Mèze

Un 11 novembre toujours aussi émouvant

Ils se souviendront… ils se souviendront d'avoir chanté La Marseillaise, ils se souviendront des textes qu'ils ont écrit et lu… ils se souviendront. Si les discours et les présences d'usage des personnalités civiles et militaires sont incontournables et ô combien indispensables, les interventions des écolières et des écoliers ont été le maillon fort d'une cérémonie empreinte d'émotion. Aussi nous illustrerons "le souvenir" avec quelques textes écrits par les générations futures auxquelles nous souhaitons ardemment de ne jamais connaître la guerre…

 La guerre

La guerre noire

La paix blanche

La guerre du malheur

qui chasse le soleil

cruelle et agressive

La paix du bonheur

qui sourit au soleil

paisible et tendre

La paix

Elsa Gaborit

La guerre

les blessures des hommes

les tortures

les misères

le ciel gris

Et puis l'espoir

ils ont sali l'amour

ils ont blessé l'amour

Alors cherchons la paix !

 

Rodi Taylan

 

 

Gérard Franco : Ma part d'aimer

Revoilà l'artiste Mézois. Auteur, compositeur, interprète, poète… Gérard vit pour la musique et s'exprime à travers elle. C'est sa vie !

Après avoir fait le tour de l'Europe, s'être même produit en Chine le voici de retour chez lui, au plus profond de lui-même. Dans ce dernier CD "Ma part d'aimer", l'artiste laisse chanter son cœur. Tour à tour joyeux, mélancolique, l'homme se livre corps et âme. Difficile de rester insensible au message de son interprétation.

"Bonne fête Maman", le premier titre est bien loin du cliché que l'on peut imaginer… C'est un véritable cri de douleur, un déchirement total… certainement pas un règlement de comptes…

Avec "Comment j'aime la vie", Gérard retrouve sa ville, sa lagune, ses amis et la famille qu'il a bâti… D'un accord de guitare, il écarte les souffrances, les injustices de la vie… il en extrait savamment les sourires et les bons moments… en souhaitant que cela dure longtemps.

Merci poète !


 Pour se procurer le CD : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Pour découvrir toute son œuvre : www.gerardfranco.com

 

Thau Voice Académie : du travail et du talent !

Dans le cadre des fêtes d'Halloween 2018, Thau Voice Académie a présenté sa comédie musicale "Sortilèges" ce samedi. La salle Jeanne Oulié s'est avérée presque trop petite pour accueillir la troupe et des spectateurs curieux d'assister à la première d'un projet musical original. 15 chanteurs de l'école (qui en compte 40), adultes et adolescents accompagnés d'une danseuse ont offert le meilleur d'eux-mêmes : un résultat hors du commun ! La compagnie de Chantal Durbec a osé… quel bonheur !

"La Star Music School" s'installe dans un très beau et très vieux château… ce qui fait "grincer les dents" de Pandora, maîtresse des lieux.  Ces derniers abritaient une ancienne célèbre école de sorcellerie… La cohabitation s'avère délicate… la nuit est tombée sur le château endormi…"

 

On vous rassure, l'histoire s'est fort bien terminée. Le public, parmi lequel les élus municipaux Éve Silva, Nathalie Cabrol et Thierry Baëza, s'est retiré, après presque trois heures de spectacle, très satisfait d'une prestation de qualité.

Merci à John, le directeur ; à Coco, coach vocal ; à Steph, prof de théâtre ; à Marjo la danseuse, à Pandora, la fée maléfique et aux élèves très doué(e)s : Ana, Kareen, Mitch, Léane, Léna, Mili, Thomas, Lucie, Malo et Émy.

Coup de chapeau également à toute la technique (très au point) et aux "petites mains" au four et au… château.

Dans son allocution de clôture, Chantal associait à la réussite de cette comédie musicale les services culturels de la ville de Mèze, la société "Chris Fusion Live" en charge de la sono et des éclairages, TV Mèze partenaire de l'évènement. Les sponsors Le Saint-Clair, restaurant-traiteur et Romain Pradeilles du Team Cocktail Music étaient également remerciés pour leur précieux soutien.

Pour la petite histoire Thau Voice Académie est parrainée par Richard Cross, célèbre coach vocal (Studio des Variétés à Paris, Popstars sur M6 puis les saisons 5, 6 et 7 de la Star Academy sur TF1)...

De nombreux spectateurs :

Thau Info a conservé quelques clichés de la soirée, cliquez sur l'image ci-dessous :

Sortilèges -Thau Voice

Tambourin force 10

À Mèze, tambourin rime avec Tarin.

L'association ne fait pas dans la demi-mesure et mérite une grande admiration et le plus grand respect. Autour de son président Fred, très actif et très impliqué avec sa famille, ses amis et ses licencié(e)s, on ne peut que lever le… tambourin !

Cette année encore, durant trois jours (2, 3 et 4 novembre) et sur les gymnases Rigal et Bernard Jeu aimablement prêtés par la ville, 70 équipes (dont 2 espagnoles) se sont rencontrées dans le cadre du Tournoi International. Si les parties (féminines et masculines) ont été ardemment disputées, le fair-play a dominé tous les débats. Chacune et chacun a manié avec enthousiasme et dextérité son "outil de jeu". Le spectacle a été très plaisant, souvent indécis : derrière de grandes qualités techniques ont émergé incontestablement les tactiques adaptées à la situation.

Le tambourin "indoor", joué à trois, est une véritable stratégie où il faut réagir très vite et juste.

Au final les féminines de Poussan (niveau A) et Lavérune (niveau B), les masculins de Castelnau de Guers (niveau C), de Lavérune (niveau B) et de Pennes-Mirabeau (niveau A) ont atteint la première marche d'un bien joli podium. Les Mézois, quant à eux, se sont inclinés en finale face aux banlieusards marseillais plus affûtés.

Les résultats des 5 finales :

Féminines Classe B   BESSAN 5 LAVERUNE 7
Masculins Classe C   POUSSAN 6 CASTELNAU DE GUERS 7
Masculins Classe B   NARBONNE 1 LAVERUNE 7
Féminines Classe A   FLORENSAC 4 POUSSAN 7
Masculins Classe A   LES PENNES-MIRABEAU 7 MÈZE 3

La remise des récompenses, honorée par Thierry Baëza, adjoint aux sports de la ville et les présidents de la Fédération Sport Tambourin (national, régional et CD 34) a été très conviviale. Au-delà des récompenses collectives et des reconnaissances individuelles, l'après-midi, dans la tradition d'un sport "de patrimoine", s'est terminée autour du pot de l'amitié et des produits locaux.

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

 

Les fréquences de la TNT ont changé le 6 novembre

La TNT, Télévision Numérique Terrestre, est une technologie de diffusion qui permet de recevoir la télévision numérique par une antenne râteau. En métropole, 1 627 émetteurs de télévision, transportent les fréquences hertziennes, donnant la possibilité à plus de 97 % de la population de recevoir jusqu'à 25 chaînes nationales gratuites et éventuellement des chaînes locales.

Il suffit de disposer d'un téléviseur analogique raccordé à un adaptateur TNT à l'aide d'une prise Péritel, ou d'un téléviseur TNT intégrée. (source : ANFR)

Le 6 novembre 2018, les fréquences de la TNT seront déplacées sur notre département en particulier (phase 8) et il vous faudra les rechercher.

Voici le lien qui vous permettra d'effectuer l'opération suivant votre matériel : ICI

Également 2 vidéos qui pourront vous aider :

Avec adaptateur :

 

Sans adaptateur : 

 

Heures creuses - Heures pleines : suivez le fil !

Il semblerait, au moment où j'écris ces lignes que le "dysfonctionnement des postes sources sur le réseau électrique  de Mèze et environs (?)" a été corrigé.

Voici le descriptif de ma communication avec EDF, ce mardi 6 novembre. Précision : j'ai agi en temps que consommateur puisque j'attends toujours un appel du service communication de cette entreprise afin d'informer nos lecteurs…

1er appel --> 10h21 : téléphone décroché… Après le rituel tapez 1 puis tapez 2 (réservé au secteur de Mèze) souhaité par la voix robotisée d'une charmante dame, j'obtiens une "vraie" communication :

"Bonjour madame : puis-je savoir si l'anomalie concernant les heures creuses est définitivement rectifiée ?"

"Nous avons bien reçu votre réclamation par mail, je fais des recherches pour satisfaire votre demande…"

10h27 : on a raccroché.

2ème appel --> 10h29 : téléphone décroché… même rituel avec en sus…

" Je recherche un conseiller disponible… votre temps d'attente sera de plus de 5 minutes…"

10h35 : une gente dame fait lecture de ma lettre de réclamation du 14 octobre… que j'ai sous les yeux !

"Je ne sais pas si… je fais une recherche…"

10h37…10h39…10h41… C'est long une minute !

10h42 :

" C'est réparé ! Pour la régularisation de votre consommation, il faudra patienter entre 2 et 3 semaines. Merci de votre appel."

Si je sais compter, "l'affaire" aura duré 2 mois en souhaitant que… Complice

 

Le bal déguisé d'Halloween

Organisé par le service festivités de la Ville de Mèze , ce bal déguisé, malgré les intempéries, a eu un succès conséquent. Toutefois, entre citrouilles et bonbons, il n'y a pas eu photo : ces derniers l'ont emporté. Même si le décor savamment mis en place a "intimidé" au départ, la confiserie et le goûter proposés par l'A.C.E.M. (Association des Commerçants et Entreprises de Mèze) ont vite dissipé les craintes. Là-dessus, ajoutez un zeste de musique endiablée pour la circonstance et vous aurez les ingrédients d'une fin d'après-midi festive. La salle Jeanne Oulié du foyer municipal a une nouvelle fois rempli son rôle d'animation pour le plus grand bonheur des enfants et des parents. "Citrouillement" réussi !

 

                          

ASL Mézois : marche solidaire

Pré-inscription par mail en cliquant sur l'affiche.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La page Facebook de l'ASL Mézois.

Sam, nouvel artiste, expose à L'Arbre de Jade

Du 20 octobre au 31 décembre, Martine Reynaud vous invite à découvrir "son nouveau petit artiste" : SAM. Étonnant, voire détonant, nous vous en dirons pas plus car il faut voir ! Ses œuvres, fort bien soutenues par la présence des nouvelles créations de Virginie Fongaro, Manat, Queg, JF Aubert et K-Arty méritent le détour.

Comme à son habitude, Martine a le coup d'œil juste. Sa galerie d'art, hors du commun, est un véritable creuset de découvertes stupéfiantes. Sans cesse renouvelées, les collections exposées ne peuvent laisser indifférent. Difficile de s'échapper d'un lieu devenu mythique qui appelle, dès la sortie, à un nouveau retour. L'Arbre de Jade, dans sa conception, dans son esprit, est un formidable lieu de convivialité. L'Art y vit, l'Art vous sourit et vous invite : à essayer sans modération !

Quelques images d'un vernissage artistiquement dans l'esprit "de la maison" :
No images found.
Crédit photo : Arbre de Jade

Pour cette fin d'année 2018, L'Arbre de Jade pourra vous recevoir du mardi au dimanche 10h à 12h / 17h00 à 19h30.

Contact  : 06 86 13 51 15 - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Le site : http://www.larbredejade.fr/

Assemblée nationale : pré-rapport sur l'évaluation de la loi Bioéthique

Jeudi 18 octobre, Jean-François ÉLIAOU, député de l’Hérault, a présenté son pré-rapport sur l’évaluation de l’application de la loi de 2011 relative à la bioéthique à l'Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques -OPECST. Cette présentation se poursuivra jeudi 25 octobre prochain, date à laquelle le rapport sera disponible.

La loi sur la bioéthique du 7 juillet 2011 doit faire prochainement l’objet d’une révision par le Parlement. Cette même loi prévoit que l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques est chargé de procéder à son évaluation avant cette révision.

Dans ce cadre, neuf thèmes ont été examinés par les rapporteurs, parmi lesquels :

  • le prélèvement et la greffe d’organes ;
  • l’assistance médicale à la procréation intra-conjugale ;
  • l’autoconservation des gamètes ;
  • l’assistance médicale à la procréation avec don de gamètes ;
  • l’embryon humain in vitro ;
  • les cellules souches humaines.

Ce rapport fait des recommandations dans ces domaines et s’inscrit dans la préparation de la révision de la loi et sera consultable dans sa totalité après le 25 octobre prochain.

Le législateur pourra s’adosser à ces travaux, ainsi que sur l’avis du comité consultatif national d’éthique rendu le 25 septembre dernier et reposant notamment sur les états généraux de la bioéthique qui se sont déroulé début d’année.

Télécharger le rapport ICI.

Rugby solidaire

Si l'on sait que l'idée spontanée est née du côté de l'ovale, il est certain que ce samedi matin la banderole affichée n'avait qu'une couleur : celle du cœur. Dès 6h30, sur le parking Coty, une petite centaine de personnes, des véhicules (bus, 6 camionnettes et autres automobiles personnelles) étaient bien présentes pour rejoindre le plus rapidement possible Conques-sur-Orbiel dans une Aude très sinistrée. L'amitié affichée entre les deux villes grâce au sport et au rugby en particulier a fonctionné : presque logique et sans ambiguïté. Depuis quelques jours (voir ICI) nos lecteurs étaient informés de l'initiative et ont pu suivre sur les réseaux sociaux la motivation solidaire créée autour d'un évènement on ne peut plus tragique. Thau Info était au départ de cette journée volontaire et vous informera au fur et à mesure des aides et actions réalisées sur place à Conques… quelques photos avant le départ:

   

 

Le départ :

         

En deçà de l'acheminement de denrées et de vêtements, les quelques 72 participant(e)s ont fait suivre gants, bottes, outils mais aussi sourires pour "soulager", l'espace d'une journée, la population conquoise. Ensemble, tous ensemble…

9h40 : la "caravane" est bien arrivée à Conques (Maryse Baëza).

Du direct ici :  (Ève Silva)

10h30 : FR3 est sur les lieux.

Des photos de désolation prises sur place (Ève Silva)

   

13h30 : Une vidéo de réconfort (Ève Silva)

19h : alors que les bénévoles sont sur le chemin du retour FR3 diffuse un reportage net et précis, non "récupéré" pour le moment ! Allez directement à la minute 1 après le début du journal.

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.