Bessan

Miss Bessan a renoué avec sa soirée d’élection sur la place de la Promenade

Pour la huitième fois, la ville de Bessan a proposé l’élection de Miss Bessan.

La dernière élection datait de 2019 et avait été organisée à la salle des fêtes. Le retour de l’organisation sur la nouvelle place de la Promenade a été du plus bel effet grâce à l’intendance toujours parfaite du comité Miss Languedoc-Roussillon, avec le soutien logistique de la municipalité.

Comme de tradition, les défilés en tenue de soirée et en tenue balnéaire ont permis de mieux découvrir les neuf candidates, lors d’un spectacle magnifique, grâce à un programme de grande qualité avec les tableaux des différentes Miss Régionales présentes, le chanteur Sébastien Lorca et une revue parisienne avec leurs strass et paillettes « Diamant noir ».

Le jury a eu grand mal à départager les candidates. Composé des présidentes du comité des fêtes, d’élus et de la déléguée régionale Miss Languedoc-Roussillon, la bessanaise Brigitte Juana, il a désigné Célia Pouget, originaire de Pézenas.

A noter la belle place de deuxième dauphine à la bessanaise Léa Lacointe. Désormais, Célia Pouget participera à l’élection de Miss Languedoc-Roussillon.

Une nouvelle fois, la soirée d’élection bessanaise a eu un incroyable succès avec une volonté de la ville d’offrir un spectacle de qualité, entièrement gratuit, d’autant plus cette année dans le cadre d’un contexte sanitaire particulier.

Les organisateurs ont d’ailleurs tenu à remercier l’ensemble des partenaires de la soirée, pleinement mobilisés pour ce qui fut une réussite.

Une nouvelle brasserie en l’honneur des sports sur la place de la Promenade de Bessan

 

Née au milieu des années 1990, la brasserie de la Promenade n’est plus.

Fermée en juillet dernier, elle vient de tourner une page de son existence en changeant de nom et de propriétaire.

Désormais, Stéphane et Graziella accueillent les Bessanais à la brasserie des Sports.

Nouveau nom et nouvelle vie pour ces lieux appréciés le long de la place emblématique de la localité.

Si seulement la terrasse est ouverte aujourd’hui, en respect des nouvelles règles sanitaires, l’établissement va progressivement prendre son envol au fil du temps.

Les propriétaires axent leur travail en complémentarité avec leur seconde brasserie située sur la place voisine de l’hôtel de ville. Le 4, c’est son nom, continuera à proposer un espace privilégié pour les repas.

La brasserie des Sports sera, elle, un véritable bistrot où partager son petit café le matin ou un bon apéritif avec les copains les dimanches de marché.

Comme son nom le laisse présager, les sportifs seront assurément à l’honneur au fil des mois et des levées des restrictions sanitaires au 30 juin prochain.

Longue vie à cette brasserie et félicitations à Stéphane et Graziella pour créer un commerce en cette période.

BESSAN : les marchés nocturnes autour de la Promenade séduisent de plus en plus


Depuis le début du mois de juin, les Bessanais sont habitués de voir la nouvelle promenade animée tous les quinze jours environ avec un marché nocturne. Si cette initiative municipale a pris forme dans la précipitation au moment du déconfinement, elle séduit de plus en plus au fil du temps. Il faut dire qu’il s’agit d’un marché différent à chaque fois.

Produits du terroir, artisanat et bien-être ont déjà eu lieu, rencontrant un public à la fois curieux et fidèle.

Vendredi dernier, ce sont les livres et les vieux papiers qui étaient à l’honneur aux côtés de la croustade de Bessan et du vin rosé.

La confrérie locale du même nom était bien entendu présente aux côtés de l’élue organisatrice, Micheline Izquierdo.

D’ici la fin du mois d’août, trois autres éditions sont programmées en espérant que le contexte sanitaire puisse permettre leur tenue.

Le 30 juillet, le rendez-vous sera consacré aux livres, images et son ;

le 20 août puces et brocantes envahiront la place;

le 27 août, la tournée Hérault Vacances fera une halte avec ses animations, stands et autres événements sportifs et culturels. 

Les marchés débutent à 17h30 jusqu’à 22h30.

Pour tous renseignements, contacter Annie Laguna au 06 11 20 24 35 ou Micheline Izquierdo au 06 11 47 70 19.

Bessan. La nouvelle place de la Promenade vit au rythme du déconfinement

Comme partout en France et dans le monde, la pandémie n’aura pas été un long fleuve tranquille.

A Bessan, il est un lieu qui aura, plus que d’autres, souffert de la crise sanitaire : la nouvelle place de la Promenade.

Alors que ses travaux de requalification étaient presque terminés, le premier confinement a stoppé les travaux. Depuis, la vie n’avait pas pleinement repris.

Après une reprise du chantier, l’inauguration a eu lieu en octobre dernier avec environ six mois de retard.

Pendant tout ce temps, les interdictions liées aux contraintes sanitaires ont empêché la réouverture des terrasses et l’organisation de grandes festivités, habituées à se dérouler sur cette place emblématique.

Depuis quelques jours, la place rénovée reprend vie.

Reste maintenant à la ville d’organiser des animations et des événements plus festifs, comme la fête locale par exemple.

D’ores et déjà, des marchés nocturnes seront proposés cet été.

La municipalité attend avec impatience les nouvelles règles sanitaires de la préfecture pour enfin retrouver une Promenade animée et vivante.

Un nouveau groupe de jeunes archéologues fouillent le site de la Monédière

Quelque peu perturbées par la crise sanitaire l’an dernier, les fouilles archéologiques sur le site de la Monédière ont repris leur format habituel cet été.

Une équipe de trente archéologues et étudiants archéologues est réunie autour d’Alexandre Beylier, responsable de l’association « Archéologie des sociétés méditerranéennes », pilote des campagnes de fouilles programmées depuis juillet 2017.

La jeune et dynamique équipe a investi les lieux pour quelques semaines, jusqu’au 14 août précisément. L’ambition est toujours la même : récolter le plus grand nombre de données pour comprendre ce site majeur de la basse vallée de l’Hérault. Ce chantier demeure l’un des plus importants dans le département de l’Hérault.

Après une courte intervention en mai dernier sur une parcelle située au nord de celle fouillée habituellement, Alexandre Beylier a souhaité étendre la zone sur des terrains mitoyens, afin de mettre à jour entièrement un bâtiment aux dimensions importantes. Récemment, le groupe a été amicalement reçu aux Peupliers en présence des élus et de la Guilde, association locale partenaire, laquelle a offert un repas à l’ensemble des archéologues.

A Bessan, hommage digne et poignant de la population à François, Séverine et Joshua

 

Un recueillement entre larmes, fleurs et émotion.

Samedi matin, ils étaient plusieurs centaines réunis sur la place de la Promenade pour rendre un hommage particulièrement poignant aux trois victimes de l’incendie survenu dans la nuit du 21 au 22 mai derniers dans une maison de la rue Puits Auriol.

Les amis et la famille de François, Séverine et Joshua, initiateurs de l’événement, ont été rejoints par de nombreux habitants juste devant le local de la Brasserie du Soleil, commerce du couple décédé.

Alors que les commerces voisins avaient fermé leurs rideaux en signe de solidarité, la famille a tenu à dire quelques mots pour remercier tous ceux qui ont pris part à leur douloureuse peine après le tragique événement.

Au nom des enfants présents, Océane, Kylian et Hugo, les intervenants ont rappelé la mémoire des trois victimes.

Après avoir rappelé les qualités des disparus, ils ont aussi tenu à remercier les gendarmes, les sapeurs-pompiers et la municipalité.

Moments de silence, dépôts de fleurs et de dessins par des écoliers et leurs enseignants… le recueillement aura été à la fois sobre et solennel.

A l’issue des prises de parole, le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, a tenu à remercier tous les participants et à saluer la dignité de la famille et de tout le village suite à ce drame et à cette épreuve en rappelant que la ville serait aux côtés de ceux qui restent, le cœur rempli de ceux qui sont partis.

 =>Les personnes souhaitant venir en aide à Kylian et Hugo ayant tout perdu dans l’incendie peuvent encore le faire au moyen de l’urne placée expressément à cet effet en mairie.

L’embellissement du village passe aussi par une bonne pose des climatiseurs

De nos jours, les logements sont souvent équipés de systèmes de climatisation. Il s’agit d’un confort supplémentaire compréhensible attendu dans ces foyers. Mais attention : il n’est pas possible d’installer un tel équipement sans autorisation d’urbanisme, surtout lorsqu’il est apposé sur une façade, et tout particulièrement dans le périmètre protégé du centre-ville.

Ces règles d’urbanisme de bon sens ne sont souvent pas connues par les propriétaires et ainsi elles ne sont pas systématiquement respectées. Il en va pourtant de la qualité de vie et de l’embellissement des rues. Ainsi, la réglementation peut autoriser ces installations en habillant au mieux les supports techniques ou en les décalant dans une cour ou un jardin par exemple.

Toutes les personnes souhaitant installer une climatisation sont invitées à se renseigner au préalable auprès du service de l’urbanisme en mairie.

Pour tous renseignements, ne pas hésiter à contacter le 04 67 00 81 80.

Pour ceux qui auraient installés un système de climatisation sans autorisation, des contrôles pour les coffrets existants posant problématique seront engagés.

L’entretien de son trottoir est aussi un acte écologique et citoyen

 


Le civisme au quotidien, ça existe, surtout lorsqu’il concerne son devant de porte.

La mairie a récemment rappelé des règles essentielles.

Par exemple, les avaloirs dans les rues sont destinés à recueillir les eaux de pluie, lesquelles vont directement dans la nappe phréatique. N’étant pas reliés au réseau des eaux usées, ils ne sont pas conçus pour recevoir des peintures, ciment, huiles, feuilles mortes, hydrocarbures, graisses… Il est donc important de ne pas y verser ces types de produits ou ces déchets.

Par ailleurs, les riverains (propriétaires ou locataires) sont tenus d’assurer le nettoyage des trottoirs ainsi que l’enlèvement des mauvaises herbes en bordure de leur habitation.

Une occasion de rappeler le travail des agents du service « propreté – voirie » de l’agglomération. S’ils font du bon boulot, rien n’empêche à tout un chacun d’être propre au quotidien. Comme le dit l’agglo dans une récente campagne de sensibilisation, il faut agir collectivement pour garder le village propre.

Ainsi, avec le printemps, les herbes folles et autres mauvaises herbes sont arrivées. Avec cette campagne de sensibilisation, la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée souligne que chacun doit désherber les abords de son habitat.

Le désherbage doit se faire dans le respect de l’environnement : à la binette ou à l’eau bouillante, mécanique au rotofil, thermique…

A chacun de balayer devant sa porte comme le rappelle le dicton populaire !

L’école élémentaire Victor Hugo de Bessan mieux sécurisée avant la rentrée scolaire


Tout au long de l’année, la municipalité apporte un soin particulier à la sécurité de ses bâtiments publics et notamment de ses établissements scolaires.

La lutte contre les incendies, avec des systèmes d’alerte assez classiques, fonctionnent depuis longtemps et les différentes commissions de sécurité ont validé les initiatives dans ce domaine au fil du temps.

Depuis quelques temps, s’ajoute un nouveau risque intitulé « alerte attentat – intrusion ».

Désormais, l’école élémentaire Victor Hugo dispose d’un dispositif d’alerte pour favoriser la sécurité des adultes et des enfants au sein de l’école en cas d’une intrusion d’une personne extérieure ayant des volontés néfastes manifestes.

Installé par les services techniques municipaux, le dispositif a été présenté aux enseignants avant le départ en vacances début juillet. Tous espèrent bien entendu qu’il ne soit jamais utilisé.

Désormais, les services techniques vont continuer leurs actions et travaux au sein de l’élémentaire comme de la maternelle pour permettre une rentrée satisfaisante le 2 septembre prochain.

Le conseil citoyen participatif découvre l’ancien centre d’élaboration Ricard

 

Emmenés par Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et Marie-Laure Lledos, première adjointe en charge de la citoyenneté, les membres du conseil citoyen participatif viennent de visiter l’ancien site de la société Ricard, dont la municipalité est devenue propriétaire en décembre dernier.

Durant une petite heure, elle a permis aux citoyens engagés pour la ville de découvrir les lieux en détails.

D’une superficie totale de 16 000 m², le site est particulièrement vaste. Il semble encore difficile à l’équipe municipale de pleinement se projeter et l’œil averti du conseil citoyen parait utile dans la définition des enjeux.

Une étude de programmation devrait être engagée pour aider le conseil municipal à donner de nouvelles vocations à ces lieux.

L’idée première, qui a conduit la mairie à acquérir le site, est la création d’une nouvelle salle polyvalente, d’une capacité suffisante pour répondre aux besoins d’une cité de 5.200 habitants. Cette salle aux multi-usages ne devrait pas avoir de mal à s’y implanter, laissant aussi la possibilité à d’autres opportunités, culturelles, associatives, de loisirs…

La visite aura principalement permis aux membres du conseil citoyen de mieux appréhender les atouts du site pour accompagner ensuite les élus dans leur réflexion pour le futur aménagement.

La municipalité souhaite ne pas être la seule à se pencher sur le sujet. Une autre visite sera organisée dans les mois à venir pour la population, en mettant en avant l’histoire des lieux créés par Paul Ricard.

Gendarmes et militaires intéressés par l’utilisation de l’ancien centre Ricard


Si le site Ricard n’est pas encore entré dans une phase de réflexion approfondie pour son futur aménagement municipal, il suscite de l’intérêt avec ses bâtiments désaffectés et son positionnement stratégique.

Lors de la prochaine séance du conseil municipal, les élus devront valider des conventions avec la gendarmerie nationale et la légion étrangère, cette dernière basée à la Cavalerie dans l’Aveyron.

Après les sapeurs-pompiers de l’Hérault, ces deux grands corps sont très intéressés pour y organiser des sessions d’entrainement, utiles à la formation de leurs hommes. Grâce à l’intervention de Pierre Mora, adjoint au maire chargé de la sécurité publique, Bessan devient ainsi un site pilote. Dernièrement, avec le maire, Stéphane Pépin-Bonet, les représentants de l’armée ont été reçus en mairie

Ensemble, ils ont pu fixer les modalités de la mise à disposition des locaux désormais municipaux.

A cette occasion, le Lieutenant-Colonel Benjamin, chef des opérations de la 13e brigade de légion étrangère et le lieutenant-colonel Francis, commandant de détachement de liaison et d’aide à l’engagement de cette même brigade ont remercié les élus pour ce partenariat.

Les chineurs ravis de la reprise des puces bessanaises du dimanche

 


Depuis plus d’un an, la crise sanitaire a perturbé l’organisation des marchés de plein air.

Le marché aux puces, organisé depuis de nombreuses années en période estivale sur le site ombragé des Peupliers, n’a malheureusement pas failli à cette règle.

La nouvelle équipe gestionnaire depuis l’an dernier a repris du service ce dimanche 30 mai.

Malgré les travaux en cours de l’espace Louis Baldy et les modifications effectuées dans les parkings du centre-ville, Laetitia Planchand accueille à nouveau, depuis dimanche, les vendeurs et les chineurs toujours à l’espace des Peupliers, route de Marseillan, dans une configuration différente pour s’adapter aux contraintes techniques.

Désormais, tous les dimanches, ce rendez-vous permet de compléter les marchés traditionnels et bio du centre-ville.

De 6h45 et jusqu’à 13h30, les personnes intéressées proposent leur vide grenier.

Une participation de 10 euros est demandée pour une voiture et 15 euros pour un camion.

Les réservations se font à tout moment en contactant Laetitia au 06 16 04 00 64.

Le camion Orange Fibre sera présent à Bessan le lundi 19 et le mardi 20 juillet

Fibre Optique, Câble, Bleu, Réseau


Le camion Orange Fibre, dispositif accompagnant l’arrivée de la Fibre Optique dans les zones extra urbaines, stationnera à Bessan le 19 juillet, à Intermarché, Route de Saint-Thibéry et le 20 juillet, Place de la Promenade.
Aménagé comme une réelle « boutique roulante », le camion Orange Fibre accueillera les habitants de 10h30 à 18h30 le 19 juillet et de 8h à 16h le 20 juillet. Des conseillers Orange seront disponibles afin de leur expliquer les usages du très haut débit, tester leur éligibilité et répondre à toutes leurs questions.
 
1468 logements sont déjà éligibles à la fibre optique à Bessan.
 
Les foyers accédant à la fibre peuvent bénéficier d’un confort de débits et d’usages innovants. Au sein d’un même foyer, la fibre rend possible plusieurs usages en simultané sur tous les écrans du foyer. Par exemple : jeu en ligne sur console, film sur la TV d'Orange, visionnage de séries sur tablette, objets connectés…
Tout le monde bénéficie du même débit en même temps, sans aucun ralentissement ni aucune dégradation de la qualité de l’image (pixellisation…).
 
Pour les professionnels, le télétravail devient une réalité. Le salarié reste relié à son entreprise en partageant les documents, des réunions en visioconférence, de lourds fichiers…


Pour savoir si vous êtes éligibles : reseaux.orange.fr

Pour suivre le déploiement et être averti de l’arrivée de la Fibre à votre adresse : interetfibre.orange.fr


A propos d'Orange

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunication dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 42,3 milliards d’euros en 2020 et 142 000 salariés au 31 décembre 2020, dont 82 000 en France. Le Groupe servait 259 millions de clients au 31 décembre 2020, dont 214 millions de clients mobile, 22 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 26 pays. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunication aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En décembre 2019, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Engage 2025 » qui, guidé par l’exemplarité sociale et environnementale, a pour but de réinventer son métier d’opérateur. Tout en accélérant sur les territoires et domaines porteurs de croissance et en plaçant la data et l’IA au cœur de son modèle d’innovation, le Groupe entend être un employeur attractif et responsable, adapté aux métiers émergents.

 

Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).

Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.

Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.