Balaruc le Vieux

Le Souvenir Français, Comité des deux Balaruc, communique

Résultat de recherche d'images pour "nouveau logo du souvenir français" 

Les tombes des « Morts pour la France » sont souvent en danger, notamment en raison de la disparition des familles.

Du 28 octobre au 2 novembre 2021, les adhérents du Comité de Balaruc seront présents à l’entrée de nos cimetières communaux afin de sensibiliser l’ensemble des familles qui se réunissent dans le souvenir lors de la Toussaint.

Ils seront également présents autant que possible sur la voie publique et notamment au marché du vendredi à Balaruc les Bains.

Ils feront appel à la générosité de tous afin d’être en capacité de sauvegarder le plus grand nombre de tombes de ceux qui ont donné leur vie pour la Patrie et pour notre liberté. Ces tombes de Mort pour la France sont notre Histoire. En les sauvegardant nous préservons la mémoire partagée de nos concitoyens.

Au cours de ces journées, et comme chaque année, une cérémonie commémorative avec appel des Morts et dépôt de gerbe du Souvenir Français aura lieu le 1er novembre à 11 h devant le carré militaire de Balaruc le Vieux et le lendemain mardi 2 novembre à 11 h devant le Monument du cimetière de la Cadole à Balaruc les Bains. Le Souvenir Français invite le plus grand nombre possible à y assister.



ATELIER CHOCOLAT A LA RESIDENCE DU GRAND CHAI

 AAAAGrand chai 2_resultat-1

Mardi, à Balaruc le Vieux, la résidence du Grand Chai avait invité Martial Sevin, Pâtissier et Chocolatier professionnel pour un « atelier chocolat ». Un régal pour les yeux des résidents, mais aussi pour leurs papilles ! Les résidentes et Brigitte l’animatrice ont participé à la confection d’excellentes truffes…

Quand Martial Sevin à confectionné d’abord sa « pâte de chocolat » et à l’aide d’une poche à douille a aligné les bonbons sur sa plaque à pâtisserie, les yeux pétillaient d’impatience pour gouter ces merveilleuses douceurs. En France on mange 7 kg de chocolat par an et par personne en moyenne.

Pour la petite histoire, Il semble que l’origine du chocolat remonte aux civilisations aztèques et mayas du Mexique au Vème siècle. En France c’est sous Louis XIV que le chocolat fait son entrée au château de Versailles. En 1822, la culture du cacaoyer est lancée sur le continent africain, puis en Indonésie.

Il fut longtemps un produit de luxe. Au XVIIIème siècle un kilo de chocolat coutait 4 jours de salaire d’un ouvrier et ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle qu’il deviendra abordable avec son industrialisation.

 AAAAgrand chai 1_resultat

Le chocolat est fabriqué à partir de cabosses qui contiennent des fèves de cacao issues d'un arbuste de la famille des sterculiacées, le cacaoyer. Il aime la chaleur et l'humidité et comme il a besoin d'ombre, on le cultive souvent (comme le café) sous des arbres plus grands.

Les principaux pays producteurs sont :

La Côte d'ivoire premier producteur mondial.

Le Ghana : longtemps premier producteur de cacao, il est aujourd'hui au deuxième rang.

Le Nigeria : cinquième rang mondial.

Le Cameroun : le cacao reste la principale culture d’exportation.

Le Brésil : un des berceaux génétiques du cacao.

L'Equateur : huitième producteur mondial.

L'Indonésie : une des plus vieilles terres de culture cacaoyère au troisième rang mondial.

Enfin la Malaisie avec une production en plein essor et une industrie de transformation importante.

 

Contrairement à des idées reçues, le meilleur chocolat est Français (cocorico) Et qui a dit que le chocolat pouvait nuire à la santé ? Posez la question à votre médecin, vous aurez une bonne surprise !

 

Vous souhaitez faire un atelier chocolat ?

Contactez Martial Sevin, appelez-le au 07 50 49 88 21 il connait tout sur le chocolat…

 

Georges Cantin

 



Le Souvenir Français sollicite la générosité des Balarucois et Balarucoises

Un loto est organisé par Le Souvenir Français pour le financement de ses missions et qui aura lieu dans la salle polyvalente de Balaruc le Vieux le samedi 23 octobre après-midi (accueil à partir de 14 h)

Le Ministère de l'Intérieur a validé les dates du jeudi 28 octobre au mardi 2 novembre pour la Quête nationale au profit des sépultures des MORTS POUR LA FRANCE.

 Comme chaque année le Souvenir Français sollicitera la générosité des Balarucois et Balarucoises pour l'entretien et la sauvegarde de ces sépultures.

 Nous aurons aussi pendant ces journées 2 cérémonies :

  •  La 1ère   le lundi 1er novembre à 11 h devant le carré militaire de Balaruc le Vieux (Rendez-vous à 10 h 45 devant l'entrée du cimetière

  •  La deuxième le lendemain 2 novembre à 11 h à Balaruc les Bains devant le monument du cimetière de la Cadole (Rendez-vous à 10 h45 devant l'entrée Avenue de la Cadole

  • AAAABIIIOOCapture

Théâtre à Balaruc Le Vieux : L'extravagant Monsieur VALENTIN

La ville de Balaruc-le-Vieux a le plaisir d'accueillir une pièce de théâtre présentée par l'Atelier du Kiosque.
Avec « L’Extravagant Monsieur Valentin », les acteurs, sous la houlette du metteur en scène Jacques Brun, visitent un des maîtres de l’Absurde, l’auteur Allemand Karl Valentin.
Réunissant en un spectacle une dizaine de sketchs, l’Atelier  du Kiosque » joue avec enthousiasme  la carte du décalage surréaliste, de l’humour  loufoque qui caractérise l’œuvre du clown munichois …
« Scène à la Gare », « Distrait »,  « Gifles », « Où sont mes Lunettes »  et bien d’autres moments déjantés de l’univers cocasse de Valentin sont donc proposés aux spectateurs dans une mise en scène alerte et colorée où la logique et la raison peuvent y perdre leur latin…

Réservation au 04.67.18.40.00 ou envoyer un mail à

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

en précisant le nombre de personnes (nom, prénom, téléphone) et votre choix 1 et votre choix 2 pour le jour de la représentation.

Possibilité d’achat des tickets le jour même en fonction des places disponibles

2 séances:
- Samedi 9 octobre à 21h
- Dimanche 10 octobre à 17haaaaextCapture

 

 

SALLE POLYVALENTE - 17 Place de la Mairie (utiliser les parkings de l'avenue de Montpellier et de l'Avenue de Sète)

Incroyable Show vocal à Balaruc le vieux

Explosion de feux au Forum


aaacccBLV 2.10

 

Vendredi 1er octobre, l'espace Culture et Loisirs LE FORUM accueillait le Grand Orchestre BOXONG pour un concert époustouflant.
En effet, ce sont 14 artistes qui ont rempli la scène d'une énergie électrique dans une succession ininterrompues de tableaux lumineux et festifs.
La piste de danse n'a pas tardé a accueillir le public heureux de se « défouler » sur des airs bien connus.
Les musiciens, les chanteurs et les charmantes danseuses nous ont présenté un visuel mêlant savamment des chansons et musiques entraînantes avec des effets d'artifices, des jeux de lumières, des confettis et des goodies.

Cette explosion de feux et la performance vocale des chanteurs alliée à la succession de chorégraphies a émerveillé les spectateurs qui n'en revenaient pas d'avoir pu assister à une telle soirée offerte gracieusement par la ville.

Vendredi 1er octobre à 21h, Balaruc-le-Vieux fait le Show

Vendredi 1er octobre à 21h, Balaruc-le-Vieux fait le Show en accueillant un concert-bal avec captation vidéo du GRAND ORCHESTRE BOXSONG qui interprétera diverses chansons à succès. Ambiance garantie.

Ça va chauffer sur la piste de danse !!!

Entrée gratuite - Passe sanitaire et masque obligatoire.

Salle de Thau – Le Forum – 1 rue du Puech (accès par l’avenue des Bains)AAABLVthumbnail_BalarucleVieux fait le Show

Pour les nouveaux habitants de Balaruc-le-Vieux

Ils sont les bienvenus !aaacuiCapture

Ils étaient plusieurs à avoir répondu présents à l'invitation lancée par la mairie pour participer à la cérémonie d'accueil des nouveaux Balarucois. Celle-ci a débuté par une visite du centre-ancien afin de se familiariser avec les lieux emblématiques de notre cité.

Puis c'est dans la salle polyvalente que Norbert CHAPLIN, notre maire, dans un discours de bienvenue a accueilli avec plusieurs membres du Conseil Municipal ces nouveaux habitants qui ont choisi notre commune pour sa qualité de vie. Un verre de l'amitié a clos cette manifestation où chacun s'est présenté et a pu dialoguer et faire connaissance avant qu'un kit de bienvenue soit offert à ceux qui ont choisi de poser leurs valises à Balaruc-le-Vieux.



Revivez le Conseil communautaire du 23 septembre 2021

Le Conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée s’est déroulé le jeudi 23 septembre à Balaruc-le-Vieux.
 

20 points étaient soumis à délibération ==> Téléchargez l'ordre du jour

Ci-dessous une présentation de certains points  qui ont été débattus par les élus présents lors de la séance retransmise en direct (dès 18h) sur le Site de SAM. 

Il était à suivre  sur le site internet 

 

 

L’ordre du jour comptait 20  points.

Le rapport du dernier Conseil Communautaire fut approuvé...

François Commeinhes a ouvert la séance et suite au fait d'avoir été malade  a conseillé à l'assemblée de se faire vacciner...Parmi les points soumis au vote et les décisions approuvées :

La taxe foncière maintenue sur les logements neufs


La suppression de la taxe d’habitation pour les résidences principales, mesure initiée par l’Etat ayant des conséquences sur les collectivités locales, a réintroduit de plein droit l’exonération de la taxe foncière pour les constructions neuves à usage d’habitation.

 Les EPCI peuvent s’ils le souhaitent supprimer cette exonération, non compensée par l’Etat, par une délibération prise avant le 1er octobre pour une application l’année suivante. Supprimer l’exonération de TFPB sur les logements neufs, permettrait de réduire la perte de produit fiscal pour l’Agglopôle, laquelle a déjà été particulièrement pénalisée par la crise sanitaire.

 Le Conseil communautaire s’est donc prononcé pour la suppression de cette exonération, et ce pendant deux ans. 1.898 logements sont concernés, soit un produit de 41.770 € par an / 83.540 € sur deux ans.aeeerbjgjhhjIMG_9433

 
Il y aura ajustement des bases minimum de la Contribution Foncière des Entreprises


En 2020, 5.451 établissements ont été assujettis à la cotisation minimum de CFE. Cette taxe est une composante de la Contribution économique territoriale, héritière de la Taxe professionnelle depuis 2010, due par les entreprises.

 Depuis la fusion des deux EPCI du Bassin de Thau, la nouvelle Agglopôle n’avait pas délibéré sur le sujet, et l’application des montants minimum antérieurement fixés conduit aujourd’hui à des iniquités. Afin d’y remédier et d’assurer une meilleure redistribution fiscale, il est proposé d’augmenter les bases des trois dernières tranches.

 A compter de 2022,les montants de bases minimum applicables seront donc les suivants :

- 531 € pour un montant de CA / recettes inférieur ou égal à 10.000 €;

- 1.056 € pour un montant de CA / recettes supérieur à 10.000 € et inférieur ou égal à 32.600 €;

- 1.323 € pour un montant de CA / recettes supérieur à 32.600 € et inférieur ou égal à 100.000 €;

- 1.828 € pour un montant de CA / recettes supérieur à 100.000 € et inférieur ou égal à 250.000 €;

- 2.207 € pour un montant de CA / recettes supérieur à 250.000 € et inférieur ou égal à 500.000 €;

- 2.587 € pour un montant de CA / recettes supérieur à 500.000 €.aeeeeee


Pour la Zone d’activité économique Massilia à Marseillan

Dans le cadre de l’extension du parc d’activité économique Massilia à Marseillan, les élus communautaires sollicitent l’ouverture d’une enquête publique conjointe préalable à la Déclaration d’Utilité Publique et à la Cessibilité pour le compte de la Société Publique Locale du Bassin de Thau (SPLBT), à qui l’Agglopôle a concédé depuis 2016 la requalification et l’extension de ZAE.

 
Le projet prévoit la création d’un parc d’activité à dominante artisanale pouvant inclure des lots à vocation de petite industrie, commerce de gros, d’un hameau agricole, et de logements de fonction dédiés aux agriculteurs et entrepreneurs de la zone d’activité.

 Les objectifs et enjeux de cette opération sont les suivants :

1 - Permettre le développement des activités sur la commune de Marseillan et favoriser la création d’emplois.

2 - Assurer un lien entre les secteurs en devenir de la ville en assurant un développement cohérent pour l’ensemble des modes de déplacements.

3 - Préserver la trame écologique du secteur.

4 - Pérenniser dans le temps la destination des logements de fonction.


Il y aura des fonds de concours pour soutenir les projets des communes


Dans le cadre du règlement d’attribution des fonds de concours 2021-2026, SAM va soutenir les projets des communes suivants :

 

- A Frontignan, l’amélioration des conditions d'accueil des élèves : Groupe scolaire Marcel Pagnol, sis angle rue des écoles et avenue Maréchal Juin - Démolition-reconstruction d'un bloc sanitaire - rénovation du bloc sanitaire côté Nord. SAM contribuera à hauteur de 30.000 € sur un montant total d’investissement de 134.400 €.

 

- A Poussan, la rénovation patrimoniale des Halles historiques, boulevard du riverain. SAM contribuera à hauteur de 98.716 € sur un montant total d’investissement de 592.293 €.

Sur ces deux projets, l’agglopôle investit donc 128.716 € au service des communes

 
SAM soutient l’acquisition de 18 logements locatifs sociaux collectifs à Vic-la-Gardiole


Sète Thau Habitat sollicite l’attribution d’une subvention pour l’acquisition de 18 logements locatifs sociaux collectifs, avec parkings. Cette opération baptisée « Le Clos Victoria » sis, rue de la Farigoule, à Vic-la-Gardiole sera livrée en février 2022.

 SAM, qui a fait de l’aide à l’habitat social une de ses priorités, versera une subvention de 46.200 € à Sète Thau Habitat pour aider à cette acquisition. 180.000 € seront également mobilisés par Sète agglopôle méditerranée, sur ses fonds propres, dans le cadre du dispositif des « aides à la pierre ».

 
Délégation de service public pour la gestion et l’exploitation du réseau de transports urbains


SAM a confié la gestion de son réseau de transport urbain à un délégataire (Kéolis). Lequel a communiqué son rapport pour l’année 2020, bien évidemment marquée par la pandémie de la COVID-19 avec des périodes de confinement et déconfinement nécessitant une adaptation continue du réseau de bus de SAM.

 
Les principales données de ce rapport :

- En 2020, l’effectif global moyen de l’entreprise a été de 98,35 ETP salariés pour Kéolis Bassin de Thau, 16 ETP salariés pour Kéolis Méditerranée (sous-traitance) et 45 salariés intérimaires en moyenne pour Kéolis.

 
- Moyens matériels : Sète agglopôle méditerranée est propriétaire des bâtiments (dépôt), des équipements et d’une majorité des bus (41 sur 56 dont 4 articulés venus renforcer le réseau). L’âge moyen du parc véhicule est quant à lui de 5,6 ans.

- Côté voyageurs et aspects financiers : L’offre a généré une production commerciale de 2.164.558 kilomètres, soit une baisse de 17% par rapport à 2019. Le nombre de validations à quant à lui été de 2.257.414 contre 3.200.733 en 2019, soit une baisse de 29%. En 2020, le montant de toutes les recettes perçues par le délégataire s’élève à 1.254.887€ HT, soit une baisse de 30.4% par rapport à 2019. Le montant de la contribution forfaitaire versée par SAM au délégataire s’est quant à elle élevée à 8.919.820 €.

Pour la  fourrière automobile


SAM a en charge la gestion de la fourrière automobile. Pour ce faire, elle travaille avec deux prestataires sous contrat de concession, jusqu’en juin 2023 : avec Tom Dépannage pour les communes de l’ex-Thau agglo et avec Delvaux Dépannage pour les communes de l’ex-CCNBT.


Voici le bilan 2020 :
 
Moyens humains et techniques : Pour Tom Dépannage, l’effectif moyen est de 8 personnes. Le groupement compte un parc de 10 véhicules. Pour Delvaux Dépannage, l’effectif moyen est de 2 personnes. Le nombre de véhicules est quant à lui de 3.
 
Analyse des volumes enlevés : En 2020, sur l’ensemble du territoire, on compte 1.571 enlèvements (hors opérations préalables) : 17 opérations préalables, 132 enlèvements de 2 roues, 1.427 enlèvements de véhicules particuliers ou utilitaires et 12 enlèvements de Poids Lourds ou caravanes.
Le coût pour SAM, correspondant donc aux véhicules non récupérés par leur propriétaire, est de 77.730 €HT pour Tom Dépannage et 9.158 €HT pour Delvaux Dépannage.

aeeeeerrIMG_9440

Intention de financement pour la première phase de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan

 

Dans la perspective de l’enquête publique de la première phase de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP) entre Montpellier et Béziers, il convient d’arrêter le schéma de financement de cette phase afin de garantir la bonne information du public quant aux modalités de financement de la ligne tel qu’envisagé à la date de l’ouverture de l’enquête publique prévue d’ici la fin 2021.
 
En ce sens, les élus de SAM ont adopté la signature d’un protocole d’intention de financement entre les parties. Ce protocole d’intention n’est qu’une première étape jusqu’à la signature, en temps utile, des conventions de financement des études post-enquête publique et des premiers travaux.
 
Ce protocole prévoit également une clause dédiée au financement de la seconde phase de la LNMP entre Béziers et Perpignan. Le coût de la phase 1 de la LNMP est estimé à 2.461 milliards d’euros, réparti comme suit :
40% par l’Etat
40% pour les collectivités territoriales
20% par l’Union Européenne

 

SAM est sollicitée à hauteur de 12,4M€ (1,26 % de la part des collectivités), soit l’équivalent de 300.000€ par an sur 40 ans.



A été voté un Contrat d’Objectifs Territorial pour 4 ans avec l’ADEME Occitanie

 

Sète agglopôle méditerranée s’est engagée dans un Plan Climat Air Energie Territorial 2021-2026, en tant qu’autorité coordinatrice de la transition énergétique sur le territoire et porte de nombreux projets en ce sens.
 
Dans ce cadre, et au regard de son ambition territoriale, le Ministère de la Transition écologique a souhaité que SAM bénéficie d’un appui renforcé de l’ADEME, via un Contrat d’objectif territorial (COT). Seules 7 agglomérations ont été retenues en 2021 sur la Région Occitanie, SAM s’inscrit donc dans une démarche d’excellence en matière de transition énergétique.
 
Ce COT permet d’accompagner pendant 4 ans et de manière transversale, sur les champs « climat, air, énergie » et de l’économie circulaire, les collectivités dans la conception de nouveaux plans d’actions sur le moyen et le long terme, permettant ainsi de renforcer les politiques de transition écologique. L’ensemble des champs de compétences de Sète agglopôle est concerné par ces démarches totalement transversales (développement économique, déchets, aménagement, mobilité, habitat…).
 
Dans le cadre de ce COT, l’Agglopôle peut mobiliser une enveloppe maximum de 350.000 € sur 4 ans. Les aides financières accordées dans le cadre du COT sont mobilisables pour du fonctionnement ou de l’investissement. Il appartiendra à Sète agglopôle méditerranée de fixer librement ses dépenses.

 



 

 



Fête des vendanges au « Grand Chai » de Balaruc le Vieux

aaabvcIMG_9396

S’il est des Ehpad où l’on s’ennuie, ce n’est pas le cas au grand chai de Balaruc le vieux. Je n’en veux pour preuve que la fête des vendanges qui s’est tenue ce jeudi 23 septembre. C’est d’abord Francis George, l’homme-orchestre et interprète également de « music tendance » Et tout le personnel sur le pont, directrice en tête, pour animer cette fête traditionnelle, ou chacun peut retrouver la chaleur des derniers jours de septembre, avec son cortège de bons petits plats, et surtout son raisin sous forme solide ou liquide, on fête la fin des vendanges qui si elles ne sont pas les plus importantes en quantité, seront d’une superbe qualité. De quoi tenir jusqu’aux prochaines vendanges à pareille époque.

Georges Cantin

Une retraite bien méritée pour Jean-Yves CAO

 aaaaciaRetraite Jean Yves CAO

Ce mercredi 22 septembre, les élus et le personnel municipal se sont retrouvés pour saluer Jean-Yves pour son départ à la retraite. C'est dans le hall du Forum que Norbert CHAPLIN, maire de Balaruc-le-Vieux a dans son discours rappelé la carrière aux services techniques de la commune ainsi que les qualités du jeune retraité qui va pouvoir profiter de ses passions que sont la pêche, la randonnée, les voyages et bien sur ses petits-enfants. Jean-Yves pris la parole pour remercier l'assemblée et rappeler les années passées au service de la population.

C'est dans la convivialité, autour d'un verre de l'amitié que ses collègues et élus lui ont souhaités une longue et belle retraite.