Balades

Montpellier se visite à vélo dimanche 22 octobre

Pour cette 22e édition, un parcours familial de 11 km à vélo vous est proposé dans la ville. Le point de départ se situe dans le cadre majestueux du domaine de Méric. 
Divers arrêts sont prévus afin de profiter de joyaux de notre patrimoine local : Le parc de Méric, La maison des choeurs, L'arc de Triomphe, Trompe l'oeil de l'église Saint-Roch, Place de la Comédie, Place du nombre d'Or, Le street Art du Verdanson, Le moulin de Sauret, Le Lez. 

Les départs sont échelonnés de 10h à 11h, tous les quarts d'heure, soit 5 départs au total.

Avec  cette  manifestation,  la  Ville  de  Montpellier  valorise  les  modes  de déplacement doux tout en permettant aux Montpelliérains de découvrir leur ville  à  vélo,  en  famille  et  en  toute  sécurité.  A  Montpellier,  la  Ville  met  à disposition et entretient un réseau cyclable de 160 km de long.

Programme : 

• 9h30 : rendez-vous à l'entrée du parc Méric, parking des voitures mis à disposition, petit déjeuner de 9h30 à 11h15 pour le public
• 10h : Premier départ
• 10h-15h : animations gratuites, trottinette (Roll'School), kart à pédales, accrobranche, BMX (Montpellier Languedoc cyclisme), Pêche (les chevaliers de la Gaule)
• 15h : fin de la manifestation.

Animations gratuites pour tous
De 10h à 15h, au domaine de Méric : accrobranche, pêche, trottinette, rollers, BMX, structures gonflables...

L'Association Beau Nez d'Ane vous invite à Cournonsec

 Dimanche 22 octobre venez les retrouver à la 7ème fête du miel de 10h à 18h.

Ateliers enfants, atelier cuisine , atelier de dégustation, ouverture et visite commentée d'une ruche, conférence sur l’apithérapie et le rappel du rôle majeur de ce petit insecte pour l'alimentation mondiale.

Vente de produits gourmands : divers miels de la région, pollen frais ou séché, gelée royale, cire, propolis,hydromel, nougat et pain d'épices qui renforceront vos défenses pour l'hiver.

Les petits ânes seront là pour promener les petits enfants et participer à cette belle fête et soutenir les abeilles qui sont en danger.

Les sites d'exception du Languedoc, une belle initiative

Parce que l'union fait la force, une initiative intelligente a vu le jour en 2008, via une association les sites d'exception du Languedoc.
A l’origine de cette initiative, six gestionnaires de sites d'exception se sont réunis autour d’une table esquissant charte, critères d’adhésion, valeurs, objectifs, missions, actions et ambitions du réseau. Très vite rejoint par trois autres sites et neuf prestataires, le réseau compte aujourd’hui 16 sites touristiques majeurs dans le département de l’Hérault dont les Ecluses de Fonséranes, les grottes de Clamouse et des Demoiselles, l’Abbaye de Valmagne, Les Chais Noilly Prat, Le Jardin Saint Adrien, La Cathédrale de Maguelone, Le Prieuré Saint Michel de Grandmont….








 

Au-delà des adhésions, des partenariats ont également été conclus avec les institutions départementales et régionales, mais aussi avec des communicants et des entreprises qui soutiennent financièrement et techniquement le réseau.
Ce sont finalement près d’une trentaine de professionnels et d’acteurs du tourisme qui concourent à la réussite du réseau Sites d’exception en Languedoc.
La force de ce regroupement de professionnels est de mettre à profit les synergies, mutualiser des moyens financiers, utiliser l’ensemble des connaissances et savoir-faire, échanger des expériences, porter des projets collectifs, valoriser une image de marque commune… parce qu’ensemble, ils sont plus visibles que tout seuls… parce qu’ensemble ils ont plus d’expérience, ils cumulent plus de moyens. Ils peuvent donc mener plus d’actions et se projeter plus loin !

Des actions concrètes qui savent se faire remarquer !

Le dépliant des 'Sites d’exception en Languedoc' : Un format de carte touristique édité à 150 000 exemplaires et diffusées dans plus de 70 points. Il fait sans doute partie du top 10 des plus grosses éditions de documents touristiques du département. Il a le privilège d’être très bien accueilli dans les offices de tourisme qui lui trouvent cet avantage de rassembler en un seul document de nombreux sites et prestataires touristiques. Les visiteurs l’ont également adopté car ils y trouvent les sites incontournables du département, des prestataires de qualité, des informations pratiques et des repères géographiques.
Ce dépliant ne va pas sans la 'carte privilège' remise dès la première visite sur l’un des sites membres et qui permet aux visiteurs d’obtenir des réductions à l’entrée des autres sites. Elle a fait ses preuves puisqu’en 2016, entre 15 et 20% des entrées ont été enregistrées au tarif Sites d’exception.
Cette promotion trouve bien évidemment son pendant auprès des internautes avec un site internet www.sitesdexception.fr qui reprend l’ensemble des informations présentées sur la brochure, un blog http://blog.sitesdexception.fr/ et une page Facebook avec plus de 7500 abonnés et qui recensent toute l’actualité des sites et prestataires membres du réseau : visites thématiques, concerts, dégustations, expositions, ... des bons plans et des idées de sorties qu’apprécient les touristes de passage en Languedoc et les résidents.

Des projets collectifs sur différents sites et thématiques

  • Engagement qualité : le réseau s’appuie sur les labels qualités existants et accompagne ses membres dans les démarches de labellisation ;
  • Formation tourisme et handicap : sensibilisation à l’accueil des publics handicapés et mise aux normes accessibilité pour tous ;
  • Commercialisation de produits touristiques à destination des groupes ;
  • Développement des prestations sur les sites : 1ère tranche d’équipement de 5 sites en audio-guides ;

Vous êtes un visiteur et vous voulez découvrir le patrimoine incontournable du Languedoc Consultez www.sitesdexception.fr et retrouvez toutes les informations sur les sites touristiques membres du réseau. (Détails, horaires, tarifs, coordonnées…).
Vous êtes un gestionnaire de site, un restaurateur, un hébergeur, un prestataire d’activité…et vous souhaitez adhérer au réseau – contactez-les au 07 81 97 46 60 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Florence de Martino

Visites guidées de Pézenas

 

 

Prochaines Visites Guidées organisées par le Pôle Patrimoine de l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée du centre historique de Pézenas à 15h - Jeudis 26 octobre et 2 Novembre
Tarifs 6€ - réduit 5€ . Renseignements - Réservations : 06 45 82 46 14

Salon Nautique d’Automne » du Cap d’Agde

 

La 18ème édition du Salon Nautique d’Automne du Cap d’Agde se déroule durant le long week-end de la Toussaint 2017, du samedi 28 octobre au mercredi 1er novembre.

 

 

Bateau atelier de Titouan Lamazou
dimanche 29 octobre (11h-12h et 14h30-15h30)

Artiste atypique, Titouan Lamazou ne cesse de dresser un état des lieux romanesque de ce monde en peintures et photographies. Après un passage aux Beaux-Arts, il prend le large à 18 ans et c’est grâce à ses voyages qu’il réalise ses premiers ouvrages en 1982. 
Sa rencontre avec Éric Tabarly le conduit à poursuivre son parcours maritime jusqu’à la victoire dans le premier Vendée Globe en 1990 sur Ecureuil d’Aquitaine.
Au long de ces années Titouan affine sa pratique artistique, ses périples font l’objet de nombreuses publications et expositions du Musée des Arts décoratifs, au Musée de l’Homme en passant par la Fondation Cartier.
Auteur de l’Ouvrage « Retour à Tombouctou », il travaille aujourd’hui sur un projet d’une tout autre ampleur la création d’un Bateau-Ateliers nommé « l’Atelier des Tropiques » reprenant ainsi le rêve de Gauguin… Créer un Atelier flottant transocéanique entièrement autonome et ouvert à tous, ayant pour but, la création, le partage mais aussi de démontrer une nouvelle manière de vivre la mer, écologiquement compatible.  


Fondation Cartier

Titouan Lamazou

Artiste atypique, Titouan Lamazou ne cesse de dresser un état des lieux romanesque de ce monde en peintures et photographies. Après un passage aux Beaux-Arts, il prend le large à 18 ans et c’est grâce à ses voyages qu’il réalise ses premiers ouvrages en 1982. 
Sa rencontre avec Éric Tabarly le conduit à poursuivre son parcours maritime jusqu’à la victoire dans le premier Vendée Globe en 1990 sur Ecureuil d’Aquitaine.
Au long de ces années Titouan affine sa pratique artistique, ses périples font l’objet de nombreuses publications et expositions du Musée des Arts décoratifs, au Musée de l’Homme en passant par la Fondation Cartier.
Auteur de l’Ouvrage « Retour à Tombouctou », il travaille aujourd’hui sur un projet d’une tout autre ampleur la création d’un Bateau-Ateliers nommé « l’Atelier des Tropiques » reprenant ainsi le rêve de Gauguin… Créer un Atelier flottant transocéanique entièrement autonome et ouvert à tous, ayant pour but, la création, le partage mais aussi de démontrer une nouvelle manière de vivre la mer, écologiquement compatible. 

 

   

L’Association des Professionnels du Nautisme est déjà à pied d’oeuvre pour organiser cette édition avec la Ville d’Agde, la SODEAL, le Conseil Départemental de l’Hérault, la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, l’Aéroport Béziers-Cap d’Agde ainsi que des partenaires privés qui apportent un soutien déterminé à cet événement phare de l’automne.

Dans le cadre du label « France Station Nautique*** » dont le Cap d’Agde est titulaire, il réunit les acteurs majeurs de la filière nautique et de nombreux particuliers qui proposeront près de 500 bateaux à la vente, neufs et d’occasion, sans compter les équipementiers présents. 15 conférences pratiques mettront en lumière les nouvelles évolutions de la plaisance et les tendances du marché. Il sera également question de partage d’expériences avec notamment le témoignage du parrain Titouan LAMAZOU, 1er vainqueur du Vendée Globe en 1990 et incontournable artiste-voyageur engagé.

Ce Salon Nautique d’Automne permettra aux nombreux visiteurs, attendus sur 5 jours, de prendre leur temps pour acheter, vendre et équiper leur bateau, ou pour profiter d’une balade en famille le long des quais du port du Cap d’Agde. Reconnu comme un haut lieu du nautisme, le plan d’eau du Cap d’Agde, avec ses 4.000 anneaux, répond aux attentes des plaisanciers les plus exigeants. Sa situation au centre du Golfe du Lion, la qualité de ses installations et l’accueil de son port labellisé « propre » en font un des pôles les plus importants de l’activité nautique de la Région.

Cette 18ème édition sera l’opportunité pour les visiteurs de rêver et de se faire plaisir ! Equipementiers, chantiers, maîtres voiliers, motoristes, shipchandlers, revêtiront leurs plus beaux atours et organiseront de belles animations et des promotions attractives. Les grands chantiers et les grandes marques en profiteront pour présenter, en avant-première du Nautic de Paris, leurs nouveautés.
Avec près de 500 bateaux exposés, cet événement majeur et gratuit est non seulement le 2ème salon national pour les bateaux d’occasion mais aussi le 4ème pour les bateaux neufs. Il couvre tous les secteurs de la mer.
Toute l’équipe d’organisation aspire à mettre l’accent sur l’environnement et sa protection au sein du milieu marin et travaille à la programmation exigeante et éclectique des conférences, expositions et autres animations pour satisfaire le public.

Le salon mettra également à l’honneur 3 événements nautiques :

  • 2 régates organisées par la Société des Régates d’Agde et du Cap : « 1 homme, 1 femme, 1 voilier », le samedi 28 octobre, au profit de la Ligue contre le cancer qui recevra un chèque à l’issue de la course ;
  • la « Régate du Salon Nautique » le dimanche 29 octobre.
  • Les 8èmes Championnats de France de Stand Up Paddle race version 12’6, organisés au Cap d’Agde du 3 au 5 novembre 2017 par la SODEAL et son Centre Nautique, qui réunira les meilleurs compétiteurs issus du classement de la Coupe de France 2017 et l’équipe de France.

 L’image contient peut-être : océan, ciel, bateau, plein air, eau et nature

» en savoir plus et programme détaillé

 
 

 Au delà des nouveautés présentées par les chantiers, les accastilleurs et les maîtres voiliers, le Salon Nautique d'Automne du Cap d’Agde est également un lieu d'échanges pour partager des idées, explorer des réalités nouvelles, se former et savoir comprendre pour mieux agir.
15 conférences pratiques et gratuites dont 2 dédiées aux enfants sont programmées. Elles se dérouleront sur le catamaran « Sea Explorer », un navire de découverte, de formation et d’étude conçu pour l’observation des populations de dauphins et de baleines de Méditerranée. Ce bateau de 25 x 12 m, éco-construit par l’équipe de « Terre Marine » en 4 ans, sera mis en fonction début 2018.

Des experts, des formateurs, des navigateurs d'expérience seront présents pour partager leurs connaissances, répondre aux nouvelles attentes des plaisanciers et informer sur les changements de comportements qu’il est indispensable d’adopter pour préserver le patrimoine unique et fragile que sont les mers et les océans.

Titouan Lamazou, parrain de cette édition, échangera avec le public sur son parcours de navigateur et artiste, lors de la présentation de son bateau-atelier le dimanche 29 octobre, et de l’exposition de certaines de ses œuvres sur le « Sea Explorer ». Il se prêtera également à une séance de dédicaces le samedi 28 octobre à 14h30.

Enfin, outre le chapiteau réunissant les exposants à l’écoute des visiteurs, le public est invité à venir au village « arts et métiers de la mer » installé sur l’Esplanade Pierre Racine, autour de la grande roue, avec des associations éco-responsables telles que l'Association Labelbleu, la Criée aux Poissons du Grau d’Agde, le SDIS (Service Départemental Incendie et Secours), Les Peintres Agathois, les Ateliers de la Perle Noire, le Centre Nautique du Cap d’Agde qui organise le Championnat de France de stand up paddle du 3 au 5 novembre 2017.

SALON NAUTIQUE D’AUTOMNE Commissariat Général - 04.67.21.54.73 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.capsalon.com
Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée - Tél. : 04.67.01.04.04 - www.capdagde.com
 
 

Saint Guilhem le magnifique

 

There is one village not to be missed in Occitania, and it is Saint Guilhem le Désert. That place is magic! Its Abbaye of Gellone is a roman precious treasure. But its cloisters gardens bring a feeling of well being you'll nerver forget. It all started in 804 with Guilhem's arrival in Gellone. Grandson of Charles Martel, cousin of Charlemagne, Guilhem was a war hero and he went to Spain. After that, he decided to quit the army and retire in Gellone where he brought a piece of the real cross offered to him by his cousin Charlemagne. In the Xth century, the abbaye is a stop toward Saint-Jacques-de-Compostelle. During the XVth and XVIth centuries, religion wars pushed the decline of the monastary which was saved by the Mauristes. As soon as 1790, it was the only church in the village and its sculptures were sent to the New York's Cloisters Museum ! In 1960, the Historical Monuments started taking care of it and it was elected World Heritage by Unesco in 1998.

From that cloister, if you're curious enough and dare look up to the cliff, you'll see the Giant's castle ruins. It is said in Saint Guilhem that a giant lived there with his magpie and terrorised the village. They called Saint Guilhem, who desguised as a servant, climbed the cliff. The magpie recognized him and warned its master, but he didn't listen and was pushed by Saint Guilhem down the cliff. No one ever saw again the magpie.


Château du Géant

But there are other beautiful buildings to admire in Saint Guilhem: Lorimy's house with its fabulous roman facade, the jail tower from the XIIth century, Saint Laurent church (end of the XIth century, beginning of the XIIth). And the Verdus, little stream starting in the cirque du Bout du Monde and ending in the Herault. And of course the Plane tree planted in 1855 in front of the Abbatiale.

 To end that visit, why not take a nap along the Herault at the Pont du Diable? Of course after or before a visit to Helena, sommelier at la Maison du Grand Site de France, who will make you discover and taste some of the finest wines in the area. After all, this is also part of our heritage.

Le vieux Platane (old plane tree)- 1855
   

L'Abbaye de Gellone

S'il existe un seul village à absolument découvrir en Occitanie, ce serait Saint Guilhem le désert. La magie de cet endroit vous emporte. Son Abbaye de Gellone, joyau du premier art roman Languedocien, son Abbatiale du XIème, sa crypte préromane, l'orgue de 1782, mais surtout son cloître et ses jardins apaisants, vous transportent. Tout a commencé en 804 avec l'arrivée de Guilhem au val de Gellone. Petit fils de Charles Martel, cousin de Charlemagne, Guilhem s'illustra dans de nombreuses campagnes militaires qui le conduisirent jusqu'en Espagne. Cependant Guilhem décide de déposer les armes après l'Espagne et guidé par Saint Benoît, il se retire à Gellone et y fonde le monastère Saint Sauveur. Il y instaure la vénération d'une relique de la vraie croix offerte par son cousin Charlemagne. Dès le Xème siècle, le monastère s'impose comme une halte sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.Au cours des XVe et XVIe siècles, la nomination des abbés commendataires et les guerres de religion entraînèrent le déclin du monastère qui fut sauvé par les Mauristes. A partir de 1790, l'abbatiale devient la seule église du village et ses sculptures se retrouvent en partie au Cloisters Museum de New York! Dès 1960, l'Abbaye est prise en charge par les Monuments historiques et en 1998 l'Abbatiale est classée Patrimoine Mondial par l'Unesco.

De ce cloître, si vous avez la curiosité de lever les yeux, domine sur la falaise le château du Géant... Il est dit à Saint Guilhem qu'un terrible géant y vivait seul avec une pie. Les habitants terrorisés appelèrent Saint Guilhem à la rescousse, qui déguisé en servante s'achemina vers la forteresse. La pie en chemin le reconnut et avertit le géant. Celui-ci ne doutant pas de sa supériorité n'écouta pas et après un âpre combat fut précipité au bas des falaises par Saint Guilhem. On ne revit jamais la pie...

Mais il y a d'autres bâtisses magnifiques à Saint Guilhem: La maison Lorimy avec sa façade romane magnifique, la tour des prisons du XIIème siècle, vestige de l'enceinte médiévale, l'église Saint Laurent (fin XIème, début XIIème siècle). Et puis le Verdus, ce petit ruisseau qui prend sa source dans le cirque du Bout du Monde et se jette en contrebas dans le fleuve Hérault. Et bien entendu le platane planté en 1855 sur la place du village devant l'Abbatiale.

 Et pour finir cette belle visite, pourquoi pas un détour par le Pont du Diable et une sieste au bord de l'Hérault. Sans oublier de passer voir la belle Helena, sommelière de métier, qui vous fera déguster à la Maison du Grand Site de France, les superbes vins de la région qu'elle connait si bien. Après tout, les vignobles font également partie de notre patrimoine.

Florence de Martino

Pont du diable

Jardins du cloître

Escapade dans le Vercors

Pas question de se laisser aller pour le dynamique Club de l’Avenir de Poussan qui apprécie les voyages.

Dernièrement, de nombreux membres de l’association ont eu l’occasion de s’échapper une journée dans le Vercors avec un beau programme à la clef : le matin, une promenade en bateau à roue sur l’Isère suivi d’un bon repas gastronomique.

Et l’après-midi, visite d’un jardin aux fontaines pétrifiantes. « Depuis presque mille ans, de mystérieuses sources agrémentent ce paysage et donnent naissance à une curieuse roche : le tuf… Incroyables constructions naturelles formées par les eaux calcaires en provenance du plateau de Chambaran. »

Ce fut une très belle journée appréciée par tous. Ils sont déjà prêts à repartir.

JAM : une balade contée par les conteuses des Voix Du Vent

CaptureDans le cadre de la journée du patrimoine, une balade contée par les conteuses des Voix Du Vent est organisée par le Jardin Antique Méditerranéen à Balaruc les Bains : samedi 16 septembre à 18 H 30.

"Pour ceux qui savent tendre l’oreille, le jardin recèle bien des secrets. Où l’on découvre que les roses préfèrent les sages jardiniers au roi, que les femmes-jardins arrivent toujours à leur fin, que figues et pois chiches sont au coeur de savoureuses histoires…"

"Ces contes traditionnels abordent avec humour et facétie des thèmes aussi divers que la gourmandise, la patience, l’ingéniosité mais aussi la liberté et l’immortalité…. "

Cette déambulation dans le jardin est gratuite dans la limite des places disponibles.

Pour public familial.

Informations au 04 67 46 47 92 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les conteuses des Voix du Vent

Montferrand la vigie du Pic Saint Loup

 

Le château de Montferrand totem du territoire du Pic Saint Loup au nord de Montpellier et inscrit sur le site classé Natura 2000 - protection des espaces naturels - fait l'objet de toutes les attentions en septembre 2017. En effet, cette forteresse médiévale du XIIème siècle, implantée sur la commune de Saint-Mathieu-de-Tréviers suscite l'intérêt des habitants et des élus de la communauté des 32 communes du grand Pic Saint-Loup afin de préserver le symbole du territoire.

Des Conférences et une exposition aux Matelles à la Maison des Consuls du 13 septembre au 17 décembre 2017, la création de l'association "Sauver le château de Montferrand", les prochaines journées du Patrimoine les 16 et 17 septembre aux Matelles lui seront consacrés.

Afin de valoriser et d'entretenir la silhouette emblématique du massif du Pic Saint-Loup, l’Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Patrimoine du Grand Pic-Saint-Loup ASVP-GPSL, créée  l’été 2017, se donne pour missions l’étude, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine naturel, culturel, archéologique et architectural.
Ses objectifs sont multiples :
• réaliser un recensement du patrimoine de notre territoire,
• collecter tous les écrits sur son histoire (chroniques, monographies, ouvrages, témoignages),
• mener des fouilles archéologiques afin de mieux connaître notre passé,
• procéder à la restauration de certains sites,
• faire connaître notre histoire (visites commentées, participation à des fouilles, conférences).
Une de ses priorités consiste dans la préservation du château de Montferrand à Saint-Mathieu-de-Tréviers, un projet spécifique de sauvegarde pensé et mis en œuvre pour les dix ans à venir.

Pour adhérer à l'association, se rapprocher de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Coût de la cotisation à l'année : 20€

Conférence « La forteresse de Montferrand » - Jeudi 14 septembre 2017 - à 18h00 dans la salle du conseil de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup à Saint Mathieu de Tréviers.

Les Journées Européennes du Patrimoine - les 16 et 17 septembre 2017 - De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 - Entrée libre.

 

 

Le projet Montferrand

Symbole du comté de Melgueil, le château a joué un rôle clef dans l’histoire. Centre administratif, judiciaire et militaire, il est la représentation du pouvoir et commande l’ensemble des terres, châteaux et villages environnants : de lui dépend la fameuse communauté de villages du Val de Montferrand, unique en son genre !
Assiégé sans succès par les troupes protestantes du Duc de Rohan au XVIIème siècle, il perd peu à peu son utilité stratégique et est démantelé en 1709.
Aujourd’hui, la forteresse est en ruine. Ses pans de murs menacent chaque jour de tomber et d’emporter avec eux l’empreinte du comté de Melgueil.
L'association veut faire revivre l’époque flamboyante du château de Montferrand et sauver ce symbole de notre territoire. Sources ASVP GPSL

 

Cox Toujours

Pour ses 25 ans, le Meeting « Cox Toujours » fête Noël en septembre au Cap d’Agde, les 9 et 10 septembre 2017

 

Le Cap d'Agde accueille la 25ème édition de son traditionnel rassemblement de « Coccinelles » avec le « Meeting VW Cox » les 9 et 10 septembre 2017, à l'initiative du Club « Cox Toujours », avec le soutien de la Ville d’Agde. L’occasion de mettre à l’honneur le « Combi » qui célèbre cette année son 70ème anniversaire, et de fêter « Noël », en clin d’œil au dynamique et historique Président pour ses 25 ans… à la tête du Club !

 

http://www.cox-toujours.com/wpimages/wp17c89a0a_06.png

Samedi 9 septembre

  • 8h-12h30 : exposition des véhicules.
  • 15h-17h30 : exposition des véhicules et animations avec 40 baptêmes de scooter de mer à gagner
  • 18h30 : balade sur la commune d’Agde puis direction le Vieux Port. Le Cap d'Agde
  • 20h30 : exposition des véhicules, animations, concert et feu d’artifice.

Dimanche 10 septembre

  • 9h : départ de la balade en direction de Pomerols
  • 13h-17h30 : exposition des véhicules, animations, défilé de véhicules toutes classes, célébration des 70 ans du Combi, déguisements Père et Mère Noël et remise des prix.

Parking Richelieu Est / Ile des Loisirs. Le Cap d'Agde  

Beetle car 1

www.cox-toujours.com

195 0

   

Propriétaires, restaurateurs, acheteurs et amateurs de la voiture la plus vendue au monde sont de véritables passionnés qui aiment à se retrouver pour partager leur engouement.
Le Cap d'Agde réunit des véhicules venus de tout l’Hexagone. L’Europe est aussi largement représentée, avec notamment l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Suisse ou encore l’Allemagne dont les passionnés n’hésitent pas à parcourir jusqu’à 1.200 km en ce qui concerne les Berlinois.
Toute ronde avec des phares semblables à des yeux malicieux et un drôle de coffre arrière que l’on ouvre par le haut, La « Coccinelle » est une voiture mythique, unique en son genre, qui exerce une fascination certaine. Initialement dénommée « KdF Wagen », pour « Kraft durch Freude » (La force par la joie), la « voiture du peuple » (Volkswagen), dessinée par l’ingénieur autrichien Ferdinand Porsche en personne, se voit attribuer de nombreux surnoms affectueux, entre autres d'animaux, en raison de ses formes très rondes. Elle est ainsi surnommée « Coccinelle » en France, « Käfer » (cafard) en Allemagne, « Beetle » (coléoptère) aux Etats-Unis, « Bublan » (bulle) en Suède, « Maggiolino » (hanneton) en Italie, ou encore « Escarabajo » (scarabée) au Mexique.
Elle entre dans la légende le 17 février 1972 lorsque, ce jour-là, la 15.007.034ème Cox VW sort des chaînes des usines de Wolfsburg, et devient ainsi la voiture la plus fabriquée au monde, coiffant au poteau la non moins mythique Ford T.
Sa fabrication débute en 1936 et sa commercialisation commence en 1945. Juchée sur ses roues, elle ne manque pas de charme, mais sa carrière s’interrompt cependant aux Etats-Unis et en Europe à la fin des années 70.
La production de la « Coccinelle » s’est arrêtée définitivement avec le 21.529.464ème exemplaire sorti au début de l’été 2003 de la dernière usine qui la fabriquait encore, à Puebla, à une centaine de kilomètres de Mexico. Cette dernière voiture est destinée à rejoindre l’Allemagne pour être exposée au musée de l’usine de Wolfsburg où elle est née. La boucle est bouclée !
La « Coccinelle » a toujours été une voiture extravagante, capable de se « customiser », de se transformer en bateau pour franchir le Détroit de Messine, ou encore de voir s’entasser 36 étudiants pour établir un record…

 

2017 : les 70 ans du COMBI

Le Combi Volkswagen ou Volkswagen Type 2 ou Transporter ou encore VW bus est la deuxième ligne de véhicule à moteur présentée par le constructeur automobile allemand Volkswagen en 1950 (la première étant la Coccinelle). Pouvant être équipé d'un toit escamotable, d'une cuisine avec un réchaud à gaz, un réfrigérateur et un petit évier alimenté en eau, à l'arrière d'une banquette convertible en lit, il est un précurseur du camping-car et est notamment associé à l'époque hippie. Le mot de « Combi » est l'abréviation du mot allemand Kombinationenwagen, que l'on peut traduire par « multi-usage » et devient, en France seulement, le surnom de la version la plus répandue du Volkswagen Type 2. La conception originale date de 1947, année du van commercial de la traction avant Citroën Type H. Ben Pon, industriel néerlandais, avait besoin pour son commerce d'un véhicule utilitaire plus petit, robuste et économique. D'un simple croquis sur un petit carnet, il va faire réaliser les premiers prototypes de ce qui allait devenir le Type 2, grâce à l'appui de Heinrich Nordhoff, alors responsable du groupe Volkswagen. Il fut donc d’abord un pur utilitaire dans un monde d'après-guerre manquant de moyens de transport.
De nos jours, ce véhicule connait un grand regain d'intérêt. Il devient un véritable phénomène de mode, souvent utilisé comme mini camping-car familial. Westfalia, aménageur allemand, en a d’ailleurs fait le camping-car le plus répandu au monde.
Le Combi attire aujourd'hui de nombreux collectionneurs et autres nostalgiques des années « flower power ». Au point que certains n'hésitent pas à rénover eux-mêmes les fameux « Combi » pour leur redonner une nouvelle vie, la production ayant été stoppée en 2014 au Brésil, le seul pays où il était encore commercialisé.
Mais, il se murmure qu’un nouveau « Combi » 100 % électrique devrait voir le jour en 2022… D’ici là, on peut retrouver le Combi au cinéma, notamment dans « Retour vers le futur » (1985), « Gazon Maudit » (1995), « Cars » (2006). Dans l’univers de la bande dessinée, la série « Les Franval » (1965-1980) le met en scène comme moyen de transport de cette famille d'aventuriers. Cette BD est pré-publiée dans le Journal de Tintin où le Combi est régulièrement en couverture.

 

 

3ème Rallye archéo sur le territoire Hérault Méditerrannée.

 

A l'occasion des Journées Nationales du Patrimoine, l'Agglo Hérault Méditerranée organise, le dimanche 17 septembre 2017, son 3ème « Rallye Archéo », en partenariat avec le Musée de l'Ephèbe, les communes et associations du territoire.

L’objectif est de découvrir les richesses patrimoniales du territoire Hérault Méditerranée et de résoudre une énigme à chaque étape proposée, de Pézenas au Cap d’Agde, en passant par Tourbes, Caux, Aumes, St Thibéry et Agde.

Ce rallye est ouvert gratuitement à tous, familles, enfants, adultes et associations. Les enfants peuvent y participer sous la responsabilité d’un adulte.
Il ne revêt aucun caractère sportif et ne donnera lieu à aucun chronométrage. Les gagnants sont ceux qui auront réussi à trouver le mot final et qui seront le plus proche du résultat de la question n°10. Si des équipes s’avéraient être à égalité, un tirage au sort sera effectué afin de les départager.

De nombreux lots sont à gagner tels qu’une BD sur l’archéologie et la mythologie et des entrées gratuites offertes par le Musée de l’Ephèbe, des berlingots pétillants, des visites guidées d’Agde et Pézenas.

-9h30 : accueil et inscription des participants à l’Office de Tourisme de Pézenas. Remise du livret contenant le questionnaire ainsi qu’une carte du territoire.
-10h00 : départ du rallye
-12h30/14h00 : pause déjeuner avec le repas tiré du sac sur l’aire de pique-nique de St Thibéry
-17h00 : remise du livret pour correction au Musée de l’Ephèbe du Cap d’Agde
-17h30 : remise des lots autour d’un verre de l’amitié.


Conditions d’inscription et de participation :

-Chaque équipe doit posséder un véhicule
-Les enfants doivent être sous la responsabilité d’un adulte
-L’inscription est gratuite et doit se faire avant le 14 septembre au 06 45 82 46 14
-Le règlement est disponible sur www.agglo-heraultmediterranee.net

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon