Occitanie

Installation du Parlement de la Montagne

Vendredi 19 janvier à 13h30 - Forges de Pyrène, Montgailhard (09)

OCCICapture

 Vendredi 19 janvier, la Présidente de Région Carole Delga procèdera à l'installation du Parlement de la Montagne, instance de concertation dédiée aux acteurs et forces vives des territoires de massif, aux côtés notamment d'Aurélie Maillols, vice-présidente en charge de la montagne et de la ruralité.

 En Occitanie, les massifs représentent plus de 50% du territoire régional et 20% de la population.

Consciente de la nécessité de soutenir le potentiel économique et les ressources d'avenir des zones de massif, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a engagé très tôt un plan d'actions volontariste à destination des acteurs et des territoires de montagne.

A l'issue d'un processus de préfiguration participatif, organisé notamment autour de rencontres territoriales et enrichi par des outils de concertation numérique, l'assemblée régionale a validé le 20 décembre dernier la création de cette instance de concertation unique en France. L'installation du Parlement de la Montagne et le démarrage de ses travaux marqueront une nouvelle étape déterminante dans la définition du Plan Montagne qui sera élaboré par la Région au cours de l'année 2018.

 Conçu par et pour les acteurs des territoires de montagne, ce Parlement représentera un véritable laboratoire d'idées visant à faire émerger les attentes et propositions des acteurs de terrain, enrichir les politiques régionales, et faciliter le dialogue entre la Région et ses deux massifs que sont les Pyrénées et le Massif Central.

 Le Parlement de la Montagne sera organisé autour de « groupes-projets » faisant participer les acteurs locaux (élus, habitants, usagers, chefs d'entreprise, agriculteurs...), les représentants des territoires de projets (PETR, Pays, PNR, agglomérations...), les organismes institutionnels (Départements, services de l'Etat, chambres consulaires, réseaux socio-professionnels...) et des « experts » (personnes qualifiées, chercheurs...). Les adhésions volontaires et individuelles sont également possibles.

 « Parce qu'ils sont riches d'hommes et de femmes passionnés, de valeurs fédératrices, de métiers traditionnels et d'entreprises innovantes, mais également sources de bien-être et de loisirs, ces territoires représentent une véritable force pour notre région. Un atout majeur dans notre stratégie de développement et de rayonnement. L'enjeu de l'action publique est donc d'accompagner cette émulation, pour la soutenir, la valoriser, afin qu'elle génère des retombées directes pour ces territoires, en termes économiques mais aussi de qualité de vie, d'accès au service public, de préservation de l'environnement. A l'image du Parlement de la Mer ou de l'Assemblée des Territoires, il s'agit également de repenser le mode de dialogue entre l'institution régionale et les acteurs de terrain. Rapprocher les territoires et ceux qui les animent au quotidien de la collectivité, c'est là tout l'enjeu de la République des territoires que nous défendons », a notamment déclaré Carole Delga, à quelques jours de l'installation du Parlement de la Montagne.

Carole Delga à la Maison de la Mer

Les vœux aux acteurs de la mer  ont été prononcés à la Maison de la Mer ce jeudi 18 janvier dans une salle comble.

Le premier à prendre la parole fut le toujours très enthousiaste  Jean-Claude Gayssot.

Il faut dire que l’activité du port est en progression de 4 % cette année, que le tonnage est passé de 3 millions quand la région a pris la direction du port à 4 millions …

Plus généralement tous les secteurs sont en essor …

A part l’exportation de bétail qui a connu une baisse  et la plaisance en raison travaux au Môle a connu une baisse programmée de son  activité.

Enfin, le président du port s’est laissé aller à une confession :

il n’a plus le temps de pêcher la daurade !  Non, sans rire, il travaille 8 jours par semaine, c’est plus qu’il n’imaginait...!

Mais l'ancien ministre des transports qui n’a pas pour habitude même lorsqu’il annonce qu’il va s’appliquer, de  prononcer des discours académiques notamment pour ce qui est de leur ouverture -  il cite à cette occasion  Dubillard, « Ne nous prenons pas au sérieux car aucun d’entre nous ne survivra » - a également assuré que ce travail, chronophage, il le trouvait absolument passionnant. En partie,  car le port de Sète à taille humaine permet des échanges avec de nombreux acteurs et se distingue par son admirable diversité.

Pour conclure, il a annoncé qu’il tiendrait une grande réunion publique le 31 janvier au sujet du  projet de port de yachting qui suscite encore des interrogations.

Plus classique et toujours extrêmement souriante Carole Delga s’est exprimée à son tour.

Ses vœux, la présidente de la région les a voulus pétillants et fraternels.

Dans son rôle d’animatrice de la grande région elle a évoqué d’autres projets dans d’autres villes que Sète mais  est revenue  sur le rôle central du port dans le projet Occitanie qui a « les pieds dans l’eau et la tête dans les étoiles »...

Moins déroutant mais tout aussi poétique c'est Jean Vilar  auquel la présidente à fait référence en faisant sienne  l'expression « remettre en désir », par rapport à ses objectif sur le  du territoire .

Dans son discours, on peut également relever sa décision de faire de l’Occitanie la première région à énergie positive, cela dans le dessin de se situer "non pas dans la réaction mais dans  l’anticipation". Carole Delga a affirmé vouloir laisser en héritage aux enfants la plus grande richesse de la région, c’est-à-dire les ressources naturelles,  alliées essentielles  de la compétitivité et certainement pas  entrave.

Assises nationales de la Pêche et des Produits de la Mer à Sète

Assises nationales de la Pêche et des Produits de la Mer : la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accueillera l'édition 2018 à Sète.

Capture

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a été retenue pour organiser l'édition 2018 des Assises nationales de la Pêche et des Produits de la Mer (APPM), à Sète en juin prochain.

Devenues le rendez-vous annuel et majeur des professionnels du secteur depuis 2010, c'est la première fois qu'elles se dérouleront sur le littoral méditerranéen. L'annonce a été faite cet après-midi au cours de l'édition 2017 qui se tient actuellement à Quimper. Chaque année, les APPM réunissent l'ensemble des acteurs de la filière pêche (pêcheurs, mareyeurs, transformateurs, chercheurs...) qui se retrouvent afin d'aborder ensemble les enjeux et les problématiques actuelles de la filière, partager leurs expériences et apporter leur vision de l'avenir.

« Avec 220 km de rivages, le parc naturel marin du Golfe du lion (4 000 km²), 20 stations balnéaires, 70 ports de plaisance, 3 ports de commerce et 4 criées, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est résolument tournée vers la mer. Dans cet écosystème, les activités de pêche et d'aquaculture y jouent un rôle majeur et leader en Méditerranée. Je me réjouis donc que notre candidature à l'organisation des Assises de la Pêche et des Produits de la Mer ait été retenue. Après Paris, Lorient, Boulogne-sur-Mer, les Sables d'Olonne et Quimper, nous aurons le plaisir d'accueillir l'édition 2018 à Sète les14 et 15 juin. Je rencontrerai le Comité régional des pêches le 17 novembre à Port-la-Nouvelle et donnerai des premières informations sur la tenue de ces Assises nationales. » a souligné Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Lors de ces assises à Quimper, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a reçu le prix coup de cœur innovation, dans la catégorie Concepts & Restauration, pour le projet Valdora. André Lubrano, Conseiller régional et Président du Cépralmar (Centre d'étude pour la promotion des activités lagunaires et maritimes), a détaillé cette innovation devant plus de 600 participants : « A l'initiative de 3 pécheurs locaux et soutenu par le Cépralmar, nous proposons une opération de mise en viviers de daurades sauvages de l'étang de Thau au mois d'octobre quand celles-ci rejoignent la mer. Cela va permettre de lutter contre l'effondrement des prix en élargissant la période de vente et offrira ainsi aux pêcheurs professionnels la possibilité de mieux valoriser leurs prises ».

CES à Las Vegas : plus de 100 rendez-vous BtoB qualifiés pour les entreprises d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

OCCICaptureJusqu'à aujourd'hui, une délégation régionale de 61 entreprises participe au Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas, accompagnée par Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Re??gion Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en charge du développement économique, de la recherche, de l'innovation et de l'enseignement supérieur, et Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale.

 Pour la 4ème année consécutive, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s'est mobilisée autour de son agence de développement économique, d'innovation et d'export pour soutenir cette action collective "CES" avec l'appui de la Maison de la Région à New York.

 En amont du CES, la Région a assuré un accompagnement des entreprises dans leur réflexion stratégique et le déploiement de leur projet : organisation d'un plan d'actions individualisées ; travail sur leur positionnement marketing ; participation à des cessions d'entrainement, pitchs  et gestion des volets techniques et logistiques de leur participation.

 Sur place, plus de 100 rendez-vous BtoB qualifiés ont ainsi pu être programmés par l'agence de développement économique régionale afin de faciliter la mise en relation des startups avec leurs futurs investisseurs ou partenaires commerciaux.

Un accompagnement sur-mesure des entreprises régionales qui a fait ses preuves : suite à sa participation au CES en 2017, Appi Technology, basée à Nîmes et qui développe une solution Intercom sans fil, longue portée pour des équipes mobiles, a vu une augmentation de 30% de son chiffre d'affaires grâce au marché américain. Pour Airbone, startup toulousaine qui a conçu un drone pouvant transporter des capteurs pesant jusqu'à 2 kg et dont c'est la première participation à un salon à l'étranger : « l'accompagnement de la Région a permis d'établir des contacts très prometteurs avec des investisseurs, des prospects et des partenaires industriels potentiels ».

 Zoom sur Rubix SI, boitier connecté qui mesure la qualité de l'air et des nuisances sonores

Cette startup toulousaine a conçu un pod connecté qui capte, analyse, identifie et stocke les données de notre environnement sonore et atmosphérique sur le lieu de travail. Ce petit boitier mesure 8 paramètres liés à la santé, à la pénibilité et au confort du poste de travail incluant les COV (Composées Organo-Volatiles), les odeurs et les allergènes. La collecte et l'analyse de ces données permet en temps réel une identification des sources de nuisances, une amélioration de la performance énergétique des bâtiments et une cartographie du confort des utilisateurs du boitier.

Rubix SI s'est particulièrement distingué en remportant le concours de pitch organisé par french village le 10 janvier parmi près de 30 entreprises.

A propos du CES :

Le Consumer Electronic Show (CES) Las Vegas est le principal salon mondial des concepteurs et fabricants de nouvelles technologies. Chaque année, il mobilise près de
200 000 visiteurs professionnels autour de 3 600 exposants. Près de 20 000 nouveaux produits y sont lancés à l'échelle mondiale sur chaque édition. Le CES représente une occasion de rencontrer en un temps record les leaders mondiaux, grands groupes et influenceurs, impliqués dans la transformation numérique de l'économie. Par ailleurs, l'événement génère une très large couverture médiatique avec près de 7 500 journalistes.

Retrouvez la liste complète des 61 entreprises qui composent la délégation régionale ici : https://www.laregion.fr/61-entreprises-de-la-region-rivalisent-avec-les-meilleures

CES à Las Vegas : la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en force

CES à Las Vegas : la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée arrive en force avec 61 entreprises.

OCCICapture

 Depuis hier, Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en charge du développement économique, de la recherche, de l'innovation et de l'enseignement supérieur, et Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale, conduisent une délégation régionale de 61 entreprises au Consumer Electronics Show (CES) qui se tient à Las Vegas, jusqu'au 12 janvier.

 A leur arrivée hier soir, la délégation régionale a participé à la soirée Francophonie du CES 2018 en présence de plus de 600 ressortissants francophones et de Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du Numérique.

Au programme de cette deuxième journée : session de pitchs pour 9 entreprises régionales (Road-Light, Algodone, Wishi, Flipr, Rubixsi, Synox, Soben, Airborne Syntony et Odesy) devant un jury composé notamment de la vice-présidente Nadia Pellefigue.

 Une rencontre est ensuite organisée avec deux entrepreneurs français : Olivier Lauvray, président et COO de Encore Semi à San Diego et Frédéric Chesnais, PDG du groupe Atari. L'objectif de cet échange est de recueillir les témoignages de ces dirigeants sur leurs parcours aux Etats-Unis et leurs expertises pour se développer sur le marché américain.

 Pour la Présidente de la Région, Carole Delga : « ce déplacement à Las Vegas est stratégique pour nos start-up et va leur permettre de gagner en visibilité et en crédibilité, de nouer des partenariats commerciaux, stratégiques et financiers et de confronter leur innovation à la réalité du marché. Pour la 4ème année consécutive, la Région s'est mobilisée autour de son agence de développement économique, d'innovation et d'export pour les préparer et les accompagner lors de ce grand rendez-vous international. Pour la Région, l'enjeu de ce déplacement est de promouvoir l'exceptionnel écosystème d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée mais aussi d'étudier les solutions de soutien à l'innovation pratiquées aux Etats-Unis. »

Zoom sur Vaonis, pépite régionale récompensée par un CES Innovation Award :

Basée à Clapiers dans l'Hérault, l'entreprise Vaonis a reçu un prestigieux CES Innovation Award pour son télescope nouvelle génération. Léger, facile à transporter et doté d'une application mobile, l'instrument, qui peut être contrôlé à distance par un smartphone ou une tablette, permet de photographier l'espace, et de recevoir directement les clichés sur appareil mobile. Avant même sa commercialisation en avril 2018, le télescope innovant baptisé « Stellina » a déjà enregistré des dizaines de pré-ventes à des particuliers.

« Pour nous, c'est un énorme signal. Grâce à ce prix, on a eu de nombreux contacts et déjà des opportunités pour vendre notre produit, que ce soit à des distributeurs, à des musées... » commente Cyril Dupuy, CEO de la société Vaonis.

A propos du CES :

Le Consumer Electronic Show (CES) Las Vegas est le principal salon mondial des concepteurs et fabricants de nouvelles technologies. Chaque année, il mobilise près de 200 000 visiteurs professionnels autour de 3 600 exposants. Près de 20 000 nouveaux produits y sont lancés à l'échelle mondiale sur chaque édition. Le CES représente une occasion de rencontrer en un temps record les leaders mondiaux, grands groupes et influenceurs, impliqués dans la transformation numérique de l'économie. Par ailleurs, l'événement génère une très large couverture médiatique avec près de 7 500 journalistes.

Retrouvez la liste complète des 61 entreprises qui composent la délégation régionale ici : https://www.laregion.fr/61-entreprises-de-la-region-rivalisent-avec-les-meilleures

Commission permanente : de nouvelles aides votées par la Région en faveur de l'Hérault

Commission permanente : de nouvelles aides votées par la Région en faveur de l'Hérault

 Lors de la commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie le vendredi 15 décembre à Montpellier, les élus régionaux ont adopté, sur proposition de la présidente Carole Delga, un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. 259,3 M€ ont été affectés sur l'ensemble d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.delgaCapture

 Zoom non exhaustif sur plusieurs projets bénéficiant du soutien de la Région dans l'Hérault :

 La Région a fait du soutien aux entreprises une de ses priorités pour développer la création de valeur et d'emplois sur ses territoires. Afin d'accompagner les entreprises dans toute leur phase de développement, la Région a mis en place un nouveau panel de dispositifs. Ainsi, dans l'Hérault, plusieurs entreprises viennent de recevoir une aide régionale. Parmi elles, Pradeo Security Systems à Montpellier s'est vue accorder 100 000 € dans le cadre d'un contrat Export pour poursuivre son développement à l'international. Positionnée sur le marché de la sécurité informatique, Pradeo souhaite confirmer son leadership européen, les pays cibles étant l'Allemagne et l'Espagne. La société Bulane, qui conçoit et fabrique des électrolyseurs hydrogène innovants à Fabrègues, a quant à elle bénéficié d'un contrat Innovation de 478 000 €.

 Dans un contexte national morose pour le secteur du logement social, la Région renforce son soutien à tous les acteurs, organismes de l'habitat social et collectivité pour la construction de logements. Ainsi, 3 959 logements (203 opérations) sur l'ensemble du territoire auront bénéficié d'un soutien de la Région en 2017 pour un montant total d'aide de 6,9 M€. Dans l'Hérault, les élus régionaux ont voté une enveloppe de 364 000 € pour la création de 194 nouveaux logements sociaux sur l'ensemble du département, dont 78 à Balaruc-les-Bains (résidence « La Dépensière »), 35 à Marsillargues (ZAC de la Laune) et 24 à Lunel (« Caserne des Pompiers »).

 La Région accompagne par ailleurs à hauteur de 703 500 € : la création d'une résidence de 100 logements étudiants à Montpellier sur le campus de l'Institut Universitaire de Technologie ; la restructuration de 111 logements du bâtiment H à la Cité universitaire Triolet à Montpellier ; et la réalisation d'un Foyer de Jeunes travailleurs de 110 logements, situé dans la ZAC Ode Acte 2 à Pérols.

 Dans le cadre de son Plan de soutien au BTP et à l'emploi, la Région poursuit ses efforts pour renforcer la vitalité du territoire, en accompagnant  les communes et les intercommunalités dans leurs missions quotidiennes d'aménagement et de développement des services au public et de proximité. A ce titre la Région vient notamment de mobiliser 42 000 € pour la réalisation des travaux de mise en accessibilité des bâtiments municipaux sur la commune de Lunel ; et 33 000 € pour la réalisation des travaux de mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public sur la commune de Béziers.

 La Région contribue à réduire les inégalités sociales de santé en finançant des actions pour tous les jeunes de 15 à 25 ans et plus particulièrement auprès des jeunes sortis de la scolarité sans qualification, les jeunes ayant un CAP ou un BEP et les jeunes se dirigeant vers le bac. Dans l'Hérault, la Région octroie notamment près de 180 000 € à l'Association Episode à Montpellier pour le développement d'un point accueil écoute jeunes (PAEJ).

 La Région agit pour favoriser l'émergence de filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d'emplois, dans une perspective de développement local des territoires : collectivités et citoyens, parties prenantes de la transition énergétique, se mobilisent pour développer des projets, autant de contributions pour atteindre l'objectif régional « Région à Energie positive ». 37 projets ont été soutenus sur tout le territoire dont une aide à la décision pour la réalisation d'un projet de production d'énergies renouvelables coopératives et citoyennes portée par l'Or Energie à Mauguio, à hauteur de 35 000 €.

 Car la rénovation énergétique représente un gisement d'économies d'énergie important, et permet de soutenir l'activité des entreprises du bâtiment, mais aussi d'améliorer la qualité de vie des usagers, 396 000 € ont été mobilisés afin d'accompagner la rénovation énergétique de deux copropriétés à Montpellier : la résidence Saint Clément et la Résidence l'Orient.

 Dans la même optique, la Région accompagne dans l'Hérault l'éco-construction d'un pôle logistique d'activités portée par l'Association pour Personne en Situation de Handicap à Montpellier, à hauteur de 507 000 €, et l'éco-rénovation d'un ensemble de bâtiments communaux portée par la Commune de Colombières-sur-Orb à hauteur de 89 000 €.

 Dans une volonté de donner un nouvel élan à l'apprentissage et de favoriser cette voie de formation, la Région soutient la rénovation et/ou la construction des CFA afin d'améliorer le cadre de vie et les conditions de formation des apprentis. Dans l'Hérault, les élus régionaux ont notamment accordé 134 000 € aux Transports de l'Agglomération de Montpellier pour la création d'un CFA Transports en Commun comprenant l'acquisition de deux véhicules écoles pour la préparation des apprentis aux épreuves de permis et la réalisation d'une piste école pour bus.

 La Région apporte son soutien aux opérations structurantes en matière de recherche. Dans l'Hérault, 1,2 M€ ont notamment été affectés au projet CELIMER (Centre du Littoral et de la Mer) porté par l'Ifremer à Sète, qui prévoit de développer une politique ambitieuse pour des programmes de recherche et d'innovation dans le domaine marin. Ces fonds permettront la construction d'un nouveau bâtiment de 1 145 m² accueillant deux nouveaux laboratoires (Biologging Lab et Scénario Lab) et un espace d'accueil et de rencontre.

 Le Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs, élaboré en concertation avec les acteurs et partenaires du tourisme, place la qualité et l'innovation au cœur du tourisme régional et a pour objectif de positionner la région dans le Top 10 des destinations européennes. Dans ce cadre, la Région attribue de nombreuses aides aux différents territoires pour améliorer leur attractivité. Dans l'Hérault par exemple, la Région mobilise 680 000 € pour l'aménagement d'espaces publics piétons sur la commune d'Agde dans la continuité des grands travaux menés sur la station du Cap d'Agde pour renforcer son image et son offre.

 EN +...

 Equipements structurants :

 - la Région attribue notamment une enveloppe d'1,4 M€ pour la construction de la 1ère tranche du Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier et soutient à hauteur de 67 700 € la création d'une médiathèque et d'une salle d'animations sur la commune de Poujol-sur-Orb.

 Programme d'opérations d'aménagement de sécurité et de desserte de sites d'intérêt régional sur des axes inscrits au Réseau Routier d'Intérêt Régional : la Région attribue une subvention de 2,4 M€ au département de l'Hérault

 Sport : la Région soutient l'organisation des championnats de France de natation en bassin de 25m à Montpellier et attribue une subvention de 30 000 €.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lauréate grâce à son Plan Littoral+

« Territoire d'innovation de grande ambition » : La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lauréate grâce à son Plan Littoral +OCCICapture

 La Région, avec le soutien de l'Etat et de la Caisse des Dépôts, vient d'être désignée par le Premier ministre, lauréate de l'Appel à manifestation d'intérêt (AMI) « Territoire d'innovation de grande ambition », lancé par le Secrétariat Général à l'Investissement. Le « Plan Littoral + » présenté par la Région, fait partie des 24 dossiers retenus sur 117 candidatures. Il pourra bénéficier d'un accompagnement et d'un appui financier en ingénierie de développement de projet.

 « En choisissant le littoral comme territoire de référence pour l'Occitanie, nous confirmons notre ambition pour la croissance bleue et pour la mise en œuvre du Plan Littoral 21, lancé l'an dernier."

" Cet AMI accompagne un nombre limité de territoires d'intérêt national, qui portent un projet de transformation ambitieux et fédérateur, et nous en faisons partie, nous pouvons être fiers ! Avec Littoral +, nous voulons aller plus dans le financement de projets collaboratifs et innovants au service de la population. Je tiens à saluer la mobilisation rapide de tous les partenaires économiques et académiques de l'Occitanie qui a permis le succès de cette candidature ! », a souligné Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 Trois territoires d'expérimentation ont été proposés (une cité balnéaire - golfe d'Aigues Mortes ; la lagune - bassin de Thau et le narbonnais ; la mer - parc naturel marin du golfe du Lion) pour construire des démonstrateurs d'espaces littoraux attractifs et pérennes, réplicables en France et à l'international. 3 objectifs :

-          La performance et la diversification de l'économie du littoral,
-          L'économie des ressources naturelles du littoral et la conservation du patrimoine naturel,
-          La résilience du littoral.

 Ce soutien permet, dans un premier temps, d'obtenir jusqu'à 400 000€ d'aide pour affiner ce projet de territoire « Plan Littoral + » et préparer ainsi la réponse de la Région à l'appel à projets du Programme d'investissements d'avenir lancé mi-2018, doté de 450 M€ sur 10 ans, dont 150 M€ de subventions et 300 M€ de fonds propres.

Projets Jeunesse III : soutien au projet de l'Occitanie

Résultats de l’appel à projets Jeunesse III

Soutien financier de plus de 200’000 € pour la Région pour dans le cadre de la mobilité internationale des jeunes.

Annonce des lauréats de l’appel à projets « Jeunesse III » : 19 projets retenus pour 487 jeunes en mobilité dans le cadre de projets de coopération décentralisée.

Pour la troisième année consécutive, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a lancé un appel à projets en soutien aux projets de coopération décentralisée portant sur la mobilité internationale et la formation professionnelle des jeunes : engagement volontaire, mobilité pendant un cursus de formation professionnelle et coopération autour de la formation professionnelle (structuration des filières, gouvernance, formation des formateurs, etc.), facteur de développement économique, social et durable des territoires.

Télécharger la liste des lauréats de l’appel à projets « Jeunesse III » (PDF)

Télécharger le communiqué (PDF)

19 projets retenus pour 487 jeunes en mobilité

Cette année, 19 projets ont été retenus par le comité de sélection de l’appel à projets « Jeunesse III » pour un cofinancement du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de 645 000 € sur 2017 et 2018, pour un budget total de projets de 2 500 000 €.

Grâce à cet appel à projets, 487 jeunes français ou issus des territoires partenaires, dont des jeunes n’ayant jamais eu d’expérience de mobilité auparavant pourront partir en mobilité en Europe ou à l’international dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée, que ce soit en volontariat ou pendant un cursus de formation professionnelle.

Ce sont également 80 formateurs, personnels administratifs d’établissements de formation professionnelle et maîtres de stage qui partiront en mobilité afin de se former et de mieux appréhender l’importance de la mobilité dans un cursus de formation.

Enfin, ce sont plusieurs jumelages entre établissements de formation qui sont encouragés dans le cadre de cet appel à projets afin d’appuyer le renforcement de cursus de formation professionnelle adaptés aux atouts et besoins des territoires pour améliorer les opportunités d’emploi des jeunes et soutenir le développement économique local.

66 collectivités françaises et étrangères engagées pour la jeunesse

66 collectivités territoriales en partenariat de coopération décentralisée offrent, grâce à cet appel à projets, de nouvelles opportunités de mobilité aux jeunes de leur territoire. De nombreux projets sont pluri-acteurs, associant les acteurs locaux (organisations de la société civile, secteur privé, établissements scolaires et de formation, services déconcentrés de l’État, etc.), une dynamique fortement encouragée par le MEAE.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative du ministère de l’Éducation nationale, France Volontaires et l’Agence du Service Civique sont partenaires de cet appel à projets, également soutenu financièrement par la Fondation Schneider Electric.

60 entreprises de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée au CES à Las Vegas

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accompagne 60 entreprises régionales  au CES à Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018.

OCCICapture

L'enjeu de cette nouvelle participation au CES est, comme le souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, « de promouvoir l'exceptionnel écosystème d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et valoriser le potentiel de la Région et ses entreprises.

Ce déplacement conforte notre ambition de devenir un leader dans l'économie innovante et en particulier dans l'industrie. C'est une formidable vitrine pour nos startups qui leur permet d'accélérer leur développement industriel et commercial. Le cru 2018 s'annonce au moins aussi riche que l'an passé avec une trentaine d'innovations IoT issues de tout le territoire régional et de nombreux domaines d'application. »

Pour la 4ème année consécutive, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s'est mobilisée autour de son agence de développement économique, d'innovation et d'export pour soutenir cette action collective "CES" avec l'appui de la Maison de la Région à New York. Objectifs de la délégation régionale : visibilité, veille et contacts d'affaires.

Durant un semestre, la Région a préparé l'ensemble des start-ups et entreprises innovantes d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée participant au CES afin qu'elles puissent exploiter au mieux leur talent ou leur immense potentiel. L'objectif de cet accompagnement a été d'améliorer le positionnement et le déploiement marketing et opérationnel de ces entreprises afin d'aborder efficacement cet évènement hors norme. Cet accompagnement est poursuivi une fois sur place.

Parmi les 60 entreprises présentes au CES, 20 ont été retenues par le comité d'organisation américain pour exposer sur l'Eureka Park du CES aux côtés des meilleures innovations mondiales. Elles ont toutes été choisies pour le caractère innovant de leurs produits. Parmi les autres critères de sélection, le produit  doit avoir un profond impact pour le quotidien du consommateur, être non disponible auprès du grand public et avoir participé deux fois maximum à l'Eureka Park (une seule fois si le produit est déjà commercialisé).

Chef de file du développement économique, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée déploie en 2018 de nouveaux dispositifs spécialement dédiés à l'accompagnement des start-ups sur l'ensemble de leur phase de développement :

  • Soutien à l'Emergence (START'OC PROjet), pendant la phase de maturation qui précède la création d'entreprise, pour confronter l'idée au marché et étudier la faisabilité du projet.
  • Soutien à l'Amorçage (START'OC PROcess), pour le lancement commercial en aidant les start-ups à pénétrer au plus vite leur marché et à bâtir un modèle économique viable pour être compétitif face à la concurrence.
  • Soutien à l'Accélération (START'OC PROgrès) pour aider les start-ups à fort potentiel à investir leur marché et à se positionner le plus rapidement possible comme leader.

Forte d'une dynamique entrepreneuriale avérée et dans l'objectif de favoriser et structurer un écosystème autour des startups, la Région a également pour ambition de créer :

  • la Maison de l'économie de Demain à Montpellier dont l'objectif est de préparer les habitants de l'Occitanie aux futurs métiers (80% des métiers à l'horizon 2040 sont actuellement non connus)
  • la Cité des startups à Toulouse visant à favoriser et structurer un écosystème autour des startups en regroupant au sein d'un même ensemble de plus de 10 000 m2 les acteurs et moyens pour créer une dynamique entrepreneuriale dédiée à cette typologie d'entreprises à fort enjeu de croissance et d'emploi.

 A propos du CES
Le Consumer Electronic Show (CES) Las Vegas est le principal salon mondial des concepteurs et fabricants de nouvelles technologies. Chaque année, il mobilise près de 200 000 visiteurs professionnels autour de 3 600 exposants. Près de 20 000 nouveaux produits y sont lancés à l'échelle mondiale sur chaque édition. Le CES représente une occasion de rencontrer en un temps record les leaders mondiaux, grands groupes et influenceurs, impliqués dans la transformation numérique de l'économie. Par ailleurs, l'événement génère une très large couverture médiatique avec près de 7 500 journalistes.

La forêt et le bois, une voie d'avenir pour la création de valeur et d'emplois

Carole Delga : « La forêt et le bois, une voie d'avenir pour la création de valeur et d'emplois sur nos territoires »

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accueillait ce mardi 12 septembre, les 1ères Assises régionales de la filière forêt-bois, à l'Hôtel de Région de Toulouse. Plus de 400 personnes ont participé à cette journée de rencontre et d'échanges.http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/ASSISES_FILIERE_BOIS_OCCITANIE.jpg

La présidente de Région, Carole Delga, a clôturé les Assises avant de remettre les prix du 1er palmarès « Bois Construction Occitanie », aux côtés de Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie. « Les enjeux et défis qui sont liés au développement de la filière forêt-bois d'Occitanie nécessitent une mobilisation collective. Pour peser dans un contexte mondialisé, où la concurrence ne se joue pas à l'échelle régionale mais bien au niveau international, il est indispensable de jouer collectif, de créer une communauté forte, dynamique, et rassemblée autour d'ambitions et objectifs communs. C'est cette dynamique que nous avons souhaité impulser avec ces 1ères Assises régionales de la filière forêt-bois », a notamment déclaré Carole Delga à cette occasion avant de poursuivre :

« Avec plus de 2,6 millions d'hectares boisés, près de 5800 entreprises et 21 000 emplois, Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 2ème région forestière de France. La Région est depuis longtemps fortement impliquée dans le soutien à la filière forêt-bois et à sa structuration. Mais je souhaite aujourd'hui que nous allions plus loin. Nous allons renforcer nos politiques dans le cadre d'un Plan bois qui sera proposé en 2018. Les échanges et travaux menés lors de ces 1ères Assises permettront notamment de lancer la concertation sur le futur contrat de filière Bois d'Occitanie qui aura lieu à l'automne. La Région sera pleinement engagée, aux côtés de l'Etat des professionnels, pour proposer un programme d'actions concrètes en faveur du développement économique de la filière et de la création de valeur et d'emplois sur tous nos territoires. »

Depuis 2015, la Région a engagé plus de 21 M€, dont 13,7 M€ de fonds FEADER et FEDER dont elle a la gestion, à destination de l'ensemble de la filière, de l'amont à l'aval, des entreprises de 1ère et 2ème transformation ainsi que pour l'accompagnement de projets de territoire.

En clôture de ces Assises régionales, Carole Delga a également tenu à rappeler aux professionnels la pleine mobilisation de la Région dans la procédure de versement des aides européennes.

pour devenir la 1ère Région à énergie positive d'Europe

OCCICaptureOccitanie / Pyrénées-Méditerranée dévoile son plan d'actions pour devenir la 1ère Région à énergie positive d'Europe

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a adopté aujourd'hui en Assemblée plénière, son plan d'actions pour faire du territoire la 1ère Région à énergie positive d'Europe d'ici 2050.

La Région, en sa qualité de chef de file dans les domaines de l'énergie, de l'air et du climat, mobilise et accompagne tous les acteurs du territoire pour accélérer la transition énergétique régionale.

 « Par ce plan d'actions, je souhaite inscrire résolument notre Région dans l'action : devenir Région à énergie positive ne doit pas être un slogan, c'est une réalité qui doit s'incarner, au quotidien, et s'enrichir des multiples initiatives mises en œuvre par chacun. Cette ambition relève de notre responsabilité à agir pour lutter contre le changement climatique. Nous devons donc poursuivre et amplifier nos efforts pour devenir une Région pilote et innovante en la matière qui s'imposera comme la plus ambitieuse et volontariste au niveau européen », a souligné Carole Delga.

 D'ici 2050, la Région prévoit de diviser par deux la consommation d'énergie par habitant (soit une baisse de 40% de la consommation énergétique régionale) et de multiplier par trois la production d'énergie renouvelable.

 6 grands défis à relever :

  • La rénovation énergétique des logements
  • La structuration et le développement d'une filière solaire photovoltaïque compétitive
  • Le développement de l'éolien terrestre et flottant
  • La mobilisation de la biomasse
  • L'optimisation du potentiel hydroélectrique
  • L'innovation dans le domaine de la transition énergétique

 Pour y parvenir, la Région prévoit de :

-          poursuivre l'accompagnement financier de projets d'efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables : 34,8 M€ inscrits au budget 2018.

 -          lancer 10 grands chantiers pour la transition énergétique d'ici la fin du mandat

  1. Construire et rénover, pour des bâtiments économes en énergie et sobres en ressources 
  2. Promouvoir et développer la mobilité du futur
  3. Concilier les énergies renouvelables et le développement agricole
  4. Positionner l'Occitanie comme Région en pointe dans le domaine du solaire photovoltaïque sur le marché français et méditerranéen
  5. Positionner la Région comme leader sur l'éolien flottant en Europe
  6. Soutenir la recherche régionale pour préparer les ruptures technologiques de demain
  7. Adapter l'offre de formation pour préparer les métiers de demain
  8. Financer l'économie de la transition énergétique par des dispositifs adaptés à fort effet levier
  9. Accompagner les territoires pour une transition citoyenne et une meilleure acceptabilité des projets
  10. Contribuer aux échanges internationaux sur la lutte contre le changement climatique et s'ouvrir sur le monde

 -          mettre en place un Service public régional de l'Energie : avec 3 missions principales, une mission d'ingénierie auprès des territoires pour les accompagner dans leurs projets de transition énergétique ; une mission d'accompagnement et de financement de la rénovation énergétique du logement privé dans le cadre d'un dispositif de tiers financement ; une mission d'investissement dans les projets d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique au sein de l'entreprise.

 -          créer l'Agence régionale de l'Energie et du Climat qui agira en qualité d'opérateur du Service public régional de l'Energie : pour l'accompagnement à l'élaboration des Plans Climat Air Energie Territoriaux ; pour la mise en place d'un Centre de ressources pour les Plateformes Territoriales de la Rénovation Energétique ; pour le co-développement de projets d'énergies renouvelables afin de faciliter l'amorçage, et l'investissement dans des projets d'énergies renouvelables coopératifs et citoyens ; etc.

Avec l'APAVH, le beau Domino, est à l'adoption

domino44

"Je m'appelle Domino, on m'a récupéré dans la rue. Depuis j'ai été castré et je suis aux petits soins dans ma famille d'accueil, j'ai une très belle frimousse avec un petit grain de beauté près du museau. Je suis certainement le plus gentil des minous, d'ailleurs ma douceur se lit dans mes beaux yeux clairs . J'ai environ 2 ans, je suis une vraie crème de chat et je cherche une famille pour la vie plutôt dans une maison avec un jardin, je suis très sociable et je m'entends avec d'autres chats sans problème.

Même si je suis un peu craintif, je n'ai aucune agressivité. Je suis gourmand, propre, je réponds à mon nom, je ronronne facilement et je dors avec ma famille d'accueil toutes les nuits pour son plus grand plaisir.Bref, je suis un bon gros patapouf plein d'amour.

Pour mon adoption, on vous demandera une participation pour mes frais d'identification et de stérilisation...

» Echos/associations