Bouzigues

Les Anciens Combattants se sont rassemblés.

 

combaCapture d’écran 2023-01-24 201339

L’UNC POUSSAN-BOUZIGUES a tenu son Assemblée Générale, le 21 janvier 2023, au foyer des campagnes, à Poussan. Une quarantaine d’adhérents s’étaient donné rendez-vous afin de finaliser le bilan annuel de l’année écoulée en présence de M. Michel BERNABEU, adjoint à la mairie de Poussan, en charge des Anciens Combattants et de son homologue M. Nicolas CARTIER, adjoint à la mairie de Bouzigues qui ont été remerciés pour leurs aides et leurs soutiens apportés durant cette année.

Voir vidéos : https://youtu.be/PLjbZmrD7U0?t=9

https://youtu.be/eiDK-v72tRo

M. Michel COTTIGNIES, vice-président de la Fédération Départementale, par sa présence, a su exprimer son soutien à toutes les associations d’anciens combattants en exposant la situation dans laquelle se trouvait les adhérents.

Une minute de recueillement fut observée afin d’honorer la mémoire des combattants et aussi pour ceux qui nous quitté trop tôt.

Le président proposa l’ordre du jour suivant : rapport moral du président, rapport d’activité de la secrétaire, rapport financier du trésorier et celui du commissaire aux comptes.

Le quitus fut voté à l’unanimité moins une voix. Il a été noté une baisse des effectifs (décès, mutations) sans arrivées notoires.

Le bilan financier ne peut qu’inciter à la prudence car les charges sont de plus en plus conséquentes.

Pour notre association, le monument de Bir-Hakeim de Poussan a été mis en valeur par un complet fleurissement et la mise place de la stèle du 18 juin 1940 demande une étude plus approfondie.

La nomination du conseil d’administration a été voté et de compose des membres suivants :

Président M. Michel MOREAU, Vice-président M. Patrick DELCROIX, secrétaire générale Mme Roselyne MOREAU, trésorier général M. Bertrand CAUSSEL. Assesseurs : Mmes Mireille COUSINIER et Marcelle DELCROIX, Ms. Jacques ADGÉ, Maurice FONTÈS, Jean-Louis LAFON, Michel PAQUERIAUD, Antoine SCOTTO et Jean-André THIBAUD.combaCapture d’écran 2023-01-24 201450

Il fut précisé que les réunions se tenaient le premier vendredi de chaque mois de 10h30 à 11h30.

Avant de clôturer l’AG, M. Michel COTTIGNIES a remis la médaille du Mérite UNC échelon Vermeil à Mme. Roselyne MOREAU, secrétaire de l’UNC Poussan-Bouzigues.

Mme Florence SANCHEZ, Maire de Poussan, a rejoint l’assemblée pour clôturer ce moment très important dans la vie de l’association.

A l’issue, le président a  convié tous les participants à prendre le verre de l’amitié et à poursuivre la journée par un excellent repas qui enchanta tout le monde.

Rendez-vous fut pris pour bientôt.

"RECENSEMENT DE LA POPULATION"



Recensement 2023

Le recensement de la population a débuté depuis le 19 janvier.

Les agents recenseurs ont distribué dans les boites à lettres de la commune la notice d’information permettant de se recenser en ligne.

Ce document indique le site sur lequel faire les démarches, les codes de connexion personnels à usage unique (le document distribué doit être utilisé exclusivement pour votre habitation) et les identifiants de votre logement à recopier sur le questionnaire en ligne.



Si vous êtes résident permanent et que vous n’avez pas reçu ce document, ou si vous rencontrez des difficultés pour vous recenser par internet, le recensement par papier est possible. Veuillez-vous rapprocher de la mairie de Bouzigues par téléphone au 04 67 78 30 12. Les agents recenseurs seront prévenus et pourront vous contacter pour fixer un rendez-vous si nécessaire.



Par prudence, demandez à voir la carte de l’agent recenseur. En cas de doute, n’hésitez pas à prévenir la Police municipale 06.86.67.95.27

"Alice Milliat" le nom de la halle des sports de Loupian

Ce 23 janvier à la halle des sports associée au collège Olympe de Gouge, Monsieur le maire de Loupian entouré par plusieurs élus du conseil municipal, madame la principale du collège, des enseignants et personnels de l'établissement, Audrey Imbert et Christophe Morgo, conseillers départementaux, et des représentants d'associations étaient réunis en présence des collégiens de 6ème de 2021-2022, qui dans le cadre d'un rallye "Citoyen" avaient retenu ce nom parmi d'autres.

Ce rallye consistait à une animation conçue pour sensibiliser les jeunes sur leurs droits et leurs devoirs et déclinée en un parcours de sept ateliers disposés dans la commune. Les thèmes abordés étaient aussi divers que le devoir électoral, les gestes des premiers secours avec les pompiers, la sécurité dans et aux abords d’un bus, l’importance des insectes dans la biodiversité et une rencontre avec une association d’aide à l’enfance.

Tous les élèves et professeurs avaient été très enthousiastes

 rbt

"Alice Milliat", née le 5 mai 1884 à Nantes et morte le 19 mai 1957 à Paris, est une nageuse, hockeyeuse et rameuse de nationalité française.

aaaaaaIMG_20230123_111130"Cofondatrice et présidente de la Fédération des sociétés féminines sportives de France, elle est aussi reconnue comme l'une des plus grandes militantes du combat pour la reconnaissance du sport féminin au niveau international.En 1919, Alice Milliat demande au Comité international olympique (CIO) d'inclure des épreuves féminines d'athlétisme lors des Jeux olympiques suivants, mais sa demande est refusée. Parallèlement, la FSFSF étend son champ d'action et organise les premiers championnats de France féminins de football , tout comme la création de championnats en basket-ball, cross, natation ou hockey. La première équipe de France féminine de football est fondée en 1920...  Alice Milliat est à l'origine des premiers Jeux olympiques féminins, à une époque ou les épreuves sportives au féminin sont jugées « inintéressantes, inesthétiques et incorrectes » par le Comité international olympique (CIO) de Pierre de Coubertin. Pour l'historien et pédagogue français, la femme est avant tout une reproductrice destinée à « couronner les vainqueurs »". (Source Wikipedia)

 Ecouter les discours et voir (problème de luminosité) :  https://youtu.be/oibByWsHQFM

Pour Alain Vidal, maire de Loupian, si depuis le monde a changé, ce n'est pas suffisant :

"Il reste encore du travail, de la persévérance, de la ténacité pour l'égalité femme/homme. En associant sur le même lieu , les noms d'Olympe de Gouge et d'Alice Milliat, la commune de Loupian montre sa détermination à défendre la cause des femmes et je remercie les collégiens pour ce choix symbolique"

Il était temps de dévoiler la plaque "Alice Milliat", fixée à l'entrée de la halle des sports avant que tous ne partagent un moment de convivialité.millIMG_20230123_110340

 

 

Bouzigues : Cérémonie des voeux 2023

 Ce lundi 16 janvier, face à un nombreux public qui l'a écouté avec sérieux et attention, Cédric Raja, Maire de Bouzigues, accompagné de son conseil municipal ainsi que par des membres du conseil municipal des jeunes, présentait ses vœux à la population de Bouzigues. aaaaaaababouzIMG_20230116_190827

 En préambule, durant l'arrivée des Bouzigauds, visiteurs et invités, comme d'habitude, ont pu échanger en toute convivialité.

 Pour cette cérémonie,  accompagné des Conseillers  Départementaux, Audrey Imbert et Christophe Morgo, entouré par des maires de villes voisines de Sète Agglopôle Méditerranée, en présence de François Commeinhes, maire de Sète et Président de Sète Agglopôle, et accompagné de représentants d'autres cités dont plusieurs adjoints de villages voisins , le Maire de Bouzigues  adressait aux Bouzigauds et visiteurs ses vœux 2023.

En guise d'introduction . Cédric Raja, Maire de Bouzigues, revenait rapidement sur les deux années de pandémie :

"La cérémonie des vœux c’est aussi le moment de vous rendre compte , le moment où l’on dresse le bilan de l’année écoulée, où l’on tire les leçons du passé récent, pour se projeter vers l’avenir.
C’ est aussi un moment de convivialité et de partage…
Aujourd’hui, comme nous ne nous sommes pas réunis pour les vœux de 2021 et 2022, je dois rattraper un retard des presque trois ans qui viennent de s’écouler.
Rassurez-vous, je serai rapide !
Je préfère vous parler de ce que nous avons accompli ; je préfère vous parler du présent et de l’avenir que du passé."
"Quelques mots pour pour remercier le personnel communal : "Je tiens tout d’abord à remercier l’ensemble du personnel communal que je salue et que je félicite pour le travail qu’il effectue en collaboration avec les élus."

 


Et il revenait ensuite sur les actions de l'équipe municipale, sur les réalisations :

"« Pour savoir où l’on va… il faut savoir d’où on vient »
Après avoir réalisé un audit externe sur nos ressources humaines ,
J ai décidé de moderniser de notre collectivité tant en outil technologique qu’en formation de nos agents, car les moyens inadaptés rendaient leurs missions souvent illisibles, voir douloureuses.
La mise en place d’une nouvelle organisation du personnel communal permettra à chacun de travailler dans de meilleures conditions, et le service au public, sera de meilleure qualité.
Notre administration rénovée, notre centre de loisir réorganisé, notre service technique qui a retrouvé un sens à son travail, ainsi que notre port mieux administré, permettront aux projets engagés par vos élus de se réaliser.
Parallèlement à cette refonte des ressources humaines, et malgré la crise sanitaire, la crise économique, et maintenant la crise énergétique, nous réussissons à tenir nos promesses :

  • La végétalisation de nos deux ronds-points qui sont les portes d’entrée de Bouzigues.
     
    La rénovation du ponton
     
    Le local de la police municipale maintenant indépendant…
     
    La création d’un nouveau parking à la cave coopérative, aux abords de notre l’école, en lieu et place des préfabriqués provisoires qui tombaient en morceaux.
     
    Les travaux d’aménagement de ZAE la Catonnière
     
    La rénovation par nos services techniques d’un logement derrière l’ancienne mairie.
     
    Plusieurs espaces publics étaient devenus impraticables ,
    Nous avons donc procédé à :
     
    la réfection des sols de la promenade,
     
    de la place du Belvédère
     
    de la place de la Victoire 
     
    La réfection du de voirie de la sortie Est au chemin du Clap
     
    La réfection totale en Pierre du mur du cimetière qui menaçait de s’effondrer.

"J’ en profite pour remercier le département représenté par Audrey Imbert et Christophe Morgo pour leurs aides.
Il a fallu intervenir également pour porter secours aux habitants du centre village, dont les rez-de-chaussée des maisons se trouvent régulièrement inondés…
Et j’en profite également, monsieur Le président COMMEIHNES, pour remercier les services de SETE Agglopôle qui ont su diagnostiquer le problème et proposer des solutions pour dévier ces eaux de pluie.
Dont vous pouvez tous admirer ces travaux qui sont juste derrière vous.
Il aura fallu redonner à l’urbanisme et au patrimoine bouzigauds son harmonie et sa logique en déplaçant les poubelles qui défiguré notre Eglise et son ancien cimetière.
Et Nous avons réuvert l’avenue Alfred-Bouat en le sécurisant au niveau de l’école."


"Et Cédric Raja poursuivait par les projets qui devraient se concrétiser en 2023 et au-delà en fonction des possibilités mais aussi des contraintes :


"Des projets sont à l’étude comme :
 

la Cave coopérative pour la réhabilitation de ce bâtiment patrimonial qui abritera la maison des associations , une salle polyvalente et salle Culturelle (voir peut être intercommunale…)
 
 La Fibre reliant les bâtiments communaux  ainsi que le système de vidéosurveillance.
 
 la « Maison des Ainés » afin que les seniors de notre village puissent avoir un lieu à même de répondre à une large partie de leurs besoins.
 
 le théâtre de l’Etang sur la place du Bèlvédère.
 
Il y a également des projets qui vont rentrer, prochainement, en phase de réalisation comme :
 
le transfert de l’Agence postale communale en mairie afin d’optimiser les énergies
ou bien la création d’une salle de danse ainsi qu’une salle d’art plastique au premier étage de l’école communale.
 

La politique culturelle forte que portent vos élus va de pair avec notre action sociale et notamment pour nos jeunes. 
 
L’action sociale, c’est aussi permettre à nos jeunes de rester vivre sur notre territoire.
 
Le Conseil municipal a voté le mois dernier l’achat d’un bâtiment d’habitation comprenant 7 logements ainsi que 2 parcelles constructibles où seront implantés des logements gérés par la commune de Bouzigues.
 
Cette acquisition foncière permettra de favoriser l’accueil de jeunes familles, tout en investissant dans le patrimoine Communal.
 
Les Bouzigauds montrent ainsi leur sens de la solidarité, tel qu’il s’exprime déjà, saison après saison, dans les jardins partagés que nous avons créés, comme nous l’avions promis, et dont nous avons transmis le flambeau de la gestion à une nouvelle association.
 
L’idée de solidarité marche avec sens des responsabilités. Face à la situation économique difficile due à la résurgence de l’inflation et à l’augmentation du coût de l’énergie, nous devons faire des économies. Un plan d’économie énergétique a été mis au point. Vous le découvrirez dans Le Petit Bouzigaud qui est prêt à paraître. Vous découvrirez aussi comment Bouzigues va modifier son éclairage public : sans éteindre la lumière la nuit, nous ferons des économies en équipant tous les points lumineux de lampes à LED comme cela aurait dû être fait depuis belle lurette...
 
La modularité d’un système LED permettra d’économiser sur la facture énergétique et de préserver l’environnement sans porter atteinte à la sécurité."


Pour Monsieur le Maire il était important de rester déterminé et de réaliser ce qui a été promis en retrouvant l''esprit de Bouzigues, celui d'un village à taille humaine.

"Vous le voyez, depuis près de 3 ans, vos élus et moi-même avons rencontré des difficultés imprévisible. C’étaient des obstacles et nous les avons franchis – ils ne nous ont pas arrêtés dans notre détermination de réaliser ce que nous avions promis : créer des équipements nouveaux, mais surtout retrouver l’esprit d’un village à taille humaine."
 
"Je voudrais à ce propos exprimer ma solidarité aux conchyliculteurs qui traversent un moment difficile avec la fermeture administrative de l’étang. Plusieurs de nos familles vivent de cet élevage des coquillages qui fait la fierté de Bouzigues. Bouzigues plus petite Commune de l’étang de Thau, fière de l’être et de le rester, fière de l’ingéniosité de ses habitants qui, il y a bientôt un siècle, ont inventé une nouvelle forme d’élevage des coquillages qui a fait la richesse de tout un territoire."

 


"Le Conseil municipal et moi-même vous souhaitons une heureuse année 2023.
 
Merci de m’avoir écouté, Je vous invite à présent au pot de l’amitié
 
Vive la République, vive la France et vive Bouzigues…"

Après son discours à découvrir en vidéo,  les membres présents du CMJ élus démocratiquement, qui sont revenus sur leurs actions, en 2022...

 

 

 Les élus et le public allaient partager un apéritif dînatoire pour se lancer dans une année 2023 qui vient de voir le jour.

 

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon