Poussan

Marché de Noël à la résidence Maleska

 

Ambiance conviviale
Bar à vins avec dégustation. Un coin café pour partager une gaufre ou des pop corn avec une boisson chaude
Divers stands (artisans, artistes, produits régionaux, créateurs, artistes, dessinateur de BD..) pour réaliser vos achats de Noël en privilégiant des produits locaux, régionaux et originaux Animation musicale Pour tout renseignement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le complexe OÏKOS ouvert aux visiteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce samedi matin puis jusqu'à 16 h, la Communauté de Communes Nord du Bassin de Thau (CCNBT) organisait une journée portes ouvertes à Villeveyrac, au complexe OÏKOS. C'était encore avec cette seconde édition l'occasion pour le Directeur et le personnel de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur le tri et de découvrir les nouvelles normes de construction écologique.

 

Par exemple, « Où vont les emballages après votre geste de tri ? Quels sont les étapes de leur transformation? Comment sont ils réutilisés?... » Et une exposition vous montrait concrètement le devenir de vos déchets recyclables. En contrebas du site, le siège administratif à énergie positive de la CCNBT avait ouvert ses portes au public pour une visite guidée de ses équipements.

Les ambassadeurs du tri de la CCNBT répondaient à toutes les  questions que les visiteurs nombreux se posaient, avec une exposition vous montrait concrètement le devenir de vos déchets recyclables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au long de la journée, les stands des services de la CCNBT vous faisaient découvrir leurs activités.

 

 

 

 

  Sur le complexe Oïkos, elle regroupe l’ensemble des équipements nécessaires à la gestion de ces derniers :

  • Le centre de tri Oïkos, où est réalisée la première étape de la chaîne de valorisation des déchets recyclables.

     

  • Les casiers de l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux accueillent les déchets ultimes (contenu des sacs noirs et des bacs marron, déchets encombrants des déchetteries…)

  • La plateforme de compostage accueille les déchets verts valorisés en compost 100% naturel.

     

 

 Le centre de tri - une usine entièrement automatisée

 Pionnière dans la mise en place du tri sélectif domestique, la CCNBT a construit le centre de tri Oïkos en 1997.

Le centre de tri réceptionne les déchets ménagers recyclables. Transportés sur une bande automatisée, ils font l’objet d’un tri automatique puis manuel, et sont compactés avant d’être expédiés aux industriels du recyclage.

 

  L’usine, qui traite chaque jour les 24 tonnes d’emballages ménagers recyclables triées par les 120 000 habitants du pourtour de l’Etang de Thau, devait se moderniser pour s’adapter à la montée en puissance du tri sélectif et améliorer les conditions de travail de ses 10 opérateurs de tri. Son procédé de traitement repose désormais sur un tri automatisé (avec des machines dernière génération, comme le tri optique), et dans des conditions de travail beaucoup plus ergonomiques (cabines climatisées, insonorisées, dépoussiérées).

Et pour les déchets non recyclables, ils sont compactés sur place.

 

 

    Pour en savoir plus : http://www.ccnbt.fr/ccnbt-developpement-durable-centre-de-tri

Quant au siège administratif c'est un éco-bâtiment exemplaire car le bâtiment principal est destiné à accueillir les différents services administratifs de la CCNBT (dont l’agence d’urbanisme ouverte au public), les bureaux des élus et la salle du Conseil Communautaire.

 

 

    L’originalité de la conception du siège administratif de la CCNBT réside dans la combinaison des dernières innovations écologiques en matière d’éco-construction : les matériaux utilisés, l’orientation du complexe, le système de chauffage et de refroidissement ont été pensés de manière à réduire la consommation énergétique. Il répond à la fois aux exigences des labels BBC Effinergie et BEPOS (Bâtiment à Energie Positive, qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme).

 

                                                 ---------------

 Un puits canadien permet en outre de rafraîchir le bâtiment et un toit ombre la façade en été. En hiver, le chauffage du bâtiment est assuré par un réseau de traitement d’air par des batteries chaudes alimentées par une chaudière à granulés de bois.

Pour voir la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=3DMQ3JN1lM8

Une sortie éducative et gourmande

  huerta15 005

  Ce vendredi matin, dans le cadre d'activités éducatives liées à la nutrition, les petites sections de l'école maternelle des Baux ont rendu visite à Monsieur Huerta de l'Epi d'or pour découvrir sa boulangerie-pâtisserie ainsi que son laboratoire.

Après avoir fait l'inventaire des pains et des pâtisseries sucrées et salées vendues dans la pâtisserie, après avoir remarqué la présence des bonbons, de beaux gâteaux, et essayer de retenir le vocabulaire qui s'y rattache, ce fut l'observation du laboratoire de Monsieur Huerta et surtout de sa technique.

Une bonne occasion de vérifier que la théorie correspondait à la pratique. Mais ce n'était pas tout, chacun des écoliers allait jouer le petit apprenti en réalisant une madeleine.

 

huerta15 011

Tous les sens étaient en éveil.

Et après l'effort, une partie de devinettes avec différents arômes à reconnaître puis du réconfort avec une dégustation de ces fameuses madeleines : "C'est promis, nous reviendrons avec plaisir".

 

huerta15 039

Une Sainte Catherine appréciée mais bien ventée

   foire2015 002

  Cette année, comme la précédente, la Foire de la Sainte Catherine avait des accents particuliers puisqu'elle avait lieu de l'ancienne mairie au Boulevard René Tulet , car autrefois, sur les boulevards et sur le riverain c'était un jour de grande fête pour de nombreux Poussannais. Des mesures particulières pour le stationnement et la circulation avaient été prises car à cet événement venait s'associer la réception d'une délégation de Larciano, une ville avec laquelle Poussan est jumelé. En raison du plan Vigipirate, la vigilance était de mise.

 

 Quelques drapeaux italiens s'associaient à ceux de la France

  Après  le repas du samedi, pour faire honneur aux invités et afin que les Poussannais en profitent au maximum un programme d'animations avait été élaboré par la commission culture de la Mairie ainsi que par le carré d'As.   Car La fête de la Sainte-Catherine se célèbre en principe le 25 novembre de chaque année depuis le Xe siècle et commémore le martyr de Catherine d'Alexandrie. En France, la fête était l'occasion pour les femmes célibataires de prier pour avoir un mari et pour célébrer les Catherinettes, c'est-à-dire les femmes ayant atteint l'âge de 25 ans sans s'être mariées.

 

Captureambo2

  Peu de Catherinettes et peu de visiteurs jusqu'à 11 h, 11 h 30. Entre le froid et le vent il ne restait que le soleil qui heureusement était au rendez-vous. Malgré le fait que les temps soient durs pour de nombreuses personnes, malgré les derniers attentats à Paris et au Mali, des stands variés étaient ouverts sur le Riverain et sur le Boulevard René Tulet. Plus de 35 étaient prévus et malgré quelques défections les commerçants et les associations étaient bien là en nombre.

L'on sait bien que les Poussannais sont fidèles à la Sainte Catherine qui, il  y a quelques décennies, permettait aux viticulteurs ayant rentré leur récolte de dépenser un peu d'argent, d'acheter des provisions pour l'hiver et quelquefois un cochon ou d'autres victuailles.

Il y avait de quoi se faire plaisir avec des marchands de vêtements, de bijoux, des souvenirs, de miel, de vin, des zézettes pour le Carré d'As ou encore des vendeurs spécialisés dans les plantes, les arts et les chaussures avec même des jouets.

 

foire2015 067

Les commerçants avaient tenu à participer à leur façon avec même certains artisans.

  Chacun pouvait trouver son bonheur, même ceux qui désiraient faire leurs achats pour le déjeuner. Des produits régionaux, de la charcuterie, du vin ou encore la redécouverte du nougat de Poussan  vous étaient proposés. Le matin fut particulièrement pour les Poussannais qui se promenèrent tardivement sur les boulevards et l'après-midi plutôt pour des visiteurs venus du Bassin de Thau.

  Ce dimanche, les petits et les grands assez nombreux à partir de 11 h, pouvaient satisfaire leurs envies mais aussi, avec des stands de plusieurs associations participer à des actions caritatives. (Téléthon, Fées Clochettes, SED Génération, Ligue contre le cancer...)

CaptureFOISED

   La présence dans les Halles de la ligue contre le cancer, des fées clochettes, de l'association SED, et même des 24 Heures de Poussan avec bien sûr tous les bénévoles de celle du jumelage Poussan-Larciano, témoignait de leur belle vitalité et de leur engagement. Et pour échanger directement avec des Poussannais et développer les liens entre les 2 communes, la délégation italienne proposait des produits élaborés dans sa localité : Des balais réalisés sur place dans des usines, des cosmétiques, des produits de beauté, du jambon et du fromage, des confitures, différents vins...

 

 

foire2015 017

  Tandis que la pression montait petit à petit, certains visiteurs se regroupaient car ils s'étaient spécialement déplacés pour les animations. Les participants se dirigeaient bien vite vers le Riverain où des enfants allaient danser le chevalet alors que des volontaires du Carré d'As promenaient le petit cochon.

Capture

   Le riverain était heureux et le public aussi. D'autant qu'à l'heure de l'apéritif, si certains appréciaient les cafés, si d'autres préféraient déambuler entre les stands, certains enfants participaient à l'atelier cuisine spécial pâtes.

CaptureFOIPATES2   Tandis que pour certains, vu l'heure, il était temps de se restaurer sur place et en musique, une certaine douceur enveloppait le village. L'après-midi allait être vécue, elle aussi, sur un rythme plus lent. Détente et plaisir avant tout.

Capture

 

  Mais à midi, deux très beaux gestes avaient réchauffé les cœurs et les corps des bénévoles de la Ligue contre le cancer. Ceux des amis de Poussan leur remettaient un chèque de 300 euros relatif au repas du 14 juillet tandis que l'association des Bee Gees leur en donnait un autre de 1266€ récoltés ce vendredi, chèques qui seront transmis à la Ligue de Montpellier.

Capturecheques

   Pour terminer la journée en beauté Paul Selmer et ses musiciens allaient se produire en l'église de Poussan permettant aux participants d'apprécier sa musique, avec un concert de musique sacrée,  et son talent qui depuis des décennies ne se discute plus.

 

Capture

  Une belle foire qui a allié le patrimoine, la culture, le commerce et même les associations caritatives ou locales comme le Carré d'As. Et avant l'hiver, cette Sainte Catherine a permis aux Poussannais de se rencontrer dans une convivialité que la plupart apprécient autour d'un autre partage, celui des Français et des Italiens. C'est ce que Monsieur le Maire tenait à préciser pour que nous continuions à vivre malgré les événements du 13 novembre.

 

Paul Selmer et ses musiciens ont séduit leur auditoire

 Capture

   Bien qu'elle soit vouée au recueillement et à la prière, l’église Saint Pierre de Poussan accueille régulièrement des groupes musicaux et de chorales qui y donnent des concerts et qui savent valoriser la bonne acoustique de l'édifice.Ce fut le cas pour plusieurs chorales de la Région, pour la soirée "Lodario del Cortone" et pour Tony Bram's (Tony Bram’s Gospel Voices) l'an dernier.

Capture Ce dimanche après-midi, à partir de 18 h, les Poussannais et les visiteurs avaient l'occasion de s’enflammer et d'apprécier le concert des musiciens de Paul Selmer qui avait été invité par la Mairie et le comité de Jumelage de Poussan.

D'ailleurs, il tenait à les remercier puisqu'il y a une longue amitié entre l'orchestre et Poussan que ses habitants sont heureux de rencontrer régulièrement.

  Une bonne initiative car c'était l'opportunité en cette période douloureuse pour les amateurs de chant d'être joyeux dans la convivialité ainsi que d'écouter et de voir Paul Selmer et certains de ses musiciens de très haut niveau interpréter de la musique sacrée.

   Car depuis peu l'orchestre a été attiré par cette musique. A plus de 55 ans, toujours battant l'orchestre qui innove régulièrement n'a pas hésité à se lancer. Pourtant, le chef d’orchestre héraultais le plus célèbre, Paul Selmer a toujours le cœur ancré sur scène et depuis quarante ans, le roi du bal populaire égaye les fêtes de village de la région. Mais comme Paul tenait à le préciser, ce dimanche soir, ce n'était que "Du Classique".

Capture

"Pas d'un seul compositeur mais un choix avec différentes périodes concernées. Je vous donnerai des informations sur ceux-ci et tiens à vous présenter les quatre musiciens qui sont tous des premiers prix de conservatoire, de Toulouse, de Montpellier et d'ailleurs..."Rajoutait Paul toujours aussi motivé.

Monsieur le Maire invitait les 150 spectateurs à se recueillir durant une minute puis à profiter de ce concert de très haut niveau avec des musiciens qui jouent de plusieurs instruments dont certains sont même des professeurs dans leur domaine. Étaient au programme des morceaux choisis qui allaient droit au cœur de l'auditoire concentré et ébloui par la qualité du son que l'église Saint Pierre se faisait un plaisir d'amplifier et par le professionnalisme du quatuor. Entre "La petite musique de nuit" de Mozart et le"Gloria", de la "Sarabande" de Handel, au "Largo" de Vivaldi, ce n’était que du plaisir agrémenté par des solos qui enchantaient un auditoire vraiment  conquis.  Le final était à la hauteur du concert avec le "Te Deum" d'Antoine Charpentier .  Ce dimanche l’émotion était au rendez-vous dans une ambiance de recueillement qu'ont su entretenir les musiciens. La qualité , le répertoire, la convivialité... Tout invitait l'auditeur à se laisser aller pour mieux apprécier ces moments magiques.

Une très belle conclusion pour cette Sainte Catherine qui aura allié la convivialité, le plaisir, la mode, le commerce et les échanges avec les engagements à caractère caritatif et même avec la grande Musique vu la qualité du concert.

La DHR à Béziers s’est inclinée par 7 à 0

   Ce dimanche 22 novembre, la DHR du CAP se déplaçait pour jouer contre Béziers A S 2. En progrès, les Poussannais pouvaient créer une surprise. Béziers classé en milieu de tableau n’allait certainement pas se laisser faire pour essayer de grignoter quelques places.

 

capcapcap 030

 

     Pourtant, le CAP allait réaliser une mauvaise entame de match. 1er but des locaux à la 5ème minute avec un corner direct qui refroidissait les Poussannais puis à la 15ème mn, un bleu marquait contre son camp.

Curieusement le CAP essayait alors de réagir, devenait plus offensif, mais malheureusement vers la 40ème mn, un contre mettait le score à 3 à 0 et ruinait tous ces efforts.

Béziers était vraiment supérieur. La seconde mi-temps allait le prouver : 4 buts de plus, environ toutes les 10 minutes. Poussan s’est alors contenté de défendre.

Un score de 7 à 0 qu’il faudra oublier dimanche prochain, à Poussan, contre Vergèze, car ce sera le premier tournant de la saison, en ce qui concerne le maintien des seniors 1 en DHR.

La Coupe régionale de Sambo sourit à Montpellier

 

  Le dimanche 22 novembre 2015 la Commission Régionale de Sambo du Languedoc Roussillon a accueilli avec la complicité du Judo Athlétic Poussanais de nombreux samboïstes venant de près de 10 clubs, lors de sa coupe régionale de Sambo sportif et combat seniors. Certains compétiteurs, après l’entraînement du samedi, ont même dormi dans des hôtels du Bassin de Thau.

 

Captureambo

Une belle réussite pour cette édition, qui s’est déroulée dans un excellent état d’esprit, et au cours de laquelle l’on a assisté à des combats de qualité. Remerciements au arbitres ainsi qu’aux commissaires sportifs qui ont officié sur la compétition.

 

Capture

 Classements SAMBO SPORTIF EQUIPES

 Montpellier termine la compétition en tête :

Capture

Poussan termine second :

Capture

Cliquez sur les photographies pour les agrandir.

deux beaux gestes en faveur de la Ligue contre le cancer

 Ce dimanche, à l’occasion de la foire de la Sainte Catherine, le comité local de la ligue contre le cancer tenait un stand dans les Halles pour essayer de récolter un maximum de fonds pour venir en aide aux malades et pour développer les soins et la recherche sur cette maladie qui tue chaque année en France un très grand nombre de personnes.

Capturecheques

 

  Les membres de l’association ont été très heureux de recevoir deux dons. Un chèque de 300€ par l’association des amis de Poussan qui leur confie régulièrement les bénéfices de ses manifestations et un autre par celle des Bee Gees, 1266€, qui correspond au bénéfice de la soirée organisée vendredi avec un défilé de mode et une seconde partie musicale et dansante.

 

Capture

Félicitations à  tous les participants.

Madame Bourdeaux, Présidente de la section locale de la Ligue tenait à remercier les deux associations donatrices en précisant que le Professeur Poujol n’oublierait pas de leur adresser un courrier pour faire honneur à ces très beaux gestes.

Solidarité et hommage aux victimes des attentats

hommage 001

 

  Le Président de la République a déclaré trois  journées de deuil National : une minute de silence avait été demandée dans les établissements publics et dans les écoles, mais ce lundi, pour exprimer un soutien indéfectible à la Démocratie et aux principes de la République « Liberté, Égalité, Fraternité », le Conseil Municipal de Poussan, unanime, avait appelé à un rassemblement de solidarité avec les victimes de cet attentat, à 19 h, place de la Mairie.

 

Capture

   Près de 350 Poussannais touchés par l’horreur de ces attentats et désirant montrer que les valeurs démocratiques doivent rester les piliers de la Nation se sont donc dirigés vers l’Hôtel de ville, avec une bougie à la main ou avec un drapeau et même avec une montgolfière toute blanche.

Entouré par de nombreux élus Monsieur le Maire a fait lecture d’un message qui précisait le sens de ce rassemblement :

 

Capturehommage1

 

   « Réunis pour rendre hommage à toutes les victimes des attentats aveugles qui ont frappé notre pays le 13 novembre, l’unité et le rassemblement sont notre bouclier face à ces meurtriers qui ont voulu nous terroriser et devant lesquels nous ne devons céder, ni à la panique ni à la haine, bien que notre Nation soit martyrisée. »

 « Mais la France est toujours debout, elle rayonne et reste un exemple de par le Monde : les messages de soutien venus de tous les horizons en témoignent. »

 

Capturehommage2

 

  « Et ce soir, le sentiment qui nous anime tous, quelles que soient nos origines et nos opinions, nous le sentons profondément, c’est plus que jamais la fierté d’être français. Ne l’oublions jamais ! »

Et après une minute de silence respectée par tous avec des pensées qui s’envolaient vers un ciel limpide et vers toutes les victimes, après ce témoignage de solidarité empreint d’émotion, la Marseillaise a été chantée avec détermination dans un beau partage de valeurs que tous souhaitent garder dans notre République en refusant de se soumettre à la terreur et à la violence. »

 

Capturehommage3Pour terminer Monsieur le Maire lisait un texte de Julien, un jeune Poussannais qui a désiré s’exprimer suite à ces massacres et qui se conclue en précisant que le Monde entier nous soutient et que l’on ne doit pas céder à la peur mais montrer que nous n’abandonnerons jamais notre droit le plus humain, notre liberté.

 

Capture

 

Des applaudissements ont salué ce beau partage de solidarité et de recueillement puis les participants se sont recueillis, un instant, en mémoire des victimes et de leurs familles avant que certains ne déposent leurs bougies ou celles mises à leur disposition en signe d’espoir au milieu d’enfants conscients que la période que nous vivons est très douloureuse.

 

Capturehommage4

Le rassemblement s’est poursuivi un long moment, les Poussannais tenant à rester soudés dans ces moments douloureux pour la France.

Le gymnase ouvert aux associations sportives

Le gymnase des Baux était fermé au public depuis le mois d'août.

gaga

 

    Il nécessitait de gros travaux surtout au niveau du parquet et de la chape, au niveau des toilettes et des vestiaires, des gradins aussi. Mais aussi en ce qui concernait la sécurité intérieure et extérieure contre le vandalisme.

S'il reste encore des modifications à effectuer pour l'éclairage (led), le gymnase a été ouvert aux associations dès ce lundi tandis que le collège ne reprendra son utilisation que début décembre.

 

gggggggggggggggg