Bouzigues

Le Portail Famille de Bouzigues

L’utilisation du portail famille, expérimenté depuis avril et en fonction depuis mai 2018 démarre progressivement avec 5 connexions par jour, 1529 inscriptions en ligne au mois de mai et 28 paiements en ligne pour le mois de juin.

Pour ceux qui ne sont pas encore adeptes, n’hésitez pas à vous rapprocher d’Isabelle ou Séverine au bureau de l’accueil de loisirs pour qu’elles vous en expliquent le fonctionnement et vous donnent votre identifiant et mot de passe.

Ce portail est très simple d’utilisation.

En procédant aux inscriptions de chez vous à tout moment de la journée et de la semaine, cela dégage du temps à tous pour des rencontres plus centrées autour de vos enfants et de leurs activités lors de vos passages à l’accueil de loisirs. N’hésitez pas à aller faire une cyber visite et voir les programmes de cet été sur http://bouzigues.portail-defi.net

FERME ZOO de BOUZIGUES

Venez rendre visite à vos amis.

Ouverte au public seulement depuis le mois de mai 2000, la ferme zoo est née de la volonté d'amoureux de la nature et de la ruralité qui depuis plus de 10 ans  étaient auprès des animaux pour leur plaisir.

Sur le parcours, durant votre promenade, vous irez à la rencontre d'animaux de la ferme ou bien d'animaux sauvages. N'ayant pratiquement jamais eu de stress, La familiarité de ces animaux vous surprendra. Vous serrez également étonnés par la douceur et la quiétude du lieu.

Horaires été (début des vacances scolaires de juillet jusqu'à fin août) : 10 heures à 19 heures, fermé le lundi
Autres horaires d'ouverture sur rendez-vous pour groupes
Le parc est fermé en cas de pluie. lorsque le temps est incertain, il est préférable de téléphoner
Cloture des entrées 3/4 d'heure avant la fermeture du parc.

http://ferme.zoo.free.fr/images/anabelle.JPGhttp://ferme.zoo.free.fr/

Nuisances sonores : que dit la loi

Entre 22 heures et 7 heures, le bruit est interdit en semaine.

Le week-end, il est généralement interdit de commencer des activités bruyantes avant 10 heures et elles ne doivent pas se poursuivre l’après-midi. Mais une réglementation peut être spécifique à chaque commune.

Hear the sound wave

Attention cependant, la loi reste la loi. Prévenir ses voisins ne vous donne pas un passe-droit. Si vos voisins se manifestent, écoutez ces derniers. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter sur Internet le décret n°20061099 du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage entre autre.

Depuis le 12 février dernier, les infractions liées au tapage nocturne ou aux nuisances sonores de voisinage sont désormais punies d’une amende forfaitaire de 68€ (contravention de 3ème classe).

En cas de plainte, plus besoin d’attendre la décision du juge pour fixer la sanction. Après avoir constaté la réalité du problème, les forces de l’ordre pourront donc infliger aux contrevenants, une amende de 68€. A défaut de règlement dans les 45 jours, ils devront s’acquitter d’une amende majorée (montant : 180€).

Cette simplification devrait rendre plus efficace la lutte contre un phénomène qui suscite de nombreux contentieux. Mais avant d’en arriver là, essayons de nous respecter les uns les autres. L’été ouvre ses portes et par la même occasion nos fenêtres. Musiques rap ou disco, scènes de ménage, encouragements des supporteurs de la coupe du Monde… Pensons à nos voisins et modérons nos nuisances sonores !

Ouverture du Festival de Thau à Bouzigues

Pour sa 28ème édition, le festival de Thau,  avant  d'aller à Montbazin puis à l'Abbaye de Valmagne et sur la scène de Mèze, avait investi Bouzigues pour une première soirée à partir de 19 h 30 ce lundi 16 juillet 2018.

Les percussions du monde des stagiaires de l‘école de musique de Mèze avaient fait chauffer le public sur la place du Belvédère comme elles le le fond chaque année pour animer le début de la soirée. Une bonne partie de celui-ci allait manger sur place.

 Puis à 20 h, 4LANDS une Création du Silo présentait Paysages tressés ou La musique des terres intérieures
Le Silo est un centre de création coopératif dédié aux musiques du monde & traditionnelles en région Occitanie (porté par le Festival de Thau et Détours du Monde). 4LANDS a exploré les rythmiques des pays de l’Est mais aussi les modes orientaux de l’Inde et du Maghreb, ainsi que la créolité de la Réunion. Une belle réussite bien appréciée par de nombreux connaisseurs...

(Avec Delphine Chomel Voix et violon | Marion Diaques Voix et violon alto | Claire Menguy Voix et violoncelle | Germain Lebot Voix, percussions et kora).

festhauP1090948

 
 A 21 h 45,  le collectif PUERTO CANDELARIA, joyeusement extravagant sur scène allait prouver qu'il était une version excitante des révélations colombiennes.
En immergeant les influences jazz, les musiques traditionnelles andines, les sons métissés de la côte Pacifique et les apports afro-antillais dans une sorte de cumbia underground, ce groupe de Medellin signe en effet une fusion latinoamericana innovante, riche en saveurs, en contrastes et en poésie.
Les compositions de Juancho Valencia offrent ce décor tropical et détonnant, idéalement ciselé pour la voix de Maga la Maga qui s’y ébat dans une parfaite ambiance de fiesta latina caliente sur laquelle le public surfe, se laisse entraîner et danse sans retenue.
Avec, Juan Diego Valencia Vanegas Piano | Eduardo Gonzalez Moreno Basse, voix | Carlos Martinez Pardo Percussions | Magaly Alzate Velez Chant | Harlinson Lozano Santibañez Saxophone.

festhaujkP1090969

 

Vous aviez aussi la possibilité en début de soirée, de vous informer avec une Animation Hérault Nature « Ca chauffe ! » de l’Ardam / CPIE Bassin de Thau et de faire une ou plusieurs pauses au Bar du festival en vous restaurant si nécessaire.

 

Bientôt la foire aux huîtres

C’est la dernière ligne droite pour la préparation de la Foire aux Huîtres et autres produits du terroir.

Ces deux jours de fête au bord de l’étang de Thau durant lesquels les conchyliculteurs, les viticulteurs, les artisans et producteurs locaux feront partager la passion de leur métier et goûter leurs produits au public, des associations du village feront découvrir leur pratiques ( voile, voiles latines, amis du musée…) , le CPIE Bassin de Thau et CEPRALMAR nous donneront des clés pour comprendre les enjeux de l’environnement de la lagune, le village et ses visiteurs pourront flâner, écouter, s’amuser grâce aux groupes musicaux et aux animations tout au long de ces deux jours.

Voici un plan qui présente les nouvelles idées et concepts du comité de la foire 2018.

deguCapture

Tout le village se mobilise pour que cette version 2018 soit une réussite, nous sommes en recherche de quelques bénévoles enthousiastes :

- Pour la circulation des visiteurs vers les parkings extérieurs. - Pour l’accueil des groupes et en soutien des permanents.

- Pour le stand de la foire : tout d’abord des jeunes pour assurer le service, puis des bénévoles pour les postes de préparation : huîtres gratinées, moules frites, assiette de coquillages, tenue du bar soit seize personnes, et une dizaine d’écaillers.

C’est grâce à la participation généreuse de ces bénévoles que cette fête sera une grande réussite, de quelques heures à deux jours , nous ajusterons les plannings de chacun !

Merci de vous faire connaître dès que possible au 04 67 43 66 40 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Une information plus précise sur les accès véhicules des Bouzigauds sera transmise la dernière semaine de juillet dans vos boîtes aux lettres

LE 16 JUILLET LE FESTIVAL DE THAU S’INVITE À BOUZIGUES

 Les festivals sont des moments attendus par tous ceux qui aiment goûter «l’esprit festival».

Le 16 juillet à Bouzigues.ftftCapture

Le Festival de Thau cultive sa singularité et laisse cette année une place importante au texte, à la poésie et à la langue française. Intergénérationnel, il tente de se démarquer dans une région qui accueille de nombreux festivals, en préservant la dynamique engagée depuis 28 ans sur un territoire exceptionnel au bord de la lagune de Thau…

Seul festival d’Occitanie certifié pour son écoresponsabilité, le Festival de Thau se distingue par un engagement résolu en matière de développement durable, tant dans ses pratiques concrètes que dans sa programmation…

"Enfin, fidèle à ses engagements, le Festival de Thau, réserve une part significative à la scène régionale et en particulier aux créations du Silo, centre de création coopératif dédié aux musiques du monde et traditionnelles en région Occitanie… " Monique Teyssier Directrice artistique.

A partir de 19h00, sur la place du Belvédère

Au programme :

19h30 : Ouverture de la soirée avec les Percussions du monde des stagiaires de l’école de musique de Mèze.
20h : 4Lands - création Trio Zéphyr & Germain Lebot - Création régionale Le Silo
21h30 : Puerto Candelaria - Colombie

Les élèves de Claire Aton exposent à Bouzigues

atonP1080809

Le vernissage de l'exposition des œuvres des élèves de Claire Aton, qui enseigne les Arts plastiques, tous les mercredis a plus de 13 adultes de tout le Bassin de Thau à l'Espace Viala, ancienne RN 113, entre Poussan et Bouzigues, avait lieu ce vendredi 6 juillet à la Maison des Gens de l'Etang, à Bouzigues.

De nombreuses réalisations sont exposées avec des inspirations diverses pour chacun des artistes mais aussi avec une variété de techniques  : huile, acrylique, fusain, pastel, aquarelle, ... Très colorée, rafraîchissante, cette exposition vous séduira.

Observation, construction, imagination sont sollicitées.

Profitez-en, c'est à Bouzigues, jusqu'au 15 juillet.

Et pour les cours : le mercredi le matin ou l'après-midi.

A partir de septembre.

Tel : 06.08.95.25.17 et mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ca nous pend au nez» de l’artiste plasticien Cédric TORNE

 ececP1080794

Pour Sète Agglopôle méditerranée, le Président, les Vice-présidents et des élus communautaires, ont ouvert ce jeudi 5 juillet  l’exposition «ça nous pend au nez» de l’artiste plasticien Cédric TORNE.

1er lauréat du concours Madlab 2017 en résidence au laboratoire Arts et Déchets, les oeuvres de Cédric sont présentées au Musée Ethnographique de l’Etang de Thau, quai du port de pêche à Bouzigues.

Cédric Torne était félicité pour celles-ci en relation avec l’étang de Thau dans lequel il trouve son inspiration depuis quelques années, avec même certains des matériaux. Il montre grâce à ses réalisations avec différentes techniques que l’étang est un milieu fragile qui doit être respecté. Grâce à cette exposition, les visiteurs seront sensibilisés au respect de l’environnement car si l’été l’on ne pense qu’à la beauté de la lagune, si l’on veut la préserver, l’on doit la respecter en évitant de rejeter tout ce qui a permis à Cédric de réaliser une de ses oeuvres majeures.

Les autres se différencient par leurs tailles ou leurs techniques , allant de l’aquarelle, à la peinture à la seringue, avec même des lavis réalisés sur sur du papier de soie.

ececP1080798

« Le principal est de rester dans le réel, l’étang étant rentré en moi ». Précise-t-il.

Il était donc en cohérence avec le dernier concours Madlab  pour lequel il a reçu le 1er prix un peu par hasard car inscrit par un ami, et c’est ainsi qu’il est très heureux de pouvoir apporter sa pierre à l’édifice pour sensibiliser le public à la préservation du Bassin de Thau.

Des ETS Tarbouriech à Sète Agglopôle Méditerranée, il remerciait tous ceux qui lui ont permis de réaliser cette exposition.

Eliane Rosay, en tant que Maire de Bouzigues, ne tarissait pas d'éloges sur Cédric qui rend heureux grâce à ses ouvres, en lien avec l’étang, et qui suscite l’imaginaire du visiteur.ececP1080780

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon