Bessan

Des rires et de la bonne humeur pour la kermesse du club de football


 A l’approche du stade municipal Casalta, il s’entendait des cris d’enfants inhabituels et une effervescence palpable.

Le confinement n’avait pas permis au club local de football d’organiser de grands événements à l’exception de stages en petits groupes. Récemment, c’est une réjouissante kermesse qui a été proposée aux enfants du club autour de la pelouse.

En respect d’un protocole sanitaire strict, des structures gonflables ont été installées et des jeux de ballon ont aussi été engagés sur le stade. Tout au long de l’après-midi, de nombreux enfants ont participé sous une chaleur de plomb, encadrés par l’équipe dirigeante et les bénévoles de l’As Bessanaise Football, pleinement impliquée pour cet événement.

Le maire, Stéphane Pépin-Bonet, est venu encourager et féliciter le club, accueilli par Patrick Artero et son équipe. Avec les élus Pierre Mora et Diégo Moralès, tous ont pu évoquer les prochains projets dont la grande fête du club prévue le 10 juillet, même si tous restent en attente des nouvelles directives sanitaires. A nouveau, des rires et de la bonne humeur en prévision.

Mieux visibles en vélos tous terrains, les policiers municipaux de Bessan, plus proches

Avec les départs des précédents agents de police municipale en seulement quelques mois, l’équipe municipale a vite réagi pour recruter de nouveaux agents.

Depuis le début de l’année, une nouvelle police municipale prend progressivement forme. Désormais pilotée par Pierre Mora, adjoint au maire et dirigée par Yannick Trémoulet, nouveau responsable, elle axe sa priorité sur la proximité.

Dernièrement, le service s’est équipé de cycles particulièrement utiles.

A la fois écolos et pratiques, les vélos tous terrains permettent de mieux organiser les patrouilles de proximité dans tout le village, centre-ville comme quartiers. Il s’agit pour les agents d’encore mieux entrer en contact avec la population, laquelle semble apprécier cette initiative.

La nouvelle étape de la municipalité est la finalisation des effectifs avec un dernier recrutement dans les semaines qui viennent.

Une ville n’est pas obligée de posséder un service de police, toutefois, une règle non écrite précise qu’un agent pour mille habitants est conseillé. Avec ce dernier recrutement, le service police bessanais sera conforme à ces préconisations.

Bessan. Un bureau de vote modifié pour les élections régionales et départementales

 


Les dimanches 20 et 27 juin se tiendront deux scrutins électoraux de manière simultanée : les élections régionales et les élections départementales.

En respect de consignes sanitaires très strictes, la municipalité a préparé ces journées de vote avec attention.

Du côté des bureaux de vote, un seul changement est à noter.

En effet, sur les quatre bureaux habituels, un seul a été divisé afin de respecter les superficies demandées par les directives de la préfecture. Les bureaux de vote n°1 (salle des fêtes) ainsi que les n°3 et 4 (école maternelle Georges Bégou) restent inchangés. Chaque salle a été divisée en deux pour accueillir les deux scrutins.

Par contre, le bureau de vote n°2 du centre social municipal a été scindé dans le site : un scrutin aura lieu dans la salle Raymond Devos et un autre dans la salle Sports et Loisirs juste en face.

Côté pratique, il est rappelé qu’une pièce d’identité est nécessaire pour voter.

Sauf modification préfectorale à venir, les bureaux de vote sont ouverts de 8h à 18h.

Les chineurs ravis de la reprise des puces bessanaises du dimanche

 


Depuis plus d’un an, la crise sanitaire a perturbé l’organisation des marchés de plein air.

Le marché aux puces, organisé depuis de nombreuses années en période estivale sur le site ombragé des Peupliers, n’a malheureusement pas failli à cette règle.

La nouvelle équipe gestionnaire depuis l’an dernier a repris du service ce dimanche 30 mai.

Malgré les travaux en cours de l’espace Louis Baldy et les modifications effectuées dans les parkings du centre-ville, Laetitia Planchand accueille à nouveau, depuis dimanche, les vendeurs et les chineurs toujours à l’espace des Peupliers, route de Marseillan, dans une configuration différente pour s’adapter aux contraintes techniques.

Désormais, tous les dimanches, ce rendez-vous permet de compléter les marchés traditionnels et bio du centre-ville.

De 6h45 et jusqu’à 13h30, les personnes intéressées proposent leur vide grenier.

Une participation de 10 euros est demandée pour une voiture et 15 euros pour un camion.

Les réservations se font à tout moment en contactant Laetitia au 06 16 04 00 64.

Le conseil citoyen participatif découvre l’ancien centre d’élaboration Ricard

 

Emmenés par Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et Marie-Laure Lledos, première adjointe en charge de la citoyenneté, les membres du conseil citoyen participatif viennent de visiter l’ancien site de la société Ricard, dont la municipalité est devenue propriétaire en décembre dernier.

Durant une petite heure, elle a permis aux citoyens engagés pour la ville de découvrir les lieux en détails.

D’une superficie totale de 16 000 m², le site est particulièrement vaste. Il semble encore difficile à l’équipe municipale de pleinement se projeter et l’œil averti du conseil citoyen parait utile dans la définition des enjeux.

Une étude de programmation devrait être engagée pour aider le conseil municipal à donner de nouvelles vocations à ces lieux.

L’idée première, qui a conduit la mairie à acquérir le site, est la création d’une nouvelle salle polyvalente, d’une capacité suffisante pour répondre aux besoins d’une cité de 5.200 habitants. Cette salle aux multi-usages ne devrait pas avoir de mal à s’y implanter, laissant aussi la possibilité à d’autres opportunités, culturelles, associatives, de loisirs…

La visite aura principalement permis aux membres du conseil citoyen de mieux appréhender les atouts du site pour accompagner ensuite les élus dans leur réflexion pour le futur aménagement.

La municipalité souhaite ne pas être la seule à se pencher sur le sujet. Une autre visite sera organisée dans les mois à venir pour la population, en mettant en avant l’histoire des lieux créés par Paul Ricard.

L’entretien de son trottoir est aussi un acte écologique et citoyen

 


Le civisme au quotidien, ça existe, surtout lorsqu’il concerne son devant de porte.

La mairie a récemment rappelé des règles essentielles.

Par exemple, les avaloirs dans les rues sont destinés à recueillir les eaux de pluie, lesquelles vont directement dans la nappe phréatique. N’étant pas reliés au réseau des eaux usées, ils ne sont pas conçus pour recevoir des peintures, ciment, huiles, feuilles mortes, hydrocarbures, graisses… Il est donc important de ne pas y verser ces types de produits ou ces déchets.

Par ailleurs, les riverains (propriétaires ou locataires) sont tenus d’assurer le nettoyage des trottoirs ainsi que l’enlèvement des mauvaises herbes en bordure de leur habitation.

Une occasion de rappeler le travail des agents du service « propreté – voirie » de l’agglomération. S’ils font du bon boulot, rien n’empêche à tout un chacun d’être propre au quotidien. Comme le dit l’agglo dans une récente campagne de sensibilisation, il faut agir collectivement pour garder le village propre.

Ainsi, avec le printemps, les herbes folles et autres mauvaises herbes sont arrivées. Avec cette campagne de sensibilisation, la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée souligne que chacun doit désherber les abords de son habitat.

Le désherbage doit se faire dans le respect de l’environnement : à la binette ou à l’eau bouillante, mécanique au rotofil, thermique…

A chacun de balayer devant sa porte comme le rappelle le dicton populaire !

A Bessan, hommage digne et poignant de la population à François, Séverine et Joshua

 

Un recueillement entre larmes, fleurs et émotion.

Samedi matin, ils étaient plusieurs centaines réunis sur la place de la Promenade pour rendre un hommage particulièrement poignant aux trois victimes de l’incendie survenu dans la nuit du 21 au 22 mai derniers dans une maison de la rue Puits Auriol.

Les amis et la famille de François, Séverine et Joshua, initiateurs de l’événement, ont été rejoints par de nombreux habitants juste devant le local de la Brasserie du Soleil, commerce du couple décédé.

Alors que les commerces voisins avaient fermé leurs rideaux en signe de solidarité, la famille a tenu à dire quelques mots pour remercier tous ceux qui ont pris part à leur douloureuse peine après le tragique événement.

Au nom des enfants présents, Océane, Kylian et Hugo, les intervenants ont rappelé la mémoire des trois victimes.

Après avoir rappelé les qualités des disparus, ils ont aussi tenu à remercier les gendarmes, les sapeurs-pompiers et la municipalité.

Moments de silence, dépôts de fleurs et de dessins par des écoliers et leurs enseignants… le recueillement aura été à la fois sobre et solennel.

A l’issue des prises de parole, le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, a tenu à remercier tous les participants et à saluer la dignité de la famille et de tout le village suite à ce drame et à cette épreuve en rappelant que la ville serait aux côtés de ceux qui restent, le cœur rempli de ceux qui sont partis.

 =>Les personnes souhaitant venir en aide à Kylian et Hugo ayant tout perdu dans l’incendie peuvent encore le faire au moyen de l’urne placée expressément à cet effet en mairie.

Bessan. La nouvelle place de la Promenade vit au rythme du déconfinement

Comme partout en France et dans le monde, la pandémie n’aura pas été un long fleuve tranquille.

A Bessan, il est un lieu qui aura, plus que d’autres, souffert de la crise sanitaire : la nouvelle place de la Promenade.

Alors que ses travaux de requalification étaient presque terminés, le premier confinement a stoppé les travaux. Depuis, la vie n’avait pas pleinement repris.

Après une reprise du chantier, l’inauguration a eu lieu en octobre dernier avec environ six mois de retard.

Pendant tout ce temps, les interdictions liées aux contraintes sanitaires ont empêché la réouverture des terrasses et l’organisation de grandes festivités, habituées à se dérouler sur cette place emblématique.

Depuis quelques jours, la place rénovée reprend vie.

Reste maintenant à la ville d’organiser des animations et des événements plus festifs, comme la fête locale par exemple.

D’ores et déjà, des marchés nocturnes seront proposés cet été.

La municipalité attend avec impatience les nouvelles règles sanitaires de la préfecture pour enfin retrouver une Promenade animée et vivante.

Une nouvelle brasserie en l’honneur des sports sur la place de la Promenade de Bessan

 

Née au milieu des années 1990, la brasserie de la Promenade n’est plus.

Fermée en juillet dernier, elle vient de tourner une page de son existence en changeant de nom et de propriétaire.

Désormais, Stéphane et Graziella accueillent les Bessanais à la brasserie des Sports.

Nouveau nom et nouvelle vie pour ces lieux appréciés le long de la place emblématique de la localité.

Si seulement la terrasse est ouverte aujourd’hui, en respect des nouvelles règles sanitaires, l’établissement va progressivement prendre son envol au fil du temps.

Les propriétaires axent leur travail en complémentarité avec leur seconde brasserie située sur la place voisine de l’hôtel de ville. Le 4, c’est son nom, continuera à proposer un espace privilégié pour les repas.

La brasserie des Sports sera, elle, un véritable bistrot où partager son petit café le matin ou un bon apéritif avec les copains les dimanches de marché.

Comme son nom le laisse présager, les sportifs seront assurément à l’honneur au fil des mois et des levées des restrictions sanitaires au 30 juin prochain.

Longue vie à cette brasserie et félicitations à Stéphane et Graziella pour créer un commerce en cette période.

Bessan. Un exercice militaire aérien et terrestre grandeur nature avec l’armée de terre

L’armée française est annoncée à Bessan.

Les autorités militaires du département ont informé la municipalité que des manœuvres d’exercices interarmées allaient se dérouler sur le territoire bessanais les 2 et 3 juin.

En coopération avec la mairie, et notamment Pierre Mora, adjoint au maire chargé de la sécurité publique et correspondant défense de la commune, ils ont dernièrement présenté le dispositif.

Cette présence locale, terrestre comme aérienne, s’intègre dans le cadre d’un exercice grandeur nature qui débutera quelques jours auparavant sur la plage de Valras.

Ils seront des centaines de femmes et d’hommes sur le terrain à Bessan pour sécuriser fictivement des ponts face à l’ennemi.

Le quartier du Pont, route de Marseillan et les secteurs de Fontmajou et route de Béziers seront concernés.

Les militaires poursuivront leur mission en remontant le département jusqu’à la Cavalerie. Ce sera alors l’issue d’un périple visant principalement à se familiariser avec de nouveaux matériels.

Les bons contacts établis avec les élus bessanais permettront ultérieurement d’organiser un nouvel exercice sur le site de l’ancienne usine Ricard à l’occasion d’une prise d’otage.

Tout un programme…

Incendie Bessan : Hommage à François, Séverine et Joshua

Suite au terrible drame s'étant déroulé dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 Mai 2021, la famille et les amis de

François, Séverine et Joshua leur rendront hommage le

SAMEDI 29 MAI 2021, À 11 H place de la Promenade devant la Brasserie du Soleil

Par solidarité, les commerces seront fermés pendant le rassemblement.