Bon à savoir

Vous avez un projet de rénovation : découvrez les aides et osez interroger l’ANAH

Vous avez un projet de rénovation : découvrez les aides
Osez interroger l’ANAH, c’est simple et gratuit !Peut être une illustration de 2 personnes et texte qui dit ’MaPrimeRénov' Mieux chez moi, mieux oour planète’
Vous êtes propriétaire de votre logement : Sète agglopôle méditerranée et l’Agence Nationale de l’Habitat vous proposent des conseils et des aides financières pour réaliser des travaux de rénovation de l’habitat ou d’amélioration de la performance énergétique.
Vous avez un projet de rénovation de votre résidence principale ou d’un bien immobilier que vous louez ou que vous souhaitez mettre à la location, vous n’avez pas commencé les travaux et vous cherchez des financements : des subventions peuvent vous être accordées sous conditions. Sète agglopôle méditerranée propose à tous les propriétaires un accompagnement technique et financier gratuit.
Contacts : OPAH CommunautairePeut être une image de texte qui dit ’Pour qui Les conditions Quels travaux Des subventions ANAH et Sète Agglopôle Méditerranée PROPRIETAIRE BAILLEUR Résidence principale de plus 15 ans. Location usage de résidence principale des ménages SOUS conditions de ressources. Conventionnement des loyers. Amélioration de performance thermique logement après les travaux. Travaux lourds logement indigne OU très dégradé. Travaux de mise en sécurité. logements moyennement dégradé. Travaux de mises en décence. Amélioration des performances énergétiques du logement (gain de 35%). De 45% 5% 'un montant de travaux plafonné (à 750€/m2 oU .000 euros, selon 'état initial). Primes énergie. Primes réduction de loyer.’
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 04 99 52 97 92 les mardis, mercredis, jeudis de 9h30 à 11h30
Permanences :
A Sète, Maison de l’Habitat
17, rue Pierre Sémard
Les lundis de 9h30 à 11h30
A Mèze, Hôtel de Ville – les 1er lundi de chaque mois de 14h à 16h

Rentrée scolaire : le nouveau protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées

Pour mieux accompagner une rentrée scolaire privilégiant l’enseignement en présentiel, tout en limitant la circulation du virus dans les écoles et les établissements scolaires, le ministère de l’Éducation nationale a diffusé le mercredi 28 juillet 2021 un nouveau protocole sanitaire pour l’année scolaire 2021-2022. Ce protocole prévoit une graduation des mesures selon la situation épidémique qui pourra être évalué localement.

Une échelle de quatre niveaux de mesure est créée :

  • niveau 1 / niveau vert ;
  • niveau 2 / niveau jaune ;
  • niveau 3 / niveau orange ;
  • niveau 4 / niveau rouge.

En fonction de la situation épidémique, le passage d’un niveau à autre pourra être déclenché au niveau national ou territorial (département, académie, région) par le ministère de l’Éducation nationale. Le niveau applicable au moment de la rentrée scolaire sera fonction de la situation épidémique à cette date et sera indiqué préalablement à la reprise des enseignements.Sponsored image

À l’école élémentaire, le port du masque ne sera plus obligatoire en intérieur dans les territoires placés au niveau vert. Mais partout, au collège et au lycée, si un élève est testé positif, les élèves ayant été en contact avec lui pourront continuer de venir en classe seulement s’ils sont vaccinés. Les autres devront s’isoler et suivre leurs cours à distance.

Protocole sanitaire école rentrée 2021 – plus de détails dans le texte suivant l’infographieCrédits : © Ministère de l’Éducation nationale

Protocole sanitaire école rentrée 2021 - Protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées - plus de détails dans le texte suivant l’infographie

Limitation du brassage, restauration scolaire, nettoyage et désinfection des tables des réfectoires

Mesures pour la rentrée scolaire selon les 4 niveaux
  Niveau 1 (vert) Niveau 2 (jaune) Niveau 3 (orange) Niveau 4 (rouge)
Limitation du brassage Limitation du brassage entre groupes d’élèves (classes, groupes de classes, niveaux) non obligatoire. Limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) requise. Nécessaire lorsque la distanciation entre élèves d’un même groupe ne peut pas être respectée (en particulier à l’école maternelle). Limitation entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) requise. Même limitation nécessaire lorsque la distanciation entre élèves d’un même groupe ne pourra pas être respectée (en particulier à l’école maternelle). Dans le 1er degré, non brassage entre élèves de classes différentes pendant la restauration. Mêmes règles que celles du niveau orange.
Restauration scolaire Espaces aménagés et organisation conçue de manière à permettre une grande distanciation possible entre les élèves. Déjeuner des élèves tous les jours à la même table dans le premier degré. Organisation d’un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l’assiette ou au plateau) recommandée. Déjeuner des élèves tous les jours à la même table dans le 1er degré en maintenant une distanciation d’au moins 2 m avec ceux des autres classes.Mise en place d’un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l’assiette ou au plateau).

Offres alimentaires en vrac interdites.

Mêmes règles que celles du niveau orange.
Nettoyage et la désinfection des tables du réfectoire Au moins une fois par jour, a minima, après chaque service. Plusieurs fois par jour, a minima, après chaque service. Plusieurs fois par jour, a minima, après chaque service et, si possible, après chaque repas. Mêmes règles que celles du niveau orange.

  A savoir : À partir du niveau 3, lorsque l’étalement des plages horaires ou l’organisation de plusieurs services ne permettront pas de respecter les règles de distanciation et la limitation du brassage entre groupes d’élèves, d’autres espaces que les locaux habituellement dédiés à la restauration (salles des fêtes, gymnases, etc.) pourront être exploités. En dernier recours, des repas à emporter pourront être proposés (si possible en alternant pour les élèves les repas froids, à emporter, et les repas chauds à la cantine en établissant un roulement un jour sur deux).

  A noter : Le protocole reprend de nombreuses mesures énoncées dans sa version antérieure, comme le lavage des mains, l’aération et la ventilation des locaux. L’équipement des écoles et des établissements en capteurs de CO2 est désormais recommandé.

Rentrée scolaire : le nouveau protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées

Pour mieux accompagner une rentrée scolaire privilégiant l’enseignement en présentiel, tout en limitant la circulation du virus dans les écoles et les établissements scolaires, le ministère de l’Éducation nationale a diffusé le mercredi 28 juillet 2021 un nouveau protocole sanitaire pour l’année scolaire 2021-2022. Ce protocole prévoit une graduation des mesures selon la situation épidémique qui pourra être évalué localement.

Une échelle de quatre niveaux de mesure est créée :

  • niveau 1 / niveau vert ;
  • niveau 2 / niveau jaune ;
  • niveau 3 / niveau orange ;
  • niveau 4 / niveau rouge.

En fonction de la situation épidémique, le passage d’un niveau à autre pourra être déclenché au niveau national ou territorial (département, académie, région) par le ministère de l’Éducation nationale. Le niveau applicable au moment de la rentrée scolaire sera fonction de la situation épidémique à cette date et sera indiqué préalablement à la reprise des enseignements.Sponsored image

À l’école élémentaire, le port du masque ne sera plus obligatoire en intérieur dans les territoires placés au niveau vert. Mais partout, au collège et au lycée, si un élève est testé positif, les élèves ayant été en contact avec lui pourront continuer de venir en classe seulement s’ils sont vaccinés. Les autres devront s’isoler et suivre leurs cours à distance.

Protocole sanitaire école rentrée 2021 – plus de détails dans le texte suivant l’infographieCrédits : © Ministère de l’Éducation nationale

Protocole sanitaire école rentrée 2021 - Protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées - plus de détails dans le texte suivant l’infographie

Limitation du brassage, restauration scolaire, nettoyage et désinfection des tables des réfectoires

Mesures pour la rentrée scolaire selon les 4 niveaux
  Niveau 1 (vert) Niveau 2 (jaune) Niveau 3 (orange) Niveau 4 (rouge)
Limitation du brassage Limitation du brassage entre groupes d’élèves (classes, groupes de classes, niveaux) non obligatoire. Limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) requise. Nécessaire lorsque la distanciation entre élèves d’un même groupe ne peut pas être respectée (en particulier à l’école maternelle). Limitation entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) requise. Même limitation nécessaire lorsque la distanciation entre élèves d’un même groupe ne pourra pas être respectée (en particulier à l’école maternelle). Dans le 1er degré, non brassage entre élèves de classes différentes pendant la restauration. Mêmes règles que celles du niveau orange.
Restauration scolaire Espaces aménagés et organisation conçue de manière à permettre une grande distanciation possible entre les élèves. Déjeuner des élèves tous les jours à la même table dans le premier degré. Organisation d’un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l’assiette ou au plateau) recommandée. Déjeuner des élèves tous les jours à la même table dans le 1er degré en maintenant une distanciation d’au moins 2 m avec ceux des autres classes.Mise en place d’un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l’assiette ou au plateau).

Offres alimentaires en vrac interdites.

Mêmes règles que celles du niveau orange.
Nettoyage et la désinfection des tables du réfectoire Au moins une fois par jour, a minima, après chaque service. Plusieurs fois par jour, a minima, après chaque service. Plusieurs fois par jour, a minima, après chaque service et, si possible, après chaque repas. Mêmes règles que celles du niveau orange.

  A savoir : À partir du niveau 3, lorsque l’étalement des plages horaires ou l’organisation de plusieurs services ne permettront pas de respecter les règles de distanciation et la limitation du brassage entre groupes d’élèves, d’autres espaces que les locaux habituellement dédiés à la restauration (salles des fêtes, gymnases, etc.) pourront être exploités. En dernier recours, des repas à emporter pourront être proposés (si possible en alternant pour les élèves les repas froids, à emporter, et les repas chauds à la cantine en établissant un roulement un jour sur deux).

  A noter : Le protocole reprend de nombreuses mesures énoncées dans sa version antérieure, comme le lavage des mains, l’aération et la ventilation des locaux. L’équipement des écoles et des établissements en capteurs de CO2 est désormais recommandé.

Le 8 août ce sera la Journée internationale du chat

Fallait-il attendre la miaou pour célébrer la journée internationale du chat ? Certainement pas, se sont certainement dit ses promoteurs en choisissant la date du 8 août.

Cette regrettable plaisanterie étant faite, concentrons-nous sur le sujet et examinons-le d'un regard persan (décidément !)...

En réalité, personne ne sait pourquoi nous célébrons une journée du chat et il semblerait qu'il faille aller chercher du coté de l'internet pour trouver un semblant de justification. On y retrouve en effet un florilège impressionnant de vidéos d'animaux censées nous faire (au moins) sourire. Ceci dit, l'idée n'est pas tout à fait neuve car, dés le 19° siècle, le photographe Harry Pointer (pas le sorcier !) avait déjà réalisé une galerie de photographies mettant en scène les chats. Il ne restait plus qu'à inventer le web, mais ceci est une autre histoire...

Le lolcat, un phénomène internet

Cette journée internationale du 8 août fait donc la part belle aux Lolcats qui ont largement envahi la toile avec des vidéos ou des animations (les fameux gif chat-nimés). Vous pouvez en retrouver une intéressant sélection dans le site Atlantico.fr, mais de nombreux autres sites en contiennent d'autres, tout aussi drôles.

Un site à visiter : www.huffingtonpost.fr

Covid-19 : la quatrième vague commence à "franchir les portes de l'hôpital", indique Gabriel Attal

Selon Orange.fr :

"L'augmentation du nombre des nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques s'est accélérée" la semaine dernière, a confirmé vendredi l'agence Santé publique France. 

"Nous commençons à voir la quatrième vague franchir les portes de l'hôpital", a déclaré, vendredi 6 août, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, lors d'un déplacement à Avignon, évoquant notamment "une augmentation très sensible du nombre de personnes admises". "L'épidémie est là, elle circule toujours" et "de manière forte", a martelé Gabriel Attal qui a toutefois ajouté qu'il n'y avait "pas de fatalité à ce que cette quatrième vague submerge et déferle sur notre hôpital comme nous l'avons vu dans les vagues précédentes", soulignant que la vaccination "protège des formes graves de l'épidémie".

Dans son point hebdomadaire sur la pandémie publié vendredi, Santé publique France (SpF) dresse le même constat...........

Lire sur : https://actu.orange.fr/france/covid-19-la-quatrieme-vague-commence-a-franchir-les-portes-de-l-hopital

Vous recherchez l'autoécole labellisée la plus proche de chez vous pour bénéficier du permis à un euro par jour ?

Vous recherchez l'autoécole labellisée la plus proche de chez vous pour bénéficier du permis à un euro par jour ?
Il est désormais disponible sur https://bit.ly/3A4swG1
 
Peut être une image de téléphone et texte qui dit ’SÉCURITÉ ROUTIÈRE VIVRE, ENSEMBLE 162图°® DES ONTMARTRE QUARTIER Vous souhaitez bénéficier du permis à un euro par jour ? OPERA Trouvez l'école de conduite labellisée la plus proche de chez vous sur securite-routiere.gouv.fr’

"Faites-vous vacciner !" : le dernier message d'Emmanuel Macron sur Instagram

Lire sur Orange.fr

Le chef de l'Etat a conclu sa série de vidéos sur les réseaux sociaux en insistant sur cet impératif. 

Depuis le début de la semaine, Emmanuel Macron poste sur les réseaux sociaux, Instagram et TikTok, très regardés par les jeunes, des explications pédagogiques sur le vaccin et le pass sanitaire pour contrecarrer les messages de ceux qui s'y opposent. Des vidéos où il se filme en tenue décontractée, dans différents lieux du fort de Brégançon (Var), où il passe ses vacances

Le président a interrompu ses congés pour répondre à des questions d'internautes tout au long de la semaine.

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/politique/faites-vous-vacciner-le-dernier-message-d-emmanuel-macron

Journée scientifique : “Quelles transitions pour l’Eau face au changement climatique ?”

L’association Météo et Climat organise le 5 octobre 2021 à Toulouse, en partenariat avec Météo-France, une journée scientifique dont le thème est “Quelles transitions pour l’Eau face au changement climatique ?”.Journée scientifique le 5 octobre 2021 à Toulouse.

Cette journée est dédiée au décryptage des trois derniers rapports spéciaux du GIEC avec un focus sur la ressource en eau. En effet, l’eau est un des enjeux majeurs du dérèglement climatique. À travers des interventions et des tables rondes, des scientifiques et des responsables territoriaux de la gestion de l’eau pourront échanger sur leurs expériences de terrain et sur les solutions existantes afin d’en tirer des enseignements pour d’autres pays, notamment les pays en développement.

Virginie Schwarz, Présidente-directrice générale de Météo-France, interviendra en ouverture de la journée. Jean-Michel Soubeyroux, de la Direction de la Climatologie et des Services Climatiques de Météo-France, est membre du Comité scientifique.

Informations pratiques

Journée scientifique : “Quelles transitions pour l’Eau face au changement climatique ?”
5 octobre 2021
Centre International de Conférences
Site de Météo-France
42 avenue Gaspard Coriolis
Toulouse

La journée se tiendra en présentiel et en distanciel.

Programme détaillé et inscription

Cette journée, initialement prévue le 4 février 2021, est reportée au 5 octobre suite aux mesures sanitaires.
Si vous vous étiez déjà inscrit(e), vous n’avez pas besoin de réaliser une nouvelle inscription.

Voici à quoi ressemble la quatrième vague de Covid-19 en France, plus rapide et plus imprévisible

D'après FranceInfos.fr :

Depuis le début du mois de juillet, tous les indicateurs de l'épidémie sont repartis à la hausse. Cette quatrième vague a été plus soudaine, mais engendre pour l'instant moins de formes graves. Elle semble aussi ralentir ces derniers jours.

Le 10 mai dernier, le Premier ministre était optimiste. "Nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire", déclarait Jean Castex au Parisien. Difficile de deviner, à l'époque, qu'un mois et demi plus tard, une nouvelle vague épidémique de Covid-19 allait se dessiner. Ironie de l'histoire, le lendemain de cette déclaration, un premier cas de variant Delta était détecté dans les Hauts-de-France.

Cette quatrième vague ne fait maintenant plus de doute : ce variant identifié initialement en Inde est devenu majoritaire en France et tous les indicateurs, qui avaient atteint des niveaux particulièrement bas en juin, sont repartis à la hausse...

Lire sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-voici-a-quoi-ressemble-la-quatrieme-vague-de-covid-19-en-france

Pass sanitaire dans les cafés, vaccination obligatoire : qu'est-ce qui change après l'avis du Conseil constitutionnel ?

Sur Orange.frConnexion, Covid-19, Coronavirus, Virus

Saisi par des députés de gauche, le Conseil constitutionnel a rendu son avis, très attendu, sur la loi sanitaire ce jeudi 5 août. Voici les principaux points à retenir.

Face à la flambée de l'épidémie de Covid-19, qui a fait plus de 112.000 morts en France, le pass sanitaire - test Covid négatif récent, attestation de vaccination ou certificat de rétablissement - est entré en vigueur le 21 juillet dans les "lieux de loisirs et de culture" rassemblant plus de 50 personnes.

Le précieux et controversé sésame doit être étendu dès le 9 août aux cafés, restaurants, trains grandes lignes et vols intérieurs, ainsi qu'aux patients non urgents et visiteurs dans les établissements de santé et maisons de retraite...

sous réserve d'une validation de la part du Conseil constitutionnel. Saisis par des députés de gauche, les Sages ont rendu leur avis, très attendu. Voici les principaux points à retenir.

Ce que les Sages ont validé : lire sur https://actu.orange.fr/politique/pass-sanitaire-dans-les-cafes-vaccination-obligatoire

Mon job, mon logement : 1000 € pour aider les salariés à s'installer lors d'un nouvel emploi

Maisons, La Propriété, Immobilier, Real

 

Vous devez déménager pour prendre un nouvel emploi et vous avez besoin d'un coup de pouce pour vous installer dans votre logement ? Action Logement , un organisme animé par les partenaires sociaux, avec le soutien du ministère chargé de la Ville et du Logement, propose une aide gratuite de 1000 € pour soutenir les salariés récemment entrés dans l'emploi et favoriser le rapprochement emploi-logement. Découvrez les conditions et les démarches pour en bénéficier avec Service-Public.fr !

Quelles sont les conditions ?

Les principales conditions d'accès à cette aide sont les suivantes :

  • être locataire avec un bail de moins de 3 mois au moment de la demande ;
  • avoir une rémunération inférieure à 1,5 fois le Smic brut (montant brut au 1er janvier 2021 : 1 554,58 €) ;
  • et être en situation de retour à l'emploi avec un nouveau contrat de travail ou être salarié se rapprochant de son lieu de travail.

Pour les jeunes actifs, des conditions d'accès spécifiques sont requises :

  • avoir moins de 25 ans au moment de la demande ;
  • avoir un revenu compris entre 30 % (467 €) et 100 % (1 554,58 €) du Smic, il vous suffit d'avoir un contrat de travail de moins de 6 mois. Cette condition n'est pas valable pour les contrats d'alternance.

  A savoir : L'aide « Mon job, Mon logement » est octroyée dans la limite du montant maximal des enveloppes fixées par la réglementation en vigueur. Une fois l'enveloppe atteinte cette aide ne sera plus disponible. Ne tardez pas à en faire la demande !

Quelles sont les démarches ?

Pour bénéficier de ce dispositif, les étapes sont les suivantes :

  1. vous vous assurez que vous êtes éligible grâce au simulateur mis à votre disposition  ;
  2. vous saisissez votre demande en ligne y joignant les pièces justificatives numérisées ;
  3. l'aide de 1000 € vous est versée après l'acceptation de votre dossier.

  Attention : Le résultat du test d'éligibilité ne vaut pas acceptation.

  A savoir : Cette aide est gratuite, et non cumulable avec l'aide à la mobilité et l'aide jeunes actifs. En revanche elle cumulable, sous conditions, avec d'autres aides Action Logement.

Loi sanitaire : "Tant mieux !", "hypocrisie totale", la classe politique réagit après la décision du Conseil constitutionnel

Selon Orange.r :

La décision du Conseil constitutionnel ce jeudi 5 août "permettra le plein déploiement de la stratégie de lutte contre la Covid-19", selon le Premier ministre Jean Castex.

Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision sur la loi sanitaire ce jeudi 5 août. Le pass sanitaire dans les cafés-restaurants et certains centres commerciaux et la vaccination obligatoire pour les soignants ont donc été validés.

En revanche, l'isolement des cas positifs au Covid-19 et les licenciements pour les CDD ont été censurés.

Pour Patrick Vignal, la décision du Conseil constitutionnel sur la loi sanitaire est "juste et sage"par BFMTV.............

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/politique/loi-sanitaire-tant-mieux-hypocrisie-totale-la-classe-politique-reagit-apres-la-decision-du

Déclaration de Jean-Claude GAYSSOT : "Comment cela va-t-il finir ?"

Déclaration de Jean-Claude GAYSSOT : "Comment cela va-t-il finir ?"

 Sponsored image

"Le monde tout entier est concerné par la crise sanitaire. De variants en variants qui n’en finissent pas de varier ; de vagues en nouvelles vagues qui nous font craindre la déferlante fatale ; des conséquences sociales qu’elle entraîne avec son lot d’inégalités monstrueuses à l’échelle planétaire, y compris dans les pays dits riches comme le nôtre, on est en droit de se demander : comment cela va-t-il finir ?
L’exigence de vaccination pour tous les terriens, pas seulement pour les plus vulnérables, est avérée. Les anti-vax s’en foutent ! C’est le cas de toutes les pensées intégristes.
La science et le raisonnable n’ont jamais gagné face aux passions irréductibles, face à toutes les formes d’intégrisme dans tous les domaines de la vie en société.


C’est le moment où la dictature de la loi du marché vient rajouter une louche aux arguments contre le pass sanitaire.
Alors qu’il est question d’une éventuelle troisième dose et même d’une possibilité de renouvellement annuel, comme pour la grippe, les trusts pharmaceutiques Pfizer et Moderna décident d’augmenter de 13 à 25% le prix de leurs vaccins. C’est une honte !
C’est conforme diront-ils à la sacro-sainte loi capitaliste de l’offre et de la demande. Tant pis pour l’intérêt général. Seule la rentabilité immédiate et celle des boursicoteurs prévalent.


Le droit à la santé doit être mondialement reconnu comme droit de l’humain et de l’humanité. Les firmes pharmaceutiques devraient être soumises à des exigences de service public. La levée des brevets dans ce cas précis de cette pandémie afin de produire partout des vaccins accessibles à tous devient une priorité absolue."


Jean-Claude GAYSSOT