ASSOCIATIONS & Partis

La Roue Libre de Thau fête le double-sens cyclable dans le coeur de ville de Sète.

La Roue Libre de Thau a gagné le double-sens cyclable dans le coeur de ville de Sète.

 saufCapture
 
Après une longue bataille juridique avec La Roue Libre, la Ville de Sète a été contrainte à appliquer la loi sur le double-sens cyclable en zone 30. 
 

L'association vous invitait à venir célébrer cette victoire en inaugurant symboliquement un double-sens cyclable Boulevard Danielle Casanova qui déssert la Médiathèque François Mitterrand et la Poste ce vendredi 12 mars à 11 heures.
 
 
"Une belle victoire pour les cyclistes !" Ils étaient une trentaine ce vendredi matin.

Prochaine sortie du programme Hippo-Thau 2021-2022 !

Le dimanche 10 Octobre aura lieu la prochaine sortie de recensement des hippocampes de la lagune de Thau 2021-2022 sur le site du ponton de la bordelaise.

Rendez-vous à 8h au parking du site. 

Inscription obligatoire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (Pascal Girard) avec :

  • Un certificat médical valide à la date de la sortie,
  • Une attestation FFESSM valide (à télécharger sur ffessm.fr),
  • La carte de niveau technique (minimum N2).

Pour rappel pour tous les plongeurs :

  • Venir avec tout son matériel de plongeur autonome (bloc gonflé,plombs, combi, gilet, ...);
  • Lampe, appareil photo (non obligatoires) ;
  • Prévoir de l'eau, de quoi grignoter, serviette, crème solaire, chapeau...
  • Sans oublier le(s) masque(s) (celui sur terre et celui sous l'eau).

Prévenir Pascal Girard en cas d’empêchement, même de dernière minute.

Le programme Hippo-Thau est porté par le CPIE Bassin de Thau (dans le cadre du réseau Les Sentinelles de la Mer Occitanie) et son membre l’association Peau-Bleue avec le soutien technique et logistique de la FFESSM (Codep 34 Ffessm et Pyrénées-Méditerranée Ffessm)

 

© Florian Martel

Synthèse des résultats issus des plongées de juin 2021

 

Le Groupe Facebook "Je suis né à Sète" remet un chèque à l'association Trisomie 21 France.

Peut être une image de 3 personnes, personnes debout et intérieurLe Groupe Facebook  "Je suis né à Sète" remet un chèque à l'association Trisomie 21 France avec

Patrice Chartier fondateur gérant de Yzèa et toute l'équipe commerciale.

25e Nuit Internationale de la Chauve-souris

Les Nuits Internationales de la Chauve-souris , c'est ce week-end ! Partout à travers la France, des spécialistes vous proposent des conférences, des sorties nocturnes  à l’écoute des chauves-souris, des expositions, des projections de films, des ateliers gratuits et ouverts à tous !
Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site https://www.nuitdelachauvesouris.com/
Peut être une image de texte

Jean-François ELIAOU a cosigné une tribune concernant la Loi d'Orientation des Mobilités

Jean-François ELIAOU a cosigné une tribune concernant la Loi d'Orientation des Mobilités :

Jean-François Eliaou se félicite de la tribune qu’il a cosigné concernant la Loi d’Orientation des Mobilités destinée aux intercommunalités et aux maires permettant la mise en place d’une offre de transport. 

occiCapture

Observer les cétacés en Méditerranée

Chaque été l'association Cybelle Planète organise des sorties bateau dans le Sanctuaire Pelagos pour un suivi de la biodiversité marine. Pendant une semaine, septs écovolontaires embarquent avec un écoguide pour observer les cétacés et les autres espèces marines. 

Suivez leurs aventures sur leur page Facebook

Chaque observation est décrite selon un protocole scientifique (nombre d’animaux rencontrés, position, comportement…).

Les données sont collectées sur la plateforme OBSenMER et sont intégrées dans une base de données puis partagées librement avec la communauté scientifique. Ces données contribuent aux recherches sur les cétacés, la faune du large et les écosystèmes pélagiques de Méditerranée. Elles ont déjà servi à une vingtaine de publications scientifiques et permis la mise en évidence de mesures de protection des mammifères marins. 

Retrouvez les résultats des programmes de sciences participatives du réseau en cliquant sur le bouton ci-dessous :

 

Les Élus du groupe Ensemble pour Sète, communiquent suite au reportage du 9 mars 2021, dans le journal télévisé de France 2.

Les Élus du groupe Ensemble pour Sète, communiquent suite au reportage du 9 mars 2021, dans le journal télévisé de France 2.

 

"Sète la 5ème ville la plus imposée de France !"


"Le journal télévisé de France 2, hier, a dû douloureusement résonner aux oreilles de la majorité.
Dans le palmarès des villes françaises les plus chères en impôts pour le contribuable, Sète est classée 5ème.
Beau palmarès pour les sétois !
Sète est devenue la ville d’Occitanie dont l’impôt moyen par ménage est le double de la moyenne des communes identiques selon la Chambre Régionale de la Cour des Comptes (CRCC) Rien d’étonnant à cela !
C’est le résultat d’une politique continue de transformation de la ville en station balnéaire, touristique et de villégiature. Sète a perdu globalement 1500 habitants en 10 ans. Les sétois les plus jeunes, les familles avec peu de revenus, sont obligés de partir. Car les logements construits comme des champignons sont destinés à des ménages aisés. Ce qui amène une transformation de la ville… favorable au maire (un comble)."


"Nous n’avons pas ouvert une classe depuis 20 ans ni construit une école ! Nous accueillons une nouvelle population, mais pas de forces vives permettant de dynamiser la ville. Et le maire continue de laisser les promoteurs construire des logements quasi fantômes, chers à l’accessibilité, voués essentiellement à de l’investissement touristique ou spéculatif.
Malgré l’augmentation des impôts entre 2001 et 2017, la CRCC a rappelé que les dépenses d’équipements de la ville ont diminué de 3,1 % par an. Ils sont inférieurs aux villes de même strate, soit 633€ en 2019 par habitant à Sète contre 1100€.

Le budget des investissements n’est réalisé qu’à hauteur de 63 % des prévisions, pas de quoi pérorer ! La friche réaménagée vue sur France 2 est belle, mais les voiries communales ? Les réseaux d’assainissement ? Les travaux dans les écoles ? Les travaux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (renvoyés de budget en budget aux calendes grecques…) ?

La rénovation des quartiers anciens ? Les pistes cyclables en centre-ville ?"


"Sète tient le haut du pavé avec un ratio impôts perçus/investissements catastrophique. Que va-t-il se passer en termes de fiscalité locale lors des prochains exercices au regard des conséquences de la crise sanitaire sur les finances communales? Sachant que les réformes gouvernementales ont placé les communes sous tutelle.

Quel produit compensatoire est attendu pour 2020 pour la Taxe d’Habitation ?


L’Adjoint aux finances nous a expliqué que ce taux était normal, car il couvrirait le « rééquilibrage total des finances de la ville qui étaient dans un état catastrophique ».
Le maire a envoyé son nouvel adjoint parler probablement de 2014, quand la ville était au bord de la faillite et de la mise sous tutelle par la Chambre de la Cour des Comptes. Nous l’avons évité grâce à un massif et continu transfert des charges et du personnel vers l’agglo et par une augmentation continue des impôts de 2001 à 2017.


Quant à certaines dépenses… Rappelons les premières mesures du nouveau mandat pour la majorité :
● voter au maire 27 délégations (ce qui lui permet de gérer seul certaines dépenses)
● voter une augmentation très substantielle de ses frais de bouche (20.000 € au total mairie +agglo, qui s’ajoutent à sa rémunération)
● et que l’argent déboursé indûment pour certains salaires, malgré les alertes du préfet, n’a toujours pas été récupéré.


Malgré une politique de communication trompeuse, les chiffres parlent et la réalité nous saute aux yeux. Elle pique !"

Les Élus du groupe Ensemble pour Sète...

Ce 28 août dès 9h30, Place de la République, à Sète, une gratiferia

Ce 28 août dès 9h30, Place de la République, à Sète, l'association Sel de Sète et du Bassin de Thau organisait une gratiferia.
 agrafIMG_20210828_095849
"Qu’est-ce qu’une GRATIFERIA ?
Imaginez un instant une brocante ou derrière chaque étal vous seriez accueillis par un : «Servez-vous, tout est gratuit ». À première vue, l’idée peut faire sourire… Pourtant, ces marchés existent bel et ont lieu de façon régulière en Argentine depuis 2010, et commencent à apparaître en Europe, notamment en Belgique.
Les gratiferias sont avant toute une invitation à se débarrasser de possessions matérielles devenues inutiles ou superflues, afin qu’elles circulent et profitent à d’autres. Mais surtout des liens nouveaux se créent ; on échange avec des passants ou des participants dans la joie et la convivialité.


 agrafIMG_20210828_095917
 
Au programme :
 
Installation entre 8h30 et 9h15,
Accueil des exposants-donateurs et inscription des nouveaux adhérents.
10h15 accueil des receveurs avec une boisson chaude ou fraîche.
 

 

Émilie Varraud, directrice du CPIE Bassin de Thau, lauréate du prix Terre de Femmes 2021

 

La Fondation Yves Rocher célébrait hier les 20 ans de son prix « Terre de femmes » qui récompense chaque année celles qui s’engagent et agissent pour l’environnement.. Plus de 500 femmes à travers le monde se sont vu décerner ce prix depuis son lancement.

Le palmarès 2021 a été dévoilé hier, à l’occasion de la journée de la femme. 4 lauréates ont été désignées et parmi elles Emilie Varraud, lauréate du Prix « Spécial 20 ans ».

Le mot de la Fondation :

En cette année si singulière où la crise sanitaire appelle à la solidarité, nous avons souhaité rendre hommage exceptionnellement à l’une de nos précédentes lauréates, à son courage, à sa ténacité ainsi qu’à la pérennité de son engagement, en lui décernant le PRIX SPÉCIAL 20 ANS.

En 2014, la directrice du CPIE Bassin de Thau recevait le prix Terre de Femmes de la Fondation pour son engagement en faveur de la transition écologique, à travers la mise en œuvre des Paniers de Thau sur le territoire. En 2021, l’initiative locale, responsable, sociale et pérenne ravit toujours plus d’habitants de la lagune ! 

Au quotidien ce sont aujourd'hui 70 producteurs, 40 bénévoles, et près de 6 000 consom’acteurs qui œuvre pour « manger local ». Avec un chiffre d’affaire de plus de 500 000€ en 2020 pour les producteurs, le projet a démontré la pertinence des circuits-courts pendant la crise sanitaire.

"On ne souhaite pas s’arrêter là, aujourd’hui il s’agit aussi de faire en sorte de rendre accessible à tous l’alimentation locale. Nous travaillons donc en partenariat avec des associations partenaires pour favoriser l’approvisionnement en produits locaux de structures de l’aide alimentaire (Secours populaire de frontignan, secours catholique de Frontignan)", déclare Emilie Varraud.

Merci à ceux et celles qui s'engagent pour faire vivre les circuits-courts Paniers de Thau ! Qu'ils soient producteurs, bénévoles, journalistes, consommateurs. Ainsi que nos partenaires financiers (mairies de Montbazin, Marseillan, Frontignan, Poussan, Balaruc le Vieux, Sète Agglopole Méditerranée, la Région Occitanie, et la Draaf Occitanie).

Emilie Varraud est l’unique lauréate à avoir été récompensée par ce prix « Spécial 20 ans». Visionner la cérémonie en replay ci-dessous :

 

Protégeons l'environnement des canaux!

Les éducateur·trice·s à l'environnement de la LPO sont mobilisé·e·s cet été et jusqu'à l'automne pour rencontrer les plaisanciers (propriétaires ou locataires), à pied, à vélo ou sur stands, sur le canal du Midi & canal du Rhône à Sète dans le cadre de la campagne Écogestes Méditerranée Occitanie coordonnée par le réseau CPIE Bassin de Thau en partenariat avec VNF - Voies navigables de France

Opération de collecte et caractérisation des déchets à Sète avec la LPO Hérault

 
 

Après 2 mois à quai dans la ville de Sète, l'association Wings of the Ocean luttant contre les pollutions des mers et littoraux, a organisé un dernier ramassage déchet le 30 janvier avant son départ. 

Le réseau des Sentinelles de la Mer Occitanie, via la LPO Occitanie - DT Hérault, s'est occupé d'animer le programme de caractérisation et de quantification des déchets : ReMed Zéro Plastique. Kimiyo, du réseau CPIE Bassin de Thau, était également présent et tenait un stand sur les micro-plastiques.

Les participants ont pu découvrir la campagne Faisons des MERveilles pour une mer sans déchet pilotée par la Région Occitanie.

 

Au total, les 50 personnes présentes ont ramassés 460 kilos de déchets ! 

© Wings of the Ocean

 

Zoom sur les Associations de Poussan : les Fées Clochettes

Nous vous proposons de découvrir le riche tissus associatif de notre ville qui vous propose de nombreuses activités sportives, culturelles mais aussi caritatives. Vous pourrez les retrouver lors du Forum des Associations qui se déroulera samedi 4 septembre de 9h à 17h au complexe sportif.
Aujourd’hui Zoom  13 sur les Fées Clochettes.Peut être une image de 2 personnes, plein air et arbre
L’Association des Fées Clochettes a pour but de rassembler des personnes jeunes et moins jeunes, afin de développer les différentes compétences de chacune (tricot, broderie, couture, et autres travaux manuels). Nous organisons différentes sorties au cours de l’année.
Le local est ouvert le lundi et jeudi de 14h30 à 17h sauf le dernier jeudi du mois.

 

Inscrivez-vous aux deux journées dédiées aux sciences participatives mer et littoral

Organisées en ligne les 22 et 23 mars par le réseau d’éducation à l’Environnement en Bretagne (REEB) et le Collectif Vigie Mer (CVM), ces journées permettront aux participants de partager, apprendre et collaborer autour des thématiques liées aux sciences participatives mer et littoral. 

Ces journées de partage sont à destination des professionnel.le.s concerné.e.s par les sciences participatives mer et littoral : éducateurs.trices, enseignants.es, acteurs.trices de la vie maritime, scientifiques, gestionnaires, porteurs de programmes, etc.

 
S'inscrire
En savoir plus