Sète

Au chantier naval

 

Naviguer, c’est aussi réparer, entretenir un bateau… Si le patrimoine maritime de notre cote méditerranéenne est maintenu, c’est en grande partie grace aux associations de voile traditionnelle. C’est le cas pour le chantier de la Plagette à Sète qui va proposer un programme d’activités pédagogiques ouvert à tous

Triomphe des rameuses sétoises

 La deuxième manche du championnat national de rame traditionnelle qui a été disputée dimanche 26 mars à Théoule a vu les tamalettes d'Occitatame-Sète monter une deuxième fois sur le podium de leur catégorie: avec un temps total de 4 mn 4 s 62 (1 mn 57 s 50 + 2 mn 07 s 12) l'équipage barré par Pierre SADDE et composé de Kathy SALLINAIRES, Martine LAMAILLOUX, Frédérique MOURET, Corinne BERTES, Sophie JACQUEMART et Monique RAYNAL est monté sur la troisième marche du podium derrière Martigues 1 et le SNJA 1. Bravo à toutes!

Des combats menés avec classe

Pour sa première édition, le salon « relaxation et bien être » a eu lieu à l’Hôtel de Paris ce samedi 25 mars et a connu un franc succès. Visiteuses, mais aussi visiteurs, purent se promener dans une ambiance calme et raffinée entre les stands d’huiles essentielles, de breuvages apaisants et de lectures stimulantes (ou le contraire ), de bijoux ou encore de coussins Panda décorés à l’encre bio. Pour ce qui était des deux euros à payer afin d’avoir accès au salon, ils ne constituèrent en aucune manière un frein et ils seront reversés au profit de l’association Ecoute cancer. Il en sera de même pour un pourcentage des ventes. Quand aux lots de la tombola, (à laquelle le ticket donnait droit) parmi lesquels une bague d’une valeur de 250 euros, ils avaient été élégamment offerts par les commerçants. Le reversement d’une partie des recettes de cette belle journée, pour l’organisatrice Annie Pradel, présidente de l'institut du cheveu, (qui propose des implants de cheveux dans le cas de calvitie mais également de chimiothérapie), a constitué les fondements du projet et sa motivation première. Celle qui travaille sur l’évènement depuis le mois d’octobre tout comme Madame Saison-Goudart présidente de la GEC (groupe contre le cancer) a même été de refuser du monde. L’association écoute et dialogue auxquels sont reversés les fonds, comme son nom l’indique, propose une oreille attentive à celles et ceux qui veulent parler de leur maladie et partager leurs témoignages. Elle se réunit une foi par moi au lieu-maison de la maison associative à l’espace Victor Meyer, mais également deux fois par mois à Balaruc-le-vieux.

Puces musicales

 L'association Cap Brassens sera présente tous les premier dimanche de chaque mois place de la république pour " faire les puces" et faire une animation musicale autour de Georges Brassens.
Les ventes permettrons de financer une petite partie de "22V'laGeorges 2017" qui se déroulera du 22 au 29 octobre 2017.
Vous pouvez participer à cette action de diverses façon:

  •  donner (objets,vétements etc ..tout ce qui est vendable) apporter sur place le dimanche 2 avril au puces ou contacter le 06 01 99 74 77(Bernard) ou le 06 41 59 72 89 (José)
  • venir voir ce qui est à la vente et acheter ...quelque chose!! et en même temps écouter des chansons de Georges en direct .

L'association vous propose par aillerus :

  • Cartes d'adhérents 2017.
  • Nouvelles affiches "22V'laGeorges 2017"
  • 3 DVD :  22V'laGeorges 2016 - Roquérols 2015 - Roquerols 2016...

Les musiciens qui veulent jouer quelques chansons de Georges sont les bienvenus (venir avec son instrument)

Speed meeting

Hébergeurs, restaurateurs, commerçants, prestataires de loisirs… cette rencontre est la vôtre !

Renforcez votre attractivité, développez votre clientèle et votre réseau pro grâce aux ateliers proposés par l’Office de tourisme

Lundi 27 mars 2017 de 18h30 à 22h
au Village Vacances du Lazaret
(Rue du Pasteur Lucien Benoît, Quartier Corniche)

» Téléchargez le programme complet des ateliers 

Le Safari est rouvert

A l’entrée des Pierres Blanches, les promeneurs apprécient l’établissement dirigé par Jacky Bonnieu. Après sa fermeture d’hiver, il vient de rouvrir. Une bonne adresse.

Restaurant Le Safari Sete

Grand défi des Familles

Un week-end aux couleurs du sport-santé

« Le Grand défi des familles » est le dernier volet des animations « Vivez Bougez » lancées par la ville de Sète et son service des sports sur tout le mois de mars.
Le 25 mars de 10h à 17h, des activités seront proposées en plein air aux enfants et à leur famille par les associations sportives de la ville : Cétarame, l’Aviron Sétois, l’Arago, le club de Basket de Sète, le Badminton club de Sète, l’association d’escalade Pied-Main… Au programme : ateliers sportifs, stackline, escalade, volley, basket, badminton, rame traditionnelle… Un mur d’escalade de 8m de haut prêté par l’UCPE sera à la disposition des participants au défi. Les lieux : la place Léon-Blum, la place Aristide–Briand, le parvis des halles et le quai Philippe-Régy.
Le 26 mars, le club de randonnée Escapade s’associe à cette manifestation en organisant son « brevet des 1000 marches». Rendez-vous côté mer à la base nautique Françoise-Pascal pour une randonnée pédestre qui passera par Saint-Clair. Cette rando accessible à tous propose différents itinéraires du plus aisé au plus difficile. Prévoir un repas sorti du sac. Reste à souhaiter que la météo soit de la partie !
L’opération « Grand Défi Vivez Bougez » est pilotée dans l’Hérault par le rectorat de l’académie et l’ICM de Montpellier. A Sète, 43 classes, soit 10 écoles et 1063 élèves se sont inscrites pour y participer. Il s’agit de transformer en « cube énergie » chaque quart d’heure d’activité exécuté par l’enfant et de cumuler le maximum de cubes. C’est l’instituteur référent qui est chargé de comptabiliser pour chaque élève le nombre de cubes. Grâce au Grand défi des Familles, les parents pourront donner un coup de main à leur chérubin : s’ils participent à un exercice proposé, ils accumuleront eux-aussi des « cubes énergie » qui seront versés au compte de leur enfant.
En cas d’intempéries les activités se dérouleront au gymnase Di Stefano et Maurice Clavel. 

Cette année une paillote particulière sur la plage du Lido

Profitant des conditions climatiques clémentes pour relever les manches, les propriétaires des paillotes ont commencé à s’activer afin de pouvoir ouvrir leur établissement dès le premier avril comme la loi les y autorise.

Les marronniers ont leurs saisons, mais également leurs zones de prédilection. Respectivement symbole de l’inflexion progressive des températures, des nuits plus sages, des jours plus courts, ou prémisses des si délicieuses farnientes succédant aux soirées festives, des premiers bains, le démontage et montage des paillotes sont en cela incontournables à l’actualité des villes du sud de la France, en particulier de celles qui ont les pieds dans l’eau.


 

Cette année, la date du premier avril a été officiellement fixée pour leur ouverture. Pour le moment, les promeneurs peuvent observer ces structures aux allures encore étranges de Mécano grandeur nature en train de se déployer…

Cette année, une nouvelle paillote devrait venir compléter la liste des Praia, ACD et autre Voile Rouge … Beaucoup de bruit à déjà , malgré la discrétion de la production, accompagné l’aménagement de l’ancienne friche industrielle de près de 8000 mètres carrées mais la série qui devrait débuter à la mi-mai, se tournera à moitié à l’extérieur…

Et si les villes du pourtour du Bassin de Thau sont concernés, une nouvelle paillotte comme celles que les sétois connaissent, devrait voir le jour au milieu d’entre elles… Où exactement ? Certains témoignages nous ont conduit sur les lieux du futur emplacement, pour l’instant (si notre information est bonne) signalé seulement par des bandes blanches et rouges qui servent pour délimiter les zones de travaux… Quand nous sommes arrivés sur les lieux, personne. En fait, si, un individu, face à ma mer – individu que nous pensions interroger afin de savoir s’il avait quelque chose à voir avec la nouvelle série mais qui soudainement a disparu…


Décidemment, le secret est si bien gardé que même ceux qui sont peut -être étrangers à la production de TF1 paraissent comme par magie participer à l’entretenir…En tout cas une chose est sûre, d’ici moins de quinze jours, il sera possible de boire un verre en terrasse pour qui sait, peut-être, assister au montage éclair de la paillote mystère ; car pour l’instant tout n’est encore que fiction et désert de sable fin…

L'église de l'Ile de Thau.

L'Eglise catholique est présente à la ZUP comme à Sète. De nos jours, elle présente une structure moins traditionnelle, mais les communautés (dont celle de Notre Dame de Thau) où s'impliquent largement les laïcs, assurent l'exercice du culte, l'accueil des déshérités et des personnes en recherche. Ouvertes sur la société, elles permettent aux fidèles de vivre leur foi dans le monde d'aujourd'hui.

 


père Skiba, curé de Notre Dame de Thau

   

 Le Père Robert Skiba est plus attaché à l'Ile de Thau où il habite. Mais les six communautés de Sète (coiffées par un Conseil pastoral des paroisses) sont desservies par un collectif de six prêtres assistés par des diacres et des laïcs nommés par l'évêque. Les desservants, assistés par des équipes d'animation des paroisses, assurent bien sûr la célébration des cérémonies du culte. A l'Ile de Thau, la messe est dite tous les jours à 8h30. Quelques personnes, souvent âgées, viennent témoigner de leur foi. Mais aussi des jeunes, des gens "de partout à Sète". Pour répondre à la demande des fidèles, la messe est aussi célébrée le samedi matin et le dimanche à 10 heures. Les laïcs y jouent un rôle important, délivrant même les sacrements. Et la célébration est moins ritualisée qu'elle le fut autrefois : chants, musiques, saynètes alternent avec les lectures canoniques afin "d'animer les textes", les faire vivre. Bien que ne comptant qu'un petit nombre de fidèles, les communautés sont vivantes : à l'Ile de Thau, œuvrent 3 bénévoles (30 à Sète) et le temps liturgique est marqué de fêtes, de rencontres autour d'un repas partagé. Même le jeudi saint après la liturgie et à Noël bien sûr, avec la messe de veille qui accueille déshérités et isolés.

 "Les rapports avec les autres religions sont bons". Les adeptes des différentes croyances partagent beaucoup de choses (rencontres, achats groupés). Le Père Skiba est connu, respecté des musulmans. A la mort du Père Hamel, des représentants de la communauté musulmane se sont associés au deuil des catholiques et sont venus assister à la messe. Avec les protestants, le dialogue est engagé depuis cinq ans : le 11 mars, à l'initiative de Gérard Frilioux, sera donné un concert interreligieux à Notre Dame Souveraine du Monde. Dans Sète, on témoigne de la foi en l'Evangile une fois par mois. La messe des jeunes rassemble une centaine de fidèles. Et puis, bien sûr, il y a la Saint Pierre et désormais Escale à Sète. En 2016, une célébration a eu lieu au théâtre de la Mer, rassemblant 1 500 fidèles. Alors, même si au quotidien les pratiquants sont peu nombreux, âgés, moins masculins, le Père Skiba sait que témoigner du message du Christ est difficile (pas seulement aujourd'hui), mais il croit aussi qu'il y a chez l'Homme une aspiration a transcendé sa condition. Le nombre de baptêmes "tardifs" augmente. La fête qui les marque "réunit 100 à 150 personnes à l'église".

Alors, même si la pratique n'est pas habituelle, si les traditions sont délaissées, les catholiques (à l'image du pape François) ne vivent-ils pas une foi authentique ?

Hervé Le Blanche

 

Une cérémonie de la citoyenneté

Le 17 mars, une centaine de jeunes Sétois ayant atteint leur majorité légale en 2016 ont répondu à l'invitation de la municipalité pour participer à une cérémonie de citoyenneté en salle des mariages.

Ils sont près de 400 l’an dernier à avoir fêté leur 18 printemps. Et c’est pour leur remettre le guide de la citoyenneté édité par la Ville de Sète et leur toute nouvelle carte d'électeur que la municipalité les a accueillis en salle des mariages.
François Commeinhes leur a souhaité la bienvenue avant de plaider en faveur du suffrage universel et du droit de vote, «un acte fondamental », « un acte qui engage » et qui donne le pouvoir d’agir. « Ce droit de vote, c’est une chance, il faut l’exercer et le préserver, ne serait-ce qu’en mémoire de ceux qui se sont battus pour l’obtenir » a-t-il déclaré. Puis il a insisté sur les droits et les devoirs du citoyen, sur la démocratie et la République pour lesquelles chacun doit se mobiliser, et pour l’Europe.

Les nouveaux citoyens ont ensuite reçu des mains des nombreux élus présents leur guide de la citoyenneté et leur carte d’électeur. Pour ceux qui n'ont pas assisté à la cérémonie, cette carte d'électeur accompagnée du livret est disponible au bureau des élections.

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon