Hérault

RD600

RD600

Participez à la concertation en ligne en cliquant ici 

La RD 600 est une liaison importante desservant le port de commerce Sète-Frontignan, ainsi que la station thermale de Balaruc les Bains. Elle constitue également une liaison privilégiée entre l’A9 et le littoral et supporte en outre un trafic de convois exceptionnels.
La RD 600, ex RN 300, est une Route Départementale de 7,5 Km de long permettant la liaison entre le secteur de Sète et l’Autoroute A9 à Poussan.

 

L’Etat dans le cadre de la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locale a transféré en 2006 la gestion de cette infrastructure au Département de l’Hérault. La RD600 est une RNIL (Route Nationale d’Intérêt Locale).

Le projet consiste à aménager à 2x2 voies la RD600 entre l’A9 et la giratoire dit de la Peyrade à Frontignan.
 
Les objectifs du projet sont les suivants :
  • répondre à l’augmentation attendue du trafic,
  • libérer la RD2 du trafic de transit pour la réaménager en voie urbaine
  • améliorer la desserte locale et la fonctionnalité des échangeurs
  • rétablir les dessertes riveraines
  • faciliter la desserte du port de Sète-Frontignan et en particulier du port régional pour accompagner
  • son développement
  • fluidifier la circulation vers les zones touristiques et littorales
Cet aménagement est compatible avec le projet d’extension de la ZAC de Balaruc Loisirs porté par Sète Agglopôle Méditerranée.
 

Conseil Départemental : comment ça marche et à quoi ça sert ?

L’Assemblée départementale garantit une réelle représentation du département dans sa diversité

Elle se réunit environ une fois par mois en séance publique à l’Hôtel du Département, à Montpellier, éventuellement dans une autre ville. Après débats, elle vote les décisions qui impliquent un engagement financier du Département. L’Assemblée départementale doit se réunir au moins une fois par trimestre, sur un ou plusieurs jours (par exemple pour le vote du budget primitif, dont les débats durent environ une semaine). Elle peut aussi siéger à la demande de la commission permanente.

Autre possibilité : si un tiers de ses membres le demande, sur un ordre du jour déterminé et pour deux jours maximum.

Ces sessions sont organisées pour permettre à l’Assemblée de prendre les décisions relatives aux compétences du Département, le Président du Conseil départemental étant l’organe exécutif du Département.

Le Conseil départemental vote ses décisions au cours de sessions publiques

Le public est admis pour une information directe et transparente, mais il ne peut intervenir d’une quelconque manière dans le déroulement d’une session publique. Il ne peut interpeller directement un conseiller ou le président, manifester seul ou en groupe, etc. Le président serait alors en droit de suspendre la séance publique.

Comment sont prises les décisions ?

De l’étude d’un projet à sa réalisation, le processus de chaque décision ne diffère pas dans sa phase d’élaboration, de présentation, d’examen et de délibération devant l’Assemblée.

Qu'est-ce que la Commission permanente ?

La Commission permanente siège et prend des décisions entre deux séances publiques de l'Assemblée départementale, sur délégation de cette dernière. Elle n'est pas ouverte au public, ni à la presse. Dans l'Hérault, l'ensemble des conseillers départementaux siègent au sein de la Commission permanente, dans un souci d'information et de participation de tous.

Voir la composition de la Commission permanente

7 commissions organiques

Dans l'Hérault, Il y a 7 commissions organiques. A leur tête, un vice-président représentant de l'exécutif, qui signe au nom du Président du Département les rapports de la commission qui seront présentés au vote de l'Assemblée, et le président de la commission proprement dite.

Composées d'une quinzaine d'élus de tous bords politiques, ces commissions étudient, par secteur de compétences, les dossiers avant leur examen en séance publique, où ils sont votés par l'ensemble des conseillers départementaux. L'avis de la commission, favorable ou défavorable, est souvent décisif pour le vote de l'Assemblée.

 

Le budget du Département

Avec un budget de1,490 Milliards €, le Département affirme son ambition pour un développement équilibré du territoire et sa volonté de renforcer les solidarités aux personnes, sans augmentation du taux de la taxe foncière.

Premier indicateur de cette volonté politique : un budget solidarité consacré à soutenir les plus fragiles (les personnes âgées, les personnes handicapées, les publics en difficultés sociales, l’enfance en danger) de 758 M€. Il progresse plus modérément que les années précédentes en raison principalement de la stabilisation du nombre d’allocataires RSA. Pour autant, le reste à charge du Département concernant les 3 allocations individuelles de solidarité, Allocation personnalisée d’Autonomie (APA), Revenu de solidarité active (RSA) et Prime de compensation du handicap, augmente de 17,5M€ en 2018, soit 192,9 M€ non compensés par l’Etat.

Le Département de l’Hérault parvient à équilibrer son budget grâce à l’optimisation des moyens de fonctionnement (les dépenses de fonctionnement sont stabilisées grâce à la maitrise de la masse salariale, à la rationalisation de ses dépenses, à l’optimisation de sa gestion de la dette, …) mais aussi grâce à son dynamisme démographique qui renforce le produit des droits de mutation que le Département perçoit.

En 2018, le Président du Département Kleber MESQUIDA a décidé de maintenir un haut niveau d’investissement, 206 millions d’euros (+7M€/2017), destinés à soutenir l’activité et l’emploi ainsi que les communes et intercommunalités. Cet investissement conséquent doit aussi permettre au Conseil départemental de mettre en oeuvre les orientations fixées en début de mandat dont les réalisations seront lancées en 2018 : le Très haut débit, l’irrigation en viticulture, l’Oenotour de l’Hérault, et les équipements culturels majeurs.

Année 2018

A lui seul le budget de la solidarité départementale (action sociale) s'élève à 749 M€, soit  65% du budget.

 

 

 

 

Familles à la recherche d'un mode d'accueil

Les modes de vie des familles sont liés aux impératifs du quotidien. Ils nécessitent d’apporter une série de réponses pour accueillir les jeunes enfants. Le Département agrée les assistants maternels et les structures d'accueil collectifs, deux modes d’accueil structurés permettant aux parents de confier leurs enfants en toute sécurité. D'autres modes d’accueil au domicile des parents existent néanmoins.

Informations à destination des familles à la recherche d’un mode d’accueil

Accueil collectif : structures d’accueil collectif pour votre enfant de moins de 6 ans
 

Où peut être accueilli l’enfant ?

Votre enfant peut être accueilli dans un établissement collectif (appelé anciennement crèche ou halte-garderie) ou dans un service d'accueil (anciennement appelé crèche familiale) dès l'âge de 10 semaines et jusqu'à 4 ans ou alors, dans un jardin d'enfants ou un jardin d'éveil s'il a entre 2 et 6 ans. 

Télécharger la publication : Modes d’accueil des enfants de moins de 6 ans

Les enfants peuvent y être accueillis :

  • soit de manière contractualisée régulièrement (que ce soit à temps plein ou à temps partiel) ;
  • soit de manière ponctuelle (inscription d'une semaine sur l'autre ou de la veille pour le lendemain si le besoin des parents est urgent).

Leurs missions

  • Accueillir l’enfant autour d’un projet éducatif et pédagogique ;
  • Apporter une aide aux parents pour concilier vie familiale et vie professionnelle
  • Concourir à l'intégration de l'enfant en situation de handicap ou atteint de maladie chronique.

Télécharger la charte de l'accueil d'enfants présentant un handicap
 

Pour qui ?

  • Tous les parents, quelle que soit leur situation socio-économique.
  • Le calcul de votre participation financière est basé sur vos revenus selon la tarification instaurée par la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF).
  • Cette participation sera fonction du temps de présence de votre enfant dans la structure.

Accueil individuel : assistants maternels employés par un particulier ou par un  service d’accueil familial (SAF)

  • L’assistant maternel peut accueillir au maximum 4 enfants de 0 à 6 ans à son domicile pendant les heures de travail des parents.
  • L’assistant maternel employé par un particulier est rémunéré par les parents.
  • L'assistant maternel employé par le service d’accueil familial :
  •  
    • est rémunéré par une structure publique ou associative,
    • est encadré par une puéricultrice de la structure.

aid%3D8451%7Cformat%3Dillustration-moyenne%7Cformatter%3Dimagecache%7Ctitle%3DAssistante%20maternelle%7Cwidth%3D240%7Cheight%3D119%7Calign%3Dright

Où trouver un assistant maternel ?

  • S'adresser aux relais assistants maternels créés en partenariat avec la CAF, le Conseil départemental et les collectivités territoriales. C'est un lieu d'information, de médiation et d'orientation.
  • A l'une des 19 agences départementales de la solidarité du Conseil général de l'Hérault.
  • A la mairie de votre commune. Elle possède une liste, régulièrement mise à jour, des assistants maternels résidant dans la commune.

Télécharger les plaquettes :

Le contrat d'accueil d'enfant

Modes d’accueil des enfants de moins de 6 ans

Guide des parents employeurs d’assistant(e)s maternel(le)s 

Accéder au site mon-enfant.fr

Informations à destination des personnes souhaitant accueillir des mineurs à leur domicile et/ou jeunes majeurs de moins de 21 ans

Télécharger le règlement départemental concernant l'agrément et le suivi des assistants maternels et familiaux

Assistant maternel et assistant maternel de service d’accueil familial (SAF)

Dans le cadre de ses missions, le Conseil départemental délivre l’agrément aux assistants maternels et aux assistants d’accueil familial. 
L'agrément a pour but de s'assurer que les futurs assistants maternels remplissent toutes les conditions pour garantir la santé, la sécurité et l'épanouissement des enfants accueillis. 
L'assistant maternel agréé ou  l’assistant maternel de  SAF est un professionnel de la petite enfance. Il exerce à son domicile et est accompagné dans l'exercice de son métier, par une puéricultrice de l'agence départementale de la solidarité et le cas échéant par le service d’accueil familial (que vous pouvez contacter pour parler de la qualité de l'accueil). 

Télécharger le guide de l’assistant maternel employé par des particuliers
Tout savoir sur la formation des assistant(e)s maternel(le)s
Télécharger le guide "devenir assistant(e) maternel(e)" 

Assistant familial : accueil pour mineurs et jeunes majeurs de moins de 21 ans

  • L'assistant familial est la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon permanente des mineurs et des jeunes majeurs de moins de 21 ans à son domicile. Son activité s'insère dans un dispositif de protection de l'enfance, un dispositif médico-social ou un service d'accueil familial thérapeutique".
  • L'assistant familial est salarié d'une personne morale de droit public (par exemple le Département) ou de droit privé (une association). Il constitue, avec ses proches, une famille d'accueil pour l'enfant qui lui est confié.
  • La mission d'un assistant familial est donc d'accueillir un (ou plusieurs) enfant dont la situation ne lui permet plus de vivre avec sa famille. Cet accueil est mis en place afin d'offrir à l'enfant un environnement équilibré garantissant la sécurité et les conditions favorables à son épanouissement.

Son agrément

L'agrément est une autorisation d'exercer le métier d'assistant familial. il est délivré par le président du Conseil départemental (instruit par la DPMIS) lorsque les critères légaux sont respectés. Sa durée de validité est de 5 ans.

Le Département de l'Hérault recrute pour son dispositif de protection de l'enfance 750 assistants familiaux environ, titulaires de l'agrément et ayant satisfait à la procédure de recrutement.

Le recrutement par le Département

Télécharger le guide professionnel de l'assistant(e) familial(e) 

Informations à destination des porteurs de projets

La CAF de l’Hérault et le conseil général de l’Hérault ont développé ensemble trois guides à l’usage des porteurs de projets dont l’objectif est de faciliter et d’accompagner les projets de création sur le département.

  • Le guide petite enfance : une procédure, une réglementation, des fiches techniques et des possibilités de financements pour la mise en œuvre d’un projet de création.
  • Le guide pour la construction d’une structure d’accueil du jeune enfant.
  •  Le guide pour la création d’une maison d’assistants maternels (MAM) : des assistants maternels peuvent décider de se regrouper afin d’exercer leur profession au sein de la MAM. L’accueil des enfants s’effectue dans la MAM et non plus à leur domicile respectif. Un agrément les autorisant à exercer en MAM est obligatoire.

Télécharger les guides :

Petite enfance
La construction d’une structure d’accueil du jeune enfant
Les maisons d’assistants maternels 

La ministre Elisabeth Borne dans l'Hérault

 

Ce jeudi 23 août, Elisabeth Borne s'est rendue dans l’Hérault pour une après-midi de travail consacrée aux enjeux de mobilité dans l’agglomération de Montpellier, en particulier les projets en cours en faveur d’une mobilité plus propre. Elle fut reçue par le maire de Montpellier Philippe Saurel pour aborder plusieurs dossiers : le projet de mise en place d’une zone à faibles émissions dans la métropole, plus exactement le centre-ville très élargi, la logistique urbaine avec le flux des marchandises, la cause du TGV en Occitanie...

 borne interactive EMMA  en faveur des services de mobilité de l'agglomération

Parmi les députés présents, Patricia Miralles évoqua avec la ministre la problématique de jalonnement sur la nouvelle autoroute A709, concernant le panneau manquant indiquant l’aéroport Montpellier Méditerranéen lieu dit « Fréjorgues » tant attendu et Philippe Vidal qui représentait Kleber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault aborda la question des politiques départementales en matière de mobilité -aires de co voiturages, réseau Pouce- l’expertise des  services notamment sur les ouvrages d’art, suite à l'accident de Gênes.

Plus tard dans la journée, la ministre a pu  assister à la présentation de quatre entreprises innovantes du Clapas en matière de transport. La visite de la Ministre des Transports s'est terminée par un tour de l’Ecusson sur la Ligne 4 de tramway dont le bouclage a été inauguré en 2015 portant l’aire piétonne du cœur de Montpellier - 105Ha - parmi les plus grandes d’Europe ! 

Le magazine du Département

Mon Hérault, c'est le magazine des Héraultais. Ce bimestriel sort en début de mois impair, 6 numéros sont édités chaque année.

La ligne éditoriale et la charte graphique de ce magazine ont été entièrement actualisées en 2017. Les sujets et le traitement de l'information ont pour objectif de mettre l’Héraultais au cœur des sujets, jouer la carte de la proximité en couvrant tout le territoire. Une grande place est donnée à l'image.

44 pages consacrées à l'actualité du Département à travers des rubriques comme l'actu commentée, le dossier, les initiatives, les innovations, sens et sensations, visite guidée. Un agenda central vient compléter cette offre de lecture adressée à tous les Héraultais par courrier (hors Montpellier). 

Il est également distribué dans 540 dépôts publics installés sur tout le territoire, et notamment sur la ville de Montpellier.

Tirage à 450 000 exemplaires (distribution toutes boites aux lettres hors Montpellier)
 

Consulter un numéro :  http://www.herault.fr/le-magazine-du-departement

A la rencontre des jeunes de "Cités Vacances

Le Secrétaire Général de la préfecture à la rencontre des jeunes de "Cités Vacances"

Cités Vacances est une association qui propose des séjours à la semaine, ouverts aux enfants et aux adolescents qui n’ont pas la possibilité de partir en vacances durant l'été.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout, plein air et nature

A l’initiative d’Isabelle David-Igel, Déléguée du Préfet pour les quartiers populaires du sud de Montpellier, Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l'Hérault et Didier Carponcin, directeur départemental de la cohésion sociale de l'Hérault, sont allés à la rencontre des jeunes de la colonie "Cités Vacances", vendredi 17 août 2018.

Organisé par le club Montpellier Méditerranée Métropole Taekwondo, 25 filles et garçons, âgés de 16 à 18 ans, ont partagé la vie des vacanciers au camping de Brissac et ont pratiqué de nombreuses d’activités en plein air, notamment nautiques sur les berges de l’Hérault

Au total, 90 enfants ont bénéficié de cet accueil durant le mois d’août. Cette expérience riche d’enseignements a été l’occasion pour les services de l’État, d’observer une forte participation des jeunes pour la plus grande joie de leur famille, ravies du projet proposé par l'association.

Prévention santé par le Département

Le Département a conventionné avec les services départementaux de l'Etat (DT34ARS) afin d'appliquer des missions qui sont sous sa responsabilité : les centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG )/centres d'information de diagnostic et de dépistage des IST (infections sexuellement transmissibles) (CIDDIST) et la vaccination publique.

Vaccination

Vous pouvez faire vacciner votre enfant de moins de 6 ans lors des consultations PMI dans les agences départementales de la solidarité. En outre, le Conseil départemental a passé convention avec les mairies de Montpellier, Béziers et Sète afin que leurs services communaux d'hygiène et de santé organisent des séances publiques gratuites de vaccinations. Il fournit gratuitement, dans ces lieux, les vaccins et rémunère les médecins chargés des vaccinations.

Suivi de santé des enfants de moins de 6 ans

ATTENTION N'oubliez pas de vous munir de votre carte VITALE avec votre attestation dont la validité est en cours. La remise à jour est maintenant possible, en particulier, chez votre pharmacien.

Vous êtes parents d’un ou plusieurs enfants âgés de moins de 6 ans, qu’ils aillent à l’école ou non : le Conseil départemental vous propose un dispositif pour la santé et l’équilibre de votre enfant.

Vous pouvez : 

  • bénéficier de consultations pour vos enfants, en accès libre et sans avance de frais, par un médecin assisté d’une puéricultrice. Votre enfant peut aussi être vacciné au cours d’une consultation.

Les consultations ne délivrent pas de soins. Si votre enfant doit bénéficier d’un traitement, vous serez alors invité à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant ou si nécessaire auprès de l’hôpital.

  • demander des visites à domicile d’une puéricultrice pour vous soutenir dans votre rôle de parents. Des visites complémentaires en lien avec les services hospitaliers, les maternités et les services médico-sociaux vous seront proposées si besoin.

Bilan de santé en école maternelle

 

Un bilan de santé peut être proposé à l’école maternelle aux enfants de moyenne et petite section. Des médecins organisent avec des puéricultrices ou des infirmières des dépistages sensoriels systématiques (vision, audition, poids, taille) en moyenne section. Vous pouvez demander un bilan complet de santé pour votre enfant. Il sera réalisé en votre présence. Il permet de faire le point sur le développement de votre enfant et son adaptation à l'école :

 

  • difficultés susceptibles de gêner ses apprentissages peuvent être décelées ;
  • des aides adaptées peuvent être proposées si nécessaires ;
  • un suivi des enfants repérés comme ayant des difficultés d'apprentissage est effectué ;
  • une aide à l'intégration des enfants en situation de handicap ou porteurs de maladie chronique est mise en œuvre.

N'oubliez pas de remettre à vos enfants leur carnet de santé afin de permettre de noter les résultats du bilan : c'est aujourd'hui un document qui permet de faire le lien avec les professionnels de santé, en particulier votre médecin traitant.

Planification et contraception

Compétence directe du Conseil départemental, la planification, la contraception et la prévention des Infections transmises sexuellement (IST) sont prises en charge par les centres de planification et d’éducation familiale.

Leurs missions ?

<--encart->Des professionnels sont à votre écoute et vous proposent sans avance de frais et sous couvert du secret médical :

  • l’information et des consultations sur la sexualité, la maternité, la maîtrise de la naissance, la stérilité ;
  • la préparation à la vie de couple et au rôle de futurs parents ;
  • le conseil conjugal, si vous rencontrez des difficultés relationnelles dans votre couple ;
  • l’accès, pour les mineures, à une contraception gratuite, dans le respect de la confidentialité ;
  • les entretiens obligatoires préalables à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) ;
  • la prévention des infections sexuellement transmissibles ;
  • des séances d'information individuelles ou collectives à l'intérieur ou à l'extérieur du centre (établissements scolaires notamment).

Centre de dépistage HIV, Hépatites, IST 

Si vous pensez avoir été contaminé, vous devez effectuer un test de dépistage dans les plus brefs délais.

Le dépistage permet de bénéficier aujourd'hui de traitements précoces qui, administrés dans les heures qui suivent la contamination et sous certaines conditions, peuvent parvenir à enrayer le virus avant qu'il ne vous infecte.

Les tests de dépistage VIH, Hépatites B et C peuvent être pratiqués dans un laboratoire d'analyses médicales après prescription par un médecin et sont remboursés à 100 %.

Il est nécessaire de ne pas oublier que le meilleur comportement face aux risques de la contamination est celui de la protection.

Vous pouvez  vous rendre dans un des deux centres de dépistage anonyme et gratuit/centres d'information de diagnostic et de dépistage des IST (CDAG/CIDDIST) de Montpellier et Béziers gérés par le Conseil départemental de l'Hérault ou à celui de Sète.

Emplois et Stages avec le Département de l'Hérault

  Recrutement

Le Conseil départemental de l'Hérault recrute uniquement des agents fonctionnaires par mutation, détachement ou inscrits sur liste d'aptitude des concours de la fonction publique territoriale. Exceptionnellement, dans le cadre de remplacements temporaires de courte durée (pour des congés maternité, maladie, accident du travail etc…), il peut être amené à recruter des agents «non titulaires» de la fonction publique.

Consultez nos offres d’emplois

Vous trouverez ici les emplois statutaires de fonctionnaire actuellement vacants au sein de l’administration départementale. Ils sont classés par filière.

 Voir les offres

Vous n'avez pas trouvé, déposez une candidature spontannée.

Déposez une candidature spontanée

Vous n'avez pas trouvé d'offre correspondant à votre profil ? Nous vous proposons de saisir précisément votre C.V. qui sera enregistré dans notre base de données. Cela nous permettra de reprendre contact avec vous si votre profil et votre statut correspondent à un nouveau poste vacant.

Si vous déposez votre candidature via ce formulaire, il est inutile de doubler votre demande par courrier. L’enregistrement des candidatures est centralisé aux services ressources humaines. Ne pas adresser vos demandes aux services.

 Proposer ma candidature

Stage 

Vous souhaitez faire un stage au Département de l’Hérault

> Ce formulaire est à votre disposition

 En savoir plus sur l’emploi dans la fonction publique territoriale ou d'Etat

L'Aquarius : le département est solidaire

« Je tiens à remercier le Président du port de SETE, Monsieur Jean-Claude GAYSSOT, de sa proposition d’accueillir l’Aquarius dans le port de Sète.
La décision finale appartient au gouvernement français.
Le Département ne peut rester sans agir face à ce drame humain où 141 personnes, femmes et enfants notamment, survivent dans des conditions sanitaires inhumaines.
Le Département sera alors aux côtés de l’Etat et de la Région dans le cadre des solidarités humaines pour honorer les valeurs de la France : PATRIE et DROIT DE L’HOMME. »

Kléber MESQUIDA
Président du Département de l’Hérault

L’image contient peut-être : une personne ou plus, enfant, ciel et plein air