Balaruc les Bains

Sécurité - des forces de gendarmerie en renfort

De manière régulière, Balaruc-les-Bains est le lieu d’accueil d’unités mobiles de la Gendarmerie Nationale qui viennent prêter renfort aux unités locales, lors de manifestations particulières. Cet été, pour seconder les forces de sécurité de Gigean et plus largement du département, une unité est basée à Balaruc-les-Bains. Celle-ci, outre des patrouilles sur les routes du département, assure une surveillance accrue du territoire communal.

En compagnie du commandant de la brigade de Gigean Steve Bettle et de la responsable de la Police Municipale de Balaruc, le maire Gérard Canovas a dernièrement accueilli ces gendarmes saisonniers qui seront présents dans notre ville pendant toute la saison estivale. 

Ils ont évoqué les projets concernant la sécurité de la ville et notamment la caserne de Gendarmerie, située entre les communes de Balaruc-les-Bains et Balaruc-le-Vieux, qui devrait être ouverte au public à la mi-septembre. En attendant, la brigade qui sera affectée à ce nouveau bâtiment de gendarmerie reste toujours basée à Gigean.

Sport Anim Vacances reprend ses activités

 Les activités Sport'Anim Vacances reprennent du serviceComme c’est maintenant une habitude les vacances scolaires sont l’occasion, pour les jeunes Balarucois à partir de 9 ans, de pratiquer de multiples activités sportives et ludiques, grâce au dispositif municipal Sport’Anim Vacances.

Ce dispositif offre aux enfants et aux ados la possibilité de découvrir et de s’initier à des activités différentes de celles qu’ils peuvent pratiquer régulièrement. Une fois encore, le service municipal des sports a réuni, pour ces deux prochains mois d’été, un large choix d’activités sportives et ludiques. Il y aura des disciplines habituelles mais qui font toujours recette comme les sorties VTT, le mini golf, le hip-hop et autres disciplines artistiques, les tournois hebdomadaires de beach soccer ou encore les stages au centre nautique.

Nouveauté cette année : cet été, les jeunes Balarucois n’auront pas à choisir entre s’inscrire à un stage nautique ou à une activité sport’anim. Ils pourront coupler les deux. Nautisme le matin et sport collectif, de raquette ou autre l’après-midi. Le Centre Nautique Manuréva et le service des sports de la Ville s'associent pour permettre aux jeunes de coupler ces deux offres sportives. Des offres qu'ils pourront découvrir le lundi en fin d'après-midi lors de la présentation des activités proposées dans la semaine avec possibilité pour les enfants de s’inscrire aux différentes disciplines disponibles.

Ces présentations se termineront par des jeux au terrain de Beach (tennis, soccer, rugby). Les places par activités étant limitées, ne tardez pas à vous inscrire.Renseignements et inscriptions au Service des Sports 04 67 80 92 24 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Fin 2017 un complexe sportif verra le jour

Fin 2017, la Ville de Balaruc-les-Bains va se doter d'un nouveau complexe sportif à Pech Méjà - rue de la douane à Balaruc-les-Bains, un boulodrome et un centre sportif, dont une salle de remise en forme de 330m2, gérée par l'Office Municipal des Sports, comprenant un plateau de musculation, de cardio training et de fitness.
Afin de répondre au mieux à vos attentes, merci de compléter le questionnaire en cliquant sur le site internet : 
http://www.ville-balaruc-les-bains.com/associations/oms.htm

Voyage Mémoriel en Normandie

La section U.H.A.A.C. et le Comité du Souvenir Français de Balaruc-les-Bains ont effectué, début juin, un voyage sur les principaux sites du débarquement allié du 6 juin 1944. Parmi les 42 participants, étaient présents Gérard Canovas, Maire de Balaruc-les-Bains et J-P. Martinez, Délégué Général Adjoint du Souvenir Français de l’Hérault.

Après une halte à Giverny pour visiter les jardins de Monet, arrivée à Bayeux et départ le matin en direction de Courseulles-sur-Mer et la Croix de Lorraine commémorant le retour du Général de Gaulle sur le sol de France le 14 juin 1944. Accueillis par les Amis du Mémorial de Caen nous déposons une gerbe au cours d’une brève cérémonie, puis nous repartons pour Colleville-Montgomery.

Visite du site «Hillmann» ensemble de 18 blockhaus reliés entre eux par un système complexe de boyaux et de tranchées faisant partie du dispositif de défense que les Allemands appelaient «le mur de l’Atlantique». Puis découverte d'un bunker servant de P.C. au Colonel Krug, le commandant de cet ensemble fortifié. Ce témoin du D-Day est l’objet d'une restauration bénévole effectuée par l'association «Les Amis du Suffolk Régiment» avec l'appui de la commune.

Visite du Mémorial de Caen, musée incontournable sur la Bataille de Normandie et l'histoire du 20e siècle. Des origines de la Seconde Guerre mondiale à la fin de la Guerre froide, les textes, les images, les projections vidéographiques racontent ce que fut la terrible histoire du 20e siècle. Découverte des différentes étapes de la deuxième guerre mondiale, de la montée du fascisme après le traité de Versailles de 1919 au débarquement en Normandie en passant par la Shoah. De nombreux films nous offrent une visite compète et variée. Un espace est aussi consacré à la guerre froide et aux dessins de presse.

Visite d'Arromanches, les vestiges du port artificiel, le musée du débarquement et un peu d'histoire : au soir du Jour J, les alliés ne disposant d'aucun port en Normandie, le génie des alliés sera d'avoir imaginé des ports dont les différents éléments seraient fabriqués en Angleterre, puis remorqués au travers de la Manche avant d'être assemblés devant les côtes normandes ; c'est l'opération «MULBERRY». En amont du Jour J, 40.000 personnes s'employèrent à construire ces différents éléments. Dès le 7 juin, les Royal Engineers étaient à pied d'œuvre pour assembler le gigantesque mécano face à Arromanches ; 15 jours plus tard le port était opérationnel et fut un maillon essentiel de la chaîne logistique du front Ouest. Les vestiges du port artificiel sont encore visibles à Arromanches et quelques dizaines de caissons continuent d'assurer un plan d'eau calme et abrité. Véritable chef d'œuvre d'ingénierie, le port artificiel d' Arromanches fut une clé de la victoire sur le front ouest.

Visite de Bayeux, première ville libérée de France, le discours de Bayeux prononcé en 1946 par le Général de Gaulle est resté dans l’Histoire fixant les grandes lignes de ce qui sera 12 ans plus tard la constitution de la cinquième République. Au monument aux morts de cette ville, nous sommes accueillis par Mme le Maire Adjoint de Bayeux et une cérémonie d’hommage aux morts de toutes les guerres se déroule avec la présence de très nombreux drapeaux, des représentants des corps constitués et de plusieurs associations d’anciens combattants et de comités du Souvenir Français. Un dépôt de gerbes est effectué par Mme le Maire Adjoint, M. le Maire de Balaruc-les-Bains, Mme la Présidente du Comité du Souvenir Français de Balaruc-les-Bains et M. le Président de la section Balarucoise de l’U.H.A.A.C. Cette cérémonie est suivie d'un vin d’honneur offert par la municipalité de Bayeux.

Le lendemain, la première visite est pour le cimetière Allemand de La Cambe où nous sommes reçus et guidés par Mme le Conservateur. Cette nécropole a été inaugurée le 20 septembre 1961, 21 202 soldats allemands y repose ce qui en fait le plus grand cimetière allemand en France. A l'entrée on trouve un gros bâtiment rectangulaire impressionnant d'austérité, tout en granit noir. Une allée mène directement au tumulus central. Les tombes sont représentées par des petits blocs de pierre en forme de croix sur lesquels sont inscrits (ou non) les grades, noms, prénoms et date de naissance et mort des soldats y reposant. Des croix noires en granit sont disposées régulièrement par alignement de cinq. Ce qui frappe surtout, c’est l’âge de ces combattants, la plupart à peine sortis de l’adolescence et 80% avaient moins de 20 ans 

Après le cimetière Allemand, direction Sainte-Mère-l’église et son célèbre parachutiste – John Steele - resté accroché au clocher de l’église de ce village et libéré par les parachutistes américains le 6 juin 1944.

Puis visite consacrée au secteur d’«Omaha Beach» : le site de la Pointe du Hoc. Installées sur une falaise haute de 40 mètres les casemates de la Pointe du Hoc et leurs batteries de 155 mm représentaient une véritable menace pour le commandement allié. La seule possibilité pour investir le site était d'escalader la falaise. Cette mission presque irraisonnée sera confiée à un bataillon de Rangers, unité d'élite dont l'entrainement en Angleterre est à la hauteur de l'impossible qui lui est demandé. Sous un feu d’enfer et en subissant de lourdes pertes, les Rangers réussissent à se hisser et à s’installer au sommet. Après plusieurs heures d’un combat acharné ils sont maîtres de la position.

Le cimetière Américain d'Omaha Beach à Colleville-sur-Mer est l'un des quatorze cimetières américains du second conflit mondial accueilli en terre étrangère, il est géré par la commission américaine des monuments de guerre. Sur ce vaste espace de 70 hectares, de forme rectangulaire, sont alignées 9 386 tombes, surmontées d'une stèle de marbre blanc d'Italie en forme de croix latine, ou d'une étoile de David. A droite de l'entrée se trouve une capsule qui ne sera ouverte que le 6 juin 2044, un siècle après le D-day, elle contient des articles de presse parus à l'époque et un message d'Eisenhower adressé aux générations futures, les corps des héros de la campagne de Normandie reposent en paix depuis l'inauguration officielle du cimetière le 18 juillet 1956. Le lieu de leur dernière demeure a été concédé à perpétuité par le gouvernement Français aux Etats-Unis d'Amérique.

Les balarucois ont le privilège d’assister à la descente des couleurs au son d’une musique militaire ; la bannière étoilée est descendue le long du mât puis pliée selon un rite immuable. Nous quittons ce lieu de recueillement et c'est le retour pour Balaruc-les-Bains avec des souvenirs plein la tête mais ravis de ces journées denses et émouvantes. Bernard Blondeau

Soirée "Estivales" sur le Bassin-de-Thau

Le Président de la Communauté d'Agglomération du Bassin de Thau accompagné de la Présidente de l'A.C.B. et de Miss Curiste et sa Dauphine élues récemment lors d'une soirée festive au parc Charles-de-Gaulle à Balaruc-les-Bains

L’esprit guinguette s’étend sur tout le territoire cet été avec la troisième édition des «Estivales», organisée par la communauté d’agglomération du bassin de Thau, sept jeudis soirs de juillet et août ! Pour la première soirée, la ville de Balaruc-les-Bains a permis aux nombreuses personnes présentes de découvrir, ce jeudi 6 juillet, les vins et produits du terroir dans une ambiance festive et apéritive. Des stands de dégustations (vins, huîtres, moules, tielles, biscuits, chocolats, charcuterie, assiettes de la mer, beignets, glaces…) avaient pris place dans le parc Sévigné, à ciel ouvert pour le plaisir de tous et rythmée par la fanfare "Cinq à Sète". Après cette animation à Balaruc-les-Bains, c’est la ville de Sète qui accueillera ces "Estivales" le jeudi 13 juillet dès 18 h., place Aristide Briand.

Après Sète, 5 autres dates au programme : - le 20 juillet à Mèze (parking de la Capitainerie) - le 27 juillet à Vic-la-Gardiole (place du centre-ville) - le 3 août à Sète (place Aristide Briand) - le 10 août à Frontignan (port rive Est) traversée gratuite depuis le port rive Ouest. Embarquement au niveau de la Capitainerie. Et le 17 août à Bouzigues (promenade des beauces). Venez nombreux !

Un entretien quotidien des plages

Offrir des conditions de séjour toujours plus agréable est une volonté de la Ville ; et en cette période estivale cela passe par un nettoyage quotidien de la bande littorale. Tous les matins dès 6 heures, tout au long de l’été, les agents des services techniques de la Ville s’affèrent à nettoyer les plages qui bordent la promenade des Bains. Sable et bord de lagune sont passés au crible : le sable est passé à la cribleuse, alors que les algues qui flottent en surface sont enlevées manuellement pour une baignade agréable.

Et environ tous les 10 jours, selon les besoins, un entretien mécanique est effectué. Chaque année, la Ville consacre des moyens humains, techniques et financiers à l’entretien de la frange littorale. En 2016, un tracteur et une pelle sont venus compléter les équipements mis à la disposition des équipes en charge de l’entretien de cette zone.

Pour rappel, les herbiers de zostères qui tapissent le fond de la lagune formant une vaste prairie sous-marine, ne sont pas des algues mais des plantes aquatiques. Ils jouent un rôle essentiel pour l’oxygénation de l’eau, processus primordial pour la vie dans la lagune et la conchyliculture. Les herbiers sont fragiles et ne peuvent pas être arrachés.

L'été à la voile au Centre Manuréva

L’été, l’eau et les jeux nautiques sous toutes leurs formes, sont rois à Balaruc, et la voile est en "pôle position".

Pendant la saison estivale, le Centre Nautique Municipal Manuréva développe ses activités et leur rythme pour proposer tous les jours de nombreux stages avec comme objectif de s’initier ou se perfectionner aux différents sports nautiques. Planche, optimist, catamaran et électron n’auront désormais plus de secret pour vous. Et cette saison, de nouveaux matériels de glisse sont à votre disposition au centre Manuréva. Après le paddle, le funboat, vous pourrez faire une balade sur la lagune en pirogue hawaïenne. Pensée pour s’adapter à tous les publics, ce support nautique offre aux rameurs, débutants comme initiés, la possibilité de découvrir autrement l’écosystème de notre lagune, tout en profitant des mouvements d’eau. Deux pirogues sont en location tout au long de la saison estivale. Alors, quel que soit le support choisi et la formule souhaitée, il n’y a pas d’âge pour (re)découvrir les plaisirs de la voile et la beauté de l’Etang de Thau !

Séance découverte chaque lundi à partir de 16 h.15  Réservations pour les stages et renseignements  au Centre Nautique Municipal Manuréva 04 67 48 55 63

Conseil d'Administration de l'O.M.C.

Compte-rendu du Conseil d'Administration de l'Office Municipal de la Culture du 3 juillet 2017

Présents : James Mathé (Age d’Or) - Maurice et Marie-Joëlle Bouchard (Ani-Mot-Lire) Anne Gautheron et Marie-Françoise Pétesque (APCP) - Andrée Fort (3 voix pour un chœur) - Michèle Jégat (UTL 34). -  Monique Prieto (De fil en aiguille). Iréné Cathala, adjoint au maire délégué à la culture. Invités : Alain Baudot (président APCP) - Jean-Claude Moutier (secrétaire ZenHit) - Cécile Louis, directrice du service  « culture et festivités » (invitée permanente). Excusés : Jean Paul Soulat et Marc Appy (Acteculture) - Christophe Blanc Brude (Arts Métis) - Claude Nephtali (Cantarello).

Fête des Associations du 9 septembre prochain : Une réunion s’est tenue le 26 juin, à l’initiative du service des sports et du service protocole en voie de création. La Fête des Associations aura lieu le 9 septembre dans le Parc Charles de Gaulle. Les associations adhérentes à l’OMC souhaitent être regroupées dans la partie ombragée du parc sous la forme d’un «Village Culture» qui sera signalé à ses entrées par un panneau «Office Municipal de la Culture». L’estrade réservée à la musique pourrait être proche ; d’autres associations non adhérentes à l’OMC pourraient être situées dans la proximité.

Sorties Théâtre : Dans le cadre d’une convention avec la Scène Nationale (Théâtre Molière de Sète), la directrice du service «culture et festivités» présente une liste de spectacles (en demandant de les classer par ordre de préférence) auxquels les adhérents des associations de l’OMC pourront s’inscrire (une présentation de la saison aura lieu aux alentours du 15 septembre) avec les choix suivants : au Théâtre Molière - Les Sea Girls (revue cabaret, chansons, burlesque) le mardi 10/10/17 - L'Orchestre de Montpellier (musique classique) le samedi 20/01/2018, - Jacques Bonafé, André Minvieielle (théâtre, musique) le 03/10/2017. Théâtre Domesko (théâtre forain) en mai 2018 place des Tonneliers à Mèze, - Connais-tu l’heure de la fin de la nuit ? (théâtre, musique) le 21/09/2017 à Mireval, - Bêtes de foire – petit théâtre de gestes (arts du cirque) en mars 2018 à Frontignan. (Cécile Louis enverra un document plus précis).

Manifestation «Culture les pieds dans l’eau», le 29 septembre 2017 : Cette manifestation a deux objectifs, permettre aux associations à vocation culturelle de mieux se connaître et mettre en valeur le potentiel culturel porté par ces associations balarucoises. Après discussion, les dispositions suivantes sont proposées, date : le 29 septembre de 17h à 20h, le lieu : esplanade autour de la fontaine «Voile du Temps». Un petit podium sera prévu (alimentation électrique à partir du bloc sanitaire), la forme : les associations s’efforceront de faire participer les passants (membres des autres associations, habitants de Balaruc, résidents temporaires…). Les associations musicales disposeront du podium pour se produire suivant un programme qui sera établi en temps utile : vers 20h, suivant les chorales, les participants seront invités à chanter en chœur. L’OMC fera le recensement des matériels et fournitures demandés, les uns étant fournis par le service technique, les autres financés par l’OMC. Liste des associations engagées à ce jour : Fil en aiguille - UTL34 - Age d’OR - Trois Voix pour un Chœur - APCP - Ani-Mot-Lire - Acte Culture - Allegre Thau - ZenHit. Les Arts Métis et CQARU assureront la buvette. Les associations absentes à ce CA seront interrogées afin de préciser les conditions de leur participation.

Conseil de développement de l’OMC : Le président propose de mettre en place un conseil de développement de l’OMC, instance non statutaire qui, outre les membres du CA, pourra accueillir des personnalités non adhérentes à des associations et porteuses d’un projet culturel, ainsi que, à leur gré, les représentants d’organismes comme l’OMS, l’Office du tourisme, la Bibliothèque, le JAM, les Thermes, l’ACB…. Il s’agit d’une instance de concertation, de réflexion permettant de créer de nouvelles dynamiques et de proposer des idées innovantes, selon les axes de la politique culturelle de la ville de Balaruc-les-Bains. Cette instance pourrait s’organiser selon plusieurs axes : - Patrimoine, histoire, mémoire - Langage, littérature, poésie, lecture, écriture, - Arts du spectacle (musique, danse…). Dès la rentrée de septembre 2017, deux sujets pourront être évoqués : - Le développement d’un «atelier informatique, montage vidéo», à partir de l’expérience de l’Age d’Or et d’un habitant de Balaruc-les-Bains, Jean Frayssinet et la proposition de réalisation d’un DVD sur Balaruc-les-Bains (par J.Claude Moutier, association ZenHit). par Maurice Bouchard. 

Je trie avec l'AGGLO

Après une première édition plutôt réussie (2 500 visiteurs en 2016), l'opération "Mille Milliards de Détritus" et le bateau pirate dédié à la sensibilisation au tri et à la réduction des déchets animeront, cet été encore, les plages du territoire ; organisée conjointement par la C.A.B.T. et Eco-Emballages, une présentation de cette opération a eu lieu à Balaruc-les-Bains ce vendredi 30 juin au bord de l'Etang de Thau.

Elle a été marquée par différentes animations, notamment la mise à l'eau inaugurale du bateau pirate (radeau réalisé l'hiver dernier à partir de matériaux de récupération), et une intervention théâtralisée sur le recyclage du verre, des jeux ludiques et des explications aux nombreux balarucois, vacanciers et curistes présents sur cette manifestation, animée par un orchestre.

"17 juillet au 11 août" la C.A.B.T. déploie, dans le cadre de la campagne "Mille Milliards de Détritus", dédiée au tri et à la réduction des déchets, l'opération "Chasse au TRIsor"...

François Commeinhes, Président de la Communauté d'Agglomération du Bassin de Thau, Laure Poddevin, Directrice Régionale d'Eco-Emballages sur l'Occitanie et Marion Maréchal, responsable des opérations d'Echo-Emballages ont inauguré cette animation pour l'été 2017.

Du 24 juillet au 18 août un jeu inspiré de la chasse au trésor sera proposé autour du bateau pirate par des comédiens investissant les principales stations balnéaires du territoire :

. les lundis à Mèze, les mardis à Balaruc-les-Bains, les mercredis à Frontignan-plage et les jeudis à Marseillan, en essayant d'entraîner les touristes dans leur quête de ces "coffres à richesse" que constituent les "points tri".

L'été 2016, le grand public avait été séduit par ce concept ; le bateau pirate avait rencontré un franc succès avec plus de 2500 personnes venues chercher des informations sur la gestion des déchets ou se tester au "chamboul"tri".

Fortement médiatisée et saluée par d'importants partenaires tels que l'ADEME ou Eco-Emballages, il faut savoir que 79 % des Français restent mobilisés sur le tri autant pendant les vacances qu'au quotidien, l'information reste donc intéressante. Certains vacanciers déclarent faire moins attention au tri car ils disent ne pas connaître l'emplacement des conteneurs et les consignes de tris dans leurs lieux de villégiature. 

Pour donner la bonne information sur le geste de tri, Eco-Emballages a mis en place l'application "Guide du Tri", disponible sur tous les smartphones et le site https://www.consignesdetri.fr/

La C.A.B.T. a renouvelé complètement son parc de conteneurs collectifs pour le verre et le mélange emballages papiers. Près de 300 colonnes ont été installées, certaines zones stratégiques ou en plein essor ont vu leur dotation augmenter ; un effort d'investissement de plus de 500 000 euros afin d'améliorer les performances de tri sur le territoire avec le soutien de ses partenaires Eco-Emballages et l'ADEME.

Il est important de relever les défis d'une véritable transition écologique et il est temps de s'occuper de nos poubelles, "Mille Milliards de Détritus" !

Annick Pratlong 

Curiosités animées au JAM

Le jardin Antique Méditerranéen de Balaruc Les Bains, propose actuellement une exposition de curiosités animées de l'artiste plasticien Guët .les danseuses du vent

Neuf sculptures réenchantent le monde du jardin s'amusant avec la nature, sans violence. Ces délicats objets cinétiques utilisent l'énergie solaire, éolienne,interactive.
Le « poistique » arrivé tout droit du septième continents... Le « topiarius delirius » figure unique de l'art topiaire. Le trio d'héliotrope qui gigote dans l'apotheke.

Et autres étranges mirabilis sont à voir jusqu'au 20 août .

Une visite musicale aura lieu le jeudi 27 juillet à 17 h30.

25ème édition de la semaine de la jeunesse

Communiqué de la Mairie de Balaruc-les-Bains

Du 3 au 8 juillet la «Semaine de la Jeunesse», à destination de la jeunesse balarucoise, fête son 25ème anniversaire et va proposer aux ados balarucois des activités sportives et ludiques. En 25 ans d’existence cette manifestation n'a pas pris une ride et est devenue le rendez-vous incontournable en matière d’actions jeunesse. Cette Semaine est le prétexte pour mettre en évidence la politique municipale mise en place tout au long de l’année : du loisir à la mise en avant des projets jeunesse, en passant par le sport, la culture … bref tout ce qui permet de travailler pour et avec les jeunes et de les aider à devenir citoyens.

Des loisirs sportifs, mais également des activités ludiques permettant une ouverture vers les autres seront donc proposés aux ados du 3 au 8 juillet prochain.

Un concentré d'activités jeunesse : la semaine commence sur le sable, dès le lundi 3 juillet, avec un tournoi de foot plage ; suivront, dans la semaine, un tournoi de tennis, un défi de boules lyonnaises et de badminton ou encore une sortie dans un parc d'attraction aquatique...

Un des points forts de cette édition 2017 sera la journée du mercredi où les ados balarucois pourront s’adonner à différents types d’activités sportives et ludiques : ateliers, tir à l'arc, structures gonflables, parcours VTT, graff, escalade... L'autre moment important sera le vendredi 7 juillet pour la remise des récompenses qui réunira pour un grand final les élus balarucois, les associations partenaires, ainsi que tous les participants avant un tournoi de bull foot pour terminer cette semaine de façon.