Spectacles

Théâtre: Le jour de l'évaluation

 

La région se défend pas mal en terme de théâtre. Voici une troupe de Pomérols qui s'active.
 
Le jour de l'évaluation de Mathias Lair, leur dernière création, sera jouée  fin Avril à Florensac (28 avril), Pomérols (27 et 29 avril) et Bessan (26 avril). Elle sera reprise lors du off d'Avignon cet été. Représentations du 6 au 20 juillet 2018 au Théâtre du Castelet, 113, rue de la Carreterie, en Avignon.

 La pièce:

Louis a rendez vous avec Robert pour son entretien annuel de performance, sa prime en dépend. C'est un ancien chauffeur devenu " dispatcher ", Robert, son supérieur, est récemment monté en grade chez Brother's France. Dans le bureau du manager, scène de théâtre improvisée, résonne la voix off du big boss. Flexibilité et mobilité forcées, violence des rapports au travail, les deux personnages s'affrontent.

Mais quand l'intime fait irruption, la mécanique de l'entretien se dérègle et le réel s'estompe. La résistance confuse de Louis – « moi, j'veux pas bouger, j'ai pas de clause de mobilité » dit-il – peut-elle faire vaciller Robert ? À la fin de l'épreuve y aura t-il un vainqueur ?

Ce qu'en dit leur metteuse en scène, Christine Garin:

Robert et Louis n’ont pas le même rapport au langage. Sous le regard impitoyable du boss, le vrai maître du jeu, Robert récite sa leçon, exhibe son art de l’entretien, se repaît de mots techniques tandis que Louis est presque toujours en panne de mots, en manque de langue. S’il a « comme un manque à respirer » comme il le dit lui même, c’est qu’il cherche les mots et que sa parole se dérobe. A l’arrogance du discours de Robert, plein à ras bord, Louis n’a comme réponse qu’une parole fragmentée, constituée de creux et de bosses, ou l’intime domine toujours, dont le rêve est la vraie clé.

C’est ce qui donne à la pièce sa densité poétique et son aspect tragique. Sa dimension universelle aussi : cette incapacité des personnages à parler le même langage, à se rejoindre sur un terrain commun malgré leur ancien compagnonnage. C’est ce qui la fait décoller du réel, de sa signification politique, évidente mais qui ne la résume pas. C’est en tout cas cette alternance de réel et de décrochage du réel qui m’a donné l’envie de la mettre en scène.

La violence surgit, réelle où fantasmée, peu importe au théâtre. Quand le spectacle commence, Robert est seul, un peu hagard, dans son bureau dévasté. À la fin de la pièce, Louis est seul aussi, sur le plateau débarrassé de ses accessoires de bureau et il mime « la correction qu’il administre à Robert ». La première image de la pièce s’éclaire ainsi par la dernière. Et le jour de l’évaluation est comme un serpent qui se mord la queue, car à ce jour là succéderont d’autres jours et à ce Louis, d’autres Louis. Ce début et cette fin, le ressaisissement de Robert après le dérapage qui l’a dévasté, le soudain envol de Louis, ces deux scènes nous disent que finalement l’homme résiste, toujours, un peu.

Le jour de l'évaluation est une coproduction du Théâtre illustré et du Théâtre des quatre voûtes.

Contact: 

Gilbert Grossmann
Directeur artistique des quatre voûtes (association loi 1901)
Contact : 0668431921

MOLIERE à l’honneur avec les Planches Vertes

molP1020162

Ce 10 Mars à la salle Paul VILALTE Le Strapontin accueillait : LE VIN MEDECIN  à partir de Molière joué par LA COMPAGNIE LES PLANCHES VERTES.

L’on y découvrait le seigneur Sganarelle, qui n’a que 63 ans, qui  veut épouser la belle Dorimène, qui n’a que 25 ans et qui lui sert chaque jour un si bon vin.molP1020158
D’ailleurs, il l’a demandée à son père, le Tavernier Alcantor, qui la lui a accordée.
A «l’Illustre Taverne», tous, médecin, philosophe et amis, de vers en verres, font craindre à Sganarelle la disgrâce dont peuvent être victimes les maris, celle d’être cocu !
« Mais le vin vient aux lèvres est comme l’amour vient aux yeux … »

Selon le « Blogule Rouge » : Pour Molière, " Médecin, plus qu’une profession, une science ou une faculté, c’est un statut. Et cela se sait dans la fierté des médecins et la déférence qu’on leur prête, alors que lui, Molière, est traité de farceur, même malgré la considération royale. Oui, mais sur scène, lui aussi devient médecin. La version médicale de l’habit ne fait pas le moine…
Le médecin de Molière use (de trop ?) un vocabulaire scientifique latin, ne se met pas à la portée de son patient, ou, dans ce cas scénique, de son public. Que ce soit du nom des remèdes, de théories trop galvaudées et évidemment signées de « grands noms », ou de l’usage déraisonné du latin, on sent dans les reproches de Molière un manque de confiance lié au fait qu’il lui est impossible de vérifier les dires et les actes du médecin."
Mais avec le vin, c’est tout autre chose… Ce Vin Médecin qui n’a pas été écrit par Molière est une farce jubilatoire qui se conjugue avec du bon vin, de la poésie et du rire pour une comédie explosive.
C’était donc un Molière imaginaire qu’il fallait consommer sans modération.

Inscriptions ouvertes pour "En Poussan ta porte" de mai

La prochaine soirée organisée par En Poussan ta porte aura lieu à Poussan le 11 mai avec un spectacle de la compagnie très connue dans les arts de rue “Les 3 points de suspension”. Les réservations sont déjà ouvertes !

11 Mai : 3 Points de suspentions, « La grande saga de la françafrique ».

Infos et réservations : 06 77 54 88 45

https://www.compagnie-surprise.fr/contact

«Tant que les lions n’auront pas leurs historiens, les histoires de chasse continueront à faire l’éloge des chasseurs.»
(Proverbe africain)

« À l’aube des indépendances, Jacques Foccart, futur directeur des affaires africaines, découvre, dans un village abandonné du sud Dahomey, un livre ancestral qui lui procure les pouvoirs maléfiques nécessaires pour établir les réseaux occultes reliant la France à l’Afrique. Ici commence le récit de la course effrénée du pouvoir hexagonal pour garder la mainmise sur les richesses de ses anciennes colonies. »

La Grande saga de la françafrique convie, de 1958 à nos jours, mercenaires, politiciens, hommes d’affaires et travailleurs humanitaires à rejouer, entre tragédie, Incomédie musicale et documentaire, cette partie de l’histoire encore trop méconnue.

Les improvisateurs rêvent-ils de scènes électriques ?

impro2Capture Une sortie d'atelier supplémentaire des adultes de Sète.
Il y ont goûté en décembre, ils en ont réclamé encore, alors venez leur en donner, du public ! Mardi 13 Mars à 20h30 au Théâtre de Poche,
29,  grande rue Haute à Sète.

improCapture

Entrée libre, bien entendu

CARMEN en Avant-première à l'Opéra Comédie

 Mercredi 14 mars à 18 h à l'Opéra Comédie

Grâce au soutien du CLUB MÉCÈNES BERLIOZ et de ses principaux donateurs (ACÉLYS – GROUPE MAJ – IDÉALYS),  CARMEN en Avant-première  à l'Opéra Comédie.

opuCapture

L’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie a le plaisir de proposer mercredi 14 mars à 18h à l'Opéra Comédie, l’« Avant-première » de sa nouvelle production de Carmen de Bizet, l’ouvrage lyrique le plus joué au monde.

Une fois de plus, la popularité de Carmen se vérifie puisque l’ensemble des représentations affiche d’ores et déjà complet ! C’est avec le soutien du CLUB MÉCÈNES BERLIOZ lancé le 15 février dernier que l’Opéra Orchestre et les équipes de la production organisent cette « Avant-première » qui permettra à un millier de spectateurs supplémentaires d’assister à cet opéra.

Des places au tarif exceptionnel de 10€ (en quatrième galerie) et 25€ sont mises en vente dès à présent, réservables sur le site Internet et sur l'application, par téléphone, ou à la billetterie. CLUB MÉCÈNES BERLIOZ

Jacques Bonnaffé et Louis Sclavis : Colporteurs

Jacques Bonnaffé Louis Sclavis

Colporteurs

vendredi 9 mars 20h30 - Théâtre Molière, Sète

2èmeCarte blanche à Jacques BonnafféJacques Bonnaffé<br/>Louis Sclavis

Au pays du sourire, nous jasons, nous jazzons… Rencontre féconde pour cette 2ème Carte blanche avec le clarinettiste Louis Sclavis, improvisateur hors pair. Entre le bateleur-conteur et le jazzman clarinettiste, ils colportent écrits, anecdotes ou récits recueillis au gré des tournées. Ils manipulent des dossiers brûlants, des extraits de textes d’anthologie. Deux trouvères qui possèdent l’art de l’intervention rapide pour une grande performance !

 

 
En savoir plus  

C'était une frégate au Théâtre Molière

C'était une frégate... Stingo Music ClubfregCapture

– L’Armée du Chalut

Emmanuelle Huteau

lundi 26 mars 20h30 - Théâtre Molière, Sète

Evènement musical dans le cadre d'Escale à Sète

Création avec un concert inattendu entre musique savante et musique populaire ! Un concert exceptionnel dans le cadre d’Escale à Sète, reprenant les chants et musiques des marins embarqués au temps de la marine à voile et de la musique baroque. Un équipage musical de talent composé de neuf musiciens pour cette création inattendue. En partenariat avec Escale à Sète.

 
En savoir plus  

La pièce « Quatre femmes » sur les planches, à Bessan et ailleurs

La pièce « Quatre femmes », proposée pour la deuxième fois par la troupe du Théâtre Illustré, et cette fois dans l’après-midi, s’est jouée devant environ quatre-vingt spectateurs. Certains étaient là pour la première fois, d’autres avaient déjà vu la première représentation et s’y étaient tellement amusés qu’ils n’ont pas résisté à revenir, et tous y ont pris beaucoup de plaisir. Il faut dire que cette pièce est excellente, et que les artistes amateurs de la troupe, tous bénévoles, ne le sont pas moins.

Le spectacle, très demandé, sera présenté le samedi 17 mars, à 20h30, dans la salle des fêtes de Saint Thibéry, puis poursuivra sa tournée héraultaise jusqu'au 4 juillet, au château de Puisserguier.

Ce qu’on peut observer depuis quelques temps, c'est que la renommée de la petite troupe locale s'étend au grand voisinage de Bessan. Elle est d'ailleurs depuis peu parrainée par la Mirondela Dels Arts de Pézenas, une belle référence !.

Grand succès pour le Poulailler du Strapontin

Lors de la 1ère édition du festival de théâtre de Saint Georges d’Orques qui s’est déroulée du 2 au 4 mars dernier, la troupe du poulailler a brillamment représenté la compagnie du Strapontin.

poula2Capture

En effet après deux spectacles le vendredi et le samedi soirs, les acteurs du poulailler ont conclu ce premier festival saint géorgien par une représentation, en matinée le dimanche 4 mars, la pièce « Monsieur de Pourceaugnac » d’à peu près Molière, mis en scène par Marie Anne Mouraretpoula.

Très librement adaptée de la pièce originale, les déboires de Léonard de Pourceaugnac ont amusé et conquis un public venu nombreux .

« Tellement drôle, tellement incisif ».

« Quelle adaptation très actuelle ». « Trop rigolo. Que de rebondissement ». « Vous l’avez finalement « couillonné » à ce prétentieux Toulousain ».

Voici ce que les acteurs ont pu entendre lors de leurs échanges avec le public, lors du pot de convivialité qui a suivi.

Bravo à notre troupe poussanaise

Carré Rondelet : les spectacles en mars

Consacrée à l'écriture contemporaine du patrimoine théâtral revisité, la scène du Carré Rondelet propose à Montpellier une programmation diversifiée comme toujours. Lieu d'effervescence culturelle et d'échanges depuis 2010 à la rencontre des talents nouveaux de la région.

Jeudi 8 et 15 mars 2018 "Les Jeudis Ring" de Léonore Confino avec Estelle Revéreau et Christophe Doyen - Compagnie des Si.

Une comédie grinçante en 17 rounds. Dix sept scènes de couples qui oscillent nerveusement entre rires et larmes. Parents, amants, étrangers, couples mariés, divorcés, tous se débattent avec leurs instincts, leurs idéaux. D'une étincelle se propage le feu, d'un malentendu éclate une guerre, malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l'autre.

Vendredi 9  et Samedi 10 Mars à 20h30 et Dimanche 11 Mars à 17h30 - "Papa doit manger" de Marie Ndiaye avec la Compagnie Poussière avant leur passage au festival d'Avignon cet été

Prix Femina 2001 - prix Goncourt 2009

Interprète(s) : Hawa Diakite, Clara Vidal, Jean-Michel Verton, Rémy Chabrolle, Linda Demessong, Nawel Firmino
Régisseur : Nathan Perrier
Metteur en scène : Lucie Dusapin

Nous nous immisçons en plein cœur d’un microcosme familialen destruction dans une société où il est ordinaire que le chacun pour soi prenne le pas sur le partage ; un père dont la peau noire comme l’ébène réapparaît dix ans après, une femme victime de sa passion insensée et deux filles qui n’en sont que les témoins muets et sacrifiés. L’égoïsme du père contraste avec la générosité aveugle et presque pathétique de la mère. 
Ce huis-clos qui s'articule autour du rejet, de la haine et du désir symbolise une époque à bout de souffle et désabusée par la difficulté à concrétiser ses envies.

Carré Rondelet théâtre
14 rue de Belfort -  quartier Poste de Rondelet - Montpellier
 Compagnie Poussière                                            Réservation au 04 67 54 94 19 - 06 67 97 67 32

4 femmes à Saint-Thibéry

Quatre femmes à nouveau sur les planches à Saint-Thibéry et ailleurs.

La fameuse troupe de Bessan, le théâtre illustré, continue sa tournée. Samedi 17 mars, pour le plus grand plaisir de tous, la troupe du Théâtre Illustré de Bessan, redonnera son spectacle en même temps qu’elle poursuit sa tournée héraultaise jusqu’au 4 juillet au château de Puisserguier. Une petite troupe dont la renommée s’étend au grand voisinage de Bessan et depuis peu parrainée par la Mirondela Dels Arts de Pézenas.

Au programme de cette soirée, Dom Juan de Molière de Molière en introduction, quelques comédiens amateurs à qui on a laissé la scène. Puis, Quatre femmes de Bernard-Gabriel Stern, mise en scène de Annie Oliver, avec Thérèse Castarlenas, Aline Lopez (notre Saint-Thibéryenne), Julia Carayol, Elise Abella et Jean-Louis Jullien. 

L'auteur de la pièce est venu voir la première représentation le 12 janvier à Bessan et a adoré leur interprétation. Puis le bouche à oreille aidant, la pièce passe de village en village.

Résumé de la pièce: Il est de plus en plus d’actualité de faire se confronter sur scène (et ailleurs) des personnages en situation d’abus de confiance, de trahison, de duperie, de moquerie, entre femmes, entre hommes et bien sûr en mixité . Mais ici il s’agit d’amour, promis, partagé ou pas, de Domjuanisme conquérant, séducteur, trompeur ? La femme en est victime qu’elle soit paysanne espagnole, provinciale, artiste parisienne, modèle, détective privée ou comtesse: elle doit se méfier . . .Un homme peut-en cacher un autre . . pour son plus grand malheur . . .ou bonheur. Mieux vaut en sourire . .

Renseignements: Jean-Louis Jullien, Président : 04 67 90 63 28, Thérèse Castarlenas, Vice-présidente 06 14 27 43 71. Salle des fêtes samedi 17 mars à 20h30.

Entrée gratuite, au chapeau.

Prochaines dates: 2 juin Florensac, 9 juin Pomerols, 4 juillet Puisserguiers.