Mèze

Concours de chant Thau en Scène : les résultats

Kids & Ados

Prix du public : Angèle Carzola & Anthony Malmasson

Prix du jury : Manon Rocher

Adultes

Prix du public : Malaurie Murgia

Prix du jury : Maëliss Romero

Auteurs compositeurs

Prix du public et du jury : Marine Thollembeck du trio Lily

Le sous-préfet à l'office du tourisme

Fraîchement rénové, l'office du tourisme intercommunal de Mèze vient d'être inauguré ce jeudi 11 juillet. Henri Fricou, premier magistrat de la ville et premier vice-président de Sète Agglopôle Méditerranée :

"Cette opération s’inscrit pleinement dans la volonté affichée par l’agglo, mais aussi, bien sûr, par les 14 communes qui la composent. Il s'agit de donner un nouvel élan au développement touristique du territoire de Thau. L’enjeu est important pour la dynamique de nos économies locales…"

Éliane Rosay, maire de Bouzigues et vice-présidente de Sète Agglopôle Méditerranée déléguée au tourisme :

"Ce réaménagement va mieux répondre aux attentes des clientèles… le tourisme, c'est s’adapter toujours et encore aux nouvelles tendances… adopter une démarche d’amélioration continue… "

Après les discours d'usage des autorités locales, départementales et régionales, la cérémonie s'est prolongée auprès de l'ombre bienveillante des oliviers et autour des produits locaux du Bassin de Thau.

Philippe Nucho, sous-préfet de l'Hérault, en charge du Bassin de Thau

De gauche à droite : H. Fricou, maire de la ville de Mèze et 1er vice-président de SAM ; E. Rosay, maire de Bouzigues et vice-présidente de SAM, déléguée au tourisme ; P. Nucho, sous-préfet ; C. Euzet, député de la 7ème circonscription et R. Moreno, conseiller régional qui représentait Carole Delga, présidente de la région Occitanie.

Les mercredis du kiosque : Thau Voice évidemment…

Retrouver le kiosque de notre bonne ville de Mèze au cœur des animations estivales était un pari : c'est gagné !

Ce mercredi, il y avait 200 personnes devant "le chapiteau" de l'Esplanade. L'initiative de Mme Silva, conseillère déléguée aux festivités, est donc couronnée de succès. Pas étranger à ce dernier non plus, "l'impact" reconnu des prestations de Thau Voice Académie. Avec des ingrédients de qualité, on obtient un mélange efficace et surtout savoureux. Les frondaisons des lieux, leurs habitants et leurs commerçants ont sans aucun doute apprécié les prestations musicales locales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Participant.e.s de tous âges ont donné le meilleur d'eux-mêmes sous la direction de Chantal Durbec, coach vocale formée à l'école Richard Cross.

Un petit diaporama pour féliciter les actrices et acteurs d'un "bon" moment…


Prochaines soirées (à partir de 19h) : 17 juillet --> La Lyre Biterroise ; 24 juillet --> Hampshire Country Youth Band ; 31 juillet --> Jimmy Gibson ; 7 août --> Les voix du garage ; 21 août --> Chanson française et italienne ; 28 août --> Club Benett, salsa movida dance.

Mèze Stade Football Club : prêt pour 2019-2020

De gauche à droite : Roger Preux, vice-président ; Ghislain Guirao, président et Gilles Phocas, secrétaire général du MSFC

Si souvent, au niveau associatif, les assemblées générales des clubs sportifs "traînent" en longueur, ce 3 juillet, au club-house du MSFC, la réunion a été courte mais efficace. Il faut dire que la saison 2019-2020, du côté des coulisses, est bien entamée. Dirigeantes et dirigeants sont déjà à pied-d'œuvre. Ne manquent plus que les calendriers…

À l'ordre du jour, une assemblée générale ordinaire et une assemblée générale extraordinaire.

1) AG ordinaire.

La séance est ouverte à 18h45 en présence de 21 personnes. Le quorum est atteint.

  • Bilan moral et sportif (Gilles) 

Les objectifs souhaités ont été atteints à savoir : restaurer une bonne ambiance et un climat serein à l'intérieur du club, retrouver des valeurs afin de redorer l'image du club, stabiliser sur 3 ans la structure au niveau régional, assurer la continuité de la formation et labelliser l'école de football.

Les effectifs (364 licencié.e.s) sont en baisse mais sur la volonté des dirigeants (suppression d'une équipe vétérans, d'une équipe U15, limitation des licences dirigeants). La seule hausse constatée se situe chez les féminines (400%) avec une formation U11 entièrement féminine.

Les classements 2019 : seniors A (5e), seniors B (6e), féminines excellence (6e), vétérans (8e), U19 (8e), U17 (5e), U15 (6e), U13 A et B (1ers et invaincus)

  • Bilan financier (Ghislain)

Un déficit de 3 500 € est constaté en sachant qu'un excédent de 19 000 € concluait l'exercice précédent. À l'origine de la baisse constatée des recettes "buvette" faibles et une diminution continue du sponsoring. Des solutions nouvelles sont à l'étude…

Le budget prévisionnel ressemble beaucoup au réel de 2018-2019.

Les 3 rapports présentés sont entérinés à l'unanimité.

  • Renouvellement du 1/3 des membres du comité directeur

Séverine et Julien Rougelin, Bruno Ascension à nouveau candidats sont réélus à l'unanimité. Armand Estall, candidat et absent est élu à la majorité (7 voix contre). Le comité directeur compte donc 14 membres :

Séverine Rougelin, Leslie Guirao, Ghislain Guirao, Roger Preux, Christian Fournier, André Denivet, Julien Rougelin, Anthony Rupil, Nicolas Chabert, Gilles Phocas, Henri Tota, Thierry Perez, Armand Estall, Bruno Ascencion.

Le président Guirao présente le nouvel organigramme de l'école de football élaboré par Florian Sansone.

Encadrement autre : Seniors A --> Éric Miramont ; Seniors B --> Bruno Ascension et Yann Bondon ; Seniors C (nouvel engagement) --> Mohamed Chikh et Jonatan Dolle ; U19 --> Steve Paolini ; Vétérans --> Mohamed Chikh ; U17 --> Florian Sansone.

Côté mutations : Toujours en cours avec peu de départs (3) et une dizaine de recrues dont des retours au club.

La séance est levée à 19h05.

2) AG Extraordinaire.

La séance est ouverte à 19h06 avec un quorum toujours atteint. Il s'agit de modifications des statuts de l'association.

  • En premier lieu : le terme "les co-présidents" est remplacé par "le président" dans tous les articles concernés.
  • article 12 : "l'association est administrée par un comité directeur de 21 membres maximum" est remplacé par : "… 15 membres maximum" ; l'alinéa n° 2 du même article devient : "Les membres du comité directeur sont élus par l’assemblée générale pour 3 ans, renouvelables par tiers chaque année, au scrutin secret si un seul membre en fait la demande."
  • article 13 (ajout) : "la qualité de membre du comité directeur se perd en cas d’absence non excusée pendant 3 réunions consécutives."
  • alinéa 2 de l’article 13 devient : "Le secrétaire ou le président convoque par tout moyen adapté les membres du comité directeur aux réunions en précisant l’ordre du jour."
  • alinéa 7 de l’article 13 devient : "en cas d’égalité, la voix du président est prépondérante."
  • article 16, rajout : "La qualité de membre du bureau se perd en cas d’absence non excusée à 3 réunions consécutives." 
  • article 18 :
  • alinéa 4 devient : "Les assemblées générales se réunissent sur convocation du secrétaire ou du président ou sur demande d’au moins un tiers des adhérents."
  • rajout à l’alinéa 5 : "…ou sur le site internet, la page facebook du club ou par tout moyen dématérialisé possible."
  • le dernier alinéa devient : "Il est tenu une feuille de présence certifiée par le président de l’assemblée dans laquelle les pouvoirs sont signifiés."

Toutes ces modifications sont adoptées à l'unanimité.

La séance est levée à 19h20. S'ensuit le pot de l'amitié. Bonne saison au MSFC.

L'Art Mézois sous toutes ses formes

L'exposition collective au Carré d'Art Louis Jeanjean (Chai du Château de Girard) mérite incontestablement la visite, non seulement parce qu'elle accueille des artistes professionnels Mézois mais aussi par la qualité et la délicatesse de ce qui est offert à nos sens. Juste avant le vernissage de ce jeudi 4 juillet promu par Nathalie Cabrol, élue à la Culture et au Patrimoine, nous nous sommes faufilés au travers d'œuvres originales en tous genres, sur tous supports… pour un moment de grand bonheur et de sérénité.

Si les artistes du Parcours de l'Art : Michelle Bordas, Dominique Schaetzel, Brigitte Barberane, K-Arty, Michel Dupuis (Mi-el), Noëlle Dauly, Véronique Laurenge exposent collectivement, ils ou elles restent à votre disposition dans l'intimité de leurs ateliers-trésors.

L'Art à Mèze vient de gravir une marche supplémentaire dans la hiérarchie du Bassin de Thau et la participation de la galerie l'Arbre de Jade à l'évènement confirme l'intention d'une démarche qui ne peut plus être anodine. Bravo !

Quelques œuvres "croquées" par notre objectif…


Du jeudi 4 juillet au dimanche 4 août 2019 -

Du mardi au dimanche de 16h à 19h - Jeudi et dimanche matin de 10h à 13h -

Entrée libre.

Sacré St Art - Acte IV

Comme annoncé ICI, l'association "Les Amis des Pénitents" propose du 13 juillet au 30 septembre 2019 une exposition avec la collaboration des Éditions Anagraphis, de la Ville de Mèze et la famille des vins de Beauvignac : l'Acte IV de Sacré ST Art.

En ouvrant à nouveau ses portes cet été à l'artiste "Momies", Geneviève Rière et les Amis des Pénitents entendent poursuivre leur action pour la restauration de l'édifice. Ainsi, après Oliver Costa (2016), Camille Adra (2017), Salamech (2018) l'aventure continue pour un objectif de plus en plus près d'aboutir… C'est plus que jamais le moment de participer et de soutenir cette action en faveur du patrimoine local.


L'exposition sera visible les jeudis et dimanches de 10h à 12h et du mardi au dimanche de 16h à 20h.


 

 

Stage de percussions à l'École de Musique de Mèze

Pour la neuvième année consécutive, l’École Municipale de Musique de Mèze organise cet été un stage de percussions du monde.

Après le succès des éditions précédentes, les percussions vont à nouveau investir la ville durant le festival de Thau, du 15 au 20 juillet.

Le principe est toujours le même : permettre à tous, musiciens ou non, de 9 à 99 ans, de s’initier à diverses percussions du monde et de se produire en public chaque jour. Ainsi, plusieurs endroits de la ville seront animés par des sérénades festives et percussives, pour le plus grand bonheur des mézois et des touristes !

Pour cette édition, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir plusieurs destinations et univers musicaux. Quatre ateliers sont proposés : Les xylophones des balkans, les steel-drums des Caraïbes, les percussions urbaines détournées et les "marching-percussions" américaines !

Les stagiaires se produiront chaque jour dans la ville ou dans le cadre des concerts du Festival : sur la place des Tonneliers ou à Bouzigues.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Le tout sera ponctué par un concert exceptionnel : les stagiaires se produiront le samedi 20 juillet à 18h30 sur le parvis du château de Girard en compagnie des artistes du collectif Purkwapa et du Steel-band Calyp’thau !

Crédit photo : ville de Mèze.


Renseignements et inscriptions auprès de l’école municipale de musique - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Téléchargez la plaquette d’inscription pour le stage

Des dicos : utiles cadeaux

Le service communication de la ville nous informe :

Comme chaque année avant les vacances d’été, Henry Fricou, maire de Mèze, et Aïssa Doulat, maire adjoint délégué aux affaires scolaires, ont rendu visite aux élèves de CM2 des écoles élémentaires de Mèze. Ils les ont félicités pour leur passage en sixième et ont remis à chacun un dictionnaire de français et un dictionnaire de poche bilingue français/anglais. Les élus ont souhaité à tous les enfants succès, réussite et épanouissement au collège en précisant que ces ouvrages pourront leur être très utiles dans la poursuite de leur parcours scolaire.

Pour Henry Fricou :

« Cette rencontre avec les élèves de CM2 est devenue une tradition qui me tient vraiment à cœur. C’est une étape pour ces enfants de quitter l’école et de commencer une nouvelle scolarité au collège. La remise des dictionnaires permet de les rencontrer et d’échanger avec eux sur l’école mais aussi sur leur vie au sein de la commune ».

Crédit photo : ville de Mèze.

Musique : une fête !

"La musique adoucit les mœurs…" L'adage n'a jamais été aussi vrai et l'on peut confirmer que cette forme d'expression reste depuis belle lurette un des réseaux sociaux les plus pacifiques et les plus ouverts à notre diversité d'action et de pensée…

Célébrée dans plus d'une centaine de pays, elle fut imaginée en 1976 par le musicien américain Joël Cohen, réalisée à Toulouse et dans l'ouest parisien. En 1982, Jack Lang, ministre d'alors de la culture et Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse de ce même ministère donnent l'impulsion définitive à l'évènement… (source Wikipédia)

Ce 21 juin, Mèze n'a pas failli à la fête de la musique. En dehors des manifestations associatives initiées (École de Musique Municipale sur l'Esplanade et Thau Voice Académie, place Camille Vidal) les établissements Gin Marina, La Plage, La Glace des Sables, O2Mer, La Paillote, Le Sun Beach, Le Mas, Le Rendez-Vous, Le Pirate… proposaient leurs animations. Quant aux initiatives privées ou de quartiers, elles étaient nombreuses et à l'image de celle d'une Rue de l'Étoile, fort bien animée… Un grand coup d'air frais dans ce monde "de brutes" !

Notre objectif s'est attardé sur le domaine public où Guillaume Cazal (EMMM) et Chantal Durbec (Thau Voice Académie) ont prouvé une fois de plus que la musique, c'était l'affaire de tous ! Pari réussi !

Chantal Durbec, Guillaume Cazal : mêmes implications, mêmes réussites…

L'été de tous les Tons à la Chapelle des Pénitents

Comme chaque été, la Chapelle des Pénitents, à Mèze, vous proposera des animations variées dans le but de vous offrir des moments intenses. 2019 (du 23 juin au 21 septembre) sera l'année des concerts. Voici donc le programme (*) concocté par l'association Les Amis des Pénitents. En participant moyennant la somme de 12 € vous serez ainsi actrice ou acteur de la restauration et de la sauvegarde de l'édifice. Des détails en cliquant sur l'image…

(*) Nous vous présenterons individuellement chaque concert dans la semaine précédent ce dernier.

Mèze : la famille des Halles

Information et photo du Service Communication :

"La Ville de Mèze continue à promouvoir le commerce de proximité en mettant en avant l’aspect humain.  Depuis mi-juin, la façade des halles arbore les portraits de ses commerçants. Poissonniers, primeurs, pêcheurs, volaillers, producteurs, bar à huître, bouchers, traiteurs, crémière, vendeuse d’olives… autant de personnalités locales qui se sont prêtées avec enthousiasme à cette séance photo dont l’objectif est de mettre en valeur et dynamiser le cœur de ville."

Pour le maire, Henry Fricou :

« Les halles sont un véritable lieu de vie et de convivialité. Les Mézois aiment y faire leurs courses, prendre le temps de parler et de se rencontrer. On y trouve beaucoup de spécialités réparties entre les différents étals qui s’offrent à toutes les papilles. Mais on y vient autant pour la qualité et la fraîcheur des produits que pour le contact et la chaleur humaine propres au lieu. Les commerçants des halles aiment leur métier. Je suis heureux que la Ville puisse les mettre à l’honneur de cette façon. »

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.