Bouzigues

Dans l'église Saint Jacques de Bouzigues, la crèche qui a plus de 32 ans, attend votre visite

Visible depuis quelques jours et cela jusque dans le courant du mois de Janvier 2024 dans Eglise Saint Jacques de Bouzigues, vous pourrez découvrir ou revoir la belle crèche qui a maintenant plus de 32 ans. Vous y retrouverez une reconstitution de 3 quartiers de Bouzigues...

Il faut savoir que l'on doit la tradition des crèches à Saint François d'Assise, qui en 1223, au cours d'une messe dans la forêt des Abruzzes, en Italie, a mis en scène la nativité du Christ. Cette scène s'est développée très vite dans les églises italiennes puis françaises.

 Dans l'église Saint Jacques de Bouzigues, elle est composée de divers éléments,  de panneaux de bois, de cartons, sur un fond d’un tableau de 100/70 représentant la naissance du Christ entouré des 3 Rois Mages. La crèche a 32 ans, au moins,  et a été fabriquée par François Imbert, aujourd’hui disparu, et Marie-France Garcia. Elle a remplacé la crèche vivante, dont Marie-France parle toujours avec émotion. 25 enfants de Bouzigues y figuraient alors, racontant l’histoire de la naissance de Jésus "de la création à la venue du sauveur", les costumes étant tous faits par Marie-France.

 La première année, construite en carton, la crèche n’avait pas résisté à l’humidité. Elle est donc faite en contreplaqué, entièrement décorée et éclairée.

Profitez-en, et, si l'église et fermée, Marie-France se fera un plaisir de vous l'ouvrir, dans la mesure de ses possibilités...

 

CLAP de fin pour le CMJ : déjà 2 ans que ses membres ont été élus…

Initialement au nombre de 10, ils ont été 8 à pouvoir finir leur mandat.

A cet effet, ils se sont réunis une dernière fois le 18 décembre.

Tout d’abord ils ont fait le tour du village pour admirer les belles décorations des participants au concours de Noël et procéder à la notation afin d’élire la meilleure de chacune des 3 catégories : Jardin / Balcon & fenêtres / Commerces

Encore une fois, ces jeunes élus se sont montrés très appliqués et investis dans cette tâche. Le choix a été difficile et l’originalité et la bonne répartition ont été déterminants. Un grand bravo à toutes les personnes qui avec leur décoration participent à la magie de Noël dans le village et émerveillent petits & grands.

Suite à cela, le CMJ est retourné en Mairie pour célébrer la fin de leur mandat lors d’une petite cérémonie intimiste en présence de leurs familles et quelques élus. Ce fut le moment d’échanger sur leurs expériences et aussi de faire le bilan de leur mandat.

Pour finir, ils ont été remerciés pour leur assiduité, leur investissement et leur sérieux en recevant chacun une petite récompense dont une clé USB contenant toutes les photos de ces bons moments.

Un livre d’or a été conçu répertoriant leurs noms et actions. Disponible en Mairie et pour les futurs CMJ, leur engagement « Pour Bouzigues » restera ainsi gravé dans le temps.

 

Bilan :

  • Distribution chez les commerçants des cendriers de poches (création du CMJ précédent)
  • Réalisation d’une Fresque à l’école
  • Création d’une Plage canine à chiens
  • Conception de 2 Boîtes à livres spécial Junior
  • Echanges avec les services techniques sur les aménagements du City stade
  • Organisation et participation à 2 Chasses aux déchets
  • Nombreuses participations aux cérémonies commémoratives
  • Organisation et Jury de concours de décorations dans le village (Noël & Halloween)
  • Lancement d’un appel à projets participatif
  • Sans oublier de nombreuses réunions riches d’échanges et de propositions

 

  • Plein de bons moments gravés pour Tous

Un grand BRAVO & MERCI pour ces jeunes (et leurs parents) d’avoir honoré leurs engagements. Ils peuvent être fiers de leur mandat bien rempli et réussi, sous l’impulsion de Marie Musitelli, leur élue référente, qui encadre leurs initiatives avec l’aide de quelques élus, notamment, Françoise CHASTEL, Vincent RAMOS et Françoise WALCH du CCAS.

La collecte des déchets pendant les Fêtes

Sète agglopôle méditerranée assurera la quasi-totalité des collectes de déchets aux jours habituels pendant les Fêtes de fin d’année. Seules quelques tournées seront décalées d’une journée, mais aucune ne sera annulée en raison des jours fériés :

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaCapture d’écran 2023-09-07 083309

-       La collecte d’ordures ménagères du lundi (bacs marrons ou gris) des communes de Balaruc-les-Bains, Loupian, Mèze (secteur 1) et Villeveyrac est avancée aux dimanches 24 et 31 décembre 2023.

-       La collecte des papiers et emballages du lundi (bacs jaunes) de la commune de Poussan est quant à elle reportée aux mardis 26 décembre 2023 et 2 janvier 2024.

Les sacs dans les centres anciens et les autres communes du territoire (Balaruc-le-Vieux ; Bouzigues ; Frontignan ; Gigean ; Marseillan ; Mèze (secteurs 2, 3 et 4) ; Mireval ; Montbazin ; Sète ; Vic-la-Gardiole) seront collectés aux jours habituels.

Ma collecte en un seul clic : https://www.agglopole.fr/preserverrecycler/trier-ses-dechets/connaitre-les-jours-horaires-de-collecte/

Compostage individuel à Bouzigues

Compost, Poubelle, Déchets, Recyclage
Afin de lutter contre le gaspillage (loi ALEC) et généraliser le tri à la source des biodéchets (déchets alimentaires, de cuisine et déchets verts) par les ménages, le service des déchets de Sète Agglopôle Méditerranée assurera une distribution d'un composteur individuel et d'un bio-seau mercredi 20 décembre sur la place de la Golette de 13h à 16h.
Merci de vous munir d'un justificatif de domicile et d'une pièce d'identité.
Un technicien spécialisé dans le domaine sera également sur place pour répondre à toutes questions sur le compostage.

Cent Aînés de Bouzigues réunis en cette fin 2023

Ce 16 décembre à partir de midi, les aînés de Bouzigues se retrouvaient  pour un moment convivial et festif autour d’un bon repas et d’une animation musicale à salle Fringadelle du village. Une bien belle fête. Près de cent seniors avaient répondu présents, malgré quelques absents souffrants,  et dès l'heure de l'apéritif les échanges et les discussions allaient bon train dans une ambiance chaleureuse.

Monsieur le Maire, Cédric Raja accompagné par de nombreux membres du Conseil municipal, dont Elodie Kerbiguet, 1ère Adjointe déléguée à  l’Habitat, à la Gestion urbaine et à la cohésion sociale, Souhaitaient aux aînés de Bouzigues une très bonne journée en revenant sur l'année écoulée avec les réalisations qui les concernent tout en se projetant sur 2024.

Mais rapidement les échanges entre copains et amis (ies) prenaient le relais. La fête était à l'ordre du jour.

!

Au menu, apéritif, feuilletés à l'ancienne, Magret de canard accompagné de miel et d'orange, trou languedocien, feuillantine aux 2 chocolats, fromages ... préparés par un le traiteur Fauconnier     .

Et avec une animation musicale, proposée par Glamevents et la société Glamart Prod,  pour accompagner le tout, l'après-midi allait se prolonger, entre une rétrospective de comédies musicales et à partir de 17 h des musiques dansantes  pour les plus motivés.

Vidéo : https://youtu.be/i4JDRJF-_6w?t=7

Notre Dame du Sourire : les annonces paroissiales

Notre Dame du Sourire : les annonces paroissiales :

PHOTOS DE NOEL DES BEBES DE L'ANNEE

Les parents invités à participer à la traditionnelle photo des bébés de l'année avec le Père-Noël le 3 décembre dernier, à l'occasion du Marché de Noël, peuvent se rendre en mairie pour consulter les planches photos prises pour l'occasion.Le Père Noël, Nicolas, Signer, Bouclier

Conseil Municipal le 19 décembre à Bouzigues

Conseil Municipal le 19 décembre à Bouzigues

Mardi 19 décembre 2023, à 18h30, en Mairie, salle des mariages.

 L’ordre du jour de cette réunion est le suivant

  • Désignation du secrétaire de séance
  • Approbation du procès-verbal de la séance du conseil municipal du 30 octobre 2023
  • Dossiers soumis à délibération :

FINANCES

  1. Budget principal – Octroi d’une subvention de fonctionnement en faveur du CCAS de BOUZIGUES au titre de l’année 2023
  2. Budget principal – Octroi d’une subvention exceptionnelle en faveur des Pompiers humanitaires du GSCF dans le cadre du soutien aux collectivités du Pas-de-Calais au titre de l’exercice 2023
  3. Budget principal – Approbation du budget primitif – Exercice 2024
  4. Budget annexe du Port – Approbation du budget primitif – Exercice 2024

PORT

  1. Modification de la liste des représentants au sein du Conseil portuaire

RESSOURCES HUMAINES

  1. Approbation de la convention d’adhésion à la mission de remplacement du Centre de gestion de la fonction publique de l’HERAULT et autorisation de signature

 

INTERCOMMUNALITE

  1. Approbation du transfert par la Commune des compétences supplémentaires en matière d’ « animation et développement du Réseau intercommunal de lecture publique » et de « coordination, animation et développement du Réseau intercommunal de la charte des écoles de musique associées »

ENFANCE JEUNESSE

  1. Actualisation et approbation des tarifs des prestations de l’accueil collectif de mineurs Le Naissain à compter du 1er janvier 2024

AFFAIRES FONCIERES

  1. Projet d’acquisition de la parcelle cadastrée section AI n° 56 sise « La Joliette » à BOUZIGUES d’une contenance de 2 349 m²

ENVIRONNEMENT

  1. Approbation de l'opération "8000 arbres par an dans l'Hérault" au titre de l’année 2024

COMMUNICATION SUR LES DECISIONS DU MAIRE PRISES EN VERTU DE L’ARTICLE L 2122-22 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

Depuis le 15 décembre, retrouvez toutes les semaines sur le marché de Bouzigues, un étal de poissons venant directement de la Criée de Sète !

Loups, Encornets, Coquilles St Jacques... du poisson de saison ! 
N'hésitez pas à venir à la rencontre de Carla, la poissonnière qui prendra un grand plaisir à vous servir !

PERMANENCE CANTONALE

Mme Audrey IMBERT / M. Christophe MORGO, conseillers départementaux, tiendront une permanence en mairie de Bouzigues le mercredi 20 décembre 2023 de 11h00 à 12h00.

CCAS - NAVETTE SENIORS POUR LE MARCHE DE MEZE

Afin de pouvoir faire vos derniers courses de Noël, Le CCAS met une navette supplémentaire en direction du marché de Mèze le jeudi 21 décembre 2023.

Noël, Cadeaux, Neige, Nnature

Inscriptions auprès de l'accueil de la mairie ou au 04.67.78.30.12

Départ 9h30 (devant la mairie) - retour vers 11h30

Le CCAS vous souhaite d'excellents Fêtes de fin d'année !

Une cérémonie à Bouzigues ce 5 décembre pour rendre hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie

 

Le 5 décembre est une journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. C’est ainsi que cette journée donne lieu chaque année, à des cérémonies à Paris et sur l’ensemble du territoire.

Elle a été instaurée par le décret n° 2003-925 du 26 septembre 2003. Elle a donné lieu à une cérémonie d’hommage à Paris, le 5 décembre 2013, en présence du ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants, quai Branly, devant le Mémorial national de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.

  A Bouzigues, pour commémorer ce 5 décembre, une cérémonie avait lieu ce mardi face au monument aux morts à 9 h 30 . En présence de représentants des anciens-combattants , d'un sapeur-pompier, avec Alicia Roques, Adjointe au Maire, déléguée Economie, commerce, artisanat Conchyliculture, pêche et agriculture, Environnement : étang et littoral, représentant Cédric Raja, Maire de Bouzigues, de représentants de la Mairie, du Commandant Millet de la Compagnie de Gendarmerie de Pézenas, et de membres de l’UNC, il fut fait lecture du discours de Monsieur le Président de l’UNC par B Caussel, trésorier de l'UNC Poussan-Bouzigues,  et par Alicia Roques  pour le message de Geneviève Darrieussecq.

Entre mémoire et fraternité les messages  expriment le souhait que l’on n’oublie pas ceux qui sont morts pour défendre certaines valeurs qui font le ciment de la cohésion de notre pays, celles de la république? mais aussi : «Nous nous rappelons de ces jeunes gens appelés du contingent qui ont fêté leurs 20 ans dans les casernes d’Oran, en patrouille dans les Aurès ou sur la poussière d’une piste, quelque part en Kabylie. De ceux plus âgés qui avaient été des combats contre l’occupant nazi ou qui s’étaient engagés en Indochine. De ceux qui avaient grandi dans les villes ou dans les exploitations agricoles du nord de la France ou du Constantinois.

Nous nous rappelons aussi des Harkis et des autres membres des formations supplétives qui, après avoir payé un lourd tribut au conflit, ont connu avec leurs familles une histoire douloureuse, tissée d’abandon et d’oubli.

Nous nous rappelons également de toutes les victimes des attentats et des exactions qui ont eu lieu avant comme après les accords de cessez-le-feu.

Et, bien sûr, nous pensons à tous ceux qui ont disparu, engloutis dans la déchirure béante ouverte par la guerre. Ils étaient maires, commerçants ou agriculteurs, institutrices ou professeurs. Il reste d’eux le souvenir inscrit dans la mémoire des vivants, celui d’un avenir fauché, d’un amour disparu, d’une espérance éteinte.

Toutes et tous sont morts en Algérie, au Maroc ou en Tunisie, sur ce sol qu’ils connaissaient ou qu’ils ont découvert, dans l’aube blême des combats, dans la journée accablée d’un soleil qui pesait sur la terre ou dans la nuit d’une embuscade, le 26 mars ou le 5 juillet 1962, à une date figée dans la mémoire collective ou bien à une autre oubliée, sauf de leurs proches.

Et puis, les combats prenant fin, il y a les souffrances d’un million de rapatriés. Pour eux, après la déchirure, c’est le déchirement du déracinement, de l’exode, de l’exil pétri de la nostalgie d’une première vie effacée.

Il y a désormais 20 ans que, chaque 5 décembre, la République rend hommage à tous ceux qui sont morts pour la France en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Hommage tardif voulu par un président de la République qui connaissait le prix de cette guerre. Le monument du quai Branly qu’il inaugura il y a 21 ans est devenu le mémorial de toutes les mémoires nationales qui s’y rapportent.

Aujourd’hui encore, plus de 61 ans après la fin du conflit, l’héritage de la guerre d’Algérie est marqué des souffrances qu’elle a créées comme des passions qu’il suscite. Il reste des blessures encore lancinantes sous des cicatrices difficilement refermées. L’année du 60e anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie a permis des avancées dans l’apaisement des mémoires blessées et partagées. Comme l’a rappelé le Président de la République, c’est un chemin que nous devons continuer de parcourir, et pour cela il nous faut regarder l’histoire en face et servir la vérité, sans rien effacer, ni rien oublier.

C’est à cette condition que nous pourrons léguer à nos enfants une mémoire qui ne soit pas la réplique des souffrances d’hier et d’aujourd’hui.

Vive la République !

Vive la France !».

L’intégralité du discours sur :Télécharger Message pour la journée nationale d'hommage du 5 décembre 2023

Et pour l'UNC : "60 ans après, la page n’est pas définitivement tournée, malgré la mise en place d’une commission mixte d’historiens français et algériens. Il reste à écrire un livre d’histoire commun apaisant les mémoires blessées, n’oubliant pas les vivants, les disparus et les nombreux anonymes, victimes d’un contexte national et international. A chaque étape de la colonisation et de la décolonisation, ont été broyées des vies des deux côtés de la Méditerranée. Face aux nouvelles menaces apparues dans le monde, restons unis, faisons preuve de force morale, mobilisons-nous, préparons la résilience en protégeant les acquis de notre démocratie et ses valeurs. Préservons l’avenir de notre pays et de nos enfants. Vive la France"

Une minute de silence permettait le recueillement nécessaire. Après ces instants dédiés au souvenir et après avoir chanté la Marseillaise, les participants à la cérémonie ont déposé deux gerbes pour honorer toutes les victimes directes ou indirectes de cette guerre.

Annonces paroissiales du 9 au 17 décembre 2023 pour Notre Dame du Sourire (2)

Annonces paroissiales du 9 au 17 décembre 2023 pour Notre Dame du Sourire :