échos

Événements, accueil du public : les mesures prises par la Ville de Sète suite à l’instauration du pass sanitaire

 

Suite aux nouvelles mesures décidées par le gouvernement pour freiner la reprise de l’épidémie de Covid-19, dont l’extension du pass sanitaire, la Ville adapte l’accueil dans ses établissements et la tenue des événements.

Équipements culturels 

Afin de conserver un accès facilité aux musées et médiathèques, une jauge de 50 personnes en simultanée est mise en place, sans instauration du pass sanitaire. Dans le cas d’un événement rassemblant plus de 50 personnes au sein de ces lieux, le pass sanitaire sera requis à l’entrée.

Complexe balnéaire Fonquerne 

Le pass sanitaire est instauré pour l’accès au centre balnéaire Raoul Fonquerne, pour les bassins intérieurs ainsi que pour le bassin olympique extérieur.

Bateau du centenaire Brassens

Le pass sanitaire s’applique pour toutes les entrées sur le Roquerols, le bateau du centenaire Brassens amarré quai du Maroc. En journée pour les visites et en soirée pour les concerts et événements.

Marchés et Halles

Les marchés, brocantes ou foire aux livres, ainsi que les Halles de Sète, ne sont pas concernés par l’instauration du pass sanitaire. Le port du masque est en revanche obligatoire.

Tribune des joutes

L’accès à la tribune du quai de la Résistance pour assister aux tournois de joutes se fait avec le pass sanitaire dès ce vendredi 23 juillet.

 

Véronique Calueba-Rizzolo et Gabriel Blasco candidats aux Départementales pour le Canton de Sète

rbta présentation de notre équipe complète pour les élections

 

Les élections régionales et départementales prévues en mars 2021 ont été reportées en juin en raison de la crise sanitaire. Après avoir reçu l'avis du conseil scientifique sur les risques liés à l'organisation des élections et consulté les maires, le gouvernement a décidé de maintenir le scrutin en juin mais en le repoussant d'une semaine.

Les élections régionales et départementales auront lieu les 20 et 27 juin 2021. Initialement prévues en mars, elles avaient été reportées en juin par la loi du 22 février 2021. Le décret de convocation des électeurs avait fixé la date du premier tour au 13 juin et celle du second au 20 juin.

 

Ce vendredi 16 avril Véronique Calueba-Rizzolo et Gabriel Blasco ont déclaré officiellement leurs candidatures aux Départementales pour le Canton de Sète, aux Pierres Blanches sur le mont Saint Clair.

Véronique Calueba-Rizzolo, est actuellement la 14ème Vice-présidente du Conseil Départemental déléguée Solidarité enfance et famille.
 
 

Conseillère départementale élue depuis le 29 mars 2015  et membre de la commission permanente elle siège au Conseil Départemental en étant rattachée au Groupe Majoritaire Gauche Républicaine (GMGR).

Professeure des écoles, Conseillère municipale et conseillère communautaire, elle est au niveau politique rattachée à aucun parti...

Elle formera un binôme avec Gabriel Blasco. Après le départ de Sébastien Andral du Parti Communiste sétois, Gabriel Blasco avait été désigné lors d'un scrutin interne par les adhérents pour être le candidat des communistes sétois.

Jeune Sétois, il veut être proche de ses concitoyens, être à leur écoute et pouvoir auprès des instances départementales développer au mieux les valeurs de solidarité déjà présentes...

Sècheresse : appel à la vigilance et aux économies d’eau sur le bassin de Thau

Le fort déficit pluviométrique enregistré depuis septembre dans tout l’Hérault met sous tension l’aquifère souterrain du Pli Ouest (principale ressource en eau du bassin de Thau). Le niveau très bas des nappes, déjà à l’origine du phénomène d’inversac sur la source sous-marine de la Vise, est préoccupant. D’autant que l’été, les besoins en eau flambent. Pour éviter de futures restrictions, la Préfecture va placer le département en mode vigilance, avec des préconisations d’économie d’eau relayées par le Syndicat mixte du Bassin de Thau, via la Commission locale de l’eau (CLE).secheCapture

A l’instar de tout le département de l’Hérault, le bassin de Thau risque de manquer d’eau cet été. Les indicateurs dévoilés lors du comité sécheresse réuni le 15 avril par la DDTM* sont sans appel. De septembre 2020 à avril 2021, le déficit de pluie de notre territoire s’élève à 237 mm. Un manque énorme au regard du cumul annuel de hauteur d’eau habituellement de 550 mm annuel. L’absence de précipitations, notamment en période de recharge habituelle à l’automne, provoque une forte tension sur l’aquifère souterrain du Pli Ouest, dont le niveau des nappes est très bas. Une situation préoccupante car cet aquifère alimente Sète en eau potable et Balaruc-les-Bains en eau thermale. Il irrigue aussi certaines surfaces agricoles et contribue à l’équilibre de l’écosystème lagunaire via la source sous-marine de la Vise.

Déjà en novembre dernier, la recharge insuffisante du Pli Ouest, combinée à une surcote marine consécutive d’une tempête, a provoqué un inversac. Caractérisé par une inversion des circulations d’eaux entre l’aquifère et la lagune, le phénomène, suivi par le SMBT, le BRGM et l’Etat, perdure encore aujourd’hui. Sur les secteurs de Montbazin, Issanka et Villeveyrac, le suivi hydrologique, assuré par le SMBT via un réseau de piézomètres, révèle aussi un niveau de recharge très partiel du Pli Ouest.

Ce fort déficit de précipitations, avec des volumes quasiment divisés par deux, risque d’aggraver les tensions sur la ressource pendant l’été. Une période où par nature, il pleut très peu et où les besoins augmentent fortement, notamment en agriculture. Dans ce contexte tendu, similaire à celui enregistré en 2016, la Préfecture va prochainement activer le premier niveau de gestion, prévu au code de l’environnement en cas de sécheresse. Il s’agit du niveau de vigilance, avec des préconisations d’économie d’eau auprès des différents utilisateurs (usages domestiques, industriels et agricoles). L’objectif étant d’éviter le recours aux restrictions prévues par les autres niveaux de gestion (alerte, crise et crise renforcée).Changement Climatique

Expert en matière de gestion de l’eau, le SMBT, qui pilote notamment le SAGE** , va se mobiliser, au travers de la Commission locale de l’eau (CLE), pour informer et appeler à la sobriété tous les consommateurs. Une campagne menée en lien avec Sète Agglopôle Méditerranée, chargée de la gestion de l’eau potable sur le territoire, est prévue afin d’envoyer des courriers informatifs aux plus gros consommateurs d’eau.

« Aujourd’hui, les outils que nous avons financés et développés permettent d’anticiper et mesurer ce type de phénomène, se félicite Vincent Sabatier, vice-président de la CLE. La leçon à tirer est que nous ne sommes plus confrontés à un événement exceptionnel mais à une accumulation de déficits, essentiellement liés à la pluviométrie. Dans l’urgence, il faut évidemment suivre les consignes de la Préfecture et surveiller les consommations. Concernant les perspectives d’avenir, l’espoir réside dans le potentiel de réutilisation de l’eau que va ouvrir la nouvelle STEP. En réutilisant l’eau une fois, nous allons préserver la ressource de moitié. ».

*Direction Départementale des territoires et de la mer.

* Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux.

Décryptage du point épidémiologique du 15 avril

L’épidémie diminue-t-elle ? Observe-t-on un impact favorable des mesures de freinage ?

Des indicateurs qui se stabilisent à un niveau élevé et une tension hospitalière toujours forte

Publié chaque semaine, le point épidémiologique relatif à la surveillance de la COVID-19 présente une analyse détaillée des indicateurs mis en place par Santé publique France et son réseau de partenaires pour suivre l’évolution de l’épidémie et orienter les décisions publiques.

 
 

En semaine 14 (du 05 au 11 avril 2021), les indicateurs épidémiologiques se maintenaient à un niveau très élevé, avec une stabilisation de la majorité des indicateurs. Un ralentissement de la circulation virale est observé en particulier dans les départements où des mesures de restrictions renforcées avaient été mises en oeuvre les 20 et 27 mars 2021. Néanmoins, la tension hospitalière se poursuit sur l’ensemble du territoire métropolitain et la mortalité est toujours en hausse, évolution attendue du fait de l’intensité de l’épidémie ces dernières semaines. Les régions les plus touchées en semaine 14 étaient l’Île-de-France, les Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Dans ce contexte, l’adhésion aux mesures de prévention individuelles, le respect des mesures de freinage collectives ainsi que l’accélération de la vaccination restent des enjeux majeurs pour faire face au niveau de circulation encore très élevé du virus.

L’épidémie se stabilise à l’échelon national

Au niveau national, 230 770 nouveaux cas ont été confirmés, soit près de 33 000 cas en moyenne chaque jour. Du fait de la forte baisse de l’activité de dépistage (-31%) en lien avec le lundi férié de la S14, l’évolution des données entre les semaines 13 et 14 n’était pas interprétable. Des analyses complémentaires ont donc été réalisées pour prendre en compte l’effet0n à leurs patients non à risque

Au 13 avril 2021 :

    • 11 366 175 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et 3 982 264 personnes ont reçu deux doses, soit respectivement 16,9% et 5,9% de la population en France
    • 98,1% des résidents d’Ehpad ou d’USLD ont reçu une première dose de vaccin, 75,1% ont reçu deux doses.
  • 1 512 639 professionnels de santé ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 en France et 648 124 en ont reçu deux. Il est ainsi estimé que 68,0% des professionnels de santé ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 et 29,2% en ont reçu deux

1 500 professionnels de santé libéraux ont été questionnés sur la vaccination lors d’une enquête qui s’est tenue entre le 17 et le 29 mars : 57% ont rapporté avoir reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, avec la proportion la plus élevée parmi les médecins généralistes (80%). Parmi ceux qui n’avaient pas encore reçu de première dose de vaccin, 78% ont indiqué avoir l’intention de se faire vacciner certainement ou probablement ; 93% ont déclaré qu’ils recommanderaient certainement ou probablement à leurs patients non à risque de forme grave de COVID-19 (personnes de moins de 50 ans sans comorbidités) de se faire vacciner le moment venu.

Selon les données de l’étude Coviprev, la vaccination semble s’accompagner d’un relâchement des mesures barrières alors qu’il est important de les maintenir. Il reste essentiel que chaque personne présentant des symptômes évocateurs de COVID-19 s’isole immédiatement et réalise un test diagnostique dans les plus brefs délais. L’utilisation des outils numériques (TousAntiCovid) est recommandée pour renforcer les mesures de suivi des contacts et d’isolement rapide.

 

Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée du 22 juillet 2021

Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée du 22 JUILLET 2021 :

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 22 juillet 2021 son conseil communautaire du mois avec   comme principal sujet qui a porté à discussions, pour SA ELIT, la communication du rapport d'observations définitives de la Chambre régionale des comptes Occitanie, exercices 216-219.

Le rapport fait 51 pages avec des analyses et des recommandations : il relève par exemple un problème pour un contrat...  Analyses et réponse de SAM en cours

Mr Majourel, 1er Vice-Président de Sète Agglopôle, Délégué au développement économique, accueil et relations aux entreprises et urbanisme à vocation commerciale et commerce local, a détaillé les réponses apportées par Sète Agglopôle pour plusieurs points du rapport...

Sur les problèmes  par exemple de conflit d'intérêt pour lequel cela a été réglé,  et pour d'autres manques au niveau d'une certaine transparence. Monsieur Majourel a détaillé ces réponses tandis que du côté du groupe minoritaire, Mme Seguin désirerait beaucoup plus de transparence et une démocratisation de la gestion de SAM sur certains points.  Pour elle, il y a un problème d' opacité avec par exemple le choix du Directeur Général, les conseils et réunions relatifs à la ZAC Entrée Est, la représentation de certaines communes....

Que ce soit aux questions de Mme Seguin, puis de Mme Calueba. Mr Majourel a donné des informations. D'autre interventions ont renforcé le souhait d'une plus grande transparence et d'un accès simplifié à la compréhension de la gestion de SA Elite.

 

Nous y reviendrons.

Ci-dessous une présentation des points principaux  qui ont été débattus par les élus présents lors de la séance retransmise en direct (dès 18h) sur le Site de SAM. 

Il était à suivre en direct sur le site internet www.agglopole.fr  ( Revivez les débats de la séance)

 Téléchargez l’ordre du jour du Conseil du 22 juillet 2021 nbvIMG_20210722_175256

Le prochain Conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée est prévu pour septembre 2021
 

Le rapport du dernier Conseil Communautaire fut approuvé à l'unanimité.

 
 Parmi les points soumis au vote et les décisions approuvées :


Le comité des partenaires, une nouvelle instance de coopération pour développer l’offre de transports!

Approuvé à l'unanimité.
 
Instance de concertation réunissant décideurs publics, représentants des employeurs privés, représentants d’associations d’usagers et représentant de la société civile, le comité des partenaires créé par le conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée permettra de renforcer le dialogue en matière de politiques de mobilité mises en œuvre sur le territoire. Ce comité permettra de renforcer l’offre ambitieuse proposée par Sète agglopôle méditerranée pour le territoire en matière de mobilité, en associant tous les partenaires aux évolutions portées à l’offre de transport, aux évolutions tarifaires, à la communication mise en place à destination des usagers, ou encore en échangeant sur les innovations futures.



Les élus communautaires ont approuvé à l’unanimité la signature du contrat de filière conchylicole 2021-2024, qui porte de grandes ambitions en matière environnementale, socio-économique, d’innovation, de formation et de gouvernance pour l’ensemble de la profession. Autour du CRCM, les différents partenaires publics ont en effet décidé de s’engager collectivement dans un programme d’action ambitieux permettant de renforcer la compétitivité des entreprises, d’élaborer et de valoriser des produits de qualité, démarche à laquelle Sète agglopôle méditerranée souscrit pleinement. Les différentes actions menées dans le cadre de ce contrat de filière viendront renforcer les politiques publiques entreprises ces dernières années sur le territoire en matière d’assainissement, de traitement des déchets ou encore de développement économique.
 
 
Approuvé à l'unanimité : des tarifs adaptés pour le conservatoire à rayonnement intercommunal
 
Afin de renforcer une équité d’accès au CRI, Sète agglopôle méditerranée a souhaité réajuster la grille tarifaire en vigueur en mettant en place des quotients sociaux, dispositif permettant d’atténuer le coût de prise en charge des frais d’inscription pour les familles à plus bas revenus. Trois niveaux de quotients sociaux ont été établis, permettant un abattement de 10 jusqu’à 50 % de la pleine tarification. Une tarification dégressive est également appliquée pour les familles inscrivant plusieurs enfants.


Cette volonté politique forte de maintenir des tarifs accessibles, qui a pleinement participé à la démocratisation de l’enseignement musical engagée ces dernières années sur les communes de l’agglomération, se voit ainsi renforcée avec ces tarifs plus justes, adaptés à chacun en fonction des revenus familiaux.
 
 
Approuvé à l'unanimité, une subvention de fonctionnement pour soutenir les actions de la Palanquée
 
Labellisée Fabrique numérique de territoire, la Palanquée porte de nombreuses initiatives pour accompagner les porteurs de projets innovants, pour renforcer le vivre ensemble tout en favorisant l’inclusion numérique des populations les plus éloignées d’Internet et des nouvelles technologies. Afin d’accompagner ces actions notamment axées autour des fablab fixe et mobile, de l’incubateur de jeunes entreprises, des évènements et rencontres professionnelles ou encore de l’espace de coworking, Sète agglopôle méditerranée a décidé d’attribuer une subvention de 63.000€, une somme importante pour maintenir un lien social si précieux en cette période de crise sanitaire. nbvIMG_20210722_175333
 
 
L’agglo subventionne les projets des communes : décisions approuvées
Afin de les soutenir dans la réalisation de leurs projets d’équipements ou d’infrastructures, Sète agglopôle méditerranée attribuent des fonds de concours aux communes de son territoire. De nouvelles programmations ont été votées pour la période 2021-2026 :

L’extension du cimetière et aménagement de ses abords à Frontignan (soit 60.000 € de subvention, pour un montant global de 195.600€)

La rénovation d’une aire de jeux Rue de la Liberté ; la transformation d’une maison en poste de police municipale rue de l’avenir ; la requalification urbaine et paysagère de la liaison entre la rue de l’Eveche et la rue des Fauvettes à Gigean (soit respectivement 40.000€ de subvention pour un montant global de 99.562€ ; 30.000€ sur un total de 182.526€ ; 40.000 € sur un total de 166.200€)

La restructuration et l’extension du complexe sportif Louis Boudou, avec la réalisation d’un stade d’honneur et des aménagements connexes (soit 783.279€ sur un montant global de 8.601.600€)

L’acquisition d’un aspirateur électrique de déchets urbains et la rénovatoin énergétique de l’école élémentaire Valfalis de Montbazin (soit respectivement 5.544€ sur un total de 16.630€ ; 184.000€ sur un total de 779.348€)

L’aménagement d’aires de jeux pour les enfants en cœur de village (soit 16.406€ sur un total de 103.3032€)

 

Un stage de percussions du monde durant le Festival de Thau

L’antenne de Mèze du Conservatoire à rayonnement intercommunal de Sète Agglopôle, organise jusqu’à demain, un stage de percussions du monde durant le Festival de Thau. Les stagiaires se sont produits chaque jour en prélude à l’un des événements de la manifestation à Mèze, Villeveyrac ou Montbazin.
Pour ponctuer cette semaine, un concert exceptionnel aura lieu à Sète ce samedi 24 juillet à 19h, sur le site du « Roquerols » dans le cadre de l’année Brassens, en compagnie de tous les participants et des artistes du collectif Purkwapa !
Renseignements et inscriptions auprès de l’antenne de Mèze.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Photo SAM
Peut être une image de 1 personne

Plan des restrictions de voirie à Sète en cours et à venir

Plan des restrictions de voirie à Sète en cours et à venir :plagetCapture

Autotests : comment utiliser ces nouveaux outils de dépistage en vente en pharmacie ?

 

Depuis le 12 avril 2021, il est possible d'acheter en pharmacie des autotests antigéniques par prélèvement nasal pour dépister le Covid-19 selon l'avis favorable de la Haute Autorité de santé (HAS) du 16 mars 2021. Ces tests sont destinés aux personnes asymptomatiques de plus de 15 ans et qui ne sont pas cas contact. Ils peuvent être réalisés en totale autonomie du prélèvement à la lecture du résultat (à la manière d'un test de grossesse). Comment s'en servir ? Sont-ils remboursés ? Quel est leur prix de vente maximum ?

Le test RT-PCR nasopharyngé possède aujourd'hui les meilleures performances cliniques. Toutefois, le prélèvement étant invasif, il n'est pas adapté à toutes les situations, particulièrement lorsque le test doit être répété. Le test antigénique rapide est moins invasif et permet d'obtenir un résultat facile à lire en moins de 30 mn.

Ce test étant moins sensible que le test RT-PCR, il est utile de répéter l'autotest 1 à 2 fois par semaine pour augmenter les chances de détecter le virus au début de la maladie, c'est-à-dire au moment où le virus est le plus présent et le plus facilement détectable, et surtout au moment où on est le plus contagieux.

Comment s'en servir ?

L'autotest est un test nasal à réaliser soi-même, avec une longue tige surmontée d'un écouvillon.

Les différentes étapes à suivre sont :

  • se laver les mains avant de sortir les tests de l'emballage ;
  • enlever l'opercule du tube contenant la solution réactive ;
  • disposer le tube à l'emplacement prédécoupé de la boîte ;
  • sortir la cassette de sa poche ;
  • insérer l'écouvillon verticalement dans la narine sur 2 à 3 cm ;
  • basculer la tige vers le haut et l'introduire jusqu'à rencontrer une légère résistance ;
  • réaliser un mouvement de 5 rotations avant de le retirer ;
  • essorer l'écouvillon dans la solution durant 10 secondes ;
  • visser la tétine compte gouttes sur le tube, puis verser 4 gouttes de la solution dans le puits à cassette ;
  • patienter 10 à 15 minutes en fonction des tests pour lire le résultat.

Si une seule bande colorée apparaît dans la zone c, le résultat est négatif. En revanche, si deux bandes colorées apparaissent, le résultat est positif.

  A noter : Les tests ne sont pas destinés aux personnes contacts ou personnes symptomatiques qui doivent faire un test RT-PCR.

Que faire en fonction des résultats de l'autotest ?

En cas de résultat négatif à un autotest, vous devez continuer à maintenir les gestes barrières et la distanciation sociale. La fiabilité de l'autotest est limitée, il est donc toujours possible d'être porteur du virus dans des quantités non détectables, ou qu'une erreur liée au prélèvement fausse le résultat.

En cas de résultat positif à un autotest, vous devez sans tarder :

  • réaliser un test RT-PCR en laboratoire qui confirmera ou non le résultat ;
  • vous isoler immédiatement ;
  • prévenir les personnes avec qui vous avez été récemment été en contact en l'absence de gestes barrières pour qu'elles s'isolent.

Quelles sont les conditions de vente ?

La vente des tests est réglementée. Leur prix maximum est fixé à 6 €. À compter du 15 mai 2021 le prix de l'autotest ne pourra pas dépasser 5,20 €. Les autotests ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie.

Sur présentation d'une pièce d'identité et d'un justificatif, les autotests sont délivrés gratuitement, dans la limite de 10 par mois, pour les professionnels relevant des catégories suivantes :

  • service d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) ;
  • intervenants mandataires, particuliers employeurs, salariés des services de soins infirmiers à domicile (Ssiad) ;
  • salariés de service pour personnes handicapées ;
  • accueillants familiaux accompagnant des personnes âgées ou en situation de handicap.

  A savoir : La vente des autotests est interdite sur internet et dans les supermarchés.

Les Estivales étaient à SETE ce 22 juillet

sonoIMG_20210722_191924

Le 22 juillet, c'était jeudi... et comme tous les jeudis, les Estivales de Thau vous faisaient découvrir dans une ambiance musicale, vins et produits du terroir (huîtres, moules, tielles...) !
Cette fois, c'était à Sète, dès 18h au Mail des Salins - Esplanade "Les Copains d'Abord" et si le pass sanitaire n'était pas requis le port du masque était obligatoire.
Sétois et touristes se faisaient un plaisir de participer à cette fête des Estivales de Thau, les secondes pour 2021, à l'heure de l'apéritif et encore plus à celle du repas...
 

Pour passer cette soirée du 22 juillet agréablement, il vous était proposé un jeudi bien musical avec une belle palette sonore, pour le plus grand plaisir des visiteurs : côté animations musicales entre la Fanfare Dats it Brass Band pour commencer relayée par la Compagnie des Enjoliveurs et son Ice Dream fait de saynètes, avec en fil rouge, un buffet sonore de 19 h à 23 h, le rythme et la gaité étaient de la partie sur la vaste esplanade...


 Appréciées par la plupart des habitants du Bassin de Thau et des  vacanciers ces  soirées sont devenues des rendez-vous de la gastronomie, de la conchyliculture et du savoir-faire viticole du pourtour du bassin de Thau.

 

Pour ce 22 juillet, la ville de Sète a permis aux nombreuses personnes présentes de découvrir, les vins et produits du terroir dans une ambiance festive et apéritive.l...sonoIMG_20210722_192241

 Car l'on peut préciser que ces rendez-vous ont acquis une belle renommée avec leur côté naturel qui s'allie au plaisir des papilles et à la convivialité. La Météo était excellente et les amateurs n'ont pas boudé cet évènement. car s'il y avait du monde il y avait aussi de l'espace avec une organisation, sans faille, et de nombreuses tables autour desquelles pouvait s'asseoir pour se restaurer calmement, tout en profitant de l'ambiance très "relax"..

Il valait mieux pour satisfaire ses envies s'arrêter aux nombreux stands des exposants.. Ils avaient répondu présents. Cela allait des produits de la mer aux tielles, de la charcuterie aux bons vins de plusieurs domaines, des fromages, des coquillages aux beignets avec de l'espadon à la plancha, des poissons séchés et fumés avec même des commerçants nouveaux qui n'étaient pas à Bouzigues, le jeudi 15 juillet. De bonnes découvertes...

Voir liste des stands sur : http://thau-infos.fr/index.php/commune/agglo-bassin-de-thau/

 Jusqu'à  23 heures h, les dégustations des vins et des produits du Terroir ont tenu le rythme, sur le site, tout comme la musique...

Découvrez les autres dates des estivales dans les communes de l’agglomération en cliquant ici.sonoIMG_20210722_193426

 

La Saint Louis une nouvelle fois annulée

 joutes-2-7109334

Après concertation et en accord avec le Président de la coordination des sociétés de joutes, du Président de la ligue de joutes et des invités d’honneur, André Lubrano et famille Louis Molle, François Commeinhes, Maire de Sète, a annoncé ce matin l’annulation des fêtes de la Saint Louis 2021.

Ces derniers jours, la situation sanitaire est devenue plus préoccupante avec l’accélération de l’évolution à la hausse du taux d’incidence sur le département de l’Hérault, et notamment sur les tranches d’âges les plus jeunes.

Depuis plusieurs semaines, la Ville travaillait, avec la Préfecture, pour organiser une Saint Louis qui  répondait aux règles sanitaires en vigueurs, contraignantes mais bien légitimes. Avec la nouvelle évolution de la réglementation liée aux manifestations et grands rassemblements sur l’espace public - et notamment l’extension du pass sanitaire depuis le 21 juillet - il devenait, compte tenu des spécificités de la Saint Louis, de sa fréquentation et de sa localisation en cœur de ville, difficile de la maintenir. 

Dans ces conditions, et afin de ne pas faire courir de risque à la population, la Ville a pris la décision d’annuler sa traditionnelle fête locale.

 

« Cette année encore, notre ville ne connaitra pas sa fête de la Saint Louis. C’est une décision douloureuse, et je mesure toute la déception des Sétoises et des Sétois, des commerçants, des associations et des jouteurs. Mais la Saint Louis sans l’esprit de partage, de communion et de convivialité qui l’anime n’est pas vraiment la Saint Louis. Nous sommes visiblement confrontés à une 4ème vague, et cette décision est la seule que nous pouvions prendre, dans le seul intérêt qui nous anime depuis le début de cette pandémie : protéger les Sétois » indique François Commeinhes.

Covid-19 : le pass sanitaire finalement obligatoire dans les hôpitaux et les Ehpad

Avec une nouvelle délibération, le gouvernement a finalement réussi à revenir au texte initial rendant obligatoire le pass sanitaire pour les visiteurs des Ehpad et hôpitaux et pour les patients, sauf en cas d'urgence. 

Coup de théâtre au petit matin vendredi 23 juillet sur le pass sanitaire à l'hôpital et en Ehpad. Contre l'avis du gouvernement, l'Assemblée nationale avait voté jeudi contre le recours au pass sanitaire pour les patients non urgents ou les visiteurs dans les établissements de santé et maisons de retraite.

Les députés avaient soutenu par 70 voix contre 67 des amendements LFI et LR. Le projet de loi proposait le pass sanitaire pour les seuls soins programmés ou les visiteurs, mais pas pour les soins urgents.

Malgré l'avis de la majorité présidentiel, l'ensemble des oppositions a ainsi pu inverser la tendance.............................

lire sur : https://actu.orange.fr/france/covid-19-le-pass-sanitaire-finalement-obligatoire-dans-les-hopitaux

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence Régionale de Santé recense ce vendredi soir, 1 871 personnes hospitalisées (410 en réanimation et soins critiques) et 3 920 décès constatés en établissements de santé.

tanieCapture
Prochain bulletin d’information : mardi 20 avril 2021

Cliquez sur l’image pour l’agrandir…

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 16 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 13 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 9 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 6 avril 2021

Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée

Du vendredi 23 au samedi 31 juillet 2021

La ville de Sète accueille chaque année en juillet le festival de la poésie voix vives de méditerranée en méditerranée.
Des poètes de toutes les méditerranée dans des lieux du quotidien.
La poésie ouverte à tous (accès gratuit)
Téléchargez le programme complet du festival de poésievv3-3511770

La poésie en musique et spectacles :

Vendredi 23 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Spectacle d’ouverture Poésicales 2021
Création du Festival avec les poètes, les comédiens et les musiciens du Festival


Samedi 24 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Brigitte Fossey rend hommage à Paul Valéry. Création pour le Festival avec Catherine Warnier, violoncelle.


Dimanche 25 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Duo L’Une et l’Autre
Catherine Joyeux-Billy et Simon Menier
J'fais c'que j'veux
Création pour le Festival
Auteur, compositeur, interprète, Catherine Joyeux-Billy écrit des chansons et met en musique les poètes : " La création musicale, c'est comme un petit moteur qui tournerait toujours dans ma tête depuis quarante ans, et qui me donne parfois cette envie irrésistible d'écrire une chanson qui parle à mon coeur,là, tout de suite, ou encore ce besoin d'habiller de sons et de couleurs des poèmes et textes d'hier et d'aujourd'hui qui claquent dans ma tête.Portée par une belle collaboration avec Simon Menier, musicien multiple, cette création musicale en chansons verra le jour sous le signe de la Lune », précise-t-elle, avant de citer Mark Twain : "Chacun de nous est une lune, avec une face cachée que personne ne voit."

Lundi 26 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Hommage à nos amis poètes de l’équipe du Festival, disparus cette année
Salah Stétié
Michel Baglin
Kolja Micevic
Pierre Oster
Création du Festival avec les poètes de l’équipe d’animation des rencontres, les comédiens et les musiciens du Festival.

Mardi 27 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Concert. Un toit d’étoiles
Louloua Rahmoun, chant
Karinn Helbert, Cristal Baschet
Manuel Decocq, violon, guitare, duduk
Saïd Mohamed,textes et lecture
Pendant une heure, poésie et musique intimement liées emmènent les auditeurs vers de territoires de langage et de sensations musicales rares; Le Cristal Baschet prépare à l’écoute de cette poésie puissante et lyrique qui émeut. Les sons purs que dégage le Cristal Baschet renforcent encore cette sensation de vivre un moment de partage intense et unique. tandis que Saïd Mohamed convoque la parole pour donner à entendre un monde qui n’existe que par sa poésie, Karinn Helbert fait appel aux compositions classiques de Bach, Haendel, Satie, ou à ses propres compositions pour nous enchanter. Manuel Decocq en virtuose du violon est un multi instrumentiste aussi à l’aise à la guitare qu’au duduk, tandis que Louloua Rahmoun convoque les chants soufis. Un toit d’étoiles à obtenu le Grand Prix de l’académie Charles Cros en 2018.

Mercredi 28 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Guy Allix chante Georges Brassens
Sobrement Brassens
Il y a 100 ans naissait à « Cette » un certain Georges Brassens. Et quelques années après, un professeur du collège de la ville devenue « Sète », Alphonse Bonnafé, fera lire Villon et... les autres au gamin émerveillé. Le jeune homme devenu grand lecteur se voulut d'abord poète avant de se revendiquer simple auteur-compositeur. Mais rien n'est si simple car Brassens c'est un chanteur qui se lit autant qu'il s'écoute quand, « Vingt fois sur le métier », il savait remettre son ouvrage. Ce récital donne à écouter et lire le poète et l'homme libre tel qu'il s'est présenté chez Patachou en janvier 1952, dans une extrême sobriété - guitare et voix - comme un nouveau troubadour qui continue, 40 ans après sa mort, à nous tenir en éveil. Guy Allix, qui est également poète, a coécrit avec Michel Baglin Je suis... Georges Brassens (Jacques André éditeur, 2019). Il a commencé à écrire et à jouer de la guitare il y a près de 50 ans, déjà en écoutant et en lisant Georges Brassens.

Jeudi 29 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Concert Duo Sans bagage
BARBARA et invités
Martine Bousquet, chant
Alain Aouat, piano, accordéon
Avec l’Amour de la chanson à texte et des mélodies subtiles et sensibles, au plus près de l'esprit de la dame brune, Martine Bousquet choisit de mettre en valeur différentes facettes de cette artiste pionnière: cette «femme qui chante», nous raconte des histoires, s'indigne souvent, nous murmure à l’oreille, nous prend par la main pour nous accompagner dans nos vies.
Barbara dans ses propres compositions, mais aussi Barbara l'interprète comme elle le revendique et ne cessera jamais de l'être: chanter les autres, ceux qu'elle aime, et
en particulier Georges Brassens...
En première partie du concert, une large place est consacrée aux femmes: chansons de Juliette Gréco, Patachou, Edith Piaf, Jeanne Moreau, Catherine Sauvage mais aussi Brassens, Trénet, Brel, Moustaki, Reggiani, dans le contexte et l'esprit des cabarets rive gauche, véritables viviers, laboratoires et fabriques d'artistes. Dans une seconde partie Martine Bousquet chante Barbara.

Jeudi 29 juillet à 20h
Nocturne Marché du Livre
Le bal du beuel
Jean-Michel Lubach
Majosais
Lorsque Paul Valéry désignait Sète, sous la belle expression d’« île singulière » c’est bien d’insularité qu’il parlait.Au commencement, Sète était une île, désormais rattachée au continent par le lido : cordon ombilical que les alluvions du Rhône ont peu à peu dessiné. A ce jour, Sète est une ex-île, peuplée d’exilés et d’ex-îliens. Qu’ils soient venus de la côte amalfitaine dont les noms de villes chantent, du
Golfe de Naples, de Ligurie ou Lombardie, des côtes du Maghreb, de Corse ou Catalogne, ils ont tous quitté une mère patrie, des aimés, des souvenirs et des paysages de coeur.Il n’y a pas plus estrangièrs que les Sétois ! Ils sont arrivés en vagues successives, expat’ réinventant une cité de lumière, riches de cultures autres qu’ils ont additionnées et qu’ils ont partagées sous formes de chansons, de musique ou de galéjades. D’où qu’ils viennent, ils se regroupent pour se souvenir, et ils donnent de la maissa, (de la voix), de l’estrambord (des tripes, de l’enthousiasme), du beuel (blues) : « ils sont nostalgiques, mais pas mélancoliques », dixit le grand ténor sétois Jean Michel Balester. Ecoutons leurs chants, ciment qui les unit et les rend plus solides. 

Vendredi 30 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Jean-Claude Séférian, voix
Christiane Rieger-Séférian, piano
Hommage à Jacques Brel
Jean-Claude Séférian chanteur, pianiste, compositeur, né au Liban, habitant l'Allemagne, est un des protagonistes de la chanson française. Depuis les années 80, il a sillonné le monde entier (de l'Alaska jusqu'en Polynésie française), donnant près de 80 concerts par an, dans philharmonie de Hambourg, dans les grands festivals, comme le Schleswig Musikfestival ou le festival Jacques Brel à Saint Pierre de Chartreuse. Son répertoire s'étend des grands auteurs de la chans Ferré....) à ses propres chansons qu'il écrit avec le parolier français Solamens. Il a aussi mis en musiqueles grands poètes (Villon, Baudelaire, Rimbaud...). Il est magnifiquement accompagné au piano par Christiane

Samedi 31 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Spectacle de clôture
Poésie et musique dans la joie et le partage. Création du Festival avec les poètes, les comédiens et les musiciens du Festival des salles parmi les plus prestigieuses, comme la chanson française (Brassens, Brel, Aznavour, Rieger Séférian. Schleswig-Holsteinon