Balaruc le Vieux

Elaboration du PLU de Balaruc-le-Vieux


Dans le cadre de l'élaboration du P.L.U. (plan local d'urbanisme) de la commune de Balaruc-le-Vieux, il est nécessaire de définir les orientations générales du projet de P.L.U. à travers le Projet d'Aménagement et de Développement Durables (P.A.D.D.)

Pour cela, le recueil des avis sur les grands objectifs, doit être le plus large possible, c'est pourquoi la commune et le bureau d'études ADELE-SFI qui l'accompagne, vous invitent à une réunion publique de concertation.

Pour rappel, le P.A.D.D. définit en compatibilité notamment avec le S.C.O.T. du Bassin de Thau et toutes les dernières législations, les orientations générales des politiques d'aménagement, d'équipement, d'urbanisme, de paysage etc... et arrêté les orientations générales concernant l'habitat, les transports et les déplacements, le développement des communications numériques, l'équipement commercial etc... retenues pour l'ensemble de la commune. Il fixe aussi les objectifs chiffrés de modération de la consommation de l'espace et de lutte contre l'étalement urbain.

Une réunion publique aura lieu le LUNDI 11 JUILLET à 18h à la Salle polyvalente.

Signature du contrat Enfance Jeunesse

Mercredi 8 juin, le maire de Balaruc le Vieux, Norbert Chaplin à signé le contrat enfance jeunesse avec Rodolphe Damour, directeur adjoint de la caisse d’allocation familiale de l’Hérault entourés des élus concernés. Ce contrat pour Balaruc-le-vieux, porte sur une aide de la CAF d’environ 100.000 € et sa durée est de 4 ans.



Ce contrat est un contrat d’objectifs et de cofinancement passé entre une Caf et un partenaire, qu’il s’agisse d’une collectivité territoriale, d’un regroupement de communes, d’une entreprise non éligible au crédit d'impôt famille ou d’une administration de l’Etat.
Sa finalité est de poursuivre et optimiser la politique de développement en matière d’accueil des moins de 18 ans.

Quels sont les objectifs principaux du contrat "enfance et jeunesse" ?

Les contrats "enfance et jeunesse" ont deux objectifs principaux :
Favoriser le développement et optimiser l’offre d’accueil par :

  • un soutien ciblé sur les territoires les moins bien servis, au regard des besoins repérés ;
  • une réponse adaptée aux besoins des familles et de leurs enfants ; - un encadrement de qualité ;
  • une implication des enfants, des jeunes et de leurs parents dans la définition des besoins, la mise en œuvre et l’évaluation des actions ;
  • une politique tarifaire accessible aux enfants des familles les plus modestes.

Contribuer à l’épanouissement des enfants et des jeunes et à leur intégration dans la société par des actions favorisant l’apprentissage de la vie sociale et la responsabilisation pour les plus grands.

Georges Cantin

Inauguration

 

Dimanche 8 Mai, c’était le 71ème anniversaire de la Victoire remportée sur le nazisme. C’était aussi l’inauguration à Balaruc le Vieux du nouvel emplacement du monument aux morts.
Le rendez-vous pris pour cette manifestation patriotique revêtait pour la Commune un éclat particulier, en raison des travaux de rénovation de la Place Marcel PRADEL et du rond point des écoles, il fallait déplacer le monument aux morts qui est maintenant installé entre la promenade Georges BRASSENS et la rue des rosiers.
Ce nouvel emplacement proposé par le Maire Norbert Chaplin a reçu l’approbation des associations concernées, ainsi que celui du bureau municipal. Gageons qu’il recevra certainement l’agrément des Balarucois, car l’endroit est plus au calme, et le stationnement et la circulation s’en trouve très nettement améliorée.
Pour cette occasion, le monument a été restauré par une société de tailleurs de pierre réputée à Poussan « Pierre et tradition » qui à redonné son lustre d’antan au monument aux morts érigé en mémoire des combattants de Balaruc le Vieux qui sont tombés sur les différents champs d’honneur des dernières guerres.

G.C.

Faire du Théâtre à Balaruc le vieux

 

Un interview de Thomas Andro
par Georges Cantin

Thau-info : Depuis quand existent les ateliers Théâtre d’Improvisation que tu proposes à Balaruc Le Vieux?

Thomas Andro:
C'est la deuxième année que les ateliers existent à Balaruc le Vieux, la première année, nous avons démarré avec quelques enfants et quelques adultes et puis, la sauce a pris à tel point que nous envisageons l'année prochaine d'ouvrir d'autres créneaux.

Thau-info : qu'est le Théâtre d'Improvisation et comment ça se passe dans ces ateliers ?

Thomas Andro:
Je tiens tout d'abord à préciser que le théâtre d’improvisation est une forme de théâtre à part entière, simplement le texte et l'histoire ne sont pas déterminés à l'avance. Ils sont inventés au fur et à mesure par les comédiens. Contrairement à ce qu’on peut imaginer, c'est une discipline qui s'apprend, et qui se travaille, même si le mot travail semble parfois inapproprié tant on s'y amuse !
Bien évidemment, le contenu des ateliers n'est pas le même pour les enfants que pour les adultes : avec les enfants, l'improvisation est un outil de création de petites scènes, alors qu'avec les adultes l'improvisation est une finalité.
Les ateliers commencent systématiquement par des jeux et des exercices ludiques qui permettent de développer certaines compétences nécessaires à la pratique, comme par exemple la confiance en soi, l'écoute de l'autre, la spontanéité, etc. Ensuite, les élèves mettent en pratique ces techniques dans des scènes improvisées.

Thau-info :  A qui s’adressent tes ateliers théâtre ?

Thomas Andro:
Les enfants qui participent aux ateliers ont, pour la plupart, été séduits par les présentations d’atelier que j’ai proposé en début d'année à l'école de Balaruc le Vieux. Les enfants viennent exprimer leur créativité tout en s’amusant. C'est une façon extrêmement ludique et vivante d'exercer une activité artistique qui permet de s’exprimer de façons différentes en riant beaucoup !
En ce qui concerne les adultes, les ateliers sont composés de personnes d’horizons variés : des débutants et aussi des personnes qui ont déjà pratiqué le théâtre, du coup, chacun vient y chercher des choses différentes : dépassement de soi, vaincre sa timidité, appréhender une autre forme théâtrale, créer tout simplement : Tous ont en commun la volonté d'être et de faire ensemble pour former un joyeux collectif. Le théâtre d'improvisation est très représentatif de cette évidence : nous sommes des individus, et ces individus, ensemble, constituent un groupe, une équipe...

Le jeudi 9 juin, nous organisons à la salle polyvalente de Balaruc Le Vieux, un spectacle d’Improvisation gratuit, organisé par les élèves adultes de l’école. Toutes les précisions seront transmise sur notre blog et notre facebook ainsi que les autres dates de sorties publiques des autres ateliers que j’anime à Frontignan et à Sète.
C’est une belle occasion de venir découvrir l’activité et de se renseigner sur la pratique.

Propos recueillis par Georges Cantin (correspondant de Thau-info à Balaruc-le-vieux)

Blog: http://ahbontheatres.blogspot.fr/
Adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél. : Tél. : 06.20.46.28.63

Conférence sur les huiles essentielles

Nombreuse était l'assistance ce mercredi 16 mars à la salle polyvalente de Balaruc-le-vieux pour écouter Guilhem et Nicolas Bastide d'Izard, les créateurs d'Odlys à Poussan. Grâce à ces talentueux conférenciers nous avons pu découvrir le monde magique des huiles essentielles.
Prévenir les allergies, drainer son foie, prendre soin de son corps avant l’été.... les huiles essentielles sont vraiment à redécouvrir.

Un grand merci à l’association « Groupe Ecoute Echange sur le cancer » et à la municipalité de Balaruc le Vieux qui ont organisé cette soirée.
Et un grand bravo à Guilhem  et Nicolas Bastide d'Izard pour nous avoir communiquer leur science avec passion.

G.C.

Une journée festive

Comme chaque année, à la même époque, les seniors Balarucois se retrouvent, invités par le CCAS pour le traditionnel repas des ainés entourés de quelques élus.

Ce jour là, l’école maternelle "Les Vignés"  lieu des agapes, se pare de ses habits de fête. La salle est décorée et les tables joliment dressées accueillent à partir de midi tous les convives.

La gastronomie est d’ailleurs de mise avec « les traiteurs du Courreau » et son chef Alain qui propose un menu avec des produits du terroir de qualité. Mais il n’y a pas que cet excellent repas au programme, c’est aussi une journée très festive.  

Et cette année l’animation de cet évènement  à été confié à la société Co Events (www.co-events.com). Pour débuter la journée (et pour la finir) nous avons eu le plaisir d’entendre un duo étonnant, au répertoire varié (musette, chanson traditionnelle mais aussi répertoire des années 80) avec Joe Fontana.

Nous avons eu également le plaisir d’assister à la représentation de la très belle troupe de cabaret « Madame est chic ». De superbes danseuses  ont interprété avec grâce de très jolis tableaux, parfois modernes et certains s’inscrivant d’avantage dans la grande coutume du cabaret (indémodable French Cancan !) ou chorégraphies et costumes ont souligné la qualité de cette compagnie.

Plaisir des yeux mais aussi plaisir des oreilles, avec pendant le spectacle de très belles interprétations d’opéra portées par la voix magique d’Arnold Pellegrini, ténor au répertoire vocal étonnant.

Les ainés ont ainsi pu danser jusqu’à tard dans l’après-midi, enchanté de cette journée organisée par le CCAS de Balaruc le vieux. Verre en main et sourire aux lèvres, entre amis et voisins, chacun a pris un grand plaisir à se retrouver dans cette ambiance chaleureuse.

Départ en retraite de Jacqueline Dirand

De gauche à droite : Jacqueline Dirand, Paul Guia, Audry Fernandez, Norbert Chaplin

Quand une personne part en retraite, la cérémonie est toujours empreinte d'émotion pour celui ou celle qui s'en va, et pour ceux qui la voient partir…
C’est entourée de Paul Guia le directeur de Carrefour, et de Norbert Chaplin le maire de Balaruc le vieux, que s’est déroulée ce vendredi dans les locaux de l’hypermarché une sympathique petite fête.
En effet c’était le départ en retraite après 30 années de bons et loyaux services de Jacqueline Dirand qui quitte définitivement son poste de secrétaire de direction. Elle sera remplacée par Audry Fernandez, qui prend sa succession.
Appréciée pour son professionnalisme  par les nombreux directeurs de l’hypermarché qu’elle a côtoyé pendant ces années, y compris à l’époque de « Montlaur » cette femme réservée mais très efficace prend une retraite bien méritée, d’ailleurs à voir le nombre d’employés et de cadres présents pour cette manifestation nul doute à ce sujet que Jacqueline Dirand était très appréciée.
Nous lui souhaitons donc une excellente retraite, ou elle pourra profiter de ses petits enfants, et consacrer un peu plus de temps à voyager ou tout simplement se reposer.

G.C.

Coralie Le Meur de retour du Sahara

 

Festival International du Sahara de Douz

Douz, son désert, sa palmeraie et son festival font partis des perles tunisiennes. Fondé en 1910 et ouvert à l'international depuis 1967, le festival célèbre le patrimoine folklorique de la tribu arabo-berbère des Marzougui (M'razigs).
Implanté aux portes du désert, la place H'nich sert d'immense scène. Femmes, hommes et animaux vous font revivre des scènes de la vie quotidienne, mais aussi du mariage, de la chasse, des combats, des courses... sans oublier l'omniprésente musique et les joutes poétiques.

   

  Coralie Le Meur, l'animatrice chamelière bénévole à DromaSud, secrétaire générale de l'association Dromacity et éducatrice cameline vient de rentrer de Tunisie. Invitée pour le Festival International du Sahara de la ville de Douz, elle a participé au fameux marathon à dos de dromadaire, mais surtout elle a représenté pour la première fois depuis la création du festival (1910) les couleurs de la France en participant à une course de vitesse.

Notre jeune méhariste de 20 ans à encore une fois démontrer sa grande sportivité et son attachement à toutes les cultures chamelières du monde. L'accueil de nos amis tunisiens laisse présager d'autres développements et pourquoi pas la création d'une Fédération Française de Camélisme.
» pour en savoir plus : visitez la rubrique voyage du site de Dromasud

Le cirque au « grand chai »

Lundi à 15 h c’était l’arbre de noël pour les enfants du personnel de l’Ehpad du « grand chai » à Balaruc le Vieux. Mais le spectacle n’était pas seulement réservé aux enfants, tous les résidents étaient conviés pour l’occasion à une représentation du cirque Moreno.
Installé dans la grande salle à manger, on a ainsi pu voir défiler le clown « chocolat » accompagné de son assistante, ses quatre chiens exécutant des numéros d’équilibre, et sautant dans des cerceaux, un petit bouc grimpant sur une minuscule tour Eiffel, des pigeons paons qui, dans un tour de magie se sont transformés en lapins, tous ces animaux guidés ensuite par le clown dans les rangs des enfants et personnes présentes pour leur plus grand bonheur.
Le spectacle c’est terminée avec le clown « chocolat » jouant de la trompette, et un gouter plein de friandises.

cliquez sur une image pour l'agrandir
No images found.

Ouverture des festivités

  No images found.
cliquez une image pour l'agrandir

Ouverture des festivités

D’abord un défilé avec lampions et costumes, parties de l’école élémentaire jusqu’au balcon de la Mairie, où un podium accueillait les différentes classes pour les traditionnels chants de noël à capela.
Confiseries, gâteaux, barbe à papa, pour les enfants, et vin chaud pour les parents, les fêtes de fin d’année et de nouvel an ont commencée à Balaruc le Vieux.
Comme chaque année les enfants des écoles, directrices et professeurs des écoles, parents et amis ainsi que les élus, maire en tête, se sont réunis pour profiter de cette soirée juste avant les vacances scolaires et ainsi se retrouver place de la mairie autour des jeux, toboggan et stands de gourmandises divers. Et puis le père noël descendant l’escalier des remparts fut le « clou » de cette soirée, avec séance photo gratuite, le tout offert par la municipalité Balarucoise…
La fête c’est prolongée jusqu’à tard dans la soirée, il faut dire que la température et l’absence de vent étaient exceptionnelles en ce 16 décembre !

Georges Cantin

Banque alimentaire

Le Vendredi 27 et le Samedi 28 Novembre dernier a eu lieu comme tous les ans la collecte des denrées alimentaires au bénéfice de la banque alimentaire de l’Hérault. C’est le magasin Carrefour et la galerie marchande de l’hypermarché qui nous ont permis d’aller à la rencontre des consommateurs qui cette année encore ont été au rendez-vous de la solidarité.
Cette collecte organisée par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la commune a permis de récolter 600 Kg de marchandises diverses et 212 litres de liquide (lait, huile)
Un grand merci aux généreux donateurs, à la direction de l’hypermarché et de la galerie marchande ; à l’équipe de bénévoles du CCAS qui avec les élus communaux ont été présents lors de ces deux demi-journées. Les denrées récoltées seront distribuées par le CCAS de Balaruc le Vieux, tous les mercredis matins au local de celui-ci. Les familles bénéficiaires de cette action sociale sont inscrites en Mairie où un dossier leur est remis Après étude et vérification, quand les dossiers sont admis, les bénéficiaires ont accès à la distribution pour une période allant de quelques semaines à plusieurs mois.
Pour tout renseignement veuillez contacter la Mairie, service de l’action sociale au 04 67 18 40 00