Environnement

Les premiers prototypes de Géocorail, un biomatériau conçu à partir de déchets conchylicoles

Les premiers prototypes de Géocorail, un biomatériau conçu à partir de déchets conchylicoles par une société éponyme, ont été mis à l'eau le 6 mai dernier à Mèze. Le SMBT, qui soutient ce projet dans le cadre de sa plateforme d’innovation territoriale, a réalisé une vidéo de l’événement. Des images superbes qui éclairent, témoignages à l’appui, les multiples applications de ces ouvrages qui pourront être utilisés pour stabiliser des berges, construire des digues, des corps-morts ou encore servir d'abris à poissons.

Profitez d'une sortie nocturne pour découvrir le monde de la nuit !!!

 Samedi 12 juin de 20h30 à 22h30 à Montbazin
Profitez d'une sortie nocturne pour découvrir le monde de la nuit !!! 
 
 
 
Partez à la rencontre des animaux qui s’éveillent à la tombée du jour… Vous découvrirez la vie fascinante des chauves-souris (les seules mammifères utilisant le vol actif) et des rapaces nocturnes qui peuplent nos garrigues et nos villages !
 
 
Une sortie proposée par Sète Archipel de Thau et Sète agglopôle animée par la LPO Occitanie - Hérault et qui s’inscrit dans le cadre de l'Atlas de la biodiversité communale des garrigues de la Mairie de Montbazin
Réservation au 06.64.91.07.33
 
Peut être une image de arbre et texte qui dit ’PcLE S ABC des GARRIGUES Montbazin Infos et inscriptions: 06.64.91.07.33 Sortie nocturne Le monde de la nuit! Partez la rencontre des animoux quis 'éveillent ombée our. Découvrez fascinante chauves souris, des rapaces nes des oiseaux peuplent garrigues villages SAM. 12 JUIN 2021 MONTBAZIN 20H30-22H30 GRATUIT THAU BIODIVERSITE ABC des GARRIGUES Révélons notre biodiversité’

Vigilance accrue sur les brûlages et l’emploi du feu sur l’ensemble du département de l’Hérault

En raison des conditions de sécheresse actuelle, les sapeurs-pompiers interviennent chaque jour sur de nombreux feux de végétation non maîtrisés. Au cours des 15 derniers jours, plusieurs incendies ont parcouru des surfaces conséquentes ayant mobilisé d’importants moyens.

Le Préfet de l’Hérault rappelle la réglementation existante en matière d’emploi du feu et de brûlage pour éviter tout risque de feux de végétation non maîtrisés :

  • - Le brûlage est interdit afin de préserver notamment la qualité de l’air. Sont également interdits l'incinération des déchets verts issus de l’entretien des jardins, parcs et espaces verts, ainsi que les feux de camp et barbecue en zone végétalisée.
  • - Par dérogation, seuls les propriétaires de parcelles, ou les ayants droits, peuvent procéder à des incinérations de végétaux coupés ou sur pied hors zone urbaine, et seulement dans un objectif agricole ou forestier, voire de débroussaillement. La présence desdits propriétaires est obligatoire du début jusqu’à la fin, celui-ci devant respecter les prescriptions indiquées par arrêté.

A noter : En application de l’arrêté préfectoral du 25 avril 2002, depuis le 16 mars et jusqu’au 15 juin, ces incinérations sont soumises à déclaration auprès de la mairie concernée qui en informe la Direction Départementale des Territoires et de la Mer ainsi que le Service d’Incendie et de Secours.

En outre, il est rappelé que tous les brûlages sont interdits par vent supérieur à 40 km/h. De plus la présence du propriétaire ou de son ayant droit est obligatoire du début jusqu’à la fin du brûlage de végétaux.

Si vous avez connaissance d’un départ de feu, composez immédiatement le 18 ou le 112 pour le signaler et ainsi éviter qu’il se propage.

Retrouvez les arrêtés et informations réglementaires sur le site internet des services de l’État dans l’Hérault :https://risque-prevention-incendie.fr/herault

 

Incendie, Fumée, Coucher De Soleil

Pixabay

Les gelées printanières, un danger pour la végétation

Avec MétéoFrance : les prévisions sur : https://meteofrance.com/previsions-meteo-france/sete/34200

Les gelées printanières, comme celles que nous subissons en ce moment, se produisent assez couramment. Mais elles peuvent causer d'importants dégâts, notamment en arboriculture ou viticulture, selon la période à laquelle elles se produisent et selon les cultures, avec des pertes partielles de plus de 50 % des récoltes (certains vignobles de la vallée du Rhône ont subi localement des pertes de 80 % en 2020).

Les gelées plus dangereuses au printemps

C'est au printemps que les épisodes de gels sont les plus dangereux car à cette période les cultures sont à un stade plus avancé. 
Les seuils de sensibilité au gel vont varier selon les cultures considérées, les variétés, mais aussi leur stade de développement.
À titre d'exemple, certaines cultures peuvent très bien résister aux fortes gelées de janvier-février parce qu'elles sont en dormance/repos végétatif, mais subir des dégâts lors d'épisodes de gel beaucoup plus légers, en termes de température mesurée, une fois en phase de débourrement et lorsque les bourgeons sont alors bien plus fragiles.

Les stratégies des agriculteurs

Les agriculteurs connaissent bien ce fléau et, pour certains, sont assurés et/ou équipés pour lutter contre les températures négatives sur leurs parcelles.
On parle de lutte indirecte quand l'agriculteur met en place des stratégies d'évitement et pratiques culturales pour ne pas confronter ses cultures aux gelées pendant les phases où elles sont le plus sensibles (décalage des semis, adaptations des variétés, …). Cette technique n’est pas toujours applicable dans les vergers et pour les vignes notamment.
La lutte directe consiste à déployer des moyens de protection, de brassage de l'air, de chauffage, ou d'aspersion des cultures, comme on a pu le voir les nuits dernières dans certaines régions.

La situation actuelle : https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/a-la-une/

 

Pixabay

Des sorties « Aire Terrestre Éducative » pour l’école des Baux

 

poty_DSC7240

Le projet Aire Terrestre Éducative est mené par deux classes de l’école des Baux : le CE2/CM1 de Mme Destaebel et le CM2 de Mme Mauduit. Financé par la mairie de Poussan, la CPIE et la LPO, avec une participation des parents d’élèves, ce projet vise à sensibiliser les élèves sur la préservation de la biodiversité. Les élèves sont au cœur des décisions. Tout est décidé et voté en conseil des élèves, cela leur permet de développer leur esprit critique, d’apprendre à argumenter, et à mieux vivre ensemble.

Sur un terrain prêté par la commune, les élèves ont commencé par faire un état des lieux avant de décider d’actions à mener : inventaire des plantes présentes sur l’aire, réalisation d’un herbier, inventaire des espèces animales, notamment des oiseaux grâce à l’aide de Rémi un animateur de la LPO, coordinateur de ce projet.

Les enfants ont également analysé la présence humaine autour de l’aire : skate-park , école, passage de randonneurs, petits véhicules à moteur, vignes, etc… Le but est de comprendre ce qui peut nuire à la biodiversité et de décider d’actions à mener.poty_DSC7252

Les élèves ont décidé de réaliser des affiches pour sensibiliser le public, de placer des nichoirs pour les oiseaux et les chauves- souris, de réaliser des tas (branches, pierres…) afin d’attirer les hérissons, d’effectuer des séances de nettoyage régulières pour éviter l’accumulation de déchets, de faire un courrier à la mairie pour demander certaines actions qui nécessiteraient l’intervention des services techniques.

Au fur et à mesure des visites sur le site, les enseignants ont constaté une réelle évolution dans l’attitude des élèves : plus attentifs à la nature qui les entourait et au rôle qu’ils pouvaient jouer, ils étaient vraiment impliqués. La dernière séance, commune aux deux classes servira de restitution des différentes actions engagées. Mené sur plusieurs années, ce projet sera expliqué aux autres classes afin de pouvoir transmettre le relais, une demande de labellisation a également été engagée.

Le réseau Sentinelles de la Mer Occitanie s'engage dans la lutte contre les espèces non indigènes marines !

Via France Relance, le CPIE Bassin de Thau va bénéficier d’un financement pour la mise en place et le déploiement d’un réseau d’amélioration des connaissances sur les espèces non indigènes (ENI) marines d’occitanie, à travers une veille citoyenne !

Durant ces 3 prochaines années, ce projet va fédérer de nombreux partenaires travaillant sur cette thématique et mettre en place des suivis participatifs avec l’aide de plusieurs structures du réseau Les Sentinelles de la Mer Occitanie.

➡️ Quatre grandes actions sont prévues :

1/ Organiser une veille citoyenne sur le littoral et en plongée des ENI ;

2/ Planifier des actions de sensibilisation sur la problématique du crabe bleu ;

3/ Mettre en place une analyse expérimentale des coques de navires et la sensibilisation des plaisanciers aux bonnes pratiques ;

4/ Concevoir des supports pédagogiques.

ENI = espèce animale ou végétale dont la présence hors de son aire de répartition naturelle est avérée. Ces espèces représentent une menace majeure pour la biodiversité marine.

Consulter la newsletter du réseau Sentinelles de la Mer Occitanie

Tempête sur le brise lames 2021

Dimanche 13 juin 2021

Avec Project Rescue Ocean Antenne Sète

 

Rendez-vous pour la journée "grand nettoyage" du Brise-lames le Dimanche 13 juin à 9h.
Le portail de la criée sera ouvert exclusivement pour les volontaires. Un agent de sécurité sera chargé d'ouvrir la barrière et les places de parking seront à votre disposition.
 
L'embarquement pour le Brise-lames se fera à la criée, avec la société « Sète Croisière » qui  offre les 2 rotations aller et retour à bord du « Canaurama 3 » : Contenance 76 places.
Ceci dans le respect des gestes barrières (masques obligatoires). 
 
Afin d'éviter tout risque et que la manifestation se passe dans les meilleures conditions, il serait préférable d'utiliser la navette.
Toutefois, afin d'être irréprochable auprès des autorités, toute personne comptant venir sur les lieux avec son embarcation est priée d'envoyer par email à SèCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. l'immatriculation du navire et le nombre de personnes à bord.
Votre embarcation doit disposer de son kit de sécurité, des contrôles pouvant être effectuées.
 
En ce qui concerne le mouillage, il ne doit pas gêner la circulation des plaisanciers et il est interdit dans la passe réservée aux bateaux de commerces MERCI !
Grace aux partenariats de l'association « Project Rescue Ocean », des plongeurs professionnels et des chasseurs sous-marin qualifiés sillonneront les alentours et nettoieront les fonds.
Des sacs réutilisables et des sarrous seront à votre disposition pour collecter les déchets qui seront remontés.
Tout ceci sous la surveillance des lamaneur du port de Sète
 
A partir de 13h, un apéro de remerciement vous sera offert !!!
 
Nouveauté : possibilité de passer votre journée sur le site et la navette récupèrera les personnes A 18h.
 
La navette commencera les premières rotations de retour à compter de 18H.
Ceux qui souhaitent passer la journée sur place et utiliser la navette pour le retour, penser à vous munir de crème solaire casquette !!!

Oiseaux : 30 ans de suivi en France : le déclin atteint moins 30 %

Selon : 30 millions d'amis : 30 ans de suivi des oiseaux en France : le déclin atteint moins 30 % pour les espèces des milieux urbains et agricoles !

30 millions d'amis précise :

"Oiseaux des villes et des champs voient leurs populations s'effondrer à cause des activités humaines, alertent la Ligue de Protection des Oiseaux – partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis –, le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Office français de la biodiversité. Un constat issu de 30 ans de suivi participatif dans l’hexagone.

Pas de quoi siffler comme un merle ?"

Lire l'article de 30 Millions d'amis sur : https://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/21036-30-ans-de-suivi-des-oiseaux-en-france

Sponsored image

Pixabay Chardonneret

Le programme d'animation de la Réserve Naturelle Nationale du Bagnas pour les mois de Avril-Mai-Juin est disponible !

Retrouvez le programme des sorties nature de l'ADENA ! Découverte des oiseaux du Bagnas, partir faire une petite pêche à l'épuisette dans la lagune de Thau, partir à la rencontre des plantes ou gravir le Mont Saint-Loup pour s'initier au volcanisme...profitez de la saison printanière pour admirer et observer la faune et la flore locale !

 

Consultez le programme

Bulletin hebdomadaire EID Moustiques du 24 mai au 30 mai 2021 dans La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 
 Au cours de la semaine du 24 mai 2021 :
Le niveau des populations de moustiques communs issus des zones humides littorales et rétro-littorales a augmenté, globalement, plus particulièrement sur certains secteurs proches des territoires non contrôlés, où le ressenti en zones agglomérées pourrait être significatif lors de journées clémentes.
Au cours de la semaine du 24 mai, quelques traitements ont été mis en œuvre sur plus de 100 hectares de zones humides, portant le total actuel en 2021 à près de 8 800 hectares.
Les traitements en ville visant l’espèce Culex pipiens ont concerné 3 400 avaloirs, soit un total de 6 700, à ce jour, en 2021.
On observe également des nuisances diurnes intradomiciliaires liées aux moustiques-tigres (Aedes albopictus).
 
 
 À compter du 31 mai 2021 :
Les vents de mer pourraient favoriser le déplacement des moustiques des marais et ainsi générer des nuisances localisées sur d’autres secteurs.Département de l' Hérault :
 
Toujours un bruit de fond lié aux moustiques « ruraux », qui ne se déplacent pas vraiment. Peu de risque de nuisance sur l’ensemble de la zone d’action, hormis la proximité immédiate des zones à fortes irrigations, où quelques moustiques adultes pourraient être ressentis. En ville, on observe les premières apparitions de moustiques-tigres Aedes albopictus.Peut être une image de carte et texte qui dit ’EID MÉDITERRANÉE Certifé Risque de nuisance liée aux moustiques- 2021 du 31 mai au juin Montpellier Aigues- Mortes Béziers Saint-Chamaş Narbonne Port-Saint-Louis-du-Rhone Port-Saint-Lo du-Rhône EUD Perpignan 10 20 30 40 Communes de la zone d'action de I'EID Méditerranée Risque de nuisance en zone agglomérées Faible Moyen Fort 50km’

LES LUNDIS DU CPIE

Lundi 12 avril à 18h, retrouvez en live la page facebook du CPIE pour un atelier DIY Zéro Déchet ! 
Vous aurez l’occasion de réaliser votre propre déodorant avec des ingrédients naturels que l’on a tous chez soi ! 
Ne ratez pas ce nouveau rendez-vous Lundi du CPIE, et profitez des astuces et conseils d’Amélie de l’
ADENA – Réserve Naturelle du Bagnas pour consommer plus responsable !
Peut être une image de texte qui dit ’BASSIN DETHAU ADENA Lundi du CPIE Atelier DIY Zéro Déchet Lundi 12 avril à 18h en live sur facebook ©CpieBassinDeThau Dans cet atelier, apprenez fabriquer déodorant fait maison avec des produits que l'on tous chez soi Amélie Guyomard de L'ADENA sera votre animatrice pour produit quotidien avec des ngrédients naturels pour mieux respecter votre peau. Simple, efficace bénéfique pour corps, venez découvrir nos conseils astuces pour consommer mieux! Animé par L'ADENA et le CPIE Bassin de Thau PRENEZ L'AIR PROGRAMMATION COMPLÈTE SUR www.cpiebassindethau.fr/prenezlair "eau CLIMA hau OFB Occitanie Herault AGGLOPÃLE ARCRIFELDETRA’

 

Le dernier épisode d'Immersion", la websérie des Agences de l'Eau est en ligne !

Élément discret et souvent méconnu pour l’ensemble des Français, l’eau est pourtant une ressource omniprésente. 

Elle est aujourd’hui à l’honneur à travers une campagne d’information et de vulgarisation,En immersion, portée par les 6 agences de l’eau et le ministère de la Transition écologique et solidaire. 

Objectif : faire connaître les actions menées dans les territoires pour préserver cette ressource et partager les données locales sur la qualité de l’eau et des milieux naturels.

 

Voir l'épisode

Climat : plus du tiers des décès liés aux canicules sont attribuables au réchauffement climatique selon une étude

Selon Nature Climate Change : " Plus de 37 % des décès dans le monde dus aux canicules sont directement attribuables au réchauffement climatique, selon une étude publiée dans la revue Nature Climate Change lundi 31 mars. Ce qui se traduirait selon les chercheurs par un bilan de 100 000 décès par an liés à la chaleur et directement attribuables au changement climatique. Ces chiffres pourraient être sous-estimés car les données manquent pour certaines régions du monde particulièrement affectées par les vagues de chaleur, comme l'Afrique centrale ou l'Asie du sud."

Sponsored image

LIRE sur https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/climat-plus-du-tiers-des-deces-lies-aux-canicules