herault

SDIS 34 : L'INFO OPÉRATIONNELLE DE LA SEMAINE 15

Pompier, Nuage, Tuyau D'Arrosage, L'Eau
Découvrez les statistiques opérationnelles du Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Hérault pour la semaine 15, allant du 12 au 18 avril 2021. A lire également le conseil des sapeurs-pompiers Héraultais pour jardiner en toute sécurité.
Lire :

Vigilance sècheresse.

Changement Climatique, La Sécheresse
Pixabay
 
 
La préfecture de l’Hérault a placé tout le département en Vigilance sècheresse par un arrêté préfectoral du 20 avril 2021 ( https://urlz.fr/ftDV), suite à un déficit de pluie cet hiver.
En effet, ce ne sont pas loin de 70% des nappes qui sont en baisse et il est observé un déficit pluviométrique de plus de 50%.
C’est l’occasion de rappeler la nécessité de rester vigilant·e·s lors de nos déplacements dans la nature afin d'éviter les départs de feu : ne pas jeter ses mégots ou du verre ou autres objets qui pourraient causer de graves dégâts dans nos espaces naturels.
Le prochain point sur la situation aura lieu à la mi-mai.Peut être une image de arbre, plein air et texte

Alco 2

Alco 2

Nouvel écrin du Département, signé par l’architecte François Fontes, Alco 2 allie exemplarité écologique, économies budgétaires et qualité d’accueil des usagers.

Un bâtiment exemplaire

Cet ensemble de 6 bâtiments reliés par des passerelles et donnant sur des patios végétalisés est entièrement alimenté par la géothermie, une énergie totalement propre qui ne produit aucun gaz à effet de serre. Cette innovation évite le rejet de 288 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, soit 26% d’économie d’énergie.

Des cellules photovoltaïques ont également été installées en toiture et sur la façade sud principale pour de l’autoconsommation.

Plus de 5000m² dédiés à la solidarité

Sur 5 150 m2, Alco 2 réunira des services essentiels aux Héraultais avec la Maison de l’Autonomie, la Direction de la Protection Maternelle et Infantile, et la Direction Enfance Famille (à peu près 350 agents).

« Ma solution pour le Climat » : 4 projets héraultais soutenus par la Région Occitanie

Budget Participatif « Ma solution pour le Climat » : 4 projets héraultais soutenus par la Région Occitanie

Afin d'accélérer la transition écologique en Occitanie et impliquer les citoyens dans cette dynamique, la Région Occitanie a lancé en 2019 son budget participatif « Ma solution pour le Climat », dédié à la mise en œuvre de solutions concrètes répondant aux enjeux climatiques sur le territoire régional. Réunis en Commission Permanente ce vendredi 16 avril, les élus régionaux viennent de mobiliser une enveloppe de plus de 2,2M€ pour soutenir de nouveaux projets.

« Aujourd'hui, la lutte face à l'urgence climatique est le combat de tous et plus que jamais, l'avenir de notre territoire dépend de notre capacité à nous réinventer. Le budget participatif 'Ma solution pour le Climat's'inscrit dans une démarche citoyenne concrète : jeunes, étudiants, parents... Tous ont pris conscience des menaces que le réchauffement climatique fait peser sur notre société et nombreux sont ceux qui souhaitent s'engager pour la mise en place d'un mode de vie plus durable. Avec la sélection et le financement de ces 26 nouveaux projets, nous souhaitonsavec Agnès Langevine, vice-présidente en charge de la transition écologique et énergétique,encourager et accompagner les citoyens, pour les rendre acteurs de la transition énergétique. » a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

A travers ses différentes politiques, la Région est pleinement engagée pour accompagner la transition écologique et énergétique et faire de l'Occitanie la 1ère Région à énergie positive d'Europe. Elle a notamment adopté en 2020 un plan de transformation - Pacte Vert, afin d'accompagner les habitants, entreprises et associations du territoire vers un nouveau modèle de société plus juste et solidaire.

C'est dans cette optique que la Région a également lancé en 2019 le budget participatif "Ma solution pour le Climat', afin de financer des projets concrets et rapidement réalisables, permettant d'apporter ou d'expérimenter une solution innovante répondant aux enjeux climatiques sur le territoire. La première session, organisée en 2019/2020, a remporté un vif succès auprès des habitants d'Occitanie avec près de 400 projets déposés sur l'ensemble du territoire, plus de 38 000 votes, et 42 lauréats accompagnés par la Région via une subvention allant de 1500 €à 150 000 €.

Dans le cadre de la deuxième session de ce budget participatif, la Région accompagne aujourd'hui 26 nouveaux projets sélectionnés à l'issue du vote citoyen réalisé de décembre 2020 à janvier 2021.

Dans le département de l'Hérault, les projets accompagnés par la Région sont : 

- « Lutte contre les îlots de chaleur urbains, démarches pilote en région Occitanie » :Les centre urbains et centre-bourgs très minéralisés sont fortement soumis au phénomène d'îlot de chaleur mais peu de références régionales existent sur la végétalisation de ces sites. Ce projet repose sur l'appui à l'installation de 5 îlots de fraicheurs végétalisés sur le territoire régional dans des communes engagées auprès de la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles(FREDON) Occitanie, sur la création d'un référentiel sous forme d'un guide technique ainsi que sur la valorisation des actions mises en place.

Situé à Juvignac, ce projet est financé par la Région Occitanie à hauteur de plus de62 000€.

- « Repair'Truck : Ressourceries et ateliers de petite réparation itinérants » :Porté par Isabelle Soubeyran et Barbara Zaradzki, ce projet propose une solution itinérante intégrant une Ressourcerie et un atelier de réparation dans un véhicule aménagé qui se déplacera sur les différentes communes de l'Est de l'Hérault. Par le biais de ces activités et par la dimension itinérante, ce projet favorisera la sensibilisation à la question des déchets et à des modes de consommation plus durables.

Situé à Mauguio, ce projet est financé par la Région Occitanie à hauteur de 45 000€.

- « Sentinelles de Rivières : l'insertion par l'entretien des cours d'eau (ramassage des déchets, renaturation des berges) » : Porté par l'association Sentinelles de Rivières et soutenu par le Comité Régional Occitanie de Canoë-Kayak, ce projet a pour objectifs d'encadrer des personnes éloignées de l'emploi, des Tigistes (personnes effectuant des travaux d'intérêt général), des retraités, des bénévoles, en canoë-kayak sur les rivières et à pied sur les berges, afin d'en retirer tous les déchets (plastique enterré par les crues, lingettes accrochées aux branches, etc.). 

Situé à Montpellier, ce projet est financé par la Région Occitanie à hauteur de 50 000€.

- « Moins de déchets, plus de créativité ! » :Porté par les citoyens réunis au sein d'Espaces de Vie Sociale (EVS d'Au Fil des Arts à Prémian, EVS à St Pons de Thomières), ce projet a pour but la création de plusieurs ateliers "faire soi-même et faire ensemble", afin de réduire la quantité de déchets toxiques pour l'Homme et l'environnement.

Situé à Saint-Pons-de-Thomières, ce projet est financé par la Région Occitanie à hauteur de 6 000€.

Pour en savoir plus sur le budget participatif « Ma Solution pour le Climat » et sur l'ensemble des projets :

 

https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/project/ma-solution-pour-le-climat/selection/resultats-2021

Les autres Budgets Participatifs de la Région :

Dans un objectif de démocratie participative, la Région Occitanie mobilise une part de son budget à la création de « budgets participatifs », pour soumettre des projets au choix des citoyens et faire en sorte que ces derniers décident où l'argent public doit être investi.  Parmi eux, il existe (en complément du budget participatif citoyen « Ma solution pour le climat »), les budgets participatifs suivants :

- « Une alimentation durable ».

- « La culture en Occitanie, bien commun ».

- « L'Occitanie ouverte sur le monde ».

- « Vos solutions pour la mer et le littoral ».

- « Montagnes d'Occitanie, terres de vie et d'innovation ».

Plus d'informations sur les budgets participatifs :
https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/pages/budget-participatif-en-region-occitanie

L’HERAULT PIONNIER EN AGROFORESTERIE

Agroécologie, Agroforesterie, Bocage
 
 
Ce 22 avril est la journée mondiale de la Terre
L’occasion de rappeler le rôle de l'agroforesterie, nouvelle pratique agricole et forestière qui consiste à associer sur une même parcelle des arbres à des cultures
A Restinclières, dans l’Hérault, se trouve le plus vaste et le plus ancien domaine expérimental en agroforesterie d’Europe https://bit.ly/3srwi8d
Depuis 2016, l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) étudie l’association de l’arbre et de la culture
L’objectif étant de vérifier si la présence d’arbre est bénéfique aux cultures ou au contraire, si l’arbre entre en compétition avec la culture en prélevant trop d’eau au niveau de ses racines
Cette recherche, inédite en France, va permettre d’évaluer le potentiel de l’agroforesterie pour faire face à des épisodes de sécheresse

Appel à projets national 2021 – « Fonds MARIANNE »

 
 
Appel à projets national 2021 – « Fonds MARIANNE »

Sous l’égide de la Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) lance pour 2021 un appel à projets doté d’une enveloppe de 2,5 millions d’euros pour promouvoir les valeurs républicaines et combattre les discours séparatistes : le « Fonds MARIANNE ».

Dans un contexte où prospèrent, notamment sur les réseaux sociaux, des discours de haine, divisant les Français, les valeurs républicaines sont durement mises à l’épreuve.

Liberté de conscience et d’expression, égalité de tous les citoyens et de toutes les citoyennes sans distinction d’origine, de race ou de religion, fraternité, laïcité doivent plus que jamais être défendues.

C’est pourquoi le Ministère de l’Intérieur lance cet appel à projets national « Fonds MARIANNE » qui accompagnera ceux lancés par les préfets dans les territoires pour soutenir les initiatives locales.

1. Critères d’éligibilité 

Cet appel à projets a pour but de soutenir des actions en ligne, à portée nationale, destinées aux jeunes de 12 à 25 ans exposés aux idéologies séparatistes qui fracturent la cohésion nationale et abiment la citoyenneté.

Cet appel à projets s’adresse aux structures constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non. Peuvent, donc, notamment candidater les associations loi 1901, les établissements culturels, ainsi que les établissements scolaires et universitaires, pourvu que le projet proposé soit d’envergure nationale ou touche un grand nombre de territoires.

Sont éligibles des projets qui visent, notamment, à la réalisation de l’un ou plusieurs de ces objectifs :

– Riposter à la propagande séparatiste ainsi qu’aux discours complotistes en ligne, en particulier sur les réseaux sociaux ; 
– Défendre les valeurs républicaines de liberté, de conscience et d’expression, d’égalité, entre tous les hommes et entre toutes les femmes, de fraternité et de laïcité qui sont le ciment de la concorde et de la cohésion nationales.

2. Critères de sélection

Les projets seront sélectionnés selon les critères suivants :

– La conformité à, au moins, un des deux objectifs de l’appel à projets ;
– La qualité des actions proposées ;
– La rapidité de sa mise en place : son exécution devra intervenir, au plus tard, dans un délai de 45 jours après son attribution ;
– La pérennité de l’action : une attention particulière sera portée aux projets réunissant des cofinancements favorisant la pérennité des projets au-delà de 2021 ;
– L’évaluation des actions : les actions proposées devront comprendre un volet évaluation, tant sur le plan quantitatif (nombre de jeunes touchés, temps passé sur les campagnes produites, partages, “likes”, etc.) que qualitatif (résultat atteint au regard des objectifs fixés).

3. Processus de sélection

Le dépôt des dossiers s’effectue en ligne, en adressant les documents énoncés ci-dessous à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le dossier déposé doit comporter :

– La fiche synthétique de présentation du projet;
– Un document détaillé de présentation du projet avec les indicateurs de suivi et d’évaluation des publics ciblés et des actions;
– Un budget prévisionnel et un plan de financement détaillés du projet;
– Un budget prévisionnel et un plan de financement de la structure.

Pour les associations :

– L’avis de situation au répertoire SIRENE;
– Les états financiers (compte de résultat et bilan) présentés (et/ou validés) à la dernière assemblée générale;
– Les statuts et la liste des personnes chargées de l’administration ou de la direction déclarés.

4. Modalités de candidature

Les structures intéressées par le dépôt d’une candidature à cet appel à projets doivent impérativement prendre contact avec le CIPDR.

  • Sélection des candidatures 

Le CIPDR procèdera à l’instruction et à la sélection des projets et décidera du montant de la subvention allouée pour chaque dossier retenu. Le CIPDR s’assure notamment du respect des objectifs et des critères d’éligibilité précédemment cités.

  • Engagement des lauréats

Les lauréats s’engagent à mettre en œuvre leur projet dans le courant de l’année 2021 et à respecter les valeurs de la République.

  • Calendrier

Lancement de l’appel à projets : 20 avril 2021;
 Dépôt des candidatures, à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. : entre le 20 avril et le 10 mai;
– Commission nationale d’attribution du CIPDR : entre le 11 et le 31 mai;
– Notification des résultats de l’appel à projets aux lauréats : à partir du 1er juin.

Prendre un rendez-vous avec la Préfecture de l'Hérault

Prendre un rendez-vous avec la Préfecture de l'Hérault :

* RECOMMANDATIONS   :  

Il est recommandé de se connecter au module de rendez-vous depuis un ordinateur. L'utilisation depuis un smartphone ou une tablette est déconseillé.

Il est recommandé d'utiliser le navigateur Firefox pour pouvoir accéder au module.

POINT NUMÉRIQUE :

Le point numérique vous accompagne pour vos démarches en ligne sur le site de l'ANTS (permis de conduire, carte grise).

Le point numérique n'est pas compétent pour les démarches liées à l'immigration et l'intégration.

Pour prendre rendez-vous, veuillez envoyer un mail à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou passer par le standard de la préfecture au 04 67 61 61 61.

PERMIS DE CONDUIRE :

IMMIGRATION ET INTEGRATION

ÉTRANGERS EN SITUATION RÉGULIÈRE : 

> Liste des communes dans l'arrondissement de Montpellier au 1er janvier 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

> Liste des communes dans l'arrondissement de Lodève au 1er janvier 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

> Liste des communes dans l'arrondissement de Béziers au 1er janvier 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

RETRAIT D'UN TITRE ÉTRANGER :

ÉTRANGERS EN SITUATION IRRÉGULIÈRE : 

TITRES DE SÉJOUR « ÉTUDIANT»
 

Les premières demandes et les renouvellements de titre « étudiant » peuvent s'effectuer de manière dématérialisée* sur :

https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr/particuliers/#/

(*) Conditions nécessaires pour un dépôt en ligne : vous détenez un visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) "étudiant" ou "étudiant - carte de séjour à solliciter", un visa long séjour temporaire « mineur scolarisé », un titre de séjour « étudiant ». En cas de problème technique : https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr/particuliers/#/contact

TITRES DE SÉJOUR « SCIENTIFIQUE», « FAMILLE DE SCIENTIFIQUE », « STAGIAIRE», TITRE OU APS « RECHERCHE D’EMPLOI », VISA C « CONCOURS »
 

ou étudiant n'ayant pas réussi à déposer en ligne :

Vous devez prendre rendez-vous au service accueil international étudiants et chercheurs (SAIEC)
 

 

Rénovation de logements anciens

La Construction De Logements, Artisans

Le Département aide les propriétaires à rénover leur logement pour l’amélioration thermique du bâti ancien, le maintien à domicile des propriétaires âgés et/ou handicapés, la production de logements sociaux conventionnés et la lutte contre l’habitat indigne. Il attribue pour ce faire à la fois les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ainsi que des aides qui lui sont propres.

Pour qui ?

  • Les propriétaires qui occupent leur logement
  • Les propriétaires bailleurs qui souhaitent réaliser des travaux dans leur bien en location ou vacant
  • Les copropriétés dégradées

Quelles conditions ?

  • Le logement doit être construit depuis plus de 15 ans
  • Le logement doit être occupé à titre de résidence principale après travaux

 

Pour les propriétaires occupants

  • Le propriétaire s'engage à occuper son logement pendant 6 ans
  • Les aides sont soumises à des conditions de ressources 

Vérifiez votre éligibilité

 

Pour les propriétaires bailleurs

  • Le propriétaire s'engage à louer son logement durant 9 ans à un loyer modéré
  • Le bailleur s'engage à louer le logement à des ménages dont les plafonds de revenus sont fixés au niveau national, en fonction de la composition familiale

Quels travaux ?

  • Les travaux d'économie d'énergie : changement des menuiseries, isolation des murs, isolation de la toiture, installation d'un système de chauffage performant,...
  • Les travaux d'adaptation du logement au handicap ou à la perte d'autonomie : adaptation de la salle de bain, installation d'un monte-escalier,...
  • Les travaux de réhabilitation d'un logement, restructuration complète d'un immeuble ou d'un logement

Quelles aides ?

Le Département, par délégation de l’Anah et sur fonds propres, attribue des aides pouvant aller de 30% à 80% du montant de vos travaux, selon votre situation et la nature du projet. Ces aides sont complétées par certaines collectivités locales et autres organismes tels que les caisses de retraite et la Fondation Abbé Pierre. 

Qui contacter ?

Chaque territoire est couvert par un opérateur qui vous aide à constituer votre dossier.

Télécharger la liste des communes concernées et l'interlocuteur à contacter


Vous habitez dans la Communauté de communes de la Domitienne, du Clermontais , du Grand Pic Saint-loup, du Pays de Lunel, ou dans la Communauté d'Agglomération du Pays de L'Or ?

Sur ces 5 territoires, le programme d'intérêt général (PIG) Hérault Rénov' vous propose de fusionner les aides du Département et de votre intercommunalité

Découvrez le programme

Le magazine du Département est sorti !

 
 

Le Magazine « Mon Hérault » de janvier à mars 2022 est sorti ! Découvrez les 13 engagements de mandat pour le Département et toute l’actualité de l’Hérault à travers le sport, les innovations, les initiatives…

MAGAZINE MON HÉRAULT
NUMÉRO 27 / JANVIER – MARS 2022

Feuilleter en ligne

Le Président du Conseil Départemental Kléber Mesquida ainsi que la majorité départementale vous présentent le programme de ce nouveau mandat, qui répondra avec réalisme aux besoins de tous les territoires, urbains et ruraux, d’ici 2028. Découvrez les 13 engagements pour un Département engagé par nature, pour un Hérault plus écologique et plus solidaire.

Envie de culture ? Ateliers à Pierresvives, spectacles à la scène de Bayssan, documents provenant des archives départementales… Retrouvez toutes les programmations dans le Mag !

Et découvrez en exclusivité des histoires de vies dans le Bus PMI : immersion dans une journée de consultation à Juvignac avec médecin de PMI, infirmière puéricultrice et des mamans !

Insee population : sauf exceptions locales pas de grands mouvements de population dans l'Hérault avec un accroissement régulier

Enquête Statistique par l’Insee : les derniers chiffres de l'Insee communiqués le 29 décembre 2021 : Photomontage, Visages

Populations légales au 1er janvier 2019 : 5 933 185 habitants en Occitanie

En Occitanie par Axelle Bonzi, et Christophe Péalaprat (Insee)

"Au 1er janvier 2019, l’Occitanie compte 5 933 185 habitants. La région se classe en cinquième position des régions françaises, derrière l’Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine, les Hauts-de-France et devant le Grand Est. La région gagne en moyenne 41 600 habitants chaque année entre 2013 et 2019, l’équivalent de communes telles qu’Alès ou Castres. Après la Guyane et la Corse, l’Occitanie partage, avec les Pays de la Loire, la troisième place des régions de France pour le rythme de croissance démographique : + 0,7 % par an contre + 0,4 % en moyenne nationale. La croissance de la population est due essentiellement à un nombre d’arrivées dans la région supérieur au nombre de départs."........................

  1. L’apport migratoire compense le déficit naturel dans neuf départements sur treize
  2. L’excédent naturel diminue fortement
  3. Montpellier et Toulouse parmi les grandes agglomérations les plus dynamiques de France

Poursuivre sur : https://www.insee.fr/fr/statistiques/6011794

Et pour le Département : Département : Hérault

Chaque fichier départemental contient les populations légales des niveaux géographiques suivants : communes, cantons, arrondissements, communes associées et fractions cantonales de communes.

Dans l'Hérault, pas de grands mouvements de population avec des différences positives ou négatives limitées sauf à Montpellier 4000 hab de plus par an), à Agde et sur notre territoire à Mèze (population qui a doublé en 30 ans)...

Voir les détails (83.000 habitants de plus qu'en 2013 dans l'Hérault) : une progression régulière avec au 1er janvier 2019 : 1.175.623 personnes

https://www.insee.fr/fr/statistiques/6011060?sommaire=6011075

 


(pdf, 149 Ko)
(xlsx, 41 Ko)

13 engagements pour un Hérault solidaire et écologique

 
Photographies du Département

Avec ce programme, le Président du Département Kléber Mesquida et la majorité départementale s’engagent à répondre avec réalisme aux besoins de tous les territoires, urbains et ruraux, d’ici 2028.

Pour un Hérault solidaire…

1- Des maisons départementales de santé : le Département aide les communes à se rendre attractives auprès de la nouvelle génération de médecins et de professionnels du paramédial. Objectif : zéro désert médical dans l’Hérault !

2- Des emplois pour les chômeurs de longue durée : avec ce dispositif, le Département va soutenir des entreprises à but d’emplois qui proposeront des CDI à des personnes au chômage depuis au moins un an, en finançant une rémunération salariale plutôt que des prestations sociales. Il sera déployé en 2022 dans le Lodévois.

3- Des soutiens pour les jeunes en situation de précarité : le contrat d’accompagnement personnalisé CAP’J 34 vise à lever les freins à la réussite des jeunes de 18 à 25 ans, en insertion socio-professionnelle (difficultés financières, accompagnement sur-mesure…).

4- Des tiers lieux pour le lien social et l’accès au numérique : redonner vie à de petits villages, offrir aux habitants plus de services de proximité, favoriser la création d’emplois, limiter les trajets domicile-travail en voiture, lutter contre la fracture numérique… tels sont les objectifs du Département en soutenant l’émergence de tiers lieux.

5- Des outils numériques contre le décrochage scolaire des collégiens : ce programme éducatif numérique vise à améliorer les moyens de réussite des collégiens et lutter contre le décrochage scolaire. Cet engagement permettra aussi de réduire la fracture numérique.

6- Des produits bio et labellisés dans les cantines du Département : près de 60 % des produits servis aujourd’hui dans les cantines gérées par le Département sont bio, labellisés et de proximité. Ce sera 100 % d’ici la fin du mandat !

 

7- Des repas sains et locaux pour les familles : en coordonnant ce plan alimentaire territorial, le Département à de nombreuses ambitions comme mettre fin à la précarité alimentaire, développer un bio accessible aux plus démunis, stopper le gaspillage alimentaire, réapprendre à cuisiner local et de saison, optimiser les circuits courts…

Pour un Hérault écologique…

8- Des espaces naturels sensibles protégés et ouverts à tous : choisis pour leur fragilité écologique ou leur environnement remarquable, ces espaces une fois acquis sont mis en valeur par le Département afin d’être ouverts au public, aux agriculteurs, aux scientifiques… 9 100 hectares sont aujourd’hui préservés par le Département.

 

9- Des routes durables pensées pour les citoyens et des moyens pour le vélo : le Département mène des projets routiers co-construits avec les Héraultais et réalisés avec des bitumes recyclés ou végétaux. De nouvelles pistes cyclables vont être créées et les aides pour l’achat d’un vélo électrique maintenues.

10- Des choix énergétiques et de matériaux moins polluants : collèges, casernes ou encore agences, le Département construit des équipements publics éco-responsables avec davantage de matériaux biosourcés (bois, lin, liège, laine de mouton, papiers recyclés..) et de sources d’énergie propre comme la géothermie ou le photovoltaïque.

11- Des foyers reliés à la fibre pour un territoire 100% connecté : le Département poursuit le déploiement du Très Haut Débit dans 286 communes non couvertes par le réseau privé. Plus de 135 000 foyers déjà reliés, et 5 000 de plus chaque mois. Chaque Héraultais peut consulter son éligibilité à la fibre optique via heraultnumerique.fr

12- Des idées pour vivre autrement le bord de mer : avec son plan Hérault Littoral, le Département agit sur tous les fronts ! Il imagine l’habitat littoral de demain avec un concours d’architecture, poursuit les études menées par l’Observatoire du littoral et favorise un tourisme responsable avec une étiquette environnementale des campings. En 2024, la Maison départementale du littoral ouvrira aux Aresquiers pour valoriser la côte, ses produits, ses atouts mais aussi sensibiliser le public à sa fragilité.

 

13- Des solutions pour de nouvelles pratiques de cultures : face au réchauffement climatique, le Département aide les agriculteurs héraultais à s’adapter. Son plan irrigation recherche des moyens pour arroser les terres tout en préservant la ressource et innove avec la plantation de cépages résistants à la sécheresse, des projets pilotes comme le recyclage des eaux usées, des habitudes culturales de pays chauds comme l’épandage de fumier pour conserver l’humidité du sol.

Découvrir le dossier consacré aux 13 engagements dans Mon Hérault ici.