Marseillan

Inauguration de "Et tant de fleurs"

 

   

Voilà plus de 2 mois  que ce magasin de fleurs s'est ouvert à Marseillan et c'est jeudi 9 février à 19h que sa sympathique propriétaire Mme Arguel, a officialisé cette ouverture en invitant les membres de l'association des commerçants  dont elle fait partie, à venir faire plus ample connaissance autour du verre de l'amiitié.
Un bon nombre d'entre eux ont répondu à cette invitation et  la boutique  joliment ornée de belles compositions fleuries et plantes, et agrémentée ce soir-là,  d'un magnifique et succulent gâteau à la broche, témoin de ses origines aveyronnaises confectionné par son papa, a connu une belle animation.
Mme Fabre de Roussac conseillère départementale et adjointe chargée du commerce et du tourisme n'a pas manqué de venir saluer les propriétaires des lieux car l'ouverture d'un commerce est un élément important de la vie d'une commune par l'attractivité  et l'impact économique qu'il génère.

C.Gressier

 

Emile et une nuit

 

L'histoire:

Au début du 20ème siècle, la mode est à l'orientalisme.
Emile est un traducteur qui peine à vivre de son métier.
Il en souffre d'autant plus qu'il a hérité d'une petite fortune, dont il ne veut à aucun prix profiter.
Il se lance alors dans une nouvelle traduction des contes de mille et une nuits, plus fidèle et plus moderne que celle réalisée par Galland au 18ème siècle.
Mais l'absinthe aidant, il va peu à peu s'identifier aux personnages des contes et perdre tout sens de la réalité.

L'Argument:

Librement inspiré d'un personnage réel, l'histoire d'Emile est un prétexte à une découverte loufoque de contes peu connus de ce recueil,  comme l'histoire du marchand Ali Cogia ou du Prince pétrifié.
Interprétée par la compagnie de la MJC de Marseillan "Artéphile" cette pièce originale drôle jusqu'au burlesque, propose aussi une réflexion sur le couple et la jalousie, 2 thèmes récurrents dans les Contes des Mille et une nuits.
Mais comme il se doit pour une comédie, tout finira bien!

Yves Michel, nouveau président du SMBT

Le premier comité syndical élargi aux nouvelles intercommunalités membres du Syndicat Mixte du Bassin de Thau s'est tenu lundi 13 février à Marseillan. Yves Michel est élu président et François Commeinhes vice-président.

36 élus se sont réunis lundi 13 février à la salle Paul Arnaud à Marseillan pour le premier comité syndical élargi aux nouveaux membres du Syndicat mixte du bassin de Thau. Montpellier Méditerranée Métropole et Hérault Méditerranée ont choisi de rejoindre le Syndicat respectivement en juillet et septembre 2016.
L’ordre du jour était dense avec en premier lieu l’élection du président et du 1er vice-président de la structure mais également l’adoption de la modification n°1 du Schéma de Cohérence Territoriale du bassin de Thau et la tenue du Débat d’Orientation Budgétaire.
François Commeinhes, soucieux de porter toute son attention à la fusion des deux intercommunalités du territoire de Thau, a choisi de ne pas se représenter à la présidence du Syndicat mixte du bassin de Thau.
Il a apporté tout son soutien à la candidature d’Yves Michel, maire de Marseillan et 3ème vice-président de la Communauté d’agglomération du bassin de Thau  qui a été élu président à la majorité. François Commeinhes est élu pour sa part au poste de vice-président.
L’établissement public chargé de veiller à un aménagement durable du territoire, à la protection de ses ressources naturelles, à la préservation de ses activités traditionnelles et à une bonne prise en compte du risque inondation se dote donc d’une nouvelle gouvernance et de nouveaux statuts.Il conserve l’ensemble de ses compétences et prend la forme d’un syndicat à la carte. Chacun de ses membres choisit d’adhérer ou non aux compétences statutaires.
Pour le Syndicat mixte du bassin de Thau, un temps menacé par la loi Nôtre et la fusion des deux intercommunalités, cette nouvelle gouvernance va faciliter la gestion de l’eau en étendant son périmètre d’actions à la majeure partie du bassin versant.

Voeux de la Ferme Marine

C'est jeudi 2 février à 19h que la Ferme Marine a organisé la traditionnelle célébration des voeux exceptionnellement reportée cette année à une date tout à fait inhabituelle comme l'a souligné M.Jean-Marc Dumas, en raison d'un évènement exceptionnel qui s'est déroulé 2 jours plus tôt à Paris : Occi-Marée  s'est vue remettre des mains du ministre M.Le Fol le prix de l'excellence et du savoir-faire pour avoir été primée 3 ans de suite médaille d'or au concours  général agricole.
C'est en présence de très nombreux invités et parmi eux le sénateur-maire M.Commeinhes, les conseillers départementaux M.Sébastien Frey et Mme Fabre de Roussac, le maire de Marseillan Yves Michel,  les maires de Vias et de Bessan M.Dartier et M.Pépin-Bonet, de M.Phippe Ortin  Président du Comité Régional de la conchyliculture et Vice-Président National, et de nombreux élus, que M.Dumas a pris la parole.
Après avoir salué l'assemblée, il a expliqué que ce qui est intéressant dans cette profession, c'est le savoir-faire et cette excellence c'est le savoir-faire, et il a dédié ce trophée à Christian Cucurullo, brutalement disparu le 15 octobre 2016 qui, a-t-il ajouté, n'était pas avide de mondanités mais aurait été fier de voir son entreprise ainsi récompensée.
En dépit de cette  douloureuse perte, la vie d'une entreprise ne s'arrête pas, "les projets se poursuivent et la philosophie de la famille c'est d'aller de l'avant, non par orgueil  mais pour continuer à offrir des produits de qualité et maintenir des emplois dans la conchylicuLture et la restauration".
L'occupation de la terrasse pour la restauration n'étant plus possible, un espace dégustation,  boutique, étal va être ouvert à côté.
Acquisition à Marseillan-Plage du restaurant de l'hôtel Richemont.
Enfin, et afin que notre territoire devienne un point d'ancrage pour les visiteurs et leur faire découvrir ses particularités autre que la restauration locale, créer une synergie avec différents partenaires (chais de Noilly Prat, Abbaye de Valmagne, découverte du Bagnas etc.)
Il a terminé en remerciant la Région et l'Agglo pour leur aide, et souhaité à tous bonheur et réussite, et salué le travail des équipes qui oeuvrent avec eux et contribuent à la réussite de l'entreprise.

cliquer sur l'image pour l'agrandir


M.Ortin s'est réjoui, quant à lui, du succès d'Occi-Marée qui honore toute la profession soucieuse de la qualité de ses produits et pour cela un travail doit être mené de front avec les instances, Conseil Régional et la nouvelle agglo.
Il s'est dit ravi que le M. Yves Michel ait en charge la délégation pêche et conchyliculture, deux domaines  qu'il connait bien.
Yves Michel, après avoir félicité la famille Cucurullo et toute l'équipe pour leur savoir-faire qui s'inscrit dans la pérennité et sont, avec les familles Ortin et Arcella primées elles aussi, des têtes de proue, a évoqué les difficultés que rencontre cette profession confrontée au développement de l'habitat et de l'urbanisation.
Celle-ci ne doit pas "être freinée mais adaptée de manière à ne pas nuire à la biodiversité et aux produits de la mer".
Il s'est engagé à améliorer les infrastructures de manière à ce que les problèmes ne se renouvellent pas.
Avant de donner la parole au Sénateur, il a félicité la famille Cucurullo pour l'obtention de ce trophée (une trentaine seulement en sont détenteurs) car c'est, certes, un grand honneur pour cette famille mais aussi pour la profession et pour la ville.
M. le Sénateur Commeinhes a révélé qu'un groupe de réflexion s'est créé au Sénat pour la défense de l'ensemble de la profession et une réflexion est en cours également pour réviser et adapter la loi littoral.
La grande Agglo doit continuer le travail, et à cet effet, il a donné outre la délégation pêche conchyliculture à M.Yves Michel, une délégation pour le pôle eau assainissement à M.Jean-Claude Aragon et une délégation agro-tourisme à M.Michel Garcia.
M.Jean-Marc Dumas a clos ces discours en déclarant le buffet ouvert : un magnifique et délicieux buffet que les invités ont pu déguster dans une ambiance  chaleureuse  et conviviale à l'image des maîtres des lieux.

C.Gressier

Élection de la Reine de Marseillan et de ses dauphines 2017

Organisée par le Comité des fêtes et la ville de Marseillan.


Le comité des fêtes organise l’élection de la Reine de Marseillan et de ses demoiselles d’honneurs, le samedi 25 février 2017 à partir de 17h à la salle Paul Arnaud.
Seule condition pour être candidate : être âgée de plus de 16 ans.
Pour s’inscrire, les bulletins d’inscriptions sont disponibles à la Mairie ou téléchargeables sur le site internet de la ville www.ville-marseillan.fr
Une autorisation parentale est nécessaire pour les mineures. Clôture des inscriptions vendredi 24 février 2017.

Samedi 25 février 2017 à 17h00
Salle Paul Arnaud 34340 - Marseillan-ville
Infos: Tel. : 04 67 77 97 20

Quand "Oz'Ados" se passionne pour le loto

 Recette d'un loto réussi : prenez une équipe aguerrie qui organise des lotos sur Marseillan depuis plus de 40 ans, mixez la avec un groupe de collégiens motivés par une équipe d'animation enthousiaste.
Ajoutez à cette bonne pâte qui commence à monter des marseillanais ouverts et généreux souhaitant aider les jeunes à partir au ski.
Attendez une pause puis introduisez des crêpes savoureuses saupoudrées d'une tombola maison et vous obtenez le le plus sympathique des lotos du bassin de Thau.
Cela se passait dimanche dernier, à la salle Paul Arnaud, était organisé par la MJC de Marseillan qui accueillait avec plaisir le coup de main des jeunes bénévoles d'Oz'Ados, cette animation qui se déroule tous les jours au sein du collège Pierre Deley. Grâce aux recettes de ce loto, les animateurs professionnels de l'espace jeunesse de la MJC pourront emmener un maximum de jeunes faire du ski à Puymorens, à moindre coût.


Si vous voulez le détail de cette recette réussie n'hésitez pas à nous contacter au 04 67 77 33 35 ou à joindre notre coordinateur jeunesse au 06 12 20 26 67.
Notre site internet et nos pages facebook vous offrent tous les détails de nos divers mets et plats : http://www.mjcmarseillan.fr/

MARSEILLAN PATRIMOINE ENVIRONNEMENT

L'association Marseillan Patrimoine Environnement suit avec intérêt le succès de l'opération Façades lancée par la Ville, qui améliore l'aspect des rues du centre ancien.
L'association avait publié précédemment une brochure illustrée des éléments intéressants du bâti ancien qui méritent d'être sauvegardés et mis en valeur.
Elle participe à la commission extra-municipale qui gère l'opération.
Un autre aspect du patrimoine local mérite l'attention : l'environnement paysager. Négligé, souvent saccagé, il perd peu à peu son caractère méridional original, notamment par la disparition des arbres et arbustes typiques.
Il y a pourtant là un marqueur de notre identité et un atout touristique apprécié au vu du succès des balades d'été à vélo ou à pied.
MPE a organisé récemment une visite intéressante du vieux Bessan où elle a pu confronter avec ses amis de la Ligue 2 Bessan, leurs richesses patrimoniales et le souci commun de leur protection.
Reçus cordialement, avec le salut de M. Le Maire de Bessan, les Marseillanais attendent la visite en retour des Bessanais à Marseillan.

Voeux du Maire 2017

C'est vendredi 20 janvier à 19h dans la salle Paul Arnaud magnifiquement aménagée avec un écran géant, une tribune centrale et aux accents de jazz manouche, que le maire Yves Michel a présenté ses vœux à la population.

 

 

   

Les participants venus très nombreux à cette cérémonie ont pu tout d'abord se délecter d'une magnifique vidéo réalisée par M.Aribert Rinnert (certaines images prises avec un drone) montrant et mettant en valeur tous les sites notoires de la commune et les activités qui s'y rattachent: commerces et, bien sûr, conchyliculture et viticulture.

Le Maire après avoir remercié l'auteur de cette vidéo et les acteurs de ce film, a évoqué  les changements qui allaient intervenir avec l'approche des élections législatives et présidentielles et ceux également qui vont changer l'organisation de notre territoire avec la nouvelle région qui a vu le jour et la délimitation, de ce fait, de nouveaux périmètres.
Après avoir excusé les absences du sous-Préfet chargé du fait de ce changement du littoral, M.André Lubrano, conseiller régional et le conseiller départemental Sébastien Frey, il a appelé à ses côtés Mme Fabre de Roussac conseillère départementale, élue  de la commune en charge du tourisme et de la culture.

Yves Michel a d'abord rappelé que la communauté d'agglomération a changé de périmètre : elle est passée de 8 à 14 communes après la fusion intervenue au 1er janvier 2017 entre Thau agglo et la Communauté de Communes du Nord du Bassin de Thau (CCNBT). Elle devient ainsi la 2ème grande agglomération du département après celle de Montpellier avec les compétences nouvelles que lui confère la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République).

Yves Michel a salué et appelé auprès de lui les élus de cette grande agglo présents à cette cérémonie des vœux, en particulier Antoine de Rinaldo, vice-président  et  Eliane Rosay également vice-présidente et par ailleurs maire de Bouzigues. On notait aussi la présence du maire de Bessan, M.Stéphane Pépin-Bonet, et de nombreux élus des villes du bassin de Thau. Le sénateur-maire François Commeinhes, très sollicité a été un peu retardé mais il a également réussi à se libérer pour rejoindre Marseillan dans la soirée.

Ce qui ne change pas, a déclaré le Maire, c'est la dynamique en cours à Marseillan avec de gros travaux d'un montant de 22 millions d'euros qui vont être réalisés grâce à des aides obtenues de l'Etat, de la Région, et de l'Agglo, notamment pour assurer la sécurité, essentielle pour la vie des marseillanais. Des moyens ont déjà été mis en place avec la vidéo protection et les voisins vigilants, et l'achèvement de la gendarmerie va amener 27 gendarmes sur la commune (voir interview du Maire et notre article sur Marseillan la ville qui monte)

La police municipale armée a été renforcée par 2 policiers municipaux et une commission sécurité composée de citoyens va voir le jour.
Les travaux du port vont s'étendre sur 3 ans : mise aux normes pour assurer la tranquillité et les conditions de vie des riverains et usagers et la préservation du plan d'eau de l'étang de Thau et il a salué à cet effet le travail fait par la conseillère municipale et Prud'homme Mme Azaïs-Negri et M. Philippe Ortin Président du comité régional de la conchyliculture.
Le Bd Victor Hugo va être amélioré: réduction de la vitesse et remise aux normes pour assurer une meilleure circulation des usagers et des handicapés;
Deux autres investissements forts les écoles Maffre de Baugé et Denis Bardou réaménagées, en concertation avec les parents d'élèves, et des travaux notamment d'étanchéité à l'église St Jean Baptiste : les pères Robert Martin et Yannick Casajus, présents, ont été invités à venir sur scène.
Pour terminer, le maire a évoqué la continuité des embellissements et des améliorations de voiries de Marseillan-Plage, cette station balnéaire qui compte 70 ans cette année et qui, du fait, des réalisations déjà effectives a vu le nombre de ses nuitées doubler.
Il a précisé que ces travaux étaient nécessaires, indispensables à la qualité de vie, la valorisation du patrimoine et la protection de l'environnement.
Il faut  "penser à demain et que notre jeunesse puisse s'épanouir dans notre commune" et il a  ajouté  que Marseillan se voulait une commune accueillante, chaleureuse et solidaire et il a "tiré son chapeau" au Président de l'Union des commerçants et aux membres des restaurants du coeur pour leurs actions et manifestations avant de souhaiter ses voeux sincères à la population et appeler auprès de lui le conseil municipal des jeunes.
Le jeune conseiller Louis Bonal,  porte-paroles, à qui il a donné la parole, a fait une remarquable déclaration très applaudie sur le rôle et les engagements des jeunes conseillers : comment comprendre un conseil municipal, leurs investissements dans des projets reflétant leur joie de vivre, le développement des valeurs de solidarité et d'amitié.
Il a terminé en remerciant le maire et les membres du conseil municipal pour leur écoute, avant d'adresser ses voeux et  souhaiter une très belle année à toutes les personnes présentes.

Claude Gressier

 

Chantier du bassin déversoir place du Pradet (place du théâtre)

Mi-janvier débutera sur le terrain jouxtant le théâtre, la construction d'un réservoir d'eau unitaire d’une contenance de 2230m3 qui permettra de stocker et gérer les eaux pluviales.
Ce bassin de rétention a pour but de limiter les apports conséquents d'eaux pluviales au réseau, en cas de fortes intempéries.
Cette construction évitera la saturation des réseaux d'assainissement, qui pourrait entraîner un choc de pollution vers le milieu naturel et plus particulièrement vers la lagune de Thau.
Une réunion d’information a été organisée à destination des riverains et utilisateurs du site.
Période d’intervention : Mi-Janvier à fin mai début juin
Lieu de l’intervention : Le chantier impactera l’intégralité du boulodrome de la place du théâtre, une partie des places de stationnement du parking, essentiellement pour le passage des engins, et ponctuellement l’avenue de la Marine. Le chantier sera intégralement clôturé.
Circulation : les approvisionnements et les déblais issus du terrassement s’effectueront dans la mesure du possible en évitant le centre-ville. La circulation de l’avenue de la Marine ne sera impactée que ponctuellement.
Nuisances : Lors du terrassement sur environ 15 jours 40 à 60 rotations quotidiennes pourront être effectuées par les engins.
Nuisances sonores : La géologie du terrain ne nécessite normalement pas l’utilisation du brise roche hydraulique. Le bruit sera donc équivalent à un chantier de bâtiment (compresseurs, vibreurs). Les arbres situés sur le centre de la place vont être retirés, l’entreprise s’est engagée à en préserver un maximum en les protégeant durant toute la période des travaux, comme cela avait été fait lors des travaux de l’avenue de la Marine, l’année dernière.
Réalisation d’un bassin d’orage : 26m de diamètre 6m de profondeur 700m3 de béton 2230m3 de capacité
Acteurs de l’opération : Maître d’ouvrage : THAU AGGLO
Maître d’œuvre : PRIMA GROUPE
Entreprise de travaux : EIFFAGE GENIE CIVIL
Et la mairie de Marseillan

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).