Poussan

Trois élèves/Athlètes du collège Via Domitia au championnat d’Occitanie

Cette année, trois élèves du collège ont marqué leur passage en relevant le défi du championnat d’Occitanie benjamins et minimes à Albi.

via

  •  Carla Bousquet, élève de la classe de 5ème 1 , est  championne d’Occitanie depuis le 24 juin 2018 au lancer de javelot avec un nouveau record personnel de 26,94m.
    Cette élève du collège qui débute l’athlétisme a participé  tout au long de l’année scolaire à quatre concours  réalisant successivement les performances de : 7m en septembre, 19m en mars, 23m en avril et son record de 26,94m  ce 24 juin 2018 à Albi, décrochant ainsi le titre de championne régionale.

    Cette athlète prometteuse a choisi le javelot,  d’abord par plaisir et goût de la performance, dans le cadre de ses entrainements en triathlon course/javelot/saut en hauteur.

    Son objectif pour 2019 , devenir championne des Pointes d’Or Nationales :

    “On m’a bien enseigné l’athlétisme, ce qui m’a permis de réaliser de bonnes performances. Sur le podium, je me suis sentie grande, trop contente lorsque le juge a annoncé 26m94.”

    .Inès Cheikhboukal, élève de la classe de 5ème1 également, s’est qualifiée en course à ce championnat pour les 50m plat avec une performance remarquable de 7 secondes et 71 centièmes :

    “J’ai commencé avec rien et mes entraineurs m’ont permis de participer au Championnat d’Occitanie, la dernière compétition de l’année où l’on doit faire partie des 40 meilleurs pour être sélectionné.”

  • Martin Jourdan, élève de 4ème 6, a lui aussi marqué son passage en prenant la 8ème place au 1000m avec un record personnel de 2 minutes et 51 centièmes.

Sacha Martin, professeur d’Éducation Sportive au collège, est fier de ses élèves-athlètes qu’il félicite aujourd’hui :

“En tant que professeur, c’est beau de voir des élèves qui allient scolarité et sport de haut niveau benjamins/minimes.”

Il explique notamment la difficulté de la pratique du javelot, car ce sport requiert énormément de technique, et exige d’apprendre à gagner en vitesse tout en conservant la qualité gestuelle.
Des techniques d’apprentissage et une philosophie qui portent à coup sûr leurs fruits aux vues des performances réalisées par ces trois athlètes prometteurs :

“L’apprentissage, c’est la répétition , c’est aussi faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux” conclue  le professeur et entraîneur."

Propos recueillis le 24 juin 2018 par Danièle Varo, Chef d’établissement adjoint.

MJC : une soirée bien artistique ce 27 juin

Isabelle Maselli, Présidente de la MJC, et le Conseil d’Administration de la MJC avaient invité les élèves pianistes et ceux en herbe à la MJC, dans la salle de spectacle pour un récital qui permettait de montrer que les enfants et adolescents ont bien progressé. Les parents étaient nombreux à 18 h 30 pour fêter cette fin de saison.   

  Les nombreux enfants des ateliers piano de l’association allaient présenter leurs réalisations artistiques. Il faut dire comme le précisait Marina Dumonceaud, qu’ils sont très assidus, qu’ils font des prouesses en suivant les cours de leur professeur, Nan Hansen qui exerce à la MJC depuis plus de 17 ans. Tous les parents des virtuoses s’étaient déplacés.

museP1080081

museP1080097Mais auparavant les plus petits de l’éveil musical ont joué à leur niveau, sans trop se compliquer et tant mieux, les quatre saisons de l’année avec tambourins, petits pots et autres ustensiles pour accompagner des chansons comme les Crocos ou Fifaïo qui illustraient les différentes périodes.

Beaucoup de naturel et déjà du rythme pour la plupart qui n’hésitaient pas à donner de la voix, accompagnés par leur professeur, Aurélia David.

 Pour le piano, venus pour encourager leur enfant, l’écoute des parents était maximale.

Quant aux jeunes musiciens, ils n’étaient pas impressionnés mais fiers de montrer leurs progrès à un auditoire conquis, en solo ou à quatre mains.

Du sérieux et de la motivation pour tous ces petits pianistes qui à leur niveau ont interprété des morceaux adaptés à leurs âges mais d’un bon niveau :

Julien, Lisa, Léna, Emmie et bien d’autres plus grands encore, n’ont pas hésité à se lancer dans les tarentelles et les valses, les menuets à 2 mains ou à 4 mains.

Ce fut un bon moment partagé sans modération par les musiciens en herbe et par leurs parents avec de très belles surprises musicales.

Félicitations à tous les élèves de Nan pour ce petit concert bien sympathique et à nos petits apprentis qui « connaissent déjà la Musique ».

Un Gala de danse pour s’éclater en beauté

Encore un gala pour le plaisir

Ce mercredi 27 juin, à 20 h 00, à la salle de spectacle, la MJC organisait une autre soirée de fête réservée à la danse avec au programme, le gala des participants à l’atelier Gym Dansée d’Hermine, la Zumba de Nathalie.

Mais en plus, le public allait profiter des prestations de danseuses et d’un duo classique travaillant avec Aurélie, et des plus petits toujours aussi motivés pour monter sur scène. Un bon programme avec de très belles musiques bien entraînantes. Un spectacle très joli et tonique bien synchronisé et malgré la Coupe du Monde de Football, un bon public pour cette soirée de fête.

sandP1080115

Les ateliers de la MJC présentaient à un public attentif, composé des parents ainsi que des amis des danseurs, le fruit du travail de la saison écoulée, Pas de stress, pas du tout de trac mais que du plaisir sur scène et dans la salle que l’on soit enfant ou adulte. Les familles étaient heureuses de partager ces moments inoubliables où les interprètes se lâchent et oublient tout, où les plus jeunes en rajoutent pour montrer qu’ils maîtrisent avec leur naturel et où les adultes épanouis sont heureux d’être applaudis pour leurs belles prestations.

sandP1080121

Et l’on commençait par le spectacle de  Baby Gym d’Alyce avec 7 petits enfants de 3 à 6 ans, adeptes de cette discipline et bien motivés puis avec des plus grandes. Un spectacle alliant naturel et technicité sur des musiques rytmées, bien rafraîchissant.

Ils pratiquent cette activité une fois par semaine à la MJC de Poussan, avec leur professeur, Alice LENY. Que du bonheur pour les parents venus nombreux et que du plaisir pour ces sportifs en herbe.

.Marina Dumonceaud, Directrice de la MJC, remerciait professeurs et élèves qui avec de l’engagement et du sérieux avaient préparé le gala qui allait suivre ainsi qu’Alyce pour son investissement.

sandP1080133

Le public était conquis dès le départ avec la grâce et la grande maîtrise des danseuses classiques toujours à la  recherche d’un Monde parfait.

Avec des évolutions concoctées par Nathalie Theulier, avec des musiques qui s’appuient sur des rythmes musclées qui engagent aux mouvements l’équipe de la Zumba de la MJC nous montrait en fin de seconde partie que le sport rime souvent avec musique pour développer ses possibilités.

 

Venaient ensuite des danseuses élèves d’Ermine Liguori pour une Gym dansée bien soutenue, une bonne façon d’oublier que l’on fait des efforts en dansant en s’exprimant d’une façon agréable qui permet de s’épanouir.. Beaucoup de tonus et des chorégraphies au top pour ces adeptes du mouvement qui ont compris qu’il était plus agréable de dépenser de l’énergie en dansant. Du bonheur pour tous ses adeptes et un bel esprit collectif qui satisfait bon nombre de danseuses.Avec des évolutions concoctées par Nathalie Theulier, avec des musiques qui s’appuient sur des rythmes musclées qui engagent aux mouvements l’équipe de la Zumba de la MJC nous montrait  que le sport rime souvent avec musique pour développer ses possibilités.sandP1080177

Les démonstrations s’enchaînaient toujours avec beaucoup de décontraction car la maîtrise des gestes était au rendez-vous même pour les plus jeunes. 

Avec beaucoup de fraîcheur, tous les participants  aux différents ateliers, femmes et hommes, de tous les âges, avaient prouvé qu’ils « s’éclataient » dans leur domaine. Et n’est-ce pas le principal ?

 

Un second passage pour les danseuses modern Jazz finissait d’emporter les spectateurs qui participaient, avant que le groupe de la Zumba ne mette le feu avec une danse adaptée version french Cancan « zumbée ».

  Tous confirmaient bien que bouger harmonieusement sur de la musique est un excellent moyen pour s’éclater, rester en forme et surtout se faire plaisir.

Et avec un très beau final durant lequel chacun s’en donnait à cœur joie l’on n’en doutait plus du tout …

Au terme d’une saison durant laquelle chacun des participants s’est investi, souvent après une journée bien remplie, pour les danseurs, cette soirée était une récompense, un cadeau offert par le public venu le soutenir.

sandP1080159

Grâce à ses ateliers la MJC permet à toutes les générations de s’exprimer, de se libérer et en plus, en groupe. Un très beau résultat qui donne le pep’s pour cet été.

De Carcassonne à Pyrénées 2000 aller et retour en vélo

Les 23 et 24 juin 2018,  Marc TRINCA a effectué une randonnée route, touristique et sportive  à deux étapes à travers les Pyrénées Audoises, Catalanes et Ariégeoises . avec hébergement  à Pyrénées 2000…

CHIOU20180624_110636 (2)Le premier jour :   Carcassonne – Axat – Col de Jau – Ayguatébia – Col de la Llose – Pyrénées 2000… Soit, 167 km , 3362m de dénivelé d+  réalisé en 7h59  à 21 km/h de moyenne.

Le deuxième jour : de Pyrénées 2000,  Col du Puymorens – Col de Marmare – Col des sept frères – Col de Festes – Carcassonne avec 175 km , 1951 m de dénivelé + réalisé en 6h23 à 27,4 km/h de moyenne.

Soit un de total: 342 km et 5413 m de dénivelé positive.

« Un grand bravo à Marc pour ce périple très exigeant qui nécessite une excellente base foncière,il faut dire qu’il s’agit d’un grand rouleur et grimpeur habitué à ce genre d’épreuve depuis de nombreuses années,il est aussi un grand capitaine de route lors des sorties de l’Entente Cycliste Poussanaise . »

Toutes nos félicitations. 

Paroles de p'tits Sages à Poussan

Dans le cadre du projet "Autour de T'eau" les 26 élèves de la classe de CM1 de l'école des Baux de Poussan ont axé leurs travaux sur la qualité de l'eau et sur le jardin.

vertP1070967

Cycle naturel et domestique de l'eau, bassin versant et économies de la ressource en eau n'ont plus de secret pour eux.. Ils ont pu ainsi proposer gratuitement un système de récupération d'eau de pluie.

vertP1070972

D'autres classes étaient concernées par des actions avec le CPIE du Bassin de Thau, de la LPO 34 dans le cadre du projet "Vert Demain", initié il y a quelques temps par Ségolène Royal.

Il s'agissait des CE2 et du CE2-CM1 qui ont profité d'interventions d'animateurs spécialisés dans l'approche de la biodiversité, avec des travaux sur les insectes et d'autres sur le jardin, les oiseaux et leur habitat.

A raison de plusieurs séances pour chacune des classes (3 pour les CE2), elles ont pu suivant le thème choisi, réaliser des plantations et un petit potager sans pesticides, planter dans des jardinières pour embellir la cour de récréation, réaliser des nichoirs pour les oiseaux et des abris naturels pour les insectes.

vertP1070985

Après une bonne restitution aux parents et aux camarades sous forme de démonstrations, de jeux, d'expériences et d'exposés Jacques Adgé et Christophe Brodu , représentant le bureau du Cpie du Bassin de Thau ont salué ce beau travail des enfants.

"Par leur investissement ils ont pris conscience des soucis liés à la préservation de notre capital eau et nature, et qui sensibilisent les adultes d'aujourd'hui à la protection de l'environnement en se préoccupant déjà des années à venir."

"Merci aux enseignants et aux animateurs qui transmettent de belles valeurs citoyennes, et aux enfants "

"Grâce à une belle restitution ce mardi 26 au soir, prouvent qu'ils ont compris l'importance d'un travail régulier pour sauvegarder notre biodiversité."

Zmbtt34 clôture sa saison devant un nombreux public.

       L’association zmbtt34 zumba de Poussan présentait son spectacle de fin d’année ce mardi 27 juin aux Halles du marché couvert de Poussan à 19 h. Pas d’orage cette année, un beau soleil à l’extérieur et dans les Halles dans lesquelles il ne restait que peu de places c’était très chaud avec une ambiance festive.

zmbP1080060

De nombreux spectateurs, des familles et des amis, des grands-parents pour les enfants, des danseurs et danseuses désirant les encourager remplissaient les Halles. Car la zumba a acquis dans le monde et maintenant à Poussan depuis quelques années une très belle notoriété : c’est à l’origine un programme d’entraînement physique combinant des éléments d’aérobic et de la danse jazz.Les chorégraphies s’inspirent principalement des danses latines (salsa, merengue, cumbia, reggaetón, kuduro…), mais aussi de styles variés comme le bollywood, la danse du ventre ou le swing.

zmbP1080016

Selon le site de la compagnie Zumba Fitness LLC, plus de 16 millions de personnes participeraient hebdomadairement à un cours de Zumba et l’on retrouve même dans celle-ci des tendances africaines, d’autres d’Océanie, car la Zumba est devenue une façon de vivre pour certains, alliant vitalité, joie de vivre, fête et sport.

zmbP1080037Tous les âges étaient représentés avec aussi des adolescentes décontractées qui se faisaient plaisir et qui font du sport comme bon leur semble et même quelques garçons bien motivés.

Du tonus, du mouvement, de l’énergie et du style et surtout du plaisir à tous les âges. Tous les ingrédients pour s’éclater sur scène tout en faisant le bonheur des spectateurs. D’ailleurs le final réunissait tous les membres du ZMBTT34 avec un plaisir non dissimulé pour les petits, et pour les grandes zumbanettes.

Et cette soirée s’est clôturée par un petit apéritif de fin saison bien sympathique avec des préparations salées et sucrées histoire de reprendre quelques forces.

zmbP1080032

Pour Sonia qui s’occupe des entraînements :  "Que du Bonheur. Bravo à tous pour votre participation massive et pour votre participation toujours à la hauteur."

« A l’année prochaine , gardez la forme et bonnes vacances…. »

L’AS Poussan XV en assemblée Générale : l’association se féminise

Saison 2017-2018 :

 Connu pour être un sport masculin, le rugby se conjugue au féminin à Poussan ! Réunis en assemblée générale, les membres de l’ASP ont en effet élu une équipe dirigeante plus que jamais composée de femmes pour la saison 2018-2019. Parmi elles, les co-présidentes Sylvie SAUVAGNAC et Jessica OLIVET, la trésorière Gaëlle ANDRIEU et la secrétaire Lydie MARTINEZ. 
 
Après une minute de silence en la mémoire de Nicolas PRAT, joueur senior parti récemment, Mathieu MOURIN, le président démissionnaire revenait sur ses 4 années au club. Il expliquait à quel point outre le côté sportif, il avait pu créer des liens avec chaque membre de l’association. Fort d’un bon bilan, il souhaite le meilleur au club et restera supporter de l’ASP.
 
Jésus VALTIERRA, adjoint au maire délégué aux sports tenait à « remercier Mathieu pour son implication au sein du club. Mathieu s’en va par la grande porte. Son état d’esprit était bon et pour moi toutes ses décisions l’étaient aussi. »
 
Le bilan financier présenté par Sylvie SAUVAGNAC témoignait de la bonne santé financière du club, même si la vie du club serait facilitée par la venue de nouveaux sponsors. 
 
psaP1060724
Le bilan sportif était positif pour les 3 équipes en compétitions comme pour les féminines qui découvraient les matchs loisirs. Les seniors sont allés jusqu’en demi-finale du championnat du Languedoc et se sont qualifiés pour le championnat de France.
Malgré une saison compliquée par un manque d’effectif en cours de saison dû aux blessures ou autre, « on a quand même fait une bonne année. » assurait Mickaël MOTIS. Le coach adjoint profitait de l’occasion pour « remercier ses joueurs, ainsi que les dirigeants pour ces 3 ans au sein du club. Je souhaite un bon vent à Poussan et je resterai toujours supporter de l’ASP ».
 
Le constat sur la saison est partagé par Pascal CANCES, le coach qui rappelle combien cela a été dur tout au long de la saison, « malgré cela, le bilan est positif car on s’est qualifiés. Je retiendrais qu’on termine 3e et qu’on a la chance d’aller en championnat de France. On a eu le privilège de jouer contre le champion de Midi Pyrénées avec un effectif réduit mais on aurait pu gagner si on ne nous avait pas refusé un essai. Je remercie le capitaine qui est respectable et respecté, positif tout le temps. Bon vent à l’équipe, à bientôt.« 
 
Du côté des jeunes, les bilan est mitigé car les juniors connaissaient une saison très compliquée à l’inverse des cadets qui vivaient une belle saison. David LAVAUX, représentant les staff juniors revenait sur cette saison :
 » On démarre avec beaucoup de joueurs, 52, on a voulu que tout le monde joue, donc on a engagé deux équipes, ce qui n’a pas fonctionné. Au final, 20-25 joueurs nous ont rendus ce qu’on leur a apporté, je leur en suis reconnaissant. Je remercie également les bénévoles pour leur aide tout au long de l’année, notamment Henri et ses drôles de dames, mais aussi Daniel pour la communication et Joel pour l’administratif et l’intendance. »
 
Laurent COCHET, représentant des cadets remerciait tout sons staff, ainsi que Josy et Vivi de Thau Rugby: « La convivialité est toujours au rendez-vous. On n’était pas optimistes en début de saison mais on a réussi à avoir un groupe de 35 joueurs, dont 22 première année. On a réussi à enclencher quelque chose d’intéressant. La poule était très relevée. Malgré cela, on n’a connu que 2 défaites et terminé 3e en championnat. On a un match de barrage à domicile  qui était tout sauf du rugby, le match étant écourté suite à une répétition d’agressions des catalans entraînant une bagarre générale. On échoue de 3 points mais sans démériter. En challenge, on a pris les choses à bras le corps. » Le coach a de quoi se réjouir avec un bilan sportif positif avec 11 victoires, 4 défaites et 2 nuls sur l’ensemble de la saison. Et de conclure :  » merci aux parents et à la saison prochaine. »
psaCapture
Enfin, les féminines emmenées par Franck GARCIA et Gauthier …. retenaient que du positif de cette saison, avec la découverte d’un championnat loisir et la participation à 2 tournois, donc un organisé par le club. Outre le rugby, les filles ont organisé des activités annexes comme la création et la vente de calendriers, plusieurs repas tout au long de la saison et un week-end sport et détente en mai.  Les coachs louaient l’état d’esprit et la motivation de toute l’équipe :
« Ce côté convivialité est énorme, on espère le maintenir. L’objectif pour l’an prochain est de gagner notre premier match. On va recruter des filles pour étoffer notre effectif.« 
 
Rendez-vous le vendredi 1er Août à toutes les filles qui souhaitent rejoindre les Louves de Thau.
 
La nouvelle équipe est déjà à pied d’oeuvre afin de débuter la saison prochaine sous les meilleurs hospices.
Composée d’une vingtaine de membres, épaulée par une de fidèles bénévoles, elle souhaite accès son travail sur l’identité du club, basé sur des valeurs familiales.
 
Des nouveautés sont à prévoir donc, comme la création d’une équipe réserve en seniors, mais le club reste sur la dynamique de ces dernières années, comme la poursuite de la collaboration avec Thau rugby pour ses équipes jeunes. Le travail continue donc pour cette équipe féminisée, puisque tout doit être prêt pour la reprise des entraînements pour les seniors le 4 juillet prochain.

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations