Balaruc les Bains

Conférence sur la biodiversité de l'Etang de Thau

Une conférence vient d'être organisée par l'Amicale du Port de la Jetée de Balaruc-les-Bains sur la biodiversité de l'étang de Thau.

Les membres de l'A.P.J.B. (gestion et entretien du port central à Balaruc-les-Bains) sont très satisfaits de cette première conférence et sont heureux d'avoir gagné leur pari. La salle Montgolfier était remplie par des Balarucois, des curistes et des touristes ; le public a été conquis.
Ce succès encourage les dirigeants de cette nouvelle Association à reconduire ce genre de manifestation sur le même thème de l'Etang de Thau.
La prestation des 2 conférenciers a été excellente : Frédéric Maxan photographe marin, auteur du livre "Thau oasis de vie" et Pascal Zani, biologiste, sont des plongeurs passionnés spécialistes de l'étang de Thau. Ils ont présenté d'une façon agréable et très «professionnelle» la richesse et la fragilité de l'étang de Thau, sa beauté, sa complexité et son environnement.
Le public, émerveillé, a fait une découverte sous-marine de la lagune de Thau à travers de nombreuses photos.
A la fin de la manifestation les deux conférenciers ont dédicacé le livre "Thau oasis de vie".
Irénée Cathala, Adjoint au Maire responsable de la culture ainsi que Stéphane Antignac, Conseiller Municipal délégué aux ports ont assisté à cette conférence.

A.P.

Gestion des eaux pluviales sur Balaruc-les-Bains

A l’automne 2014 a été initiée la réalisation sur  le territoire de Balaruc-les-Bains du Schéma Directeur de Gestion des Eaux Pluviales (SDGEP), à travers un état des lieux, la mise en place de scénarios complémentaires d’aménagement pour les bassins versants, l' établissement des zonages pluviaux réglementaires, ainsi que l’élaboration d’un Plan d’Action et du Règlement d’Assainissement Pluvial Communal.

Ce SDGEP précise et fixe le cadre d’intervention de la Ville et des gestionnaires d’ouvrages concernés. Il apporte des réponses concrètes, techniques et réglementaires qui fixent pour les 15 à 20 prochaines années un cadre d’intervention pour une gestion quantitative et qualitative des eaux pluviales.

Ce Schéma directeur est soumis à enquête publique ; le dossier d’enquête est consultable à l’Hôtel de Ville du 12 mai au 13 juin, le commissaire assurera des permanences pour recevoir les observations écrites ou orales :

Le Mercredi 18 Mai, de  9 h. à 12 h. - le Vendredi 3 Juin, de 13h.30 à 17h.30  et le Vendredi 13 Juin, de 13h.30 à 17h.30.

A l’issue de cette enquête, le Conseil Municipal délibérera, au vu du rapport et des conclusions du commissaire enquêteur, pour approuver le Schéma Directeur de Gestion des Eaux Pluviales de la commune, éventuellement modifié pour tenir compte des observations et avis éventuellement émis au cours de l’enquête publique.

Marcel Proust humoriste ?

Oui, la langue magnifique de Marcel Proust sert parfaitement l’humour dont l’auteur fait preuve dans certains portraits lors de sa "recherche du temps perdu". C’est ce que l’on a pu découvrir au cours des « Lectures tirées du sac » proposées par l’APCP (Association Pour une Culture Partagée), mardi 10 mai dernier à la bibliothèque municipale, dont le thème était précisément l’humour dans la littérature.
Près de la moitié des participants à cette réunion animée par Anne Gautheron étaient des curistes qui ont lu de plaisants extraits d’ouvrages, de Jean Teulé, Boris Vian, Voltaire, Jean Louis Fournier, à Eric-Emmanuel Schmitt, Guy de Maupassant, Daniel Picouly, passant bien sûr par Marcel Proust.
Belle occasion pour discuter de l’humour, (terme anglais provenant du latin « humor – humeurs et leur influence sur le comportement), différent selon les époques, les auteurs, l’âge, les classes sociales…, de ses qualifications (simple, noir, ou vachard, grinçant…), et de ses fonctions (faire passer un message, critiquer quelqu’un ou quelque chose…).
On a pu également constater que le livre n’est plus le seul support de la lecture, l’ordinateur pouvant aussi remplir cette fonction. Enfin, l’annonce ayant été parfois déformée (humour ?), quelqu’un avait préparé des textes sur l’amour dans la littérature, ce qui a permis d’entendre des poèmes de Claude Debarine et Jacqueline Rousset, poétesses contemporaines peu connues tant on a tendance à croire que seuls les hommes écrivent des vers !

Maurice Bouchard

Le Président du Département en visite à Balaruc-les-bains

 

Les collectivités publiques
associées à  la démarche économique 

"le Département a soutenu ce projet à hauteur de 5 M€. Balaruc est une station thermale historique et la seule de la Méditerranée, elle fait partie de notre patrimoine. C’est aussi le premier employeur privé du bassin de Thau avec 400 salariés et cela est important pour notre économie locale". - Kléber Mesquida.

Les thermes sont gérés depuis le 1er janvier 2012 par la Société Publique Locale d'Exploitation des Thermes de Balaruc-les-Bains (SPLETH) dont les trois actionnaires publics sont : la Mairie de Balaruc-les-Bains (85 % du capital), Thau Agglo (14 %) et le Conseil Général (1 %).
La SPLETH est la première SPL en France a avoir été créée pour une activité thermale. Cette société a pour objet la gestion et l’exploitation des thermes et de toutes activités accessoires, annexes ou complémentaires, ainsi que la mise en oeuvre d’actions de promotion et de développement économique par la conception, la réalisation et la commercialisation de produits et services dérivés dans ce domaine.

La SPLETH ne verse aucun dividende à ses actionnaires. Elle garde ses bénéfices en réserve pour son développement et la diversification de ses activités. 
Par ailleurs la SPLETH paye à la ville de Balaruc un loyer pour les équipements et installations mis à sa disposition. Ce loyer se retrouve dans les comptes de la ville. D’une part, dans le budget annexe « thermes », il permet ainsi de rembourser l’emprunt initial de 28 millions d’euros contacté par Balaruc pour la modernisation de la station. D’autre part, dans le budget principal, où il contribue au fonctionnement de la commune. Ainsi non seulement le nouvel établissement thermal ne coûte rien aux balarucois mais de plus la société qui l’exploite permet de leur faire payer moins d’impôts.

Gérard Canovas, maire de Balaruc-les-bains, est le Président du conseil d'administration et directeur général de la SPLETH.  Sylvain Bonnet est le Directeur des Thermes

   

Ce lundi 9 mai, Kléber Mesquida, Président du Département de l'Hérault, était en visite dans le canton de Frontignan dont fait parti Balaruc-les-bains.

Accompagné par Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade et premier vice-président du département, ainsi que par Sylvie Pradelle, conseillère départementale du canton, Kléber Mesquida a commencé, tôt le matin,  par une visite de la caserne des pompiers de Mireval en compagnie du maire  Christophe Durand. Il a ensuite inauguré la bretelle d’accès Distrisud à Frontignan avant de visiter le Domaine de la Coste à Frontignan dans le cadre de la politique départementale de développement de l'œnotourisme.

L'après midi, le président du Département  était à Balaruc-les-bains  pour visiter le premier établissement thermal de France, dont la réussite illustre une démarche économique exemplaire entreprise par les collectivités publiques. Il a été accueilli chaleureusement par Sylvain Bonnet, Directeur des Thermes, Geneviève Feuillassier, adjointe au Maire, représentant Gérard Canovas, Maire de Balaruc-les-Bains, et Laure Soriteau, conseillère municipale.

Après Balaruc, le Président du Département est parti pour Gigean où le maire Francis Veaute lui a présenté le projet d’aménagement de la traverse de Gigean (RD 613), un autre bel exemple de l'aménagement du territoire suivi par le département.

Annick Pratlong

Pierre Bouldoire, Kléber Mesquida, Sylvain Bonnet et Christophe Durand

Geneviève Feuillassier, Sylvie Pradelle, Sylvain Bonnet et Laure Soriteau

 

COB - Résultats Lutte et championnats de France Lutte Libre

Le Club de Balaruc-les-Bains a participé à une compétition à La devèze à Béziers destinée aux poussins et benjamins.

80 lutteurs des clubs de Montpellier, Béziers, Nimes, Balaruc-les-Bains, le Pic Saint-Loup et de Sète étaient présents.

Résultats des 3 jeunes lutteurs balarucois :

Poussins A (nés en 2010 et 2009) - rencontre amicale sans classement - Martinez-Pinar Théodore et Singier Kévin,

Benjamins (nés en 2004 et 2003 - 46 kgs - 2ème - Callaud Jules.

Prochain rendez-vous le 4 juin 2016 à la salle Alain Colas de Balaruc-les-Bains

 

Autre bonne nouvelle, Championnat de France de Lutte libre ce week end dans la région Pays de Loire où Brice Manna s'est classé 5ème sur 15 lutteurs.

"Une belle performance pour Brice pour sa première saison chez les juniors" dixit sont entraîneur.

Concert Slave à Balaruc-les-Bains

Le trio Crescendo : Marie-Christine Guichot au piano, Martin Brunschwig au violon et Christine Mourlevat-Brunschwig au violoncelle

Un vibrant hommage à l’âme slave à la Maison du Peuple à Balaruc-les-Bains rendu par le Trio Crescendo - piano – violon – violoncelle, suivant l’inspiration tzigane qui a nourri la musique classique avec tant de succès. 

Haydn, dans le final de son fameux Trio dit « des bohémiens» a eu le premier cette intuition en introduisant ces rythmes vigoureux, intrépides et fleurant bon la liberté. L’autre Trio de ce concert était celui de Smetana, grand compositeur tchèque, donc authentiquement slave ; il n'est pas besoin pour lui, bien sûr, de forcer sa nature, l’âme slave coule dans ses veines et sa musique riche et colorée a transporté les auditeurs enthousiasmés. Le Trio pour piano, violon et violoncelle, véritable triangle musical, constitue l’une des formes reines de la musique de chambre. Les grands compositeurs lui ont d’ailleurs offert le meilleur d'eux-mêmes. La plupart n'ont écrit que quelques trios, mais ce sont toujours d'admirables chefs-d'oeuvre.

Le Trio Crescendo réunit trois artistes confirmés (tous les trois enseignent la musique dans la région) qui ont à coeur de partager une complicité musicale. Mariant leurs passions et leurs talents, ils jouent à l’unisson depuis de nombreuses années et offrent des interprétations vibrantes et personnelles ; ce sont des musiciens d'une immense envergure.

Le service culturel de Balaruc-les-Bains a proposé ce soir-là un concert de grande qualité.                                                       A.P.

Un nouveau directeur à l'établissement thermal

Un Balarucois de 40 ans, Sylvain Bonnet,  nommé le 1er avril Directeur des Thermes de Balaruc-les-Bains, premièrestation thermale de France.

Sylvain BONNETSylvain Bonnet a rejoint la SPLETH en janvier 2015 en tant que Directeur Technique et a œuvré  à la fin de la construction innovante du nouvel Etablissement Thermal au démarrage du nouveau process de boue et à l'ouverture au mois de mars 2015 de ce magnifique "paquebot" ouvert aux curistes. Il a assuré le remplacement de Jacques Burille, le précédent directeur qui a quitté ses fonctions en octobre 2015.

Le Nouvel Etablissement Thermal, ouvert pour la deuxième année fonctionne avec plus de 4000 curistes actuellement, les petits problèmes techniques et autres ont été réglés ; bienvenue au nouveau directeur Sylvain Bonnet et aux nouveaux curistes Balarucois.

Annick Pratlong

Commémoration à Balaruc-les-Bains

Le 25 juin 1944, alors que le débarquement allié a eu lieu en Normandie et que la fin des hostilités approche, les Forces Alliées bombardent le secteur de Balaruc souhaitant détruire les industries pétrolières de Sète – Frontignan alors très importantes. Dix-neuf Balarucois ont été tués et il y a eu de nombreux blessés.

La Ville de Balaruc-les-Bains a créé une stèle, il y a quelques années, en commémoration de cette funeste journée qui fait partie de l'histoire de Balaruc-les-Bains afin que cet évènement ne soit jamais oublié.

Une cérémonie de commémoration aura lieu le samedi 25 juin à 11 heures devant la stèle installée à proximité de la Maison du Peuple.

La Boule d'Azur de Balaruc les Bains champion de France

Balaruc-les-Bains a été sacré champion de France des clubs sportifs en Elite 2 et rejoindra donc l'Elite la saison prochaine.

En finale du championnat de France à Clermon-Ferrand , contre Mâcon, Balaruc s'est largement imposé sur le score de 32-16. Une rencontre où les joueurs tous exellents, avaient quasiment le titre avant de débuter les parties traditionnelles, menant déja sur un score sans appel de 22-10.
Le quatrième titre de champion de France en cinq ans des Balarucois qui ont gravi un à un tous les échelons pour accéder au plus haut niveau la saison prochaine.
Félicitations aux joueurs , au staff , ainsi qu'aux supporrters présents.

source : La Boule d'Azur de Balaruc les Bains

Les Après-Midis Cinéma de la Maison du Peuple

Le cinéma, avec un grand écran, revient à Balaruc-les-Bains

Depuis la fermeture de la salle « Le CinéCure », Balaruc-les-Bains ne disposait plus de cinéma. Cette situation obligeait les Balarucois et les personnes en séjour dans la première station thermale de France à se rendre à Frontignan ou Sète.


Afin de combler ce manque, la Ville vient de signer un partenariat avec la société CinéPlan, une société de distribution de cinéma itinérant qui a obtenu une licence d’exploitation. "Nous sommes conscients que les conditions ne sont pas les mêmes qu’une véritable salle de cinéma ; avec cette programmation hebdomadaire, nous ne répondons qu’en partie aux attentes des Balarucois, des curistes et des vacanciers mais j’espère que ceci constituera une première étape vers demain et une solution plus pérenne" explique Iréné Cathala, adjoint au maire en charge des affaires culturelle et des festivités.

A partir du 3 avril et durant les 21 dimanches suivants de l’année 2016, la Maison du peuple va se transformer en salle de cinéma. Cet été, c'est au Théâtre de Verdure que les séances auront lieu. Chaque dimanche après-midi, deux films, sortis récemment dans le circuit, seront projetés. Avec la programmation, chaque premier vendredi du mois, des Écrans du Sud qui met un « coup de projecteur » sur le cinéma régional, Balaruc-les-Bains renoue avec le « septième art ».
Tous les dimanches - Séances à 15h et 18h – Entrée 4 Euros par séance

Secours Catholique à Balaruc-les-Bains

 

Isabelle, Myriam, Christiane (absente sur la photo), Joëlle et Josette (de la Croix-Rouge) participent à la Banque Alimentaire et distribuent des paniers aux personnes dans le besoin. Cette distribution se fait au C.C.A.S. de Balaruc-les-Bains à l'annexe de la Mairie, rue des Ecoles.

   

 

 

Le Secours Catholique agit et accompagne les personnes en difficulté par l'écoute, l'information, l'accueil et les aide à trouver les moyens matériels et moraux pour se reconstruire.

L'Equipe de bénévoles présente dans cette Association organise l'aide aux devoirs avec la Croix-Rouge, la distribution des colis alimentaires avec le C.C.A.S., des ateliers cuisine avec la Banque Alimentaire, l'accueil et des aides avec les services sociaux de la Mairie. A Noël elles rendent visite à des personnes isolées et offrent des bons d'achats.

Lydie, Emilie, Anny et Michèle participent au "vestiaire" et aux activités proposées sous la houlette de Jacqueline Martinez qui anime "de mains de maître" depuis plus de 15 ans cette joyeuse équipe.

Une boutique est ouverte chaque mercredi, afin de recevoir les personnes intéressées, au local du Secours Catholique se situant à côté de l'Eglise. Heures d'ouverture : de 9 h. à 12 h. et de 14 h. à 16 h.30

 A.P

 

 

Coordonnées du Secours Catholique :06 29 21 27 52 - Jacqueline Martinez : 06 31 67 21 98