Loupian

L'Echo de Loupian du mois de juillet 2021

L'Echo de Loupian du mois de juillet 2021 :

Aller sur https://fr.calameo.com/read/005802860bd96e297f565

loupianCapture

Loupian : des mesures de protection renforcées

Dès samedi soir, l'Hérault sera soumis, comme l'ensemble du territoire métropolitain, à des mesures de protection renforcées
 Des restrictions étendues : les mesures en vigueur depuis la mi-mars dans 19 départements vont être étendues à l'ensemble du territoire pour quatre semaines à partir de samedi.Peut être une image de texte qui dit ’Pour nos enfants 5 AVRIL 1 semaine de cours à la maison pour les écoles, collèges, lycées 12 AVRIL 2 semaines de vacances simultanées pour les 3 zones 26 AVRIL Retour en classe pour les maternelles et primaires Cours à la maison pour les collèges et lycées 3 MAI Retour en classe pour les collèges et lycées’
 
Ces restrictions comportent la fermeture de certains commerces et l'interdiction des déplacements interrégionaux. Il sera possible de sortir de chez soi pour se promener, s’aérer ou faire du sport en journée, sans limitation de durée, dans un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile.
Peut être une image de carte, ciel et texte
 Maintien du couvre-feu de 19h à 6h.
 Le télétravail sera systématisé.
 Les crèches, écoles, collèges et lycées seront fermés pendant trois semaines.
Concernant les vacances scolaires (initialement prévues du 16 avril au 3mai), elles sont avancées d'une semaine et auront lieu du 10 au 25 avril. La rentrée pour les écoles se fera le 26 avril en présentiel (au lieu du 3 mai).
Les collégiens et les lycéens, eux, reprendront les cours à la même date mais en distanciel à 100%, avant de retrouver leurs enseignants le 3 mai.Peut être une image de texte qui dit ’Freiner le virus DU 3 AVRIL AU 2 MAI ET PARTOUT EN FRANCE MÉTROPOLITAINE: → Couvre-feu à 19h Télétravail systématique Commerces fermés selon la liste déjà définie → Pas de déplacements inter-régionaux après le 5 avril sauf motif impérieux → Pas de déplacement en journée au-delà de 10 km du domicile sauf motif impérieux’

Signature de la charte de dégustation des coquillages dans les mas du bassin de Thau

Monsieur le préfet, Jacques Witkowski, a signé avec le comité régional conchylicole et tous les maires des communes accueillant des professionnels de la conchyliculture la charte de dégustation des coquillages dans les mas du bassin de Thau.

UFrançois Commeinhes, Président de Sète Agglopôle, a précisé à ce sujet : "C'est un outil précieux fruit d’un long travail partenarial entre tous les acteurs qui vise non seulement à pérenniser l’activité conchylicole sur l’étang notamment en luttant contre les changements de destination mais aussi d’offrir aux professionnels souvent mis en difficulté d’offrir de nouvelles pistes de diversification pour mieux faire connaître nos produits et leurs spécificités pour en faire profiter directement « de la lagune à l’assiette »."loufrCapture

Loupian célébrera la Fête Nationale en fête et en musique les 13 et 14 juillet

Le 14 Juillet est la Fête Nationale de la République Française.
Elle a été instituée par la loi Raspail du 6 juillet 1880, pour commémorer la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, symbole de la fin de la monarchie absolue.
Cette année, Loupian célébrera cet événement en fête et en musique les 13 et 14 juillet !

CARNAVAL DE RIO A L'ECOLE DU CHENE VERT

Nos Loupianoux ont voyagé cette année à Rio, un Carnaval «hors du temps» où tout le monde s’est mobilisé en apportant sa pierre à l’édifice : AVS, Enseignants, Animateurs, ATSEM , Services -civique. Nous avons maintenu la tradition malgré le contexte actuel dans le respect des règles sanitaires.Peut être une image de 4 personnes, personnes debout et intérieur
 
Durant les festivités les enfants ont pu participer par classe à des défis et jeux qui leur ont permis de récupérer des éléments pour décorer leur masques. Super héros, pompiers, princesses, pom-pom girls ou footballeurs, ont participé à cette mobilisation ludique. Le tout sous un beau soleil de printemps et sur des musiques entraînantes qui ont installé une atmosphère festive au sein de la cour d’école. Un carnaval haut en couleur avec de nombreux jeux et animations, l’occasion pour nos Loupianoux de profiter de ces petits instants de bonheurs et de cette belle énergie.
 
 Un grand merci à l’équipe du conseil municipal des enfants (CME) pour leur implication à l’élaboration de la nouvelle vitrine égayante de la mairie.Peut être une image de une personne ou plus, personnes qui pratiquent un sport, personnes debout et plein air
 

Déplacement des bornes de collectes des déchets

En raison des festivités du 14 juillet, plusieurs bornes de collectes des déchets ont été déplacées au centre Nelson Mandela ce matin. Elles seront remises à leur place le lundi 19 juillet.
Il s'agit des bornes situées place de la République et place Gabriel Péri.

Une borne supplémentaire a également été ajoutée rue Conventionnel Barras (à côté du tabac) le temps des festivités. Elle sera retirée le 19 juillet.

...

Loupian. Covid-19 : nouvelles mesures sanitaires

Les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril et pour une durée de 4 semaines, soit :

  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux (sur présentation de l’attestation) ;
  • le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain.

Concernant le couvre-feu, il s’applique à l’ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Par ailleurs, aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, avec, toujours, la possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

Téléchargez ici les attestations de déplacement

Remplissez ici votre attestation en ligne

  • Lieux accueillant du public

Les bars et restaurants ne peuvent pas accueillir de public. Les discothèques, salles de sport ne peuvent pour le moment pas rouvrir leurs portes. C’est également le cas des salles de cinéma, théâtres, musées, parcs zoologiques ou encore casinos. Les colonies et les centres de vacances demeurent fermés.

Les grands rassemblements sont interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles à louer. Sont également fermés tous les lieux, qui comme les parcs d’attraction et les parcs d’expositions, sont susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes.

  • Lieux de cultes

Les offices sont permis dans le respect d’un protocole sanitaire et d’une organisation permettant de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux.

  • Concernant les écoles :

  • semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.

 

Arrêtés préfectoraux de l’Hérault pris dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid 19

Estivales de Thau, coup d’envoi le 15 juillet pour 9 soirées

L’esprit guinguette s’étend sur tout le territoire cet été avec la sixième édition des « Estivales », organisée par Sète agglopôle méditerranée, les jeudis soirs du 15 juillet au 9 septembre, de 18h à 23h ! C'est une 7ème année puisqu'il a fallu les annuler en 2020. Et cette année, n'en doutons pas, elle sont très attendues. Aussi si la contrainte des 1000 personnes en instantané qui obligerait les visiteurs à pratiquer des tests est en principe respectée pour améliorer les choses dans certaines communes les aires réservées à l'événement seront élargies.

estivCapture


Les Estivales, à l'origine, ont souhaité soutenir la viticulture et la conchyliculture qui sont des piliers de l’économie de Sète agglopôle méditerranée mais plus largement de l’ensemble du bassin de Thau.


Michel Garcia, Vice-Président de Sète Agglopôle délégué aux activités agricoles et viticoles, agriculture durable, gestion des espaces naturels, agricoles et lagunaires , accompagné par Florence Sanchez, déléguée aux manifestations et à l'événementiel, rayonnement et attractivité du territoire, entouraient avec Henri Fricou, Maire de Mèze, François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle au Domaine Saint Laurent de Montmèze pour présenter ces estivales 2021  qui s'annoncent festives et conviviales.

 

Michel Garcia revenait sur l'origine de ces Estivales :

"Le Teritoire de Thau est devenu il y a 8 ans la première destination de l’Hérault à décrocher le label « Vignobles et découvertes » rejoignant ainsi le cercle très fermé des destinations d’excellence en France. Un label renouvelé en fin d’année 2016 et qui en en 2018, a donné naissance à la destination « Thau en Méditerranée ». Ces labels sont des outils importants qui permettent d’améliorer la lisibilité de la destination, de gagner en notoriété et, par conséquent, d’élever le niveau d’exigence. Ils fédèrent et mettent également en réseau les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour structurer une offre ambitieuse et de qualité. Plus de 50 prestataires (caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs...) se sont engagés auprès de l’agglopôle dans cette démarche.

A cela, s’ajoute pour le territoire une zone conchylicole qui, en englobant l’ensemble du bassin de Thau, est la plus importante de Méditerranée avec 6.000 tonnes d’huîtres et 5.000 tonnes de moules produites par an, par 600 producteurs, répartis sur 550 exploitations. Il fallait donc que Sète agglopôle méditerranée (dont l’une des compétences principales est le développement économique) soit aux côtés de celles et ceux qui contribuent à la richesse du territoire.

C’est pourquoi, après des opérations comme les « vendanges à Montmartre », les assises de l’Oenotourisme et « les Oursinades de Thau », l’agglopôle a lancé en 2015 les « Estivales de Thau », destinées à capter le flux touristique estival. Après un été 2020 sans Estivales (crise sanitaire oblige) et la réussite de toutes les éditions précédentes, Sète agglopôle méditerranée réitère dans un esprit Guinguette et musical, les jeudis soirs « d’Estivales », organisés tour à tour dans les communes du territoire et au profit des acteurs économiques du territoire.

Le principe est simple : découvrir les vins et produits du terroir, dans une ambiance festive et apéritive, avec des amis ou en famille.

Cette année, la manifestation débutera le 15 juillet à Bouzigues (ouverte par un feu d’artifice !) et se clôturera le 9 septembre à Balaruc-les-Bains, se déroulant sur 9 jeudis soirs."

 Pour cette nouvelle édition, les gestes barrières devront être respectés et le paiement par carte bleue sera favorisé pour limiter les échanges de pièces et de billets !

Parallèlement, Sète agglopôle méditerranée poursuit le développement de sa stratégie en faveur des acteurs de la filière agricole en privilégiant la présence des producteurs, visant à créer une démarche collective de promotion. Cette ambition a pour but de promouvoir les activités agricoles en privilégiant les circuits courts, de développer la commercialisation de produits de terroir de qualitéet de fournir à chaque exploitant des outils marketing pour accroitre son activité.

En plus de l'utilisation de la Carte bleue, autre nouveauté, les emballages Eco-responsables pour les exposants (pas d'emballage en plastique)

 Une charte est mise en place, interdisant aux producteurs l’utilisation des emballages et contenants en plastique.

Le Zéro plastique sera donc appliqué sur les 9 dates des estivales ! Les producteurs sont invités à s’équiper d’emballages 100% recyclables et l’incitation au tri des déchets pour le public sera réaffirmée avec la mise en place de conteneurs spécifiques et d’une signalétique adaptée.

Côté déchets, une nouvelle étape est encore franchie cette année, avec 4 flux de déchets : les coquillages (c’est nouveau !), et les flux habituels Verre, Plastique et Ordures ménagères.

La réduction des déchets et leur recyclage est une des priorités de Sète agglopôle méditerranée.

► Les producteurs participants 

L’attribution des stands aux producteurs est définie par un Règlement intérieur des « Estivales ». La priorité est donnée aux membres du label « Vignobles & Découvertes », aux producteurs du Pays de Thau et aux professionnels ayant participé les années précédentes.

Ainsi seront représentés cette année :

  • Des vignerons pour les appellations IGP Côtes de Thau, Muscats AOP de Mireval et de Frontignan AOP, Picpoul de Pinet AOP, Languedoc AOP Grès de Montpellier et IGP Collines de la Moure.


  • Des conchyliculteurs du Bassin de Thau pour les huîtres et moules de Bouzigues et les huîtres exondées.

  • Des artisans culinaires :
  • Des fabricants de la tielle de Sète,
  • Des artisans de la mer, des artisans de la terre en bio et de produits équitables.
  • Des artisans de douceurs sucrées : chocolatier, pâtissier, glacierMECA2IMG_20210706_115631 (1)

► Les « Formules » Estivales… Comment ça marche ?

Le principe des Estivales reste le même avec toujours cette année deux choix possibles :

  • Un ticket à 2€ donne droit à 1 dégustation.

  • Un ticket à 5€ donne droit à 3 dégustations.

  • Un verre serigraphié est offert pour l’achat d’une formule. Les tickets sont valables pour toutes les dates des Estivales.

 LES PRODUCTEURS PRESENTS :

Lors de ces Estivales, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir les produits de notre terroir proposés par les producteurs ci-dessous :


► Les domaines viticoles :

Beauvignac à Mèze

La Cave de Pomerols, fondée en 1932, n’a cessé de s’adapter et de s’actualiser au fil du temps. Suite à la fusion avec la cave de Castelnau de Guers en 2003 et la cave de Mèze en 2007, le vignoble des Vins de la Famille de Beauvignac s’étend sur 1 700 hectares et réunit 350 vignerons. Ce sont de véritables artisans passionnés par leur terroir riche et varié à travers lequel ils expriment leur savoir-faire, avec des vins authentiques dont la qualité est chaque année récompensée par de nombreux prix prestigieux.

Les Caves Belle Dame à Mireval

Une cave de vente de vins a été créée sur la route des plages et offre à tous les curieux, gourmets, gourmands, épicuriens, la possibilité de déguster leur gamme de muscat doux ou sec, rosé moelleux ou sec, cartagène, un rouge soyeux et un blanc sec très atypique. Et encore plein d’autres vins à découvrir…

Domaine de la Plaine à Vic-la-Gardiole

Le domaine de la Plaine est une exploitation familiale, située sur la partie la plus orientale de la zone AOP Muscat de Frontignan. Toute la famille Sala contribue à la production d’une gamme de cuvées originales, à l’image des vignerons qui s’occupent de leur terroir si particulier. Des vins de caractère, tous issus à 100% du même cépage « muscat Blanc à petits grains ». Ce cépage unique très difficile à cultiver possède une diversité aromatique exceptionnelle qui caractérise leurs cuvées vinifiées en Muscat de Frontignan ou en Muscat Sec.

Les Caves Richemer à Marseillan

Le microclimat marin apporte tout l’été de l’air frais à leurs raisins et leurs vins sont donc appréciés pour leur grande finesse et leur belle fraîcheur. Leurs gammes ont des noms évocateurs qui rendent hommage à leurs deux voisins que sont l’étang de Thau et la mer Méditerranée. Henri de Richemer, Terre & Mer, Hippocampe, Tempête de saveurs et leur dernier né, la Cave du Port… autant de gammes qui font le bonheur des dégustateurs.

Domaine d’Hondrat à Villeveyrac

Le Domaine d’ Hondrat est situé au cœur du Bassin de Thau dans le Languedoc-Roussillon. Cinq générations de vignerons se sont succédées pour contribuer à la richesse du vignoble d'aujourd'hui. Elles n’ont cessé de développer l’exploitation, la faisant passer de 4 à 80 hectares aujourd’hui. Le vignoble est implanté en majorité sur un sol argilo-calcaire et graveleux dont une partie est classée en zone A.O.P Coteaux du Languedoc. En 120 ans, le Domaine d’Hondrat s’est toujours démarqué par la conduite de son vignoble, à travers une recherche permanente d'innovations et de technicités.

Cave de Rabelais à Mireval

Les vignerons de la cave de Rabelais perpétuent une tradition millénaire introduit par les grecs en Languedoc. L’évolution du cépage muscat sur ce territoire très ancien ainsi que les méthodes de vinification témoignent d’un savoir-faire traditionnel et original auquel s’ajoutent les techniques les plus performantes. C’est un décret du 28 décembre 1959 qui consacra l’Appellation d’origine contrôlée : Muscat de Mireval. Certains de ces producteurs se sont convertis à la culture bio, faisant de la cave Rabelais la première à innover dans ce domaine.



Domaine St André à Mèze

Le domaine Saint André, bercé par la Lagune de Thau, couvre une superficie de 40 hectares d’un seul tenant. Chaque parcelle est vinifiée de façon indépendante afin d’optimiser au mieux les assemblages. L’agriculture raisonnée, est au cœur de la philosophie du domaine et tous les moyens technologiques nécessaires à une bonne vinification ont été mis en œuvre. Pointus sur la vinification, leurs efforts ont contribué à l'élaboration de grands vins qui séduisent la clientèle nationale et internationale. Leur gamme de vin est régulièrement remarquée lors des concours ou sélectionnée dans des revues de professionnels ou amateurs.

Domaine de Creyssels à Mèze

Au cœur des garrigues et des bois, le vignoble s’est constitué autour du domaine de Creyssel de 15 hectares. Une partie soit 6 hectares s’étend sur l’aire d’appellation Coteaux du Languedoc Picpoul de Pinet et Coteaux du Languedoc. Les cépages sont le Piquepoul, la Marsanne et la Roussanne. L’autre partie de 9 hectares représente des Vins de Pays. Les cépages sont le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Carignan et le Cinsault. Actuellement,
35 000 bouteilles sont commercialisées, une partie est vendue directement à la propriété et l’autre à la restauration locale, les cavistes et à l’export (USA, Grande- Bretagne, Belgique, Allemagne).


Mas Saint Laurent à Montmèze

Sur ce terroir, qui regarde l'étang de Thau, Roland Tarroux cultive avec grand soin ses parcelles de piquepoul depuis 1989, étendues sur 35 ha. À côté de rouges et d’un rosé, et d’une petite production d’huile d’olives, il produit aussi ce joli blanc, sur une parcelle de 3 hectares située près de l’étang de Thau : 50 % piquepoul, 30 % roussanne, 20 % terret. La dégustation : riche, gras, très dense, ce blanc original ne manque ni de saveur ni de raffinement. Délicat et jovial, il sera impeccable de l’apéritif aux entrées de poisson, une terrine par exemple.

Pour assortir les dégustations de vins, d’autres produits de bouche seront proposés par les traiteurs, les conchyliculteurs et les artisans, dont voici une liste non exhaustive :

  • Dautel→ Spécialités salés pour le centenaire Brassens

  • Tielles Joseph → Tielles, chaussons aux moules

  • Nos saveurs singulières→ Espadon à la plancha, poissons séchés et fumés, poutargue

  • Poissonnerie Marinello→ Chippirones, piste de moules, beignets de seiche

  • Gonzales Olivier→ Huîtres, moules

  • Leboffe Louis→ Huîtres ouvertes, moules

  • Casa Di Occitanie→ Charcuteries et fromages occitans

  • Rusiecki Michel→ Spécialité Indienne (traiteur)

  • O doux Bahji → Beignets d’oignons doux
  • Les fromages du Salagou
  • Magic Rolls→ Glace à la plancha

  • Pâtisserie cerrato→ Pâtisseries, crêpes, guimauves

  • Douceurs d’Oc→ Pâtisserie, chocolaterie

  • Belle Epoque→ Zézettes de Sète et biscuits

LES ESTIVALES 2021
DATES ET LIEUX

15 juillet – Bouzigues– Promenade des Beauces


22 juillet –Sète – Mail des Salins


29  juillet – Balaruc-le-Vieux – Esplanade Marcel Pradel


5 août – Frontignan– Parc Victor Hugo


12 août – Mèze– promenade Bessière (parking des Tonneliers)


19 août – Marseillan – Quai Antonin Gros


26 août – Loupian – Rue Jean Jaurès


2 septembre – Montbazin –Jardin public


9 septembre – Balaruc-les-Bains – Parc Charles de Gaulle




Vente de tickets de 18h à 23h !



Plus d’infos sur estivales.agglopole.fr

Loupian : la médiathèque-cdi Stéphane Hessel continue de vous accueillir aux horaires suivants :

Peut être une image de texte qui dit ’HORAIRES EN VIGUEUR PENDANT LE CONFINEMENT STEPHANE HESSEL MÉDIATHÈQUE LOUPIAN LOUPIAN’Pendant cette période de confinement et conformément aux règles sanitaires en vigueur, la médiathèque-cdi Stéphane Hessel continue de vous accueillir aux horaires suivants :
 du mardi 13 au vendredi 30 avril inclus :
• Mercredi : 9h-12h / 14h-17h
• Samedi : 9h-12h / 14h-17h
Fermeture les samedis 1er et 8 mai
 Pour celles et ceux qui résident à plus de 10 kilomètres, vous pouvez cocher la case : «Déplacements pour se rendre dans un établissement culturel ouvert ou un lieu de culte» de votre attestation pour nous rendre visite.
Comme pour la période précédente, accueil sans rendez-vous, avec une jauge maximale de 6 visiteurs.

Signature de la convention d’adhésion au programme « Petites Villes de Demain »

Jeudi 8 juillet, la ville de Marseillan a signé conjointement avec la ville de Loupian, une  convention d’adhésion au programme « Petites Villes de Demain ».

Etaient présents les représentants des Institutions partenaires : Emmanuelle Darmon Sous-Préfète représentante de l’Etat, Thierry Mathieu, Conseiller Régional, François Commeinhes Président de Sète agglopole méditerranée, Antoine Malvaud développeur de projet de l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie, d’Alain Vidal, maire de Loupian et d’Yves Michel, maire de Marseillan.

Le programme « Petites Villes de Demain » vise à donner aux élus des communes de moins de 20.000 habitants les moyens de concrétiser leurs projets de territoire pour conforter leur statut de villes dynamiques, où il fait bon vivre et respectueuse de l’environnement.
Ce programme constitue un outil de relance pour la Ville. Il ambitionne de répondre à l’émergence des nouvelles problématiques sociales et économiques et de participer à l’atteinte des objectifs de transition écologique, démographique, numérique et de développement.

"Il traduit la volonté de l’Etat de donner aux petites villes, la capacité de définir et de mettre en œuvre leur projet de territoire, de faciliter l’accès aux aides de toute nature, et de favoriser l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre les parties prenantes.
Plus concrètement, cette convention engage la ville de Marseillan à élaborer et à mettre en œuvre un projet de territoire explicitant une stratégie de revitalisation intégrant une stratégie urbaine et
économique de revitalisation (diagnostic, objectifs, actions, phasage financement). Le programme s’engage dès la signature de la présente convention. Elle est valable pour une durée de 18 mois, à compter de la date de signature. Dans ce délai, un projet de territoire devra être adopté par la Ville."

Un véhicule suspect - Appel à la vigilance!

La Mairie de Loupian communique qu'un véhicule suspect de marque Peugeot type 106 couleur grise a été signalé sur Loupian et environs.
L'immatriculation relevée : DB 786 AS se révèle être frauduleuse pour ce véhicule.

La cour de l’école du Chêne Vert était en effervescence le vendredi 25 juin

La cour de l’école du Chêne Vert était en effervescence le vendredi 25 juin à l’occasion de la kermesse scolaire. Les enfants ont pu participer à une matinée récréative et festive co-organisée par les professeurs et les animateurs du CLAE. Nos Loupianoux se sont amusés avec de multiples jeux et parcours d’adresse et d’agilité.
 
Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et plein air
 
 
• L’après-midi, en présence des élus, des partenaires du projet, dont la SMBT et le réseau du CPIE Bassin de Thau, les élèves de CM1 et CM2 ont présenté leur réalisation sur l’eau et l’écologie. Un programme pédagogique, pour sensibiliser les élèves aux enjeux environnementaux.
• Cette journée s’est terminée par la traditionnelle cérémonie de départ des élèves de CM2 vers la 6e.
 
La Mairie a offert une clé USB et un stylo à tous les élèves entrant en 6e à la rentrée prochaine. Ils ont également reçu un ouvrage des fables de La Fontaine de la part de l’Éducation Nationale.
Au grand regret des parents et en raison des protocoles sanitaires toujours d’actualité, les événements ont dû être organisés en comité restreint.

Signature du bail emphytéotique sur le Domaine de la Rouquette entre Sète agglopole méditerranée et l'Unapei 34

Signature du bail emphytéotique sur le Domaine de la Rouquette entre Sète agglopole méditerranée et l'Unapei 34unaIMG_20210406_120114


La Signature du Bail emphytéotique sur le Domaine de la Rouquette entre l’Unapei 34 et Sète agglopôle méditerranée a eu lieu ce mardi 6 avril 2021 à 11h au Complexe communautaire Oïkos, à Villeveyrac.

 Cette signature a été suivie de la visite du Domaine de la Rouquette sur les Communes de Villeveyrac et Loupian.  

 
Le Domaine de la Rouquette est une propriété de 80 hectares de terres agricoles à cheval sur trois communes (Loupian, Mèze et Villeveyrac), appartenant à l’UNAPEI 34 (Union des associations de parents de personnes handicapées mentales).

Principal mouvement associatif français, l’Unapei regroupe 550 associations*, animées par des bénévoles, des parents et des amis de personnes handicapéesDepuis 60 ans, nous innovons sur tous les territoires et agissons avec et pour les personnes en situation de handicap.

A l'Unapei des entrepreneurs militants  sont les principaux initiateurs des actions solidaires et des accompagnements médico-sociaux qui existent aujourd’hui en France pour les personnes en situation de handicap intellectuel, autistes, polyhandicapées et porteuses de handicap psychique.


Toujours à l’écoute des besoins, des désirs et des choix des personnes qu'ils accompagnent, ils construisent des solutions d’accompagnement évolutives et adaptées à chaque étape de la vie. Ils agissent aussi pour que la survenue du handicap ne soit pas synonyme d’isolement et d’exclusion sociale des familles concernées.

L’Unapei est aujourd’hui la principale organisation gestionnaire d’établissements et de services dans le secteur médico-social en France et la plus importante dans le secteur du handicap (plus de 3 000 établissements). Son ADN de Mouvement parental est une force pour toujours garantir qualité d’accompagnement et respect des personnes accompagnées.

* Le Mouvement Unapei comprend des associations familiales, gestionnaire ou non d’établissements et services médico-sociaux, des associations mandataires judiciaires à la protection des majeurs et des associations d’auto-représentation.

L’UNAPEI 34 vient donc de confier un espace de près de 57 hectares sur les communes de Loupian et Villeveyrac à la gestion de Sète agglopôle méditerranée dans le cadre d’un bail emphytéotique.

Car le Domaine de la Rouquette, aujourd’hui non exploité, offre l’opportunité d’installer un ou plusieurs exploitants agricoles.Et c’est par ailleurs, un site à enjeux remarquables :

  • En matière de biodiversité : avec ses zones d’habitats ouverts ou semi-ouverts ponctuées de petits bosquets ou de haies, il est constitué d’une richesse floristique assez élevée et offre une mosaïque de milieux favorables pour de nombreuses espèces comme pour les mammifères, les reptiles et les oiseaux. Il est d’ailleurs intégré dans le périmètre du site Natura 2000 « Plaine de Villeveyrac-Montagnac au titre de la « directive oiseaux » et il est localisé sur un secteur ayant de forts enjeux de nidifications pour de nombreuses espèces.

  • En matière hydraulique : situé de part et d’autre du Pallas, l’un des principaux cours d’eau du bassin versant de la lagune de Thau-Ingril, et à la confluence entre quatre ruisseaux : les Cauquillades, le Marinesque, le Veyrac et la Calade (en amont immédiat), il offre un chevelu de petits cours d’eau et fossés assez dense représentant notamment des corridors écologiques pour la faune.

Le Domaine de la Rouquette constitue ainsi une opportunité unique de démontrer comment concilier les enjeux agricoles et environnementaux, à travers un projet pilote agricole, intégré et partenarial.

Hors, le maintien et le développement des activités agricoles en culture biologique constituent une priorité partagée par les collectivités et acteurs investis dans ce projet : Sète agglopôle méditerranée, UNAPEI 34, Chambre d’agriculture de l’Hérault et le Syndicat Mixte du Bassin de Thau.unaIMG_20210406_113512

Comme le précisaient François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle et Michel Garcia ainsi que Josian Ribes, tous les deux vice-Présidents de SAM  respectivement délégué aux activités agricoles et viticoles, agriculture durable, gestion des espaces naturels, agricoles et lagunaires et  délégué à l'économie sociale et solidaire et participation citoyenne ; Cohésion sociale, égalité hommes-femmes et lutte contre les discriminations ; sensibilisation à l’environnement et préservation de la biodiversité :

"La gestion globale et coordonnée de ce projet sur ce site est le gage d’y maintenir la présence d’une biodiversité - tant floristique que faunistique - riche dont la plaine de Villeveyrac est encore aujourd’hui une vitrine majeure. La présence de zones humides sur l’aire du projet rend ce site stratégique dans la gestion de l’eau d’un point de vue qualitatif et quantitatif en assurant plusieurs fonctions : filtre naturel des eaux contre les pollutions ; rôle tampon dans le cycle de l’eau (écrêtement des crues des cours d’eau, soutien des faibles débits avec la restitution progressive des eaux stockées) ; une entité paysagère contribuant à la qualité des paysages.

SAM souhaite impulser une dynamique économique, sociétale, sociale et environnementale autour du domaine de la Rouquette, permettant notamment de développer, autant que de possible, des projets innovants et novateurs emprunts de lien social, s’appuyant sur le savoir-faire des partenaires. Ce sera l'occasion de produire et non d'importer sur le territoire de Thau."


Préalablement en discussion avec la SAFER Occitanie pour des conventions de mise à disposition de 6 ans, l’UNAPEI a accepté de s’engager dans un bail emphytéotique de 18 ans avec Sète agglopôle méditerranée, pour que cette dernière puisse porter un projet à la fois agricole, mais également de reconquête morphologique du Pallas avec création de zones d’expansion de crues, en vue d’améliorer le fonctionnement tant qualitatif que quantitatif de ce cours d’eau, classé aujourd’hui encore en Directives Nitrates, et de maintien de la biodiversité en lien avec le programme Natura 2000.

Ce bail a donc été officiellement signé le 6 avril 2021 tandis que la prise à bail des terres est effective depuis le 1er avril 2021.

Il faut savoir que le site est desservi par le projet Aqua Domitia de BRL, dont la mise en irrigation sur le secteur est prévue au printemps 2022. L’accès à l’irrigation est une opportunité pour la remise en culture du secteur. Sète agglopôle méditerranée prend ainsi à sa charge la création d’un réseau secondaire permettant d’irriguer l’ensemble des parcelles, qui sera déployé en 2021.

Une étude sur l’ensemble des cours d’eau du territoire dont le Pallas va être lancée à l’automne 2021 pour évaluer et hiérarchiser les actions de remédiations à prévoir sur le Pallas.

Le Domaine de la Rouquette est également intégré dans le programme PSE – Paiements pour Services Environnementaux (mesure 24 du Plan Biodiversité) - Bassin versant du Pallas sur lequel Sète agglopole méditerranée a été retenue par l’Agence de l’Eau.

Ce programme consiste à créer puis mettre en oeuvre un dispositif de rémunération des agriculteurs pour services environnementaux rendus liés aux enjeux biodiversité et eau. Sète agglopôle méditerranée a obtenu notamment le financement d’un poste d’animateur agricole. Il s’agit d’une démarche volontariste expérimentale sur 5 ans.

Les actions rémunérées dans ce cadre sont de 2 ordres :

  • la gestion des structures paysagères ou « infrastructures agroécologiques (IAE)»

  • la gestion des systèmes de production agricole : de manière générale, il s'agit de maximiser le recours aux ressources propres des agro-écosystèmes (potentiel nutritif des sols, équilibres écologiques – liés au niveau de biodiversité - contribuant à la régulation des populations de ravageurs et de parasites...), tout en essayant dans le même temps de minimiser le recours aux ressources exogènes tels qu'engrais minéraux, produits phytopharmaceutiques, énergie fossile…via des changements de pratiques agricoles.

Afin de permettre la réinstallation d’agriculteurs, Sète agglopôle méditerranée s’est adossé à la Chambre d’agriculture de l’Hérault pour définir un cahier des charges cultural servant de base à un appel à candidatures d’agriculteurs, sur les cultures suivantes, exclusivement en agriculture biologique : Maraîchage, Arboriculture, Elevage, Culture Fourragère,Apiculture, Viticulture...

 

Un comité de sélection présidé par Michel Garcia, en tant que VP aux espaces naturels, agricoles et lagunaires et Alain Vidal, en tant que Maire de Loupian, avec le SMBT, la Chambre d’agriculture de l’Hérault et l’UNAPEI, a retenu 5 candidatures sur la dizaine reçue, en décembre 2020.unaIMG_20210406_112301

  • Le GAEC Dalinette & Cie avec Magali et Denis DORQUES - Villeveyrac pour des abricotiers sur 1 ha
  • Le Moulin de la Dentelle
    avec Muriel De la Torre - Villeveyrac : pour des oliviers sur 2 ha
  • Le Domaine de Cantagril
  • Avec Edouard Hennebert - Montbazin et des amandiers sur 10ha
  • Le GAEC la Mayole
      avec Clément Ramadier – Villeveyrac :  pour des vignes sur 12 ha
  • Et Axelle Bodoy de Mèze : pour des pistachiers, des grenadiers et de l'apiculture sur 6 ha.

A l’exception du projet d’Axelle Bodoy qui est une installation, les 4 autres projets sont des projets de développement.

Le site de la Rouquette n’est pas constructible et est dépourvu de bâti existant. Il ne permet pas de proposer des solutions de stockage ou de transformation des produits, limitant ainsi les projets d’installations nouvelles.

A ce jour, il manque encore de trouver un éleveur ovin pour venir entretenir notamment les zones humides et jouer la complémentarité avec les autres cultures dans une perspective d’intégration sylvopastorale.

Sète agglopôle méditerranée va s’engager avec chacun de ces agriculteurs dans le cadre d’un bail rural à long terme. Ces baux seront soumis au bureau communautaire du 8 avril 2021.

La remise en culture de ce secteur va également engendrer le maintien et la création de nouvelles haies, favorables à la biodiversité, qui seront réalisées par les agriculteurs en place. Sète agglopôle méditerranée va les accompagner dans une démarche collective dans le cadre de la mesure Haies du plan de relance, afin de mobiliser des financements européens et nationaux.