Sète

L’élection officielle de Miss Sète 2017

missseCaptureL’élection officielle de Miss Sète 2017 aura lieu le samedi 22 juillet à Sète, salle Georges Brassens à 20 h 30 lors d’un repas/spectacle.

Cette manifestation est organisée par l’Association Je suis né à Sète avec le concours de la Municipalité de Sète, le spectacle est produit par le Comité Miss Languedoc. L’année dernière, Manon Trenza remporta l’élection de Miss Sète 2016.

Les candidates sélectionnées défileront sur 4 passages chorégraphiés (Robes de soirée et maillots de bain) devant un jury présidé par la chanteuse sétoise Eve Angeli, accompagné de Camille Cerf (Miss France 2015), de personnalités Sétoises et de la municipalité. L’Election se déroule devant un public auquel il est demandé d’émettre un vote consultatif sur un bulletin.

Cette soirée accueillera entre les passages des candidates :

Le groupe The Gypsy’s, le groupe les Gentlemen Crooners. missesebnCapture

 

Le show des Miss régionales accueillant sur scène : Miss Languedoc 2016 1ème Dauphine de Miss France 2017 : Aurore Kichenin.

La jeune fille qui sera élue Miss Sète 2017 participera à la demi-finale de Miss Languedoc Roussillon 2017 qui aura lieu à Port Barcares le 31 juillet.

Réservations et renseignements : 06 50 21 71 21 Tarif à partir de 35 €

Réservations Office de tourisme Sète, Balaruc, Carrefour, Auchan, https://www.billetweb.fr/election-miss-sete-2017

Airs libres

 La saison des festivals bat son plein à Sète et il n’est pas extraordinaire que son sanctuaire soit comble. Mais, plus grande, l’illustre scène ne serait-elle pas moins prisée par le public et les artistes ?

Des artistes merveilleux cette année encore, peut-être plus que les années précédentes. L’île étant en train de devenir un phare pour les musiciens du monde entier. En effet, la ville sous les feux d’une saison explosive ne s’accorde pas de réels répits, et ses accalmies, elles aussi, paraissent cadencées. Aux tempos de ses invités, l’île ondule.

Oxygénée par sa situation géographique, cette nouvelle  Atlantide   pour les amoureux des ondes sonores a le souffle long. La musique, l‘art, foisonnent partout pour le plaisir de ceux qui ne peuvent pas se rendre tous les soirs aux spectacles officiels  … Dans les rues, les bistrots, inattendus, toujours, les fluides musicaux, ces courants parallèles à la grande marée du théâtre de la mer, mèneront l’aventurier d’un jour qui peut être sétois, en des terres inconnues.

Nous avons rencontré en la personne d’Héloïse Bay et de William Lallemand deux véritables passionnés de musique, au parcours très différents , unis par un amour sans compromis pour leur art, qui à leur manière participent de cette effervescente en marge des grands festivals de la ville.

Will Lallemand est né il y a quarante-six ans, et a commencé la musique quand Héloïse devait voir le jour. A Sète ?

Non. D’ailleurs, Will non plus n’est pas natif de l’île. Il y vit depuis longtemps, elle, y a grandi. Will est autodidacte. Elle a appris le piano, au conservatoire, à l’âge de 7 ans et durant dix années.

C’est le sax d’abord pour Willy qui sévit au sein de groupes comme Massai In dub, Hot Road Addictif, Swine Fine. Mais à côté il gratte, et les projets perso mûrissent… La guitare,  c’est aussi l’instrument avec laquelle s’accompagne Héloïse, elle qui écoutait Norah Jones, Amy Winehouse  quand ado, pressée par ses camarades du lycée , fans de sa cover "d’Umbrella" de Rihanna, elle montait un peu à contre cœur, la boule au ventre, sur une scène improvisée.

Rihanna, Will, ne connaît pas, lui qui a tété du rock énervé durant des années, celui des Shérifs par exemple, et qui s’est aussi imbibé du son métissé de Lavilliers dont il admire la liberté d’expression artistique, de l’énergie démente d’Higelin et des rifs de Paul Personne …

Elle, elle a rencontré quelqu’un…. Un excellent guitariste . Un jazzman. Hadrien. Hadrien Remy. Celui-ci  l’accompagnera sur ses nombreuses tournées. Il croit en son  talent, aime cette voix au timbre grave, suave et sensuel, de ses doigts,  il tisse un écrin feutré pour cet organe prometteur. Cette rencontre va ouvrir au jazz et à ses codes Héloïse - le jazz tel un océan dans laquelle une sirène à l’ondulante chevelure blonde déploiera son aisance vocale lumineuse, avide de profondeurs - Will chante également, ses multiples expériences en tant que membre de collectifs montpelliérains sont derrière lui. Il a créé Mazatland. Mazatland c’est un ovni, un groupe concept, une formation ouverte dont il est l’orchestrateur et l’auteur principal. Ecrire en français (langue délicates à mettre en musique), est pour William Lallemand une gageure, ses textes sont engagés, poétiques, évoquent sans concession des sujets graves sans tomber dans les platitudes moralisatrices et consensuelles dans lesquels certains se prélassent.

Quant à Héloïse, l’anglais historiquement à la source du jazz et rythmiquement tellement approprié, est son partage, même si certaines de ses compositions sont en espagnol et dans la langue de Molière...

Elle les a jouées à Paris, Londres, New York, à Marseille où elle a fait des premières parties inoubliables, celle de Nekfeu, de Black Eyed Peas … « je me rappelle au début j’étais absolument terrorisée, aujourd’hui ça va, je suis toute à mon plaisir », dit-elle d’une voix calme et assurée. Will l’a toujours eu, le trac, au moins un peu, juste ce qu’il faut. Même dans la rue ? Et d’ailleurs, qu’est-ce que ça lui fait de rejouer dans la rue ? La réponse fuse : du bien !

Quant au trac, non, quand même pas, mais il y a également un public que l’on respecte et qui peut être exigeant, il ne faut pas imaginer que les gens qui passent sont sourds … ». D’ailleurs, il arrive que certains s’arrêtent pour parler au groupe à la fin du morceau. L’avantage d’être dehors, c’est aussi ça, pouvoir échanger avec ceux que ça intéresse.

Héloïse connaît ce plaisir de partager librement ses chansons à la terrasse des cafés, et, le fait quelques fois le dimanche chez Adil au bistrot du marché en compagnie de Lucien, un ami guitariste. Mais c’est le 20 et le 21 Juillet que l’on pourra écouter en solo acoustique au restaurant Ô Gobie, puis au café Le Barbu, celle qui n’aime pas qu’on la presse, mais est pressée de ne faire que de la musique. Quand à Will, cela fait longtemps qu’elle constitue sa principale activité, la zizique . Il ne roule pas sur l’or mais il s’en sort. Il fait ce qu’il aime. C’est essentiel. Il enregistre des groupes également, dans son petit studio, produisant des premières maquettes qui constituent une base pour les artistes…

A par ça, cet été, il sera donc le mercredi, jour du marché, rue André Porte  rue des prisons)  et le dimanche de onze heure jusqu’à … ?, sur la place Aristide Briand avec le groupe Blue facette, collectif auquel participe Jacques Kamp, saxo Jazz, directeur de colonie de vacances à la retraite et Josh Bobhol, artiste peintre qui conduira un atelier dans le cadre des Voix Vives et qui s’est fait une joie de se remettre à la batterie pour accompagner des standards jazz joyeusement vitaminés. Héloïse Bay (comme la baie de Sète) reprend également des standards, après avoir, digéré, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Esperanza Spelding ou encore, Liane La Havas. Elle a trouvé sa propre voix, un son, entre pop et soul aux sonorités jazz, une souffle très groovy. Quant à ceux  qui ne connaissent pas  Mazatland, on peut  écouter leurs deux premiers albums en attendant l’arrivée d’un troisième ; lequel s’annonce …très différent.

Questionner Will sur sa musique s’apparente à lui coller un problème de vectorielles, heureusement Hakim , le bassiste explosif du groupe, est arrivé. « Dernier voyage » (c’est le nom de l’album ainsi que d’un morceau), il aura un son 80 et 90 sans vocodeur et impactera des oreilles d’aujourd’hui ;  dès la première écoute, un exotisme burlesque en ressort indéniablement, quelque chose qui vous fait voyager à plein tube ! ». Fort bien, on a hâte de voir ça !

Personne d’autre que la jeune femme ne viendra développer sa vision personnelle de sa propre musique, et certainement préfère - elle, plutôt que d’en parler,  que l’on vienne l’écouter. Will et Hakim, sont partants, toujours pressés de se nourrir des mondes des autres musiciens. Un grand partage, c’est simplement ça la musique et c’est déjà énorme ! 

Jordi Blain Soubrier

Une nouvelle base nautique au Castellas

 C'est la nouveauté de cette saison estivale :

la Ville de Sète a souhaité élargir son offre en ouvrant une nouvelle base nautique éphémère sur la plage du Castellas. Une structure qui permet de faire face à la demande croissante des vacanciers désireux de pratiquer ou de s'initier à l'optimist, au catamaran et à la planche à voile. Ouverte depuis le 19 juin dernier, la base nautique du Castellas est située à environ deux cents mètres à droite après l'accueil du camping et est constituée de trois modules permettant de ranger le matériel et d'accueillir le public.

Ouverte tous les jours de 13h à 18h30, la base nautique du Castellas est animée par quatre agents saisonniers : un responsable de base, un responsable d'accueil et deux moniteurs diplômés d'état titulaires du BPJEEPS Voile pour encadrer les stages et les cours collectifs et particuliers qui sont proposés durant tout l'été. S'adressant essentiellement aux vacanciers du camping et à ceux fréquentant cette plage, la base nautique propose plusieurs formules de location et de cours et est accessible à tous. Depuis le 10 juillet et jusqu'au 25 août, du lundi au vendredi, des stages d'optimist sont ouverts aux enfants de 8 à 11 ans à la recherche d'une première approche ludique de la voile grâce à ce bateau d'initiation très simple à manœuvrer.

De quoi éveiller l'imaginaire des bambins et leur goût de l'aventure. Deux sessions sont prévus durant ces cinq après-midi : 13h15 à 15h30 et de 15h45 à 18h. Pour les marins ayant déjà une première expérience de la voile, et âgés au minimum de 14 ans, il est possible de louer un catamaran Hobi Cat 15 (de 1 heure à 10 heures) ou de bénéficier de cours collectifs limités à quatre personnes et d'une durée de deux heures.

Du côté de la planche à voile, accessible à partir de 12 ans, trois formules de location (de 1 heure à 4 heures) et de cours collectifs sont également prévus. Des activités qui permettent de passer des vacances sportives, de se faire plaisir, en famille ou entre amis, et de faire le plein de sensations. Renseignements et inscriptions sur www.nautisme-sete.fr

"Demain nous appartient" : c'est parti

Le 17 juillet, la ville de Sète a organisé avec la société TelFrance la projection du premier épisode de la nouvelle série TV « Demain Nous Appartient ». Une projection proposée à 19h30 à l'espace Palace, en présence d'une partie de l'équipe de tournage et de l'actrice principale, et diffusée en simultané sur TF1.

Le 17 juillet, TF1 a lancé sa nouvelle série de l'été qui sera diffusée tous les soirs à 19h20 - et rediffusée le lendemain à 10h25. Dans le droit fil de « Plus belle la vie », le défi de ce feuilleton sera de séduire les téléspectateurs chaque jour. Ingrid Chauvin y incarne une mère de famille confrontée à un drame. Dans ce 1er épisode, deux bateaux entrent en collision au large de Sète. Il y a des morts. Chloé est inquiète : son fils, Maxime a disparu. Où est-il ? Que s'est-il passé ? Qui était sur les bateaux ? Cette saga estivale pour laquelle TelFrance a installé d'immenses studios de tournages dans les anciens chais Skalli, met en scène « des gens ordinaires confrontés à des situations extraordinaires ». Six mois de tournage sont prévus jusqu'en novembre pour 130 épisodes de 26 minutes. 30 sont déjà « dans la boîte ».

Bon début pour cette première projection présentée au Palace par une partie de l'équipe de tournage avec autour d'Ingrid Chauvin, un public nombreux et conquis venu la féliciter.

Le tournoi des 6 stations

Le tournoi des 6 stations, tournoi itinérant de rugby sur l'eau, joue les prolongations à Sète pour une deuxième journée, mardi 18 juillet ! Le terrain flottant de 40 x 35 m installé devant le palais Consulaire (la Maison de la mer) et le village d'animations quai Louis Pasteur accueilleront le public et les stars du rugby tout au long de la journée pour des séances de dédicace et autres démonstrations.

En fin de journée, l'équipe sétoise composée d'anciens internationaux dont Christophe Dominici, Jean-Baptiste Gobelet, Brian Liebenberg, et Yann Delaigue, disputera trois matches en deux périodes de 10 minutes.

9h30 : Ouverture du Village, début des animations, distribution de cadeaux 11h : Séance de dédicace avec les joueurs (Village) 15h30 : Introduction Rugby avec Brian Liebenberg (Plage de La Ola) 19h30 : 3 Matchs de 20 min

Un 14 juillet haut en couleurs

 Le spectacle était au rendez-vous pour le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet tiré depuis la plage du Lido : rosaces, gerbes et bouquets ont embrasé la nuit de mille feux, pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs. Des le début de la soirée, sur la promenade, en famille ou entre amis tandis que d'autres, malgré les rafales de vent, avaient choisi de s'installer sur la plage. Et en attendant le clou du spectacle, place à la musique avec l'orchestre Cocktail de Nuit, qui a enchaîné les standards passés et actuels des variétés française et internationale. À la tombée de la nuit, le spectacle pyrotechnique a embrasé et coloré la nuit d'une multitudes de couleurs pendant près de vingt-cinq minutes. Et les centaines de personnes sur la plage, la place Roger Thérond et la promenade du Lido en ont pris plein les yeux. Après le bouquet final, des applaudissements nourris ont salué la qualité de ce feu. De retour sur scène, les musiciens et danseuses de l'orchestre ont poursuivi le concert et fait danser les spectateurs jusque tard dans la nuit.

Le CLJ vient d'ouvrir sur la plage

 Le 13 juillet, le Centre de loisirs Jeunes de la Police nationale a ouvert ses portes près du restaurant le Dôme, sur la plage du Lido. Pour fêter cette installation, Laurent Aspe, son directeur, Michael Atlan, président de l'association et commissaire de Sète-Frontignan, et toute l'équipe des animateurs ont accueilli partenaires et institutionnels, dont Michel Bodart, adjoint élu à la sécurité, pour la ville de Sète, lors d'un rendez-vous convivial sur place.

Le CLJ s'est donné pour mission de faire découvrir aux jeunes le "vivre ensemble", la citoyenneté et le civisme à travers le sport, tout en apprenant à mieux connaître l'homme derrière l'uniforme du policier. Des hommes qui peuvent être des partenaires autant que des soutiens.

Ouvert tous les jours de 10 h à 17 h pendant la saison estivale, sauf jours fériés et week-ends, cette structure prend en charge les enfants à partir de 11 ans et jusqu'à 17 ans et leur propose activités sportives et sorties, encadrées par 6 animateurs diplômés d'état, 3 policiers (dont 2 titulaires d'un BAFD et 1 BE canoë), et 2 animateurs de l'association Hérault Sport. Les activités sont diverses et de qualité. Ici, L'association Odyssée propose de la plongée, l'association SNSM, une initiation au sauvetage en mer avec de la course à pied, de la natation en eau libre, l'utilisation d'une planche de sauvetage... laser game, waterpolo, randonnée avec palmes, canoë, paddle, tennis ballon, beach volley...sont également au programme. Moyennant des tarifs très étudiés, les enfants peuvent bénéficier de sorties à l'extérieur encadrées : Aqualand, parc accrobranche, bateau bouée, kart, vélo, équitation...

A côté du volet « vacances », d'autres sujets de société plus sérieux sont abordés. En contrepartie d'un transport gratuit jusqu'au CLJ, les agents de la CABT interviennent auprès des jeunes pour décrypter les bons comportements à adopter dans les bus. D'autres interventions sont prévues tout au long de la saison. Brigade des mineurs, BAC et formateurs anti-drogues seront appelés à faire de la prévention auprès des jeunes, et une opération « propreté » sous forme de jeu à points sera organisée. Cette formule a séduit aussi bien les enfants que les parents. L'an dernier, le CLJ avait enregistré 16 inscriptions la première semaine.

« Cette année, on en est à 32, et chaque jour de nouvelles inscriptions arrivent. On estime qu'on va tourner autour de 50 enfants et peut-être davantage » confie Laurent Aspa. La municipalité s'est particulièrement impliquée cette année pour rendre possible cette ouverture en accentuant son soutien à l'association, notamment du point de vue logistique. Une aide indispensable saluée par Michael Atlan, qui en a remercié chaleureusement la ville de Sète et ses services sans lesquels « tout ce qui est autour de nous n'existerait pas », a-t-il précisé.

MISS Sète 2017, ce sera le 22 juillet

L’élection officielle de Miss Sète 2017 aura lieu le samedi 22 juillet à Sète, salle Georges Brassens à 20 h 30 lors d’un repas/spectacle.L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout et texte

Cette manifestation est organisée par l’Association Je suis né à Sète avec le concours de la Municipalité de Sète, le spectacle est produit par le Comité Miss Languedoc.

L’année dernière, Manon Trenza remporta l’élection de Miss Sete 2016. Les candidates sélectionnées défileront sur 4 passages chorégraphiés (Robes de soirée et maillots de bain) devant un jury présidé par la chanteuse sétoise Eve Angeli, accompagné de Camille Cerf (Miss France 2015), de personnalités sétoises et de la municipalité.

L’Election se déroulera devant un public auquel il sera demandé d’émettre un vote consultatif sur un bulletin. Cette soirée accueillera entre les passages des candidates : Le groupe The Gypsy’s, le groupe les Gentlemen Crooners, Le show des Miss régionales accueillant sur scène : Miss Languedoc 2016 1ème Dauphine de Miss France 2017 : Aurore Kichenin.

La jeune fille qui sera élue Miss Sète 2017 participera à la demi-finale de Miss Languedoc Roussillon 2017 qui aura lieu à Port Barcares le 31 juillet.

Les conditions de participation à l’élection :

• Etre née 1er Novembre 1992 et le 1er Novembre 1999
• Mesurer 1 m 70 minimum).

Réservations et renseignements : 06 50 21 71 21 Tarif à partir de 35 €

 

Je suis né à Sète : du groupe Facebook à l’association C’est en février 2015 que le groupe Facebook « je suis né à Sète » (8800 membres) s’est constitué en association. Après plusieurs évènements ayant réuni un grand nombre de participants, Hugues Barthes, le membre fondateur, a souhaité passer « du virtuel au réel ». La première manifestation avec le loto de l’association a réuni 500 personnes en fin d’année 2015. Le 1er juillet dernier, l’association a brillamment organisé la première élection de Miss Sete (sous l’égide du comité Miss France) à la salle Georges Brassens devant 200 personnes et un jury de personnalités Sétoises.

  

   

Tournoi des 6 stations

tournoi-des-6-stations-3705028

 Tournoi des 6 stations le lundi 17 juillet

Le lundi 17 juillet se déroulera à Sète sur le plan d’eau de la Maison de la Mer (ancienne Chambre de commerce) une grande première mondiale avec le 1er Tournoi des 6 Stations, version méditerranéenne de celle existant déjà en montagne. Une compétition de rugby à 5 contre 5 disputée sur un terrain flottant de 40m de long et 35m de large. Recouvert de pelouse synthétique afin d’accélérer le jeu, le terrain sera délimité par… l’eau !
« Je suis très content que cet évènement voit le jour ! C’est une première mondiale, en prime à Sète, dans une ville magnifique avec ses canaux et cette lumière… Cela représente d’autant plus l’état d’esprit que l’on souhaite amener avec ce rendez-vous, à la fois décalé et festif », a lancé avec enthousiasme Yann Delaigue, joueur et organisateur de l’évènement.
La «barge» du tournoi se déplacera ensuite de plage en plage, de Palavas-les-Flots (18 juillet), à Marseillan (19 juillet), Valras-Plage (20 juillet), le port de Gruissan (21 juillet) et fin du périple le 22 juillet sur les rivages de Port-Barcarès, dans les Pyrénées-Orientales.

24 stars présentes


Vingt-quatre stars du rugby ont répondu à l’appel des organisateurs Yann Delaigue, Stéphane Rouault, Françis Ntamack et Cédric Desbrosse. Chacune des équipes, qui représentera l’une des six stations balnéaires, sera composée de quatre joueurs amateurs de chacune des villes hôte et de quatre «jeunes retraités». A Sète, l’équipe sera composée de Christophe Dominici, Jean-Baptiste Gobelet, Brian Liebenberg, et Yann Delaigue.
Chaque match se déroulera en deux périodes de 10 minutes. Les équipes disputeront trois rencontres par journée et un classement sera établi à l’issue de la 5e. La 6e étape à Port Barcarès sera le théâtre des finales qui détermineront la station championne.


Programme à Sète

9h30 : Ouverture du Village, début des animations, distribution de cadeaux
11h : Séance de dédicace avec les joueurs (Village)
15h30 : Introduction Rugby avec Brian Liebenberg (Plage de La Ola)
19h30 : 3 Matchs de 20 min

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon