échos

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie au 16 mars

L’Agence Régionale de Santé recense ce soir, 591 personnes hospitalisées (95 en réanimation et soins critiques) et 4 569 décès constatés en établissements de santé.novi

Cliquez sur l’image pour l’agrandir… Merci.
Prochain bulletin d’information : mardi 22 juin

Pour comparer :

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 15 juin 2021

[Point presse situation COVID-19 en Occitanie du mardi 15/06/2021]

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 11 juin 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 8 juin 2021

Week-end de la Pentecôte : la circulation sera dense dès vendredi, prévient Bison futé

Vendredi, les difficultés devraient débuter dès le début de l'après-midi et être particulièrement importantes en Île-de-France, dans la vallée du Rhône et aux abords des grandes agglomérations.

Pour ce week-end prolongé de Pentecôte qui s'annonce, Bison futé prévoit du monde sur les routes et ce, dès vendredi 21 mai. La journée est classée orange au niveau national et rouge en Île-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes dans le sens des départs.

Samedi, la journée est également classée orange au niveau national et rouge en Île-de-France. En ce qui concerne les retours, Bison futé prévoit une journée de lundi orange au niveau national et rouge en Île-de-France.

En savoir plus : Conduite : comment se comportent les Français selon les régions ?par franceinfo

https://actu.orange.fr/france/week-end-de-la-pentecote-la-circulation-sera-dense-des-vendredi-previent

Et si les déchets étaient la clef !

Le Syndicat Mixte du Bassin de Thau qui encourage la transition écologique, mène actuellement un projet innovant en partenariat avec l’entreprise Géocorail, qui consiste à créer des récifs artificiels 100% naturels avec les coquilles d’huîtres du bassin de Thau.dechCapture

Le 6 mai dernier, des prototypes ont été immergés, sur le site pilote du Mourre Blanc à Mèze, adossé à l’usine qui traite 4 000 tonnes de déchets coquilliers par an, servant déjà à l’aménagement paysager, à l’amendement des sols agricoles ou au rechargement des sites de nidification pour oiseaux. Ces « casiers » mettront un an pour se transformer sous l’effet d’un faible courant électrique continu, en un agglomérat solide et adhésif, le géocorail. Ce biomatériau prometteur va permettre de construire à partir de 350 tonnes de débris, plus de 300 structures pour stabiliser des berges, construire des digues, des abris à poissons….

Mais son intérêt ne s’arrête pas là et semble pouvoir aussi répondre à des enjeux communautaires. Géocorail expérimente actuellement sa solution sur les boudins atténuateurs de houles (grosses chaussettes géosynthétiques remplies de sable) immergées au large du Lido de Sète à Marseillan sur plus de 2 km et dont la fonction est de lutter contre l’érosion de la côte. L’objectif est d’obtenir des coques de protection naturelles qui renforceraient la résistance aux dégradations causées par les bateaux et qui en assureraient la pérennité. Le tout en accroissant la biodiversité de la zone traitée (déploiement d’herbiers et de corps-morts artificiels).

 Des déchets conchylicoles valorisés, c’est de l’économie circulaire en circuit court. Une nouvelle étape franchie vers plus de « croissance bleue » pour notre territoire qui a pour ambition de devenir une référence en la matière.Peut être une image de 1 personne, position debout, intérieur et texte qui dit ’b Thau GEOCORAIL BOOS IER ©Claude Cruells’

@ Photo : Claude Cruells

 

Covid-19: pour mieux déconfiner, la France va vacciner à tour de bras

Sous pression pour ne pas répéter les erreurs de l'an dernier, la France veut réussir sa sortie de confinement et a pour cela décidé d'avancer de deux semaines l'ouverture officielle à tous les adultes de la vaccination contre le Covid-19.

Vaccination, Docteur, Seringue, Médicaux

Initialement prévue pour le 15 juin, elle aura finalement lieu le 31 mai, a annoncé le Premier ministre Jean Castex, au lendemain des réouvertures des terrasses, cinémas ou musées et avant de nouvelles levées de restrictions.

Les professions prioritaires - enseignants, policiers, gendarmes, caissières ou conducteurs de bus - y auront droit une semaine avant....................

Poursuivre sur : https://actu.orange.fr/france/covid-19-pour-mieux-deconfiner-la-france-va-vacciner-a-tour-de-bras-CNT000001B7nCk/photos/a-marseille-le-19-mai-2021

L’écrivain Olivier Martinelli à la médiathèque Mitterrand

Jeudi 20 mai, la médiathèque Mitterrand a reçu dans ses jardins l’écrivain Olivier Martinelli invité dans le cadre des Rendez-vous des Automn’Halles. Il présentait L’Enfant guerre, second tome de son diptyque Le Livre des Purs (éditions Leha).

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Devant une soixantaine de personnes et sous un soleil radieux, l’adjointe municipale à la Culture chargée des Festivals et associations littéraires et théâtrales, Claude Muslin, a souligné le plaisir que les acteurs de la Culture ont à retrouver leur public après cette longue période de confinement et rappelé l’importance que revêtent à Sète ces manifestations. Puis, le Président des Automn’Halles, Laurent Cachard, après avoir remercié la directrice de la médiathèque et son équipe, a évoqué le prochain salon du livre de Sète qui aura lieu du 22 au 26 septembre prochain. L’interview pouvait commencer.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOlivier Martinelli a publié depuis le début des années 2000 une douzaine de romans et novellas, de nombreuses nouvelles et des romans policiers. Si le succès est venu avec La nuit ne dure pas (prix du salon du livre de Deauville 2012), il s’est confirmé en 2017 avec L’Homme de miel. Puis ce fut, en 2019, Mes nuits Apaches, illustrées par Topolino, une ode au rock, un style musical qui recueille les ferveurs de l’auteur.

En 2020, il bouscule encore une fois les genres et la rentrée littéraire de septembre avec le premier tome d’un diptyque classé epic fantasy, un genre dans lequel on ne l’attendait pas. Il explique : « Alors que je reprochais à mon fils Dan de lire trop de livres de fantasy, une littérature facile me semblait-il, il me mit au défi, “puisque c’est si facile”, d’en écrire un premier chapitre durant le temps de ses vacances de neige. »

 

L’écrivain se prend au jeu et c’est tout un monde qu’il crée. Des « méchants », les Palocks, attaquent le village tranquille où vivent en harmonie les Belecks et où Daan le héros de 17 ans découvre que son père n’a pas toujours été charpentier mais qu’il fut autrefois le roi des Krols. Beaucoup de batailles, c’est la loi du genre, dans le premier opus et de découverte en découverte, l’histoire et la cosmogonie du peuple krol dévoilées dans ce second tome. Un livre sacré subtilisé qu’il faut récupérer, des vierges enlevées qu’il s’agit de délivrer, des monstres peuplant un monde fantasmagorique… derrière tout cela, c’est une lutte contre l’obscurantisme qui se joue.

 Récit initiatique ; personnages attachants (parfois même au sein des ennemis) ou terrifiants ; importance de la figure paternelle et découverte de ses faiblesses ; héros se confrontant au monde ; femmes guerrières chevronnées ; fratrie mise en avant… autant de thèmes qui confèrent au roman son intérêt. Les personnages ont de la chair, les animaux fantastiques déclenchent l’empathie lorsqu’ils sont blessés ou meurent au cours des batailles, on est saisi d’effroi devant les monstres qui aident les attaquants.

Bref, c’est une réussite portée par une écriture incisive, presque cinématographique. Olivier Martinelli confesse son admiration pour des auteurs comme John Fante (Demande à la poussière), Salinger (L’attrape-cœurs), Brautigan (Un privé à Babylone) ou encore le Céline du Voyage au bout de la nuit. Comme eux, il place l’écriture au service de l’histoire et non l’inverse. Il fait un parallèle avec la musique : les solos interminables de guitare, destinés à prouver la virtuosité du musicien, l’ennuient.

 Étonnamment, Olivier Martinelli dit n’avoir jamais lu ou presque – il concède Tolkien et l’Iliade qu’il considère appartenir au genre – de Fantasy avant de se lancer dans l’écriture du Livre des Purs.

Y aura-t-il une suite ou du moins un autre roman dans la même veine ? Peut-être, mais pas immédiatement, Olivier Martinelli retourne pour le moment à un genre plus classique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le public a manifesté son plaisir à cette rencontre par des applaudissements nourris et s’est empressé de se diriger vers la table de La Nouvelle Librairie Sétoise pour une séance de dédicaces fort sympathique.

 Notons que, outre l’adjointe à la Culture déjà citée, étaient présentes dans le public, Jocelyne Gizardin, adjointe au Pôle ville solidaire chargée de l’action sociale et la conseillère municipale Horrira Bouraoui.

 Jocelyne Fonlupt-Kilic

 

Photos ©Jeanne Davy

 

 

 

 

Education artistique et culturelle : l’agglo lance un appel à projets

Arts plastiques, musique, lecture, écriture, théâtre, danse, cirque,… l’éducation artistique et culturelle favorise l’accès à de nombreux domaines pour les jeunes du territoire (3 à 18 ans) qui peuvent ainsi s’approprier des connaissances en se rendant dans des lieux qu’ils n’ont pas l’habitude de fréquenter pour y découvrir des œuvres. Mais aussi échanger avec des artistes et pratiquer à leurs côtés.AGGLOPCapture

Sète agglopôle méditerranée assurera dès 2022 une nouvelle compétence : la coordination de la Convention de Généralisation de l’Education Artistique et Culturelle. Cette convention sera signée en novembre 2021 avec les Ministères de la Culture, de l’Education nationale et des Affaires Sociales et de la Santé. Objectif : construire un projet participatif et partagé, assurant cohérence dans l’action, des acteurs du territoire

Dans ce cadre, un appel à projets pour 2022 a été lancé le 1er juin dernier. Il a pour objectif d’accompagner l’émergence de projets novateurs portés par les associations culturelles et les artistes du territoire.

L’appel à projets CGEAC 2022  La fiche action CGEAC 2022 Le calendrier et les modalités de dépôt du dossier

 La réponse pourra se faire de différentes façons, au plus tard le 15 octobre 2021 :

  • en déposant votre dossier  au siège de Sète agglopôle méditerranée (contre accusé de réception)
  • en l’envoyant par courrier à : Culture – Sète agglopôle méditerranée – 4, avenue d’Aigues – BP 600 – 34110 Frontignan.
  • en le transmettant par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter le 04 67 46 22 11.

Quel calendrier pour la nouvelle carte d'identité au format carte bancaire ?

Illustration 1Crédits : © Ministère de l'Intérieur

Illustration 1

À la suite de son expérimentation dans l'Oise, le déploiement de la nouvelle carte nationale d'identité se poursuit dans de nouveaux départements à compter du lundi 17 mai 2021. Quand votre département sera-t-il concerné par la délivrance de cette carte au format carte bancaire (comme le nouveau permis de conduire) ? Un arrêté paru au Journal officiel le 13 mai 2021 précise le calendrier de son déploiement. Service-Public.fr vous rappelle les caractéristiques de cette nouvelle carte qui vise à lutter contre la fraude et l'usurpation d'identité.

Le calendrier de déploiement

Depuis le 15 mars 2021 : l'Oise.

Depuis le 29 mars 2021 : la Seine-Maritime et La Réunion.

À partir du 17 mai 2021 : l'Aisne, le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, le Calvados, l'Eure, la Manche, l'Orne, la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les îles Wallis et Futuna, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie ainsi que les Terres australes et antarctiques françaises.

À partir du 31 mai 2021 : Paris, l'Essonne, le Val-de-Marne, les Yvelines, le Val-d'Oise, la Seine-Saint-Denis, la Seine-et-Marne, les Hauts-de-Seine, les Ardennes, l'Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges.

À partir du 14 juin 2021 : les Côtes d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, le Morbihan, le Cher, l'Eure-et-Loir, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Sarthe, la Vendée, la Charente, la Charente-Maritime, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Haute-Vienne, la Côte-d'Or, le Doubs, le Jura, la Nièvre, la Haute-Saône, la Saône-et- Loire, l'Yonne, le Territoire de Belfort.

À partir du 28 juin 2021 : la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, l'Ariège, l'Aude, l'Aveyron, le Gard, la Haute-Garonne, le Gers, l'Hérault, le Lot, la Lozère, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, l'Ain, l'Allier, l'Ardèche, le Cantal, la Drôme, l'Isère, la Loire, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme, le Rhône, la Savoie, la Haute-Savoie, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse.

  A savoir : C'est un règlement européen du 20 juin 2019 qui impose la généralisation de cette carte à partir du 2 août 2021. Elle sera obligatoire, dans tous les États de l'Union qui ont déjà une carte nationale d'identité.

Que contient-elle ?

Sa puce électronique, hautement sécurisée, comprend des informations qui figurent sur la carte : nom, nom d'usage, prénoms, date et lieu de naissance, l'adresse, la taille, le sexe, la date de délivrance de la carte et sa date de fin de validité ainsi que, comme pour le passeport, la photo du visage et les empreintes digitales (sauf pour les mineurs de moins de douze ans).

Elle est également équipée d'un cachet électronique visuel (CEV) signé par l’État, qui permet une lecture automatique et reprend les données inscrites sur la carte, ce qui permettra de détecter rapidement une éventuelle fraude si ces données ont été modifiées.

  A savoir : Pour les enfants en garde partagée, il y aura toujours 2 adresses.

Dois-je renouveler ma carte qui est à l'ancien format ?

Il n'est évidemment pas obligatoire que tous les citoyens soient munis d'une telle carte à partir du 2 août 2021. En revanche, aucune carte nationale d'identité à l'ancien format ne pourra être délivrée à partir de cette date.

Vous n'avez donc pas besoin de renouveler votre carte actuelle de manière anticipée si elle est encore valide. Ce n'est qu'à partir de 2031 que vous ne pourrez plus voyager dans l'espace européen avec votre ancienne carte.

Le recueil des empreintes obligatoires

Lors de la demande de carte d'identité, il sera indispensable de donner ses empreintes digitales pour qu'elles soient mises dans la puce de la carte. Comme pour les passeports, une double vérification sera effectuée, d'abord au moment de l'instruction puis lors de la remise de la carte. Les empreintes figurent donc obligatoirement dans la puce de la carte mais elles ne seront pas conservées dans le traitement national si le titulaire de la carte en fait la demande.

Une nouvelle durée de validité

La durée de validité de la nouvelle carte sera de dix ans, et non plus de quinze ans, pour respecter le règlement européen.

  Rappel : La première demande et le renouvellement de la carte d'identité sont gratuits sauf en cas de perte ou de vol (25 €).

 

Pour en savoir plus

Des solutions innovantes de protection littorale intégrées dans l’environnement, une première mondiale technologique pour le littoral

Le développement de solutions innovantes de protection littorale intégrées dans l’environnement, c'est l'objectif de Sète Agglopôle qui veut poursuivre ses efforts pour protéger les plages de son territoire.


Pour lutter contre l’érosion de son littoral, Sète agglopôle méditerranée a entrepris en 2007 un projet de sauvegarde qui a été désigné pilote au niveau européen.

Outre le déplacement de la route permettant à la plage de retrouver sa profondeur et son fonctionnement naturel, cet aménagement comprenait notamment la pose de « boudins » géotextiles immergés afin de freiner la force des vagues avant qu’elles ne déferlent sur la plage.geocopmwxcvbnCapture

Cette solution douce et innovante dont la grande efficacité a été prouvée scientifiquement par une étude du BRGM a permis à la plage de retrouver son étendue initiale, voire de gagner quelques mètres sur la mer.

Actuellement, Sète agglopôle méditerranée innove encore en testant l’expérimentation de la solution géocorail pour constituer une protection naturelle de ces boudins.

Il s'agit de pouvoir assurer une meilleure protection des géocontainers existants, en augmentant leur pérennité face aux agressions des bateaux de plaisance sensés ne pas se pouvoir se trouver sur ce site.

geocovbnCapture

Mais aussi de pouvoir :

  • Expérimenter des géocontainers de nouvelle génération susceptibles d’être mis en œuvre sur une prolongation de la digue existante.
  • Acquérir des données in situ de performances hydrodynamiques du dispositif.
  • Accroître la biodiversité et les fonctionnalités écologiques de l’ouvrage.

La société géocorail est spécialisée dans les solutions de lutte contre l’érosion du littoral et l’affouillement des ouvrages maritimes.

Elle est désormais implantée sur le port de Mèze où elle fabrique des ouvrages à partir des coquilles d’huîtres issues de la lagune de Thau et traitées par l’usine de valorisation des sous-produits conchylicoles du Mourre Blanc.

(Voir sur Thau-Infos : http://thau-infos.fr/index.php/culture/sciences/107294-les-premiers-prototypes-de-geocorail-un-biomateriau-concu-a-partir-de-dechets-conchylicoles-2    )

Son procédé innovant va être utilisé pour renforcer la solidité des enveloppes géotextiles des boudins afin de les rendre pérennes dans le temps.

Ce projet porté par Sète agglopôle méditerranée sera expérimenté dans le cadre de la plateforme d’innovation territoriale du Syndicat mixte du bassin de Thau, acteur du pôle de croissance bleue de l’agglopôle.

La plateforme d’innovation territoriale se veut un catalyseur de solutions novatrices pour répondre aux enjeux liés au changement climatique, le bassin de Thau a choisi de mettre le cap sur l’innovation. Une ambition reconnue au niveau régional !

 geocodfgCapture

Sélectionné dans le cadre de l’appel à projet Territoires d’Innovation lancé en lien avec le projet Littoral + de la Région Occitanie, le bassin de Thau est en effet appelé à devenir un laboratoire de technologies nouvelles pour les problématiques environnementales.

 

Afin de stimuler et expérimenter des projets en faveur de la transition écologique et de la résilience des territoires littoraux, le Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT) a créé une Plateforme d’innovation territoriale. Celle-ci rassemble scientifiques, collectivités, partenaires publics et privés, usagers et société civile. Gestion de l’eau, adaptation aux risques, nouvelles pratiques agricoles, soutien aux activités halieutique… Son champ d’action est immense.

 

L’expérimentation* qui est réalisée pour améliorer l’efficacité et la résistance des boudins atténuateurs de houles déployés au large du lido entre Sète et Marseillan est l’un des premiers projets inscrits dans cette plateforme d’innovation.

geoplhgfCapturegeosdfghnj,;Capture

 

François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle précisait ce jeudi 17 juin 2021 : "Défi passionnant, cette opération, initiée et portée par le service Environnement de l’Agglomération, a progressivement réussi à fédérer un consortium d’entreprises, d’ingénieurs, de chercheurs et de collectivités locales. Par la confrontation d’idées et sur la base d’études techniques pointues, ces différents partenaires, encadrés par un accord de confidentialité, ont su imaginer des solutions pour rendre l’atténuateur plus résilient et plus respectueux de l’environnement et de la biodiversité. Solutions qui vont faire l’objet de tests grandeur nature. Par ailleurs, l’innovation a également porté sur les modalités de financement de cette opération puisque les membres du consortium ont décidé d’investir des fonds propres dans le cadre de cette expérimentation. Inscrit au Contrat de Transition Ecologique (CTE) que pilote le SMBT, l’expérimentation bénéficie d’un affichage au plan national et compte parmi la quinzaine de projets collaboratifs portés localement."

 "Grâce à ses compétences techniques de pointe, ses réseaux nationaux et internationaux, riches d’experts, la plateforme d’innovation  offre en effet un cadre propice à l’invention et à l’expérimentation. Une opportunité pour les entreprises de conforter et tester leurs recherches avant à la commercialisation. Technologies issues du spatial, intelligence artificielle appliquée à l’environnement, énergies nouvelles…  Les défis à relever sont légion."

"Etudiées dans la durée et suivies de près par les services de l’Etat, les expériences émanant de la plateforme d’innovation pourraient confirmer l’intérêt de la technologie pour la protection les littoraux français."

 

*Le projet bénéficie des fonds du PIA3 issus de la candidature Littoral+ de la Région Occitanie, au titre d’un projet d’expérimentation.

Le dispositif Géocorail : qu'en est-il ?
un procédé innovant de lutte contre l’érosion du littoral.

 

geoplmoCapture

 La solution Géocorail expérimentée dans le cadre de la plateforme d’innovation territoriale est un procédé innovant de lutte contre l’érosion du littoral. Elle aide la mer à fabriquer naturellement une concrétion rocheuse grâce à une réaction électrochimique.

 Concrètement, un support métallique est installé dans un milieu marin et de l’électricité basse tension est injectée dedans. En réaction, le magnésium et le calcium de l’eau de mer et les sédiments présents autour tels que le sable, les coquilles ou les graviers viennent s’agréger sur le support. Cet agglomérat rocheux possède des propriétés mécaniques proches de celles du béton.

 

 geopiuytCapture

 

Ce procédé offre de nombreuses opportunités dans le milieu des travaux maritimes et une de ces applications est expérimentée actuellement à Sète.

 Les représentants des différentes sociétés impliquées précisaient : "Sète Agglopôle Méditerranée rencontre une problématique avec les atténuateurs de houle placés devant la plage du Lido, entre Sète et Marseillan, pour lutter contre l’érosion du trait de côte. Il s’agit d’un problème partagé par tous les utilisateurs de cette solution de lutte contre l’érosion. En effet, même si ces atténuateurs de houle ont montré leur efficacité en matière de lutte contre l’érosion (une étude scientifique du BRGM sur une dizaine d’années a démontré les effets positifs des dispositifs), leur vulnérabilité a aussi été mise en exergue face aux agressions des plaisanciers en infraction par rapport aux interdictions de navigation dans la zone. En effet, les géotubes sont des ouvrages fragiles. Constitués d’une enveloppe géotextile, ils peuvent se déchirer en raison de chocs provoqués par les quilles des bateaux et ainsi se vider de leur sable s’ils ne sont pas réparés rapidement. Ils perdent ainsi toute leur efficacité et doivent être remplacés ce qui est très onéreux pour le maitre d’ouvrage".

 Géocorail a travaillé sur un moyen de renforcer ces tubes et l’entreprise a développé un géotextile intégrant des fils de métal permettant la conductivité et ainsi la croissance du matériau dessus.

 

 Deux solutions sont expérimentées à Sète.

  • La première solution consiste à polariser un tube en entier pour le recouvrir de Géocorail. Le géotextile sera renforcé sur le dessus du tube qui est la zone la plus souvent déchirée.

 

  • La seconde est un matelas utilisant la technologie Géocorail qui sera posé sur un tube traditionnel.

 

 Pour former le Géocorail il faut de l’électricité, cependant, l’ouvrage étant positionné au large de la côte sans raccordement à terre possible, les deux solutions utiliseront un système d’alimentation électrique autonome. Ce système fonctionne comme une pile avec une cathode qui est le textile conducteur et une anode placée en face.

En moyenne, 5 cm de Géocorail se forment par an. Des plongées seront réalisées régulièrement pour évaluer la croissance du matériau. 

 

Des supports d’anodes déportées éco-construits

Seaboost est une entreprise d’ingénierie écologique spécialisée dans la conception de solutions clé-en-main de restauration de la biodiversité marine.

Forte de près de 10 ans d’existence et d’innovations techniques au service de l’écologie, elle propose un panel de solutions permettant de redynamiser la vie marine tant dans le milieu naturel qu’en zone artificialisée. Les solutions de Seaboost s’étendent des récifs artificiels autonomes à des ouvrages techniques éco-conçus en passant par des modules d’habillages d’ouvrages immergés.

Basées sur le concept du biomimétisme, les solutions sur-mesure reposent sur la reconstitution d’habitats spécifiques, naturels ou artificiels, dans le but de stimuler des fonctionnalités écologiques clés (abris, zone de nurserie, de reproduction, garde-manger…) pour l’équilibre des milieux et/ou le soutien des usages tels que la pêche ou le tourisme.

Le rôle de Seaboost sur ce projet a été d’apporter une expertise technique en matière d’éco-conception d’ouvrages et de fournir des solutions pour promouvoir le développement de la biodiversité sur cet ouvrage innovant de protection côtière.

Ce projet à double enjeu est ainsi directement aligné avec la stratégie de développement de Seaboost : concevoir et développer des solutions opérationnelles de génie écologique marin pour restaurer la biodiversité côtière et accroître la résilience des littoraux à risques par le biais de solutions fondées sur la nature. La lutte contre l’érosion de la biodiversité et l’adaptation aux évolutions climatiques sont les défis du 21 ème siècle. Le développement de solutions efficaces et durables, respectueuses de l’environnement et des écosystèmes est urgent.

geocopytCapture

 

geocoplmCapture

Dans le cadre du projet, la société a fourni deux types de solutions d’éco-conception :

  • Des corps morts formés par des récifs artificiels obtenus en impression 3D béton qui assurent l’accroche des systèmes d’alimentation du procédé Géocorail à côté des géotubes, tout en créant un habitat pour des espèces locales à enjeu et notamment les espèces assurant annuellement des migrations mer-lagune.
  • Un dispositif biomimétique des herbiers qui sera déployé sur et à proximité des corps morts et des géotextiles et portera en particulier des fonctionnalités de nurserie, réduites à l’échelle du littoral Méditerranéen du fait de la régression significative des herbiers de posidonie et l’artificialisation du trait de côte.

Un suivi écologique permettra de quantifier les performances des dispositifs en termes de colonisation et de fonctionnalités écologiques fournies (habitat, zone de nurserie, de reproduction…) et d’évaluer ainsi la plus-value de recourir à des solutions de génie écologique pour la maitrise de l’érosion.

 geobnvcCapture

26 et 27 JUIN - Venez rencontrer les paysans de l'Hérault !

geocoiugugiuhihCapture

L'Hérault De Ferme en Ferme, c'est bientôt ! 

Le week-end des 26 et 27 juin, partez à la rencontre des paysans avec L’Hérault De Ferme en Ferme. Visites commentées, démonstrations et des dégustations de produits fermiers toute la journée de 10h à 18h. GRATUIT.

Petite restauration à la ferme 

22 fermes vous proposent de la petite restauration à la ferme. Assiettes paysannes, tapas, grillades, crêpes, glaces, gâteaux, vin et sirops … venez vous régaler ! 

Liste intégrale sur le dépliant à télécharger ici. 

Tombola : gagnez des paniers fermiers ! 

Participer à la tombola (2€ / ticket) lors de votre visite sur une ou plusieurs fermes et gagnez un de 9 paniers garnis de produits fermiers (valeur de 40 à 60 €).

...et beaucoup plus ! 

Balades à poney, ateliers bio-dynamie, jeux pour enfants, 

chasses au trésor,  démonstrations du matériel agricole...

Découvrez toutes les animations sur notre site internet 

www.defermeenferme.com/departement-34-herault

ou

Téléchargez le dépliant 
(programme)
 

On vous attend !

   Comment trouver les fermes ?

Cette 1913, station climatique et balnéaire.

Déjà, avant la Grande Guerre, Sète s'efforçait d'attirer les touristes. En témoigne l'effort de publicité réalisé avec l'impression à 10 000 exemplaires du livret-guide du syndicat d'initiative, distribué gratuitement avec l'évocation de la géographie et de l'histoire de Sète, l'opuscule met en valeur les atouts de Cette pour devenir station touristique.

 Les avantages évoqués sont en résonance avec les préoccupations de l'époque, quand la pratique des bains de mer était associée à des considérations thérapeutiques . Et, au début du livret-guide, un rapport explique le classement de "la ville de Cette en station climatique", mais reste vague, notant que "Cette possède depuis assez longtemps plusieurs sanatoria marins", que la ville accueille durant la saison d'été "30 000 âmes" et que rien ne s'oppose à "l'élection de la ville de Cette en station climatique". En se reportant à la fin du livret, où est abordée la "médication marine", on apprend qu'un des avantages de Sète est le climat méditerranéen et que "avec le plus de profit pour l'organisme, la radiation solaire exercera sa généreuse et bienfaisante action".opus

Il y est dit aussi que la "vigoureuse minéralisation" de l'eau de mer et sa température plutôt fraîche (+23° en moyenne!) y donnent un "coup de fouet aux organes engourdis". On peut varier les médications : bains salés chauds (comme on en propose au Café de la plage), "hydrothérapie salée". D'ailleurs, le simple séjour sur le bord de la mer "impressionne heureusement l'organisme". Certes, dans l'eau, "l'impression première est parfois pénible", mais ces "phénomènes angoissants de contact s'amendent"…

 

Pour évoquer les plages de Sète, avec un style quelque peu endimanché, on prend quelques libertés avec le réel. La plage de la Corniche est située "dans un site pittoresque, presque un chaos de roches volcaniques". Elle est sise à 2km de la ville, mais elle y est reliée par un tramway électrique (un toutes les 10 minutes). Selon le guide, elle a surtout un but médical : le sanatorium annexe de l'hôpital Saint Charles et le lazaret protestant y sont établis. Mais le site le plus touristique est la plage située à proximité de la ville, celle qu'on appelait "la plage de la ville" avant qu'elle ne cède la place au bassin Orsetti. On vante la finesse et le moelleux du sable, "peu de plages peuvent en offrir un pareil" et "l'on peut hardiment se baigner pieds nus".

Et pour pouvoir se baigner dans des eaux claires et cristallines, il y a les cabines du Café de la plage (200 cabines particulières) ou de "l'immense et confortable établissement du Kursaal" près duquel "un service de prévoyance et de surveillance est assuré sur toute la plage". Pour l'agrément des baigneurs, le nouveau Kursaal (le précédent avait brûlé en 1910) qui se dresse à 25m de la mer offre, de mai à octobre, tous les soirs des spectacles variés : opéra, comédie, vaudeville, etc.

 

De quoi distraire les touristes de cette époque qui appartenaient aux classes aisées, en quête de dépaysement et de distractions et n'oubliant pas les bienfaits thérapeutiques des bains de mer.

 

Hervé Le Blanche

Fermes en fête c’est bientôt

Visites d’élevage, balades dans les vignes et les vergers, marchés fermiers, repas gourmands, ateliers et animations, soirées, concerts vous attendent sur les fermes d’Occitanie.

Partez en famille ou entre amis à la rencontre d’agriculteurs passionnés et découvrez leurs produits, terroirs, savoir-faire. Laissez-vous surprendre en suivant la petite fleur au gré de vos envies.

 Mangez et Vivez Fermier en Occitanie tout simplement

 Une opération menée dans 10 départements d’Occitanie

  • Week-end du 18 au 20 Juin : Aude – Gers – Hérault – Lot – Tarn
  • Sur 1 mois, du 18 juin au 18 juillet : Aveyron – Ariège – Gard – Pyrénées-Orientales – Hautes-Pyrénées

 Découvrez les fermes participantes et programmes d’animation en téléchargeant les flyers des départements et suivez l’actualité et jeux concours sur les pages Facebook des départements.

Tourisme. Découvrez toutes les plages labélisées pavillon bleu en Occitanie

Cette année encore, avec 109 plages ou lieu de baignade et 21 ports de plaisance distinguées, l’Occitanie domine le palmarès du label Pavillon bleu qui récompense les communes côtières qui mettent en œuvre une politique de tourisme durable.

Scène 13

Le label pavillon bleu vient de dévoiler, ce jeudi 20 mai, le palmarès 2021 des plages (parfois au bord de lacs) et ports de plaisance respectueuses de l’environnement et des humains et engagées dans un tourisme durable. Et, cette année, l’Occitanie se distingue par le nombre de plages récompensées.

En effet, 109 plages et 21 ports de la région ont été jugés dignes d’arborer un Pavillon bleu. Soit plus d’un cinquième des 525 sites nationaux labellisés (un record pour cet organisme lancé il y 36 ans. Ce qui place la région en tête des territoires modèles devant les Provence-Alpes-Côte d’Azur (94 plages et 32 ports de plaisance) et la Nouvelle -Aquitaine (49 plages et 2 ports de plaisance) qui complètent le podium.

Dans la région, c’est l’Hérault qui fait figure de meilleur élève avec 53 sites devant les Pyrénées-Orientales qui compte 33 sites labellisés Pavillon bleu.

Les 130 sites labellisés Pavillon bleu en Occitanie, classés par département

Aude (11) 20 sites : 15 plages et 5 ports

Les plages

  • Fleury d’Aude :  Les Cabanes de Fleury, Saint-Pierre-La-Mer
  • Gruissan : Grazel, Les Chalets, Mateille-Ayguades
  • Leucate :  La Franqui, Leucate Plage, Naturistes (Port Leucate), Le Kyklos, Copacabana (Port Leucate)
  • Narbonne-Plage : Plage du Centre, Plage des Karantes, Plage du Languedoc, Plage du Créneau Naturel
  • Port-la-Nouvelle : Plage du Front de Mer 12.

Les ports

  • Port de Carcassonne
  • Port de Castelnaudary
  • Port de Leucate
  • Port de Plaisance de Gruissan
  • Port de Plaisance de Narbonne

Aveyron (12) 2 sites

  • Salles-Curan : Plage des Vernhes 1, Plage des Vernhes 2

Gard ( 30) 9 sites : 6 plages et trois ports

Les plages

  • Le-Grau-du-Roi : Le Boucanet, Rive Droite, Rive Gauche, Port Camargue Nord, Port Camargue Sud, Pointe de l’Espiguette

Les ports

  • Port de Bellegarde
  • Port Camargue du Grau du Roi
  • Port de Plaisance de Gallician

Gers (32) 1 site

  • Aignan : Base de loisirs du lac

Haute-Garonne (31) 2 site : 1 plage et 1 port

  • Le lac Montréjeau
  • Port Saint-Sauveur de Toulouse

Hérault (34) 53 sites : 44 plages et 9 ports

Les plages

  • Agde : Grau d’Agde / Saint Vincent, Le Môle, Plage Naturiste, Richelieu, La Roquille
  • Clermont-l’Hérault : Lac du Salagou – plage du camping
  • Frontignan la Peyrade : L’entrée, Le Port, La Bergerie, Les Aresquiers, Le Grau
  • La Grande Motte : Grand Travers, Plage Echirolles, Plage du Couchant / Rose des Sables, Saint Clair / Point Zéro
  • La Salvetat sur Agoût : Plage Lac de la Raviège – Gua des Brasses, Lac de la Raviège – Les Bouldouires
  • Marseillan : Plage d’honneur, Robinson
  • Mauguio-CarnonCarnon : Centre, Carnon / Degrasse, Carnon l’Avranche (De Grasse/Suffren), Carnon les Dunes (secteur grand travers)
  • Palavas-les-Flots : Rive Gauche – Le Grec, Rive Droite – Saint Pierre, Rive Gauche – St Maurice, Rive Gauche – St Roch, Rive Droite – L’Albatros
  • Portiragnes : La Redoute (Blockhaus), Le Bosquet
  • Sérignan : Sérignan Plage
  • Sète : Plage des 3 Digues, Castellas, Lazaret, Plage de la Baleine, Plage de la Fontaine, Plage du Lido
  • Valras-Plage : Casino, De Gaulle, Les Mouettes, Poste de secours central
  • Vias : Farinette
  • Villeneuve-lès-Maguelone : Plage du Pilou, Plage du Prévost

Les ports

  • Port de Bouzigues
  • Port de La Grande Motte
  • Port de Palavas les Flots
  • Port de Plaisance de Carnon
  • Port de Plaisance de Frontignan
  • Port de Plaisance du Cap d’Agde
  • Port départemental Vendres en Domitienne
  • Port de Marseillan Plage
  • Port de Marseillan Ville

Lot (46) 2 sites

  • Luzech : Plage de Caïx
  • Montcuq en Quercy Blanc : Plage de Saint-Sernin

Lozère (48) 1 site

  • Lac de Villefort

Pyrénées Orientales (66) 33 sites : 30 plages et 3 ports

Les plages

  • Argelès-sur-Mer : Plage Centre-Pins, Plage de la Marenda-Tamariguer, Plage du Racou, Plage Sud
  • Banyuls-sur-Mer : Plage Centrale
  • Canet-en-Roussillon : Plage GCU (Nord du port), Plage du Roussillon, Plage Centrale, Plage du Grand Large, Plage de la Marenda, Plage du Mar Estang
  • Port-Barcarès : Plage du Lydia, Plage Digue Sud du Port, Plage du Village
  • Port-Vendres : Plage Bernardi, Plage de l’Usine
  • Saint-Cyprien : Plage de l’Art PS1, Plage de l’Art PS2, Plage du Port, Plage des Capellans, Plage de la Lagune
  • Sainte-Marie-la-Mer : Plage du camping municipal, Plage du 1er Epi, Plage du 2ème Epi, Plage du 3ème Epi, Plage du 4ème Epi, Plage Centrale
  • Torreilles Plage Centre, Plage Nord, Plage Sud

Les ports

  • Port Saint-Ange-du-Barcarès
  • Port d’Argelès-sur-Mer
  • Port de Plaisance de Saint-Cyprie

Tarn (81) 4 sites

  • Blaye-les-Mines : Plage sainte marie
  • Nages : Plage de Rieu-Montagné
  • Rivières : Aiguelèze
  • Trébas-les-Bains : Base de loisirs de Trébas

Tarn-et-Garonne (82) 3 sites

  • Molières : Lac Plage Sable
  • Monclar-de-Quercy : Lac Plage coté Toboggan
  • Parisot : Lac de Parisot