Le Gouvernement lance la plateforme gratuite jeprotegemonenfant.gouv.fr

Le Gouvernement lance la plateforme gratuite jeprotegemonenfant.gouv.fr qui s’adresse aux parents d’enfants à partir de 6 ans susceptibles d’être exposés volontairement ou de manière accidentelle à des contenus pornographiques dans l’espace numérique. Peut être un dessin animé de écran

Conseils techniques sur les outils de contrôle parental, contenus d’éducation à la sexualité, ressources pour aider à déconstruire les clichés véhiculés par les films pornographiques… Le Gouvernement lance la plateforme gratuite jeprotegemonenfant.gouv.fr dédiée à tous les parents démunis face à l’exposition de leurs enfants à la pornographie en ligne.

Présenté le 9 février 2021 à l’occasion de la Journée internationale pour un Internet plus sûr (Safer Inter Day), le site jeprotegemonenfant.gouv.fr s’adresse aux parents d’enfants à partir de 6 ans susceptibles d’être exposés volontairement ou de manière accidentelle à des contenus pornographiques dans l’espace numérique.

L’accès à ces contenus est de plus en plus facile avec la multiplication des écrans. En effet, à 12 ans, près d’un enfant sur trois a déjà été exposé à la pornographie, avec des conséquences graves sur son développement psychologique : choc, traumatisme, impact négatif sur sa sexualité en construction, banalisation de l’acte sexuel, valorisation de la domination masculine et des violences faites aux femmes…

Le phénomène est souvent ignoré des parents. C’est pourquoi ce site a pour vocation de les informer sur les risques encourus par leurs enfants, et de proposer des solutions pour y remédier et ainsi mieux les protéger, en les accompagnant dans le dialogue avec leurs enfants.

Le lancement du site est soutenu par une campagne de communication proposant notamment une démonstration de la plateforme et un spot de campagne .

  A noter : Mise en place à l’initiative des secrétariats d’État chargés de la Transition numérique et des Communications électroniques et de l’Enfance et des Familles, et pilotée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP), cette plateforme est le résultat de la signature d’un protocole d’engagements signé en février 2020 par 32 acteurs publics, privés et associatifs.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon