CULTURE

KYO s'installe pour 2 soirs au théâtre de la Mer pour sa tournée des 20 ans "Le chemin", les 19 et 20 juin.

KYO s'installe pour 2 soirs au théâtre de la Mer pour sa tournée des 20 ans "Le chemin", les 19 et 20 juin.
Featured

EN JUIN, AU MIAM, UNE NOUVELLE EXPOSITION : "BEAUBADUGLY, L'AUTRE HISTOIRE DE LA PEINTURE"

Au Musée International des Arts Modestes - Sète

Du 27 juin 2024 au 9 mars 2025

 

Avec : Giovanni Bragolin, André Brasilier, Bernard Buffet, RS Clemente, 

Lynette Cook, Leonor Fini, The Highwaymen, Margaret Keane, Thomas Kinkade, Robin Koni, Félix Labisse, JH Lynch, Charles Mc Phee, Louis Shabner, 

Stephen Pearson, Vera Pegrum, Bob Ross, Michel Thomas, Louis Toffoli,

 Vladimir Tretchikoff. 

 

Pierre Ardouvin, Josse Bailly, Hsia-Fei Chang, Nina Childress, Mathis Collins, 

Pablo Cots, Somaya Critchlow, John Currin , Gabriele Di Matteo, Bert Duponstoq, Cyril Duret, Richard Fauguet, Gérard Gasiorowski, Jef Geys, Piro Kao, 

Philippe Katerine, Pierre & Gilles, Ernest T, Ida Tursic et Wilfried Mille, Julia Wachtel, Janet Werner, Stéphane Zaech.

 
 

Le MIAM–Hervé Di Rosa poursuit son travail de défrichage des territoires de l’art trop souvent ignorés. 

 

Qui n’a pas regardé avec admiration ou tendresse l’image encadrée d’un enfant qui pleure, d’un Poulbot aux joues rouges ou d’un clown de Bernard Buffet ? Pour beaucoup, la peinture c’est ça. 
Qui sont ces peintres ayant eu un moment de gloire populaire avant de tomber dans l’oubli, ces artistes au succès jamais démenti, pourtant relégués dans l’ombre de l’histoire ?

 

BEAUBADUGLYL’autre histoire de la peinture montrera sans complexe les peintures originales de ces artistes à la marge de l’imaginaire et du goût commun, qui ont parfois vendu des reproductions de leurs œuvres par milliers en supermarché et dont les posters nous sont familiers. Pour beaucoup, ce sera une première exposition en France. Ce panorama de la peinture commerciale, médiatique et populaire, de Vladimir Tretchikoff à Bob Ross sera mis en scène par Hervé Di Rosa et Jean-Baptiste Carobolante et s’attardera sur les différentes trajectoires qu’a pris ce champ pictural au XXe siècle : de l’idéalisation du corps féminin au paysage touristique, en passant par la médiatisation des peintres et la naissance d’un nouveau public artistique populaire. À chaque fois, les peintures présentées seront autant une réminiscence pour le public qu’une découverte radicale.


Cette exposition est particulièrement importante pour Hervé Di Rosa, qui, en plus du commissariat global de l’exposition avec Jean-Baptiste Carobolante, a été à l’initiative de la publication de la première bourse de recherche du MIAM, financée en intégralité par la Fondation Antoine de Galbert et encadrée par l’INHA. Jean-Baptiste Carobolante, lauréat de cette bourse, a entrepris depuis 2021 une recherche sur la peinture marchande, dont BEAUBADUGLY – L’autre histoire de la peinture sera le premier événement, avant la publication à venir d’un ouvrage. 

 

Au premier étage du musée, Colette Barbier et Nina Childress — commissaires associées pour cette partie de l’exposition – nous offriront des réponses conceptuelles, ironiques, potaches, admiratives, décalées, d’artistes contemporains de générations et d’origines diverses. Les trois-cents « croûtes » peintes au couteau, du très conceptuel Gabriele Di Matteo, toutes pareilles mais toutes différentes, feront le lien entre le rez-de-chaussée et le premier étage, entre l’histoire et le présent. Tout particulièrement, l’exposition présentera de nombreuses variations autour de l’héritage de la figure parisienne du « Petit Poulbot ». Cette sélection d’ œuvres contemporaines permettra de montrer l’importance de la « peinture marchande » dans l’imaginaire artistique contemporain. Elle donnera à voir à quel point le monde marchand est devenu un champ de référence iconographique incontournable pour comprendre les racines de la création contemporaine.  

 

BEAUBADUGLY – L’autre histoire de la peinture sera accompagnée d’un catalogue et d’un ouvrage scientifique. Jean-Baptiste Carobolante a bénéficié, pour le projet de recherche englobant cette exposition, d’une bourse MIAM/INHA, financée par la Fondation Antoine  De Galbert. 

 

­
Télécharger ici 
les visuels 
Télécharger ici 
le dossier
­

Informations pratiques
Musée International des Arts Modestes
23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny - 34200 Sète - France
Accueil : +33 (0)4 99 04 76 44
www.miam.org.

 

Heures d'ouvertures :

Ouvert tous les jours de 10h à 18h00, sauf le lundi 

Du 2 novembre au 31 mars : ouvert tous les jours sauf le lundi de 9h30 à 12h00 et de 14h à 18h00

Fermetures annuelles: 1er novembre, 25 décembre, 1er janvier et 1er mai

 

Tarifs : Adultes : 5,60 € - Etudiants, 10-18 ans : 2,60 €

Groupes de plus de 10 personnes : 3,60 € 

Moins de 10 ans, demandeurs d'emploi, groupes scolaires sétois, premier dimanche du mois : gratuit 

LA PETITE ÉPICERIE  (service pédagogique du MIAM) propose des ateliers de pratiques artistiques destinés à tous. Rens. inscriptions, tarifs : 04 99 04 76 46 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

­
Cliquez ici pour en savoir plus sur le MIAM

La ville de Poussan invite Anne Guillon à investir le foyer des campagnes de son univers onirique, sensuel et mystérieux.

Florence Sanchez, Maire de Poussan, Michel Bernabeu, Adjoint à la Culture, Gaëlle Guénal, Déléguée à la Culture et le Conseil Municipal de Poussan,
vous convient au vernissage de l’exposition Anne GUILLON le vendredi 14 juin 2024 à 18h30 au Foyer des Campagnes de Poussan

Visite de l’exposition du 14 au 30 juin 2024
Samedi et dimanche de 11h à 18h
Du mardi au vendredi, pour les groupes et les scolaires
sur rendez-vous au service culturel : 04 67 78 99 56 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La ville de Poussan invite Anne Guillon à investir le foyer des campagnes de son univers onirique, sensuel et mystérieux.

Au fil des portraits, son travail délicat et sensible explore l’intime, la fragilité des choses, le temps qui passe, aux frontières du rêve éveillé. C’est dans la vieille ville de Pézenas que se cache l’atelier d’Anne Guillon, dont les toiles ajoutent à l’ambiance de la cité chargée d’histoire leur poésie hors du temps. La facture est contemporaine, il se dégage de ses contours une ambiance à la limite d’un conte oriental: l’effet des couleurs, la présence moirée des matières, l’atmosphère d’un jardin protégé confèrent à ses œuvres une douceur globale.

Les motifs décoratifs associés aux collages ont une présence sur l’ensemble du tableau et se jouent de la limite entre les personnages et leur environnement. Le cheminement d’une œuvre est progressif, fait de reprises multiples, accueillant l’intuition et l’aléa- toire. Il fait appel aux encres, acryliques, pastels, fusains, à l’huile, aux collages, aux impressions; chargé de couleurs, de traces, d’empreintes, il crée une âme entre les techniques qui se superposent en couches légères et raffinées. Ecriture personnelle, la peinture est ce langage que l’artiste s’invente au fil des jours.

Anne GUILLON nous précise : "Née dans le Gers le 10 Septembre 1964, je vis et travaille actuellement dans le Sud de la France, à Pézenas. De retour en France après de nombreuses années passées à l’étranger, j’entreprends des études supérieures en économie et finances et c’est avec un DEA en Banque et Finances que je repars travailler à la Réunion puis à Madagascar. Nouveau retour en 1997, et cette fois je choisis le chemin de la création et décide de me consacrer à la peinture."

"Autodidacte, mon travail est imprégné des voyages et de la somme de tous ces lieux habités depuis mon enfance. Je me dirige d’abord vers un travail abstrait, la toile va devenir une Terre d’asile pour tout une profusion d’éléments, un monde à faire naître. Au fil du temps, j’invente mon propre langage en peinture. La fragilité des êtres et des choses, le rêve et la douceur qu’il nous manque parfois, l’évocation des choses cachées en nous, l’esprit des sentiments ressentis, de ce langage pictural qui fait parler la matière va émerger une certaine figuration avec des personnages mêlés d’abstraction et de couleurs d’ailleurs."

"Mon « imaginaire vécu « est venu progressivement et naturellement à la rencontre de la vie ordinaire. Il n’y a plus de frontière entre le rêve et le réel, le senti et le vécu, le visible et l’invisible. Peindre pour réinventer ma façon d’être au monde et décider enfin de la couleur du ciel."

Les médiathèques de Sète agglopôle méditerranée vous proposent une journée riche en rencontres et en partage, le 8 juin prochain

Les Médiathèques vous donnent rendez-vous pour un samedi au Jardin Antique Méditerranéen !
Lirocafé à 10h30 : moment d'échanges sur vos lectures coup de coeur. Public adulte, entrée libre
Atelier Bien-être à 10h30 : élaboration d'un crème visage relaxante. Public adulte, sur inscription au 04.67.43.23.45
Atelier d'écriture à 14h : avec Anne Bourrel, romancière. Public adulte, sur inscription au 04.67.43.23.45
Jeux de société et d'échecs à 14h : animés par les ludothécaires du réseau des médiathèques. Tout public, entrée libre
Goûter quiz ! à 16h30 : quiz familial sur la thématique de la nature. A partir de 8 ans, entrée libre

Concert exceptionnel du Tina Thunder Tribute to Tina Turner à Opalma

Venez redécouvrir les plus grands Hits de Tina Turner avec sa voix unique et inoubliable, accompagnée de musiciens talentueux, qui vous feront revivre les plus grands moments de cette immense star, qui a marqué plusieurs générations de son groove, sa puissance et son charme incontestés.
Deux heures de Show exceptionnel, pour chanter, danser et retrouver avec émotion ses titres les plus emblématiques, de What’s love à The Best, de Proud Mary à Thunderdome, de la période Disco aux duos mythiques, dans une épopée musicale remontant même jusqu’aux racines de la Black Music des 70’s, rebelle et revendicative, dont Tina Turner a été l’une des plus ferventes icônes.

Un spectacle à ne pas manquer !

Ouverture des portes : 19h30
Concert: 21h
Entrée 15 euro avec un verre (punch ou soft)
Restauration sur place SNACKING
Réservation conseillée au SM 06 63 38 49 43

 

En juin, les rendez-vous au Dancing de Sète

En juin, les rendez-vous au Dancing de Sète

Une nouvelle feuille de route pour Montpellier 2028

Le Conseil d’Administration de « M28 - Terres de culture » s’est réuni mercredi 29 mai 2024 à Saint-Jean-Fos (Vallée de l’Hérault). L’occasion de proposer une nouvelle gouvernance, de développer de nouvelles missions et d’annoncer un évènement à l’automne 2025.

Répondant à l’invitation de Jean-François SOTO, Maire de Gignac et Président de la Communauté de communes Vallée de l'Hérault, et en présence de Pascal DELIEUZE, Maire de Saint-Jean-de-Fos, l'ensemble des membres du CA ont pu à cette occasion visiter l’Argileum de Saint-Jean-de-Fos et l’Abbaye d’Aniane.

Une gouvernance adaptée aux nouveaux enjeux

« La culture est une puissance de transformation du territoire, un instrument au service de sa résilience et de sa réinvention. La culture, c’est ce qui fait du territoire un organisme vivant. »

Sophie Léron, Présidente de M28.

Le Conseil d’administration M28 a permis d’engager une nouvelle étape pour la dynamique du territoire en faveur de la culture avec l’installation d’une gouvernance adaptée aux enjeux à venir, avec l'élection de Sophie LERON au poste de Présidente de l'association M28 et l'accueil de nouveaux membres :

  • la Direction régionale des Affaires Culturelles Occitanie, représentée par Michel ROUSSEL son directeur. La présence de l’Etat a été unanimement saluée. L’entrée du ministère de la culture à travers la DRAC Occitanie est fondamentale et hautement symbolique.
  • le CHU de Montpellier, représenté par Anne FERRER sa directrice, qui sera un appui précieux pour lier la culture, la santé et l’inclusion.
  • Charlotte GIRERD, Directrice Transition, RSE et Innovation de SNCF Immobilier et Alexandre LABASSE, Directeur général de l'Atelier parisien d'urbanisme, en tant que personnalités qualifiées qui sauront accompagner l’association dans le développement de thématiques urbaines émergentes et de projets de transformation innovants.
  • Adèle Charvet reste un des visages de M28 en poursuivant son engagement au sein de l’association en tant que personnalité qualifiée.

Une dynamique qui démontre la vitalité de la démarche M28 sur le territoire

Pendant 2 ans, l'association Montpellier 2028 – capitale européenne de la culture a fait plus qu’œuvrer à la candidature de Montpellier au titre de capitale européenne de la culture : la démarche a permis de donner corps à la notion de territoire.

Un bassin de vie, un continuum d’expériences et une communauté de destins face aux défis climatiques, sociaux et économiques contemporains. « M28 - Terres de culture » se conçoit aujourd’hui comme un supplément d’âme, au sens étymologique du terme – ce qui anime, ce qui donne du souffle – une démarche qui ne se contente pas d’imbriquer des rouages administratifs, mais construit un lien organique entre les acteurs du territoire. En décloisonnant la culture pour en faire un instrument de résilience.

Le Conseil d’Administration a voté à l’unanimité la feuille de route co-construite qui présente les actions à mettre en place dans les prochains mois, avec l’ensemble des partenaires et en écho aux retours des porteurs de projet lauréats aux Appels à projets 2022 et 2023.

Pour continuer à fertiliser le terreau de nos imaginaires, pour transformer le territoire par la culture et construire un avenir commun dans le dialogue et l’hybridation des formes, des matières et des disciplines, « M28 - Terres de culture » se dote de nouvelles missions :

  • Animer un cadre commun dépassant les structures administratives existantes et visant à transformer, par la culture, le territoire défini dans la continuité de la candidature de Montpellier et ses partenaires pour devenir Capitale européenne de la culture,
  • Faire exister un espace d’expérimentation de nouvelles formes artistiques et de collaboration autour des problématiques quotidiennes des habitants et des grands enjeux qui traversent ce territoire
  • Porter une approche expérimentale et transsectorielle,
  • Soutenir des projets communs, les documenter et leur donner une visibilité partagée.

Un événement d'envergure en 2025

Enfin, les membres du CA de « M28 - Terres de culture » ont acté la tenue d’un événement culturel d'envergure, sous la direction artistique de Nicolas Dubourg.
Décliné en 7 rendez-vous majeurs et ponctué de dizaines d’événements transdisciplinaires, avec la participation des habitantes et des habitants, il s’étendra sur l'ensemble du territoire, du Château Laurens à Agde au Sana au Grau du Roi, en passant La source du Lez ou encore le Canal de Lunel.

À l’issue d’une année de résidences et d’expérimentations, cet événement « Les chemins du vivant » se déroulera pendant une semaine du 28 septembre au 4 octobre 2025 et sera suivi d’un passage de relais avec la Biennale Euro-Africa le week-end des 5 et 6 octobre 2025.

Encore une journée bien remplie pour ce début de K-LIVE Festival

Encore une journée bien remplie pour ce début de K-LIVE Festival, 17ème édition ! Les ateliers géants K-LIVE Kids ont régalé les 6-12 ans devant la nouvelle fresque de liardtrbdsgn, quartier ile de Thau, petitcopek a fait l'honneur d'un showcase à l'heure du goûter... et c'est la signature finale pour lospepesstudio tandis que lesmurs_ont_des_oreilles ont débuté leurs collages.
Ce jeudi ça continue avec le MaCO de Sète et on se retrouve à la Ola347 pour la traditionnelle Beach Party
Arnaud Liard : EAJ Rigal, 77 av de St Exupery
Los Pepes Studio : 20-22 rue Montmorency
Philippe Baudelocque : 9 Quai Maximin Licciardi
Les murs ont des oreilles : 6 rue Jean Jaurès
K-LIVE Young : mur de l’école Georges Brassens

Le Printemps des Comédiens, à Montpellier

Le festival « Le Printemps des Comédiens » est une association présidée par le comédien Jean-Claude Carrière. Le festival a été créé à l'initiative du Conseil général de l'Hérault en 1987 et est dirigé par Jean Varela. Le festival a été transféré en 2018 à la Métropole, suite au transfert de la compétence culturelle du Département à la Métropole. Chaque année au mois de juin, dans les domaines du théâtre et du cirque, le festival accueille une vingtaine de spectacles et plus de 40 000 spectateurs.


Premier festival de théâtre dans la saison culturelle en France, il est devenu un lieu emblématique de la création théâtrale sur le territoire national.

Ce festival, depuis 1987, a vu passer les plus grands qui, souvent, y ont testé leurs créations : Mnouchkine, Michel Bouquet, James Thierrée, Ostermeier, Zingaro, la Comédie Française, Jeanne Moreau, Cirque Plume, cent autres...

Pour rendre compte de ce qu'est le Printemps des Comédiens, il faut retraduire l'atmosphère d'un lieu unique : le domaine d'O, 23 hectares de senteurs méditerranéennes, de pins, de cyprès, aux portes de Montpellier. Il faut aussi décrire le chassé-croisé des spectateurs : enfants courant vers des cirques nichés au fond du parc, spectateurs en partance pour quatre heures avec Shakespeare ou Pommerat sous les étoiles du vaste amphithéâtre, familles dînant sous les pins entre deux spectacles...

Car ce festival, exigeant, multiforme, joyeux a une vertu cardinale que beaucoup ont perdue : il n'a jamais oublié que dans festival, il y a fête : du théâtre, de la musique, de l'esprit, des sens.

I LOVE PATIO : concerts gratuits tous les vendredis de juin à Victoire 2

Vendredi 7 Juin 2024, 19:00 - Samedi 29 Juin 2024, 01:00

Victoire 2

"I LOVE PATIO" est de retour à Victoire 2 ! Comme chaque année, rendez-vous tous les vendredis du mois de juin, de 19h à 01h, pour des concerts gratuits dans le patio de Victoire 2. La programmation est 100% locale : 3 groupes live + un DJ SET par soirée.

Programmation 2024

Vendredi 7 juin

SAF FEH, MASSINISSA, YOG + dj Genderfluid

Vendredi 14 juin

MYMYTCHELL, GENRE GENRE, CABALE + LW2

Vendredi 21 juin

MINUS, GOLIMAR, UNSPKBLE + Le Gnome Invisible

Vendredi 28 juin

MAMASAID, LE SKELETON BAND, FULL TÜKAN + ZÖTA

Réservation en ligne

K-LIVE TALK · conférence-débat · Entrée libre dans les Jardins du Musée Paul Valery

Thématique : art urbain, espace public et démocratie
Modération : Céline Cauvi
.
KAREN BRUNEL
Invitée en 2021 sur la question L’art urbain, une tribune libre ?, Karen Brunel-Lafargue revient à Sète.
Elle est chercheuse, rédactrice, traductrice et designer. Ses recherches portent sur une approche sémiotique et systémique du design graphique et s’inscrivent dans le domaine plus large des design studies et des cultural studies. Son intérêt se porte tout particulièrement sur l’interaction entre l’image et l’urbain.
En 2011 elle publie “L’art se rue”, un ouvrage consacré à l’art urbain et à une sélection de figures émergentes, suivi d’un tome 2 dédié aux pionniers du genre et d’un tome 3 consacré à la représentation du féminin dans l’art urbain.
.
Samedi 1er juin de 11h à 12h30
Jardins du Musée Paul Valery
Gratuit
————————————————
 K-LIVE TALK, c'est quoi ?
K-LIVE aime s’interroger, apprendre et transmettre. Alors le festival invite à chaque édition des professionnels et des acteurs passionnés de l’art urbain questionnés par Céline Cauvi, modératrice de ces rendez-vous réflexifs.
K-LIVE prend la liberté d'inviter des profils hors piste, issus d'institutions culturelles ou de collectifs. Ils sont universitaires, artistes, galeristes, entrepreneurs ou sociologues et viennent partager leur vision de l’art urbain et débattre de ses enjeux.
.

Rendez-vous le jeudi 20 juin prochain à 18h30 au Théâtre Molière Sète pour la présentation de la nouvelle saison !

L'équipe du TMS est heureuse de vous convier à la présentation de la nouvelle saison le jeudi 20 juin 2024 à 18h30 au Théâtre Molière !
AU PROGRAMME 
Temps de présentation de la saison par l’équipe du TMS en grande salle rythmé de surprises artistiques et d’extraits vidéos.
Guinguette sur le Parvis installée par le restaurant La Découverte
PENSEZ A RÉSERVER VOTRE PLACE
Par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un été de festivals : le guide pocket 2024 indispensable

Chaque année, le plaisir renouvelé de découvrir ce guide pocket lance officiellement notre saison estivale. Sète la singulière a su miser très tôt sur la force et la qualité de ses acteurs culturels pour rayonner au-delà de ses frontières. Encore aujourd’hui, se côtoient au Théâtre de la Mer, les « historiques » Jazz à Sète, Fiest’À Sète, mais aussi, entre autres, K-live, Demi Festival ou WorldWide, festivals plus récents. Des artistes de la chanson française aux musiques du monde, en passant par l’électro, tous sauront ravir le public, au sein d’un été que nous espérons festif et joyeux. Les festivals sont un des atouts de Sète. Ils sont les compléments de notre fort engagement pour une politique culturelle menée à l’année par les associations et les lieux culturels (Scène nationale, Musée des Arts Modestes, Musée Paul Valéry, Musée de la Mer, C.R.A.C et galeries d’art, ateliers d’artistes, studios de répétitions etc…). Cette saison, la Ville de Sète a voulu s’engager aux côtés des festivals, dans une réflexion et un projet permettant de faciliter l’accès doux au Théâtre de la mer. Les festivals se sont impliqués dans une démarche d’offre de nouveaux modes de déplacement. Cet été, en plus des habituelles navettes maritimes, vous pourrez tester le co-voiturage ou le développement des parkings à vélo. Ces propositions sont le résultat d’un accompagnement à long terme sur les questions écologiques, sociétales et sociales qui traversent aujourd’hui la culture et l’art.

Ce vendredi 17 mai, au Club de la Presse de Montpellier, le programme de tous les festivals culturels sétois de l’été 2024 a été dévoilé. Présidés par François Commeinhes, des directeurs et présidents de festivals emblématiques ont présenté le programme de leurs festivals, expositions ou concerts.

K-LIVE, Quand je pense à Fernande, Sunsète festival, Jazz à Sète, Voix vives, Fiest’A Sète, Demi Festival, Cap au large, et bien d’autres, ils donnent tous rendez-vous à des spectateurs curieux ou aficionados mais de plus en plus nombreux chaque année. Du Théâtre de la Mer au Centre-Ville, en passant par la plage, des surprises et des incontournables se préparent dans une ambiance festive et surtout respectueuse de l’environnement.

-Le pocket à télécharger

Pocket festivals 2024

Lire plus de publications sur Calaméo