Gastronomie

La 4ème fête de la tielle avec l'APGS

apgs 2017DSC_0006 (39)

Fête de la Tielle
samedi 23 septembre 2017


Pour la 4ème année consécutive, la Fête de la Tielle s’invite à Sète pour célébrer, aux côtés d’autres spécialités, l’identité culinaire sétoise et faire vivre sa tradition gastronomique aux saveurs spécifiques.
Elle se tient dans le cadre de la Fête nationale de la Gastronomie qui vise à promouvoir les talents et le savoir-faire des professionnels, les produits du terroir et le patrimoine culturel des régions.
La manifestation s’ouvrira dès 11h, sur la Place Aristide Briand autour du Kiosque Franke, en présence des organisateurs de l’APGS, des partenaires et des personnalités. Soutenue par la Région Languedoc-Roussillon, Thau Agglo, la Ville de Sète le Ministère de l’Agriculture et la CCI Hérault, cette nouvelle édition réserve au grand public un programme attractif avec la participation de Miss Sète 2017, des animations créatives et musicales.

Son objectif est de valoriser l’action des membres de l’Association pour la Promotion de la Gastronomie Sétoise et de communiquer sur l’avancée de la démarche IGP.

Les élus de la Ville et les partenaires pourront aussi apprécier cette année la participation de 2 professionnels invités pour cette fête Nationale de la la Gastronomie : M. Bellot, conchyliculteur et "Chez Alphonse et Fils", Glacier. De quoi se concocter un repas entre coquillages et brasucades, tielles et autres produits comme la macaronade de poulpes d'Euro-Traiteur ainsi que de très bonnes glaces Bio ou non bio, fabriquées à Sète.

Questions boissons, c'est l'association"Je suis né à Sète" qui officiera.

Par ailleurs, avec un périmètre élargi par rapport à 2016, il est prévu différentes animations autour du Kiosque Franke et plusieurs styles musicaux pour que ce 23 septembre soit bien convivial et synonyme de plaisir.
Une belle journée en perspective avec un rassemblement de tiellistes concurrents sur le terrain mais unis pour la bonne cause, l'obtention de l'IGP.

Ne manquez pas de venir nombreux partager ce rendez-vous unique sur Sète-Bassin de Thau, SAMEDI 23 SEPTEMBRE prochain. Vous êtes les bienvenus.

   

Christian Dassé présentait ce mardi 12 septembre cette 4ème fête de la Tielle : le samedi 23 septembre de 9 h à 23 h sur la place Aristide Briand de Sète.

Déjà annoncée depuis quelques jours, par les médias, vous pouvez maintenant en apprécier la belle affiche réalisée par Gérald Déloye, sur le thème du cinéma et particulièrement, Pirates des Caraïbes.

Cette journée permettra autour de nombreux membres de l'APGS de faire honneur à la Tielle de Sète qui souhaite obtenir son IGP.

En mai 2016, dans le cadre de l’avancement de la démarche IGP Tielles de Sète initiée depuis plus de 3 ans, une rencontre sur 2 sites de production de Tielles avait eu lieu avec les membres de l’APGS et ceux de l’antenne régionale de l’INAO située à Lattes avant la validation du Cahier des Charges IGP Tielles de Sète.

La rencontre s’était poursuivie au siège de la CCI (alors de Sète) où le tour de table avec l’INAO et les entreprises membres de l’APGS avait donné lieu à des échanges sur le contenu du cahier des Charges en cours de finalisation.

L'IGP ou Indication géographique protégée (IGP) identifie un produit agricole, brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique. 

C'est ainsi que L’IGP est liée à un savoir-faire. elle consacre une production existante et lui confère dès lors une protection à l’échelle nationale mais aussi internationale.

Elle peut être basée sur la réputation du produit, qui s’entend au sens d’une forte reconnaissance par le public à un instant donné, et qui doit être associée à un savoir-faire ou une qualité déterminée attribuables à l’origine géographique.

Pour celle des Tielles de Sète, le cahier des charges est maintenant validé et transmis à l'INAO National et il ne manque plus que la validation d'une commission Européenne.

La réponse devrait être connue début 2018 :

"Ce serait formidable pour les Tiellistes du Bassin de Thau (sites sur plusieurs communes) et à priori ce serait la 1ère IGP pour un produit alimentaire transformé." Précisaient les membres de l'APGS.

fete-de-la-tielle-3833369

Mais le coût de l'opération est élevé, plusieurs dizaines de milliers d'euros car le dossier constitué est très technique. L'APGS saisira l'occasion de la prochaine fête de la Tielle, à Sète pour mettre en avant son projet qui s'il se finalise assurera un lien définitif entre la tielle, Sète et le Bassin de Thau dont la consommation ne cesse d'augmenter.

Près de 10% de croissance par an.

 Malgré des difficultés liées à un producteur qui ne travaille pas dans la Région, après des visites chez plusieurs tiellistes locaux visant à mettre en concordance les préparations et le cahier des charges, il reste surtout à ceux de l'APGS à continuer dans la même voie avec leurs produits de qualité pour pouvoir fêter certainement en 2018 la labellisation.

 Monsieur Dassé sera donc àla fête en tant que Président de l'APGS, l'association pour la promotion de la gastronomie sétoise.

L'un des objectifs principaux est d'obtenir le label européen IGP Tielle de Sète. Dans le cadre de cette démarche pour subvenir à ses besoins car les démarches sont longues et couteuses, elle organise avec des partenaires, certains institutionnels comme la Région, la Mairie de Sète et la CCI Hérault , cette 4ème fête de la tielle.

Ce sera aussi l'occasion pour les passionnés de faire le point avec les tiellistes de Sète sur l'avancée de la démarche IGP qui est en bonne voie d'obtention.

Les membres de l'association auront alors l'occasion de montrer au public le savoir-faire des Artisans fabriquant des tielles. S'ils comptent approcher les 4000 visiteurs pour cette grande manifestation il feront tout et ils sont déjà mobilisés pour vous satisfaire.

Championnat du Monde de moules farcies à l’agathoise.

 

Dans le quartier du Vieux Port au Cap d’Agde pendant que les pêcheurs « petits-métiers » démaillent leurs filets une étrange agitation est perceptible. La seconde édition du « Championnat du moules farcies à l’agathoise » se met en place.
Pour cette seconde édition le public a comme l’an dernier répondu présent. Cette année encore il y avait deux catégories de candidats, les amateurs et les professionnels, qui se sont affrontés de façon amicale à travers leurs recettes. Une vingtaine de participants étaient attendus au Vieux Port du Cap d’Agde. Un jury composé de personnalités liées à ce met de choix ont eu la « dure tâche » de départager les candidates et candidats venus pour gagner. Ludovic Calvo, chef de cuisine, pâtissier et consultant culinaire avait lui aussi répondu à l’invitation des organisateurs de cette manifestation, il était président du jury.



Une originalité cette année, la dégustation proposée au public par la « Confrérie des farceurs et des farceuses des pays d’Agde ». Leur Grand Maître, Antoine Catanzano (vainqueur l’an dernier) ne se représentait pas et il leur avait concocté sa recette, soit 20 kg de moules farcies…. à l’agathoise. Pour 3 euros les curieux et fins gourmets pouvaient déguster et apprécier ce plat typique si goûteux. Et, à voir la file d’attente devant la tente des dégustations, ils ne s’en sont pas privés.



Au final, les vainqueurs désignés par le jury sont :

Dans la catégorie des professionnels :

Vice-Champion du Monde : Matilde du restaurant « Le Floride » au Cap d’Agde.
Champion du Monde : le restaurant « Le Millésim » au Cap d’Agde, plage Richelieu Est, représenté par Richard. Les moules farcies ont été faites pas Vincent Berthelon le chef de cuisine.

Dans la catégorie des amateurs :

Vice-Champion du Monde : Anna Canac
Champion du Monde : Pascal Schultz


A la demande de certains professionnels de la restauration qui auraient aimé participer, la prochaine édition pour l’an 2018, sera avancée en début de saison, fin juin ou début juillet. Nous tenons cette information du Grand Maître, Antoine Catanzano en personne.

Nous relayons aussi un appel du Grand Maître, la confrérie attend qu’un gentil mécène veuille bien aider à la réalisation de la banderole. L’appel est lancé !


Voici le texte de la chanson créée par la confrérie et pour la confrérie.

« Depuis la nuit des temps se sont nos grands-parents
Qui nous ont transmis ce qui suit …..

Troulalère, troulala, ce met fin et délicat c’est la recette des agathois.

Dans un poêlon large et profond on y jette des oignons après les avoir mouillés de la bonne huile de l’olivier.  La tomate et les lardons qui roussissent dans ce poêlon. Oh mon dieu que ça bon, la farceuse crénom de non…..

Troulalère, troulala, ce met fin et délicat c’est la recette des agathois.

Dans l’antique cité d’Agde cette recette nous a suivi et si je n’abuse c’est Terrisse* qui l’a écrit.
Les sétois quoi qu’ils en disent ne connaissent pas cela, Paul Valéry, le poète, dans ses écrits n’en parle pas.

Troulalère, troulala, ce met fin et délicat c’est la recette des agathois.

Le Duc de Montmorency au pied de la cathédrale s’installa pour voir s’affronter aux joutes quelques jeunes agathois. Et le soir, pour ses agapes, à son cuistot il demanda de lui préparer des farceuses à la mode de chez moi.

Troulalère, troulala, ce met et délicat qui est digne des Rois c’est la recette des agathois ».

Vous pouvez retrouver la recette réalisée l’an dernier par Antoine Catanzano. La vidéo est visible à cette adresse et vous pourrez aussi y entendre cette chanson, ici :
https://www.youtube.com/watch?v=TDSkZgFbfsk


*Claude Terrisse est né en Agde en 1598 et il y est mort en 1673. A ses débuts il était un marin agathois qui, par la suite, est devenu corsaire au service de Charles-Emmanuel de Savoie, puis de son fils Victor-Amédée 1er, puis ensuite au service de Louis XIII puis de Louis XIV (sources Wikipedia).

4ème Édition de la fête de la Tielle de Sète

4ème Édition de la fête de la Tielle de Sète

Le samedi 23 septembre 2017.

Fête organisée dans le cadre de la fête de la gastronomie, place Aristide Briand, à Sète.

Venez déguster les spécialités sétoises.fete-de-la-tielle-3833369

Fête de la Gastronomie à Valmagne

val1Capture

À l’occasion de la 7ème édition des Fêtes de la Gastronomie, l’Abbaye de Valmagne met en avant ses produits et vins du terroir et vous propose conférence et diner gourmand Plantes aromatiques, alimentation végétale, richesse des légumineuses et produits gourmands du terroir.

Seront débattus avec l’agronome Claude AUBERT de Terre Vivante et Laurent CHEVALLIER célèbre nutritionniste de Montpellier, suivi d’un dîner Moyen Age à la Ferme Auberge Vigneronne du Domaine de Valmagne

Le Samedi 23 Septembre 17h dans le réfectoire de l’Abbaye,

valmCapture

Conférence débat « Gourmandise et Santé : Richesse des plantes aromatiques et des légumineuses pour une alimentation saine et régal des papilles ».

Dans le cadre somptueux du réfectoire de L’Abbaye, le Dr. Laurent CHEVALLIER, nutritionniste au CHU de Montpellier, ainsi que l’agronome et fondateur de Terre Vivante Claude AUBERT, proposeront de se régaler en découvrant les plaisirs de l’alimentation végétale. Un débat suivra la conférence.

(Participation 7€) Suivi à 19h d’un repas « Moyen-âge » Dans la Ferme Auberge Vigneronne du domaine.

Élaboré avec l’aide du Dr. Laurent CHEVALLIER, Laurence D’ALLAINES et Laurent NADAUD auront concocté un repas avec des produits de saison des potagers, jardins et vergers bio de Valmagne et les fromages et les viandes des nombreux producteurs locaux. (25 – 35€)

Organisation de la conférence Itinéraires Culturels de Valmagne

Réservation auprès de l’Auberge de l’Abbaye de Valmagne 04 67 78 13 64 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2ème Championnat du Monde de Moules Farcies à l’Agathoise.

 

Le dimanche 27 août 2017 au Vieux Port du Cap d’Agde.

Avis aux gastronomes.

Si vous souhaitez y participer comme amateur ou professionnel, inscrivez-vous auprès des Offices de Tourisme d’Agde, du Cap d’Agde ou du Grau d’Agde.
Révisez vos recettes et inscrivez-vous sans tarder.

Un stand de dégustation sera proposé sur place afin que chacun puisse goûter à ce plat local si délicat, il sera accompagné d’un verre de vin.

Renseignements et inscription au 04 67 01 04 04 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’hymne des farceurs de moules se trouve ici : https://www.facebook.com/search/top/?q=2%C3%A8me%20championnat%20du%20monde%20des%20moules%20farcies%20%C3%A0%20l%E2%80%99agathoise

La Su 7 après le 20 de 7

su7CaptureAprès le 20 de 7 pour les grands René Le Bail a le plaisir de vous présenter la SU 7 pour les petits et pour les gourmands avec un parfum coca.

Réalisées sur le Bassin de Thau les SU 7, crées par l'inventrice de CroustiThau, sont préparées artisanalement à Pézenas et seront présentes en série limitée pour la Saint Louis 2017.

La Tarte d’anguille de Stéphane Lavaux

 

Cet été France 2 est venu tourner pour la séquence gastronomie de sa célèbre émission Télématin un reportage dédié à une recette originale : la "Tarte d’anguille des Pays agathois au lard fumé et jus de volaille" de Stéphane Lavaux du restaurant gastronomique "La Table de Stéphane".
Loïc Ballet et son triporteur emblématique ont en effet été attiré par ce plat original que Stéphane Lavaux propose régulièrement dans son établissement. Un choix particulièrement judicieux qui valorise le savoir-faire d'un des meilleurs chefs du littoral ainsi que la pêche à l'anguille, une activité ancestrale de la Méditerranée que seul Pierre, le fournisseur attitré de Stéphane Lavaux, pratique encore au Cap d'Agde (» voir aussi le reportage sur le tournage en suivant ce lien).

 






   

Voici un aperçu de la recette de la "Tarte d’anguille des Pays agathois au lard fumé et jus de volaille" de Stéphane Lavaux du restaurant gastronomique "La Table de Stéphane".

La recette pour 8 personnes.

Ingrédients :

  • 2 belles anguilles
  • 8 disques de pâte feuilletée ou brisée très fines
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 200 gr de lard fumé
  • 30 gr d’huile d’olive
  • 40 gr de beurre
  • 1 bouquet d’herbes aromatiques
  • 50 cl de crème liquide
  • 50 cl de jus de volaille ou de jus de veau.

Couper les anguilles en tronçons.
Les fariner puis les dorer à la poêle.
Cuire les 8 fonds de pâte feuilletée entre deux plaques de manière à ce qu’elles restent très fines
Suer les oignons et rajouter les carottes coupées en petits dés et le lard fumé
Ajouter la crème et laisser réduire
Prélever les tronçons d’anguille en éliminant toutes les arêtes
Dresser le fond de pâte, la farce puis disposer dessus les tronçons d’anguille en y ajoutant le jus de volaille réduit
Décorer d’herbes aromatiques
Dégustez

 

 

Stéphane Lavaux - la Table de Stéphane

Stéphane Lavaux œuvre aux fourneaux de son établissement, la Table de Stéphane, après s’être formé auprès des grands chefs comme J.Maximim à Nice ou encore avec les frères Pourcel au Jardin des Sens, à Montpellier. Son restaurant gastronomique est aujourd’hui répertorié dans de nombreux guides ayant apprécié sa cuisine régionale et locale mêlant simplicité et finesse. Lui et sa brigade ne travaillent qu’avec des produits frais achetés auprès des producteurs locaux ou sur les marchés, cuisinés ensuite avec passion et savoir-faire. Généreux dans sa cuisine et dans la vie, le chef Stéphane Lavaux a souhaité transmettre sa passion de la cuisine à tous les amateurs qui souhaiteraient maîtriser les recettes d’un grand chef.

« La Table de Stéphane »
2 rue du Moulin à Huile - PAE des 7 Fonts – 34300 Agde
04 67 26 45 22
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Douces soirées au caveau de Beauvignac

Au Caveau de Beauvignac à Mèze la période estivale est synonyme de soirées Jazz qui connaissent un énorme succès. Elles continuent d'enchanter les amateurs de bonne musique et de bons vins, dans un lieu aménagé pour le plus grand confort du public.

Programmés par Geneviève Rière, férue en culture et arts vivants, ces jeudis donnent à des artistes issus de la scène jazz régionale l'occasion de donner libre cours à leurs talents.beauDSC_0047 (3)

Avec des musiques délicieusement jazzy vous pouvez partager une gamme de vins typiques et rafraîchissants, des tapas cuisinées avec passion et les produits issus du savoir-faire des traiteurs locaux.

Ce jeudi 27 juillet Le Caveau De Beauvignac accueillait La Gitana Tropical qui vient d’enregistrer son premier EP «Mestiza » en auto-production à « La Face B » à Toulouse avec des compositions originales où se mélangent les rythmes des Caraïbes et des Antilles tels que La Guajira et le « Son » cubain, le « Mass », le Gwoka , la biguine de la Guadeloupe, le «Bélé» de la Martinique, sans oublier la racine afro-cubaine et le jazz.

Dans cet album, ont participé d’excellents musiciens tels que : Laurent Lalsingué, Ralph Lavital, Tori Arenate et Cyprien Zeni et LeÏla Cissé… Les interprètes : Irina GONZALEZ qui a accompagné en concert de nombreux artistes dont Silvio Rodrigues, Pablo Milanes, Sunny ADROIT, jeune musicien qui a déjà un bagage solide et prometteur et a multiplié rapidement les expériences professionnelles jusqu’à se voir proposer une collaboration avec André Ceccarelli autour de rencontres entre jazzmens expérimentés et jeunes talents et Yoan DANIER, qui dès l’âge de 9 ans, intègre les cours particuliers de Mr Pascal Latour afin d’apprendre les bases rythmiques et la technique de la batterie. Aujourd’hui, Yoann est basé sur Toulouse et a intégré l’école de batterie Dante Agostini afin de perfectionner sa technique et d’élargir son vocabulaire musical. Une soirée jazzy toute en douceur, en se laissant porter par la belle voix d'Irina et des rythmes variés qui invitaient au voyage.

Avec modération, venaient s'y associer les divins nectars élaborés par la famille des vins de Beauvignac, du Picpoul au Cabernet-Sauvignon sans oublier tous ceux qui compsent la belle gamme au Caveau de Beauvignac....

beauDSC_0026 (7)

Et cela continue les jeudis 3, 10, 17, 24 et 31 août 2017.

Jeudi 3 août : MY JOSEPHINE : Bett Betty et John Owens naviguent dans le répertoire des racines américaines : du blues du delta au jazz de la tradition New-Orleans, des gospels aux chansons folk traditionnelles.

Jeudi 10 août : EDITH CALAS PROJECT : Edith, une voix chaleureuse et profonde au service d’une musique généreuse, accompagnée par l’accordéon complice de Guilhem Verger et la contrebasse experte de Romain Delorme.

Tél : 04 67 43 80 48 - Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

"La cuisine de ma mère" par Michel Adgé.

Conférence sur des recettes locales dans le petit jardin de la "salle du Chapitre" à Agde.

Drapeau du Royaume-Unienglish version : follow this link




 

Cette soirée, intitulée justement « Voix au Chapitre », était organisée dans le cadre de la valorisation du patrimoine agathois par l'association UBIK ART en collaboration avec la Mission Patrimoine d'Agde. Le cuisinier invité ce soir là était Michel Adgé, jadis professeur de physique, un chercheur passionné (et passionnant) qui aime et défend le patrimoine agathois dans son ensemble (du Canal du Midi sur lequel il a écrit une thèse soutenue en 2011 en passant par la faune et la flore d'Agde et de sa région et sur bien d'autres thèmes encore). Il est aussi le président de l’Escolo daï Sarret (association fondatrice du Musée Agathois Jules Baudou) et il est aussi Chevalier des Arts et Lettres.
C'est en présence du Maire d'Agde, Mr Gilles D'Ettore, de Mme Yvonne Keller, adjointe au maire chargée de la culture et de Mme Christine Antoine, conseillère municipale déléguée au Patrimoine et des 33 invités que s'est déroulée cette magistrale démonstration.

Le thème de la soirée consistait à parler du patrimoine agathois et à montrer deux recettes. Tout d'abord la façon de cuire les pois chiches " afin que ça ne soit pas pour jouer aux billes" et aussi la façon de monter un oeuf sans utiliser de la moutarde car "ici il n'y a que les gâte-sauces qui croient obligatoire de monter un œuf avec de la moutarde.... ".
"Je veux aller à l'encontre de certaines idées reçues et en particulier de ce langage qui est juste bon pour les colonisateurs qui viennent de la moitié nord de la France.... Jadis la population agathoise était d'origine exogène mais les gens qui sont venus à Agde se sont fondus dans cette population en prenant les façons de parler, les coutumes agathoises, tandis que maintenant les agathois sont laminés".
"Notre langage est devenu un langage de nègre et il va disparaître. Et en étant optimiste nous sommes encore peu nombreux, environ dix, à savoir nous exprimer en parler agathois. Et dans une génération, c'est fini, c'est disparu.... ".
D'où les tentatives entreprises par L'escolo daï Sarret, dont Michel Adgé est le président, pour sauver ce langage, pour que "dans 50 ans, dans 200 ans, si un japonais ou un turc a la curiosité intellectuelle de savoir comment on parlait à Agde, comment on cuisinait à Agde, qu'il trouve les documents pour cela ".
Tout en épluchant consciencieusement les pommes de terre et l'aïl Michel Adgé continua à développer sa façon de voir la vie tout en se mettant lui-même en cause, de façon ironique.
"Je veux me référer à un livre écrit en 1970, « Le principe de Peter », que l'on peut résumer ainsi : chaque individu tâche de s'élever jusqu'à son niveau d'incompétence.... alors, voilà pourquoi ce soir je donne une conférence sur la cuisine agathoise.... ". Ce qui eut pour effet de faire rire toute l'assistance ainsi que lui-même.
"J'ai vécu toute ma vie au milieu des femmes qui étaient toutes d'excellentes cuisinières. Toute ma vie je me suis fait nourrir sans songer à m'intéresser à ce qui se passait ailleurs que dans mon assiette.
Et puis il est venu un moment où il m'a fallu prendre le relais et je suppose que je me suis imprégné, peu à peu, de ce qui se passait autour de moi à tel point que ma mère, quand j'ai commencé à faire la cuisine, m'a dit que je la faisais mieux qu'elle. Ce qui était faux, naturellement ".
Tout en surveillant la cuisson des pommes de terre, il nous parla des livres qui lui tiennent à cœur dont celui rédigé avec sa mère, qu'il compte compléter et rééditer, "si mon médecin m'accorde un sursis … de 20 à 25 ans". Les recettes qu'il contient sont des "recettes de petits ménages paysans dont certaines ne coûtent pratiquement rien".
Michel Adgé, pour en revenir au thème de la soirée, parla ensuite de sa façon de cuire les pois chiches. "Les pois chiches ont été cuits durant deux heures avec pour seul petit bémol le manque de clous de girofle. Les trois secrets pour bien réussir cette cuisson, les laisser tremper au moins 24 heures avec du bicarbonate, utiliser de l'eau non minéralisée et surtout ne jamais couper l'ébullition".
Michel Adgé y ajoute une feuille de laurier, des gousses d'aïl alors que sa mère, quant à elle, y mettait une tête d'aïl entière. Vint ensuite l'explication sur sa recette à base de baudroie qui sera cuite avec des pommes de terre, de l'aïl, des oignons et dans lequel on incorporera l'aïoli.
Le public très attentif suivait des yeux, avec envie, toutes ces préparations et il a pu ensuite se délecter en goûtant à ces plats agathois.

Jean-Marc Roger.

Les 20 ans de la Belle Epoque

zzzzzDSC_0024 (5)Depuis plus de vingt ans le magasin Carrefour de Balaruc et la Belle Epoque de Gaston Bentata, le créateur des zézettes de Sète, sont partenaires et 20 ans, c'est justement l'âge de la Belle Epoque. C'était donc une évidence : après avoir fêté la journée « Mondiale » de la Zézette l'anniversaire de l'entreprise nene pouvait se dérouler que dans le magasin Carrefour de Balaruc.

Le directeur de l'établissement, est heureux que ce partenariat perdure dans le temps.
« Nous, notre vœu le plus cher c'est de travailler le plus possible avec des petits producteurs locaux aussi bien avec des produits frais qu'avec des biscuits comme la « Zézette de Sète ». Nous avons toujours été aux côtés de Gaston Bentata pour mettre en avant ses nouveaux produits et c'est avec un très grand plaisir que nous faisons à chaque fois des animations avec « La Belle Epoque ». Comme quoi, en grande distribution, on peut travailler longtemps avec des petits producteurs locaux ».

En essayant de rester proche des producteurs régionaux, Carrefour Balaruc a donc mis à l'honneur le traditionnel biscuit sétois, à l'entrée de l'hypermarché.

« La Belle Epoque » a ainsi pu proposer des dégustations des produits de l'entreprise familiale, la nouvelle gamme de Kémias (toute une gamme de biscuits salés comme ceux à l'Anchois, au Roquefort, au Kumin.....) pour l'apéritif et celle des gourmandises sucrées dont la zézette fait partie (l'Amandier de Bouzigues, l'Anis des Garrigues, les Figounettes de Mèze, les Pierres Blanches de Sète, ....). Ce fut une découverte pour certains ou une redécouverte pour d'autres. Et elle peut annoncer la naissane d'une petite dernière, la Framboisette.
Fiers de leurs produits, les membres de la famille "Belle Epoque", présents sur le stand, ont tenu à rencontrer le public durant ce 26 juillet gourmand. Une bonne journée  de communication pour un bel anniversaire, tout en convivialité.

 

Le restaurant de l'hôtel Port Marine, à Sète, innove

Le restaurant de l'hôtel Port Marine, à Sète, innove en devenant le premier établissement Les Halles Solanid en franchise.

Manger bon et manger sain, se faire plaisir à petit prix avec des ingrédients choisis pour leurs valeurs gustatives et nutritionnelles, c'est le pari des Halles Solanid.solanidCapture Quand deux amis, chefs d’entreprise, ont en commun une énergie et des valeurs, un nouveau projet ne tarde pas à naître. Xavier Lormand, directeur général du groupe hôtelier Roussillhotel (10 établissements en Languedoc-Roussillon et à Marrakech) avait envie de propulser le restaurant de l’hôtel Port Marine dans une nouvelle ère et de dynamiser le lieu avec un nouveau concept, une approche moderne et positive de la restauration.SALCapture

"Yann Desplan, Président du groupe Fontalvie, spécialiste de l’innovation santé et créateur notamment des concepts Cliniques du Souffle et R-Révolution Santé, vient de lancer une franchise de restauration, Les Halles Solanid, dédiée à une cuisine authentique, gourmande et totalement orientée vers la santé et le bien-être. A ce projet se greffe bientôt Guillaume Jorda, ami d’enfance de Xavier Lormand et Yann Desplan, qui se verra confier la décoration et l’aménagement intérieur du restaurant. Décorateur autodidacte, Guillaume Jorda va donner une âme à ce lieu en utilisant le fer et le bois, ses matières de prédilection."

En toute logique, le restaurant de l’hôtel Port Marine prend son envol et devient le premier établissement Les Halles Solanid en franchise à s’implanter dans un hôtel après trois ouvertures en propre. Les Halles Solanid : le concept d’alimentation santé L’alimentation est l’un des piliers fondateurs de la bonne santé, trop souvent négligé, soit par méconnaissance, soit par souci d’économie ou de rentabilité.

Or, il est possible de manger et se faire plaisir à petit prix en proposant des plats où chaque ingrédient est choisi pour ses vertus gustatives et nutritionnelles : élimination des mauvaises graisses et des sucres inutiles, utilisation d’épices et d’aromates comme substitut au sel, remise au goût du jour des protéines végétales (céréales, légumineuses…), mise en valeur des fruits et légumes de saison. Toutes les recettes des Halles Solanid sont conçues par les équipes de cuisine et de diététique sous le contrôle du Docteur Dominique Bourgoin, micronutritionniste, Directeur médical et scientifique au sein des Halles Solanid. Roussillhotel, un groupe « bien dans son corps » La famille Lormand, toutes générations confondues, est une famille de sportifs. Elle a toujours été soucieuse d’associer le bien-être et la forme à des vacances détente. solanid2Capture Les établissements thalasso-spa du groupe s’adossent à des professionnels de santé pour la mise en place de leurs protocoles. Les restaurants et leurs chefs sont toujours soucieux de « cuisiner les saisons », de privilégier les producteurs locaux et les filières courtes pour que les saveurs soient aussi généreuses que bienfaitrices.

solanidCapture

La démarche des Halles Solanid s’accordent donc parfaitement à celle de Roussillhotel. Un lieu ouvert à tous, un cadre, un esprit Pour un déjeuner sur le pouce ou une pause gourmande, Les Halles Solanid offrent un bel espace de détente accueillant, où il est facile d’échanger et passer un moment agréable.

Résidents à l’hôtel ou touristes de passage apprécieront de déjeuner à Sète ou de choisir des plats à emporter pour une balade dans la région ou un pique-nique sur la plage.

Un engagement Labels - Bleu blanc cœur - Agriculture biologique - Agriculture raisonnée L’engagement responsable ne s’arrête pas dans l’assiette. Tous les emballages utilisés sont biodégradables et fabriqués à base de matières organiques sans perturbateurs endocriniens. L’établissement utilise des éclairages basse consommation et le tri des déchets est systématique.

  • Les autres établissements Les Halles Solanid
  • - Lodève - Port Marianne (Montpellier)
  • - Odysseum (Montpellier)
  • - Décathlon Odysseum (Montpellier)

Les Halles Solanid à Sète - 30 promenade Jean-Baptiste Marty à Sète : https://www.facebook.com/leshallessolanid

Tél : 04 67 74 92 34

solanid2Capture

- Menus de 12,90€ à 15,90€ (entrée, plat, dessert) - A la carte, plats à 9,90€ salades à 6,90€ - Boissons fraîches, boissons chaudes, formules goûter - La carte se renouvelle toutes les semaines. 

Les préceptes des Halles Solanid : une autre alimentation est possible ! L’alimentation santé repose sur 5 piliers principaux, faciles à comprendre et simples à mettre en place sans pour autant malmener le porte-monnaie : http://fr.hotel-port-marine.com/restaurant.html

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations