Bon à savoir

La 7e édition des Nuits de la thermographie, c’était ce mardi à Frontignan

aaaaboIMG_20220118_182535Dans le cadre du Plan Climat de Sète agglopôle méditerranée 2021-2026,  le Guichet Renov Occitanie portée par l’association Gefosat en partenariat avec l’agglomération, organisait ce mardi 18 janvier, la 7ème édition des  «Nuits de la thermographie »  à Frontignan pour sensibiliser aux enjeux de la rénovation énergétique.

 Car une mauvaise isolation, des fenêtres mal posées ou encore une faille dans la construction peuvent provoquer des fuites de chaleur et/ou des infiltrations d’air.  Souvent ignorées car invisible à l’œil nu, ces pertes nuisent au confort et au porte-monnaie des occupants.

 Le principe des « Nuits de la thermographie » est simple : arpenter en soirée les rues d’un quartier pour traquer les déperditions énergétiques à l’aide d’une caméra thermique et guidé d’un conseiller Energie.Isolation De Façade, La Façade De La

 Rendez-vous était donné devant l’hôtel de ville de Frontignan et après une présentation de la balade thermograhique c'était parti pour une dizaine de personnes, durant 30 à 45 min environ, pour une analyse thermographique des bâtiments recensés lors d'une balade de préparation, avec analyses des thermogrammes et explications.

Car la thermographie ou thermographie infrarouge est une technique permettant d'obtenir une image thermique d'une scène par analyse des infrarouges. L'image obtenue est appelée « thermogramme». La thermographie est donc la technique permettant d'obtenir, au moyen d'un appareillage approprié, l'image thermique d'une scène observée dans un domaine spectral de l'infrarouge.

Le montant du bonus écologique et de la prime à la conversion sont prolongés

 

Vous souhaitez changer de voiture pour un véhicule moins polluant ? Pour l’achat d’un véhicule neuf électrique ou hybride rechargeable, les barèmes du bonus écologique ont évolué depuis le 1er juillet 2021, ils sont maintenus jusqu’au 1er juillet 2022. Vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion pour mettre votre ancien véhicule à la casse et en acquérir un nouveau moins polluant. De nouveaux critères sont en vigueur depuis le 1er juillet 2021. Le décret relatif aux aides à l’acquisition ou à la location de véhicules peu polluants est paru au Journal officiel le 30 décembre 2021.

Le bonus écologique permet de recevoir, sans conditions de revenus, une aide à l’achat ou à la location d’un véhicule neuf, électrique ou hybride rechargeable, dont le taux d’émission de CO2 ne dépasse pas 50 g/km. Le bonus écologique et la prime de conversion sont cumulables.

Bonus écologique sur les véhicules électriques d’occasion

Une aide de 1 000 € est accordée pour l’achat d’une voiture particulière ou d’une camionnette électrique d’occasion. Pour bénéficier de l’aide, vous devez être majeur et domicilié en France. Il n’y a pas de condition de ressources.

Le véhicule d’occasion doit remplir les conditions suivantes :

  • être conservé (qu’il soit acheté ou loué) pour une durée d’au moins 2 ans ;
  • avoir été immatriculé en France depuis au moins deux ans à la date de facturation du véhicule ou de versement du premier loyer ;
  • être immatriculé en France dans une série définitive ;
  • avoir un taux d’émission de CO2 de 20 g/km au maximum (véhicule électrique).

Montant du bonus écologique

Le barème sera abaissé de 1 000 € à partir du 1er juillet 2022 et non à partir du 1er janvier 2022 comme initialement prévu par le décret du 7 décembre 2020.

À compter du 1er juillet 2022, les hybrides rechargeables seront exclus du dispositif d’aide qui sera réservé aux véhicules électriques dont le taux d’émission de CO2 est inférieur ou égal à 20 g/km.

Le décret relatif aux aides à l’acquisition ou à la location de véhicules peu polluants est paru au Journal officiel le 30 décembre 2021.

Évolution du bonus écologique
Catégories Du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022 À partir du 1er juillet 2022
Véhicules électriques (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de moins de 45 000 € 27 % du prix plafonné à 6 000 € 27 % du prix plafonné à 5 000 €
Véhicules électriques (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de moins de 45 000 €

(personne morale)

27 % du prix plafonné à 4 000 € 27 % du prix plafonné à 3 000 €
Véhicules électriques (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de 45 000 € à 60 000 € 2 000 € 1 000 €
Camionnettes électriques ou véhicules fonctionnant à l’hydrogène (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de plus de 60 000 € 2 000 € 1 000 €
Véhicule hybride rechargeable (taux de CO2 entre 21 et 50g/km) de 50 000 € au maximum et autonomie > à 50 km 1 000 € 0 €

  À savoir : Pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride, le montant est augmenté de 1 000 € pour les résidents d’Outre-mer à condition d’y circuler avec le nouveau véhicule pendant 6 mois ou plus suivant son acquisition.

  À noter : vous bénéficiez d’une surprime si vous habitez ou travaillez dans une zone à faible émission mobilité (ZFE) et que votre collectivité territoriale vous a versé une aide pour acheter ou louer un véhicule propre. Le montant de la surprime est identique à l’aide versée par la collectivité territoriale, dans la limite de 1 000 €.

Prime à la conversion : les véhicules éligibles

La prime à la conversion, qui s’ajoute au bonus écologique, est une aide accordée, sous conditions de revenus, lors de l’achat ou de la location d’un véhicule peu polluant en échange de la mise à la casse d’un ancien véhicule diesel ou essence.

Le véhicule à détruire doit remplir les conditions suivantes :

  • pour un véhicule diesel, la première immatriculation doit être antérieure à 2011 ;
  • pour un véhicule essence, la première immatriculation doit être antérieure à 2006 ;
  • le propriétaire doit posséder le véhicule depuis au moins un an ;
  • le véhicule doit être immatriculé en France et ne pas être gagé ;
  • le véhicule doit disposer d’une vignette Crit’Air 3, 4, 5 ou ne pas être classé ;
  • la voiture doit être détruite dans un centre agréé dans les 3 mois qui précèdent ou dans les 6 mois qui suivent l’achat du nouveau véhicule.

Vous pouvez bénéficier jusqu’à 3 000 € pour l’achat d’un véhicule thermique neuf ou d’occasion, et jusqu’à 5 000 € pour l’achat d’un véhicule, neuf ou d’occasion, électrique ou hybride rechargeable dont l’autonomie en mode électrique est supérieure à 50 km.

À compter du 1er janvier 2022, le taux d’émission de CO2 maximal est abaissé à 127 g/km. Seuls les véhicules rejetant jusqu’à 127 g/km de CO2 (au lieu de 132 g/km) sont éligibles.

  À savoir : Pour répondre à vos questions sur les dispositifs d’aides à une mobilité moins polluante, le Gouvernement a mis en place plusieurs plateformes :

Prime à la conversion  : pour déposer votre demande et consulter toutes les informations relatives au dispositif.

Je change ma voiture  : pour évaluer le coût d’utilisation de votre véhicule et l’ordre de grandeur du bénéfice économique et environnemental réalisé grâce à l’achat d’un véhicule plus propre.

Je roule en électrique  : pour vous informer sur le véhicule électrique.

Covid-19 : laisser filer l’épidémie, un bon pari ?

Selon FranceInfo : Covid-19 : laisser filer l’épidémie, un bon pari ?

La vitesse de propagation d’Omicron, qui bat toutes les mesures sanitaires, pourrait permettre d’acquérir l’immunité collective, estiment certains scientifiques.

Le variant Omicron n’est plus une pandémie, mais une simple endémie. Dans les rues de Madrid (Espagne), ces propos du Premier ministre occupent tous les commentaires. “Il faut apprendre à vivre avec [le virus]”, abonde une Madrilène devant les caméras de France 3, vendredi 14 janvier 2022. En France, lors d’une visite dans le plus grand centre de distribution d’autotests, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a réaffirmé la doctrine officielle : pas question de laisser courir la pandémie.

“Les autorités ont été dépassées” ..................................  Poursuivre sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-laisser

Télétravail : l'amende pour les entreprises hors des clous abaissée à 500 euros

Selon Orange.fr :

Le gouvernement a décidé de baisser la sanction administrative pour les entreprises ne respectant pas les consignes sur le télétravail, a annoncé vendredi la ministre du Travail Élisabeth Borne. Une décision à l'encontre de la suppression de la mesure, jeudi, par les Sénateurs. 

De 1.000 euros, l'amende tombe à 500 euros par salarié.

Voulant "rassurer les petites entreprises sur le niveau de la sanction", le gouvernement a décidé de baisser le montant maximal de l'amende par salarié à 500 euros, contre 1.000 euros jusqu'ici. Le plafond à 50.000 euros par entreprise est lui maintenu, a déclaré la ministre du Travail Elisabeth Borne sur France 2 vendredi 14 janvier. "Il faut des sanctions pour les entreprises qui ne jouent pas le jeu", faute de quoi s'instaure une "inéquité", a justifié la ministre.

Le gouvernement n'est donc pas prêt à abandonner cette sanction, pourtant retoquée au Sénat jeudi lors de l'examen du projet de loi sur le pass vaccinal..........................................

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/economie/teletravail-l-amende-pour-les-entreprises-hors-des-clous-abaissee-a-500-euros-magic

Les métiers de l’éducation nationale vous intéressent ? L’académie de Montpellier recrute des contractuels !

Les métiers de l’éducation nationale vous intéressent ? L’académie de Montpellier recrute des contractuels !
Plusieurs postes sont à pourvoir immédiatement :
 Enseignants des 1er et 2nd degrés
 Assistants d’éducation
AESH
 Personnels administratifs
Pour postuler, envoyez votre CV et LettreDeMotivation à :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour d’informations sur les conditions de recrutement de chaque poste, n’hésitez pas à consulter les pages dédiées https://www.ac-montpellier.fr/node/124243

 

Manifestation anti-passe sanitaire le samedi 15 janvier dans le centre-ville de Montpellier

Manifestation anti-passe sanitaire le samedi 15 janvier dans le centre-ville de MontpellieraaaabocCapture

Masques FFP2, recrutement : Jean-Michel Blanquer tente de désamorcer la crise dans les écoles

Selon Orange.fr : Le ministre de l'Education nationale a fait une série de promesses en vue de rassurer les syndicats enseignants qui mené une grève très suivie jeudi.

"Des réponses à des attentes qui ont été exprimées" pour "revenir à un climat de confiance". Au sortir de la réunion avec les syndicats enseignants, le ministre de l'Education nationale a détaillé les points négociés pour endiguer la crise, après une journée de grève massive, jeudi 13 janvier.


Gros reproche qui lui a été fait par le corps enseignant, l'absence de dialogue.

"Il y aura une réunion bimensuelle avec les organisations syndicales mais aussi avec le ministère de la Santé et avec le ministère de l'Education nationale, a acté le ministre. C'est très important de partager l'information le plus en direct possible, pour comprendre aussi pourquoi des décisions doivent subir des adaptations rapides."...................................

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/politique/masques-ffp2-recrutement-jean-michel-blanquer-tente-de-desamorcer-la-crise-dans-les-ecoles-magic

La Fondation Orange lance son appel à projets pour les FabLabs solidaires en Languedoc-Roussillon

 
Jusqu’au 7 mars 2022, chaque FabLab peut déposer un projet de parcours d’apprentissage à destination des jeunes en insertion. Cet appel à projets s’inscrit dans la démarche de la Fondation Orange de former par le numérique des jeunes et des femmes en insertion sociale et professionnelle.
 
Pour la 8e année consécutive, cet appel à projets s’adresse à des FabLabs qui répondent à un besoin réel d’une association, d’une collectivité, ou d’une entreprise et/ou à un enjeu sociétal. Pour donner des clés permettant de contribuer à un monde plus durable, le critère ajouté l’année de la sensibilisation au numérique responsable et au développement durable prendra encore plus de poids cette année dans la sélection des projets.
 
Les résultats de cet appel à projets seront annoncés après réunion du comité en avril 2022.  D’ici le 7 mars, les FabLabs peuvent candidater en ligne, toutes les informations étant disponibles sur le site de la Fondation : https://www.fondationorange.com/Appel-a-projets-FabLabs-Solidaires-en-France-2022

 

Dès l’émergence des FabLabs, la Fondation Orange a été convaincue par leur potentiel éducatif et social. La Fondation Orange  a développé le concept de FabLab Solidaire. Elle accompagne aujourd’hui 107 FabLabs en France dont 6 en Languedoc Roussillon (Espace SÄNGÖ à Perpignan, La Fabulerie à Saint Etienne Vallée Française, Adapt et Signe à Lodève, Les Incroyables Possibles à Nîmes, trait d’Union Accompagnement à Limoux et la Mission Locale de Narbonne) et une soixantaine à l’international.
Avec des valeurs de partage, d’ouvertures, d’apprentissage par le faire, le FabLab permet à des jeunes de reprendre confiance en eux en leur apportant des compétences techniques (utilisation de machines numériques, de logiciels…) mais aussi transverses (apprentissage de la gestion de projets, du travail collectif, de l’autonomie, du savoir-être…).

Grève à l'Éducation nationale : masques FFP2, calendrier de sortie de crise, les objectifs du gouvernement pour l'école en période Omicron

Selon FranceInfo : les masques FFP2 pour les enseignants et un calendrier de sortie de crise sont sur la table des discussions de la réunion entre le gouvernement et les syndicats enseignants jeudi, a appris franceinfo.

Alors que la journée de mobilisation jeudi 13 janvier des personnels de l'Éducation nationale contre la valse des protocoles sanitaires liés à l'épidémie de Covid-19 a été largement suivie, plusieurs conseillers du gouvernement ont assuré à franceinfo que l'exécutif entend assumer la pagaille et la sortie de crise collectivement. Le gouvernement recevait jeudi en début de soirée les syndicats au ministère de l'Éducation nationale, rue de Grenelle.

La réunion, organisée en présence de Jean-Michel Blanquer, mais aussi du Premier ministre Jean Castex et du ministre de la Santé Olivier Véran, s'attarde sur les différentes revendications des syndicats, selon une source gouvernementale. La question des masques FFP2 à fournir aux enseignants est au programme des discussions. De même, face au reproche fait au gouvernement d'un manque d'anticipation, un calendrier de sortie de crise est sur la table pour savoir quelle mesure peut être prise à chaque évolution de l'épidémie. Une territorialisation de la gestion de la crise est également au menu avec, dans chaque rectorat, une cellule de crise.

Objectif : "déminer" la situation.............. Lire sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/variant-omicron/greve-a-l-education-nationale-masques-ffp2-calendrier-de-sortie-de-crise-les-objectifs-du-gouvernement-pour-l-ecole-en-periode-omicron

Grève des enseignants : une forte mobilisation dans toute la France

Selon FranceInfo.fr :

La mobilisation contre la gestion du Covid-19 dans les écoles a été forte, jeudi 13 janvier : des dizaines de milliers de personnes ont défilé partout en France. Les parents d'élèves, eux, ont dû s'adapter.

Grilles fermées, cours de recréation vides et salles de classe silencieuses : face à la forte mobilisation du jeudi 13 janvier, certaines communes avaient mis en place un service de garde minimum. "Très pratique quand on travaille, et que l'on n'a pas la possibilité de garder les enfants à la maison", estime une maman. Dans la rue, plus de 77 000 personnes ont manifesté contre la gestion de la crise sanitaire à l'école, selon le ministère de l'Intérieur.

Les parents à la maison................... En savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/greve-des-enseignants-une-forte-mobilisation-dans-toute-la-france

Pass vaccinal : pas d'accord entre députés et sénateurs à cause d'un tweet

Selon Orange.fr :

Malgré l'optimisme affiché, la navette parlementaire va reprendre, faute d'accord entre les deux chambres. Un retard dû à un tweet un peu prématuré.

Le chemin de la loi prévoyant la mise en place du pass vaccinal est semé d'embûches.

Après les atermoiements à l'Assemblée, c'est cette fois la navette parlementaire qui s'éternise. Les quatre heures de réunion jeudi 13 janvier n'auront pas suffi, députés et sénateurs ont échoué à trouver un accord sur le projet de loi.


Il va devoir repartir pour une navette entre Assemblée et Sénat en vue de son adoption définitive, a indiqué Yaël Braun-Pivet (LREM) devant la presse.......................................

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/politique/pass-vaccinal-pas-d-accord-entre-deputes-et-senateurs-a-cause-d-un-tweet

Exposition collective TouT uN TaS De CuRioSiTéS à la Galerie Pascale Peyre à Sète

Exposition collective TouT uN TaS De CuRioSiTéS à la Galerie Pascale Peyre à Sète.

 A partir du 13 janvier à La Galerie Pascale Peyre , à Sète

Si vous aimez les surprises, vous ne devriez pas être déçus... Vous en aurez comme on dit pour tous les goûts... Certaines oeuvres sont à vendre, d'autres sont à louer, d'autres encore sont juste à emporter... À vous de voir...AAAABSDCapture

Grève à l'Éducation nationale : tour de France des manifestations jeudi 13 janvier

En dix jours, un nouveau protocole puis deux ajustements ont mis le feu aux poudres en poussant enseignants et parents à manifester leur mécontentement dans la rue ce jeudi.

Selon FranceInfo : es enseignants sont en colère et protestent en nombre jeudi 13 janvier contre la "pagaille" provoquée par la multiplication des protocoles sanitairesUne école sur deux est fermée, selon le SNUipp, premier syndicat du primaire, qui annonce 75% de grévistes. Le Snes-FSU, premier syndicat du second degré, annonce de son côté 62% de grévistes. Le ministère de l'Éducation donne lui les chiffres de 38,5% de professeurs en grève dans les écoles et 23,7% d'enseignants mobilisés dans les collèges et lycées. Voici un point de la mobilisation à la mi-journée.

>> Suivez  la grève des enseignants contre le protocole sanitaire

CF À Montpellier,

Sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/greve-a-l-education-nationale-tour-de-france-des-manifestations-a-la-mi-journee