Hérault

DROITS DES FEMMES ET DES FAMILLES, TROUVEZ DES REPONSES C’EST IMPORTANT

DROITS DES FEMMES ET DES FAMILLES, TROUVEZ DES REPONSES C’EST IMPORTANTEnfant, Amusement, Famille, L'Amour
Pixabay
 
Problèmes de divorce ou de séparation, d’autorité parentale, de garde d’enfants, d’endettement, de succession, de licenciement, de violences conjugales… Le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de l’Hérault peut vous aider.
 Le CIDFF 34 s’adresse à chacun.e indifféremment de l’âge, de l’origine sociale et culturelle, de l’orientation sexuelle.
 Pour en savoir plus : 50 points d’information dans l’Hérault
 Pour aider et être aidé.e inscrivez-vous sur la plateforme d’entraide du Département https://bit.ly/30c55uQ

NOTRE ALIMENTATION EN QUESTION

Manger sain, manger bio, la production alimentaire occupe les débats.
L'exposition Je Mange Donc Je Suis en partenariat avec Musée de l'Homme pose les questions sur l'évolution de l'alimentation.
 
Continuez d'explorer à distance l'exposition "Je mange donc je suis" en partenariat avec le Musée de l'Homme.
Au menu des festivités : chaque samedi une vidéo courte pour répondre à une question autour de l'alimentation
Question du jour : L'agriculture biologique peut-elle nourrir toute la planète ?
 
 

Faire une demande à la MDPH : Les formulaires MDPH

Pour le formulaire de demande permettant le remplissage en ligne, il est nécessaire de l'imprimer et de le déposer ou l'envoyer à la MDA/MDPH accompagné du certificat médical rempli par votre médecin et des pièces administratives demandées.

Les dossiers peuvent être déposés ou envoyés par courrier à l'adresse suivante :

MDPH
1 350 rue d'Alco
BP 7353
34 086 Montpellier Cedex 4

Bessan : Libérer la parole des enfants victimes de violences avec la « boite papillons »

Tous les ans, plus de 700.000 enfants sont cassés, abîmés par le harcèlement scolaire et un enfant meurt tous les quatre jours sous les coups de ses parents. Triste réalité.

La majorité de ces victimes se réfugie dans le silence. L’association « Les Papillons » entend lutter contre ces violences. Ainsi, elle déploie les « boîtes aux lettres Papillons » dans les écoles, les collèges, les clubs de sport et autres infrastructures.

L’objectif principal est d’aider les enfants à libérer leur parole des maltraitances dont ils sont victimes (racket, violences verbales, violences physiques, harcèlement...). Céline Sanchez, adjointe au maire chargée des affaires scolaires et de la jeunesse, a été contactée par Corinne Cambon, référente de l’association pour le département de l’Hérault. Elle n’a pas hésité un instant pour faire en sorte que Bessan signe une convention de partenariat afin d’installer très prochainement une de ces boîtes dans le village.

Ce sera chose faites dans quelques semaines et il s’agira de la première boite de ce type installée dans le département de l’Hérault… avec pour ambition de rayonner dans d’autres villes et villages.

Cette action a pour but d’aider les jeunes victimes à obtenir l’aide nécessaire pour sortir de leurs cauchemars et retrouver le goût de la vie. Pour en savoir plus ou devenir membre de cette association nationale, consulter le site internet : www.associationlespapillons.org.

Une nouvelle agence immobilière s’est installée dans la localité de BESSAN

Après l’ouverture d’une agence immobilière à Paulhan en 2019, la société « LM Patrimoine » vient d’ouvrir une nouvelle agence immobilière à Bessan.

Certains promeneurs ont certainement découvert sa vitrine au n°9 du chemin des Rompudes.

Son gérant, Laurent Mendez, est Bessanais depuis 2005. Après une longue expérience chez Ibm Montpellier, il a créé sa société en janvier 2011 et vient de fêter ses 10 ans d’activité immobilière.

Aujourd’hui épaulé par Laurence, sa compagne dans la vie et assistante commerciale et administrative auprès d’une équipe composée de 10 collaborateurs expérimentés, ils accompagnent ensemble les vendeurs et acheteurs dans la réalisation de leur projet immobilier. « LM Patrimoine » immobilier, adhérente de la Fnaim, première fédération de France pour les professionnels de l'immobilier, reconnaissable avec son cube jaune est une véritable marque de confiance pour les consommateurs.

Cette entreprise familiale accompagne toutes les personnes intéressées dans toutes les étapes essentielles d’un projet immobilier, événement crucial dans une vie de propriétaire. Beaucoup de familles ont déjà fait appel à leur sérieux, leur professionnalisme et leur bonne humeur.

Pour soutenir les entreprises locales, un seul contact téléphonique : 04 99 43 68 44. Il est possible également de la contacter par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

RSA : DEPLACEZ-VOUS FACILEMENT PARTOUT DANS L’HERAULT !

Pour du boulot ou des loisirs, voyagez sans vous soucier du coût du trajet.
 TER, Bus, Tram… Plusieurs transports en commun offrent désormais la gratuité (ou des tarifs réduits) aux allocataires du RSA, ce qui ouvre largement les possibilités !
 Se déplacer à moindre coût dans l’Hérault ? Le Département vous facilite la vie.
 
Pixabay
 
Retrouvez toutes les informations ici : https://bit.ly/3aLcoiV

Prism : un masque de protection 100% réalisé en France

Un masque 100% réalisé en France, de la matière première à la chaîne de production ! C’est le concept de la nouvelle entreprise locale Prism. Leur nouveauté c’est d’acheter des chaînes de production françaises. Et ils sont maintenant à Frontignan... Découvrir...

https://viaoccitanie.tv/prism-un-masque-de-protection-100-made-in-france/

Depuis décembre Prism a installé sa production de masques jetables à Frontignan...

Lire sur : https://www.lejournaldesentreprises.com/occitanie/article/prism

Budget participatif : c’est parti pour une deuxième édition !

Thématiques Solidarité Agriculture Aménagement du territoire Collèges & Education Culture Déplacement & Mobilité Développement durable Economie & Entreprises Enfance & Famille Environnement Handicap Insertion Jeunesse L’aide aux communes Le Conseil départemental Littoral Logement MDE Personnes handicapées Routes & Transports Seniors Sports & Loisirs Territoire Tourisme Viticulture

Vous avez raté la première édition du Budget Participatif ? Pas de panique ! Le Département vous permet de déposer de nouveaux projets citoyens jusqu’au 20 avril.

Vous avez des idées pour changer l’Hérault ? C’est le moment de le faire savoir ! Le Département lance un deuxième budget participatif. Vous avez jusqu’au 20 avril pour déposer vos projets sur la plateforme jeparticipe.herault.fr. Cette année, une attention particulière sera portée aux propositions des jeunes Héraultais (11-18 ans). Chacun pourra participer et voter à partir de 11 ans.

A vous de jouer ! Dépôts des projets jusqu’au 20 avril sur jeparticipe.herault.fr

Les nouveautés de cette deuxième édition

Les projets concernent l’environnement, les loisirs, le secteur social,
touristique, économique… Ils doivent participer à la construction de notre
territoire et respecter les critères du règlement du budget participatif.

Des projets plus aboutis

Après un premier tour de chauffe, passons aux choses sérieuses ! Présentez-nous des projets bien ficelés, aux objectifs et coûts bien définis. Comme dans la vie, pensez à vous entourer des meilleurs partenaires !

Des projets « Jeunes »

Pour cette deuxième édition, une enveloppe de 150 000€ sera consacrée aux projets présentés par les 11-18 ans.

Des projets « Hérault »

Vous aimez les grands projets ? Nous aussi ! Une catégorie « Hérault » permettra de valoriser les projets pensés à l’échelle du département ou de plusieurs communautés de communes.

Si mon projet est recevable

La Fabrique de Projet, composée d’experts des services du Département,
examine la faisabilité technique, juridique et financière des projets
recevables. Les déposants seront sollicités et accompagnés dans la
construction de leur projet.

A vous de jouer ! Dépôts des projets jusqu’au 20 avril sur jeparticipe.herault.fr

Le calendrier de cette deuxième édition

 

Les sapeurs-pompiers de l'Hérault dans l'action

 

Lumière Bleue, Alarme, Sirène
Pixabay
 

Face à la crise sanitaire, les sapeurs-pompiers de l’Hérault sont en première ligne, non seulement pour les secours à la personne, mais aussi pour le dépistage et la vaccination contre la Covid-19.

Près d’un an après le premier confinement, la crise sanitaire s’inscrit dans la durée et oblige les sapeurs-pompiers à une adaptation quasi permanente.

« Il y a de bonnes nouvelles ! En 2020, nos interventions courantes comme les secours routiers ont baissé de 12%, affirme le Contrôleur-général Eric Flores. En revanche, nous avons dû relever de nombreux nouveaux défis. »

Mobilisés pour aider et porter secours avec une capacité de résilience qui a fait ses preuves, les 4 400 sapeurs-pompiers de l’Hérault n’ont pas chômé ! Élaboration de nouveaux protocoles d’hygiène, dépistage massif, prise en charge sécurisée des victimes et préparation de la campagne de vaccination font partie de leurs nouvelles missions.

Le SDIS 34 mobilisé pour le dépistage
Depuis le début de la crise, le SDIS34 a pris en charge + de 1500 personnes présentant des symptômes Covid-19 et réalisés + de 30 000 dépistages.
Le SDIS34 a été l’un des premiers de France à coordonner les dépistages dans les aéroports (Montpellier) et ports (Sète).

Le Département facilite la campagne vaccinale

Début janvier, le Département, la Région, la Métropole de Montpellier et le SDIS 34 ont affirmé leur volonté et capacité de faciliter et accélérer la campagne de vaccination contre la Covid-19.

Dans cette course contre la montre, le Président du Département s’est engagé à mettre à disposition 48 halles de sport, 72 casernes, les congélateurs et camions frigorifiques du Laboratoire Vétérinaire Départemental et du SDIS 34.

« Beaucoup de gens concourrent à la réussite de cette opération, explique
Pierre Tur, médecin colonel au Sdis34. Près de 150 médecins, 200 infirmiers, et des centaines de sapeurs-pompiers volontaires du SDIS 34, mais aussi des pharmaciens biologistes et des laborantins du Département seront mobilisés. »

À la demande de l’Agence régionale de santé, une équipe mobile est également en cours de constitution pour vacciner les personnes à mobilité très réduite.

La vaccination continue de se déployer selon les critères de priorité déterminés par le Gouvernement. Dans l’Hérault , 24 centres de vaccination sont actuellement opérationnels, dont 3 centres de secours du SDIS34 : Vailhauquès, Olonzac et Saint-Pons-de-Thomières.

 

Centres de vaccination au 18 janvier 2021

« On y vaccine pour l’instant les sapeurs-pompiers et professionnels de santé de plus de 50 ans, les personnes âgées de + de 75 ans et les personnes à haut risque, précise Pierre Tur. Au centre de Vailhauquès par exemple, on peut recevoir jusqu’à une cinquantaine de personnes dans l’après-midi avec les équipes mobilisées. »

« Comme pour le dépistage, les sapeurs-pompiers de l’Hérault se mobilisent pleinement pour participer à la vaccination du public, sous la tutelle de l’ARS et de la Préfecture. Nous sommes heureux de pouvoir être aux côtés des Héraultais, en dehors du contexte de l’urgence que nous pratiquons habituellement. » Lieutenant-colonel Aurélien MANENC, responsable vaccination du SDIS34

Début février 2021, + de 1800 personnes avaient reçu une première injection du vaccin PfizerBiontech, dont + de 250 pompiers. L’injection de la 2ème dose devrait débuter dans les prochains jours, et l’arrivée d’un nouveau vaccin devrait augmenter le nombre de personnes vaccinées.

Vous êtes concernés par la 1ère phase de vaccination ?
Vous pouvez prendre RDV sur le site doctolib.fr
En savoir plus

En appliquant les gestes barrières, je me protège, on se protège !

Avec l’apparition des variants « anglais » et « sud-africain », il est plus que jamais important de respecter les gestes barrières : port du masque, respect des distances de sécurité, lavage des mains régulier, aération des habitations et locaux professionnels, désinfection des points de contacts (poignées de porte, interrupteurs, rampes d’escalier, digicodes, matériels partagés).

Plus de 60% des contaminations sont à l’origine du non-respect de ces mesures, ensemble protégeons nous les uns des autres.

Prévention des expulsions

Le Département accompagne les locataires faisant l’objet d’une procédure d’expulsion.

Le Département accompagne les locataires faisant l'objet d'une procédure d'expulsion afin d'éviter la résiliation des baux locatifs et favorise la recherche de solutions de relogement ou d'hébergement quand le maintien dans le logement n'est pas possible.

Le Département est chargé de faire les enquêtes sociales dans le cadre des procédures d'expulsion à destination des différents tribunaux des départements de l'Hérault.

Il est membre de la commission CCAPEX (commission de coordination des actions de prévention des expulsions).

Lorsqu'il y a impayé de loyer, il arrive que les propriétaires entament des procédures d'expulsions locatives. Ces procédures sont normées et comprennent plusieurs étapes :

  • Commandement de payer ;
  • Assignation au tribunal ;
  • Commandement de quitter les lieux ;
  • Tentative d'expulsion ;
  • Expulsion avec le concours de la Force publique.

 

Pixabay

Que devez-vous faire ?

Il est important :

  • De prendre connaissance des actes d'huissiers ;
  • De prendre contact avec votre travailleur référent ou l'agence départementale de la solidarité de votre quartier ;
  • De vous rendre à l'audience du Tribunal d'Instance pour toute assignation ;
  • De répondre aux convocations des travailleurs sociaux pour les enquêtes sociales au stade de l'assignation et du concours Force Publique.

 

Quelle aide peut vous apporter le département  ?

  • Une intervention du travailleur social de votre quartier pour aide et conseils;
  • Une constitution d'un dossier FSL pour une aide financière;
  • Un accompagnement social lié au logement.

La Demande de logement social (HLM)

Pour obtenir un logement social (HLM), il est nécessaire d'en faire la demande. Seules les demandes des personnes remplissant les conditions d'attribution sont susceptibles d'être satisfaites. Une demande de logement social non satisfaite doit être renouvelée chaque année. À défaut, la demande est radiée. Mais il existe d'autres motifs de radiation. Dans certains cas, si aucun logement ne vous est proposé, un recours est possible en vertu du droit au logement opposable (Dalo).


Conditions d'attribution d'un logement social

Les logements sociaux sont attribués sous conditions de ressources et de séjour régulier en France. Le plafond de ressources à respecter dépend notamment du type de logement et de sa localisation. Certaines personnes, compte tenu de leur situation personnelle, sont définies comme prioritaires. 

Voir les conditions d'attribution et plafonds de ressources 

 

Demande de logement social en ligne (demande, renouvellement, mise a jour)

Le dépôt de la demande peut se faire en ligne, sur un site dédié :

demande-logement-social.gouv.fr

 

Pour être accompagné dans cette démarche, vous pouvez appeler le numéro d'assistance téléphonique :

0806 000 113 (prix d'un appel local) - Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h

 

Demande de logement social au guichet

Vous pouvez aussi retirer le formulaire directement auprès de notre siège ou de nos agences.

Voir les adresses

Votre dossier complet doit- être  adressé à un organisme HLM.

Liste des organismes proposant des logements sociaux sur dans l’Hérault

Hérault Logement
Service d'enregistrement des demandes
100 rue de l'Oasis
34085 MONTPELLIER
04 67 84 75 00herault-logement.com

ACM Habitat
407 Avenue du Professeur Antonelli
CS 15590
34000 Montpellier
04 99 51 20 80www.acmhabitat.fr

OPH Béziers
Méditerranée Place Emile Zola BP 38
34501 Béziers Cedex 1

04 67 35 89 50 - www.beziers-oph.fr

OPH Séte - Thau Habitat
14 rue des Lauriers Roses
BP 20149
34200 Sète
04 67 51 19 49 - www.sete-oph.fr

ERILIA

10 ter rue de Gignac
34080 Montpellier

04 67 10 47 50 - www.erilia.fr

CDC Habitat Social
Résidence Les Marescals
25 rue de Maurin - CS 69523
34961 Montpellier
04 99 74 21 52 - www.cdc-habitat.fr

FDI Habitat
501 Rue Georges Meliès
CS 10006
34078 Montpellier Cedex 3
04 67 69 66 00
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.fdi-habitat.fr

SFHE - Groupe Arcade

50 rue Ray Charles
CS 30768
34965 Montpellier Cedex 2
04 99 13 69 69 - www.sfhe.fr

ICF Sud Est Méditerranée
Immeuble Etoile Richter
80 place Ernest Granier
34000 Montpellier
04 67 06 84 01 - www.icfhabitat.fr

Un Toit pour Tous
8 bis Avenue Georges Pompidou
BP 77199
30914 Nîmes Cedex 2
04 66 62 75 00 - www.untoitpourtous.fr

Promologis
2 rue du Docteur Sanières
BP 90178
31007 Toulouse Cedex 6
05 61 10 51 63 - www.promologis.fr

I 3F Immobilière
Méditerranée
57 avenue Pierre Sémard
BP 84209
30110 La Grand Combe
04 66 54 20 00 - www.groupe3f.fr

UNICIL
Action Logement
20 boulevard Paul Peytral
13006 Marseille

04 67 27 39 50 - www.unicil.fr

Information

Le bureau des demandes est un guichet d'enregistrement des demandes de logement. Il ne dispose d'aucune information sur les attributions de logement. Il n'assure pas de permanence téléphonique ni de prise de rendez-vous.

Pour tout changement ou modification de votre demande de logement, il vous faudra nous le signaler uniquement par courrier, en rappelant votre numéro unique, à l'adresse ci-dessus en précisant "service bureau des demandes".

Le traitement de votre demande

Attention, la durée d'attente pour obtenir un logement est très variable selon les territoires. Ce temps d'attente varie en fonction du nombre de demandes enregistrées et du nombre de logements qui se libèrent dans les communes demandées. Pour vous faire une idée du degré de tension dans les communes qui vous intéressent et ainsi orienter votre demande, cliquez ci-dessous :

Consulter les chiffres clés du logement social dans ma commune

Si vous êtes salarié d'une entreprise cotisant à Action Logement ou agent de l’État, renseignez-vous auprès de votre employeur pour vérifier si vous pouvez bénéficier d'un logement à ce titre.

Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre mairie pour vérifier si cette dernière dispose de logements réservés et si vous pouvez y prétendre.

Dans toutes vos démarches, pensez à vous munir de votre récépissé d'enregistrement.

 

Renouvellement

La durée de validité de la demande est de un an à compter de son enregistrement par l'organisme.
Le demandeur doit procéder au renouvellement de sa demande un mois avant la date anniversaire de l'inscription.

La commission de mediation (DALO)

Faire valoir un droit opposable au logement ou a l'hébergement : la commission de médiation (DALO-DAHO)

La commission de médiation est créée par la loi du 5 mars 2007 instituant le "droit au logement opposable" et complétée par la loi de Mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion.

Elle peut être saisie par toute personne qui satisfaisait aux conditions réglementaires d'accès à un logement locatif social ou qui souhaite bénéficier d'un hébergement, selon certains critères.

Cette commission détermine la priorité pour un relogement ou un hébergement. La décision s'impose aux services de l'Etat.


La saisie de la commission de médiation doit obligatoirement être faite à l'aide de formulaires que vous pouvez télécharger sur le lien du service public.

Télécharger des documents ou accéder aux formulaires

Demande de logement social


DALO service en ligne et formulaire