Marseillan

Signature d'une convention au Recantou

 

 

No images found.

   

Jeudi 17 mai une convention de jumelage a été signée entre M. Norbert Heydel, Président National du ERCI ( Entente Radio Clubs et Indépendants) et M. Tobal Propriétaire du Recantou dels pompiers.
C'est grâce à un ami commun qu'a eu lieu cette rencontre.
M.Heydel et Michel ont des projets communs et la signature de ce partenariat concrétise la mise en synergie de leurs actions.
Récupération de matériel d'intervention pour les pompiers,  de médicaments, de matériel pour personnes handicapées, pour les acheminer dans des pays défavorisés notamment Madagascar et les Comores.
Une récupération  d'ailleurs souvent complexe en France en raison des normes de sécurité, normes qui ne sont pas en vigueur dans ces pays  et ces matériels leur font cruellement défaut en raison de leur coût élevé.
M.Caf Aly Mohamed, Président des anciens combattants  français à Diego Suarez, accompagné de l'ancien Ambassadeur des Comores, tous deux présents pour cette signature a précisé qu'il amène directement le matériel à Madagascar et l'octroie lui-même en fonction des besoins,  sans aucune intervention intermédiaire.
M.Pierre Gonzalez Président de l'OCDPC,  après avoir retracé le cursus de M.Heydel a souligné l'importance de ces rencontres physiques pour mener à bien ces actions et a remis pour la circonstance à M.Heydel, un homme passionné et volontaire  la médaille vermeil de défense et protection civile pour l'ensemble de ses services et la création de l'ERCI en 2015, une association en plein développement.
M.Heydel, très ému a salué la présence de Mme Fabre de Roussac qui milite pour Madagascar (un goûter pour Mada)  s'est dit très honoré de recevoir cette médaille et il a ajouté que rien ne serait possible sans l'aide des milliers de bénévoles qui l'accompagnent.
Après un échange de cadeaux , les gens présents ont pu dialoguer autour d'un verre de l'amitié.

C.Gressier

Lou Recantou reçoit les pompiers suisses

 

No images found.

   

C'est vendredi 11 mai à 11h que s'est déroulé une belle cérémonie empreinte de dignité et amicale à la fois  au Recantou dels pompiers.
Le propriétaire des lieux Michel Tobal, ancien pompier de Paris, et pompier volontaire qui s'investit dans des missions humanitaires enrichit son superbe petit musée sis dans la zone industrielle à Marseillan grâce à de fructueux échanges et un beau relationnel.
De ces rencontres est né le projet de faire venir de jeunes pompiers suisses du canton de Vaud, et après un an ce fut l'aboutissement,  avec le soutien de la municipalité qui a offert l'hébergement.
3 jours de visite, le premier jour le 10 mai à Sète, opérationnel, au SDIS, historique au Recantou le 11, et pratique à Gigean le 12 mai où ils ont été reçus par le sergent-chef Marc Gonzalez ami et accompagnateur de Michel Tobal dans diverses missions.
Cette rencontre culturelle et instructive qui permet de comparer les méthodes de travail  a été saluée par l'Adjoint aux sports M.Ludovic Fabre délégué aussi à la jeunesse,"cette jeunesse qui représente notre futur".
M.Pierre Gonzalez, Président de l'Observatoire citoyen de la défense après avoir souligné l'importance de la formation et de l'éducation, a honoré ces valeureux soldats du feu suisses de Morget en décernant au caporal Christophe Beaugrand la médaille d'argent de défense civile et protection civile, au lieutenant David Pagot la médaille vermeil, et  la médaille vermeil également au caporal-chef des sapeurs pompiers de Paris Gregory Caffier venu spécialement au Recantou pour la circonstance ainsi que  la médaille jeunesse et sport au porte-drapeau M.Germain Tello.
Il y a eu  également un bel échange de cadeaux : un magnifique panier garni de spécialités suisses, un don pour le Recantou et un  tableau identitaire des sapeurs pompiers  de Paris pour Michel Tobal, qui pour sa part a fait don aux pompiers suisses d'un parefeuille avec les armoiries du Recantou peint  par le peintre marseillanais M.Chabrol.
Et cette matinée s'est achevée avec le partage d'un apéritif fort convivial.

C.Gressier

 

« L’EXTRAORDINAIRE BÊTISE DE MATHIS »

Le théâtre Henri Maurin vous invite au spectacle « L’EXTRAORDINAIRE BÊTISE DE MATHIS »


Par la Cie « Un tournesol sur Jupiter »
Mercredi 16 mai 2018 à 15H


Mais quelle est donc cette fleur mystérieuse « Coudustus » qui fabrique de l’huile de coude ? Mathis a beaucoup d’imagination, surtout quand sa maman lui dit qu’il faut de « l’huile de coude » pour décrasser une casserole.
De sa chambre à son super labo, avec son grimoire et ses jouets à gogo, Mathis s’imagine un voyage extraordinaire à la conquête du « Coudustus ».


Une comédie musicale drôle et dynamique qui nous replonge dans nos bêtises d’enfants.
Jeune public- Gratuit- Durée : 1H15

Pour tous renseignements : 04 67 01 66 99 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LE JEUNE RORQUAL EN COURS D’ÉVACUATION DE LA PLAGE DE MARSEILLAN

Si c'est bien évidemment plus sympathique d'observer vivante la 2ème plus grand baleine au monde, le Rorqual commun (photo Marine Lange), il faut bien traiter les échouages !
Après un premier examen hier, des prélèvements de peau, lard et muscle ont été effectués ce matin par Renaud et Marine et emmenés directement aux services vétérinaires de Montpellier.
Cela servira à confirmer l'espèce, déterminer son appartenance à une population existante et analyser les taux de métaux lourds, pesticides et hormones.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

 L'enlèvement de la carcasse qui  est en cours par les services techniques de Marseillan se passe très bien.
Nous avons aussi pu informer et sensibiliser de très nombreux promeneurs sur la plage sur les cétacés et notamment sur cette espèce qui peut atteindre 22 m en pesant 70 tonnes.
Elle reste assez rare puisque 3000 à 4000 individus seulement fréquenteraient la Méditerranée.

Renaud Dupuy de la Grandrive Directeur du Milieu Marin / AMP Côte agathoise Ville d'Agde,
Pour suivre l'actualité de l'AMP, c'est ici :  https://www.facebook.com/airemarineprotegeecoteagathoise/

Rencontre avec l'administration pénitentiaire

C'est au Forum de l'emploi que nous avons rencontré M.Antoine Laurent, 43 ans, formateur dans ce corps de métiers.
Il a évoqué son cursus pour nous apporter un éclairage particulier sur cette administration quelquefois méconnue et un peu schématisée.
Après avoir été surveillant à Poissy pendant 8 ans, il a poursuivi sa carrière pendant 6 ans à Toul comme encadrement et a accédé par concours à un poste de lieutenant en détention à Strasbourg puis chef au quartier des femmes avant d'être affecté à Béziers où il occupe les fonctions de responsable de formation.
Cette administration offre de nombreuses possibilités, le recrutement est permanent et à chaque niveau scolaire correspond un métier.
Et un surveillant peut accéder à un poste d'adjoint ou de directeur par le biais des concours internes.
En ce qui concerne les concours externes, la limite d'âge est 42 ans pour les surveillants (catégorie C niveau brevet) puis après admission ils doivent suivre une formation rémunérée de 8 mois à l' Ecole nationale d'administration pénitentiaire à Agen.
Pour accéder au poste de lieutenant pénitentiaire (catégorieB) 2 voies : externe avec un niveau bac et une limite d'âge de 40 ans ou interne après 4 années de services publics et étant à 11 ans de l'âge limite du corps.
Cette administration offre une large palette de métiers : personnels de surveillance, personnels d'insertion, techniques, administratifs et à chaque fonction correspondent des profils divers et des qualités spécifiques.
Des passerelles existent et la carrière n'est pas bloquée elle est en constante évolution et le but à terme est de rétablir un dialogue entre condamnés et la société pour permettre la réinsertion et éviter la récidive.
Son stand au forum de l'emploi n'a pas désempli,  beaucoup de jeunes mais aussi des militaires en reconversion professionnelle.
M. Laurent a précisé toutefois que ces formations internes, n'excluent pas, comme pour tous les concours de la méthodologie et un travail personnel et a ajouté qu'un concours  de surveillant allait avoir lieu à Béziers au mois d'avril et il invite ceux qui pourraient être intéressés à se renseigner sur le site du ministère de la justice www.justice.gouv.fr

C.Gressier

 

Palmarès 2018 des caves Richemer

 

 

 

Cette année encore les produits des caves Richemer ont été distingués au concours général agricole 2018.
Le travail et la recherche qualitative sont une fois de plus récompensés : un honneur pour les communes de Marseillan et d'Agde fières de leurs caveaux.

4 médailles d'or :
- muscat sec blanc 2017
-Terre et mer blanc sec 2017
-Terre et mer rouge 2017
- Domaine de Maraval rouge 2017 Terre et mer rouge 2017

3 médailles d'argent:
- Syrah rosé 2017
-Terre et mer rosé 2017
- Cabernet rouge 2017

 

Spectacle "IL'S"

Le théâtre Henri Maurin
Vous invite au spectacle « IL’S »
Une création de la compagnie VOOA
Par Roubina Khodadin
Vendredi 9 mars 2018 à 20H30

 

Une chorégraphe qui n’a pas choisi la facilité…De son parcours atypique, elle puise spontanéité, audace et convictions.
« IL’S » est un spectacle qui se compose de trois courtes pièces créées dans un pays différent : France, Inde et Burkina Faso.
Les pièces sont indépendantes les unes des autres et ce triptyque forme un spectacle qui est conçu comme un voyage, au cours duquel le public fait escale.
Tout public
Durée : 55 mn
Carte Pass théâtre : réservation conseillée

Pour tous renseignements : 04 67 01 66 99 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Momotaro

 

 

 

 

C'est un spectacle pour enfants et adultes par  la compagnie Mathieu installée à Montpellier et créée par Florence Thiébaut en 1980.
Une plasticienne peint en direct le cheminement du héros et la marionnettiste façonne, anime et transforme les personnages.
Selon Florence Thiébaut, "le marionnettiste est un démiurge, il montre son rêve projeté sur un objet, il apprivoise la matière et l'objet trouve un langage".
"c'est une rencontre: un dialogue s'établit entre celui qui montre et celui qui regarde; l'objet, miroir de leurs regards devient personnage".


 

« TU VEUX BIEN ÊTRE MON AMI ? »

De Marie et Alain Vidal
Mercredi 14 février 2018 à 15h00


 

Une véritable performance de conteur, pour un spectacle réjouissant. Alliant conte, théâtre, musique et chant, nous voilà embarqué dans l’univers de Lola à la recherche d’un ami et là quelle histoire…
Un ami qu’est – ce que c’est? Lola passe ses vacances chez Papi Sel et Mami Sucre qui ne font que de donner des noms d’oiseaux. Elle aimerait bien qu’ils redeviennent amis.
Elle a grandi et s’ennuie maintenant toute seule, elle aussi voudrait un ami et confie à Papi Sel et à Mami Sucre cette mission…


Spectacle Gratuit
Pour tous renseignements : 04 67 01 66 99
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vernissage de l'expo Japon à "La Fabrique"

 

 

No images found.

   

C'est vendredi 19 janvier à 18h30 en présence du maire et d'élues qu'a eu lieu ce vernissage.
La thématique : Le Japon et jusqu'au 17 février les marseillanais peuvent s'imprégner de la culture de ce pays mis à l'honneur.
Depuis quelques mois déjà la gestion de la Médiathèque a été déléguée à l'Agglo, devenue Sète Agglopôle Méditerranée, et comme l'a expliqué le maire Yves Michel, ce choix a été décidé pour mutualiser et avoir ainsi des compétences supplémentaires.
Un responsable M. Pascal Imbert a été désigné pour coordonner le travail, et cette intercommunalité permet un renforcement des liens et un accès à la culture dispensée dans les villes.
C'est donc dans ce cadre que s'inscrit cette magnifique exposition avec des animations pour tous les âges : ateliers, spectacles et rencontres.
M.Imbert a remercié en particulier 2 personnes  Mme et M.Cazottes qui se sont associées à cette exposition en prêtant de beaux objets  de ce pays où ils ont séjourné à 4 reprises.
 Mme Cazottes,  après avoir salué le travail de mise en valeur de leurs objets par le personnel et exprimé leur plaisir de participer à cette exposition a expliqué que son mari et elle n'avaient préalablement aucun  attrait particulier pour ce pays qui leur "est tombé dessus".
C'est leur fils, qui, dès le CM2 a eu un véritable engouement pour les mangas et comme ils  n'étaient édités initialement qu'en japonais, il a acquis un dictionnaire, et par la suite,  a présenté son bac avec cette option linguistique.
Son attrait pour ce pays n'a cessé de croître et il est donc parti une 1ère fois avec une bourse dans une fac au Japon en 2002 puis  a souhaité prolonger une 2ème année sans être payé, puis  a trouvé du travail,  a passé sa maîtrise d'arts plastiques et s'y est installé définitivement et s'est marié avec une japonaise en 2010.
Durant leurs séjours Mme et M.Cazottes ont pu appréhender la culture japonaise et ils nous apportent un éclairage particulier sur les coutumes et la manière de vivre des japonais  très disciplinés et respectueux : on ne fume pas dans la rue, des endroits sont spécialement réservés aux fumeurs, pas  de contrôles dans les transports mais des machines d'ajustement si l'on prolonge le parcours, les retards de trains sont annoncés bien en amont, et à la sortie des écoles des mamans à vélo surveillent que les enfants rentrent bien à la maison.
M.Cazottes a ajouté que c'est un pays où l'on se sent en sécurité, lui qui appréhendait la foule lors de leur 1er voyage.
Les personnes présentes ont pu ensuite admirer les objets, affiches et dessins avant de partager un apéritif dînatoire dans une sympathique ambiance.


C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).