échos

Le beau succès DES AUGUSTALES.

Sète Agglopôle et l’équipe dynamique et passionnée du musée de site gallo-romain Villa-Loupian nous ont, une nouvelle fois, embarqués pour un voyage dans le temps en plein cœur de l’Antiquité. Spectacle de gladiature, scènes de combat, ateliers créatifs, tirs à l’arc, danses et musiques traditionnelles ont rythmé cette manifestation.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et plein air
Un vaste programme d’événements pensé, pour le plaisir et la distraction, qu’amis et famille ont pu partager tout le weekend. Près de 1200 visiteurs. Un très beau succès.
Les Augustales ont bénéficié de deux belles journées ensoleillées et savoureuses avec le Comité des Fêtes qui était présent comme, chaque année, pour régaler les papilles des visiteurs !
Un événement réussi et original qui émerveille et séduit toujours autant les enfants comme les adultes !

METEO Sète prévisions sur les 3 prochains jours

 

2021-08-03

Pour ce matin. A 2 heures, la pression atmosphérique au niveau de la mer sur la commune, est de 1017 hectopascals. Beau temps se voilant. Les températures avoisinent 19 degrés vers 8 heures. Vent faible de direction variable. Pour cet après-midi. Nuages bourgeonnants ; éclaircies plus nombreuses à la tombée du jour. Température sous abri de 27 degrés vers 14 heures. Vent faible de Sud. Pour ce soir. Passages nuageux alternant avec quelques éclaircies. La température se situe aux alentours de 24 degrés vers 20 heures. Vent faible.
 
Pour la nuit prochaine. Temps nuageux à très nuageux, pluie en deuxième partie de nuit. La hauteur de précipitations prévue est de 4 millimètres. La température se situe aux alentours de 20 degrés vers 2 heures. Petit vent de Nord-Nord-Ouest généralement faible.
 
Pour mercredi matin. Temps couvert avec pluies prenant un caractère orageux. La quantité de précipitations prévue est de l'ordre de 15 millimètres. Température : 19 degrés vers 8 heures. Vent faible. Pour mercredi après-midi. Temps changeant donnant des averses en seconde partie de journée ; très nuageux ensuite. La hauteur de précipitations prévue est de 2 millimètres. Température : 21 degrés vers 14 heures. Vent de Nord-Ouest assez faible.
 
Pour jeudi matin. Le soleil brille sans partage. Températures minimales : 15 degrés. Vent faible de direction variable. Pour jeudi après-midi. Soleil et ciel bleu prédominent. Températures maximales : 28 degrés. Vent faible.
 
Pour vendredi matin. Soleil généreux. Températures minimales : 17 degrés. Vent faible de direction variable. Pour vendredi après-midi. Beau temps ensoleillé. Températures maximales : 28 degrés. Vent faible.
 

Covid-19 : en Occitanie, un afflux de patients dans les services de réanimation

D'après FranceInfos.fr :

Connexion, Covid-19, Coronavirus, Virus

"L'Occitanie continue d’être frappée de plein fouet par la quatrième vague de Covid-19, avec des patients plus jeunes. Reportage au CHU de Purpan, à Toulouse (Haute-Garonne).

Face à la quatrième vague du Covid-19, les patients affluent de nouveau en réanimation en Occitanie. C'est notamment le cas au CHU de Purpan à Toulouse  (Haute-Garonne). Après un début d'été calme, les patients en réanimation sont de retour depuis une quinzaine de jours. Désormais, les entrées sont quotidiennes. Huit lits sur 16 sont occupés par des patients Covid.

90% des patients ne sont pas vaccinés"..................

Aller sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-en-occitanie-les-services-de-reanimation-de-

Covid19 : la vaccination s’accélère dans l’Hérault !

 
Covid19 : la vaccination s’accélère dans l’Hérault !

A partir du 8 avril 2021 et suite aux annonces du président de la République, la campagne de vaccination s’accélère. Une augmentation significative des doses de vaccins aura alors pour conséquence une augmentation du nombre de rendez-vous quotidiens notamment dans les centres à grands volumes.

Pour le lancement de cette nouvelle étape de vaccination, Jacques Witkoswki, préfet de l’Hérault, aux côtés d’Alexandre Pascal, directeur de l’ARS, et d’Eric Florès, directeur du SDIS 34, a visité le centre de vaccination des sapeurs-pompiers de Vailhauquès.

A ce jour, l’Hérault compte 25 centres de vaccination, dont celui des sapeurs-pompiers sur le site de l’Etat-major départemental de Vailhauquès. Ce sont trois centres de vaccination répartis sur le territoire départemental, à savoir :

-          Un centre de vaccination grand volume sur l’état-major départemental à Vailhauquès,

-          Un centre de vaccination à Olonzac

-          Un centre de vaccination à Saint-Pons-de-Thomières

A ces trois centres vient s’ajouter une équipe mobile de vaccination à domicile, permettant de répondre aux besoins des personnes dans l’incapacité physique ou médicale de se déplacer. L’équipe de vaccination mobile est composée d’un médecin, un infirmier et un vaccinateur.

A ce jour, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont réalisé plus de 16 000 injections. Dès le 8 avril, le centre de vaccination implanté sur l’Etat-major départemental est organisé pour réaliser 1 000 injections par jour.

Le parcours du patient qui vient pour la vaccination est estimé à 25 minutes, de l’accueil (prise en charge) jusqu’à sa sortie après le temps de surveillance d’un quart d’heure après l’injection. Les personnes vaccinées repartent avec une attestation de vaccination et sont enregistrées dans la base de données de suivi de la vaccination (SIVAC).

wFDoqh1a.jpg large

Quelques chiffres :

Le centre de vaccination de Vailhauquès compte un effectif de 30 salariés (équivalent temps plein) dont :

  • 1 officier responsable du centre de vaccination
  • 2 médecins, 6 infirmiers, 8 injecteurs
  • 3 agents d’accueil et 4 régulateurs de flux
  • 6 agents pour le logiciel SIVAC

Ce sont également 7 000 rendez-vous par semaine sur une large plage horaire via la plateforme Doctolib avec près de 200 sapeurs-pompiers formés à la vaccination. Plus de 200 infirmiers et 150 médecins sont mobilisés ainsi que 150 sapeurs-pompiers médecins sur les trois centres de vaccination.

Des bureaux de poste fermés

Les bureaux de poste de Balaruc-Les-Bains, Frontignan La Peyrade, Mèze, Mireval et Vic-La-Gardiole seront fermés le mardi 20 avril 2021 matin pour cause de formation des agents.
Seul le bureau de Frontignan Mistral sera ouvert.
Le bureau de Mèze ouvrira à 14h15 l’après-midi.
 
 
Les bureaux de Balaruc-Les-Bains, Frontignan La Peyrade, Mireval ouvriront normalement à 14h30.
 
 
Peut être une image de chaussures et texte qui dit ’LA POSTE’

Bagage perdu ou endommagé...la compagnie aérienne vous doit des comptes !

Perdu, retardé ou endommagé... votre bagage n'est pas à l'aéroport d'arrivée ? La compagnie aérienne est tenue de dédommager les passagers jusqu’à un certain plafond. Dans quelle mesure et comment ? Le détail de ce à quoi vous avez droit.

Retard de bagages : quels sont vos droits ?

Un bagage est considéré comme retardé lorsqu’il n’est pas présent à votre descente de l’avion mais qu’il vous est livré ultérieurement. Si pendant la période d’absence de votre bagage, vous avez dû acheter des produits de première nécessité (produits d’hygiène, sous-vêtements, etc.), vous pouvez en demander le remboursement à la compagnie aérienne sur présentation des factures.

Vous avez 21 jours à compter de la date de mise à disposition du bagage, pour faire une réclamation par écrit au transporteur. À défaut de réclamation écrite dans ce délai, toute action contre la compagnie est irrecevable.

Si vous constatez que votre bagage n’est pas là à votre arrivée, signalez-le immédiatement au guichet de la compagnie qui a effectué le dernier vol afin qu’elle puisse enregistrer votre réclamation et le cas échéant lancer la recherche de votre bagage.

S’il n’y a pas de guichet, contactez le plus rapidement possible la compagnie aérienne pour signaler l’absence de votre bagage et obtenir un numéro de dossier. Si vous êtes en vacances, n’attendez pas d’être rentré chez vous.

Lire aussi :Nos conseils pour des vacances 100 % réussies !

Perte de bagages : quels sont vos droits ?

Si le transporteur admet la perte de vos bagages enregistrés ou si vos bagages ne sont pas arrivés à destination dans les 21 jours qui suivent la date à laquelle ils auraient dû arriver, ils sont considérés comme perdus. Vous êtes alors en droit de réclamer le remboursement de vos biens et de votre valise perdus.

Vous pourrez obtenir un dédommagement dans la limite d'un plafond de 1 200 € environ par passager (voir le détail) . Sachez toutefois qu’en cas de perte des bagages, les compagnies aériennes ne remboursent pas les effets personnels perdus sur la base de leur valeur neuve mais appliquent souvent une décote.

Vous devez adresser une demande écrite à la compagnie aérienne en joignant les factures d’achat des biens perdus. Si vous ne disposez pas de justificatifs, un dédommagement au poids peut vous être proposé (environ 20 € par kg).

En cas d’absence de bagage, la compagnie peut parfois vous fournir un kit de première nécessité ou vous donner un avoir pour couvrir vos premières dépenses dues à l’absence de votre valise, mais ce n’est pas une obligation.

Dommages aux bagages : quels sont vos droits ?

Si vous constatez à la réception de votre bagage que celui-ci a été abîmé ou détruit pendant le transport, vous pouvez demander le remboursement du prix de votre valise et des biens détériorés au transporteur.

Vous devez pour cela écrire à la compagnie dans un délai de 7 jours suivant la réception de votre valise dans le cas d'une application de la convention de Montréal ou dans un délai de 3 jours suivant la réception de votre valise dans le cas d'une application de la convention de Varsovie (consultez le détail dans le paragraphe suivant).

Vous devez fournir un maximum d’éléments concernant les biens endommagés pendant le transport (photographies des biens endommagés, factures d’achat…).

Lire aussi : Refus d'embarquement pour cause de surbooking : quels sont vos droits ?

Bagages perdus ou endommagés : quelles sont les indemnités dues par la compagnie aérienne ?

Les textes internationaux applicables en cas de détérioration ou de perte de bagages sont la convention de Varsovie [PDF - 37 Ko] et la convention de Montréal

La convention de Montréal s'applique :

  • à un vol entre 2 États qui l'ont ratifiée
  • à tous les vols des compagnies de l'Union européenne (quelle que soit leur destination).

La convention de Varsovie s'applique quelle que soit la nationalité de la compagnie :

  • à un vol entre 2 États qui n'ont pas ratifié la convention de Montréal
  • à un vol entre 2 États dont l'un seulement à ratifié la convention de Montréal.

Les plafonds de responsabilité sont fixés en unités de compte du Fonds monétaire international (FMI) dites DTS (Droits de Tirage Spéciaux). Ils peuvent s'élever à :

  • 1000 DTS (environ 1 200 €, mais notez que ce montant peut varier en fonction des fluctuations monétaires)par passager pour la convention de Montréal
  • 17 DTS par kg de bagage, soit environ 20 € par kg, pour la convention de Varsovie.

Lire aussi : Annulation d'un billet d'avion : quel remboursement pouvez-vous obtenir ?

Bagages perdus ou endommagés : que faire en cas de litige ?

En cas de refus d’indemnisation par votre compagnie, vous pouvez déposer une réclamation en ligne auprès de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) ou saisir le Médiateur Tourisme Voyage (MTV) afin de trouver une solution amiable.

Si vos démarches amiables n'aboutissent pas, vous pouvez saisir la justice et demander des dommages et intérêts pour le préjudice subi (remplacements des objets, perte ou détérioration des bagages). La juridiction compétente dépend des sommes en jeu dans les litiges :

Vous avez 2 ans pour engager un recours en responsabilité à l’encontre de la compagnie ou auprès des tribunaux.

Lire aussi : Séjour à l'hôtel : comprendre vos droits en 5 questions

Episode de gel du 7 au 8 avril : recensement de l’ensemble des dégâts

L’épisode de gel du 7 au 8 avril a été très important sur l’ensemble du département et a affecté la quasi-totalité des productions agricoles.Peut être une image de plein air et texte qui dit ’GEL 7 ET 8 avril 2021’
Afin de recenser l’ensemble des dégâts, un questionnaire a été mis en ligne pour les agriculteurs sinistrés par la Chambre d’agriculture de l’Hérault sur https://bit.ly/2ODGs86
Cela permettra le déclenchement des mesures d’aides (exonération de la TFNB, prise en charge partielle des cotisations sociales…).
Par ailleurs, une procédure de reconnaissance pour les calamités agricoles est également mise en œuvre.
La commune n’a pas de démarche particulière à entreprendre pour être reconnue sinistrée au titre des calamités agricoles. Ce sont les données de Météo France qui détermineront automatiquement le classement des communes concernées.

Projet de parcs commerciaux d’éoliennes flottantes en Méditerranée : donnez votre avis

La Commission nationale du débat public sera présente mardi 3 août de 9 h 30 à 13 h 30 sur la Place Aristide Briand à Sète pour débattre du projet de parcs commerciaux d’éoliennes flottantes en Méditerranée. Maquettes du projet, photomontages, cartes, stand participatif, etc. Venez vous informer et donner votre avis sur ce projet.
Toutes les informations sur le site du débat EOS  https://eos.debatpublic.fr/
 
Peut être une image de texte qui dit ’Venez vous informer et débattre du projet de parcs éoliens flottants en Méditerranée! Débat public Eoliennes flottantes en Méditerranée À Sète, le mardi 3 août 2021 Débat mobile avec maquettes du projet, photomontages, carte, stand participatif, etc. De 9h30 13h30 sur la Place Aristide Briand Réunion publique en présence de l'équipe du débat et de la maîtrise d' 'ouvrage ministère de la Transition Ecologique et Réseau Transport d'Électricité. De 18h 20h à l'Espace Victor Meyer sanitaires pass sanitaire pourra être fonction régl ementation igueur (respect demandé commission CNOP Plus 'information sur le débat public EOS www.eos.debatpublic.fr’

Le compagnon d'Aurélie Vaquier, dont le corps a été retrouvé sous une dalle, mis en examen pour "meurtre aggravé"

Le corps retrouvé mercredi 7 avril sous une dalle de béton est bien celui d'Aurélie Vaquier. Le procureur de Béziers, Raphaël Balland, a annoncé vendredi 9 avril que le compagnon de cette femme de 38 ans qui avait disparu le 28 janvier, à Bédarieux (Hérault), avait été mis en examen et écroué pour "meurtre aggravé" car commis sur un conjoint.

Lire sur : https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/herault-le-compagnon-d-aurelie-vaquier

aureliCapture

Aurélie, photo source Gendarmerie pour recherche.

Information coronavirus : suivi hebdomadaire des Hôpitaux du Bassin de Thau : « 4 premiers décès de la 4ieme vague »

Samedi 31 juillet, la 4ieme vague est bien présente dès cette fin juillet avec aujourd’hui 16 patients et résidents positifs et un pic à 21 le jeudi 29/07
À retenir cette semaine :
L’hospitalisation de 18 nouveaux patients dont 7 en médecine (+5) et 2 en réanimation
L’identification d’un cluster à l’EHPAD de Marseillan avec 14 résidents positifs dont 2 ont dû être hospitalisés et 3 professionnels positifs.
Les premiers décès de la 4ieme vague avec 4 résidents décédés, 2 au sein de l’EHPAD de Marseillan et 2 après une hospitalisation en médecine
La réunion de la 1ière Cellule de Crise de la 4ieme vague ce jeudi 29/07
L’ouverture d’un secteur de médecine Covid en médecine B et la transformation de lits de chirurgie en lits de court séjour gériatrique pour pouvoir accueillir les patients Covid et non Covid
Le taux d’incidence dans l’Hérault est 2,8 fois supérieur à la moyenne nationale (592 pour une moyenne nationale à 214) avec un taux de positivité de tests de 7,8% contre 4,3% en France)
La dégradation de la situation sur le territoire de l’Hérault laisse présager une progression des hospitalisations COVID pour les prochains jours et semaines.Peut être une image de texte
Avec cette 4ème vague, arrive comme c’était malheureusement prévisible des patients en médecine et en réanimation et des contaminations dans un EHPAD et des décès
« Seule la vaccination massive et rapide de la population permettra d’éviter ces drames humains individuels et cette situation collective détériorée ». Pour les Hôpitaux du Bassin de Thau.
Ils rajoutent :
« Pour limiter la circulation du virus, les malades et les morts, il est également impératif de respecter en toutes circonstances les gestes barrières et les autres mesures de prévention :
- Port du masque
- Respect de la distance physique d’1 m
- Lavage des mains
- Aération régulière des lieux clos
- Test de dépistage et isolement strict dès que des symptômes apparaissent
 Nous souhaitons remercier cette semaine toutes les équipes hospitalières qui au cœur de l’été, avec une forte activité liée à l’attractivité saisonnière de notre région et des personnels en vacances doivent à nouveau soigner des patients atteints de Covid aux urgences, en médecine, en réanimation et en EHPAD. »

 

Violences faites aux femmes : les associations réclament davantage de moyens

A lire sur Orange.fr :

"Les mesures annoncées par le ministre de l'Intérieur pour endiguer les violences faites aux femmes sont jugées insuffisantes par plusieurs organisations  

Des associations féministes ont réclamé lundi 2 août, un budget clair et davantage de moyens pour lutter plus efficacement contre les violences faites aux femmes après les nouvelles mesures annoncées par Gérald Darmanin.


"Nous demandons un budget précis et plus de moyens pour organiser un suivi transparent afin d'évaluer l'efficacité des mesures et le fonctionnement des nouveaux dispositifs", a déclaré à l'AFP Fabienne El Khoury, porte-parole de l'association..............................."

Sur : https://actu.orange.fr/france/violences-faites-aux-femmes-les-associations-reclament

La nouvelle carte d'identité "plus sécurisée" entre en vigueur lundi 2 août

D'après Orange.fr :

De la taille d'une carte bancaire, la nouvelle carte d'identité contient des données biométriques stockées sur une puce électronique et un QR code pour vérifier son authenticité. Son principal objectif est d'empêcher la fraude à l'identité. 

Déployée depuis le mois de mars dernier dans l'Oise, la Seine-Maritime et La Réunion, la nouvelle carte d'identité est désormais étendue à toute la France.

A partir de mardi 2 août, tous les Français qui chercheront à obtenir une nouvelle carte d'identité obtiendront ce nouveau document présenté comme "plus sécurisé" grâce à la biométrie et destiné à mieux lutter contre la fraude. Chaque année, plus de 33.000 Français sont en effet victimes d'usurpations d'identité. En 2020, près de 9.000 personnes porteuses de faux papiers ont été interceptées, selon le ministère de l'Intérieur.

Cette nouvelle carte de la taille d'une carte bancaire, un format "harmonisé avec celui des autres pays de l'Union européenne", baptisée "CNIe", contient l'état-civil du titulaire.......Et ......

Lire sur https://actu.orange.fr/france/la-nouvelle-carte-d-identite-plus-securisee-entre-en-vigueur-lundi-2

39 points à l'ordre du jour du Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée à Balaruc Les Bains

 Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée du 8 avril 2021 :

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 8 avril 2021 son conseil communautaire du mois avec 39 points à l'ordre du jour et comme principal sujet, le budget de Sète agglopôle. Ci-dessous une synthèse des points principaux  qui ont été débattus par les élus présents lors de la séance retransmise en direct (dès 18h) sur le Site de SAM. masmasIMG_20210408_180603

Il était à suivre en direct sur le site internet www.agglopole.fr

 
Le rapport du dernier Conseil Communautaire fut approuvé à l'unanimité et il n'y eut aucune question sur les décisions prises par le Président de Sète Agglopôle, François Commeinhes.
 
Avant de commencer la séance, Michel Garcia, Vice-Président de Sète Agglopôle, délégué aux activités agricoles et viticoles, agriculture durable, gestion des espaces naturels, agricoles et lagunaires, a abordé avec  émotion la catastrophe que venait de subir l'ensemble des agriculteurs du territoire touchés par des fortes gelées matinales avec de très nombreuses parcelles impactées, entre 70 et 100%." Ils se sont battus grâce à divers procédés. Et s'ils ont perdu cette bataille ils n'ont pas perdu la guerre". Précisait-il.
 masmasIMG_20210408_180458_1
"Mais il faudra que SAM et que chacun prenne ses responsabilités : Sète agglopôle devra les aider d'une façon ou d'une autre, les consommateurs aussi en achetant local, il ne faudra pas les abandonner et se projeter aussi dans l'avenir car d'autres défis comme celui du manque d'eau sont à relever. Il faut gérer cette crise et si la réflexion a déjà débuté une fois que le territoire sera classé en calamité agricole, peut-être penser à des exonérations au niveau des taxes foncières ou a d'autres solutions."
 
Mrs Baëza et Fricou, abondaient dans ce sens en souhaitant soutenir les agriculteurs dans cette épreuve douloureuse.
 
A noter deux interventions préliminaires :
 
1)Celle de Mr Carabasse qui trouvait qu'il était très difficile d'étudier correctement plus de 2400 pages de dossiers relatifs à ce Conseil Communautaire même en 5 jours. François Commeinhes a pris note pour le budget 2022.
2) A l'initiative de Laurence Magne, Vice-Présidente, déléguée  à l'économie circulaire et collecte, traitement et valorisation des déchets ; Développement de l’enseignement supérieur, plus de bouteilles d'eau en plastique sur les tables durant les conseils, mais de belles gourdes  individuelles que chacun devra remplir avant chaque conseil. Un symbole pour que nous soyons tous sensibilisés à la pollution plastique qui nous entoure de toutes parts.
 

Revivez les débats de la séance, dont l’ordre du jour comptait 39 points soumis à délibération ===>

 

 Pour ce Conseil communautaire Sète agglopôle a précisé : "Nous présentons un budget maîtrisé, solidaire et ambitieux".

Lors de sa présentation on retiendra :

"180,8 M€, c’est le montant du budget voté pour 2021, qui dote Sète agglopôle méditerranée de moyens importants pour réaliser ses nombreuses compétences, avec le maintien d’une politique d’investissement ambitieuse (53.3 M€)."samsam33333Capture

"Soutien à l’économie locale, services de proximité pour la population (bus, déchets), offres culturelles et sportives renforcées (médiathèques, conservatoire, piscines…), préservation de l’environnement de tous (espaces naturels, cycle de l’eau, assainissement), l’Agglopôle veut œuvrer au quotidien pour ses administrés."

"2021 renforcera également la collaboration entre l’EPCI et ses communes membres, à travers un nouveau pacte de gouvernance et des conventions de mutualisations renouvelées."

 
Si vous voulez savoir à quoi va servir l'argent et connatre les principaux projets qui seront menés tout au long de cette année, téléchargez le document explicatif (non exhaustif) ==> https://we.tl/t-YPFjJ2Yj5v

 

                                                 ----------------------------------------------------------------------

Pour lire correctement veuillez zoomer dans l'onglet affichage de votre écran d'ordinateur. Merci...

samsam66Capture

samsamCapture

 

 Durant ce Conseil communautaire ont également été approuvées différentes décisions

 A)Le pacte de gouvernance

Acte fondateur de la relation entre une agglomération et les communes qui la composent, le pacte de gouvernance définit les instances de concertation mises en place pour favoriser le dialogue entre collectivités.

Précurseure en la matière, Sète agglopôle méditerranée avait élaborée en 2017 un premier pacte de gouvernance. Celui-ci a été amélioré en deux temps, d’abord par un travail mené par les membres de la commission interne ressources et coopération, puis par l’apport de chaque commune. Les élus communautaires ont donc acté cette nouvelle version, renforcée de nombreux acquis.

Les nombreux espaces de dialogues inscrits dans ce pacte permettent à chacun de s’exprimer : conseil ou bureau communautaire, conférence des DGS, conférence des Maires, commissions thématiques… Autant d’instances internes et externes qui permettront à chacun de participer à la conduite de l’action territoriale.

La société civile n’est pas oubliée de ce pacte de gouvernance, puisque le conseil de développement réunissant 120 représentants est une composante essentielle de ce pacte de gouvernance.

 

A ce sujet : Intervention de Laura Seguin

"Sur la Conférences de maires : on ne comprend pas bien son rôle et en particulier son articulation avec le bureau communautaire et le conseil communautaire. Une question sur la transparence : les élus communautaires auront-ils accès aux comptes-rendus de ces réunions ? Même demande pour la Conférence des Directeurs Généraux des Services.
Sur les commissions thématiques : nous avions fait assez tôt la proposition que, à l’occasion des réunions de travail et suivant les sujets abordés, des citoyens, des associations, ayant développé des compétences sur des sujets spécifiques soient sollicités pour participer aux discussions, faire valoir leur expertise et les initiatives qu’ils portent et qui pourraient venir nourrir utilement le travail des élus. Cela n’a pas été retenu."

Madame Seguin rajoute :


"Le dialogue avec la société civile : il n’est pensé qu’à travers le Conseil de développement et là aussi les propositions que nous avions faites en conseil communautaire n’ont pas été entendues alors qu’elles auraient permis une plus grande ouverture démocratique de cette instance qui est mal connue des habitants :

  • - Sur la composition : aucune règle claire de comment sont recrutés les membres, nous avions fait la proposition qu’une partie soit tirée au sort pour répondre à un objectif de diversité des classes d’âge, des catégories socio-professionnelles…
  • - Sur le choix du et de son Président : rien ne justifie qu’il/elle soit choisi.e par le Président de l’agglomération, ce mode de désignation pose un problème sur son indépendance. Nous avions proposé que le CoDev procède à une élection de son/sa Président par un vote de l’ensemble de ses membres.

Aucune de ces propositions n’ont été retenues et c’est dommage, d’autant que certains d’entre vous ont eu des engagements forts durant leur campagne sur des questions de démocratie participative, et que l’agglomération reste une échelle de décision et une instance bien trop éloignée des citoyens. C’est pourtant là que les décisions majeures se prennent…"

 B) La mutualisation des services, un renforcement du service rendu à la population

Lancée dès 2015, la mutualisation des services entre l’agglomération et les communes membres a démontré tout son intérêt pour améliorer l’action publique mise en œuvre au service des habitants du territoire.

 Elle permet en effet d’optimiser l’accès aux ressources, de gagner en compétence et en expertise technique, de mener une réflexion d’ensemble tout en favorisant les économies d’échelle en ne multipliant pas les dépenses à chaque niveau de collectivité.

 Cette démarche s’accroit donc avec une mutualisation engagée dans dix-sept services. Elle sera d’autant plus efficace qu’une nouvelle organisation des services est mise en place, pensée pour mieux répondre aux besoins exprimés par les communes et par les habitants.

C)Les fonds de concours, un soutien fort de Sète agglopôle méditerranée pour les communes de son territoire

Pour soutenir les projets qui sont menés à l’échelle de ses communes, Sète agglopôle méditerranée a fait le choix de maintenir les fonds de concours qui peuvent être mobilisés par les quatorze communes de son territoire pour la période 2021-2026.

Cette enveloppe, d’un montant global de 10,5 millions d’euros, permettra de contribuer à la réalisation ou la réhabilitation d’équipements engagée par les communes, afin de renforcer l’offre des services offerts aux habitants et usagers du territoire.

Une part fixe de 500.000 euros a été définie à l’identique pour les quatorze communes, et une part variable tenant compte de la population vient compléter le montant global alloué à chaque commune. Enfin, un fonds doté de 500.000 euros est également créé pour soutenir prioritairement les projets portés par plusieurs communes s’engageant dans une démarche collective.

Cette nouvelle programmation, véritable outil de solidarité territoriale, a été actée à l’unanimité par les élus communautaires.

D)Un accès favorisé à l’enseignement musical et d’art dramatique

Pour favoriser les inscriptions aux stages de musique et d’art dramatique au sein du conservatoire à rayonnement intercommunal, une tarification dégressive a été actée pour les familles y inscrivant plus d’un enfant.

Pour un élève déjà inscrit au CRI, le tarif est de 60€ pour le 1er inscrit de la famille et de 50€ à partir du 2ème enfant. Pour les enfants n’étant pas inscrit au CRI, le tarif est de 130€ pour le 1er inscrit de la famille, et de 110€ à partir du 2ème enfant.

Cette nouvelle tarification, approuvée à l’unanimité par les membres du conseil communautaire, s’insère pleinement dans la logique de démocratisation d’accès à la culture défendue par Sète agglopôle méditerranée depuis de nombreuses années.

D)2021, année du centenaire Brassens, appel à projet

 

L’année 2021 marquera le centenaire de naissance de Georges Brassens. Poète, compositeur, interprète, il a marqué son époque par sa liberté de parole et son regard sans aménité sur la société.

 

Sète agglopôle méditerranée souhaite faire de ce centenaire une belle fête populaire, dans les possibilités qui seront offertes par le contexte sanitaire, pour célébrer cet enfant du pays de Thau auquel il était très attaché.

 

Le conservatoire à rayonnement intercommunal lance donc un appel à projet à compter du 15 avril en direction des quatorze communes du territoire. Une somme de 5.000€ maximum par commune pourra être allouée pour soutenir des initiatives portées par les structures associatives ou des artistes, et répondant aux conditions édictées par l’appel à projet.