Bon à savoir

Aide à mourir : ce que contient le projet de loi sur la fin de vie, examiné à l'Assemblée nationale à partir de lundi

Selon France Info

Le texte du gouvernement, retouché par les députés en commission, arrive dans l'hémicycle, lundi après-midi, pour environ deux semaines de débats, avant un vote solennel le 11 juin.

Mer, Coupler, Couple Amoureux

Le projet de loi sur la fin de vie entre dans l'arène du Palais-Bourbon. Le texte visant à renforcer l'accès aux soins palliatifs et à légaliser l'aide à mourir est examiné à l'Assemblée nationale, lundi 27 mai, à partir de 16 heures. Durant deux semaines, les élus vont se pencher sur ce projet aussi attendu que redouté, présenté par le gouvernement en avril. Le document arrive dans l'hémicycle dans une version remaniée par les députés en commission, où ont notamment été modifiées certaines des conditions d'accès à un suicide assisté ou à une euthanasie. Le critère du "pronostic vital engagé à court ou moyen terme" a ainsi été remplacé par celui, jugé plus large, d'une affection "grave et incurable en phase avancée ou terminale".

Franceinfo vous présente la nouvelle mouture de ce projet de loi, qui promet d'être encore amendé d'ici à son vote solennel en première lecture, prévu le 11 juin. Le projet de loi poursuivra ensuite au Sénat son long parcours législatif, dont l'issue n'est pas attendue avant l'été 2025.

Des soins palliatifs garantis par un droit opposable

L'article 1 du projet de loi vient consacrer les "soins palliatifs et d'accompagnement", une nouvelle notion plus ambitieuse que les soins palliatifs actuels. Ils visent à "offrir une prise en charge globale de la personne malade, accessible sur l'ensemble du territoire national, afin de préserver sa dignité, sa qualité de vie et son bien-être". Pour cela, ils doivent répondre aux "besoins physiques" du patient, mais aussi à ses "besoins psychologiques et sociaux". Ils passent par le recours aux soins palliatifs et incluent d'autres formes d'accompagnement, "dès le début de la maladie".....

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/societe/euthanasie/aide-a-mourir-ce-que-contient-le-projet-de-loi-sur-la-fin-de-vie-examine-a-l-assemblee-nationale-a-partir-de-lundi_6550085.html

L’Insee s’attend à une forte hausse du taux d’activité des seniors dans les dix ans à venir

Selon France InfoHomme D'Affaires, Femme D'Affaires

Le fait marquant des annonces de l’Insee, vendredi 17 mai, est le taux d’emploi des seniors (50-64 ans). Il a augmenté sur un an d’1,2 point pour atteindre 68%, son plus haut niveau depuis 1975. 

Le taux de chômage en France s'est stabilisé à 7,5% de la population active au premier trimestre. Selon l'Insee, 6.000 chômeurs supplémentaires ont été enregistrés entre janvier et mars. Mais le fait marquant des annonces de l’Insee, c'est le taux d’emploi des seniors (50-64 ans). Il a augmenté sur un an d’1,2 point pour atteindre 68%, son plus haut niveau depuis 1975.

Nathalie Chusseau, professeure à l’université de Lille, précise dans les Informés de l’Eco sur France Info, que le taux d’emploi le plus faible se constate dans la tranche 60-64 ans. Ce résultat s’explique notamment par la hausse du taux d’emploi, qui est passé de 68,5% à 68,8%. La hausse est de deux points par rapport au quatrième trimestre 2019, avant la crise sanitaire...............

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/france-info-seniors/l-insee-s-attend-a-une-forte-hausse-du-taux-d-activite-des-seniors-dans-les-dix-ans-a-venir_6446329.html

Le saviez-vous ? Une gourde métallique peut contenir 14 fois plus de bactéries qu’une gamelle pour chien

Selon Orange.frBactéries, Virus, Maladie, Bactérie

Écologiques, économiques et même tendances, les gourdes réutilisables sont partout sur nos bureaux, dans nos sacs. Mais mal entretenues, elles peuvent devenir de véritables nids à bactéries, relate BFMTV.

De toutes les couleurs, de toutes les formes, les gourdes métalliques foisonnent dans les magasins et dans nos placards. Pourtant, en cas d’eau stagnante, les bouteille réutilisables, deviennent alors l’environnement humide idéal pour le développement des bactéries. C’est pourquoi les gourdes doivent être nettoyées correctement et régulièrement pour ne pas devenir des nids à microbes, indique BFMTV. D’autant plus quand elles ont contenu une boisson sucrée comme du café ou du sirop.

En effet, une étude américaine de Water Filter Guru, menée en 2022, a montré qu’une gourde mal entretenue pouvait contenir 14 fois plus de bactéries que la gamelle d’un chien. Mais pas de panique ! Il est important de rappeler que la plupart de ces micro-organismes ne sont pas dangereux pour notre santé : ils permettent de faire fonctionner notre tube digestif ainsi que notre système immunitaire............

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/societe/sante/le-saviez-vous-une-gourde-metallique-peut-contenir-14-fois-plus-de-bacteries-qu-une-gamelle-pour-chien-magic-CNT000002dYuF2.html

Les élus de la majorité de Bouzigues ayant rejeté le projet de budget du maire ont une autre lecture de l’avis de la Chambre régionale des comptes à ce sujet

Les élus de la majorité de Bouzigues ayant rejeté le projet de budget du maire ont une autre lecture de l’avis de la Chambre régionale des comptes à ce sujet.

La Finance, Comptabilite, Des Économies

Communiqué des élus ayant rejeté le projet de budget de Monsieur le Maire de Bouzigues :

"L’analyse de la Chambre régionale des comptes confirme celle des élus majoritaires qui avaient rejeté le projet de budget du maire. Saisie par le Préfet, la Chambre régionale des comptes vient de rendre un avis qui corrige rigoureusement le budget proposé par le maire et rejeté deux fois par la majorité du conseil municipal. A l’issue de leur analyse, les magistrats des comptes ont considéré que le projet de budget n’était pas en équilibre et que plusieurs dizaines de lignes budgétaires devaient être modifiées car erronées et ne reflétant pas la réalité budgétaire."

"Parmi les corrections les plus importantes portées au projet de budget, la Chambre régionale a diminué de près de 120 000 euros le poste des dépenses de personnel de la commune. Cette analyse rejoint totalement celle présentée par les élus majoritaires qui avaient refusé de voter le budget en raison de l’inflation vertigineuse des dépenses de personnel."

"S’agissant du Port, cet avis estime que la masse salariale réaliste et sincère s’élève en réalité à 194 500 euros et non à 99 000 euros comme la proposition budgétaire initiale l’indiquait. Là aussi le projet de budget du maire était erroné. Enfin, la Chambre régionale des comptes souligne la faiblesse des investissements de la commune."

"Elle confirme ainsi l’analyse des 10 élus majoritaires du conseil municipal qui déplorent, comme les Bouzigauds, qu’aucun des projets d’équipement annoncés n’ait été réalisé en plus de 4 ans de mandat."

Les élus ayant rejeté le projet de budget de Monsieur le Maire de Bouzigues

L'avis de la Chambre régionale des comptes Occitanie est ici : Commune de Bouzigues (Hérault) | Cour des comptes (ccomptes.fr)

Les élus de la majorité de Bouzigues ayant rejeté le projet de budget du maire ont une autre lecture de l’avis de la Chambre régionale des comptes à ce sujet

Les élus de la majorité de Bouzigues ayant rejeté le projet de budget du maire ont une autre lecture de l’avis de la Chambre régionale des comptes à ce sujet.

La Finance, Comptabilite, Des Économies

Communiqué des élus ayant rejeté le projet de budget de Monsieur le Maire de Bouzigues :

"L’analyse de la Chambre régionale des comptes confirme celle des élus majoritaires qui avaient rejeté le projet de budget du maire. Saisie par le Préfet, la Chambre régionale des comptes vient de rendre un avis qui corrige rigoureusement le budget proposé par le maire et rejeté deux fois par la majorité du conseil municipal. A l’issue de leur analyse, les magistrats des comptes ont considéré que le projet de budget n’était pas en équilibre et que plusieurs dizaines de lignes budgétaires devaient être modifiées car erronées et ne reflétant pas la réalité budgétaire."

"Parmi les corrections les plus importantes portées au projet de budget, la Chambre régionale a diminué de près de 120 000 euros le poste des dépenses de personnel de la commune. Cette analyse rejoint totalement celle présentée par les élus majoritaires qui avaient refusé de voter le budget en raison de l’inflation vertigineuse des dépenses de personnel."

"S’agissant du Port, cet avis estime que la masse salariale réaliste et sincère s’élève en réalité à 194 500 euros et non à 99 000 euros comme la proposition budgétaire initiale l’indiquait. Là aussi le projet de budget du maire était erroné. Enfin, la Chambre régionale des comptes souligne la faiblesse des investissements de la commune."

"Elle confirme ainsi l’analyse des 10 élus majoritaires du conseil municipal qui déplorent, comme les Bouzigauds, qu’aucun des projets d’équipement annoncés n’ait été réalisé en plus de 4 ans de mandat."

Les élus ayant rejeté le projet de budget de Monsieur le Maire de Bouzigues

L'avis de la Chambre régionale des comptes Occitanie est ici : Commune de Bouzigues (Hérault) | Cour des comptes (ccomptes.fr)

Nouvelle-Calédonie : la possibilité d'organiser un référendum est "une lecture de la Constitution, pas une intention", assure Emmanuel Macron

Selon France InfoBannière, Décoration, Drapeau

En visite éclair en Nouvelle-Calédonie jeudi, le président avait effleuré l'hypothèse d'un référendum. 

La possibilité d'organiser un référendum national sur le dégel du corps électoral en Nouvelle-Calédonie procède d'une simple "lecture de la Constitution" et n'est "pas une intention", a assuré dimanche 26 mai Emmanuel Macron en marge d'une visite d'Etat en Allemagne. En visite éclair en Nouvelle-Calédonie jeudi, le président avait déjà effleuré l'hypothèse d'un référendum. Et le chef de l'Etat est revenu sur ce point dans un entretien au Parisien paru samedi, soulignant qu'il pouvait "aller à tout moment au référendum" sur cette réforme contestée qui a été le détonateur de plusieurs jours d'émeutes sur l'archipel.

"J'ai juste rappelé ce qu'était la Constitution", a précisé dimanche le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse aux côtés du président allemand Franz-Walter Steinmeier. Car "une fois qu'une réforme constitutionnelle est votée dans les mêmes termes par les deux chambres", à savoir le Sénat et l'Assemblée, "à ce moment-là le président a le choix de la soumettre au Congrès", c'est-à-dire aux députés et sénateurs réunis à Versailles, ou "au référendum"...

Aller plus loin https://www.francetvinfo.fr/france/nouvelle-caledonie/nouvelle-caledonie-la-possibilite-d-organiser-un-referendum-est-une-lecture-de-la-constitution-pas-une-intention-assure-emmanuel-macron_6566975.html

Lyon : un homme blesse plusieurs personnes avec un couteau dans le métro avant d'être interpellé

Selon France InfoMétro, Station, De La Gare

La police a interpellé un homme qui s'en est pris à plusieurs personnes avec un couteau dans le métro lyonnais dimanche. Deux victimes sont en urgence absolue. À Lyon, vers 15 heures, dimanche 26 mai, la police a interpellé un homme qui s'en est pris avec un couteau à plusieurs personnes dans le métro, dont deux sont en urgence absolue, a appris franceinfo de source proche du dossier dimanche. Les victimes sont touchées au thorax et à l'abdomen. À ce stade, le pronostic vital des victimes n'est pas engagé.................

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/lyon-un-homme-blesse-plusieurs-personnes-avec-un-couteau-dans-le-metro-avant-d-etre-interpelle_6566813.html

Pourquoi "Sniffy", cette poudre légale qui se "sniffe", inquiète-t-elle les autorités ?

"Il faut l'interdire dès qu'on peut", a déclaré samedi sur franceinfo le ministre délégué à la Santé, Frédéric Valletoux. Mais il faudra d'abord démontrer que ce produit constitue un danger. 

Selon France Info

C'est une poudre blanche qui se "sniffe" avec une paille et qui, selon ses promoteurs, aurait un effet "euphorisant instantané". Jouant sur un mode de consommation qui rappelle celui de la cocaïne, une drogue illicite dont les nombreux dangers ne sont plus à démontrer et dont la vente et la consommation sont strictement interdites, une entreprise française a commercialisé Sniffy, un produit à la composition légale à absorber par le nez. Un gramme de cette poudre, en vente libre sur internet ainsi que dans certains bureaux de tabac français, coûte entre 15 et 20 euros. Mais ce tout nouveau produit (la marque a été déposée fin juin 2023 auprès de l'INPI) pourrait disparaître aussi vite qu'il est apparu, a promis samedi 25 mai le ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention, Frédéric Valletoux. 

Journée nationale de la résistance, une cérémonie émouvante à Villeveyrac ce 25 mai au matin

Journée nationale de la résistance, une très belle cérémonie à Villeveyrac ce 25 mai au matin avec la participation de la Fanfare de la Jeune France.

Une très belle et émouvante cérémonie présidée par le président de l’Union locale Section 19 Villeveyrac, Jacques DE LA TORRE  en présence de représentants du Souvenir Français du Canton de Mèze, du Souvenir Français Bittérois, de l'UNC de Fabrègues, de l'UNC de Poussan, de Marseillan, de Fontes et de Saint Georges, avec des membres du CCFF.

13 porte drapeaux avaient répondu présents et tous avaient rejoint le site de la Stèle Bir Hakeim au nord ouest de Villeveyrac.

La cérémonie fut d'autant plus émouvante qu'il fut aussi rendu hommage à Philippe Fesquet, Vice-Président de l'UNC, à Villeveyrac, décédé brutalement il y a quelques jours...

La cérémonie fut aussi marquée par des dépôt de gerbe à la stèle commémorative dédiée au maquis Bir-Hakeim, par plusieurs prises de parole dont celle de Chhristophe Morgo, Maire de Villeveyrac et Vice Président du Conseil Départemental,  et par l'allocution du président local, Monsieur Jacques DE LA TORRE qui précisait : 

"Il y a 81 ans, le 27 mai 1943, se tenait, au 48 de la rue du Four, dans un Paris occupé où flottait le drapeau nazi, la première réunion du Conseil National de la Résistance.

Les représentants de huit mouvements de Résistance, six partis politiques et deux syndicats, décidèrent d'unir leurs forces pour lutter contre l'occupant nazi. Sous l'égide de Jean Moulin, missionné par le Général de Gaulle, dix-huit hommes et une femme s'unissaient pour déployer partout en France cet esprit de résistance qui animait ceux de Londres depuis le début de la guerre. Bientôt cet esprit deviendrait " la Résistance ", rassemblant derrière elle les Françaises et les Français de tous horizons pour mener de l'intérieur le combat commun de la Libération."

"Ce 27 mai 1943, rassemblé dans l'ombre, ce premier Conseil National de la Résistance allait permettre de transcender les différences de chacun derrière une même cause, celle d'une Résistance unie contre l'envahisseur. S'en suivirent les combats éclatants pour la libération de Paris, puis celle de l'ensemble de la France aux côtés des Alliés et, enfin, la reconstruction d'un pays libéré mais affaibli.

Au cœur de ce combat était la jeunesse, dont la fougue n'atténue pas le courage de ces lycéens et étudiants qui entonnèrent la Marseillaise aux abords de l'Arc de Triomphe, le 11 novembre 1940 ; cette fougue qui couvre de gloire la mémoire des fusillés du lycée Buffon ; et nous emplit de reconnaissance pour ces jeunes Français qui, refusant le Service du travail obligatoire, prirent les armes dans les maquis de France.

Aujourd'hui comme hier, l'esprit de la Résistance constitue une source d'inspiration et d'engagement pour les jeunes générations, qui incite à la générosité, à l'enthousiasme dans l'action et à faire face aux défis de notre temps.

Cette jeunesse qui malgré la profonde mutation de notre société, s’engage et s’investit pour maintenir nos valeurs et la mémoire, la preuve en est avec la présence de nos jeunes cadets.

Il y a 81 ans, au 48 de la rue du Four, ces résistants ont montré aux Français qu'il est un combat plus grand encore que ceux qui les avaient opposés, un combat pour la France, que les Français n'auraient pu gagner autrement que dans l'unité.
Oui ! C’est aussi ça la France. Vive la France et Vive la République !  "                                    

                                                     Jacques DE LA TORRE


311 policiers et gendarmes supplémentaires (par rapport à l’été 2023) seront spécifiquement mobilisés dans le département de l’#Hérault .

Communiqué de Monsieur le Préfet de l'Hérault :

Gendarmerie, Police, Sécurité

"Dans le cadre d’un effort sans précédent des forces de l’ordre pour cet été olympique et paralympique, 311 policiers et gendarmes supplémentaires (par rapport à l’été 2023) seront spécifiquement mobilisés dans le département de l’Hérault .
Une mobilisation qui répond à l’objectif affiché par Gerald Darmanin , le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer en cet été de Jeux Olympiques et Paralympiques : offrir à chacun - partout où il se trouve sur le territoire national - un niveau de protection renforcé.
Ces policiers et gendarmes garantiront un niveau inédit de sécurité sur nos plages, lieux de villégiatures ou sites touristiques. Ils assureront également la sécurité du quotidien à laquelle l’ensemble de nos concitoyens ont droit. Cet engagement des forces de l’ordre permettra enfin de maintenir tous les évènements culturels et sportifs qui avaient été prévus, en plus des évènements olympiques et paralympiques.
Cette présence exceptionnelle est rendue possible par les restrictions de congés consenties par les policiers et gendarmes sur la période estivale afin d’assurer une mobilisation générale des effectifs."

Accès aux soins de premier recours : les inégalités territoriales s’aggravent

Les soins de premier recours désignent les soins des médecins généralistes et de quelques spécialistes accessibles directement, les conseils des pharmaciens et les soins assurés par les infirmiers, les kinésithérapeutes, les dentistes, les orthophonistes et les psychologues. Les Français ont de plus en plus de mal à accéder à ces soins.

Docteur, Hôpital, Médical, Santé, Homme

Le rapport sur l’organisation territoriale des soins de premier recours, publié le 13 mai 2024 par la Cour des comptes, fait état de disparités croissantes et avance des pistes pour y remédier.

Un accès aux soins de plus en plus difficile

Le déséquilibre entre l’offre et la demande de ce type de soins s’accentue. L’offre résulte de l’évolution des effectifs des professionnels de santé et de la modification de leurs pratiques (diminution des créneaux de soins ouverts en soirée ou le week-end…). La demande augmente car les pathologies chroniques, plus fréquentes, accroissent le volume des soins "programmés" (environ 70% de la charge de travail des généralistes). L’accès aux soins non programmés se complique.

Des indicateurs traduisent ces tensions, qui affectent surtout les plus précaires :

  • les délais moyens pour obtenir des rendez-vous s’allongent ;
  • la part de patients sans médecin traitant s’accroît, de même que le nombre de patients se rendant aux urgences sans justification médicale évidente.

Les inégalités dans la répartition géographique des professionnels de santé se creusent. Dans certains territoires, près du quart des patients n’ont pas de médecin traitant (soit deux fois plus que la moyenne) et le taux de recours inadéquat aux urgences atteint 40% sur certains territoires.

Quelle efficacité des mesures contre les déserts médicaux ?

Face à l’extension des déserts médicaux, des plans ont été mis en œuvre depuis la fin des années 1990, axés successivement sur :

Or, les diverses aides n’améliorent pas l’accès aux soins et les délégations de tâches médicales à d’autres soignants restent moindres en France que dans les autres pays développés. Selon la Cour, ces dispositifs s’avèrent inefficaces car ils sont :

Guerre en Ukraine : une frappe russe sur un hypermarché de Kharkiv fait 15 morts

Selon France Info Ukraine, Russie, Têtes, Famille

Un hypermarché de bricolage de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, a été la cible d'une frappe russe samedi. 

Une frappe russe sur un hypermarché de bricolage à Kharkiv, deuxième ville ukrainienne, a fait 15 morts, selon un bilan publié dimanche 26 mai par le gouverneur régional, Oleg Synegoubov. Ce dernier avait affirmé, à l'issue de la frappe qui a eu lieu samedi, qu'au moins six personnes avaient été tuées, qu'une quarantaine d'autres personnes avaient été blessées et que 16 manquaient à l'appel. Selon les pompiers, l'incendie, qui a été contenu, a brûlé 10 000 mètres carrés.

Selon le ministre de l'Intérieur ukrainien, Igor Klymenko, "des échantillons biologiques ont été prélevés sur 10 citoyens et leurs proches qui ont déjà contacté la police. Trois des victimes ont été identifiées..........

Poursuivre

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-le-bilan-de-la-frappe-russe-sur-un-hypermarche-de-kharkiv-fait-14-morts_6566573.html

Festival de Cannes 2024 : Palme d'or à "Anora" de Sean Baker, ce qu'il faut retenir du palmarès inattendu du jury de Greta Gerwig

Selon France InfoCinéma, Première Du Film, Première

Ce que d’aucuns ont apprécié comme une belle édition, ce 77e Festival de Cannes s’est clôturé samedi 25 mai avec un palmarès qui a récompensé huit films sur les vingt-deux longs métrages en compétition. La Palme d’or est revenue à Sean Baker pour Anora, l’histoire d’une escort girl dont tombe amoureux un milliardaire. Une surprise pour beaucoup, même si le réalisateur était déjà en compétition en 2021 avec Red Rocket. Retour sur un palmarès qui a mis aussi en avant les Français(e)s Jacques Audiard avec deux récompenses, et Coralie Fargeat, ou l’Indienne Payal Kapadia.

Si la parité n’était pas encore au rendez-vous, puisque sur vingt-deux cinéastes quatre femmes était en lice, celles-ci ont marqué ce 77e Festival de Cannes, deux d’entre-elles se retrouvant au palmarès.

La Palme d’or revient à "Anora" de Sean Baker, une histoire de femme

Remise par un Américain, George Lucas, à son compatriote Sean Baker, l’ultime récompense du cinéma mondial a distingué Anora, une Cendrillon moderne qui tapine dans un club, dont un oligarque russe tombe amoureux. A sa projection, le film se révélait plaisant, mais n’avait pas laissé une impression fracassante, même si certains sentaient déjà le vent venir............

Aller plus loin https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/festival-de-cannes/festival-de-cannes-2024-palme-d-or-a-anora-de-sean-baker-ce-qu-il-faut-retenir-du-palmares-inattendu-du-jury-de-greta-gerwig_6566159.html