herault

Le projet européen Oenomed

  • Photos Département

Face aux enjeux écologiques, le programme européen Oenomed a pour but de développer des pratiques viticoles plus « vertes » sur le pourtour méditerranéen. Fort de son expérience de l’OenoTour, le Département de l’Hérault a été retenu par l’Union européenne pour participer à ce projet innovant, aux côtés de l’Italie, du Liban et de la Tunisie.

Oenomed, le meilleur de la Méditerranée dans votre verre

« Aux côtés de l’Italie, du Liban et de la Tunisie, l’Hérault devient l’un des quatre points cardinaux de la Méditerranée pour la valorisation de vins produits de manière écoresponsable sur des aires protégées … »

Pour mener à bien sa mission, le Département de l’Hérault sera accompagné de collectivités locales, mais aussi d’organismes scientifiques et de regroupements professionnels comme l’INRAE et l’AOC Languedoc.

Objectif : se mettre au vert ! 

Le Département de l’Hérault et ses partenaires se sont donnés 3 ans pour :

Améliorer les pratiques viticoles

Sur les deux territoires d’expérimentation du programme Oenomed en Hérault (le Bassin de Thau / Massif de la Gardiole et le Grand Site de Minerve), seront encouragées les pratiques vertueuses et innovantes telles que :

  • l’utilisation des cépages résistants,
  • l’irrigation raisonnée;
  • la réduction des produits phytosanitaires (lutte naturelle contre les ravageurs de la vigne)
  • l’adoption de démarches à haute valeur environnementale.
  • la mise en place d’un label « Vins des Aires Protégées de la Méditerranée » pour ces productions à haute valeur ajoutée

Aider les petites et moyennes exploitationsviticoles

Le programme européen Oenomed aide les viticulteurs à intégrer les nouvelles normes environnementales pour « répondre à la demande » et « se démarquer ».

« Les consommateurs, de plus en plus écologiques, font pression sur les producteurs de vin pour qu’ils atteignent une plus grande durabilité, comme en témoigne la demande croissante de vins bio dynamiques », explique un représentant d’Oenomed. « Les PME du secteur doivent relever ce défi si elles veulent rester compétitives ».

 Développer un oenotourisme écoresponsable

en s’appuyant notamment sur l’expérience évènementielle de l’OenoTour® 

En savoir + sur l'Oenotour de l'Hérault

 Assurer la promotion de ces vins méditerranéens écologiquement responsables

Notamment en développant des alliances commerciales tout autour de la Méditerranée.

Présentation complète du programme européen Oenomed

Une nouvelle tournée pour le bus PMI

 

Le bus de la Protection Maternelle et Infantile vient à nouveau à votre rencontre ! Il parcourt l’ensemble du département afin de faciliter le quotidien de tous.

Spécialement aménagé pour les familles héraultaises, le bus PMI propose des consultations pédiatriques et gynécologiques. Une nouvelle tournée vient de démarrer, ce service itinérant sillonne le territoire pour faciliter le quotidien de tous : Saint-Chinian, Olonzac, Florensac, Marseillan, Montarnaud, Magalas… Le bus PMI est un service gratuit pour tous avec ou sans couverture sociale.

Le bus est un formidable outil à destination des territoires ruraux en mal d’expertise médicale. Nous avons 40 sites PMI ouverts sur l’ensemble de l’Hérault à travers les Maisons départementales de la solidarité. Mais le bus effectue toute l’année des tournées sur ces zones comme par exemple sur les communes de Magalas et d’Olonzac. » Christine Langeois-Lajus médecin PMI

Infos bus PMI : 04 67 67 63 92

Lutte contre le COVID : 600 000 vaccins réalisés par le SDIS

Photo du Département

Mobilisé et en première ligne depuis le début de la pandémie, le SDIS 34 assure un rôle important dans la campagne de vaccination dans le centres et dans le vaccibus qui se déplace au plus près des Héraultais.

Le SDIS compte trois centres de vaccination sur le territoire, vous pouvez vous faire vacciner dans l’un d’eux : Vailhauquès, Olonzac et Saint-Pons-de-Thomières. Les vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech sont disponibles sur les différents sites.«Nous comptabilisons plus de 600 000 doses depuis le début de la campagne de vaccination" annonce le lieutenant-colonel Aurélien Manenc, responsable vaccination du SDIS34. Ainsi, le centre de Vailhauquès a une capacité de 1300 vaccins par jour.

Concours d'idées "Habiter le littoral, demain !"

Plage, Sable, Coney Island, Brooklyn

Le Département lance le concours d’idées « Habiter le littoral demain ». L’objectif ? Questionner l’aménagement, le devenir, la mutation d’un territoire face aux aléas climatiques et aux risques de submersion marine.

Il sera demandé aux équipes candidates de penser l’aménagement d’un quartier résidentiel ou mixte, faire des propositions écologiques, fondées sur la nature et résilientes aux effets attendus des dérèglements climatiques à l’horizon 2050 – 2100 :

  • montée du niveau de la mer de 40 cm ou plus
  • températures moyennes dans l’Hérault +1,5°c par rapport aux températures actuelles
  • intensification des épisodes de canicules et des épisodes de pluies méditerranéennes
  • moins de pluies au printemps et des hivers plus doux

Les propositions d’aménagement de ce quartier devront intégrer :

  • des solutions d’économies de ressources,
  • de réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • une préservation de la biodiversité (privilégier la continuité des écosystèmes, concevoir des systèmes d’épuration avant tout rejet dans le milieu naturel…),
  • des mobilités douces et une économie circulaire.

 

Dans un contexte de raréfaction de la ressource en eau, des systèmes de stockage et d’utilisation des eaux pluviales ainsi que de réemploi des eaux usées pourront être imaginés.

Enfin il s’agira de rechercher des solutions qui permettront, pour un temps donné, d’occuper des espaces qui seront ensuite rendus à la nature à l’horizon du 22ème siècle. Des solutions de déconstruction devront donc être imaginées.

Règlement concours "Habiter le littoral, demain !"

Feuilleter en ligne Télécharger

Ce concours est organisé en partenariat avec le Conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement de l’Hérault (CAUE34), et la Ville de Frontignan.

Si le Département de l’Hérault a souhaité porter cette démarche, c’est qu’elle s’inscrit pleinement dans  la continuité d’une dizaine d’années d’engagement volontariste dans la préservation du littoral Héraultais et dans le souhait de trouver des adaptations originales aux effets du changement climatique. « Le littoral Héraultais, unique et fascinant, se dévoile sur 90 km de côtes façonnés par l’histoire et la présence de l’homme. Pourtant cet espace naturel est aujourd’hui fragilisé par l’étalement urbain, la pression sur les ressources, et les effets du changement climatique. Depuis 10 ans, le Département de l’Hérault a investi 230 millions d’euros afin de protéger les lagunes, étangs et lidos tout en développant une activité économique précieuse autour de la pêche et de la conchyliculture, mais aussi des activités nautiques et du tourisme. Pour les 10 prochaines années, notre stratégie Hérault Littoral fixe le cap pour répondre aux nombreux défis à venir : la protection des milieux naturels et des ressources, la prévention des risques naturels, l’adaptation au changement climatique, le développement de nouvelles mobilité et le maintien de l’attractivité du territoire. »  Pierre BOULDOIRE, 1er Vice-président, délégué général, délégué aux solidarités territoriales - transition numérique et innovation

A Frontignan, le site des Hierles sera le support du concours

Un site existant en partie urbanisé est proposé comme support de réflexion aux participants : la zone des Hierles à Frontignan.

Ce site périurbain atypique  rassemble à la fois des espaces naturels et une grande diversité d’usages (habitat, commerces, agricoles) :

  • au sud : des vignes un puis étang, coupé en deux par le canal du Rhône à Sète et en partie comblé par des réservoirs de stockage d’hydrocarbures
  • au nord :une zone agricole
  • à l’ouest : des quartiers pavillonnaires et un collège

à l’est : de grands bâtiments d’activités et commerciaux côtoient des petites maisons de lotissements et des parcelles en friches en attente d’urbanisation.

Pourquoi candidater ?

Ce concours sera l’occasion de montrer qu’il existe des réponses à l’expression du changement climatique en zone littorale. Vos contributions donneront de l’espoir et montreront l’on peut anticiper, mettre en œuvre des solutions écologiques, décarbonées et fondées sur la nature.

Vos propositions contribueront également à faire évoluer les modes d’occupation de l’espace littoral, à promouvoir l’innovation dans un secteur porteur et à renforcer les partenariats entre les collectivités et les professionnels de l’habitat.

 

Qui peut déposer ? 

Le concours est ouvert aux professionnels et étudiants sans condition d’âge:

  • de l’architecture
  • de l’urbanisme
  • du paysage
  • de l’environnement

Compte tenu de la thématique et des attendus du concours, la présence au sein d’une même équipe de tout ou partie de ces compétences est fortement souhaitée.

Les candidats sont libres d’ajouter les compétences qu’ils jugeront nécessaire à l’élaboration de leurs propositions. À titre d’exemple, les compétences en environnement (écologie des milieux), hydrologie, thermique, sociologie… peuvent être nécessaires ou appréciées. Les réponses attendues doivent en effet croiser les différents aspects de la problématique.

 

10 prix pour une enveloppe de 30 000 €

Pour montrer l’engagement du Département dans ce concours une enveloppe de 30 000 € sera remise et repartie de la façon suivante :

  • 1er  Prix : 5000 €
  • 2ème Prix : 5000 €
  • 3ème Prix : 5000 €
  • 4ème Prix : 5000 €
  • 5ème Prix : 5000 €
  • Mentions :
    • Mention du jury architecture (adaptation - valeur d’usage - impact énergétique) : 1 000€      
    • Mention du jury paysage : 1 000€ 
    • Mention du jury sociale : 1 000 €
    • Mention du jury environnement : 1 000 €
    • Mention du jury innovation/résilience : 1 000 €

 

Le calendrier du concours

  • Ouverture des inscriptions : 17 janvier
  • Visites du site : 7 février, 10 mars, 23 mars et 1er avril
  • Clôture des inscriptions : 3 avril
  • Dernier jour de remise des offres : 15 juin
  • Annonce des finalistes retenus pour le jury par le jury technique : début septembre
  • Proclamation des résultats et conférence « Habiter le Littoral en 2050 » avec les membres du jury : fin septembre

 

Comment candidater ?

Chaque candidat ou équipe de candidats devra pour s’inscrire envoyer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. une demande d’inscription au concours d’idées « Habiter le littoral, demain ! ».

Par retour de mail, le candidat ou l’équipe recevra une fiche d’inscription qu’il devra impérativement faire parvenir, par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , avant le 3 avril 2022. Une fiche de droit à l’image lui sera également envoyée.

 Télécharger la plaquette du concours

 

Quels seront les critères d'évaluation du projet ?

Une commission technique analysera la recevabilité des propositions sur la base des critères suivants :

  • la prise en compte des différentes échelles et caractéristiques du site, des temporalités
  • la validité économique et technique
  • les qualités écrites et graphiques du rendu de la proposition

Les propositions retenues seront soumises au jury qui évaluera :

  • la pertinence de la proposition au regard des enjeux du concours 
  • le caractère innovant et prospectif de la proposition
  • ses qualités urbaines, architecturales et paysagères

 

Comment nous contacter ?

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

04 67 67 74 18

La campagne pour le Budget Participatif #2 est lancée !

 

Les candidats de la 2ème édition du Budget Participatif ont trois semaines pour convaincre que leur projet mérite vos votes ! Rendez-vous dès le 14 février pour choisir celles et ceux qui construiront l’Hérault de demain.

Une nouvelle fois, les citoyens n’ont pas manqué d’inventivité pour leur Département. Parmi les 200 propositions déposées, 86 projets dont 6 projets jeunes ont été retenus et pourront être soumis au vote dès le 14 février sur la plateforme jeparticipe.herault.fr et ce, jusqu’au 20 mars.

Que cela concerne l’environnement, l’aménagement du territoire ou simplement la vie quotidienne, chaque participant a pour ambition de remporter une aide financière du Département afin d’améliorer la vie de tous les Héraultais.

Nouveauté cette année : 150 000€ sont consacrés aux projets portés par des jeunes entre 11 et 18 ans.

86 projets retenus

Avant d’être soumis au vote des Héraultais, la sélection des projets s’organise en deux temps. Devant la Commission Citoyenne constituée de citoyens volontaires et de représentants des instances participatives, les projets sont d’abord évalués sur leur recevabilité. Par la suite, leur faisabilité technique, financière et juridique est étudiée par « La Fabrique des projets », composées d’experts départementaux tous domaines confondus. Découvrez ICI https://bit.ly/3IZvEHE

La tournée des marchés

Si vous ne connaissez pas le Budget Participatif et que vous souhaitez découvrir les projets en compétition vous pourrez retrouver une équipe du Budget Participatif sur les différents marchés de l’Hérault qui vous présentera le concours et le fonctionnement du vote.

L’équipe sera présente dans différentes villes prochainement :

- 05/02 : St-Gély-du-Fesc

- 06/02 : Mèze

- 07/02 : Bédarieux

- 10/02 : Cazouls-les-Béziers

- 11/02 : Pignan

- 12/02 : Lodève

- 15/02 : Marseillan (à confirmer)

- 16/02 : Saint-Pons-de-Thomières

- 19/02 : Gignac

- 20/02 : Lunel

- 23/02 : Sérignan

- 25/02 : Ganges

- 26/02 : Pézenas (à confirmer)

- 02/03 : Magalas (à confirmer)

- 03/03 : Saint-Chinian (à confirmer)

Si certaines propositions citoyennes vous ont séduits, rendez-vous le 14 février pour participer au vote ! Il vous suffira de créer un compte, de voter pour vos trois projets préférés sur trois territoires différents, sans oublier de sélectionner un projet jeune.

Lancement du concours "Habiter le littoral, demain !"

 
 

Comment habiter le littoral en 2050 ? C’est la question que pose le Département de l’Hérault aux architectes, urbanistes ou paysagistes (professionnels et étudiants) sensibles à la question écologique.

Car avec 90 km de côtes, plages et lagunes formant des paysages remarquables, l’Hérault est particulièrement concerné par les effets du changement climatique. Les Héraultais devront s’adapter et l’innovation sera une des réponses clés.

Agissant depuis plus de 30 ans pour la préservation du littoral, le Département de l’Hérault a tout naturellement souhaité porter cette démarche qui complète ses actions et ses recherches d’adaptations innovantes aux effets du changement climatique.

Les inscriptions aux concours sont ouvertes jusqu’au 3 avril 2022, pour une proclamation des résultats en septembre 2022.

Ce concours est organisé en partenariat avec la Ville de Frontignan et le Conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement de l’Hérault (CAUE34).

 

 

HABITER LE LITTORAL … DEMAIN !

Le Département de l’Hérault lance le concours d’idées « Habiter le littoral demain ». L’objectif ? Questionner l’aménagement, le devenir, la mutation d’un territoire face aux aléas climatiques et aux risques de submersion marine.

Il sera demandé aux équipes candidates de penser l’aménagement d’un quartier résidentiel ou mixte, faire des propositions écologiques, fondées sur la nature et résilientes aux effets attendus des dérèglements climatiques à l’horizon 2050 – 2100 :

  • montée du niveau de la mer de 40 cm ou plus
  • températures moyennes dans l’Hérault +1,5°c par rapport aux températures actuelles
  • intensification des épisodes de canicules et des épisodes de pluies méditerranéennes
  • moins de pluies au printemps et des hivers plus doux

Les propositions d’aménagement de ce quartier devront intégrer des solutions d’économies de ressources, de réduction des émissions de gaz à effet de serre, une préservation de la biodiversité (privilégier la continuité des écosystèmes, concevoir des systèmes d’épuration avant tout rejet dans le milieu naturel…), des mobilités douces et une économie circulaire.

Dans un contexte de raréfaction de la ressource en eau, des systèmes de stockage et d’utilisation des eaux pluviales ainsi que de réemploi des eaux usées pourront être imaginés.

Enfin il s’agira de rechercher des solutions qui permettront, pour un temps donné, d’occuper des espaces qui seront ensuite rendus à la nature à l’horizon du 22ème siècle. Des solutions de déconstruction devront donc être imaginées.

Retrouvez toutes les informations sur le concours "Habiter le littoral, demain !" ici

 

 

QUEL LITTORAL HERAULTAIS EN 2050 ?

 

Constitué de côtes basses et sableuses, le littoral Héraultais possède des sites naturels exceptionnels. De grandes plages parfois sauvages, cohabitent avec des lagunes séparées de la mer par des cordons de sable, les lidos.

Néanmoins de nombreux phénomènes viennent transformer ces paysages et leur équilibre.

 Tout commence avec la hausse des températures…

 

Les projections à l’horizon 2041-2070 dans l’Hérault sont (source DRIAS) :

  • augmentation de la température moyenne journalière annuelle d’au moins 2°C
  • augmentation du nombre de jours de fortes chaleurs et du nombre de journées d’été
  • doublement du nombre de nuits tropicales* (*nuits pendant lesquelles la température ne descend pas en dessous de 20°C)
  • forte augmentation du nombre de jours de vague de chaleur
  • augmentation des précipitations intenses
  • augmentation des périodes de sécheresse et d’humidité

LA PMI, C'EST GRATUIT ET OUVERT A TOUS

 
 Vous attendez un enfant ou avez un projet bébé ?
 Les professionnels de la PMI (Protection Maternelle et Infantile) sont à disposition tout au long de la grossesse et après la naissance de votre bébé pour vous accompagner !
 La PMI est un service de prévention précoce et de dépistage : l'ensemble de ses actions vise à prendre soin de la santé des futures mères, à réduire les accouchements prématurés et s’assurer de l’arrivée des bébés dans des conditions optimale
 Retrouvez toutes les infos sur la PMI ici : https://bit.ly/32WCrTe
 
 

Le SMBT est présent à l’Hôtel du Département à Montpellier au Forum d’informations

Le SMBT est présent à l’Hôtel du Département à Montpellier au Forum d’informations sur les « Risques naturels : l’innovation face au changement climatique » dans le cadre de ses missions intégrant les risques d’inondation, d’érosion ou de submersion qui s’étendent au-delà des frontières naturelles du bassin versant.
Rendre le territoire de Thau moins vulnérable aux risques naturels, prévenir les risques, développer la résilience et la culture du risque auprès de tous les publics, des objectifs simples dont les ressorts sont en revanche d’une grande complexité !

Zoom sur les emplois et métiers de l’animation

Photo du Département

Mercredi 16 février, l’Espace Jeunes Citoyens, de Pierresvives invite les jeunes de 17 à 30 ans à un événement 100 % digitalisé autour des emplois et métiers dans le secteur de l’animation.

Organisée de 14h à 17h, cette visioconférence sera l’occasion de rencontrer des professionnels de l’animation, d’échanger avec eux sur les différents métiers et de candidater à des offres de travail et/ou de formation. Ces entretiens se feront dans des salles virtuelles dédiées à l’événement.

Des offres d’emploi de la part des professionnels seront disponibles :

  • · CEMEA · FRANCAS · INSTEP OCCITANIE · IPEICC · LE MERLET · LEO LAGRANGE · LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT DE L’HERAULT · MLJ3M · MUC Omnisports et MUC Vacances · PROFESSION SPORT ET LOISIRS 34 · UFCV 34 · UFOLEP 34

Pour participer il suffit de se connecter sur ce lien : http://crijoccitanie.my.webex.com/meet/animation

 

IMAGINEZ UN FUTUR QUARTIER DU LITTORAL HERAULTAIS !

 
 Le Département réfléchit à un aménagement du territoire qui intègre les effets du changement climatique et les risques littoraux, en imaginant l’habitat de demain qui sera adapté à la montée des eaux de la mer, la raréfaction des ressources en eau et les évolutions de la température
 Le concours d’idées « Habiter le littoral, demain ! » propose de penser un quartier du littoral en prenant en compte l’évolution des effets du climat
 Les étudiants de l’ENSAM (école d’architecture) ont déjà commencé à élaborer leurs maquettes, découvrez-les et à vous de jouer !..........  SUR : https://www.facebook.com/departementdelherault/photos/pcb.5209196365771095/5209196165771115/?__
 
PHOTO ILLUSTRATIONPlage, Sable, Coney Island, Brooklyn

La PMI c’est aussi la planification familiale

 
 

Sexualité, contraception, IVG, relations de couple, violences… dans les Centres de planification et d’éducation familiale de l’Hérault, des professionnels de PMI vous accueillent de manière anonyme et gratuite. Et ce, quel que soit votre âge !

La planification et l’éducation familiale c’est quoi ?

Elle s’adresse à tous ! Des mineurs et des jeunes adultes principalement. Les mineurs qui souhaitent garder le secret sur leur vie intime peuvent obtenir, gratuitement et sans autorisation de leurs parents, une consultation médicale, la prescription d’un moyen contraceptif, la contraception d’urgence, ainsi que les bilans et le suivi nécessaires.

« L’adolescent a tendance à se tourner vers une structure plus neutre en matière de santé sexuelle, le médecin généraliste pouvant être perçu comme une figure parentale. Le centre de planification est le lieu le plus propice, la parole se libère dénuée de tout affecte. Il est plus adapté au moment de l’adolescence » Carole Durand, médecin CPEF

Des professionnels de santé sont à l’écoute, conseillent et informent tous les publics. Ils proposent également une approche positive de la sexualité et de la vie affective des personnes en situation de handicap, fondée sur la reconnaissance et le respect de leur autonomie.

Les missions de la planification familiale ?

Favoriser une entrée positive et responsable des adolescents dans la vie affective et sexuelle.

« Dans notre posture d’accueil, nous faisons la promotion du respect des personnes quelles que soient leurs orientations sexuelles ou leurs identités de genre » explique Marie Saint-Cyr, conseillère conjugale et familiale

Les équipes des centres de planification réalisent des animations en milieu scolaire (collège et lycée) afin de faciliter l’accès à l’information et à la prévention en matière de sexualité, donner aux jeunes l’opportunité de trouver des interlocuteurs pour poser leurs questions, mais également sensibiliser et lutter contre toutes discriminations, violences sexuelles ou stéréotypes de genre.

« C’est la singularité des personnes qui fait la rencontre, la qualité et la spécificité des consultations que nous proposons. Le cœur du soin c’est d’avoir le souci de l’autre » Carole Durand, médecin en centre de planification

Les équipes des centres de planification réalisent aussi des entretiens afin d’aider au projet de couple, à préparer à la fonction parentale, et à la résolution de problèmes familiaux ou conjugaux. Ces professionnels de la PMI accompagnent également les victimes de violences.

Pour en savoir + sur la Planification, cliquez ici

LUNDI 14 ET MARDI 15 FEVRIER : SUIVEZ EN DIRECT LA SESSION PUBLIQUE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL

LUNDI 14 ET MARDI 15 FEVRIER : SUIVEZ EN DIRECT LA SESSION PUBLIQUE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL
 A partir de 10h, les 50 conseillers départementaux seront réunis en session publique pour le vote du budget primitif 2022 au Salon Jean Bène à l’Hôtel du Département de Montpellier
A suivre en direct

SUIVEZ LA SESSION PUBLIQUE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL

 
Les 50 conseillers départementaux sont réunis en session publique pour le vote du budget primitif 2022 à l’Hôtel du Département de Montpellier...
CE LUNDI 14 FEVRIER AU MATIN.