Musique

José Capel, musicien et organisateur nous a quittés ce jeudi matin.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, lunettes et gros planJosé Capel, musicien et organisateur du festival 22 V’La Georges, nous a quittés ce jeudi 19, au matin.

Le guitariste et chanteur, notamment du groupe Color Humano et Color Brassens, avait réussi à fédérer les amoureux de Georges et créer l’association Cap Brassens qui organise tout le long de l’année des événements autour du poète.

Outre ses talents d’artiste, ce sont les valeurs humaines de José Capel qui resteront gravées dans tous les coeurs.

D’une générosité rare et d’une bienveillance que seules les grandes âmes ont en eux, le sétois de 52 ans aimait les autres, la vie….

Et Georges à qui il vouait une immense admiration. Chère à son coeur, la manifestation 22 V’La Georges débutera comme prévu ce dimanche 22 octobre.

Une semaine de musique, de fête, d’amitié et de partage. A son image… Merci l'ami... PS : la bise à Georges

Demi Portion, le rap modeste

 Rachid Daif, alias Demi Portion, a été consacré « nouvelle mascotte du rap français » par la presse nationale cet été. Dans la foulée, le sétois a confirmé le succès de son Demi Festival avec une incroyable 2e édition, bouillonnante et généreuse. Rencontre. « Humble », le titre du rappeur américain Kendrick Lamar résonne dans les enceintes en ce lundi après-midi cour de l'ancien collège Victor Hugo.

La 2e édition du Demi Festival démarre dans trois jours. Rachid Daif, alias Demi Portion, s'apprête à faire une pause dans son Q.G. avec son équipe, « sa fidèle team », avant de continuer les préparatifs dans la chaleur estivale de ce mois d'août. Souriant, « tranquille » comme il aime à le répéter, et d'une gentillesse à toute épreuve, le trentenaire n'en est pas moins un peu stressé avant la déferlante de ces trois soirées tant attendues pour lesquelles une trentaine de rappeurs et quelque 5 000 fans se déplaceront de toute la France.

Il faut dire que la première édition de 2016 avait établi un premier exploit avec une billetterie affichant complet en sept minutes sur internet. Il aura fallu deux petites minutes en 2017 pour pulvériser ce record, sans doute grâce aux 50 000 inscrits sur la page Facebook du Demi Festival. Un autodidacte passionné Demi Portion, sétois pur jus, a été élevé par des parents originaires du Maroc entre les immeubles en béton et le grand bleu de l'étang, à l'île de Thau. Il a commencé à écrire à 12 ans grâce aux ateliers de la MJC La Passerelle.

La perte prématurée de son père à 15 ans a un peu plus noirci les lignes de ses cahiers. Il apprend une écriture « sans insulte » avec Adil el-Kabir, intervenant de la Scène Nationale de Sète à l'île de Thau et figure du rap underground à l'époque.

« Raconter les embrouilles, les vols, c'était un peu facile… Adil nous a appris à donner du sens sans vouloir faire la morale ou de la poésie, parce que je ne prétendais pas être écrivain ou quoi que ce soit », se souvient-il.

A peine sept ans plus tard, à partir de 2003, Demi Portion succèdera à son mentor et animera lui-même les ateliers jusqu'en 2015.

Entre temps, il a eu plusieurs groupes, fait les premières parties de la Fonky Family ou Fabe (autre légende du rap français), monté sa page Myspace en autodidacte passionné par l'ère internet, sorti ses premiers albums solos pressés en Europe de l'Est et proposés en direct aux boutiques spécialisées de hip-hop à Paris. Aujourd'hui, cet adepte du « Do it yourself » dégaine de partout : hyperactif sur les réseaux sociaux avec des dizaines de freestyles en direct sur Facebook, quatre albums en 6 ans, une centaine de dates par an en France, en Belgique ou en Suisse, des dizaines de clips (dont un réalisé par l'acteur franco-américain Saïd Taghmaoui) et son propre festival, lancé sur un coup de tête en 2016 sur sa page Facebook…

Demi Portion n'est décidément demi que par son nom et compte désormais 300 000 fans et des millions de vues sur Youtube. Il reçoit régulièrement les louanges des tauliers du milieu (Kery James, Scred Connexion, Oxmo Puccino le parrain du Demi Festival cette année qui chante sur son dernier album « 2 chez moi ») qui le voient comme un petit frère modèle. Cet été, il a été consacré par Le Monde, Les Inrocks et Libération comme la « nouvelle mascotte du rap français ».

Celui qui reste attaché à son île singulière, son « petit village, la ville qu'il kiffe », a sans doute fait de Sète la nouvelle plateforme du rap dit « conscient », où le hip-hop se raconte un peu comme sa définition idéale : rester authentique, « prendre soin de l'écriture » avec des textes imagés qui ont toujours un message, tenter de belles connexions avec d'autres artistes, proposer un rap « accessible ».

Du 10 au 12 août, le Théâtre de la mer a vu se presser un public de passionnés de tous âges réunis pour célébrer l'amour du rap francophone autour d'un homme haut comme trois pommes, ému aux larmes d'être à l'origine d'une telle communion.

Lors de la soirée de clôture, après un petit hommage à Georges Brassens et des dizaines de remerciements à son public, Demi Portion se permet un dernier « kif » encore jamais réalisé par un artiste dans le chaudron brûlant du Théâtre de la Mer : il slame sur la foule déchaînée, telle une rock star, de la scène jusqu'au sommet des gradins. A l'arrivée, le public, les artistes et la presse sont unanimes : l'ambiance était tout simplement « extraordinaire ».

Et tous ont apprécié de retrouver une programmation riche et éclectique qui a rassemblé les « vétérans » -Les Sages Poètes de la rue, Youssoupha, JP Manova, La Caution, Rocé, Don Choa…- et les nouvelles pépites de la scène hip-hop - Brav, Lucio Bukowski, Kacem Wapalek, L'Hexaler-. « C'était vraiment un truc de fou, je ne m'en remets pas encore ! », déclare ce timide qui aspire à continuer une « vie simple et à garder les pieds sur terre»… Un grand artiste, humble et modeste.

En tournée en France et en Belgique jusqu'au 1er décembre, le 18/11 au Zénith de Montpellier avec Rémi Gaillard. « 2 chez moi », album sorti le 20 janvier 2017. L'interview à écouter sur www.setemamuse.fr

Les rencontres Artistiques Gigeantesques

Contrepoint, c’est un travail exigeant avec des musiciens ancrés dans la région dont le professionnalisme et l’enthousiasme s’expriment à chaque concert, c’est l’accueil de musiciens étrangers, c’est aussi une ouverture vers de nouveaux répertoires musicaux et de jeunes compositeurs.

Contrepoint aime partager avec le public ; lors des spectacles, la proximité est palpable, chaleureuse et vivante.

Rien de tout cela n’existerait sans la confiance et le soutien des partenaires institutionnels et artistiques de Contrepoint.

 

22 V'la Georges ça approche, voici le programme

CaptureC'est le 22 octobre que sera célébré toute la journée rue Georges-Brassens et rue de la Révolution, le 94e anniversaire de la naissance de Georges Brassens.

Plus de 100 artistes sont attendus. L'événement débutera en centre-ville par un défilé en fanfare qui associera sur son passage tous ceux qui voudront s'y joindre.

Le cortège gagnera le quartier Révolution où 3 scènes accueilleront dès la fin de la matinée concerts, pièces de théâtre, poésie et raconteurs d'anecdotes.

Le public pourra assister en direct à la décoration des rues par des artistes peintres graffeurs.

A 11h, pot de bienvenue suivi d'une "Brassenade", un repas convivial avec, en plat de résistance, l'incontournable macaronade. Les festivités se poursuivront jusqu'à 23h30. Comme l'an dernier, une guitare modèle Georges fera l'objet d'une tombola.

Toute la fête sera filmée et retransmise en direct sur internet.

Un rendez-vous populaire et festif que Georges lui-même n'aurait sans doute pas renié !

« 22 V’la Georges », commence le samedi avec apéro et concerts devant la maison natale du poète, au numéro 20 de la rue qui porte son nom, à Sète Du 22 au 29 octobre 2017, l’association Cap Brassens organise comme chaque année une fête colorée et populaire pour célébrer l’anniversaire de naissance de Georges Brassens.

Du Dimanche 22 octobre 2017 au Dimanche 29 octobre 2017 Site officiel Tout le quartier « Révolution » rend hommage au poète, en partant de sa maison natale : concerts, expositions, rencontres, performances… Une semaine pour célébrer l’artiste aux mots exquis mais aussi l’homme et ses valeurs. L’association Cap Brassens mène tout au long de l’année des actions culturelles pour maintenir vivante l’œuvre de Georges Brassens.

Nouveautés pour cette édition : Tous les jours, du lundi 23 au dimanche 29/10 : Village Brassens, Place de la République, avec des stands d’artistes et d’artisans animés dés 14h, concerts et de performances. Avec les « Présences » de Joël BASTARD La décoration à l’intérieur du chapiteau est réalisée par Cyril HATT.

Le Dimanche 22 octobre : Inauguration Rue Révolution/Rue Georges Brassens. 12h à 15h Pot d’inauguration offert par l’association Cap Brassens SEBKA // ROBERT LOVE // CURD RIDEL 16h

Place de la République sous chapiteau HERVE TIREFORT // BRASSENS L’IRLANDAIS // JOEL ALLAIN (?) // AU BOIS DE MON COEUR (?) // JACQUES BARTHES

Le Lundi 23 octobre : 14h Place de la République Performances VIVIMAC 20h Place de la République sous chapiteau ROBERT LOVE

Le Mardi 24 octobre : 14h Pl. République Performances VIVIMAC 15h30 Médiathèque GIOVANNI RUFFINO (Brassens en Piémontais) 20h Chapiteau SEBKA // PIERRE CHUCHANA

Le Mercredi 25 octobre : 12h Pl. République sous chapiteau Repas

Brassénade : Menu sétois (Tielle, Moules farcies, Glaces artisanales) 15h30 Médiathèque (à définir)

20h Chapiteau Brassens au féminin JEANNE BRUGVIN // SARAH ET ALEXIS // CAROLINE FEDI // FARIDA // MICHELLE LANGLET // USB // JEN NIFER

Le Jeudi 26 octobre : 14h Pl. République Performances MANU TOPIC 15h30 Médiathèque (à définir) 20h Chapiteau CURD RIDEL //

Le Vendredi 27 octobre : 14h Pl. République Performances MANU TOPIC 15h30 Médiathèque STIMBRE 20h Chapiteau MANDRIN // KARIM // ROLLING POUCHES

Le Samedi 28 octobre : 14h Pl. République 20h Chapiteau BRASSENS NOT DEAD // CLARA GIRONES // GUY LAMOUR

Le Dimanche 29 octobre : 14h Plage du Lazaret Procession de la Sirène 20h Chapiteau LES PEBRONS FARCIS // MARC GARCIA // CHORALE BAUDRICHOEUR // JEAN PIERRE JOURDIER // DUO AZUR

Tous les soirs de 18h à 20h, les trois bars du quartier célèbre Brassens eux aussi à cette occasion : le Carafon, l’Excelsior et l’Alliance.

Adresse : Quartier révolution – Place de la République – 34200 SETE

A l’Espace Brassens

Vendredi 20 Octobre à l’, R obert Francois met certains personnages des chansons de Tonton George. en liberté.

Puis concert des « Jetés de l’encre » groupe musical.

Le 21 octobre à l'Entre2pots

Ethioda + Tito Wallace

SAMEDI 21 OCTOBRE
21HPOTS1Capture

Samedi 21 Octobre, à 21h, on célèbre les vacances sur fond d'Afro-beat à L'entre2pots !

  1ère partie : TITO WALLACE Percussions du monde

  2ème partie : ETHIODA Du groove, des rythmes endiablés, un son rond et chaleureux, des envolées jazz-electro ébouriffantes …

une envie soudaine de bouger vos épaules ? Nul doute, c’est ici l’appel des hauts plateaux d’Abyssinie qui retentit dans la musique d’Ethioda ! Une invitation au voyage à travers une musique enivrante. Inspirés par les enregistrements des célèbres « Ethiopiques » des années 70, les montpelliérains d’Ethioda décident de mettre leur grain de sel dans un style musical qui dépasse largement les contrées d’Addis Ababa.

Compositions du groupe ou arrangements de chants traditionnels à la sauce jungle, tous les prétextes sont bons chez ces addicts de la transe pour entraîner le public dans la danse, sur fond de solos déjantés et grooves inépuisables!

line-up :

Armel Courrée : saxophones
Pascal Bouvier : trombone
Baptiste Clerc : guitare
Daniel Moreau : claviers
Romain Delorme : basse
Samuel Devauchelle : batterie

Les voix de Maguelone


Depuis le 23 septembre et jusqu'au 22 octobre le festival des Voix de Maguelone se déroule dans la Cathédrale de Maguelone. Dans ce monument de l'art roman à l'acoustique exceptionnelle des concerts de musique sacrée, musique ancienne, gospels sont proposés.
Cette année, sont présents les Moines tibétains du Monastère de Gyutö, le Basel Chamber Voices, le Choeur d'hommes basque, le Chiltern Chamber Choir accompagné d'un ensemble de musiciens européens.
Il reste une belle soirée à ne pas manquer Dimanche 22 octobre à 17h: les anglais du Chiltern Chamber Choir interpréteront le "Messie de Haendel" accompagné par United Strings of Europe.


Billetterie :
http://www.boutique-maguelone.com/fr/18-billetterie
Tél: 04 67 50 63 63
MT NEGRE

Eléna Seyller à la maison de retraite Laurent Antoine

Eléna Seyller sera à la maison de retraite Laurent Antoine le mercredi 25 octobre à partir de 14h30, avec l'association Appui 2A, dont la vocation est d’accompagner ceux qui souhaitent aider un proche dépendant.

Eléna Seyller a appris le piano et la harpe au Conservatoire de Toulouse. Maintenant domicilié dans l’Hérault elle travaille à l’école de musique d’Agde tout en se produisant dans les maisons de retraite du département et dans les hôpitaux. Passionnée par la musique et par ce que celle-ci peut apporter aux autres, elle n’hésite pas à donner de sa personne en allant offrir des moments de gaité à ceux qui en ont le plus besoin.

pour suivre  Eléna Seyller: http://elenharpe.over-blog.com

Jeannot Artières en concert : un événement exceptionnel

JEAN ARTIERES, avec son groupe » FEU DE CAMP INTERDIT « , chante et raconte Hugues AUFRAY durant 3 concerts à la salle Paul Vilalte de la MJC de Poussan ces 13, 14 et 15 octobre.

Si la salle était comble ce vendredi soir avec un peu de chance vous trouverez une place pour les 2 concerts suivants car Jeannot qui depuis longtemps ne peut plus se passer des planches et de la scène nous a démontré ce vendredi qu’il est presque aussi doué pour chanter, ce qui est nouveau en public, que pour jouer du comique ou des tragédies. artDSC_0021 (20)

En étant sur les planches depuis une trentaine d’années, et même s’il pense qu’il a encore beaucoup à apprendre il sait se mettre en danger sur scène et donc a décidé de franchir un cap mais en se produisant dans un autre registre.

C’est le spectacle vivant, en quelque sorte qui l’attire et comme il a toujours chanté Dans des soirées avec des copains, aux veillées scoutes, en chorale mais jamais sur scène il a eu envie de réaliser un vieux rêve et de dépasser son angoisse ! Le projet était présent en lui depuis …

Des années, et il a fallu qu’il mûrisse, au gré des rencontres et des expériences puis il a senti que c’était le bon moment. Il a trouvé des « musicos » qui ont accepté de l’accompagner dans le même état d’esprit et la rencontre avec Domino (Dominique DENIZE, NDLR), musicien hors pair, prof de musique, et (Daniel MOULIN, percussionniste) a été déterminante.

 "Dès que le groupe a été constitué, je me suis mis à l’écriture des textes devant faire le lien avec les chansons… J’ai soumis mon travail à Patrick ORTEGA, cinéaste et metteur en scène … qui m’a quasiment tout fait réécrire, afin d’y rajouter du « perso »".

artDSC_0026 (12)

De l’émotion, de l’humour, et c’était parti pour Hugues AUFRAY , un chanteur qui a accompagné Jeannot durant son enfance, son adolescence, ses premières amours et bien au-delà…

Quelques décennies de succès ont ancré son nom dans sa mémoire, dans son patrimoine culturel et dans le nôtre. 

Jean ARTIERES et son groupe « FEU DE CAMP INTERDIT ! » vous invitent donc à (re)découvrir quelques-unes des chansons de Hugues Aufray, mais aussi quelques pages de sa vie, qui ont été liées avec un mélange d’humour, d’émotion … Faisant appel au Seigneur pour que tout se passe bien avec son équipe de Feu de Camp il revenait sur les débuts d’Hugues Aufray, Rive gauche à Paris qui rencontrera Eddie Barclay et qui commencera à tracer son chemin avec « Quand revient le temps de l’Automne. »

Et rapidement son goût pour les voyages, pour le monde marin, vont guider Hugues avec « Je reviens » par exemple. Et ce seront les USA avec une rencontre avec Roger Miller (King of the road). Jeannot était chez les scouts. Il découvrira « Dès que le Printemps revient » et bien d’autres chansons à partager comme celle-ci, avec du rythme, de la simplicité et du plaisir, mais toujours avec beaucoup de sensibilité. Puis avec les chansons de Bob Dylan traduites en Français, avec mai 68, Hugues va acquérir de la notoriété tandis que Jeannot prendra lui aussi de la maturité dans tous les domaines, en restant fidèle au chanteur.

Jusqu’à « Tambourine Man et Stewball » et bien au-delà ils auront des liens. Vous en saurez beaucoup plus par Jeannot. Et c’est avec cette justesse et cette simplicité, accompagné par une bonne orchestration, simple mais efficace, avec une voix bien placée qui ne tremble pas, que Jeannot vous permettra à votre tour, de partager avec Lui et avec H Aufray des chansons et des tendances qui ont marqué les dernières décennies du 20ème siècle.

Vous pouvez encore découvrir le groupe en concert (qui approche les deux heures) avec un Feu de camp interdit qui saura vous émouvoir, c’est certain, ainsi qu’un Jeannot toujours aussi juste, professionnel et naturel.

N’hésitez-pas.

Samedi 14, à 21 h et dimanche à 17 h.

Tarifs : 7 € (plein tarif) / 5 € (adhérents) / 3 € (enfants)

Réservations : Tél. : 04 67 18 16 24

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.compagniedustrapontin.fr

Découvrez instruments électroniques et créations sonores

Pour la seconde année consécutive le Festival BAZR réunis le public autour d'un projet d'action culturelle à l'école des beaux art de Sète.

Capture

C'est autour d'une rencontre artistique originale que les participants découvrirons instruments électroniques et créations sonores.

Nous leur donnons rendez-vous le lundi 23, mardi 24 et lundi 30 et mardi 31 octobre aux Beaux Arts de Sète.

"Court circuit c’est un atelier de « circuit bending », l’art de faire court-circuiter de façon volontaire des instruments de musique électronique. Une rencontre artistique entre un public de différents horizons et Bololipsum professionnel passionnée de technologie musicale et de numérique. Ensemble ils seront invités a créer une oeuvre musicale 2.0 aux beaux arts de Sète, un projet interactif et électronique. Leurs travaux seront l’objet d’une exposition lors du festival BAZR le 1, 2 et 3 décembre ainsi qu’une exposition dans une médiathèque de l’agglomération." 

"A travers ces ateliers les enfants pourront décortiquer la technologie tant dans une approche pratique qu’intellectuel. Créer une oeuvre musicale et technologique leur permettant d’appréhender le son et leurs rapports à la technologie et enfin de se sensibiliser au recyclage et de la récupération."

Leur travaux seront l'objet d'une exposition lors du Festival BAZR le 1, 2 et 3 décembre ainsi qu'une exposition dans une médiathèque de l'agglomération.

Intervenant médiateur Bololipsum (artiste) Passionné de technologie musicale, et de pédagogie à l'ère du 2.0, il interroge le jeune public et son rapport à la technologique en le sensibilisant au recyclage et la récupération électronique.

Participation gratuite sur inscription à partir de 11 ans 

Deux sessions seront organisées le 23 et 24 et le 30 et 31 octobre 2017 de 14h à 18h

Inscription au 06 69 31 98 66 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.