Balaruc les Bains

La fête des associations a fait le plein

Samedi 10 septembre, associations et Balarucois se sont retrouvés dans le parc Charles-de-Gaulle, pour la traditionnelle Fête des Associations.
Après une interruption d’une année, due à des intempéries, le public est revenu en nombre.
Ce rendez-vous incontournable de la rentrée a connu un important succès populaire. Cette journée est l’occasion pour le public de mieux connaître l’offre de loisirs dans son intégralité et pour les associations de se présenter et recruter de nouveaux bénévoles. Des bénévoles qui participent largement au dynamisme de la ville.

Balaruc-les-bains connectée

Balaruc connectée

 

La station de Balaruc-les-Bains vient de mettre en place en cœur de ville un wifi accessible à tous en cœur de station.
La mise à disposition d’un accès wifi répond à la demande des clientèles en séjour dans les stations touristiques, afin de rester connectées durant leur séjour.
Quatre secteurs de la presqu’île ont été équipés :

  • Promenade des Bains
  • Square Bordes 
  • Parc Charles-de-Gaulle
  • Espace sportif du Petit Bois.

Un service internet offert pendant les 15 premières minutes chaque jour, tout comme l’accès aux sites de l’Office de Tourisme et des structures thermales balarucoises.

Olympe a fait son show

8000 personnes étaient rassemblées sur la place Charles-de-Gaulle à Balaruc-les-Bains pour un magnifique show d'Olympe, accompagné sur scène de ses sept musiciens. Une très belle voix dans un registre de chansons connues ainsi que celles composées par lui-même. Très proche et très apprécié du public, sympathique et simple à la fois, il a su conquérir la jeunesse, les curistes et les vacanciers présents à cette soirée.

A l'occasion de ce concert, le service culture et festivités de la Mairie de Balaruc-les-Bains a ouvert un espace VIP à toute la jeunesse balarucoise et autre avec un accueil particulier pour les 10/18 ans. 80 jeunes ont ainsi pu accéder aux tous premiers rangs pour une meilleure visibilité de l'artiste et participer «activement» à la présence d'Olympe sur scène. Ils ont «mis le feu» avec entrain et gaieté. 

Olympe est très connu depuis qu'en 2013 il a participé à la deuxième saison de «The Voice, la plus belle voix» il a été une des révélations de cette émission et a livré une prestation incroyable lors de son interprétation de «Born to die» de Lana del Rey. Le jury et le public de The Voice ont totalement été conquis par ce talent hors norme. En mai 2013, lors de la finale, il termine second avec 27,8% des suffrages contre 28 % pour le gagnant.

Originaire d'Amiens, Olympe se produira à l'automne à Paris (octobre et décembre) et en janvier à Amiens.                                        

 A.P.

Bernadette Deguil nous a quittés

Bernadette Deguil nous a quittés brutalement lundi matin

Au côté d'Irénée Cathala, souriante, elle félicitait les participants lors d'une exposition au Pavillon Sévigné de la section peinture de l'Association "l'Age d'or" de Balaruc-les-Bains dont elle était la dévouée présidente, compétente et très proche des 400 personnes âgées inscrites à cette Association. Elle oeuvrait également à l'Association de Gym et danse "Souffle et Détente" à Balaruc-les-Bains. Bernadette était très impliquée dans la vie Associative Balarucoise en participant à la chorale Trois Voix pour un Choeur et à l'Association d'Accompagnement à l'Eveil du Soir avec la Croix Rouge Française.

Bernadette, ton sourire et ta présence vont beaucoup manquer à tous les Balarucois. Au revoir Bernadette, et toutes nos plus sincères condoléances à tes proches.

Obsèques vendredi 29 juillet à Balaruc-les-Bains à 11 heures                                                                                       A.P.

Festival des peñas à Balaruc-les-bains

Ce dimanche 31 juillet à Balaruc-les-Bains les "fanfares" reviennent pour la huitième édition. Cette année 10 groupes défileront dans les rues et participeront à cette journée  à partir de 10 heures le matin.

L'année dernière, c'est la peña Bella Ciao de Marseillan qui a remporté le challenge Christian Massol

spectacle gratuit : de 10 h à 12 h.30 : défilé des penas au bord de la plage et centre ville. (10 groupes)

12 h : parc Sévigné (centre ville) apéritif, tapas et coquillages à disposition suivi à 16 h.30 du défilé des penas au centre ville et rendez-vous au parc Charles de Gaulle à 18 h pour la récompense des meilleures penas attribuée par le jury.

19 h : apéritif concert avec "Mélodie Musikia" et restauration sur place : huîtres, moules, saucisses, merguez, frites, pâtisseries, pizzas et buvette, suivi à 21 h.45 d'un bal avec la troupe "Mélodie Musikia" (bal et comédie musicale).                                        A.P.

Yves Pujol - le rire à Balaruc-les-Bains

Cela faisait longtemps que les balarucois et les curistes n'avaient autant ri !! Ce lundi, Yves Pujol a enflammé le parc Charles De Gaulle avec son spectacle "une affaire de famille". Un spectacle poilant, désopilant, des personnages délirants et des textes d'Eric Carrière tout simplement hilarants... Ce one man show a été co-écrit par Eric Carrière "Les Chevaliers du Fiel" qui dit de lui : "Yves Pujol est un humoriste qui tient ses promesses, tellement drôle, vous l'adorerez et aurez envie de l'adopter". A Balaruc-les-Bains, c'est fait !!! Il nous promet de revenir l'année prochaine avec un autre spectacle.

Yves Pujol n’est pas un inconnu. S'il s'est fait connaître au sein du groupe Aïoli, il cartonne en solo avec ses spectacles «J'adore ma femme» et «Une affaire de famille" ; il a également tourné avec Christian Clavier dans le film «L’enquête corse». Du Théâtre à la musique en passant par le cabaret, la télévision, la radio et le cinéma, Yves Pujol fait son éducation artistique et découvre très vite les plaisirs solitaires du... One Man Show ! Né à Lille mais élevé à Toulon, il a le sang chaud, il débarque sur scène avec sa famille, une famille très proche, trop proche... Ils sont tous là, le restaurateur véreux, la cagole pittoresque, l'adjoint au maire très imprégné ... par ses fonctions, le directeur de maison de retraite tellement honnête ... des Gens du Sud quoi... Yves Pujol n’est pas un inconnu. S'il s'est fait connaître au sein du groupe Aïoli, il cartonne en solo avec ses spectacles «J'adore ma femme» et «Une affaire de famille" ; il a également tourné avec Christian Clavier dans le film «L’enquête corse».
En l'honneur de cet humoriste, la Mairie de Balaruc-les-Bains a offert, à la fin du spectacle, des mignardises et des boissons fraîches !

Annick Pratlong

Algues en bord d'étang

Le Comité de Quartier Athéna alerte la mairie

Le comité de Quartier Athéna a adressé plusieurs courriers à la Mairie de Balaruc pour alerter la municipalité sur les plaintes récurrentes des curistes et des vacanciers concernant l’état des plages et des eaux de baignade. N'ayant pas de réponse de Monsieur le Maire, le Comité de Quartier Athéna a rédigé une lettre ouverte et collective qu'elle lui adresse sous forme de pétition après avoir, "en deux heures le samedi 9 Juillet recueilli près de 400 signatures" et  reçu "un accueil enthousiaste des personnes présentes sur les plages ou sur les  pontons".

 

Algues et herbiers

On confond souvent  les algues et les herbiers. Cette confusion est souvent la cause de malentendus ou même d'incompréhension pour certains touristes voire certains résidents de Balaruc-les-bains.

Les herbiers de zostères sont des éléments essentiels dans les écosystèmes lagunaires : ils jouent un rôle important comme zone de reproduction, de nurserie pour de nombreuses espèces et sont source de biodiversité. Ils sont présents dans l'étang de Thau depuis des siècles.

La prolifération d’algues opportunistes en revanche peut entrainer la régression de ces herbiers : ces algues en se développant au milieu des herbiers, se comportent en véritable compétitrices pour la lumière, l’espace, les éléments minéraux nécessaires à leur développement.

Ce problème n'est pas nouveau, dès 2009, le Conseil départemental de l’Hérault et les communes riveraines de l'étang ont  lançé le projet européen Eco-Lagunes "Gestion environnementale des zones lagunaires à vocation aquacole".
La collecte des algues envahissantes est depuis régulièrement efectuée sur les plages du bassin de Thau. 

Photos-action-coll-Thau-150.jpg

 L’objectif de ce projet est de montrer que la gestion environnementale de ces zones peut garantir leur développement économique de façon durable.
Enlever les algues en flottaison pour permettre la restauration de l’herbier de zostères est une nécessité mais il faut bien le reconnaître les herbiers ne sont pas toujours des plus agréables pour la baignade. Il faut donc faire la part des choses et veiller à un certain équilibre entre tous les usagers de l'étang.

   

 

Extrait du communiqué du Comité de quartier Athéna :

Les griefs des baigneurs :           

« Les gens nagent dans une vraie soupe, les algues en suspension sur l'eau se collent sur les masques et sur les corps, ce n'est pas une sensation agréable, de plus c'est dangereux. Certains  se font piquer régulièrement par des anémones (très urticantes) et des oursins qui vivent dans le tapis d'algues qui tapisse l'étang ».
Les personnes qui travaillent au  poste de secours confirment qu'ils ont des plaintes quotidiennes.

 Nos propositions :
Il ne nous semble pas très difficile un jour de mistral ou l'eau est très basse de faire nettoyer les cinquante premiers mètres de la plage,  sans mettre pour autant en danger les organismes vivant dans l'étang... Dans un article de la revue municipale »Balaruc le mag » page 6 on peut lire dans un article titré «  Un entretien respectueux de l'environnement »que l'étang recèle un des plus grands herbiers d’Europe et qu'il ne faut pas détruire cet écosystème exceptionnel. Vous trouverez-ci joint des photos de la plage déserte hier à 18h30 et des algues en décomposition qui fermentent à la surface de l'eau.

La polémique est lancée, faut-il privilégier le tourisme qui crée des emplois ou favoriser ce magnifique herbier qui fait fuir curistes et vacanciers ?

 Nos questions :
On pourrait peut-être aussi s’interroger  sur la façon dont les algues sont apparues dans l'étang. Il y a une quinzaine d'années il n'y en avait quasiment pas. Ne seraient-ce pas les nitrates et engrais de tous poils déversés sans égards sur les vignes qui se retrouvent dans les eaux de l'étang et favorisent la bonne santé de cet herbier ?

NDLR : le problème des "algues"i revient périodiquement à l'ordre du jour. C'est un problème beaucoup plus plus complexe qu'il n'en a l'air (voir notre encadré). A l'évidence une opération de communication et d'échange est de nouveau nécessaire entre la mairie et les usagers des plages de Balaruc-les bains.

Veille saisonnière et plan canicule à Balaruc-les-bains

Le mot canicule vient du latin canicula, petite chienne. Il provient de la grosse chaleur qui se manifestait dans l'Egypte pré-dynastique, lorsque réapparaissait Syrius, une étoile double de la constellation du Grand Chien (canis en latin). Cette étoile disparaissait vers la fin du printemps pour réapparaitre juste avant le lever du Soleil, 70 jours plus tard.
Avec les grosses chaleurs, la veille saisonnière est lancée et ce jusqu’au 31 août.
Un registre nominatif doit être constitué qui a pour but de rompre l’isolement des personnes vulnérables en périodes de fortes chaleurs et concerne :

  • les personnes isolées âgées de 65 ans et plus, résidant à leur domicile,
  • les adultes handicapés isolés résidant à leur domicile.

Si c'est votre cas il serait utile de vous faire connaître et de vous inscrire sur le registre du CCAS. Si vous connaissez des personnes dans ce cas ne manquez pas de les inscrire également au CCAS;
Ce registre est strictement confidentiel et est réservé exclusivement à la mise en œuvre du plan d’alerte et d’urgence déclenché par le Préfet de Département.

Le Plan national Canicule a pour objectifs de protéger les populations des effets d’une canicule par la mise en place de mesures de gestion adaptées, ainsi que d’informer et communiquer pour sensibiliser et protéger les populations des conséquences sanitaires d’une canicule. Le PLAN NATIONAL CANICULE se structure en quatre niveaux de gestion :

  • niveau 1 - veille saisonnière ;
  • niveau 2 - avertissement chaleur, phase de veille renforcée ;
  • niveau 3 - alerte canicule : déclenchée par les préfets sur la base du passage en vigilance orange pour le paramètre « canicule » ;
  • niveau 4 - mobilisation maximale qui correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable.

A l’occasion du déclenchement du niveau 1 - veille saisonnière, et bien qu’aucun épisode majeur de canicule n’ait été constaté depuis plusieurs années, il est donc important que chacun reste mobilisé.

CCAS de Balaruc-les-Bains rue des Écoles, tél. : 04 67 80 79 47 - tous les jours de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30.

Un homme de coeur à Balaruc-les-Bains

Thau-Info vous a déjà présenté Robert Merile en avril 2016, il participait au 31ème marathon des sables au Maroc pour la 2ème fois et avec une équipe de collègues de travail.

Au niveau de son résultat personnel il a atteint l'objectif qu'il s'était fixé, à savoir, boucler les 260 kms à une allure de 9 km. à l'heure et a fait mieux que la première fois en 2015, il s'est classé 14ème sur 1250 inscrits et 4ème français (en comptant une féminine juste devant lui). Côté classement équipe, ils sont 4ème sur 42 équipes engagées. Un très beau palmarès pour ce sportif balarucois et ses amis.

Au delà du défi physique et pour donner encore plus de sens à son engagement, Robert Merile a participé à une collecte de dons pour l'Association "Mécénat Chirurgie Cardiaque" permettant à des enfants qui souffrent de malformations cardiaques de venir en France et d'être opérés lorsqu'ils ne peuvent être soignés dans leur pays d'origine par manque de moyens financiers et techniques. 

La collecte de dons organisée au profit de "Mécénat Chirurgie Cardiaque" a atteint plus de 36.000 € ce qui permettra à l'association de prendre en charge et d'opérer 3 enfants dans les prochains mois.

Annick Pratlong

Collecte de dons "la vie d'un enfant n'a pas de prix" http://mecenat-cardiaque.igive.iraiser.eu/projects/objectif-marathon-des-sables-2016

Café-discussion de l'APCP : « Le robot au service de l'homme ? »

Café-discussion : « Le robot au service de l'homme ? » Un « Café discussion » de l'Association Pour une Culture Partagée est un moment où l'on peut échanger des idées sur un sujet important, qui peut avoir des répercussions sur notre vie quotidienne, actuelle ou future. Il s'agit bien d'échanges d'idées et non de confrontation (Pas de politique, ni religion, ni commerce…).
Ce fut le cas, vendredi 17 juin, chez Dédé, restaurant pizzeria, où s’étaient rassemblés ceux et celles qui étaient intéressés par le sujet proposé par le groupe « Citoyens en éveil » de l’APCP : « Le robot au service de l'homme ? »
S’il a été difficile de définir la notion de robot (un ordinateur est-il ou non un robot ?), si le constat a été fait qu’une partie de notre vie quotidienne commence à être régie par des robots (téléphonez à une grande entreprise !), diverses questions se sont posées exprimant soit l’optimisme (l’homme restera toujours maître des machines), soit l’inquiétude (l’humanité ne risque-t-elle pas d’être un jour dominée par les robots ?). Bien sûr chacun a son avis et l’exprime en toute liberté et tous s’écoutent avec attention, quitte à argumenter sereinement en cas de désaccord.
Il est difficile de rendre compte d’un débat aussi riche, passionnant et même passionné. Mais il est particulièrement intéressant de constater qu’un sujet a priori technique débouche sur des considérations à caractère économique et social (l’emploi est-il menacé à plus ou moins long terme, et quel type d’organisation sociale cela implique-t-il ?), ou sur des spéculations éthiques, voire philosophiques, quant à la civilisation nouvelle qui semble nous être promise (certains ont évoqués le « transhumanisme »), dans des délais si courts que l’on n’a peine à en imaginer les différents aspects positifs ou négatifs.
On peut espérer que les participants (dont près de la moitié étaient des curistes ou des vacanciers) ont pu avoir des idées plus claires sur le sujet ou, pour le moins, ont pu être amenés à se poser des questions nouvelles qui les inciteront à s'informer plus avant, une des conclusions de ce débat étant que ce sont bien les citoyens qui doivent s’emparer de cette réflexion.

Maurice Bouchard

Le folklore sétois

L'ACP (Association pour une Culture Partagée) propose une conférence de Bernard Péchot, Maître de conférence à l’Université Paul Valéry,
Entrée gratuite - 27 mai  18 h  -  Salle Montgolfier à Balaruc-les bains

La ville de Sète se distingue par la beauté de son site - son « insularité »- par l’originalité de son tissu urbain – ses canaux et ses ponts- mais aussi par le caractère bien marqué de ses habitants : les particularités de leurs coutumes ou de leur langage. Les sétois ont développé depuis le XVIII siècle une tradition paralittéraire liée à la culture occitane et illustrée à la fin du XIX siècle par l’édition d’un « armanac setori », publication porte parole d’un groupe de félibres du cru.

Les sétois d’aujourd’hui sont ainsi les héritiers d’un riche patrimoine culturel formé d’une part à l’occasion des manifestations festives – les tournois de joutes- , puisé d’autre part à un abondant fonds de traditions populaires et d’histoires cocasses enrichi progressivement d’apports extérieurs notamment italiens.

Ce légendaire s’incarne dans des lieux privilégiés : essentiellement le monde des baraquettes du mont Saint Clair, terrain propice aux repas, aux chansons et aux « craques » (les blagues).

Il a aussi un répertoire commun de personnages emblématiques caricaturaux immortalisés par le peintre Toussaint Roussy et un arsenal de moqueries à l’égard des voisins dont les natifs de Bouzigues furent les principales victimes.

La conférence sera l’occasion de revisiter les multiples facettes de ce petit théâtre de la vie sétoise.

Maurice Bouchard