Spectacles

L'association K Danse organise son 15ème concours de danse les 9 et 10 mars 2024.

Le  concours rassemble cette année 19 écoles et associations de danse et environ 375 danseurs venus de l'Hérault mais aussi parfois de plus loin (Marseille).

Au programme cette année encore, du jazz, du classique, du hip hop et autre style, et bien sûr toujours la catégorie "création élève" qui permet aux danseurs dès 6 ans  mais aussi adultes de présenter leur propre création chorégraphique.

Le 24 juin, Véronique Sanson Officiel fait un passage par le Festival Quand je pense à Fernande au théâtre de la Mer

Le 24 juin, Véronique Sanson Officiel fait un passage par le Festival Quand je pense à Fernande au théâtre de la Mer. Une date événement sur une tournée qui l'est tout autant puisqu'elle dure depuis 2022 !
Billetterie sur festival-fernande.com
Photo Ville de Sète

Le Strapontin accueille « Calamity Jane » par la compagnie « Côté cour côté jardin »

Le Strapontin accueille « Calamity Jane » par la compagnie « Côté cour côté jardin »

Samedi 9 mars 2024 à 21 h
Salle de spectacle (Bâtiment MJC)
1Rue des Horts Poussan
Tarifs : 8 € (normal) / 5 € (adhérent)
Résumé : Tout le monde connaît Calamity Jane, mais personne ne connaît vraiment sa vie. Entre cow-boys et indiens, son histoire vous est contée, sur un ton épique et flamboyant, aussi émouvant que drolatique, telle une bande dessinée avec ses héros Buffalo Bill, son fossoyeur, son épicier, son saloon.
Tous les ingrédients pour vous plonger dans l’Ouest américain

Le Dancing rouvre ses portes

Le Dancing rouvre ses portes !
Disco, roller dance, samba ou Bazr, cette salle de plus en plus réputée du quai des Moulins, vous propose sa programmation éclectique pour mars et avril.

La fougueuse Fernande vous donne rendez-vous à partir du 23 juin entre le Môle et la crique de l’Anau, dans l’imperturbable et impétueux Théâtre de la mer !

22e ÉDITION
UNE ÉDITION  IMAGINÉE COMME UNE CROISIÈRE, UN VOYAGE, UNE BALADE…

La fougueuse Fernande vous donne rendez-vous à partir du 23 juin entre le Môle et la crique de l’Anau, dans l’imperturbable et impétueux Théâtre de la mer ! Le festival métamorphosera la Corniche en paradis musical : point de rencontre estival des amoureux de la chanson française. Cette année encore, le festival rendra son hommage à Georges Brassens, une programmation dédiée à célébrer la richesse, la diversité et la créativité des pépites de la chanson. Une scène actuelle qui construit et réinvente ses codes, ses envies et ses inspirations. Qui questionne ses repères, provoque son passé, se meut dans son présent : une perpétuelle renaissance.
Le 23 juin, MC★Solaar ouvrira la voie(x) avec son hip-hop old school et son flow inimitable. Véronique Sanson lui emboîtera le pas le 24 juin, une soirée pleine de promesses et de poésie qui laissera dans l’air un parfum délicat.
Le lendemain, le 25 juin, des éclairs viendront envahir le ciel avec Zaho de Sagazan, LA découverte de 2023, qui inonde les ondes de sa voix rauque et de ses textes intimement puissants. Le 26 juin, venez à la rencontre de Pomme, artiste sensible et rêveuse, qui ouvre le chemin de la poésie et de l’introspection à toute sa génération. À coeur ouvert, les bras levés vers le ciel, Eddy de Pretto clôturera cette 22e édition.
"22 ans que la ville a souhaité porter un festival dédié à la chanson française et à l’enfant de la ville, Georges Brassens. Comme chaque année, la chanson Française résonne dans l’enceinte du théâtre de la mer, amenant poésie, musique et rencontre pour ce moment de partage. Nous aurons la chance de rencontrer des artistes qui ne cessent de créer, mot à mot et note à note, la chanson française. Ces auteurs compositeurs et interprètes savent manier les mots et la poésie chère à Brassens. De Pomme à Zaho de Sagazan ou Eddy de Pretto, les jeunes talents rejoindront les icônes telles Véronique Sanson ou MC★Solaar. Héritiers de la chanson Française, les artistes présents cette année manient le verbe et les notes pour nous faire découvrir leurs univers si particuliers, si différents. Je vous souhaite cette année encore de savourer ces soirées d’été dans l’enceinte de notre théâtre pour cette belle édition 2024 !"

François Commeinhes, Maire de Sète

Théâtre de la Mer
Promenade Maréchal Leclerc
34200
SETE
Un concert complet ?

Inscrivez-vous sur la liste d’attente !

Vous recevrez un e-mail dès que des places se libèrent.

e

L’Atelier du Kiosque présente : « L’Extravagant Monsieur Valentin »

Rendez-vous les 24 et 25 Février 2024.

Pour des raisons indépendantes de notre volonté nous sommes dans l’obligation de reporter notre spectacle « L’Extravagant Monsieur Valentin » prévu initialement leseStudio de « La Cie du Kiosque » à Poussan
(2 av/de Bédarieux. Face à la Poste de Poussan)
 
Renseignements / réservations : 06.78.72.80.06 - 04.67.78.23.11
contacts: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’Atelier du Kiosque présente :

« L’Extravagant Monsieur Valentin »

Pour des raisons indépendantes de notre volonté nous sommes dans l’obligation de reporter notre spectacle « L’Extravagant Monsieur Valentin » prévu initialement les 27 et 28 Janvier prochains.

Nous nous en excusons et nous vous donnons rendez-vous
les 24 et 25 Février 2024
Avec « L’Extravagant Monsieur Valentin », la troupe « L’Atelier du Kiosque », sous la houlette du metteur en scène Jacques Brun, visite un des maîtres de l’Absurde, l’auteur Allemand Karl Valentin.

Réunissant en un spectacle une dizaine de sketchs, « l’Atelier du Kiosque » joue avec enthousiasme la carte du décalage surréaliste, de l’humour loufoque qui caractérise l’œuvre du clown munichois … 
« Scène à la Gare », « Distrait », « Gifles », « Où sont mes Lunettes » et bien d’autres moments déjantés de l’univers cocasse de Valentin sont donc proposés aux spectateurs dans une mise en scène alerte et colorée où la logique et la raison peuvent y perdre leur latin…

« L’Atelier du Kiosque »

Composée d’une douzaine de comédiens, la troupe de « L’Atelier du Kiosque » est issue des ateliers de pratique artistique de « La Compagnie du Kiosque ». Compagnie professionnelle de Théâtre, « La Compagnie du Kiosque » dispense durant la saison divers ateliers et stages ; elle intervient par ailleurs dans des structures telles que des Lycées, Collèges et associations diverses.
 
« L’Atelier du Kiosque » regroupe des élèves possédant une solide expérience ce qui permet au groupe, sous la direction de Jacques Brun de mener un travail de création et de mettre en place de véritables spectacles.
 
Si notre travail vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter ; c’est avec plaisir que nous viendrons à votre rencontre
 
Aspect Technique : Pour les organisateurs qui souhaitent recevoir le spectacle et qui ne sont pas équipés de matériel scénique, nous précisons que « L’Extravagant Monsieur Valentin » est autonome techniquement (Matériel Lumières et Son, Présence d’un technicien).

Le programme du DANCING à Sète

Le programme du DANCING à Sète

Concert d'Ibrahim Maalouf à Sète le jeudi 11 Juillet 2024 au Théâtre de la Mer à Sète.

Concert d'Ibrahim Maalouf à Sète en juillet 2024 au profit de l'association ASTRID MRCPI

Jeudi 11 Juillet 2024 à 21h00. Au Théâtre de la Mer à Sète.

Retrouvez Ibrahim Maalouf lors de sa tournée 2024.

Après Zazie et  Christophe Willem en 2023, c’est au tour de Ibrahim Maalouf d’annoncer sa venue pour un concert exceptionnel au profit de l’Association sétoise Astrid MRCPI.

L’Association Astrid MRCPI œuvre quotidiennement depuis plus de 10 ans pour les enfants hospitalisés au CHU de Montpellier et qui lutte, depuis sa création, contre les maladies rares cardio-pulmonaires infantiles. (www.astrid-mrcpi.com)

Ouverture des ventes : à venir ...
Sur l’ensemble des réseaux de billetterie et à l’Office de Tourisme de Sète.
Informations et réservations : 03 85 41 50 04 et www.d2p.fr

Renseignements : Association Astrid MRCPI –
Laurent Gasc06 15 17 84 88. Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Xavier Giner06 14 88 10 91 Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.astrid-mrcpi.com et sur Facebook

Pour la 1ère de « En Poussan ta Porte » en 2024, ce sera Molière

Pour la 1ère de « En Poussan ta Porte » en 2024, ce sera Molière.

Le vendredi 9 février à 19 h à la salle de spectacle, à la MJC de Poussan.

Ce sera le spectacle Molière de la compagnie Amaranta.

« Viens en découdre avec Molière ! »
« C’est Martin Petitguillot, artiste incontournable des arts de la rue que l’on retrouve sur sa nouvelle création, à découvrir sans modération !
Une soirée hivernale sur le personnage mythique du théâtre ? Ce nom ne t’évoque rien ? ou tu penses connaître vraiment sa vie ? dans tous les cas, ce spectacle te transportera dans un autre temps et balayera quelques clichés… »

Viens découvrir, dans la bonne humeur, une conférence pas comme les autres, et pourquoi Molière restera à travers le temps, un artiste hors norme.

Une  création de 2022 –  à partir de 15 ans – Durée : 1h40

Horaires :

  • Ouverture des portes : 19h00
  • Début du spectacle : 19h30
  • Bar et repas partagé : 20h30
  • Fermeture des portes : 23h00


Mise en scène, écriture, jeu : Martin Petitguillot
Complices : Gwen Aduh, Bernard Daisey, Josée Drevon, Chantal Joblon, Eric Petitjean, Jacques Ville / Administration : Agathe Lorne / Production – Diffusion : Marie-France Pernin

“ Molière “, « un représentant, un symbole de la culture française ! Même dans les endroits où on l’a peu lu (voire pas du tout) , on l’associe au théâtre, on distingue une perruque vaguement bouclée, on perçoit la dorure mais aussi hélas la poussière. Dans les milieux plus lettrés on connaît sa légende, mais connaît-t-on vraiment sa vie réelle ? Le 17ème siècle et plus tard l’après Révolution en ont fait un mythe authentique.
Balayons quelques clichés, dépoussiérons la statue ! Martin Petitguillot tentera simplement de vous raconter son histoire et pourquoi il restera à travers le temps un artiste hors norme. »

En Poussan Ta Porte / Compagnie Surprise

Pas de billetterie sur place, les réservations se font uniquement sur le site d’HelloAsso.

Poussan : une cavalcade 2024 bien sympathique : une belle réussite


Ce dimanche 11 février 2024, de bon matin, températures fraîches mais correctes, 10 °- 11°, avec une météo excellente, un peu de tramontane, plus de 13° prévus l’après-midi. Météo Poussan Carnaval ne s’était pas trompée.

gogoIMG_20240211_105131

Des conditions satisfaisantes, presque le top , et de ce côté la cavalcade pourrait se dérouler  sous les meilleurs hospices. Très belle aubade pour rappeler aux Poussanais qu’ils avaient rendez-vous avec la fête du carnaval mais aussi avec un défilé impressionnant composé de carnavaliers de l’Espoir venus  avec des motos  vrombissantes et rutilantes et de très nombreux véhicules anciens d’adhérents du Rétro Pouss’Auto ou de sympathisants qui avaient souhaité s’associer à la fête.   gogoIMG_20240211_104545

Plus de 10 motos vrombissantes aux couleurs  des Motos de l’Espoir et plus de 35 voitures dont des « Coupés, et des Américaines toutes étincelantes.

Vidéo : https://youtu.be/ZZuuVh03dJs

Les Reines du Carnaval étaient magnifiques tout comme le nouveau Maître de Cérémonie 2024, Franck Leblond , tout juste intronisé,  accompagné par son binôme, Isabelle Maselli.   Entre des motards en grande forme  et amateurs de voitures de collection qui présentaient une palette de modèles jusqu’à une Rolls et autres modèles de collection, comme des Ford Mustang,   cette introduction ne laissait pas insensible. Un beau circuit autour de Poussan entre 10 h 30 et 12 h, en passant dans les différents quartiers périphériques qui s’est terminé par une belle parade sur le Riverain où un apéritif était partagé par les conducteurs du Rétro Pouss et les Motards. Bon nombre de Poussannais s’étaient déplacés pour les accueillir.

gogoIMG_20240211_114402

Des élus du Conseil Municipal avaient tenu à participer à ce défilé matinal. Une bonne entrée en matière devant un public nombreux rassemblé autour des Halles. Nul ne pouvait avoir oublié que ce dimanche avait lieu dès 14 h, la cavalcade de Poussan. Mais à priori, tous le savaient déjà. Le calme de l’agglomération poussannaise revenait à l’heure du repas comme pour annoncer un défilé beau, énergique  et printanier car chacun se concentrait sur la montre avant que la sono de Patrice  ne réveille l’ambiance pour assurer une belle transition jusqu’à 14 H, histoire de relancer les corps jusqu’au départ de la cavalcade à 14 h 00.

 Le soleil était de la partie accompagné de quelques nuages, peu de  vent en centre-ville, déjà la foule des Grands Jours,  c’était super. Pour le plus grand plaisir des participants et des spectateurs c’était le top, de bien belles conditions pour cette cavalcade… L’on a connu plus chaud mais surtout bien  plus froid.

Histoire de se motiver pour un circuit classique avec deux tours au programme Palat, de nombreux carnavaliers avaient décidé, après avoir sagement vérifié le bon fonctionnement de leur char et celui du matériel, les avoir positionnés en ordre de marche, de partager un repas convivial , en plein air, sur le site ou au siège de leur association, ou encore chez eux dans un local approprié. ils avaient eux-mêmes préparé le repas et se félicitaient qu’enfin les festivités puissent débuter après plus de deux mois d’efforts intenses.

Quant à  la Reine du Carnaval, Cassandra Cazorla, entourée par ses deux dauphines, Candice Lopinot,  première dauphine et Inès Guéguen, seconde dauphine,.elle allait assurer avec charme, sur un magnifique char bien « aérien » qui   pour l’occasion, tout en finesse,  mettait en valeur leur grâce et leur beauté, un char d’un blanc immaculé et étincelant synonyme de Grèce Antique, et conçu par des élus municipaux. Elles étaient d’ailleurs les reines de la journée et avaient donc droit à une attention particulière, dès le matin…

A partir de là, la chaleur interne et celle du cœur  pour certains, l’ambiance bon enfant pour d’autres,  allaient permettre de tout oublier et de s’en donner à cœur joie durant la cavalcade. Le village vibrait, les sonos commençaient à donner et l’on était prêt à partager quelques heures d’insouciance  avec notre Maître de cérémonie et notre animal totémique, le cochon. Si personne ne manquait à l’appel, il y avait une bonne organisation pour regagner sa place suivant l’ordre établi devant le hangar car chaque formation  devait respecter le programme et chacune d’entre elles avait sorti son char à l’avance.       Les Carnavaliers rejoignaient leurs groupes. C’était l’heure de se réunir pour prendre des photographies qui resteront dans l’histoire.

La cavalcade avait pris forme sous les flash : « Subitement, l’intensité du son est montée elle aussi d’un cran,  les énergies ont ainsi pu se libérer. Et les corps ont vite  acquis une vitesse de croisière, et la cavalcade bien imposante, aussi…

Dans le centre de la Ville, les Poussannais et les visiteurs se faisaient bien nombreux profitant de cette belle journée.

Et sur le parking du Hangar Decoux, l’on se mettait en ordre de marche.

popoIMG_20240211_141513

Comme il était prévu, Franck Leblond, Maître de Cérémonie accompagnée par son binôme, Isabelle Maselli, assumait sa fonction avec sérieux, avec élégance et classe, montrant aussi ses compétences et son goût pour l’animation, la danse, ainsi que son attachement à Poussan et à son  carnaval.     Faisant honneur à tous les Poussanais et aux très nombreux visiteurs qui avaient rempli les rues et les avenues dans lesquelles le très très long défilé allait passer, le binôme ouvrait la cavalcade. Une très belle introduction suivie par le Cochon de Poussan dont les costauds de l’association des amis de l’ASP Rugby s’occupaient avec vigueur.  Et ils étaient bien nombreux prêts à se relayer.

Entre sirènes et klaxons, entre musiques et chants, la bruyante cavalcade s’ébranlait.

Pas de petit train du Carré d’as mais certains de ses membres à l’esprit festif avaient décidé de s’occuper du canon à confettis toujours aussi apprécié sur le circuit.

Du Hangar Decoux, au Riveraain, en passant par l’Avenue de Sète, Grand Rue, Bd René Tulet (Présentation devant la Marianne), puis par la Rue Marcel Palat, tel était le circuit avec 2 tours programmés.

Une fois le Riverain atteint, après avoir remercié tous ceux qui avaient permis la réalisation de ce très beau spectacle, après avoir félicité tous ceux qui ont fait en sorte qu’il se déroule dans de bonnes conditions, et après avoir encouragé  participants et spectateurs venus très nombreux, Franck était heureux de déclarer  la cavalcade ouverte. Préférant rester au plus près du défilé, positionné sur l’estrade réservée à l’organisation, Isabelle et Franck allaient commenter  le passage des chars devant les Halles et sur le riverain avec l’aide de Patrice qui assurait aussi l’animation musicale et qui gérait les prises de parole.

Pas de problèmes mécaniques, des tractoristes impeccables tout allait bien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Tandis que les spectateurs de plus en plus nombreux se regroupaient au centre du village et même à la Grand Rue et sur le Boulevard Prosper Gervais, Jusqu’à l’Avenue du Général de Gaulle,  les joueurs (euses) de l’ASP entraînaient le Cochon local dans une folle danse, faisant des haltes devant des points stratégiques où certains groupes les attendaient et faisant virevolter ses 300 kg, avec une facilité déconcertante. Ils étaient très nombreux et ces costauds se faisaient un plaisir de partager un moment inoubliable. Car il fallait faire honneur à ce magnifique cochon dont c’était le 28ème anniversaire.

..Depuis de nombreuses années, des porteurs étaient restés fidèles à l’animal totémique. Mais petit à petit ils ont décidé de passer la main aux joueurs volontaires de l’ASP et d’autres amis de l’ASP, donc du cochon.

La pena Bella Ciao assurait le rythme  pour ce symbole imposant annonçant la tonalité du long défilé, festif, musical. Les enfants montés sur les chars allaient se charger de déverser des nuages de confetti sur les carnavaliers et sur des spectateurs heureux d’être associés à la déambulation en se faisant  plaisir.

La pena, Bella Ciao, bien connue sur le Bassin de Thau, entraînait donc les groupes qui la suivaient dans des musiques rythmées dont les musiciens possèdent toutes les partitions. Pas de soucis, ils ont bien assumé.

Le FC Domitia, le club de football,  avec son Char du football, le bien nommé, nous démontrant avec ses nombreux enfants qu’il avait de la ressource . Fort de sa jeunesse, il donnait le ton de cette cavalcade souriante, éclatante et sympathique avec ses joueurs de l’école de foot très en forme pour le faire vivre..

Et le groupe des Z’anonymes n’était pas en reste avec une belle composition autour de la Provence. Des carnavaliers bien motivés avec une bien joli char où même la vigne était de la partie… un spectacle bien rafraîchissant.

Et parmi les chars l’on allait découvrir quelques groupes ayant désiré défiler comme celui du tennis associé au « Visiteurs » et celui  de quelques membres amateurs de CAPOEIRA  démontrant régulièrement qu’ils étaient maîtres en la matière…

Suivait le bien joli char du groupe de la MJC accompagné par des membres de tous les âges ayant choisi d’illustrer un territoire qui nous est cher, celui de l’Etang de Thau. Entre pêche et coquillages, le ton était donné.

Un mini-char bien mignon que celui des membres l’association des commerçants de Poussan toujours dans l’action. Des chorégraphies, du tonus, ce fut une première bien réussie. Leur « Cheucheu » a fait sensation.

Mais derrière la pena de los Amigos, en route pour Malibu, avec « Alerte à Malibu », un monde synonyme de vacances et de fête. C’était bien-sur avec les KATG qui étaient de retour en 2024.

Le Strapontin avait fait preuve d’ingéniosité comme toujours en ayant décidé d’illustrer un thème peu commun, celui des déglingués du Grelot. Ceux-ci furent à l’honneur durant toute la cavalcade avec quelques évolutions collectives au programme.

Pour 2024, du Groupe des Filles rien n’avait filtré. L’on savait que le groupe fêtait ses 20 ans de participation au carnaval mais elles avaient préféré rester discrètes comme à leur habitude et l’on découvrait une œuvre des plus imposante, un chef-d’œuvre même, magnifique et gigantesque qui pourrait passer « La Manche » pour se retrouver en Angleterre. D’ailleurs, on y était avec un peu d’imagination et l’on appréciait les costumes de chacun des membres du groupe, ces « Girls and Boys of London »… Tracteur et remorque étaient en communion pour former un ensemble bien cohérent…

Quant au groupe « Soy d’Aqui », leur illustration d’Avatar était vraiment des meilleure. Un char qui pouvait tourner sur lui-même et pour les membres accompagnateurs des costumes dignes de séries de cinéma. Une composition vraiment bien esthétique.

Ce sont les plus indomptables du défilé, les Bee Gees toujours aussi impressionnants, mais toujours aussi sympathiques. Char sonorisé avec Sylvain, le Maître DJ,  et char équipé de modules divers à l’arrière. La Fance était à l’honneur avec un de ses plus beau symboles, la « Tour Eiffel ».

 Avec une énergie débordante, ils étaient bien motivés pour interpréter quelques chorégraphies débridées et même pour chanter « La Marseillaise ». Ils étaient plus de trente. De très belles démonstrations de force et quel travail impressionnant pour la réalisation d’un char toujours en finesse  Il n’y manquait rien.  Un travail incroyable pour des Carnavaliers toujours fidèles et passionnés depuis de nombreuses années.

Le handball et les Gardiols avaient fait fort, eux aussi, restant dans le thème du cinéma qui leur avait réussi en 2023, ils illustraient les « Visiteurs » à Poussan avec bien-sur la 4L de La Poste qui fait référence. Le groupe était toujours dans le mouvement, ayant même préparé des mini-chorégraphies pour cette cavalcade…

Le Centre de Loisirs  participait aussi à la cavalcade pour la seconde fois. Une très belle réussite sur le thème des Jeux Olympiques avec l’épreuve des canoës mise en avant. Félicitations à ces jeunes enfants et à leurs animateurs qui ont su se fixer un bel objectif et qui ont su aller jusqu’au bout.

Pour tous les carnavaliers, c’était une joie indescriptible celle de participer à un carnaval dont ils profitaient au maximum.

Et le public en redemandait car le spectacle le satisfaisait. Il en voulait encore.

 On sentait que l’on approchait de la fin du défilé.  Un groupe de majorettes annonçait le char de la Reine étincelant, celui de  » la Grèce Antique » qui  venait clôturer cette très  belle cavalcade qui a plu par sa variété, sa bonne organisation,  le soin apporté aux costumes colorés, sa discipline aussi et surtout par la beauté de ses chars souvent de grande taille, avec de beaux contrastes et d’une finesse appréciée. Ils ont été réalisés à Poussan et les carnavaliers peuvent en être félicités…

Avec les « Reines du Carnaval », de la gaité,  des sourires, du charme et de la grâce pour ses jeunes filles qui clôturaient le corso. Toujours souriantes elles ont été gâtées par un soleil qui a fait ce qu’il a pu et ces stars de la cavalcade  ont su transmettre leur bonheur aux nombreux spectateurs.

Le public a répondu présent en venant bien nombreux pour apprécier les efforts et la prestation des carnavaliers. Et la finesse de ce  magnifique char clôturant la cavalcade

A l’heure où certains préféraient poursuivre en musique, après un retour tout aussi festif et ludique qu’à l’aller, les spectateurs remerciaient tous ceux qui ont su, grâce à des efforts prolongés, créer l’événement, y participer et s’investir jusqu’au bout. Avec ses trois tours à la hauteur des attentes des Poussannais, cette cavalcade de belle tenue saura rester dans les mémoires par son caractère joyeux, festif, innovant, la beauté des chars avec quelques chorégraphies qui  ont illuminé le centre ville. Et de très nombreux enfants ont fait le bonheur des Poussannais.

Une organisation qui a plu à la majorité des spectateurs..

Certains groupes allaient se permettre un dernier plaisir, faire la fête en famille, après avoir rangé les chars. Avec quelques sucreries et quelques boissons bien méritées il était temps de reprendre des forces.

Un grand merci à tous, vraiment, ce fut un très beau spectacle avec ses moments magiques dont on se souviendra . N’oubliez-pas, la fête continue dès lundi avec le bal des enfants puis celui des adultes.

  

La fougueuse Fernande vous donne rendez-vous à partir du 23 juin entre le Môle et la crique de l’Anau, dans l’imperturbable et impétueux Théâtre de la mer !

22e ÉDITION
UNE ÉDITION  IMAGINÉE COMME UNE CROISIÈRE, UN VOYAGE, UNE BALADE…

La fougueuse Fernande vous donne rendez-vous à partir du 23 juin entre le Môle et la crique de l’Anau, dans l’imperturbable et impétueux Théâtre de la mer ! Le festival métamorphosera la Corniche en paradis musical : point de rencontre estival des amoureux de la chanson française. Cette année encore, le festival rendra son hommage à Georges Brassens, une programmation dédiée à célébrer la richesse, la diversité et la créativité des pépites de la chanson. Une scène actuelle qui construit et réinvente ses codes, ses envies et ses inspirations. Qui questionne ses repères, provoque son passé, se meut dans son présent : une perpétuelle renaissance.
Le 23 juin, MC★Solaar ouvrira la voie(x) avec son hip-hop old school et son flow inimitable. Véronique Sanson lui emboîtera le pas le 24 juin, une soirée pleine de promesses et de poésie qui laissera dans l’air un parfum délicat.
Le lendemain, le 25 juin, des éclairs viendront envahir le ciel avec Zaho de Sagazan, LA découverte de 2023, qui inonde les ondes de sa voix rauque et de ses textes intimement puissants. Le 26 juin, venez à la rencontre de Pomme, artiste sensible et rêveuse, qui ouvre le chemin de la poésie et de l’introspection à toute sa génération. À coeur ouvert, les bras levés vers le ciel, Eddy de Pretto clôturera cette 22e édition.
"22 ans que la ville a souhaité porter un festival dédié à la chanson française et à l’enfant de la ville, Georges Brassens. Comme chaque année, la chanson Française résonne dans l’enceinte du théâtre de la mer, amenant poésie, musique et rencontre pour ce moment de partage. Nous aurons la chance de rencontrer des artistes qui ne cessent de créer, mot à mot et note à note, la chanson française. Ces auteurs compositeurs et interprètes savent manier les mots et la poésie chère à Brassens. De Pomme à Zaho de Sagazan ou Eddy de Pretto, les jeunes talents rejoindront les icônes telles Véronique Sanson ou MC★Solaar. Héritiers de la chanson Française, les artistes présents cette année manient le verbe et les notes pour nous faire découvrir leurs univers si particuliers, si différents. Je vous souhaite cette année encore de savourer ces soirées d’été dans l’enceinte de notre théâtre pour cette belle édition 2024 !"

François Commeinhes, Maire de Sète

Théâtre de la Mer
Promenade Maréchal Leclerc
34200
SETE
Un concert complet ?

Inscrivez-vous sur la liste d’attente !

Vous recevrez un e-mail dès que des places se libèrent.

e

" Choeurs d'Opera et Musique Sacrée " le 3 mars 2024 à Sète

" Choeurs d'Opera et Musique Sacrée "
le  Dimanche 3 Mars à 15 h 30  ,
 Eglise Saint Joseph  à SÈTE

ESCALE À FRONTIGNAN LA PEYRADE : A LA DECOUVERTE DU MORGENSTER !

Jeudi 7 mars, Frontignan la Peyrade accueillera le Morgenster (« Étoile du matin ») sur son port de plaisance.  Autour de ce navire traditionnel d’exception, le plus vieux jamais accueilli au port, sont prévues des visites et sorties en mer, ainsi que des manifestations à terre ou sur l’eau organisées par les différentes associations locales nautiques.

L’ancien bateau de pêche hollandais, initialement lougre de hareng à trois-mâts, a connu une longue carrière en mer du Nord depuis sa mise à l’eau initiale en 1919. Allongé de 7 mètres en 1927, son gréement est remplacé par un moteur. Rebaptisé Morgenster en 1959, il reste encore en service comme navire de pêche jusqu’en 1970.

Racheté en 1993 par Harry Muter, il est magnifiquement restauré au fil des années en brick (deux-mâts), coque et pont acier, et rejoint la course des grands voiliers en 2008. Il profite depuis d’une seconde vie comme bateau-école pour se confronter à la navigation traditionnelle ou de croisière active grâce à ses qualités sportives. Il sert également de lieu de fête, réunion ou autres manifestations. Ce voilier de 48 m peut embarquer jusqu’à 36 passagers en croisière (8 cabines) et 90 personnes à la journée.

Jusqu’à la levée de son encre, le 18, il sera ouvert aux visites toutes les après-midis, de 14h à 17h, ainsi que le mercredi 13 mars de 9h à 12h (tarif 5 €, gratuit pour les moins de 5 ans), le public pourra même embarquer pour une sortie en mer les samedis matins de 9h à 12h (tarif 30 € adulte, 15 € pour les moins de 12 ans, gratuit pour les moins de 5 ans).

Les associations se relaieront ensuite pour animer les week-ends. Les samedis, les Gréements languedociens proposeront parades, démonstrations, matelotage et chants marins avec le soir restauration et buvette, en parallèle à une initiation gratuite aux danses traditionnelles régionales offerte par Le Temps jadis. Elle sera suivie par un balèti, animé par le groupe Biscam Pas (samedi 9). Le samedi suivant, ce sera le groupe Cantafougassa qui se chargera d’ambiancer la soirée.

Chacun pourra également profiter des animations et buvette des associations Pêche Sportive Frontignanaise ou embarquer à bord de la barque « la Marion » pour découvrir les richesses de l’étang d’Ingril avec les Pêcheurs plaisanciers du port des pauvres (les samedis et dimanche après-midi). Une projection-conférence autour des naufrages les plus célèbres de Frontignan sera donnée par l’archéologue Laurence Serra avec la Section de recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines de Frontignan (SRASSMF), le samedi 9. Le dimanche 10, c’est la Société des jouteurs qui animera la journée avec des joutes sur chariots et remise de prix, tandis que le dimanche suivant, Muscat Rames lancera un défi rames avec également une remise de prix. Le samedi 16, le Frontignan Thon Club proposera une expérience de simulateur de pêche.

Le voilier restera amarré jusqu’au lundi 18 mars avant de repartir sous la même ambiance festive et musicale qui aura salué son arrivée pour prendre la direction de la 8e édition d’Escale à Sète (26 mars au 1er avril).

Réservations, tarifs, horaires et programme détaillé sur la brochure à télécharger sur le site frontignan.fr, ou en consultation dans les bâtiments communaux.