaires sont davantage destinés à faire entendre son travail qu’à engranger de quelconques bénéfices… Deux titres y figurent Stockholm, ville fantasmatique pour l’auteur compositeur, et My little beings dont le clip sorti récemment constitue son actualité du moment. C’est l’histoire de la garde d’un chat après une séparation - un chat auquel Vincent était très attaché ! Le sujet peut paraître léger mais les choses légères ne sont-elles pas le lot d’un quotidien qui influence principalement Vincent Bricks et dont - comme tout être humain a pu en établir l’agaçant constat - l’objectivation est impuissante à en freiner une effrayante évolution  que les artistes ont cette chance de pouvoir sublimer. Si, composer dans la langue de Molière dans la ville d’oncle Georges,  lui-même écrivant  humblement sous l’exaltant ombrage de Paul Valéry,  est une bien audacieuse entreprise  ce n'est pas ce qui a poussé Bricks vers l'anglais .

Comme nombre de jeunes gens bercés par la musique anglo-saxonne, il  s'est naturellement  lové dans cette langue lui apparaissant comme la plus à même de  transcrire ses émotions. Vincent bricks a beaucoup écouté les Les Beatch Boys, l'inclassable et génial Brian Wilson Love, Arthur Lee ou encore The Brian Jonestown massacre ou Sparklehorse découvert en première partie de Radiohead ( une des plus grosse claque de sa vie)  et les écoute encore,. Question chanson française, il ne suit pas la scène de très près, a entendu des choses bien, mais aucun nom ne lui vient spontanément à l’esprit. Non, c’est vraiment  outre-manche que l’imaginaire et les goûts du garçon ont établi leur lieu privilégié d’expansion. Au dénominatif de "sombre" que d’aucuns ont pu employer pour qualifier  sa production actuelle - peut-être parce que le garçon aux cheveux bouclés et aux airs de crooner ne pioche pas dans les vêtements les plus colorés (il faudrait pour cela qu’il en est) de sa garde-robe lorsqu’il l’a joue sur scène, il préfère le qualificatif, inde pop  psyche. Le son de Bricks s'est aussi affranchi  de son édulcorante frange électro et tend vers d’avantage de sobriété  sans être austère  pour autant,  conciliant  une rusticité anti-folk à la Adam Green  et une envoutante profondeur. En effet, en écoutant avec attention, et sa musique ne le mérite pas mais l’exige, on observera à travers ces accords ténébreux portés par un chant mélancolique parfois, et surtout d’une sincérité brusque aux accès déchirants, des percées lumineuses , comme des éclairs au creux d’un abysse. Bricks qui compose la musique avant d’y poser ses textes, ne mise que très modérément sur la pure inspiration. Ce qui l’intéresse, c’est avant tout le travail méticuleux qu’il opère sur la matière brute afin de le parer de toutes ces nuances qui font le charme et l’intérêt de ses morceaux,  suscite cette douce sensation d'hypnose … Stockholm et My Little being , présents sur ce beau disque décoré d’un colibri - qui est aussi le modèle  de sa Gibson hummingbird qui en est égayée - ont été enregistrés avec des musiciens dont Vincent n’attendait qu’une chose : qu’ils aient du temps à consacrer à la musique… Le résultat, après une semaine de résidence , au domaine de  Bayssan  Sortie Ouest a très agréablement surpris le musicien plutôt  habitué à jouer en solo, et a donné lieu à un concert à la salle Victoire 2. Vincent Bricks qu’on a pu voir récemment aux Caves Notre Dame qu’il affectionne particulièrement et qui a écumé les bars de Sète avec ces deux précédents groupes (avec son comparse de l’époque Shap ) Lala Power et  (co ) -pilot a-t-il quelque chose de prévu dans le coin ? Il aimerait bien nous dit-il, tout en laissant planer le doute que ce désir est en quelque sorte en partie exaucé. Enfin,  nous n’en saurons pas plus et en attendant, si on tient absolument et immédiatement à le voir à Sète, il suffit de visionner ses clips sur Utube qui y sont en partie tournés…