Bouzigues

Présidentielle 2017 à Bouzigues : résultats du premier tour

 

Résultats France entière (estimation)

   
Nombre

% Inscrits  % Votants
  Inscrits  1449      
  Abstentions  259  17,87    
  Votants  1190  52,13    
  Blancs ou nuls  27  1,45  2,27  
  Exprimés  1163  80,26  97,73  

 

 
Candidats

  Nombre de Voix %  Exprimés
 
           
  Arthaud    12  1,03  
  Asselineau    8  0,69  
  Cheminade    2  0,17  
  Dupont-Aignan    45 3,87  
  Fillon    261  22,44  
  Hamon    37  3,18  
  Lassalle    15  1,29  
  Lepen    373 32,07  
  Macron    231 19,86  
  Mélenchon    174  14,96  
  Poutou    5 0,43  

Une journée bien animée à Bouzigues

Ce lundi de Pâques, nouvelle édition de la Brocante de Pâques sous un soleil radieux : de 8 h à 18 h le long de la promenade des Beauces vous pouviez vous faire plaisir et négocier avec les exposants pour obtenir des objets ou des éléments que vous désiriez acheter.  "Chiner" est pour certain un besoin, pour d'autres c'est toujours l'occasion d'obtenir à moindre prix une perle rare ou une pièce précise qui n'est plus en vente dans les autres circuits. Et puis, pourquoi ne pas se laisser tenter, et par un petit restaurant aussi.

Avec près de 80 brocanteurs il y avait de quoi faire et en même temps profiter dun magnifique étang de Thau.

D'ailleurs, profitant de la présence de nombreux visiteurs, durant toute la journée, les Gardiens de l'Eau étaient eux-aussit à Bouzigues. Ils étaient de retour sur le territoire de Thau pour une mission spéciale : "préserver la ressource en eau. Halte au gaspi ! Chasse aux fuites ! Thau dispose de ressources fragiles pour son approvisionnement en eau potable. 80% d’entre elles proviennent de nappes extérieures au territoire. Les économies d’eau sont un des moyens les plus efficaces pour préserver celles-ci. Economiser l’eau, c’est simple."

A l’occasion d’animations sur les marchés et événements du territoire, la Fabrik des économies d’eau présentait au public les solutions simples et efficaces pour réduire sa consommation :

Côté chasse aux oeufs, à partir de 10 h au jardin de la mairie, avec un panier, petits et grands avaient pu profiter de cette matinée ensoleillée pour rechercher les oeufs déposés par les cloches. Un bien beau lundi de Pâques.

Beau lundi de Pâques à Bouzigues

En premier lieu ce lundi, nouvelle édition de la Brocante de Pâques : de 8 h à 18 h le long de la promenade des Beauces. Près de 80 brocanteurs sont attendus dont plus d'une dizaine étant des locaux.

Toute la journée, les Gardiens de l'Eau seront à Bouzigues. Ils seront de retour sur le territoire de Thau pour une mission spéciale : préserver la ressource en eau. Halte au gaspi ! Chasse aux fuites ! Thau dispose de ressources fragiles pour son approvisionnement en eau potable. 80% d’entre elles proviennent de nappes extérieures au territoire. Les économies d’eau sont un des moyens les plus efficaces pour préserver celles-ci. Economiser l’eau, c’est simple comme :

• Installer du matériel hydro-économe dans son domicile
• Adopter de bonnes pratiques
• Surveiller sa consommation pour prévenir les fuites.

Pour sensibiliser le public à l’importance d’un usage raisonné de l’eau pour garantir une gestion durable de la ressource, le Syndicat mixte du bassin de Thau lance avec l’aide du Festival de Thau et le soutien financier de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée une campagne de sensibilisation aux économies d’eau. A l’occasion d’animations sur les marchés et événements du territoire, la Fabrik des économies d’eau présentera au public les solutions simples et efficaces pour réduire sa consommation.

Côté chasse aux oeufs, rendez-vous à partir de 10 h au jardin de la mairie, avec un panier. Petits et grands profiteront de cette matinée ensoleillée pour rechercher les oeufs déposés par les cloches.

 

Les pompiers de Bouzigues-Poussan recrutent

Si vous souhaitez donner de vous-même et servir la société, vous pouvez contacter le centre d'incendie et de secours de Bouzigues-Poussan par téléphone au 04.67.18.45.15 ou par mail avant le 15 juin 2017.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bouzigues et son beau carnaval

L'association " Le Carnaval bouzigaud" organisatrice du traditionnel carnaval de Bouzigues, aidée par de nombreux bénévoles, s'est mis au travail depuis décembre pour préparer cette 7ème édition d'une fête qui est devenue une référence autour du Bassin de Thau. Mais c'est toute l’année qu'elle organise des manifestations pour financer l'événement. La mairie et quelques sponsors avec même des passionnés répondent présents pour leur prêter main forte à différents niveaux.

Ce samedi 1er avril tous les Bouzigauds attendaient ce moment avec impatience. Car pour les carnavaliers au-delà du plaisir que procure la participation et les moments festifs, défiler de la place du Belvédère à la plage en passant par des rues de la commune tout en réalisant de belles chorégraphies, c'est le fruit d'un investissement qui a débuté il y a quelques mois. Investissement financier, en temps, en énergie, en répétitions et pour certains en préparation afin que les 6 chars présents lors du défilé soient magnifiques.

Ce samedi c'était le cas. Tout était au vert : la pluie s'était arrêtée, le soleil pointait son nez, les tracteurs, les sonos, les musiciens étaient prêts et la présidente de l'association et toute son équipe étaient attentives au bon déroulement de la fête, car pour le plaisir de tous, ils n'avaient pas plaint leurs efforts. Les 130 carnavaliers se faisaient un grand plaisir  d'être rassemblés et la tension montait. Le public avait répondu présent lui aussi. Les enfants avaient investi certains chars ainsi que des personnes handicapées de l'ESAT de Florensac qui participent chaque année, en ayant préparé puis en l'interprétant, un répertoire de chansons d'ambiance, aidées par deux musiciens.

Face au port, lacavalcade s'est élancée, entourée par de nombreux Bouzigauds et visiteurs, tandis que d'autres citadins attendaient les carnavaliers dans le village. Des clowns assuraient l'encadrement. Le groupe des enfants tourné vers la Break-Dance a ouvert les festivités, avec une batucada bien énergique qui réveillait tous ceux qui avaient oublié l'événement.

Chanteurs et musiciens les suivaient, précédant le premier groupe des Dames, les hippies qui grâce à leur bus allaient prendre la route. Puis ce fut les danseuses russes et leur cazatchoc  interprété avec brio. Leur magnifique char avec ses poupées russes faisait de l'oeil à celui du groupe des hommes, des Autrichiens bien dans leur peau . Avec des chorégraphies millimétrées, le spectacle était surprenant. Que de travail ! Des images inoubliables devant l'étang de Thau.

Le soleil était de retour, que du bonheur et du plaisir. Un dernier groupe d'enfants, les indiens, défilaient sur des musiques jouées par la pena del Sol. La fête se poursuivait. Bouzigues vivait un de ces moments inoubliables où ses habitants partagent avec joie l'attachement qu'ils ont à leur cité.

Et si les Bouzigauds se réunissaient une dernière fois devant un Monsieur Carnaval fleuri pour le voir s'embraser s'était pour que ce carnaval qui les a rassemblés ne s'achève que tard dans la soirée. Une très belle Cavalcade 2017. 

Le Trail de Bouzigues, une référence

Ce 25 mars , se déroulait à Bouzigues la 15ème édition du Trail de Bouzigues.  Comme chaque année, l’amicale des sapeurs pompiers de Bouzigues qui organise ce trail allait encore une fois essayer de surprendre avec un tracé où vous découvriez au fil des pas le pittoresque village de Bouzigues, une vue panoramique sur les parcs à huitres, le site des Capitelles où se succèdent pierres sèches, oliviers sauvages, chênes kermès…

Et l'association précisait : "Avec ce nouveau tracé, nous avons essayé de satisfaire les amoureux de beaux paysages mais aussi les sportifs à la recherche de sensations fortes et de performance. Cette année encore les fonds collectés seront reversés aux associations caritatives les blouses Roses qui œuvrent pour le bien être des personnes en maison de retraite ou à l’hôpital Génération SED qui aide vient en aide aux personnes atteintes de la maladie génétique appelée « Syndrome d’Ehlers-Danlos dit SED ».

En 2016 tout était réuni pour que la journée soit une réussite: un beau soleil, des participants toujours aussi nombreux (1 100 participants)

Cette année, avec 3 parcours de 6, 12 et 24 kms, avec aussi une course pour les enfants, des moules délicieuses, des bénévoles actifs, et des enfants heureux de courir comme des grands ce fut aussi bien même si l'on avait pu douter pour la météo. Entre 15 h 30 et 16 h le soleil avait pointé son nez sur Bouzigues. La sécurité était en place. Les stands des bénévoles aussi et des associations soutenues par l'amicale expliquaient sur le podium quelles étaient leurs actions et en faveur de quels malades ou pour des besoins humanitaires : Blouses Roses, Génération SED et une association humanitaire qui va opérer au Wietnam.

Il avait plu le matin, puis cela s'était calmé mais le sol allait être glissant. Pas de problèmes tout de même car grâce aux efforts des membres de l’association et de tous les bénévoles présents, , la manifestation a pu se dérouler avec des participants aguerris, dans de bonnes conditions et sécurisée.. .Pour cette édition,  dans un souci d’innovation, le nombre de courses avait changé, il est passé à trois épreuves avec des distances également qui passaient à 6 kms, 12 Kms et 24 Kms.

 

Les tracés eux aussi ont été revisités avec un long passage dans les garrigues avant de redescendre sur Bouzigues côté est avec pour le grand circuit, des capitelles, des belles vues et une variété de pistes qui ne favorisait personne.

Tout avait été concentré sur le Port où s'effectuaient les départs et les arrivées devant à la place du Belvédère. Non loin de là avait eu lieu dès le matin, les inscriptions à la salle de la Fringadelle.

. En outre, pour les 40 enfants qui désiraient participer, une course d'un kilomètre très rapidement parcourue fut bien appréciée.

 L'amicale était au top et à l'heure pour les départs en direction de la plage, avec des montées à effectuer tout de suite après .

  Si les enfants sont partis à 15 h30, pour les 250 coureurs du 24 kms ce fut à 16 h et pour le 12 et le 6 km à 16 h 15, avec 600  et 140 sportifs respectivement.

Plus de 1000 sportifs  heureux de participer. Courses difficiles vu les conditions météorologiques, mais que du plaisir pour tous les passionnés. A partir de 17 h, les premiers coureurs du 12kms franchissaient la ligne d'arrivée, avec en tête :

 

Pour les 24 kms : VIANT Laurent en 1 h 34 mn 36 s

Pour les 12 kms : Speisser Arnaud (Pompier de Paris) 45 mn 54 s

Pour les 6 Kms : Ennaji Elali en 22 mn 11 s

 S'en suivaient les remises de trophées aux différents vainqueurs dans chaque catégorie pour des courses qui comme l'année précédente ont demandé à tous les participants des efforts car la météo n'a pas facilité les choses, mais fut une belle réussite. Pour terminer la soirée, tee-shirts et moules étaient offerts.

 Pour en savoir plus : https://www.trailbouzigues.fr/

Une matinée bien remplie pour l’UNC

L’assemblée générale de l’UNC Poussan-Bouzigues se déroulait le samedi 18 février à Bouzigues : tous les adhérents y étaient cordialement invités.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0011 (20)

Compte-rendu de l’Assemblée Générale :

Après un bon café et des croissants, le quorum étant atteint l’Assemblée Générale à pu commencer à 10 h 30. Michel Cottignies Président Départemental de l’UNC, Christophe Morgo, Conseiller Départemental, Jacques Adgé, maire de Poussan, Eliane Rosay, maire de Bouzigues, Jean-Louis Delrieux, Président des Médaillés Militaires de Sète, le Lieutenant -Colonel Roselyne Moreau, secrétaire de la section de Sète de la Légion d’honneur, ont fait l’honneur de leurs présences. Puis vint une minute de silence pour les adhérents décédés et ceux morts pour la France. L’Assemblée Générale a pu commencer par le rapport moral du Président qui en a profité pour remercier les deux Municipalités pour le soutien qu’elles apportent, puis vint le rapport du secrétaire Jean-Louis Lafon qui a fait un compte rendu des activités de l’année, approuvé par tous les adhérents, ainsi que le rapport financier présenté par le Trésorier, Bertrand Caussel, validé par le vérificateur aux Comptes, Philippe Stein.

 Ensuite vote du tiers sortant du conseil d’administration : sans surprises, les 4 sortants sont réélus, celui-ci c’est aussitôt réuni pour former le bureau, pas de changements, sont élus pour 3 ans :

Président : Mr.Jean-Claude Peytavi, Vice-Président : Mr.Michel Paquériaud, Trésorier : Mr.Bertrand Caussel, Secrétaire : Jean-Louis Lafon, Secrétaire Adjoint : Mr.Antoine Scotto

Assesseurs : Mr.Jean Baqué, Mm.Mireille Cousinier, Mr.Patrick Delcroix, Mr.Maurice Fontés, Mr.Hubert Gal, Mr.Robert Lafond, Mr.Philippe Stein. Vérificateur aux comptes Mr.Philippe Stein.

Mr.Michel Cottignies Président Départemental de l’Union Nationale des Combattants fit un compte rendu des directives de Paris et nous informa des nouveaux règlements.

Avant de se diriger vers l’apéritif offert par la Municipalité de Bouzigues et de faire honneur au repas, Jacques Adgé ainsi qu’Eliane Rosay  dirent de bonnes paroles d’encouragements pour l’avenir de la section.

Tous unis à Bouzigues, pour "Un combat, une vie"

« UN COMBAT, UNE VIE »

C'était la Soirée-Spectacle organisée à Bouzigues par Patricia David pour soutenir la recherche contre cette maladie qui concerne de nombreux foyers, pour une avancée en faveur de nouveaux traitements de chimiothérapie, pour le financement d'appareil de radiothérapie de pointe , ou pour l'accompagnement des malades et des familles.

   C'est aussi le combat pour ces malades, de cette maman enfant du village touchée elle même par la disparition de son fils Bertrand en 2012. Ce spectacle se déroulait, le 24 septembre 2016 à l'Espace Fringadelle , avec la participation de l' Association du Carnaval (responsable Natacha Camboulas), du Foyer Rural (Responsable Jean-Christophe Pezerat), de l'Animation Danse (responsable Nataly Brun-Rocchetti), du Club 40 de Frontignan, de Gérard NAUDAN (Trompettiste) et du Coro Aficion de Balaruc le Vieux ainsi qu'avec des partenaires locaux, en majorité.

Une soirée qui grâce à la participation de nombreux bénévoles qui ont tout donné, à celle de la Mairie de Bouzigues, des commerçants et des restaurateurs de la commune, a pu atteindre son objectif.

  Plus de 7000 euros recueillis grâce aux spectateurs, à leur participation et aux dons qui sont parvenus. aaaap1540832Avec une telle participation, Patricia David était heureuse de pouvoir annoncer qu'elle remettrait une somme supérieure à 7 000 euros (avec tombola, dons et ventes)le 8 octobre, au professeur Pujol de la Ligue contre le cancer, à Bessan.

En attendant tout en ayant des pensées pour ceux qui souffrent de cette maladie, pour son fils particulièrement mais aussi pour bien d'autres partis trop tôt, Patricia félicitait tous ceux qui étaient montés sur scène bénévolement, ceux qui assuraient l'organisation de la soirée, et bien-sûr le nombreux public.

Pour voir : https://www.facebook.com/marilyn.alemany/videos/1466049256754886/

La foire aux l'huîtres de Bouzigues


Eliane Rosay, Maire de Bouzigues et Philippe Ortin,
Président du Comité Régional Conchylicole de la Méditerranée










 

La scène était grande et elle ne le fut pas trop pour contenir les personnalités venues au côté de Mme Eliane Rosay, Maire de Bouzigues, ouvrir la 31ème édition de la « foire aux huîtres ». Il y avait là de nombreux élus du bassin de Thau ainsi que des personnalités de diverses institutions.

 

 Eliane Rosay, Maire de Bouzigues :

"Nous sommes tous là pour cette belle fête, pour représenter aussi l'énergie de ce territoire. Cette fête de l'huître nous la devons à M. Louis Higounet qui était là à l'émergence de cette manifestation et, depuis son décès, à Mme Mireille Cousinier qui  a pris la relève depuis de très nombreuses années...

... une fête familiale qui accueille chaque année 30.000 personnes... une belle récompense pour tous les efforts fournis...

... Je tiens à remercier les associations partenaires de cette opération pour leur engagement sans faille ...

et en référence au contexte actuel:

et en référence au contexte actuel:

...Notre liberté doit s'afficher. C'est un moment, maintenant, où les énergies, les synergies, les aides, les entraides, les mises en commun, vont permettre de faire émerger d'autres réalités car c'est toujours dans des périodes plus difficiles et plus tendues que finalement naissent aussi de très bonnes choses .

 

 Madame Cousinier, présidente de la foire aux huître, pour sa part ne manqua pas de remercier tous les partenaires de la foire et particulièrement la mairie pour son implication dans cette fête.


Le député de la 4ème circonscription, Frédéric Roi, émis ensuite le souhait que l'étang de Thau, site exceptionnel de bio-diversité, soit inscrit, dans un avenir proche, au Patrimoine Mondial de l'Unesco et André Lubrano Vice-Président de la Région Occitanie souligna l'importance de l'étang de Thau : "Dans la nouvelle région Occitanie, il y a 225 km de côtes et pour vous donner une idée de l'importance économique du bassin de Thau, qui concentre le maximum d'inscrits maritimes, le quartier de Sète (du Grau-du-Roi au grau de Vendres) est le premier de France en nombre d'inscrits maritimes avec le quartier de Boulogne. Nous n'avons donc rien à envier à l'Atlantique. C'est comme pour les huîtres où chaque année le bassin de Thau remporte des médailles aux Concours Agricoles. Les huîtres de Thau pour les papilles il n'y a pas mieux....
Nous avons tout aujourd'hui pour être heureux, tout pour développer l'économie locale" conclut André Lubrano après avoir remercié les producteurs pour leur professionnalisme..

Comme l'an dernier plus de 30.000 visiteurs sont venus apprécier les coquillages de l'étang et sa gastronomie à l'occasion de la foire aux huîtres de Bouzigues.

Le verre de l'amitié, apprécié avec la forte chaleur qui sévissait, a suivi les allocutions.
L'animation musicale était assurée par la Pena San' Gonis un groupe musical de Saint André de Sangonis.

Jean-Marc Roger

L’astronomie à Bouzigues avec "Ciel mon ami"

L’association d’astronomie  « Ciel, mon ami » a pour vocation d’organiser et d’animer des soirées d’astronomie au profit d’organismes publics, médiathèques, municipalités, offices du tourisme ainsi que des structures privées, tels les campings, villages de vacances.


Et avec elle on passe en général un moment délicieusement magique…A l'occasion des Nuits des étoiles, l'association a posé ses valises et ses télescopes à Bouzigues sur la promenade des Beauces. Ce n'était pas un hasard, nous précisait le bénévole de l'association. C'est en effet la période durant laquelle la Terre traverse les Perséides, un essaim de météores. Celles-ci en rentrant en contact avec l’atmosphère terrestre offrent un spectacle naturel magnifique : des étoiles filantes.

Ces soirées d'animation de Lunel, à Lodéve, de Béziers à Nant permettent à tous, petits et grands, lors de soirées publiques et gratuites de recevoir une formation simple et ludique en astronomie, d'observer le Soleil, des étoiles, des planètes, la Lune à l’aide de télescopes de diamètre important et enfin de découvrir le contour des principales constellations et les légendes mythologiques attachées à celles-ci.

Screen Shot 08-05-16 at 06.50 PM


Jusqu'à minuit, cette soirée "astronomie" était animée par un des passionnés de l'association "ciel mon ami" présidée par Michel Gravereau.
   Que du bonheur pour tous les touristes ou pour les Bouzigauds, qui avant le coucher du soleil, avaient l'occasion d'observer le soleil ainsi que certaines de ses éruptions avec une lunette spécialement adaptée. Et quelle surprise de pouvoir identifier autour de cette étoile du Système solaire ces éruptions d'une hauteur bien plus grande que celle du diamètre de la terre. Dans la classification astronomique, c’est une étoile de type naine jaune, composée d’hydrogène (75 % de la masse ou 92 % du volume) et d’hélium (25 % de la masse ou 8 % du volume)8. Autour de lui gravitent la Terre (à la vitesse de 30 km/s), sept autres planètes, au moins cinq planètes naines, de très nombreux astéroïdes et comètes et une bande de poussière. Le Soleil représente à lui seul 99,86 % de la masse du Système solaire ainsi constitué, Jupiter représentant plus des deux tiers du reste.(Wikipédia)   L’énergie solaire transmise par le rayonnement solaire rend possible la vie sur Terre par apport d'énergie lumineuse (lumière) et d'énergie thermique (chaleur), permettant la présence d’eau à l’état liquide et la photosynthèse des végétaux. Les UV solaires contribuent à la désinfection naturelle des eaux de surfaces et à y détruire certaines molécules indésirables (quand l'eau n'est pas trop turbide). La polarisation naturelle de la lumière solaire (y compris de nuit après diffusion ou réflexion, par la Lune) ou par des matériaux tels que l’eau ou les cuticules végétales est utilisée par de nombreuses espèces pour s’orienter.

Screen Shot 08-05-16 at 06.53 PM

   Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur la Terre. En effet, le bilan radiatif global de la Terre est tel que la densité thermique à la surface de la Terre est en moyenne à 99,97 % ou 99,98 % d’origine solaire. Comme pour tous les autres corps, ces flux thermiques sont continuellement émis dans l’espace, sous forme de rayonnement thermique infrarouge ; la Terre restant ainsi en « équilibre dynamique ».

P1520489 (2)


  Et puis, durant la nuit, avec un télescope traditionnel d'un diamètre conséquent de 300 mm c'était plein feu sur le ciel avec les astres et les étoiles, mais surtout sur la reine de l'été, Saturne avec ses anneaux, avec aussi des nébuleuses qui sont des amas d'étoiles.

CaptureEt comment ne pas en profiter pour observer ce que nous appelmons les Etoiles filantes. Chaque année entre mi-juillet et mi-août environ, l’orbite de la Terre croise l’essaim des Perséides, une trainée de débris laissé par la comète Swift-Tuttle. Pour les terriens, c’est l’occasion de s’émerveiller lorsque ces minuscules fragments – des poussières – se consument dans l’atmosphère, formant la fameuse pluie d’étoiles filantes. Les participants à cette animation n'avaient qu'à lever les yeux au ciel.  Pour en savoir un peu plus : cielmonami.com
  Une bien belle soirée avec les yeux tournés vers les étoiles.

 

Screen Shot 08-05-16 at 06.51 PM

                                                                                                        Jean-Marie Philipon

"Zone conchylicole"

Une exposition photographique de Stephan VEGA au Musée de l'étang de Thau à Bouzigues du 21 mai au 30 septembre

 


Stéphan VEGA
 

"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard". John Stuart Mill.

Pour Stéphan Vega, cette citation du philosophe anglais illustre parfaitement son loisir préféré. Né en 1972 à Toulouse, géomètre topographe de métier, Stéphan rencontre la photo dans les années 2000. L'ETPA (école de photographie) à Toulouse va le guider dans ses premières pratiques. Stages photos (Photon, TLT), toujours dans la ville rose, complètent son initiation. Parallèlement, il produit : "Tirage limité, Toulouse insolite…". Influencé par Doisneau, Cartier-Bresson, Salgado… il expose également et on le retrouve, tout près de chez nous, en 2013, à Explorathau. C'est aux Baux-de-Provence qu'arrive la notoriété avec "Arborescence" (2015). Les olivades et les vendanges lui offrent la matière pour s'exprimer. Il en profite pour publier un ouvrage du même titre (Généprovence).

Domicilié à Ganges, l'attirance vers le terroir du sud-est grandit. Sa démarche, graphique pour la forme, poétique sur le fond le conduit aux mas conchylicoles (David et Dupuy). Pendant trois semaines, il vit avec "ces gens de l'Étang de Thau" et plus particulièrement du beau village de Bouzigues. Il délaisse le pinceau coloré provençal et s'agrippe au noir et blanc de ses premières amours.

"C'est une question d'ambiance… L'action y est intemporelle et séculaire…". La poésie visuelle qui se dégage de cette exposition présentée dans le cadre sympathique du Musée de l'Étang de Thau est très intime. "Zone conchylicole" ne pouvait trouver meilleur accueil.

   
     Le discours inaugural du vernissage   Vue partielle de l'assistance.

Monsieur Alain Vidal, vice-président de la CCNBT, délégué au patrimoine, à l'archéologie et aux musées, maire de Loupian, a reçu l'artiste et donné le coup d'envoi d'un vernissage simple mais remarqué.

Quelle magnifique entrée en matière de la Nuit des Musées pour Bérénice Goni, présidente des "Amis du Musée de l'Étang de Thau" !

L'exposition "Zone conchylicole" est en place au musée jusqu'au 30 septembre 2016.

 
 Stéphan Vega situe son travail photographique

Stéphan VEGA - Le site : www.stephanvega.book.fr

La page facebook : www.facebook.com/stephan.vega.photos

Le Musée de l'Étang de Thau : www.bouzigues.fr/musee/

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon