Signature de la convention ‘PEAMS’ dans le cadre de la Cité Educative

Ce vendredi 1er décembre matin, François Commeinhes, maire de Sète, Mme Gerones-Troacec, adjointe de Mme Catherine Côme, Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale de l’Hérault, Yanick Balma directeur adjoint de SOS Solidarité et Jocelyne Gizardin, vice-présidente du CCAS de Sète, en présence de Corinne Azaïs, adjointe à l’éducation, ont signé la convention ‘Projet Expérimental d’Appui Médico-Social’. Cette convention se donne pour objectif de renforcer l’inclusion des enfants en situation de handicap en milieu ordinaire. Cette convention de partenariat s’inscrit dans le cadre du programme de la Cité Educative porté par la ville de Sète, l’Education Nationale et la Préfecture de l’Hérault. La Cité éducative de Sète est d’ailleurs citée en exemple au niveau national pour ses actions innovantes, notamment par le Conseil d’Etat qui a donné en exemple les actions conduites par la Ville en matière de parentalité, de classe passerelle ou encore la web radio.

 

Catherine Côme a expliqué « être particulièrement heureuse de signer cette convention en faveur de l’inclusion, des jeunes sur les temps scolaires et périscolaires. Comme vous l’avez dit M le maire, c’est un sujet d’actualité, un réel besoin. Je tenais à souligner toute la qualité de notre travail partenarial dans le cadre de la Cité Educative. Nous partageons des ambitions, des enjeux et des objectifs communs. Un travail de grande qualité où règnent écoute, accompagnement, soucis partagés, en faveur de la réussite éducative des jeunes, de tous les jeunes ! »

 

Ce partenariat se donne pour objectif de renforcer l’inclusion des enfants en situation de handicap en milieu ordinaire ; de coordonner et d’accompagner l’inclusion des enfants en situation de handicap notifiés MDPH en attente d’une prise en charge adapté (place en ESMS, AESH, SESSAD…) et d’orienter les parents étant dans une démarche de diagnostic pour les enfants. La mise en œuvre passera notamment par l’accompagnement des parents et des professionnels vers des parcours personnalisés et coordonnés d’interventions médico-sociales. Concrètement cela consiste en des interventions de professionnels médicaux sociaux du groupe SOS Solidarités (éducateur spécialisé, psychologue, ergothérapeute, orthophoniste…) sur les temps et/ou lieu scolaires et périscolaires, avec accord des parents.

 

Une implication de la Ville au long cours

La ville de Sète est engagée depuis 2016 et a poursuivi depuis 2020 dans le cadre du label « Plan Mercredi » inséré dans le Projet Educatif de Territoire, l’accueil des enfants à besoins spécifiques dans ses structures petites enfance, péri et extrascolaire. Cette ambition s’est concrétisée par l’embauche de professionnelles, une éducatrice spécialisée pour la petite enfance et une psychologue pour l’enfance et la jeunesse. Deux professionnelles qui travaillent ensemble et permettent de créer des passerelles pour les enfants et leurs familles.

 

La poursuite du projet

Le projet de l’accueil des enfants porteurs de handicap en 2023 se poursuit avec les différentes actions d’accompagnement des familles et de soutien d’expertise auprès des équipes pédagogiques.

Ce plan d’action confirme la nécessité d’un accompagnement des équipes, pour l’accueil des enfants en situation de handicap et/ou à besoins spécifiques et de leur famille, ainsi qu’en terme de temps d’échange de pratique, de formation et d’apport d’outils complémentaires.

 

C’est également, des réponses opérationnelles et concrètes à travers la poursuite de la mise en place de projets d’accueils personnalisés, avec des aménagements raisonnables et des outils pédagogiques adaptés. Ce projet d’accueil personnalisé permet : l’identification des capacités et des besoins spécifiques de l’enfant ; l’identification et l’apport de solution aux difficultés que peuvent rencontrer les équipes et la mise en œuvre de moyens visant à répondre aux besoins de l’enfant, tout cela dans un soucis d’adaptation.

 

L’implication des professionnelles a permis de développer le partenariat, une mise en réseau qui se poursuit et se consolide auprès des acteurs locaux (associations, structures du médico-social, éducation nationale, etc.). Plusieurs collaborations ont pu être instaurées pour différentes situations, qui permet la prise en compte globale d’un enfant, de son environnement, sa famille, son histoire.

 

Le partenariat intensifié

Aujourd’hui, ce partenariat s’intensifie encore plus avec l’Education Nationale et le groupe SOS solidarité au travers de plusieurs projets au sein de la Cité Educative.

D’une par l’ouverture d’une classe ITEP au sein de l’école Jean Macé qui permet de développer les pratiques de l’éducation inclusive (gestion de l’hétérogénéité + développement du sentiment d’appartenance) par l’enrichissement professionnel mutuel (partage de compétences médico-sociales, éducation nationale, ville). La dynamique inclusive s’inscrit par l’accueil des élèves de l’Unité d’Enseignement Spécialisée pendant les récréations et temps de cantine (pour favoriser la socialisation). 

D’autre part le projet novateur et expérimental d’appui médico-social, le projet PEAMS avec pour objectif de renforcer l’inclusion des enfants en situation de handicap. En partenariat avec le groupe SOS solidarité, et l’Education Nationale et la Psychologue recrutée par la ville pour faciliter la coordination et l’animation de ce projet.

Le groupe SOS solidarité mettra à disposition de la Cité Educative des professionnels qualifiés pour accompagner l’inclusion scolaire et périscolaire des enfants en situation de handicap et pour faciliter les parcours d’orientations des familles.