Bon à savoir

Le 27 octobre ce sera la Journée européenne de la dépression

Cette journée européenne existe depuis 2003... elle concerne aussi bien le grand public que les professionnels de santé.

Mieux comprendre la maladie

Son but est -notamment- de fournir des informations indispensables pour permettre la compréhension des symptômes de la maladie. En France, le ministère de la santé est partie prenante de cette manifestation, insistant tout particulièrement sur l'importance de sa reconnaissance et sa prise en charge.

L'association France Dépression propose quand à elle depuis 1992 "Une Ecoute, un Sourire, une Force" et s'investit aussi bien auprès des malades que des personnels de santé. Leur site internet fournit de nombreuses informations pour les personnes touchées par cette question.

France Dépression déprime...

La situation des associations recevant des fonds publics est - en ces temps de vaches maigres - fort délicate et France-Dépression ne fait pas exception à la règle.

2021, 18ème édition de la Journée Européenne de la dépression

En 2021, la journée européenne de la dépression sera également l'occasion de célébrer le 29ème anniversaire de l'association France Dépression.

Un site à visiter : www.france-depression.org

La navette Sète-Mèze reste en service jusqu'au 27 novembre

La navette Sète-Mèze reste en service jusqu'au 27 novembre.

  140 000 passagers ont déjà été transportés depuis le début de la saison.

140 000, c’est à mi-octobre, le nombre de passagers transportés sur les eaux du territoire, depuis le début de la saison, par les navettes de Sète agglopôle.
Un bilan, très flatteur, mais qui n’est toutefois pas encore définitif. En effet, l’expérimentation entre le pont de la Gare de Sète et le port de Mèze se poursuit jusqu’au 27 novembre avec 7 allers/retours quotidiens, 6 jours sur 7.

Crédit immobilier : quelles informations le prêteur a obligation à fournir à l'emprunteur ?

Architecte, Imeuble, Joie, Planification

Offre de prêt détaillée, évaluation de votre solvabilité, taux annuel effectif global (TAEG)… Découvrez les informations que l’organisme prêteur doit obligatoirement vous fournir avant la signature d'un prêt immobilier !

Informations relatives à l'évaluation de la solvabilité de l'emprunteur

L'établissement prêteur doit fournir à l'emprunteur des informations personnalisées, afin de déterminer si le prêt souhaité correspond réellement à ses possibilités de remboursement, et si le crédit demandé comporte des risques spécifiques par rapport à sa situation financière.

Avant de faire une offre à un particulier, l'établissement prêteur doit informer l'emprunteur des conséquences de la prise d'un emprunt, notamment sur des risques de surendettement, vérifier sa solvabilité et ses capacités de remboursement.

Lire aussi : Le prêt à taux zéro, comment ça marche ?

Le taux annuel effectif global (TAEG)

Le taux annuel effectif global (TAEG) doit être indiqué sur les publicités et les offres préalables de crédit, ainsi que sur le contrat de crédit. Il s'agit du taux d'intérêt fixé par la banque ou l'établissement de crédit. Il permet à l'emprunteur d'évaluer le coût total de son crédit.

Ce taux d'intérêt ne peut pas être supérieur au « taux de l'usure », c'est-à-dire au taux maximal légal applicable fixé par la Banque de France. Ce taux comprend :

  • le taux d'intérêt de base
  • les frais, commissions et rémunérations diverses (frais d'inscription, frais de dossier)
  • et éventuellement des primes d'assurance, lorsqu'une assurance obligatoire est souscrite simultanément auprès de l'établissement prêteur.

La fiche standardisée européenne (FISE)

Afin de permettre à l'emprunteur de comparer les offres de crédits disponibles, les organismes prêteurs doivent mettre à disposition du client l'ensemble des informations sur les produits proposés.

Une fiche standardisée européenne (FISE) mentionnant les principales caractéristiques du prêt envisagé doit être remise à l'emprunteur avec l'offre de crédit. La FISE résume les principales caractéristiques de l'offre de prêt.

Le contenu de l'offre

L'établissement prêteur doit adresser gratuitement (et par écrit), à l'emprunteur et aux éventuelles cautions, une offre de prêt.

Pour un prêt à taux fixe

Sur l'offre de prêt, sont mentionnés notamment :

  • l'identité du prêteur, de l'emprunteur et éventuellement de la caution
  • la nature du prêt (prêt conventionné, prêt à taux zéro ou prêt bancaire traditionnel)
  • l'objet du prêt (achat d'un appartement neuf ou ancien, construction d'une maison)
  • la date à laquelle les fonds seront disponibles
  • le montant du crédit, son coût total et son taux
  • les garanties exigées
  • les conditions de transfert du prêt à une autre personne
  • l'information que l'emprunteur peut souscrire une assurance auprès de l'assureur de son choix
  • un échéancier des amortissements détaillant la répartition du remboursement entre le capital et les intérêts.

Pour un prêt à taux variable

Sur l'offre de prêt, sont mentionnés notamment :

  • l'identité du prêteur, de l'emprunteur et éventuellement de la caution
  • la nature du prêt (prêt conventionné, prêt à taux zéro ou prêt bancaire traditionnel)
  • l'objet du prêt (achat d'un appartement neuf ou ancien, construction d'une maison)
  • la date à laquelle les fonds seront disponibles
  • un document d'information contenant une simulation de l'impact d'une variation de ce taux sur les mensualités, la durée du prêt et le coût total du crédit
  • le montant du crédit, son coût total et son taux
  • les garanties exigées
  • les conditions de transfert du prêt à une autre personne
  • l'information que l'emprunteur peut souscrire une assurance auprès de l'assureur de son choix
  • une notice présentant les conditions et les modalités de variation du taux d'intérêt.

Lire aussi : Estimez la valeur de votre bien immobilier avec Patrim

Information relative à l'assurance emprunteur

L'établissement prêteur peut demander à son client de souscrire une assurance emprunteur. L'information sur le caractère obligatoire ou facultatif de l'assurance doit être précisée, dès l'offre préalable de crédit.

La banque peut proposer un contrat avec un assureur partenaire, mais l'emprunteur reste libre de s'adresser à l'assureur de son choix.

Quelles informations obligatoires doit fournir l'emprunteur ?

Afin de se voir accorder une offre de prêt, l'emprunteur doit fournir à l'établissement prêteur des informations exactes et complètes sur sa situation. Il doit notamment fournir les éléments et justificatifs nécessaires, dans les délais réglementaires indiqués par le prêteur.

Si ces informations ne sont pas communiquées, l'établissement prêteur ne pourra pas accorder le crédit.

 

Assurance emprunteur

En application du code des assurances, si l'emprunteur souscrit une assurance, il doit communiquer à l'assureur un certain nombre d'informations indispensables sur son état de santé, via un questionnaire détaillé. Ces déclarations l'engagent.

L'autoroute A13 fermée jusqu'à nouvel ordre

Fermée depuis dimanche soir, l'autoroute A13, est l'un des axes les plus fréquentés de France. L'axe, qui relie Paris et la Normandie, n'a pour l'heure pas de date de réouverture.

Les automobilistes qui ont l'habitude d'emprunter l'autoroute A13 vont devoir faire preuve de patience.

Et trouver un nouvel itinéraire. 

Après un "un vol de câbles entraînant la perte d'équipements de sécurité dans les tunnels" survenu dimanche, l'autoroute a dû être fermée, entraînant d'importants embouteillages. L'axe routier, toujours partiellement fermé lundi, le restera jusqu'à nouvel ordre, indique Le Parisien...............

Lire sur : https://actu.orange.fr/france/l-autoroute-a13-fermee-jusqu-a-nouvel-ordre-magic

Mois sans tabac : 52 000 inscrits sur la plateforme une semaine avant le début de l'opération

Selon FranceInfo :

A une semaine du lancement du Mois sans tabac, prévu le 1er novembre, 52 000 personnes étaient inscrites sur la plateforme pour participer à la sixième édition de l'opération, indique Santé publique France dans un communiqué mardi 26 octobre. En 2020, 125 000 personnes y avaient participé et l'opération a déjà rassemblé 900 000 volontaires depuis sa première édition en 2016.

L'aide d'un professionnel augmente les chances d'arrêter définitivement de 70%

Pendant 30 jours, ces participants pourront bénéficier d'un accompagnement personnalisé et avoir un entretien d'aide à l'arrêt du tabac en fonction de leurs attentes car "l'aide d'un professionnel de santé augmente de 70% les chances de réussir son sevrage", explique Santé publique France. Cette durée d'un mois est importante car, si elle est atteinte, "elle multiplie par cinq les chances d'arrêter de fumer définitivement", affirme Santé publique France. Au-delà, les symptômes de manque sont largement réduits...........

 

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/lutte-contre-le-tabagisme/mois-sans-tabac-52000inscrits-sur-la-plateforme-une

Le 27 octobre ce sera la Journée mondiale de l'ergothérapie

Les ergothérapeutes ont leur journée mondiale. En fait, il semble bien que cette journée soit d'origine anglo-saxonne où on célèbre depuis un certain nombre d'années la "World Occupational Therapy Day".

Maintenir et restaurer

L'objectif de l'ergothérapie est de maintenir, restaurer et permettre les activités humaines de manière autonome et efficace. Elle permet de réduire les situations de handicap en tenant compte de l'environnement des personnes et de leurs habitudes. L'ergothérapeute est l'intermédiaire entre les besoins d'adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société.

Un site à visiter : www.wfot.org

Achat de vélos et trottinettes électriques : l'agglopôle peut vous aider

 

Achat de vélos et trottinettes électriques : l'agglopôle peut vous aider Dans le cadre de sa politique en faveur de l’écomobilité, Sète agglopôle méditerranée aide les habitants du territoire à acquérir vélos ou trottinettes électriques.
Il vous reste encore quelques jours pour déposer votre dossier pour 2021(date limite fixée au 15 novembre au plus tard). Sinon, il faudra patienter jusqu’à janvier 2022 avant de postuler. Les habitants des 14 communes du territoire peuvent faire une demande de subvention pour l’achat d’un vélo électrique ou d’une trottinette électrique en ligne. Le montant de l’aide accordée est de 25 % de la valeur du vélo ou de la trottinette plafonnée à 200 €.
Il est impératif de télécharger le dossier, avant d’acheter votre véhicule. Aucun véhicule ne sera éligible si vous l’avez acheté avant de télécharger votre dossier.
Pour que votre véhicule soit éligible à la subvention, la puissance du moteur de votre trottinette doit être inférieure ou égale à 250 watts.
Pour faire une demande de subvention, rendez-vous sur le site de l'agglopôle

La campagne de vaccination contre la grippe des professionnels des Hôpitaux du Bassin de Thau a débuté

La campagne de vaccination contre la grippe des professionnels des Hôpitaux du Bassin de Thau a débuté le lundi 19 octobre.
 Elle sera déployée sur tous les sites de l’établissement avec des permanences de vaccination pour les équipes de jour et de nuit
 Au total, ce sont 70 créneaux de vaccination qui sont proposés sur l’hôpital Saint Clair dont 49 au sein du Service de Santé au Travail et 30 délocalisés au sein des différents services dont 15 sur la période de nuit
Pour l’hôpital Saint Loup et les différents EHPAD, la vaccination sera proposée sur site sur Agde, Marseillan et Vias

Expansion de la punaise diabolique en France : le rôle capital des sciences participatives pour le suivi des espèces envahissantes

L'INRAE et le Muséum national d’Histoire naturelle ont créé deux programmes de sciences participatives pour étudier l’expansion géographique d’une espèce envahissante : la punaise diabolique. Cet outil puissant au service de la recherche a permis une vaste collecte de données sur ce ravageur de nombreuses cultures. Les résultats de ces initiatives citoyennes sont parus le 1er juin dans la revue Scientific Report, ouvrant la voie au développement de programmes similaires pour suivre l’expansion d’autres espèces envahissantes.

 

Comme de nombreuses espèces envahissantes, la punaise diabolique Halyomorpha halys est hautement polyphage (s’alimente à partir de diverses sources) et se nourrit au détriment de plus de 120 espèces de plantes hôtes sauvages ou cultivées. Difficile à observer dans les cultures, cet insecte a la particularité d’entrer dans les habitations à l’automne à la recherche d’un abri pour passer l’hiver. Une occasion pour tout citoyen de l’observer et signaler sa présence, en prenant part à un programme de sciences participatives.

 

Lors de la première détection de la punaise diabolique en France, INRAE et le Muséum national d’Histoire naturelle ont initié deux programmes de sciences participatives, Agiir puis INPN-Espèces, lancés respectivement en 2012 et 2016. Leurs vocations : impliquer et sensibiliser les citoyens à l’étude des invasions biologiques. Pour la première fois, une initiative de science citoyenne a permis de suivre en temps réel l’expansion d’une espèce envahissante d’importance agronomique à travers le pays. A travers une application et un site web, plus de 4000 participants ont ainsi signalé la présence de la punaise diabolique entre 2012  et aujourd’hui. Chaque signalement est accompagné de nombreuses observations sous la forme de photographies complétées par des commentaires sur les conditions d’observations. Bilan de cette étude de 8 ans : en 2019, la punaise diabolique a conquis plus de 50% des départements métropolitains.

 

Les citoyens français ont permis aux scientifiques d’accéder à de précieuses données sur l’expansion de cette espèce envahissante ainsi qu’à des informations clés sur son mode de vie. Forts de ces résultats, les chercheurs d’INRAE développent actuellement un nouveau programme de sciences participatives afin de surveiller trois espèces potentiellement envahissantes en France : le hanneton japonais (Popillia japonica), le capricorne à col rouge (Aromia bungii) et le fulgore tacheté (Lycorma delicatula).

Halyomorpha halys : une punaise diaboliquement envahissanteLa punaise diabolique, Halyomorpha halys, est un exemple typique d’espèce envahissante capable de coloniser avec succès de nouveaux territoires. Originaire d’Asie orientale, elle est commune dans les régions tempérées de Chine, du Japon et de la République de Corée. Mais au cours des dernières décennies cette punaise passe les frontières : elle a d’abord colonisé l'Amérique du Nord, où elle a causé d’immenses dégâts sur différentes cultures, des vergers aux vignobles, en passant par les cultures de tomate. Son expansion l’a menée en France, où elle a été détectée pour la première fois en 2012. Depuis, la punaise diabolique colonise plus de la moitié des départements métropolitains, et son expansion se poursuit !

 

 

Les sciences participatives à la rescousse
Les invasions biologiques sont l’une des causes majeures de l’érosion de la biodiversité. Le nombre d’espèces exotiques envahissantes posant des problèmes agronomiques a augmenté de manière très significative à partir des années 2000, causant des pertes économiques considérables dans le monde entier. Être préparé à l’arrivée d’espèces envahissantes et être capable de suivre leur expansion est un enjeu primordial dans les stratégies de biosécurité. Les sciences participatives se sont révélées être une approche efficace pour améliorer la détection précoce et le suivi des invasions biologiques sur de larges zones géographiques. Les données collectées par les citoyens permettent de mieux comprendre la biologie des espèces envahissantes dans les zones récemment colonisées et offrent des possibilités d’anticipation et d’adaptation des stratégies de lutte et d’aménagement des plans de surveillance.

En savoir plus : https://www.inrae.fr/actualites/plateforme-depidemiosurveillance-sante-vegetale-surveiller-evaluer-decider

Références :

Streito, JC., Chartois, M., Pierre, E. et al. Citizen science and niche modeling to track and forecast the expansion of the brown marmorated stinkbug Halyomorpha halys (Stål, 1855). Sci Rep 11, 11421 (2021). https://doi.org/10.1038/s41598-021-90378-1

 

Chartois M, Streito J-C, Pierre E, Armand J-M, Gaudin J, Rossi J-P (2021) A crowdsourcing approach to track the expansion of the brown marmorated stinkbug Halyomorpha halys (Stål, 1855) in France. Biodiversity Data Journal 9: e66335. https://doi.org/10.3897/BDJ.9.e66335

 

Montagnac-Domitienne : Un CONSTAT, une ENVIE commune, un désir de CHALLENGE

Peut être une image de texte qui dit ’Vilavigne avigne des hommes et des vins’Tout part de la … Un CONSTAT, une ENVIE commune, un désir de CHALLENGE …
Puis arrivent les temps de la REFLEXION, de l’ETUDE …
25 Octobre 2021 c’est l’ACTION qui les guide …
Leur Caveau de COURNONSEC fait sa révolution en devenant VILAVIGNE COURNONSEC ….. D’ici un mois, plus de 500 références en Vins, Whiskies, Rhums et Spiritueux, Bières et Champagnes Un choix unique entre Sète et Montpellier … Du vin de copains aux Grands crus classés … Du Rhum des Caraïbes aux plus beaux Whiskies Ecossais …
Mais avant de vous recevoir dans leur nouvel écrin …. "On casse pour construire … A Suivre …"
(le caveau reste ouvert pendant les travaux. Suivre le fléchage prévu à cet effet) …..Peut être une image de boisson et intérieur

Le 26 octobre ce sera la Journée de la visibilité intersexe

 

L'origine de la date de cette journée remonte au 26 octobre 1996 déjà, avec la première manifestation publique des personnes intersexes en Amérique du Nord.

La célébration de la journée proprement dite remonte à 2003, mais son apparition en France est nettement plus tardive.

Son but, si on se réfère au site onusien consacré aux droits de l'homme, est de mettre fin à la violence et aux pratiques médicales préjudiciables contre les enfants et les adultes intersexes.

Dans beaucoup de pays, les bébés, enfants et adolescents intersexes sont soumis à des chirurgies, des traitements hormonaux et d'autres procédures sans nécessité médicale, pour essayer de changer de force leur apparence pour être conforme avec les attentes de la société sur les corps féminins et masculins. Lorsque, comme cela est souvent le cas, ces procédures sont effectuées sans le plein consentement, libre et éclairé de la personne concernée, elles constituent des violations des droits humains fondamentaux.

Un site à visiter : ohchr.org

Traitement contre le Covid-19 : l'Agence européenne des médicaments lance l'examen accéléré du "molnupiravir" de Merck

L'Agence européenne des médicaments a annoncé lundi 25 octobre le lancement de l'examen accéléré du traitement contre le Covid-19 développé par le laboratoire américain Merck. S'il est approuvé, ce médicament appelé "molnupiravir" représenterait une avancée majeure en permettant de réduire assez facilement les formes graves de la maladie en complément de la vaccination.

Les résultats préliminaires d'études de laboratoire et d'études cliniques "suggèrent que le médicament peut réduire la capacité du Sars-CoV-2 (...) à se multiplier dans le corps, empêchant ainsi l'hospitalisation ou le décès chez les patients atteints du Covid-19", souligne l'EMA.....

Lire sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-l-agence-europeenne-des-medicaments-lance-l-examen-accelere-de-la-pilule

Hausse du prix du pain : à quoi faut-il s'attendre ?

Les facture d'énergie et la forte hausse du prix de la farine a déjà engendré une hausse du prix de la baguette dans de nombreuses boulangeries en France. 

La hausse du prix de la baguette semble désormais inéluctable alors que la baisse du pouvoir d'achat est l'une des préoccupations majeures des Français. "Tous les feux sont au rouge : prix du blé, farine, énergie, plus les salaires, plus les produits d'emballage.

Au niveau des coûts de revient, chaque boulanger est responsable des tarifs qu'il met, mais cela serait logique qu'il y ait une augmentation", a expliqué à Franceinfo, Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie pâtisserie française, lundi 25 octobre.


Plus 5 centimes en Sarthe ...........

 

Alire sur : https://actu.orange.fr/france/hausse-du-prix-du-pain-a-quoi-faut-il-s-attendre-magic