Bonnes Adresses

toute la marée du clapas à Montpellier

 DU POISSON 100% SAUVAGE

UN POISSONNIER 100% PASSIONNE

 

Poissons de ligne

 GOÛTEZ LA DIFFERENCE!

 

   

Lorsque vous êtes à la station Tram Corum, si vous portez votre regard de l'autre côté du Verdanson, vous verrez au loin, aux heures d'ouverture du magasin, le côté de la devanture affichant un magnifique 100% SAUVAGE jaune sur noir. C'est ici au 1 rue Proudhon que se trouve Toute La Marée du Clapas, TLMC aux abords du quartier des beaux arts.

Cette poissonnerie est une institution montpellieraine (ex poissonnerie Cabanes) puisqu'elle existe depuis plus de 60 ans. Mais elle a été reprise il y a 4 ans par Pierre-Louis, un enfant du quartier des beaux arts qui, tout en faisant perdurer cette poissonnerie traditionnelle, a donné une autre image en développant ce concept de 100% sauvage. Avant de choisir son poisson, il faut choisir son poissonnier. Pour comprendre ce concept, il faut connaître Pierre-Louis...
Né à Montpellier, il a grandi dans le quartier des beaux arts, ex quartier des abattoirs jusqu'à l'âge de 14 ans puis avec ses parents, il a quitté Montpellier se rapprochant de la mer, non loin de Sète. Il a toujours aimé la mer, les poissons qu'il chassait avec son père pendant les vacances mais aussi les coquillages qu'il apprit à connaître auprès de son oncle conchyliculteur au Barrou à Sète. A l'âge de 19 ans Pierre-Louis devenait poissonnier en supermarché. Sa passion pour le poisson l'amena rapidement à se poser mille questions sur les techniques de pêche, les origines et l'élevage des poissons. Son désir de reprendre la poissonnerie de son enfance et d'y développer sa propre éthique mûrissait dans sa tête. 10 ans plus tard TLMC voyait le jour.
Son concept de poisson 100% sauvage est, selon lui, un concept écologique. Il nous explique en effet que l'élevage, même bio, ne peut pas être vraiment écologique: "pour cesser de nourrir les poissons d'élevage avec les carcasses bovines suite au scandale de la vache folle, on s'est mis à le nourrir avec du poisson sauvage. Or il faut 4 à 8 kilos de poisson sauvage pour obtenir un kilo de poisson d'élevage. Quand on veut nous faire croire qu'on est obligé de faire de l'élevage car il n'y a pas assez de poissons sauvages, on nous ment. L'élevage peut rapporter gros, c'est un choix économico-politique. De plus les poissons d'élevage sont plus gras donc concentrent plus les toxines sans compter le fait qu'ils vivent souvent entassés et reçoivent des traitements même en ferme bio".
Vous l'avez compris, à TLMC, vous ne trouverez que du poisson sauvage et de qualité, seules les huîtres et les moules sont d'élevage traditionnel. Les poissons de Méditerranée sont achetés par le poissonnier lui même qui se rend quasi quotidiennement à la criée du Grau du Roi, privilégiant l'achat aux petits métiers. Les dos et filets des poissons d'Atlantique ne proviennent pas des bateaux usines étrangers mais sont achetés en criée par des sociétés ou coopératives françaises et emballés frais. Le thon rouge, très surveillé, est vendu à la saison et là encore, c'est la qualité qui prédomine: à TLMC, vous ne trouverez que du thon rouge de ligne des petits métiers acheté à la criée du Grau du Roi et bagué par la gendarmerie.Donc du poisson français, seul le saumon sauvage peut être d'import, c'est une question de saison. Trois saisons, trois provenances mais tous pêchés aux hameçons. Au début de l'année le Salmo Salmar de Pologne, à la fin du printemps la même espèce mais d'origine française: c'est l'excellent saumon de l'Adour et en fin d'année vous trouverez le Keta ou le Sockeye du Canada.
Pierre-Louis le sait, son poisson n'est pas le même que celui qu'il vendait en supermarché, le prix non plus car la qualité a un coût mais à TLMC, il y a toujours aussi des poissons à petits prix.

 

 Mais ce n'est pas tout, TLMC c'est aussi un rayon traiteur avec une gamme "fait maison" et un rayon épicerie fine où sont privilégiés les produits locaux, bio quand c'est possible. Ainsi sont commercialisés les tielles DASSE fabriquées dans le vieux Sète et livrées fraîches deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, le Noilly Prat produit à Marseillan dont la réputation mondiale n'est plus à faire, le muscat bio de la cave Rabelais de Mireval, les biscuits de la Belle Epoque fabriqués à Frontignan (zézettes de Sète et biscuits salés), de l'huile d'olive Bio produite par Mr Clément Garcia à St Christol près de Montpellier, la Fleur de sel de Camargue. Vous trouverez également des produits régionaux au sens large: la brandade "La Nîmoise" réputée pour sa qualité, une gamme variée d'anchois de Collioure, du piment d'Espelette Bio et même une curiosité peu connue ici mais qui agrémente fort bien le poisson la Moutarde Violette de Brive.
Au sein de cette poissonnerie aux couleurs de Montpellier, la qualité, la fraîcheur et la proximité sont privilégiées. Et si vous demandez à Pierre-Louis des informations sur son choix 100% sauvage ou sur ses poissons, vous le verrez peut-être caresser un poisson en vous montrant son œil ou sa couleur tout en vous expliquant les origines ou les techniques de pêche.
A TLMC, vous trouverez un artisan poissonnier passionné et amoureux de son métier.

Propos recueillis par S.V.R

 

Toute La Marée du Clapas (TLMC)

1 rue Proudhon, Montpellier
Ouvert du mardi au samedi de 8h. à 13h.
Tél: 04 67 72 35 37 -