CULTURE

« FAUT QUE JE ME RÉVEILLE » par LES Z’ADULTS DU STRAP CE SERA LE VENDREDI 8 DECEMBRE A 21 H

« FAUT QUE JE ME RÉVEILLE » par LES Z’ADULTS DU STRAP CE SERA LE VENDREDI 8 DECEMBRE A 21 H

SALLE DE SPECTACLE ( Bâtiment MJC ) – 1 RUE DES HORTS POUSSAN
ENTREE : 5 €
AU PROFIT DU TELETHON
7138Capture d'écran 2023-11-30 1138112
Et si le Paradis c’était comme dans la vie ?
Création – adaptation d’après le texte de la « mastication des morts »
Mise en scène : Amélie Zaroukian

"Faites du Graff rue de Tunis" , un anniversaire dignement fêté

A l'occasion du dixième anniversaire du premier graff dans la rue de Tunis l'association organisait une semaine complète de manifestation autour du street art du 30 octobre au 3 novembre avec 3 stages qui étaient organisés tous les jours pour les enfants et les adultes  des sessions intergénérationnelles en complicité avec le ccas de la ville les Voûtes.


D'une part avec  Josy Corrieri chorégraphe et Agnès Balay peintre conteuse musicienne pour la  mise en vie de de 2 fresques en musique avec expression corporelle puis avec Alain Zarouati pour la peinture et la création de jeux d'enfants dans la rue et enfin avec Amon Alis initiation et réalisation d'un graff à l'angle rue Fondère et rue Tunis.

Les artistes graffeurs sétois qui avaient participé à l'embellissement de la rue durant ces 10 années étaient conviés à venir revisiter leurs peintures ou à en créer de nouvelles.  et ce fut le cas pour 3 d'entre-eux : Réka , Naoui et Depose

 Une grande Fête de clôture était organisée ce vendredi 3 novembre dès 18h30, avec  l'Inauguration des fresques réalisées en musique et suivant les fresques des illustrations d'ordre corporel, avec des circuits de visite commentés afin de présentation les oeuvres. puis l'on profitait des performances artistiques réalisés parles enfants avant de poursuivre la soirée autour de soupes préparées soit par les membres de l'association soit par les convives.



Et avec une animation le groupe de Gnawa  "GNAWA FAMILA" dès 20 h autour d'une buvette il était conseillé de se laisser aller et de danser dans la rue côté rue Heuzet .
Le visiteurs furent nombreux à participer à cette belle soirée qui d'une exposition de photos à la chanson composée par des participants aux ateliers a fait honneur au Street-Art en toute  convivialité et comme il se doit pour célébrer 10 années de travail et d'embellissement de la rue de Tunis

Un atelier d'écriture avec Gaspard Flamant à Sète

Un atelier d'écriture avec Gaspard Flamant à Sète

Peut être une image de ‎texte qui dit ’‎LE SALON DU LIURE ET LA PRESSE JEUNESSE EN SEINE-SAINT-DENTS ATELIER suaemoe D'ÉCRITURE AVEC GASPARD FLAMANT SPEPITES SAMEDI 14H30 25 NOVEMBRE LESMAGNI- FREAKS SALMADAO GASPARD FLAMANT POUR ADOLESCENTS ET ADULTES Éditions Sarbacane SUIVI DיUNE DÉDICACE AVEC L'AUTEUR Nouvelle librairie Sétoise rue Alsace Lorraine 34200 Sète‎’‎

Inédit, venez découvrir du 1er décembre 2023 au 5 janvier 2024, les dessins et peintures sur papier jamais dévoilés de Pierre François

Inédit, venez découvrir du 1er décembre 2023 au 5 janvier 2024, les dessins et peintures sur papier jamais dévoilés de Pierre François peintre aimé et reconnu dans sa ville natale, disparu trop tôt, le jour de Saint Valentin en 2007. Si plusieurs expositions lui ont été consacrées, cette exposition couvre des années 1960 aux années 2000. Elle révèle une autre phase méconnue de l’artiste, son amour pour le trait.

 

Vernissage de l’exposition le vendredi 1 décembre à partir de 18h en présence des filles et petit-fils de l’artiste

dans les locaux de Fiest’ A Sète, 2 quai général Durand.

Une permanence sera assurée les vendredis, samedis et dimanches de 11h à 18h

 

Pour tout renseignement consulter le site

www.pierre-francois.com

 

ou Isabelle François : zazade7gmail.com

0659665377

Café Littéraire le 24 novembre 2023 à 18h à la Médiathèque F. Mitterrand à Sète avec la Comédienne et écrivaine MACHA MERIL pour son roman "La Grille du Palazetto" (2)

Café Littéraire le 24 novembre 2023 à 18h à la Médiathèque F. Mitterrand à Sète avec la Comédienne et écrivaine MACHA MERIL pour son roman "La Grille du Palazetto"

Le Café Littéraire organise une rencontre le 24 novembre 2023 à 18h à la Médiathèque F. Mitterrand à Sète. Tino di Martino recevra  la Comédienne et écrivaine MACHA MERIL pour son roman "La Grille du Palazetto" publié aux éditions l'Archipel.

 

Résumé :

"Je ne supportais plus la vie avec toi. Il me fallait respirer ailleurs, t'oublier, oublier Venise, oublier notre tristesse. Il me fallait le cinéma, celui que tu détestes, celui qui brûle, qui court, celui qui ne veut rien dire mais qui donne l'ivresse, l'argent et la vie. Sans ce carré de toile où je me vois projetée, agrandie, je n'existe pas...


Dès que je suis entrée au Palazetto, j'ai su que tu m'aimais encore, j'ai su que ce film me sauverait. Que tu m'attendais. Mais j'ai la tête dure. Il a fallu que je me heurte une dernière fois à tous mes fantasmes, comme un papillon de nuit contre

un abat-jour éteint...


Un film doit se tourner à Venise, dirigé par un célèbre metteur en scène Italien. Une adaptation moderne d'Othello. Avec une grande actrice Française, capricieuse, qui joue là sa carrière et sa vie. Entourée de flatteurs, elle n'est sûre de personne, ne croit plus qu'aux émotions extrêmes. Même le danger inhérent à ce métier cruel et enivrant ne lui suffit plus. Quelle sera l'issue de déchaînement de rivalité amoureuse et professionnelle ?"

Comédienne, auteur , MACHA MERIL est l'auteur de romans prisés du public, dont "Ce qu'il voulait, chez Albin Michel en 2012" Arithmétique de la chair chez Flammarion en 2016", "Vania,Vassia et la fille de Vassia chez Liana Lévi en 2020", "A L'Archipel a paru en récit-album, l'Homme de Naplles en 2022".

CONCERT LA PIETA

Samedi 25 novembre 2023

de 20:00 à 23:00

La Passerelle
503 bd Pierre Mendes France
34200
SETEVirginie.JPG

De coups de gueule en coups de sang, tout en ayant été visionnaire quant au port du masque bien avant la pandémie, La Pietà nous avait gratifiés en 2020 d'un premier album fulgurant, entre slam, post punk et arrangements électro. Le masque, qu'elle et ses musiciens arboraient en live ou en vidéos n'était pas un rempart à une quelconque viralité mais plutôt une catharsis en miroir, celle qui consiste à s'enfermer tellement fort dans son projet artistique qu'on ne ne désire qu'une chose : qu'il soit pris pour ce qu'il donne à entendre, et non à voir.

Deux ans plus tard, La Pietà tombe le masque, dans tous les sens du terme. Et derrière ce patronyme mystérieux se révèle une bonne fois pour toute Virginie, l'Innamorata. Amoureuse, elle l'est. Pas seulement d'un homme ou des hommes, non, La Pietà est amoureuse des émotions contraires, des intempéries du cœur, des aléas de l'humeur, à l'image de quelques-unes de ses références comme Juliette Greco, Ferré, Moustaki, Noir Désir ou Catherine Ringer, qui ont pour dénominateur commun la passion et la fougue. Dès le morceau d'ouverture, "Indécise", elle plante le décor : avoir 40 ans, ne plus se soucier de savoir s'il faut se maquiller les fesses ou mettre un string sur la tête pour plaire aux gens, et pourtant se jouer de soi-même, de sa propre indécision. Choisir, c'est renoncer, et La Pietà n'est pas du genre à renoncer. Si ce premier titre est estampillé slam, la teneur globale de ce nouvel album tient plus d'une chanson française qui aurait rencontré un punk dans une soirée étrange, en compagnie d'un Ben Mazué en plus rock, d'un Gaël Faye débraillé, d'un Cabadzi relooké, soirée durant laquelle les corps et les âmes s'entremêlent dans une orgie mélodique à cœur battant, à corps ouvert. "Tempête" souffle une douce mélancolie grâce à un piano gracile et une mélodie vocale gracieuse. Le reste s'enchaîne, sans masque et sans fard.

A l'écoute de L'Innamorata, d'aucuns trouveront que La Pietà a caché sa rage sous le tapis. Ils auront tort : si l'impulsivité volcanique du précédent album faisait en effet sa marque de fabrique, cette rage est intacte sur ce nouvel opus, elle a simplement muté, tel un variant qui devient désormais curable. La Pietà secoue toujours autant les tripes, rien n'a changé si ce n'est un recul évident sur elle-même, une volonté de se mettre à nu, avec ses forces, ses fragilités, ses doutes, comme sur "Pas jolie" où elle martèle "J'm'appelle Virginie, j'vous l'ai jamais dit, j'vous l'dis aujourd'hui, ma vie, elle s'ra jolie".

Ce qui fait la force de cet album, c'est l'abandon du cynisme, qui participe d'un courage tant dans les émotions à partager, qu'au regard de ses textes, ciselés, frontaux, rugueux et doux à la fois. On découvre alors une Virginie certes moins punk mais tout aussi rock. Car c'est évidemment le fond qui compte, l'attitude a mué mais le volcan est toujours en activité. En atteste "J'pédale", chanté avec l'inspiré Govrache, où les efforts du quotidien, ses aspects laborieux ne renoncent jamais à l'envie de faire face à l'adversité. Que dire également du crève-cœur "Je ne pense à rien", aux allures de comptine entêtante qui dévoile une La Pietà au timbre crépusculaire. "Une danse pour rien" et son final vertigineux, où gimmick au piano et mélopées vocales audacieuse s'entremêlent à merveille et le slam-rock "Bienvenue" et son abrasivité nous rappellent que La Pietà sait aussi sortir les crocs et son ton acerbe qui nous avait ébahis il y a deux ans. L'Innamorata se conclut sur "Qu'importe", et achève de convaincre définitivement quant au sujet La Pietà. Avec une tessiture sépulcrale, Virginie impressionne, fait vibrionner nos tripes et nos cœurs. L'épilogue est à l'image de ce nouveau chapitre : d'une douceur noire, d'un fatalisme optimiste et d'une sensibilité désarmante.

A l'affiche, au Poche, pour les enfants : " CUBEO ET BOULIETTE "

A l'affiche pour les enfants : " CUBEO ET BOULIETTE "Samedi 25 et Mercredi 29 Novembre à 16h - Conte - Magie et Marionnettes de 2 à 7 ans - Réservations : 04.67.74.02.83

Peut être une image de texte

LES RENDEZ-VOUS DES AUTOMN’HALLES

Samedi 25 novembre 2023

de 11:00 à 12:30

Présentation

Auteure invitée : Béatrice Bourrier
Lieu
Bar du Plateau
2 rue des 3 Journées
34200
SETE

LES AUTOMN’HALLES accueillent Béatrice Bourrier pour son nouveau roman “Ailleurs est plus beau que demain” (éditions Maïa). Originaire de Montpellier, Béatrice Bourrier se consacre depuis de nombreuses années à l’écriture romanesque caractérisée par son ancrage dans sa terre. Écrivaine régionaliste dans le sens le plus noble du terme c’est-à-dire écrivant de belles histoires qui s’adressent aux lecteurs quelle que soit leur région mais avec une écriture qui met en avant une terre, des racines, où une région devient un personnage, un caractère de l’histoire.
Après “Collines au Crépuscule” (éditions Cheminements, 2006), “Le berger et son étoile” (éditions Lucien Souny, 2014), “Le souper du lion, nouvelles” (éditions l’Harmattan, 2015), “Au défaut de l’épaule” (éditions Seuil poche, 2016), “Le pacte de sel” (éditions Lucien Souny, 2018), son dernier roman “Ailleurs est plus beau que demain” vient de sortir aux éditions Maïa. Celui-ci se différencie des précédents ouvrages par un style plus brut, moins « régional », qui s’imposait pour raconter une histoire forte et moderne.

SOIREE DE CLOTURE DES AUTOMNALES DU FESTIVAL DE THAU

SOIREE DE CLOTURE DES AUTOMNALES DU FESTIVAL DE THAU

 
 
SOIREE DE CLOTURE
 
A cette occasion, nous sommes heureux de partager avec vous la
 Première de création
 
 
 
[Spectacle musical]
 
Musique, chant, conte, trouvailles poétiques et beaucoup d'émotions :
Urtzu est un spectacle à la croisée des arts, qui puise son histoire dans les mythologies populaires de Carnaval et des fêtes rituelles communes à certains pays d’Europe et du monde. A la fois conte et concert, Urtzu ("l'Homme-sanglier") nous plonge dans un univers intimiste et nous entraine à la frontière du visible et de l'invisible.
Coline Linder : chant, violon, projections, boîte à musique, poésie
Clément Chauvet : chant, percussions, hautbois, conte
Chloé Gambert : sons, voix
 
Coproduction:
Le +SilO+, Bouillon Cube, Office culturel de la Vallée de l'Hérault - Le Sonambule.
Spectacle présenté en partenariat avec la Saison culturelle de la Ville de Mèze.

 

<<< Rencontre avec les artistes à l'issue de la représentation.
 

INFOS PRATIQUES
Soirée "Apéro-concert"
Buvette et petite restauration sur place, à partir de 19h.
Rdv salle Jeanne-Oulié.
Accès PMR ascenseur
 
 
 
[Les chemins de la création]
Urtzu est une création Le +SilO+ 2023, née au sein de cette fabrique artistique régionale, coordonnée par le Festival de Thau et qui réunit une vingtaine de structures culturelles en Occitanie.
Au terme d'une première année de travail et de 5 sessions de résidence parmi les coopérants +SilO+, le projet Urtzu se dévoile enfin et pour la première fois ! 
Chaque année, la fabrique sélectionne 2 à 3 nouveaux projets et accompagne les artistes dans toutes les étapes du processus artistique : de la recherche de la matière première, en passant par les phases d'écriture, les premiers essais sur scène, les réécritures, les corrections et enfin, la représentation de leurs oeuvres.
Le compagnonnage du +SilO+ dure 3 ans, ensuite les artistes et leurs créations volent de leurs propres ailes, maisi des liens privilégiés perdurent entre les coopérants de la fabirque et les artistes qu'elle y a accueillis.

L’édition 2024 d’Escale à Sète dévoilée à bord de L’Abeille Méditerranée

L'artiste Tunisienne Mouna Fradi réalise en 5 jours une nouvelle peinture murale à l'entrée de la Rue de Tunis

L'artiste Tunisienne Mouna Fradi  réalise en 5 jours une nouvelle peinture murale à l'entrée de la Rue de Tunis à partir de ce  dimanche. Tous les sétois peuvent venir suivre le travail de cette artiste reconnue dans son pays à l'entrée de la rue coté rue Euzet .
Le vernissage de son oeuvre aura lieu le jeudi 23 novembre à 19 h autour d'un pot tous les amis de la rue les habitants du quartier et les sétois sensibles au street art seront les bienvenus.

Avec l'aide de l'Institut français de Tunisie

Photo d'une oeuvre récente réalisée à Sousse en Tunisie

La ministre de la Culture Rima Abdul Malak était hier en déplacement officiel à Sète.

Peut être une image de 5 personnes
Accueillie tout d'abord au Musée international des arts modestes (Miam) par le maire, François Commeinhes, elle a visité l'exposition permanente en compagnie d'Hervé Di Rosa et de Bernard Belloc, artistes et co-créateurs de ce lieu qu'elle a qualifié "d'unique au monde", avant de découvrir le projet d'agrandissement du “Grand Miam”, qui sera installé dans le pôle culturel prévu à terme au quai des Moulins, à l'entrée Est de la ville.
Rima Abdul Malak s'est ensuite rendue au théâtre Molière pour assister à la représentation du spectacle "Baal", une pièce de danse et d'acrobaties mise en scène par Florence Bernad et portée par des comédiens professionnels et amateurs, avant de conclure son déplacement par une rencontre avec des acteurs de la scène culturelle sétoise.
Peut être une image de 4 personnes, montre-bracelet et texte
Artistes, sculpteurs, musiciens. conservateurs de musée, directeurs de festival, responsables associatifs... tous ont pu échanger avec la Ministre sur leurs projets et mettre en avant les atouts culturels et patrimoniale de notre territoire, notamment dans le cadre de la candidature commune avec Montpellier pour être capitale européenne de la culture en 2028.

Au Comoedia, jeudi 23 Novembre à 20h

Soirée film et dégustation, en partenariat avec Le Vin Vivant
LES VIGNERONNES de Guillaume Bodin
> À 20h : projection du film
> À 21h30 : débat avec Maud Adnot, vigneronne en Ardèche, Pauline Broqua, domaine des Buis en Aveyron, et Corinne, du Vin Vivant à Sète
> À 22h : dégustation des vins de Pauline et Maud
France, Documentaire, 1h19
Véritables pionnières, ces vigneronnes travaillent au plus proche de la nature. Elles ont su percer les secrets du monde du vin et élaborent des nectars reconnus mondialement. C'est au travers d'un voyage au fil des saisons que nous partons à leur rencontre.