Sète

Musée International des Arts Modestes (MIAM) - Le Lauréat de la bourse de recherche!

Le Musée International des Arts Modestes (Sète),la Fondation Antoine de Galbert(qui soutient la bourse dans sa totalité) et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA)s’associent pour proposer une bourse de recherche dans le domaine de l’art modeste, en particulier l’art commercial du XXe siècle.
 
Ces trois institutions ont décerné le dimanche 6 juin dans le cadre de la
10e édition du Festival Histoire de l’art au Château de Fontainebleau, la bourse de recherche au lauréat : Jean-Baptiste Carobolante (1988, France), docteur en histoire de l’art.

Plusieurs candidats nationaux et internationaux, de très bon niveau, ont envoyé leur rapport au jury composé de : Éric de Chassey, directeur général ; France Nerlich, directrice du Département des études et de la recherche, pour l’INHA et de· : Hervé Di Rosa, Antoine de Galbert, Claude Allemand, Françoise Adamsbaum, Alexandre Girard-Muscagorry, pour le MIAM.

Le montant de la bourse octroyée s’élève à 24 000 euros, alloués intégralement par la fondation Antoine de Galbert.fondaCapture

Cette bourse est destinée aux chercheuses et aux chercheurs, français et étrangers, en histoire de l'art souhaitant mener une recherche sur « l'art commercial au XXe siècle » en partant de la définition que Raymonde Moulin a donnée dans les années 1970, et dans le contexte des arts modestes définis par Hervé di Rosa dans les années 1990, en l'appliquant le plus largement possible à toutes les formes d'arts visuels.

Les travaux de recherches réalisés par le lauréat Jean-Baptiste Carobolante pourront éventuellement être le support pour la réalisation d’une exposition au Musée international des arts modestes.

Le lauréat sera accueilli au MIAM et pourra bénéficier des ressources bibliographiques du musée et de l’artiste Hervé Di Rosa.
 
 
 
Entretien avec Jean-Baptiste Carobolante et Françoise Adamsbaum directrice du MIAM,

FA. Connaissiez-vous le MIAM ?
JBC. Oui, ayant fait des études en école d'art avant mon doctorat, le MIAM était une institution dont j'avais entendu parler et dont je suivais depuis l'actualité. Il s'agit d'une institution unique en France qui cherche à approfondir des territoires artistiques délaissés partout ailleurs.

FA. Qu'est ce qui vous a donné envie de postuler ?
JBC.Plusieurs raisons : continuer mes recherches personnelles dans un cadre lui permettant de prendre de l'ampleur, l'enrichir par un travail commun et lui donner des finalités excitantes (exposition, publication).

FA. La préparation du projet a été longue ?
JBC. Oui, car il a fallu adapter mes propres recherches personnelles (qui portaient uniquement sur la photographie décorative de type Shutterstock ou Getty), à celle proposée par le MIAM. L'enjeu était de récupérer mon matériel de recherche et mes réflexions autour de l'imaginaire populaire et marchand afin de les réévaluer pour proposer, précisément, une étude de la peinture de masse. L'avantage était que, depuis plusieurs années, mes recherches frôlaient celle proposée dans l'appel à projet.

FA. Qu'attendez vous de ce travail de recherche, pour vous et pour le MIAM ?
JBC. J'attends plusieurs choses :
- produire une recherche permettant une approche de tout un pan de l'imaginaire actuel qui n'est pas étudié.
- donner une assise théorique et historique à certaines pistes qu'explore le MIAM depuis sa création.
- rendre visible cette recherche afin qu'elle conduise à un débat sur notre rapport à l'art et à l'histoire de l'art.
- accélérer cette recherche à partir de nombreux échanges et de tout un fonds bibliographique et artistique.
 
Biographie :
Jean-Baptiste Carobolante (1988, France) - docteur en histoire de l’art. 

Ses recherches portent sur les arts populaires de masses (allant du cinéma d’horreur au jeu vidéo, en passant par la photographie décorative). Pour lui, il s’agit d’étudier ces diverses formes d’art, sans les hiérarchiser, par le biais d’une approche organique les replaçant au sein des contextes idéologiques, économiques et sociaux qui les ont vus naître.

Récemment, il a entrepris un travail portant sur la peinture commerciale, qui vise à étudier l’impact de cet art qualifié de mineur dans l’imaginaire commun, et notamment de son héritage au sein des nouvelles générations.
 
Il ne s’agit pas d’une étude fonctionnant par comparaison (avec l’art muséal notamment), mais d’une analyse des fondements même de son imaginaire.

Jean-Baptiste Carobolante est également critique d’art et co-directeur des éditions MIX ; et enseigne l’histoire et la théorie de l’art à l’École Supérieure d’Art de Dunkerque et est intervenant à l’École d’Art Visuel de Lacambre.

 Musée International des Arts Modestes
23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny - 34200 Sète - France
www.miam.org

Retour en images sur le premier tournoi de joutes qui se déroulait cet après-midi sur le Cadre Royal

Retour en images sur le premier tournoi de joutes qui se déroulait cet après-midi sur le Cadre Royal 

Bravo aux petits jouteurs et bonne saison à tous ! (Ville de Sète)

Peut être une image de 1 personne, position debout et étendue d’eau

Sète agglopôle méditerranée donne de la couleur à son accessibilité en déployant la solution « Picto Access » sur son territoire

Peut être une image de ‎écran et ‎texte qui dit ’‎aGGLOPÃLE 谷 L'agglopôle Nos projets territoire attractif Recherche. Habiter se former Préserver recycler Bouger découvrir Inam Antique Méditerranéen JardiAntique Antique Méditerranéen 0467464792 ى Ensavoir plus picto access 18h MacBook Pro TROU aGGLOPÃLE‎’‎‎Sète agglopôle méditerranée donne de la couleur à son accessibilité en déployant la solution « Picto Access » sur son territoire.
A l’heure actuelle, vingt-trois de nos établissements touristiques, culturels ou sportifs ont été diagnostiqués. Le résultat a été traduit dans un langage universel, celui des pictogrammes de couleurs => https://www.pictoaccess.fr/…/sete-agglopole-mediterranee
 
 
• VERT/A, le lieu est accessible en toute autonomie,
• JAUNE/B, le lieu est accessible avec accompagnement ou partiellement,
• ROUGE/C, le lieu n’est pas accessible.
En informant des initiatives mises en place pour l’accueil des personnes en situation de fragilités, l’agglopôle s’engage durablement en faveur d’un territoire plus inclusif et attentif aux besoins de l’ensemble de sa population.Peut être une image de téléphone, écran et texte qui dit ’SAMSUNG Office de Tourisme Archipel de Thau 4.2 ***** (32) Office de tourisme à Mèze ou plus Aperçu Actu Avis Photos APPELER PARTAGER ENREGIST.. SITE WEB A B B A B Venez découvrir 'accessibilité de lieu IIya3jours En savoir plus Sète aGGL OPÃLE cae’

Une expérimentation pour la navette Mèze-Sète

Il y avait une centaine de personnes entre les élus régionaux, départementaux, communautaires, municipaux, les invités ou curieux Mézois, les touristes, pour ce contact officiel avec ce qui doit confirmer le pôle d'échanges multimodal de Sète et le port de Mèze. Cette navette, qui existait à la fin du XIXe siècle, renaît donc. Elle sera toutefois testée un semestre complet afin d'analyser en détail l'incidence de la météo sur les trajets, le profil des passagers, l'évaluation du temps des montées et et des descentes… En cas de pérennisation cette variante de communication pourra être jumelée à d'autres moyens de liaison déjà existants. 

La traversée qui dure environ 35 minutes débutait ce 7 juin et se terminera le 27 novembre 2021. 7 allers/retours quotidiens adaptés aux horaires des travailleurs et aux horaires ferroviaires sont proposés 6 jours sur 7 (lundi au samedi) et élargis à tous les jours de la semaine durant juillet et août (lundi au dimanche).

La belle navette bleue, d'une capacité de 90 places dont 70 couvertes, est accessible aux personnes à mobilité réduite. Un espace est prévu pour les poussettes et les vélos.

Horaires

de Mèze vers Sète

Départs : 6h20 8h 9h50 12h20 14h10 15h50 17h30
Arrivées : 7h 8h40 10h30 13h 14h50 16h30 18h10

de Sète vers Mèze

Départs : 7h10 9h 11h30 13h20 15h 16h40 18h25
Arrivées : 7h50 9h40 12h10 14h 15h40 17h20 19h05

Tarifs

Aller simple 3€ - Aller-retour 5€ - Carnet 10 voyages 20€ - Abonnement 1 mois 35€ - Gratuit pour les moins de 6 ans - Vente des titres de transports à bord du bateau uniquement.

La navette maritime , c'est le bon plan pour se déplacer à Sète en période estivale !

La navette maritime , c'est le bon plan pour se déplacer à Sète en période estivale ! On vous emmène faire un petit tour à bord.
Vous aimez le concept des navettes ?
 Aller-retour de 8 h 15 à 13 h 30 depuis le quai Paul Riquet.
 Un service de Sète agglopôle
 
 
 

CAP BRASSENS continue chaque 22 du mois à animer les quartiers de Sète avec FORT BRASSENS.

En parallèle aux animations de la Ville pour le centenaire Brassens, CAP BRASSENS continue chaque 22 du mois à animer les quartiers de Sète avec FORT BRASSENS.
 
La 3ème chasse aux trésors aura lieu au BARROU en collaboration avec l'association du quartier ce mardi 22 juin de 16h à 18h.
 
Sur la place Marcel Soum à 15h45 
s'inscrire par courriel à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
L’objectif est pour les participants de trouver dans le quartier des indices cachés à l’instar d’une chasse aux trésors.
Un classement sera établi.
Puis lors du festival 22 V’La Georges qui se tiendra du 22 au 29 octobre, seront rassemblées les équipes gagnantes qui participeront à un quizz afin de sélectionner la meilleure équipe sur l'ensemble de la ville.
 
Peut être une image de 2 personnes, plein air et texte qui dit ’CAP BRASSENS ORGANISE FORT BRASSENS: CHASSE AUX TRESORS CENTENAIRE BRASSENS Dans les quartiers les 22 des mois avril, mai, juin, juillet, aout, septembre, octobre 2021 Renseignements auprès de CapBrassens mail: capbrassens@gmail.com’
 
Vive Georges, vive Cap Brassens, vive la vie

Quatre jours de street-art et deux nouvelles fresques avec le K-Live

Le K-Live s’est déroulé du 2 au 6 juin dans plusieurs quartiers de la ville. Centenaire Brassens oblige, pour cette 14e édition, la programmation de ce festival dédié au street-art et à la culture urbaine était aussi liée à l’univers du poète. C’est ainsi qu’enfants et adolescents de l’Ile de Thau ont pu essayer, mercredi 2 juin, la peinture au pinceau ou à la bombe au son du répertoire du poète sétois. Toute une après-midi qui a donné naissance à une fresque de l’artiste ENAER sur la façade de l’espace adolescence et jeunesse Jean-Rigal.

k live ile de thau sète festival

Vendredi 4 juin, les amateurs d’art ont pu découvrir les nouvelles œuvres du MaCO (musée à ciel ouvert de Sète). Deux fresques ont été inaugurées cette année : une part l’artiste Tony Bosc rue du passage à La Pointe Courte, l’autre de Manolo Mesa impasse Parmentier, près du parc Simone Veil.

k-live centenaire sète streetart brassens festival

k-live centenaire sète streetart brassens festival

Samedi 5 juin, une conférence, “L’art urbain, une tribune libre ?” était organisée devant le Roquerols, bateau du Centenaire Brassens, amarré sur le quai du Maroc. Karen Brunel-Lafargue, chercheuse rattachée au Centre de recherches images et culture à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est revenue sur l’histoire du street-art, de sa naissance à New-York jusqu’à nos jours. La manifestation s’est terminée, le jour-même, en couleurs et musique, avec une performance des artistes André Cervera et Bault, accompagnés par la playlist de Derinegolem et le rap du sétois Dab Rozer.

Photos Ville de Sète

 

Le K-Live était le premier festival de l’été à proposer une manifestation à proximité du bateau-phare Roquerols. Un lieu voulu comme l’épicentre du centenaire qui accueillera, à bord, ou sur le quai du Maroc, de nombreux événements jusqu’en décembre. Plus de renseignements sur le centenaire Brassens dans la page dédiée.

Le piano sera à l’honneur au Conservatoire à Rayonnement Intercommunal « Manitas de Plata »

La semaine prochaine, le piano  sera à l’honneur au Conservatoire à Rayonnement Intercommunal « Manitas de Plata » (Quai des Moulins à Sète).
Du 9 au 12 juin, laissez-vous envoûter par la magie de cet instrument. Réservation par mail sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 04.99.04.76.30 / Ouverture au public : 30 minutes avant.
 
RDV à l’auditorium Ravel :
• Mercredi 9 juin à 15h : Master Class de piano par Pascal Jourdan
• Mercredi 9 juin à 19h : Récital L. V. BEETHOVEN, Variations Diabelli par Pascal Jourdan
• Jeudi 10 juin à 18h30 : Concert des enseignants de piano du CRI
• Samedi 12 juin 15h : Concert d’élèves des classes de piano du CRI
Peut être une image de intérieur

Le Club Agora de Sète remet un chèque de 560€ aux Blouses Roses de Sète Bassin de Thau

C’est dans le jardin d’un membre du club, que Sylvie Marc, Présidente du Club Agora Sète, club service féminin, a remis en présence de plusieurs membres du club, un chèque de soutien de 560€ à Patricia Boyer, Présidente des Blouses Roses de Sète et du Bassin de Thau.Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et plein air

Un don qui pour la Présidente de l’association contribuera à mettre en place des projets qui aideront à divertir et égayer les résidents, enfants et personnes hospitalisées dans les établissements du Bassin de Thau où les bénévoles du Comité des Blouses Roses interviennent : EHPAD de Sète, Marseillan, Agde et St Thibéry et dans services pédiatrique, cardiologie et médecine B de l’hôpital de Sète.

 

Les objectifs des Blouses Roses : passer du temps avec les malades, les écouter, les soutenir dans leur lutte contre la maladie, les stimuler en les faisant participer à des ateliers, ludiques, créatifs ou artistiques et plus généralement rompre leur isolement voire leur solitude, créer du lien social.

Pour sa part le Club AGORA Sète 28, club service féminin comptant 14 membres, apporte son soutien à des associations locales, régionales ou nationales qui interviennent auprès des personnes hospitalisées, des enfants, malades ou souffrant de handicaps ou qui accompagnent les femmes et enfants victimes de violences conjugales.busserIMG_4124

Outre les Blouses roses, le Club AGORA apportera cette année son soutien :

  • aux « Les lames de joie », association qui finance des prothèses pour les enfants amputés d’une jambe ou nés avec une malformation ayant nécessité l’amputation d’un membre infiérieur,

  • au Pôle Social Jeunes du CCAS pour aider au financement de protection féminine aux jeunes femmes en situation de grande précarité ou désocialisées.

Des engagements dans l’esprit de valeurs défendues par le Club AGORA : amitié, tolérance et actions, des valeurs que l’on regroupe dans la devise du club : donner et tolérer.