Bessan

DES FILETS POUR RÉCUPERER LES DÉCHETS DES GRILLES PLUVIALES Le rendez-vous est donné ce samedi 3 février, à 9h30 en mairie Bessan est une des premières communes à expérimenter, depuis quelques mois, des filets posés à l’intérieur de grilles pluviales

Le rendez-vous est donné ce samedi 3 février, à 9h30 en mairie
DES FILETS POUR RÉCUPERER LES DÉCHETS DES GRILLES PLUVIALES
Bessan est une des premières communes à expérimenter, depuis quelques mois désormais, des filets posés à l’intérieur de grilles pluviales afin de récupérer les déchets jetés au sol et qui vont directement polluer les fleuves puis la mer. A terme, il s’agira même de filets connectés avec des capteurs qui avertiront les services dès qu’ils seront pleins. 
 
Cette expérimentation est possible grâce à ce nouveau concept créé et mis en place par la jeune société « Pluvia’Tech », à la ville de Bessan et à la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, cette dernière assurant la gestion en régie du service de l’eau et de l’assainissement. Antoine et Yasmine, créateurs et porteurs de ce projet écologique seront prochainement à Bessan pour présenter le dispositif.
 
Le rendez-vous est donné ce samedi 3 février, à 9h30 en mairie puis sur la place de la Promenade où les premiers filets ont été placés. Ils reviendront en détail sur cette problématique réelle et sérieuse avec l’objectif de réduire les déchets urbains se rendant dans les milieux marins par le biais des plaques pluviales. Ils pourront répondre à toutes les questions et montrer concrètement une belle action environnementale.
 

LES SAPEURS-POMPIERS DE LA COMMUNE DE BESSAN RECRUTENT

Les pompiers locaux recherchent des femmes et des hommes de 16 à 55 ans
LES SAPEURS-POMPIERS DE LA COMMUNE RECRUTENT
Les sapeurs-pompiers volontaires de Bessan relaient régulièrement des campagnes de recrutement pour se doter de nouveaux membres. Avec une moyenne de 700 interventions par an et la construction en cours de la nouvelle caserne, le centre de secours bessanais va inévitablement se développer. Ainsi, les pompiers locaux ont grand besoin de volontaires pour renforcer les équipes déjà en place et continuer à répondre présents dans toutes les circonstances.
 
Ainsi, pilotés par Christophe Foulgat, chef de centre, les pompiers locaux recherchent des femmes et des hommes de 16 à 55 ans ainsi que des infirmier(ère)s, médecins, vétérinaires… domiciliés sur les communes de Bessan ou de Vias. Les personnes motivées, ayant l’esprit d’équipe et l’envie de servir et de secourir, sont invitées à se faire connaître à tout moment afin de participer à la vie du casernement, avec une phase de formation préalable.
 
Cet appel est aussi lancé par le Service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault (Sdis 34) à toutes les personnes ayant du temps de libre, motivées pour suivre des formations et pour porter l’uniforme afin de venir en aide aux habitants. S’engager en qualité de sapeur-pompier volontaire est pleinement un acte citoyen ! Pour tous renseignements complémentaires, contacter le 04 67 62 87 70 ou 06 84 08 19 22. Infos également sur le site internet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
 

LES ÉLECTIONS EUROPEÉNNES DU DIMANCHE 9 JUIN

Les élections européennes auront lieu le dimanche 9 juin 2024.
Afin de pouvoir exercer son droit et son devoir de citoyen, il faut être impérativement inscrit sur les listes électorales de sa commune de résidence. Si la date butoir du 31 décembre n’existe plus, il convient toutefois de réaliser l’inscription le plus rapidement possible, et ce avant le 4 mai prochain. Comment procéder ?
LES ÉLECTIONS EUROPEÉNNES DU DIMANCHE 9 JUIN
 
Si l’on décide une inscription en ligne, il suffit de se connecter au téléservice disponible via le site www.service-public.fr avec présentation d’un justificatif d’identité et d’un justificatif de domicile numérisés. La mairie de Bessan, destinataire ensuite de la demande, l’enregistre ou sollicite le requérant en cas de précision ou de document manquant.
 
L’inscription peut également se faire directement en mairie, sur présentation d’un justificatif de domicile, d’un justificatif d’identité et de la demande d’inscription dûment remplie. Cette procédure peut aussi se réaliser par courrier adressé en mairie, en joignant un justificatif de domicile, un justificatif d’identité et la demande d’inscription téléchargée sur internet.
 
Les ressortissants des 27 pays l’Union européenne peuvent également voter le 9 juin prochain. Les démarches et documents sont similaires et ils seront inscrits sur la liste des ressortissants européens de la commune. Le service des élections reste à la disposition du public pour tous renseignements. Pour le contacter, composer le 04 67 00 81 80, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.
 

SUCCÈS POUR LE CONCOURS INDOOR DES ARCHERS

le top départ de la reprise des activités des différents clubs sportifs locaux
SUCCÈS POUR LE CONCOURS INDOOR DES ARCHERS
Chaque année, le début du mois de janvier donne le top départ de la reprise des activités des différents clubs sportifs locaux. Les Archers de la Tuque, club local de tir à l’arc présidé par Thierry Rodier, sont les premiers à dégainer leurs flèches avec leur désormais traditionnel concours de tir à l’arc indoor dans la halle départementale de sport Jean-Louis Papin, mise à disposition par la ville.
 
2024 sera l’année de tous les records puisque pas moins de 97 archers venus de tout le département et au-delà ont participé à cette rencontre dans une ambiance particulièrement conviviale. Au total, 6.240 flèches ont été tirées sans compter les volées de réglage. Un concours de plus en plus réputé dans l’Hérault avec une organisation hors-pair de la part du club.
 
Thierry Rodier, lors de la remise des récompenses, a tenu à remercier l’ensemble des bénévoles sans qui la bonne tenue du rendez-vous n’aurait pu avoir lieu ainsi que la municipalité et les services techniques pour leur soutien, notamment logistique. Si tous avaient déjà à cœur de se retrouver l’année prochaine, le club réunira de nombreux archers pour son concours jeunes au stade Ibanez cet été.
 
 

"DE NOUVEAUX ARBRES EN VILLE ET SUR LA PROMENADE"

DE NOUVEAUX ARBRES EN VILLE ET SUR LA PROMENADE

le projet de toujours plus aménager et valoriser l’environnement
DE NOUVEAUX ARBRES EN VILLE ET SUR LA PROMENADE


Récemment, une quarantaine d’arbres supplémentaires ont été plantés dans le cadre de l’opération « 8 000 arbres » du département de l’Hérault, à laquelle la ville de Bessan est partenaire. Cette démarche départementale encourage les communes à intégrer des plantations d’arbres dans leurs projets d’aménagement urbain. Philippe Marin, adjoint au maire, et Joël Roux, conseiller municipal, se sont montrés favorables à cette initiative à laquelle ils participent depuis 3 ans maintenant.
 
Ce programme s’inscrit dans le projet municipal de toujours plus aménager et valoriser l’environnement des différents espaces publics et bâtiments communaux. Cette année, les espèces végétales sélectionnées conjointement par la ville et le département concernent l’école maternelle Georges Bégou, le parking des ateliers municipaux, le talus végétalisé près du terrain de tambourin, le centre de loisirs Emile Lognos, l’espace Louis Baldy et son aire de jeux…
 
Pour apporter de la fraîcheur, les espèces choisies sont des arbres à fleurs mellifères : frênes à fleurs, micocouliers, savonniers, tulipiers, faux poivriers, oliviers d’Europe. Ces espèces s’inscrivent dans le cadre du label Apicité obtenu par la ville il y a quelques années, en faveur des abeilles et pollinisateurs. A noter également, hors de l’opération, le remplacement de deux arbres sur la Promenade récemment réhabilitée. Ce sont deux oliviers qui ont pris place devant la bibliothèque et police municipale.

 

INSCRIPTIONS ÉLECTORALES : VOTER AU SCRUTIN EUROPÉEN

INSCRIPTIONS ÉLECTORALES : VOTER AU SCRUTIN EUROPÉEN
0il convient toutefois de réaliser l’inscription le plus rapidement possible.
Les élections européennes auront lieu le dimanche 9 juin 2024. Afin de pouvoir exercer son droit et son devoir de citoyen, il faut être impérativement inscrit sur les listes électorales de sa commune de résidence. Si la date butoir du 31 décembre n’existe plus, il convient toutefois de réaliser l’inscription le plus rapidement possible. Mais comment procéder exactement ?
 
Si l’on décide une inscription en ligne, il suffit de se connecter au téléservice disponible via le site www.service-public.fr sur présentation d’un justificatif d’identité et d’un justificatif de domicile numérisés. La mairie de Bessan, destinataire ensuite de la demande, l’enregistre ou vous sollicite en cas de précision ou de document manquant.
 
L’inscription peut également se faire directement en mairie, sur présentation d’un justificatif de domicile, d’un justificatif d’identité et de la demande d’inscription dûment remplie. Cette procédure peut aussi se réaliser par courrier adressé en mairie, en joignant un justificatif de domicile, un justificatif d’identité et la demande d’inscription téléchargée sur internet.
 
Et si un électeur ne sait pas dans quelle commune il est véritablement inscrit, il est conseillé de le vérifier via la rubrique spéciale du site www.service-public.fr. Dans tous les cas, le service des élections de la mairie de Bessan reste à la disposition du public pour tous renseignements. Pour le contacter, composer le 04 67 00 81 80, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.
 

CARBURANT ÉCOLOGIQUE AU NOM DE B100 : CLIN D’ŒIL A BESSAN

une énergie 100 % végétale, 100 % renouvelable, 100 % tracée
CARBURANT ÉCOLOGIQUE AU NOM DE B100 : CLIN D’ŒIL A BESSAN
Dernièrement, la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée a mis en avant le biocarburant au nom original de B100, clin d’œil involontaire à la commune de Bessan. Ce biocarburant au colza verdit la flotte du réseau de transport Cap’Bus de l’agglo. Avec quatre véhicules qui roulent actuellement au B100 sur les lignes régulières 5 et 7, le réseau intercommunal est le premier réseau urbain, depuis 2020, à l’expérimenter en région Occitanie et le deuxième sur le territoire national.
 
Avec lui, l’agglomération Hérault Méditerranée et le groupe Keolis agissent pour réduire les consommations d’énergies fossiles. Avec la volonté d’expérimenter pour sa flotte, un biocarburant capable d’offrir une autonomie équivalente à celle du gazole, le transporteur propose une énergie 100 % végétale, 100 % renouvelable, 100 % tracée et 100 % colza Français ! Son bilan carbone global, met en évidence une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 60 % par rapport au gazole.
 
La qualité de l’air est également améliorée puisque le B100 permet de réduire jusqu’à 80 % les émissions de particules fines et ultrafines. Avantage supplémentaire, le B100 ne présente aucun risque de pollution puisqu’il est classé non dangereux pour les hommes et l’environnement. La jeunesse bessanaise qui dénomme souvent le village B100 ne se doute pas que ce nom issu de sa composition chimique va marquer les transports dans les années qui viennent. 
 

LA CONFRÉRIE ENTRE SAINT-VINCENT ET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

La confrérie locale de Bessan ne ménage pas son énergie
LA CONFRÉRIE ENTRE SAINT-VINCENT ET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

La confrérie locale de la Croustade et du Rosé de Bessan ne ménage pas son énergie afin de promouvoir ces deux spécialités typiquement bessanaises. Si l’été est souvent la période la plus propice pour la découvrir autour d’un bon rosé estival notamment lors de la fête locale, les sorties extérieures des confrères sont assurément nombreuses durant toute l’année. La dernière en date aura été du côté de la cité voisine de Saint-Thibéry.
 
En effet, à l’invitation de la municipalité dirigée par Jean Augé, la confrérie locale, aux côtés de d’autres groupes du département, a participé à la traditionnelle fête de la Saint-Vincent, saint patron des vignerons. Office en l’église, bénédiction des vins, expositions, marché artisanal, découverte des produits du terroir, dégustations offertes… le programme était particulièrement chargée et le public ne s’y est pas trompé en venant en masse.
 
Du côté Bessanais, on notait la participation de la cave coopérative et d’un groupe d’amis avec leurs véhicules anciens. La confrérie prépare désormais son assemblée générale qui se tiendra ce samedi 27 janvier, à 10h30, au local Gilette Marchand, boulevard de l’Egalité. Une assemblée qui marquera une passation de pouvoir puisque le grand-maistre comme le chancelier, respectivement Gaby Tissot et Jean-Paul Salvy, ont annoncé leur départ.
 
 

REPRISE DES ATELIERS DE MOTRICITÉ À LA MATERNELLE

Le prochain atelier de motricité aura lieu le mercredi 24 janvier
REPRISE DES ATELIERS DE MOTRICITÉ À LA MATERNELLE
Lancés en 2022, les ateliers de motricité à destination des parents qui ont fait le choix d’un congé parental pour élever leur enfant jusqu’à l’âge de leur scolarité, sont toujours proposés à l’école maternelle Georges Bégou. Ainsi, tous les quatrièmes mercredis de chaque mois, de 9h45 à 11h15, les parents et les enfants peuvent bénéficier de nouvelles expériences avec du matériel adapté aux âges de chaque jeune participant. 
 
Animés par Valérie Bachellez, éducatrice de jeunes enfants du Relai Petite Enfance des pays d’Agde, ces moments mis en place par la municipalité bessanaise sont également partagés avec des assistantes maternelles locales, associées à ce moment à la fois pédagogique, ludique et convivial. Le prochain atelier a lieu le mercredi 24 janvier. Les inscriptions préalables sont obligatoires en contactant le 06 84 55 24 53.
 

VERNISSARTS A BESSAN : LES EXPOSITIONS VONT S’INSTALLER À L’ANNÉE

en 2024, la ville a décidé d’accentuer les offres culturelles et artistiques
VERNISSARTS : LES EXPOSITIONS VONT S’INSTALLER À L’ANNÉE
Emilie Féliu, adjointe au maire déléguée à la culture et au patrimoine le dit : l’année 2024 sera culturelle et artistique ! Au-delà de tous les événements créés localement par le milieu associatif (salon du livre, forum généalogique, journées européennes du patrimoine…) la ville a décidé d’accentuer les offres culturelles et artistiques dans le cadre des Vernissarts pour qui l’année 2024 sera exceptionnelle.
 
Le concept des Vernissarts (compression des mots vendredi, vernissage et arts), organisée dans l’ancienne salle du conseil de l’hôtel de ville devenue la salle des portraits Paul Salvy, sera pour la première fois décliné sur une année entière. Cela permettra de proposer aux Bessanais et visiteurs un contenu à la fois dense et étonnant. 
 
Artistes ou duo d’artistes seront exposés pendant des périodes de quinze jours, avec un vernissage le vendredi soir, moment privilégié de rencontre. Chacun pourra entrer au cœur d’univers intimes et multiples avec des expos de peintures, dessins, sérigraphies, photos invitant à la découverte de techniques et à la réflexion autour de thématiques telles l’amour, l’humour, la différence, la renaissance, la vie… 
 
 
Nouveauté de l’année 2024, il sera également proposé des présentations de sculptures originales, des expositions à vocations pédagogiques sur l’histoire de Bessan, des événements liés à l’actualité locale toujours en lien avec des artistes locaux et les associations culturelles, partenaires essentiels du pôle culture de la municipalité, pleinement impliqué.
 

DU CÔTÉ DE LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DANS LA COMMUNE

DU CÔTÉ DE LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DANS LA COMMUNE
 
Bessan a été touchée par l’inévitable flambée des prix de l’énergie 
Comme toutes les villes de France, Bessan a été touchée par l’inévitable flambée des prix de l’énergie se traduisant en 2023, par des factures d’électricité, mais aussi de gaz, multipliées par trois, avec des effets directs sur les finances locales. Face à cette situation, la municipalité a mis en place une démarche de sobriété énergétique pour ses bâtiments et entrepris une démarche d’extinction partielle de l’éclairage public. 
 
Les premiers résultats de ces actions issues des données Enedis sont encourageants. Ainsi, pour la période de janvier à septembre, les consommations tous usages ont baissé de 25,4 % soit un gain de 225890 kw/h. Concernant l’éclairage public pour la même période, la consommation a baissé de près de 53 %, soit un gain de 163944 kw/h, qui permettra de neutraliser l’impact de l’augmentation de 50 % du prix de l’électricité de l’éclairage public. 
 
Par ailleurs, la commune a lancé un plan pluriannuel d’investissement et a récemment adhéré au marché public global de performance de l’agglomération Hérault Méditerranée. Cette dernière action vise à une rénovation énergétique de l’éclairage public par le passage à la Led de tous les luminaires, sachant que sur 994 luminaires, pas moins de 467 ont déjà été remplacés. En outre, la rénovation thermique des bâtiments communaux a été engagée.
Par exemple, les travaux du centre social en font leur objectif premier. Cela se poursuivra avec les travaux du groupe scolaire Victor Hugo. Par ailleurs, des projets photovoltaïques ont été validés : ombrières au parking du collège, bâtiment omnisport près du stade Casalta... Quant au marché pour la couverture d’ombrières photovoltaïques de l’espace Baldy, il sera lancé dans les prochains mois. L’action de la ville dans la lutte contre le changement climatique se construit résolument et de façon pragmatique.
 
 

TRADITIONS : TOTEMIC EN ASSEMBLÉE EN MAIRIE DE BESSAN

L’association des Amis de l’âne a récemment tenu son assemblée générale
TRADITIONS : TOTEMIC EN ASSEMBLÉE EN MAIRIE DE BESSAN
A l’invitation de la municipalité et de l’association des Amis de l’âne, la fédération Totemic a récemment tenu son assemblée générale en mairie de Bessan. Totemic, qu’es aquò ? Il s’agit de la fédération des totems occitans et catalans. En effet, la région Occitanie est riche de plus de soixante animaux totémiques. Certains d’entre eux bénéficient d’une inscription au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Cependant, ce patrimoine est fragile et la fédération veille sur eux.
 
Car depuis des siècles, ce patrimoine repose sur l’énergie de groupes passionnés et bénévoles qui ne bénéficient que de soutiens aléatoires dans des contextes historiques où ces traditions n’ont jamais été évaluées à leur juste valeur. Il n’empêche que les populations locales n’ont jamais boudé leur reconnaissance. A l’image des géants de Belgique et du Nord de la France, les totems d’Occitanie ont besoin de se parler, de s’épauler et de se projeter dans l’avenir.
 
C’est ce qu’ils ont fait lors de la réunion bessanaise dirigée par Jérôme Dru, en présence des élus Emilie Féliu et Christophe Hyché, ainsi que des représentants de la fédération des fêtes de l’Hérault. Pas moins de vingt-deux groupes totémiques étaient présents à cette riche réunion de travail autour de questions relatives à la promotion de ce patrimoine, à la mutualisation de moyens ou encore à la meilleure prise en compte des besoins, notamment musicaux.

1.376 : NOUVEAU RECORD POUR LA CÉREMONIE DES VŒUX DE BESSAN

1.376 : NOUVEAU RECORD POUR LA CÉREMONIE DES VŒUX
Une municipalité bien entourée avec de multiples élus et autorités….
La cérémonie des bouquets de la fête locale de la Saint-Laurent rythme les traditions en été. Celle du nouvel an, à la halle départementale de sport devient également, au fil du temps, un des moments municipaux majeurs. L’édition 2024 n’a pas failli à cette règle avec de nombreux habitants, responsables associatifs, commerçants, viticulteurs, chefs d’entreprise ayant répondu à l’invitation du maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet et de son équipe municipale. Une municipalité bien entourée avec de multiples élus et autorités, gendarmerie, sapeurs-pompiers…
 
La présence de sénateur, député, conseillers régionaux et départementaux ou maires de l’agglomération a été souligné par le premier magistrat qui n’a pas manqué, après le spectacle de la compagnie Frenchies, à rappeler les moments forts de l’année écoulée et ceux de 2024, année charnière du mandat. Nouvelle caserne des pompiers, inauguration de la Grand’rue, piscine au centre de loisirs, centre commercial Héliopôle, présentation de la nouvelle digue de protection contre les inondations, réhabilitation de l’école élémentaire Victor Hugo, création de cabinets médicaux…
 
Annonçant appliquer une devise bien adaptée à la cité de l’âne « Bien faire et laisser braire », le maire a rappelé que la ville était bien ancrée dans son identité et attractive « avec des projets réalisables et une vraie vision d’avenir ». A l’issue de son intervention, le coq dérobé en 1999 au somment de la Croix de la Mission a été officiellement restituée par la gendarmerie et un chèque solidaire remis à l’association du foyer Séverine de l’Apeai Ouest Hérault en faveur des personnes handicapées. Les personnes présentes ont été comptées donnant le montant du chèque. Un record : 1.376 euros !