échos

Allemagne, Belgique... Le nord de l'Europe frappé par des intempéries meurtrières

A lire sur Orange.fr :

Les pluies diluviennes et les inondations ont fait de nombreuses victimes en Allemagne, mais aussi près d'une dizaine en Belgique. Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues. 


Angela Merkel "pleure" les victimes..................

Lire et voir sur : https://actu.orange.fr/monde/en-direct-allemagne-belgique-le-nord-de-l-europe-frappe

Les médiévales de Balaruc le vieux c'est ce samedi 17 juillet

Peut être une image de texte qui dit ’XXIV Médiévales Médié Les Médiévales de Balaruc-le-Vieux Echeres présentent εr ERROER Animations permanentes Echoppes médiévales, artisanales et de produits du terroir Expositions Visite du village Défilé Médiéval Concerts Conférence Contes traditionnels Parade SAMEDI17 JUILLET2021 9H 22H30 Balaruc DeCqu Vieux www.ville-balaruc-levieux.fr’Les médiévales de Balaruc le vieux c'est ce samedi 17 juillet, avec un programme particulièrement riche ; des animations, des spectacles, un marché, des expositions, défilé, parade, concert et une ambiance des plus conviviale, avec également une conférence à 16 h particulièrement intéressante sur les marchés dans l'est du bassin de Thau au 16ème et 17ème siècle présenté par Fabrice BERTRAND (Historien Géographe) à 16 h à la salle polyvalente.
 
 
echoppppppCapture
 
 
echoCapture
 
Plus de renseignement sur la page Facebook et le site de la mairie.
 


https://www.facebook.com/VilleBalarucLeVieux/

Covid-19 : pourquoi on peut s'attendre à ce que des personnes vaccinées soient infectées malgré tout

En pleine accélération de la campagne vaccinale contre le Covid-19, l'affaire avait attiré l'attention des médias nationaux. Un regroupement de cas de coronavirus a été signalé début avril au sein d'un Ehpad de Biscarosse, dans les Landes, où 97% des résidents avaient pourtant été vaccinés. Au moment où le recours au vaccin est présenté par les autorités sanitaires du monde entier comme le principal espoir d'un retour à la normalité après plus d'un an de pandémie, l'apparition de cas de Covid-19 au sein d'une population vaccinée a de quoi provoquer l'inquiétude. Mais cette situation est en réalité normale et ne devrait pas vous faire hésiter à vous faire vacciner.

Parce qu'il faut un peu de temps avant que les vaccins soient pleinement efficaces.................

Mais aussi, parce que les vaccins .....................https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-pourquoi-on-peut-s-attendre

Dernière ligne droite pour le nouvel et ambitieux Contrat de Thau

C'est un chantier collectif, exigeant et de longue haleine, qui s'achève avec la finalisation du Contrat de Gestion Intégrée et de Transition Ecologique (CGITE) du bassin de Thau. Véritable feuille de route du territoire pour la période 2020-2025, ce document, porté par le SMBT, a été présenté en comité stratégique à Gigean le 2 mars dernier et entériné par la Commission locale de l'eau le 17 mars. Désormais soumis à la validation des principaux maîtres d'ouvrages et partenaires financiers*, au premier rang desquels l'Agence de l'eau et la Région Occitanie, il devrait être signé d'ici la fin de l'été.


Fruit d'une longue concertation engagée depuis 2019 (plus de 300 contributions, 14 groupes de travail thématiques et près de 200 personnes impliquées), le CGITE intègre tous les projets structurants du bassin versant. Et ils sont nombreux. La première convention d'application du CGITE (2021-2022) recense ainsi plus de 500 actions, pour un budget global de 580 millions d'euros.

La résilience et l'innovation

Exigeant en terme de transition écologique, le contrat de Thau dont 14 des 57 fiches actions sont labellisées CTE**, aborde à la fois l'aménagement, l'économie et la gestion environnementale. Avec en mots d'ordre, la résilience, l'innovation et l'implication des citoyens. Parmi les opérations phares du CGITE, la mise en place d'un réseau d'observation lagunaire (ROL), lancé en novembre 2020 et l'installation de panneaux photovoltaïques sur les tables conchylicoles afin d'apporter de l'ombre aux zones d'élevage tout en oxygénant l'eau. Révolutionnaire, ce projet baptisé Ostréinergie, a pris un peu de retard en raison de contraintes techniques et réglementaires importantes.
Intégrant une multitude d'observations de terrain, le contrat de Thau est une partition essentielle pour l'avenir du bassin de Thau. Adossée à différents documents de planification (SCOT, SAGE, SLGRI...), elle va en effet poursuivre, amplifier et harmoniser les efforts collectifs fournis depuis des décennies pour préserver la valeur économique et environnementale du territoire.

*Les principaux partenaires du CGITE sont : l'Agence de l'eau, la Région Occitanie, l'Etat, l'Ademe, le CRCM, le CRPMEM, la Banque des territoires ainsi que les trois intercommunalités (SAM, CAHM et 3M) et 25 communes du bassin versant.

** Le CTE (Contrat de transition écologique) est annexé au CGITE.

METEO Sète prévisions sur les 3 prochains jours

Infographies sur : https://meteofrance.com/previsions-meteo-france/sete/34200

2021-07-16

Pour ce matin. A 2 heures, la pression atmosphérique au niveau de la mer sur la commune, est de 1018 hectopascals. Temps généralement ensoleillé. Les températures avoisinent 20 degrés vers 8 heures. En début d'après-midi, établissement d'un vent de Nord-Ouest, souvent assez fort. Pour cet après-midi. Le soleil brille généreusement. La température se situe aux alentours de 28 degrés vers 14 heures. Vent de Nord-Ouest, assez fort.
 
Pour ce soir. Beau temps sec et bien ensoleillé. La température se situe aux alentours de 27 degrés vers 20 heures. Vent de Nord-Ouest, assez fort, à la tombée du jour ; puis atténuation. Pour la nuit prochaine. Temps bien dégagé. Le thermomètre indique 20 degrés vers 2 heures. Vent de Nord-Ouest faible à modéré. Pour samedi matin. Soleil généreux. Température : 21 degrés vers 8 heures. Vent faible à modéré de Nord-Ouest.
 
Pour samedi après-midi. Beau temps ensoleillé. Température : 29 degrés vers 14 heures. 15, vent s'orientant au Nord-Ouest, souvent assez fort ; atténuation ensuite. Rafales atteignant 55 km/h localement. Pour dimanche matin. Temps largement ensoleillé. Températures minimales : 20 degrés. Vent de Nord-Ouest faible à modéré.
 
Pour dimanche après-midi. Le soleil brille sans partage. Températures maximales : 33 degrés. Petit vent de Nord-Ouest généralement faible. Pour lundi matin. Soleil et ciel bleu prédominent. Températures minimales : 21 degrés. Vent de Nord-Nord-Ouest assez faible. Pour lundi après-midi. Soleil généreux. Températures maximales : 33 degrés. Vent faible d'Est-Sud-Est.
 

Amplifier la dynamique enclenchée pour la pêche, les cultures marines et l'économie bleue

Permettre la croissance d'une économie bleue durable et favoriser la prospérité des communautés côtières. Tel est l'objectif du programme DLAL Feampa*, relancé par l'Europe, l’Etat français et la Région Occitanie pour la période 2021-2027. Le SMBT pilote déjà ce dispositif depuis 2016 sur Thau et sa bande côtière, avec près d'1,7 millions d'euros (dont 40% de fonds européens) injectés dans la pêche et les cultures marines. Candidat à l'animation de ce nouveau programme, le syndicat mixte vient de déposer un premier dossier à la Région Occitanie, organisme intermédiaire de gestion.

L'objectif du SMBT est de poursuivre et amplifier la dynamique enclenchée sur le bassin de Thau et sa bande côtière où de nouveaux outils et pratiques de capture, élevage et commercialisation ont pu voir le jour. Les liens tissés entre professionnels, collectivités, scientifiques et associations ont en effet favorisé l'émergence de 31 projets. Derniers en date : la création d'un atelier de cuisine et dégustation sous la criée d'Agde, le lancement d'une étude de faisabilité pour valoriser les déchets de poissons par l'élevage de crevettes ou encore le recyclage des filets de pêche par le Cépralmar.

Si dans le nouveau programme DLAL Feampa, le champ d'action va être élargi à l'économie bleue (plaisance, nautisme, tourisme balnéaire, sports de pleine nature), le SMBT entend bien continuer à donner la priorité aux filières pêche et cultures marines, tout en maillant les différents usages pour limiter les conflits potentiels.

Le périmètre du dispositif, qui couvre actuellement 18 communes (14 de Sète Agglopôle Méditerranée et 4 de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée) devrait aussi être agrandi. Il est ainsi prévu d'intégrer Vias et Portiragnes (communes littorales de la CAHM) voire l'intégralité des 26 communes du SAGE** et certaines, extra territoriales, qui abritent des filières halieutiques comme Valras, Vendres, Palavas ou Carnon et dont les professionnels n’ont pas à ce jour bénéficié de l’accompagnement du DLAL.

*Le DLAL (Développement Local porté par les Acteurs Locaux) est une des mesures du Feampa (Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l'aquaculture).

**SAGE : Schéma d'amégament et de gestion des eaux

Découvrez en vidéo le feu d’artifice de la Fête Nationale à Bouzigues, tiré le 15 Juillet 2021

Découvrez en vidéo le feu d’artifice de la Fête Nationale à Bouzigues, tiré le 15 Juillet 2021 après les premières Estivales de Thau organisées par Sète Agglopôle.

Solidarité et égalité Femmes-Hommes : la Région s'engage dans la lutte contre la précarité menstruelle accentuée par la crise Covid-19


Lors de la dernière Commission permanente,réunie sous la présidence de Carole Delga, les élus régionaux ont validé l'intervention de la Région sur le front de la lutte contre la précarité menstruelle, via une aide d'urgence prévoyant la fourniture aux lycéennes boursières d'un kit de protections hygiéniques de la marque FAVA. Par ailleurs, la Région s'engage également auprès de deux associations œuvrant sur le terrain pour offrir aux femmes sans-abris un service sanitaire décent et sécurisé.
 
En France, la précarité menstruelle touche plus d'une étudiante ou lycéenne sur trois, le coût des protections périodiques pouvant aller de 5 à 10 € chaque mois. L'impact de cette dépense sur le budget de jeunes femmes en difficultés financières est loin d'être négligeable, affectant également leur santé physique et mentale ainsi que leur vie sociale.
 
Pour agir concrètement sur cet enjeu de société fondamental lié aux inégalités de genre et aux tabous qui l'entourent, et parce que la crise actuelle frappe plus durement encore les femmes et jeunes filles dans la précarité, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a décidé d'aider les lycéennes les plus en difficulté.
 
Fin mai, les 31 500 lycéennes boursières scolarisées dans les lycées privés et publics d'Occitanie pourront retirer, au sein de leur établissement, un kit de protections hygiéniques à usage unique, bio et respectueuses des normes sanitaires, conçu par FAVA, la marque engagée et solidaire de produits intimes 100% bio certifiés. La Région mobilise un budget de plus de 150 000 € pour cette opération d'urgence.
 
« De nombreuses jeunes filles sont confrontées à des difficultés, financières ou sociales, pour se procurer des protections hygiéniques. Et la crise que nous traversons a malheureusement renforcé cette situation, les conduisant à se débrouiller bien souvent comme elles le peuvent, avec pour conséquences, au-delà de l'inconfort, des activités scolaires ou des journées de cours manquées. Aujourd'hui, à travers cette aide d'urgence, je souhaite que la Région contribue à lever ces freins, pour qu'aucune jeune fille ne se retrouve en difficulté. C'est une question d'égalité et de solidarité » a notamment souligné la présidente de Région Carole Delga.
 
« Nous sommes heureuses et fières que la Région Occitanie s'engage dans la lutte contre la précarité menstruelle, cause qui fait partie de l'ADN de FAVA depuis sa création. Permettre à toutes les femmes d'avoir accès à des produits hygiéniques sains et éco-responsables est notre combat au quotidien. Grâce à ce programme d'aide d'urgence, ces lycéennes bénéficieront de produits hygiéniques 100 % coton biologique certifié GOTS, sans produit chimique ni produit nocif pour la santé et l'environnement », précisent Jeanne Séguéla-Bouchet et Evelyn Gil-Passet, co-fondatrices de FAVA.
Plus d'informations sur https://www.befava.com/ 
« Proposer aux lycéennes des produits sains et respectueux des femmes et de l'environnement est d'ailleurs l'une des raisons qui nous ont conduits à retenir la marque FAVA. Elle est également engagée sur toute la chaine de valeur, de la fabrication à la distribution, en facilitant l'insertion professionnelle de publics précaires et via des donations systématiques pour les femmes en grande précarité »,indique égalementCarole Delga.
 
Pour agir également en direction des femmes sans-abris, la Région soutient 2 associations qui leur viennent en aide au quotidien.
Les femmes sans-abris, particulièrement impactées elles-aussi par la crise sanitaire et sociale née de la pandémie, sont également confrontées à cette problématique de la précarité menstruelle, souvent aggravée par les difficultés qu'elles rencontrent pour accéder à un service sanitaire décent et sécurisé.
 
Déjà soutenues par la Région, les deux associations Le Camion-Douche (Bessières - 31) et les Femmes Invisibles (Montpellier - 34) bénéficieront respectivement du soutien réaffirmé de la Région à hauteur de 2 500 €.
 
Mobile, le Camion-Douche va à la rencontre des toulousains et toulousaines en grande précarité, proposant une matinée hebdomadaire exclusivement réservée aux femmes. Des kits de protections périodiques et des produits d'hygiène y sont distribués.A Montpellier, Les Femmes Invisibles distribuent protections périodiques et produits d'hygiène aux femmes, souvent très jeunes, qu'elles rencontrent au cours de leurs maraudes.
 
Au total, cette Commission permanente a validé une intervention régionale de plus de 20 000 € pour soutenir les 5 associationsqui agissent sur le terrain, au plus près des habitantes d'Occitanie, pour faire progresser l'égalité réelle entre les femmes et les hommes.
 
Les actions de la Région en faveur de l'égalité réelle entre les femmes et les hommes :
 
- Mise en place d'une Commission sectorielle dédiée à l'égalité femmes-hommes (unique en France).
 
-Dispositif Génération Egalité qui a pour objectif de délivrer aux jeunes, filles et garçons, une information collective et une sensibilisation objective, à l'égalité :déjà 120 000 élèves sensibilisés à l'égalité femmes-hommes et à la lutte contre les stéréotypes dans les lycées, CFA et ER2C depuis 2017.
 
- Appel à projets annuel Egalité Femmes Hommesqui a pour objectif premier defavoriser et développer l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, ainsi que de prévenir et lutter contre les violences sexistes et sexuelles sur le territoire régional : 250 000 € déjà attribués cette année à une quarantaine de porteurs de projets engagés dans l'action pour une égalité réelle.
 
-Adoption en 2019 de la Charte des comportements respectueux pour une prévention du sexisme dans les transports ferroviaires, routiers et scolaires.
 
+ d'infos : https://www.laregion.fr/plan-actions-regional-egalite

Pass sanitaire : les groupes LR et centriste, majoritaires au Sénat, annoncent leur intention de saisir le Conseil constitutionnel

A lire sur FranceInfos.fr :

"Bruno Retailleau (LR) et Hervé Marseille (Union centriste) ont publié jeudi un communiqué dans lequel ils déclarent ainsi veiller à "trouver le meilleur équilibre entre la nécessité de combattre la propagation du virus et la protection des libertés individuelles"."

Pour le pass sanitaire, ils veulent que tous les voyants soient au vert . Les groupes LR et centriste, qui composent la majorité sénatoriale, ont annoncé jeudi 15 juillet qu'ils saisiraient le Conseil constitutionnel après l'adoption du projet de loi prévoyant son extension.

"Lors de son examen au Sénat, nous veillerons à trouver le meilleur équilibre entre la nécessité de combattre la propagation du virus et la protection de nos libertés publiques".............................................................

Lire sur https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/pass-sanitaire/pass-sanitaire-les-groupes-lr-et-centriste-majoritaires-au

Le ROL prend le pouls de la lagune

Mis en route en novembre, le Réseau d'observation lagunaire (ROL) a déjà initié plusieurs actions et fédéré de nombreux professionnels et partenaires*. Piloté par le SMBT et alimenté de données scientifiques, institutionnelles et de terrain, ce réseau vise à mieux connaître la lagune et ses usages. L'objectif est d'anticiper les aléas pour sécuriser, voire optimiser les activités conchylicoles et de pêche.

Depuis mars, un suivi biométrique des coquillages (taille, poids, remplissage) est ainsi effectué chaque mois sur 3 tables mises à disposition par la DDTM* à Bouzigues, Mèze et Marseillan. Réalisée en collaboration avec le Cépralmar, cette étude, appelée à être pérennisée, intègre deux phases d'élevage (les naissains et les huîtres collées). Elle associe différentes sortes de coquillages (diploïdes, triploïdes), d'approvisionnement (3 écloseries d'Atlantique impliquées) et de culture (lanterne ou pearlnet).

Dans un contexte de changement climatique, une autre enquête sur les pratiques des conchyliculteurs a été lancée en février. Une vingtaine d'entre eux, soit presque 200 tables et filières en mer au total, ont accepté de fournir régulièrement des informations sur les origines, les supports et densités d’élevage, les pertes par mortalité ou prédation et les quantités extraites du milieu.

A la demande des professionnels, vient aussi de démarrer une recherche sur trois pathogènes qui affectent les coquillages de la lagune : l'herpès virus et deux bactéries du genre Vibrio (aestuarianus et splendidus). Une fois la méthode de détection validée, un suivi expérimental (2 à 4 échantillonnages par mois) sera réalisé pendant un an, à la fois sur les naissains et sur les huîtres adultes. Les résultats ainsi obtenus permettront de créer un modèle épidémiologique. Grâce à cet outil, les professionnels pourront adapter leurs pratiques, avec par exemple des mises à l'abri anticipées ou des manipulations évitées.

Connecté au ROL, le projet innovant SENSITHAU, porté par Biocéanor, a lui aussi démarré en mars. Financée par la Région dans le cadre de l’appel à projets « Avenir Littoral » et inscrite dans la plateforme d'innovation du SMBT, l'opération, prévue sur 18 mois, a permis de déployer dix stations de mesure haute fréquence dans la lagune, dont 8 dans des zones d'élevage. Différents paramètres (concentration en oxygène, turbidité, salinité, chlorophylle…) vont ainsi être relevés en continu et en temps réel. Agrégées et traitées grâce à des algorithmes spécifiques, ces informations devraient permettre d’anticiper les phénomènes d’anoxie (malaïgue), de contaminations microbiologiques et les blooms de micro-algues ou phytoplancton. Là encore un outil précieux pour la compréhension du milieu lagunaire et pour les professionnels de la pêche et des cultures marines.

*Le Cépralmar, la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) et le Comité Régional de la Conchyliculture de Méditerranée (CRCM) sont très impliqués dans le ROL.

Centenaire Brassens

2021 marque le centenaire de la naissance de Georges Brassens. Pour l’occasion, la Ville de Sète, avec le soutien du ministère de la Culture, et de ses partenaires, organise de nombreux événements de juin à décembre sur le bateau du centenaire, Le Roquerols, amarré quai du Maroc ainsi que dans les lieux culturels sétois. Un agenda est mis à jour en haut de page pour ne rien rater des événements. Retrouvez également les infos pratiques et tarifs.

  • En juillet sur le bateau Brassens

 16 juillet 20 h 30 : concert de Joël Favreau "Salut Brassens"
Rencontre-dédicace et concert de Joël Favreau, le dernier guitariste de Brassens.
Tarif plein : 15 €
Tarif réduit : 12 €

 17 juillet 19 h 30 : Cargo Gorille Radio Muge
Lancement officiel de la nouvelle radio musicale Sétoise avec DJ Paul Brisco & Sdazz Mc Skibbons.
Tarif plein : 6 €
Tarif réduit : 3 €

 18 juillet : projection Trois hommes dans un salon et concert "La Grande rencontre"
- 17 h 30 : projection du film Trois hommes sur la photo de Sandrine Dumarais, suivie d'une table ronde avec la réalisatrice et François-René Cristiani, l'instigateur de cette rencontre unique entre Brel, Brassens et Ferré. Animation Bernard Lonjon.
- 20 h 30 :
concert de Jacques Ibanès et Jonathan Bastianelli "La grande rencontre".

 21 juillet 20 h 30 : concert Bonbon et "Heureux qui comme Ulysse"
Bonbon Vodou joue d’instruments glanés au gré des voyages, mais aussi d’un boxon hétéroclite d’objets quotidiens. Le duo façonne une chanson dépaysée et imprévisible, détournée par l’Afrique et la Réunion, les deux pieds dans 20 pays. Embarquement immédiat, en compagnie des 280 choristes de la Semaine Chantante "Heureux qui comme Ulysse" qui viendront en première partie chanter le voyage au pays de Brassens. Une soirée exceptionnelle donc où des centaines de voix se mêleront pour vous transporter en chansons.
Tarif plein : 6 €
Tarif réduit : 3 €

 22 juillet 20 h 30 : concert Kid Francescoli et invité
Kid Francescoli a surtout trouvé l’inspiration et l’atmosphère principale de sa musique en embrassant pleinement les merveilles qu’offre la corniche de Marseille : le soleil, la mer, l’amour apaisé. Sonorités chaudes, latines, tout en gardant un côté mélancolique qui lui est cher.
Tarif plein : 19 €
Tarif réduit : 16 €

 23 juillet 20 h 30 : L'Auvergnat chante Brassens, Mustang, The Doug, Iraka et Rrobin
La Coopérative de Mai s’invite humblement à la fête en publiant L’Auvergnat chante Brassens, un vinyle collector enregistré par Olivier Lude (Matthieu Chedid, Vanessa Paradis, Yodelice, Indochine…) dans les conditions du live avec la fine fleur des artistes d’ici, une relecture jeune, libre et audacieuse de quelques grandes chansons de Brassens.
Tarif plein : 12 €
Tarif réduit : 9 €

 24 juillet 19 h : concert de fin de stage de percussion du Monde Conservatoire antenne de Mèze
Inclus dans l'accès journée.

 25 juillet 10 h 30 et 17 h 30 : Loïc Robinot & Renaud Nattiez
Inclus dans l'accès journée.

 27 juillet 20 h 30 : conférence de Michel Onfray
Causerie au coin du phare avec Michel Onfray autour de Brassens libertaire et des libertés. Animation Bernard Lonjon.
Tarif plein : 15 €
Tarif réduit : 12 €

 28 juillet 20 h 30 : concert Bonnie Banane et Dab Rozer
Depuis son premier single Muscles, jusqu’à son premier album Sexy planet, en passant par de nombreux featurings, avec notamment Chassol et Flavien Berger, Bonnie Banane ne cesse de chanter ses propres textes, toujours emprunts d’une dérision, à la fois espiègle et sensuelle.
Tarif plein : 12 €
Tarif réduit : 9 €

 29 juillet : Brassens Social Club "Brassens au Féminin"
- 17 h 30 : causerie Paul Ghézi "Brassens et les femmes"
Inclus dans l'accès journée.
- 20 h 30 : "Brassens au Féminin" avec Coralie Argel
Et si Brassens avait été femme ? Celle-là même dont il parle dans sa chanson. La chanteuse, Coralie Arguel, l'a imaginé "accentuer le point de vue féminin de l’œuvre du poète !"
Tarif plein : 6 €
Tarif réduit : 3 €

 30 juillet 19 h : Fiest'A Sète - Emile Omar I Tropical Discoteq  and Warm Up : Brassens, échos du monde
Emile Omar gratifie chaque année Fiest’A Sète d’une fiesta nocturne où ses platines érudites propagent une irrésistible guinche. L’occasion de redécouvrir une série de compilations de reprises du grand Georges par des artistes de tous les continents.
Gratuit

Découvrez Le Roquerols

L’épicentre des festivités du centenaire Brassens se situe sur le bateau-phare Roquerols, amarré quai du Maroc. Un lieu qui est ouvert du mercredi au dimanche (ainsi que le mardi soir les jours de concert à partir de 19 h). Il accueille projections, rencontres, concerts et conférences. Retrouvez les tarifs et infos pratiques plus bas sur cette page.

Les autres événements

 Du 9 juin au 26 septembre : exposition Brassens, il suffit de passer la porte
• Espace Georges Brassens – boulevard Camille Blanc
Cette exposition est une aventure humaine, artistique et ludique qui propose à chacun de déambuler à son rythme et à sa guise à la découverte de Georges Brassens.
Entrée payante. A noter que les visiteurs peuvent acheter un billet unique donnant accès à l’Espace Georges Brassens et au bateau Brassens.

 Tous les vendredis à 10 h : visite guidée Du petit Georges au grand Brassens
• Départ place Léon Blum, derrière la fontaine
Une visite guidée (1 h 30) avec l’office de tourisme de Sète pour découvrir les lieux qui ont compté dans la vie de Georges Brassens.
Réservation obligatoire auprès de l’office de tourisme de Sète en cliquant ici.
Tarifs : 7,50€, enfant 3 € (6-12 ans), famille 2 adultes + 2 enfants 18 €.

Infos pratiques : prévoir chaussures et vêtements confortables, protection solaire.

Tarifs pour l'accès au bateau Roquerols

Le bateau du centenaire Brassens, amarré quai du Maroc, permet d’accueillir 250 personnes maximum. Les cartes d’abonnement vous permettent d’accéder au bateau à volonté et de profiter des demi-tarifs sur les concerts. Elles sont à récupérer à l’office du tourisme ou à l’accueil du bateau. L’accès est gratuit pour les enfants jusqu’à 10 ans inclus (accompagné avec un plein tarif ou tarif réduit). Le paiement restauration et bar sur le bateau se fait en CB uniquement.

– Plein tarif bateau + Espace Brassens : 9 €
– Tarif réduit bateau + Espace Brassens  (enfant de 10 à 16 ans, demandeurs d’emploi, étudiants -26 ans, personnes handicapées) : 4,50 €
– Tarif Famille bateau + Espace Brassens (2 adultes + 2 enfants) : € 21 €
– Groupe bateau + Espace Brassens : € 6 €
– Plein tarif bateau : 6 €
– Tarif réduit bateau (demandeurs d’emploi, étudiants -26 ans, enfants de 10 à 16 ans, personnes handicapées) : 3 €
– Tarif famille bateau (2 adultes + 2 enfants) : 14 €
– Tarif groupe bateau : 4 €
– CARTE ABONNEMENT accès jour “Il suffit de passer le pont” (1 MOIS) : 15 €
– CARTE ABONNEMENT accès jour “La route aux 4 chansons” (3 MOIS) : 25 €
– CARTE ABONNEMENT accès jour “La route qui mène à 100 ans” (6 MOIS) : 39 €
A noter que la carte d’abonnement donne accès aux demi-tarifs pour les concerts.

 

Brassens a 100 ans

 

Il y a bientôt 100 ans, Georges Brassens voyait le jour à Sète. Sa ville natale, dans laquelle il a grandi et qu’il a ensuite quittée pour mieux y revenir, l’a fortement inspiré. Poète, compositeur, interprète, Brassens a marqué son époque par son regard incisif sur notre société. Il a su la bousculer, la questionner et la mettre en poésie. Ce centenaire, en plus de l’anniversaire festif auquel sont conviés tous les Sétois, va permettre de jeter un premier regard historique sur l’œuvre et l’homme dans son siècle, avec en fil conducteur, cette liberté individuelle si chère à l’artiste. Les célébrations de ce centenaire, qui vont s’étaler de juin à décembre, mettront à l’honneur les événements de la Ville, des festivals et associations avec le soutien du ministère de la Culture, de la région Occitanie, de Sète Agglopôle Méditerranée, de la Métropole de Montpellier et Port Sud de France.

L’édition 2021 du K-Live arrive vite, rendez-vous du 2 au 6 juin dans les rues de Sète

Pas d’inquiétude, la programmation détaillée viendra bientôt et pour vous faire patienter, une petite visite du MaCO par le K-Live !

DU 1er AU 05 JUIN
Le MaCO dans les rues de Sète...

Programmation à venir

MERCREDI 2 JUIN
Le K-LIVE KIDS à l’Ile de Thau (en partenariat avec la Médiathèque Malraux)

Grand atelier Street-Art pour les 6-11 ans + Performance graphique et sonore “La liberté est un langage” (dans le cadre du Centenaire Brassens)

VENDREDI 4 JUIN
Inauguration des murals du MaCO 2021
SAMEDI 5 JUIN

11h-12h K-LIVE TALK Sur le thème : “L’art urbain, une tribune libre?”
19h-21h K-LIVE EXQUIS Programmation à venir
22h K-LIVE KLUB Programmation à venir

Lancement des Carnets de Thau en Méditerranée à Agde

La destination Thau en Méditerranée

OPOBNCapture

On reconnaît le label « Vignobles & Découvertes » à sa pastille verte où un château trône sur une feuille de vigne. Il récompense une destination viticole et touristique capable de réunir des professionnels de divers horizons, en lien avec le vin ou le patrimoine historique, proposant une offre oenotouristique de qualité.

Thau en Méditerranée, s’étirant sur une trentaine de communes autour de Sète et Agde, avec la lagune de Thau comme élément central, a été couronnée par ce label en 2018, sur l’alliance des vins et des coquillages.

Le label Vignobles et Découvertes (V&D) c’est un réseau d’une centaine d’ambassadeurs – domaines et caves viticoles, mas conchylicoles, restaurants, chambres d’hôtes, musées, activités de loisirs, de bien-être ou de nature – qui vous accueille toute l’année pour vous faire vivre de nouvelles expériences oenotouristiques.

Un réseau que Sète agglopôle méditerranée et Hérault Méditerranée animent à l’année, via un comité de pilotage où le Comité Départemental du Tourisme – Hérault Tourisme, le Comité Régional du Tourisme Occitanie, le Comité Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL) et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH 34) participent, à travers un programme de formations, d’éductours, d’évènements ou de missions spécifiques comme ce travail photographique confié à Aurélia Blanc.

D’un book photo à l’édition de carnets de découverte de la destination

OPOCaptureEn 2020, dans le cadre du programme d’actions V&D, nous avons lancé une mission photographique d’une année pour avoir une base de données photos en oenotourisme.

C’est Aurélia Blanc, jeune photographe sétoise, qui a été retenue par le jury, sur la base notamment d’une proposition originale de l’artiste : un concept de 12 perfects days (« de journées idéales ») décrivant à travers le regard et l’expérience de vacanciers la destination V&D « Thau en Méditerranée » au fil des saisons et de thématiques : vignobles et coquillages, esprit pleine nature, patrimoine architectural et culturel, artisanat d’art, caractère maritime, art de vivre….

Au vu de la qualité des photos d’Aurélia a été pris la décision de réaliser 12 Carnets – les Carnets de Thau en Méditerranée, qui contribuent à créer l’identité de cette destination de 34 communes, aux multiples facettes.

 

Ces carnets se basent sur le tourisme (ici l’oenotourisme !) expérimental. Comme disait Joel Henry du Lonely Planet : « ce tourisme échappe à la définition. Il peut cependant être approximativement défini comme une façon amusante de voyager, pour laquelle la méthodologie du voyage est claire mais la destination parfois inconnue ».

Grâce à ces 12 Carnets de Thau en Méditerranée, vous faîtes de votre voyage ou de votre séjour sur notre destination, une odyssée artistique via le travail photographique d’Aurélia, de ses personnages et de nos ambassadeurs labellisés.

Sète agglopôle méditerranée a pris le pari d’éditer ces Carnets, dont nous vous présentons les 5 premiers aujourd’hui, et de les proposer dès aujourd’hui à la vente dans les offices de tourisme et les musées du territoire… demain auprès de nos ambassadeurs qui le souhaitent, des librairies du territoire.

Les Carnets de Thau en Méditerranée, à offrir ou à s’offrir

Tout est là : « 12 expériences insolites au cœur d’un vignoble sur mer. Composez votre aventure, vivez vos souvenirs ».

Grâce à la carte glissée dans chaque ouvrage, vous pouvez revivre l’expérience proposée ou organiser directement la vôtre avec d’autres ambassadeurs labellisés situés à proximité.

Pourquoi 12 ? Parce que 12 mois, c’est une année ; que c’est aussi le cycle naturel de production de nos vins et de nos coquillages.

Même la couleur de chaque Carnet a fait l’objet d’un choix réfléchi lié à sa thématique et sa temporalité au cours de l’année.

Dans les prochains Carnets à venir, vous retrouverez notamment :

  • l’esprit urbain de Sète et d’Agde ;

  • notre caractère maritime bien trempé ;

  • ou encore notre promesse d’art de vivre : détente et bien-être.

D’ici la fin de l’année, vous trouverez dans les points de vente du territoire (OT, musées…), ces 12 carnets à la vente à l’unité, au prix de 9,50€ ou dans un coffret réunissant les 12 éditions au prix de 75 € TTC.

Bon séjour chez nous !