Spectacles

Escale centenaire - La Marine nationale présente aux fêtes maritimes de Sète

Du 27 mars au 02 avril 2018, dans le cadre des Fêtes maritimes de Sète, la Marine nationale sera présente grâce à de nombreux stands, installés sur le quai de la République.

La présence du voilier école Mutin et du patrouilleur de haute mer EV Jacoubet, invités d’honneur de l’escale à Sète, permettront de mêler marine d’époque et d’aujourd’hui.

Le Mutin : Construit en 1926 par les chantiers Florimond-Guignardeau des Sables d'Olonne, ce côtre au gréement traditionnel, jumeau des thoniers des Sables, navigue depuis 1927.

mutCapture


Affecté à l'École de pilotage de Saint-Servan près de Saint-Malo, il participe ainsi à la formation jusqu'en 1939.
Lors de la deuxième guerre mondiale, il est envoyé en Méditerranée, où, sous pavillon britannique, il participe à des missions de renseignements.
À compter du 20 juillet 1946, il regagne l'École de pilotage de Saint-Serven.
En 1964, le Mutin est affecté au groupe Richelieu à Brest, chargé de la formation des manœuvriers, appelés aussi "boscos".
En 1968, le groupe Richelieu disparaît et l'État-Major l'affecte à l'École navale, unité à laquelle il appartient toujours.
En 1976, un grand carénage à la direction des Constructions Navales de Brest permet à ce vieux gréement de retrouver un nouvelle jeunesse.
En 1998, son dernier entretien important est réalisé par cette même DCN de Brest qui a refait à neuf le pont, changés quelques bordés et barrots ainsi que les préceintes.

Le patrouilleur de haute mer EV Jacoubet,

  • Mise sur cale le 8 juillet 1980
  • Lancement le 26 septembre 1981
  • Mise en service le 23 octobre 1982

Sète est la ville marraine du patrouilleur de haute-mer Enseigne de vaisseau Jacoubet depuis le 15 octobre 1982.

Le vernissage de l’exposition semi-permanente du musée de la Marine de Toulon, intitulée « Marins au combat - La marine dans la grande guerre » au Théâtre de la mer de Sète, marquera le lancement de l’évènement le 21 mars 2018.  

Les Fêtes maritimes de Sète sont un rendez-vous biennal majeur de la façade Méditerranéenne, permettant de renforcer de façon privilégiée les liens entre les différentes communautés de la mer. Elles permettent par ailleurs de renforcer le devoir de mémoire à l’occasion entre autres de dates anniversaires. Cette année, marque en effet, la fin du cycle de commémoration du centenaire de la première guerre mondiale. 

 LE CENTENAIRE 1918-2018 pour la Maine Nationale


"Les années 2014-2018 marquent le centenaire de la Première Guerre mondiale, conflit majeur de l’Histoire contemporaine.  
Les Français ont gardé de cette guerre l’image d’une guerre terrestre. Pour autant, la première Guerre mondiale s’est aussi déroulée en mer : la maitrise des mers a été un élément clef pendant le conflit et a accéléré la fin de ce dernier." 


Le rôle de la Marine et des marins dans la Grande Guerre est important :


-" sur mer, dans les nombreuses batailles navales méconnues et à travers l’escorte des convois et le maintien des routes d’approvisionnement stratégiques en matières premières. En effet c’est grâce à nos marines de guerre et de commerce ainsi qu’à la mobilisation de l’appareil industriel naval que la victoire a pu être remportée. Si le poilu a pu être armé, ravitaillé, combattre, c’est au matelot qu’il le doit ; - Sous la mer : dans la lutte contre les sous-marins allemands et la destruction des mines qui coulaient de nombreux bâtiments de l’Entente. La 1ère guerre mondiale a été l’avènement de l’arme sous-marine dont l’importance militaire est toujours aussi forte aujourd’hui ; - à terre, à travers le sacrifice des marins engagés tels les canonniers marins et les fusiliers marins, notamment à Dixmude (1914) mais aussi à Hailles et au moulin de Laffaux (1918) ; - enfin, dans les airs, via le rôle de l’aéronautique navale qui a fait ses débuts lors du conflit avec les hydravions.
La première Guerre mondiale revêt également une importance non négligeable pour nos alliés d’outre-Atlantique. Plus de 2 millions de soldats américains ont débarqué en Europe par la mer pendant le conflit et ont affronté les troupes allemandes dans le bois « Belleau ». Ce succès qui fut le premier affrontement majeur de troupes américaines en Europe, constitue un des évènements fondateurs de la réputation des Marines. Le récent déploiement conjoint franco-américain a été baptisé « Bois Belleau 100 » en hommage à cette bataille et ces combattants.  
En 14-18 comme aujourd’hui, c’est toujours en haute mer que se jouent les enjeux de puissance entre Etats. "
 

Théâtre de Poche : Voyez comme on danse

 Jeudi 22, Vendredi 23 et Samedi 24 Mars 2018 à 21H.

Au Théâtre de Poche à Sète. D’après le texte d’ Anne Bourrel – Création au Théâtre de Poche à Sète.

Mise en scène et Jeu Charo Beltran-Nuñez – Danse et chorégraphie Jean-sébastien Rampazzi -Scénographie et costumes Nicolas Marquet – Musique originale et présence sur scène Arnaud Millan –  Création lumière Claire Eloy – Visuels Paul-Eli Rawnsley

Roberto et Rita se rencontrent à la Milonga La Maldita. Rita est une riche héritière. Roberto un petit malfrat, danseur de tango et gigolo à ses heures. Il n’a plus un sous en poche, il crève la dalle et comme si cela ne suffisait pas, il est poursuivi par le clan des Italiens…Entre Roberto et Rita, l’entente est immédiate. Lui voit en elle une solution facile pour trouver l’argent qui lui manque. Elle le désire et voudrait qu’il lui appartienne, entièrement. Dans un hôtel de luxe du bord de mer, le Mirage Hôtel, leur tango vire à la danse macabre…. “

Infos : http://www.theatredepoche.org/   Réservations :  04 67 74 02 83

Théâtre de Poche – Salle de Spectacles à Sète

bourrCapture

Hors Lits 13 à Sète

"nous exerçons nos désirs artistiques là où nous sommes" Depuis 2005, les soirées organisées par le réseau “Hors lits” s'inscrivent dans une démarche sensible de réécrire l'intime en ouvrant des espaces alternatifs entre artistes, habitants et spectateurs. Ces événements proposés en appartements se développent et s'exportent dans plusieurs villes (Montpellier, Toulouse, Marseille, Bordeaux, Barcelone, Nantes, Paris, Bruxelles, Genève, ...) sous forme de “rhizomes” d'artistes rassemblés autour d'un concept commun : Un parcours citadin guidé, durant lequel les participants visitent 4 lieux de vie, habités chacun par un acte artistique de 20mn. Samedi 7 Avril 2018 & Dimanche 8 Avril à partir de 19h00 Le lieu et l'heure de rendez-vous vous seront confirmés dans le mail confirmant votre réservation Réservation obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Mode de réservation : envoyer par mail vos coordonnées en précisant le jour et le nombre de personnes. Frais de participation : 10€ les 4 performances (en espèce si possible!)

Marco Polo au théâtre Jacques Cœur

Théâtre contemporain et musique par la compagnie Les Passionnés du rêve
Vendredi 23 mars 2018 à 20h30 à Lattes

"Marco Polo et l'hirondelle du Khan", une pièce écrite et mise en scène par Eric Bouvron, prix Molière 2016 du théâtre privé pour Les Cavaliers de Joseph Kessel, propose au théâtre Jacques Cœur un voyage musical vers des contrées orientales, en tournée en France actuellement.

De terres en terres, entre légendes et réalités sur les routes de Chine

Après le succès de son précédent spectacle qui évoquait l'Afghanistan, Eric Bouvron nous transporte dans la Chine du XIIIe siècle au travers du récit initiatique du jeune marchand vénitien Marco Polo sur la route de la soie.

A la tête de cet empire,  le grand souverain  Kublai Khan, accueille chez lui le citoyen de Venise, l'aventurier des mers, après un long et rude périple à travers l'Asie. Ce dernier, impressionné en découvrant la puissance de son hôte et  protégé de l'empereur des Mongols lors de son séjour à la cour du chef suzerain, est subjugué par la beauté d’une femme tatouée, la quatrième et la plus précieuse femme du redoutable empereur, le Khan. 

Sur le plateau, la présence d’excellents comédiens et des chanteuses et musiciennes mongoles Ganchimeg Sandag et Bouzhigmaa Santaro et la chanteuse mezzo-soprano Cécilia Meltzer donne à ce spectacle une sensibilité envoûtante,  un spectacle total accompagné d'un musicien multi-instrumentiste.

Théâtre Jacques Coeur
Mas d'Encivade, 1050 avenue Léonard de Vinci à Lattes
Tél : 04 99 52 95 00

Charme et mystère

Au bistrot du Marché,  dire que   se produira ce samedi un des personnages les plus singuliers, les plus  énigmatiques, fascinants, de Sète s'apparente à un euphémisme.  Patrick Joubert, plus célèbre sous  le nom de Lady Bee, s'accommode fort bien de son  surnom :  « l’énigme du siècle ». Ce show gratuit qui se déroulera en deux parties, et dont Johanna assurera les lumières est présenté par l’artiste comme une anthologie de la chanson française. Lady Bee c’est le Montmartre à l’époque des cabarets, celui des Deux Baudets, là où ont commencé, entre autres,  Gainsbourg, Greco, Devos, ou Lapointe, et qu’il connaît comme sa poche. C’est une existence noctambule, fantasmagorique, et un amour sans borne pour la chanson, le spectacle. L'artiste a mené  une existence extraordinaire,  presque autant  que  sa  mère de qui il tient sa vocation;    Simone Annibal célèbre figure de la côte d'Azur   , à laquelle il a dédié  un livre . C’est une vie à contrecourant des tendances actuelles, l’incarnation vivante d’un patrimoine qui continue de subjuguer. Patrick Joubert vit à Sète-  qui constitua une étape  lors dans ses longues tournées dans toute la France, en Europe, en Afrique -  depuis 1982.  Aujourd’hui, moins nomade,  ( il était  "monté"  à la capitale  il y encore quelques années, lui qui a fait la tournée du Grand Carrousel de Paris! ) , c'est l'Ile Singulière  qui fut choisie pour fêter ses 45 ans de métier. Le théâtre de la mer était complet ce soir-là. Lady Bee,  c’est une meneuse de revue de classe internationale,   une voix unique, mais aussi des pointes  d'humour que l’artiste glisse dans ses tours de chant. Une rencontre à ne pas manquer !

Le rendez-vous de Montpellier Danse 2018

Présentée jeudi 15 mars dernier lors d'une conférence de presse, la programmation de la 38ème édition du Festival Montpellier Danse promet à travers la métropole de nombreuses créations parmi les 27 chorégraphies des grandes compagnies européennes invitées.

Du  22 juin au 27 juillet 2018, ce ne seront pas moins de 47 événements gratuits dans différents lieux telles que les places et les médiathèques des communes de la Métropole avec les grandes leçons de danse dans 29 lieux gratuits. Les compagnies de danse contemporaine se produiront aussi dans des théâtres emblématiques de Montpellier, dont l'Agora, cité internationale "de la danse, l'Opéra Berlioz et l'Opéra Comédie.

Parmi les temps forts du festival lancé en 1981 par le jeune chorégraphe prodige Dominique Bagouet,  les grands noms de la danse s'affichent avec le duo hip hop Mourad Merzouki-Kader Attou, Paula Pi ou Anne Teresa de Keesmaeker, la Cap-Verdienne Marlene Monteiro Freitas par la Datsheva Dance.

De l'italien Jacopo Godani qui fera l'ouverture du festival avec la Dresden Frankfurt Dance Company dès le 22 juin avec une création Extinction of a Minor Species, au Ballet du Capitole sous la direction de Kader Belarbi avec la présence de trois jeunes chorégraphes israéliens Yasmeen Godder, de Roy Assaf et d’Hillel Kogan dans le cadre du partenariat France-Israël 2018 les 2 et 3 juillet, de la Compañia Nacional de Danza (CND)  dirigée depuis 2011 par José Carlos Martínez, Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris dans un fastueux programme William Forsythe les 30 juin et 1er juillet au Xenos du chorégraphe britannique d'origine bangladaise Akram Khan cinq fois invité sur les scènes montpelliéraines les 26 et 27 juin...

"Le Festival rend aussi hommage à la célèbre chorégraphe disparue en 2017 Trisha Brown, qui a créé plusieurs pièces à Montpellier ; elle a été très régulièrement invitée. Le Festival Montpellier Danse est un festival de créations par excellence, un rendez-vous culturel incontournable à la renommée internationale." souligne Philippe Saurel,  Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Le programme complet du Festival est téléchargeable en suivant ce lien.

Les locations ouvriront officiellement le lundi 19 mars.

Jazz Manouche au Théâtre de Poche

  Le théâtre  propose, vendredi 16 à 21 h, “Soleil nomade”.

Les cinq musiciens de Soleil nomade chantent et jouent une terre natale inventée, une musique du voyage.

Tarif 15 €/13 €. Également samedi 17. nomCapture

Oscar sur scène les 3 et 5 mai

OSCAR de et avec SÉBASTIEN MIRO -

Prix Beaumarchais-SACD Direction artistique et Mise en scène VALÉRIE L'HÔTE et SÉBASTIEN MIRO Plasticienne, créations visuelles CRISTIANA DANÉO Création lumières ALEXANDRE PEÑARRUBIA Son FLORIAN PAPET Photographies CATHERINE C. Production PRINTIVAL / DANY LAPOINTE Spectacle crée en mai 2018 au THÉÂTRE DE PÉZENAS - Co-réalisé avec le soutien de la VILLE DE PÉZENAS Adaptation du roman illustré éponyme OSCAR paru aux Éditions SYEL www.editions-syel.com Illustrations de Sébastien Spagnolo O

O S C A R est né squelette. Sans chair et sans peau mais à fleur de peau. Une anomalie en quête perpétuelle du sens dessus dessous de sa vie. Voici son histoire insolite, qui va résonner étrangement avec la nôtre. De sa naissance à sa mort, l’énigmatique Oscar se livre avec sincérité, sous forme de petites scènes originales à la folie jubilatoire, pour donner à voir et à entendre sa différence. Mais Oscar est-il si éloigné de nous ? Un plaidoyer délicieusement ironique, touchant le coeur de nos différences individuelles, et qui parlera à chacun d'entre nous.

Un bijou de création  à ne pas manquer! (Voir l'entretien avec Sébastien Miro)

Spectacle de rue Mélando à Teyran

Dans le cadre des 8èmes rencontres des cultures en Pic Saint-Loup, Teyran accueille le samedi 7 avril à 11h le spectacle organisé par l’association Melando « Les Tondues » par la Cie Les Arts Oseurs, théâtre de rue en déambulation.

À la Libération, 20 000 femmes furent tondues sur les places publiques, dans l’ensemble du territoire français, accusées d’avoir eu des relations avec des Allemands. « Les Tondues », c’est l’histoire d’une quête à travers la ville. Une déambulation portée par cinq artistes croisant théâtre, danse et musique où fction et réalité se mêlent pour un moment plein de rage, d’amour et de mélancolie.

Lieu de départ devant la médiathèque. Gratuit. Durée 90’. Public à partir de 12 ans.

Échange avec les artistes après la représentation.

Pour visiter le site de Melando Saison 2018